AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 31  Suivant
AuteurMessage
kinai



Masculin
Age : 40
Messages : 145
Inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 13:38

@Jollyroger a écrit:

Au contraire !! mon post peu paraitre négatif mais il n'en ai rien, je pense qu'il faut se réjouir car il y a vraiment des projets concrets qui existent, les choses bougent, même si ces projets n'ont rien à voir avec ce qui a été annoncé ici et ailleurs... n'oublions pas que ces quelques infos viennent du PDG.
Merci ça me rassure Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
kinai



Masculin
Age : 40
Messages : 145
Inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 13:42

@Grandmath a écrit:


Et bien moi je ne vois rien de vraiment choquant dans ces annonces... il n 'y a que la confirmation de projets déjà évoqués ici (extension DLH, Centre de Conventions, World of Disney, Starbucks - dont tout le monde sait que les travaux vont commencer incessament alors le côté "à l'étude" hum...) sans compter les projets en cours avec "d'autres partenaires".
Le plan d'investissement "ambitieux", personne ne l'a inventé, ça a été dit par Ignace Lahoud, Dominique Coquet...
En tout cas bravo à PG pour cette initiative, un vrai dialogue en tête à tête avec les actionnaires, ça change et c'est positif!
Je sais pas si je vais tenir jusqu'a L' AG moi!!!!!!! Very Happy Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 13:45

Pour l'extension du DLH, si cela se produit, ce serait une bonne nouvelle.
Mais, ils ont intérêt à faire cela en harmonie avec le reste, aussi luxueux.
Parce qu'un hôtel aussi beau doit coûter extrêmement cher, alors qu'ils sont censés restreindre les dépenses.
Qu'ils fassent ça bien ou qu'ils n'y touchent pas.
Revenir en haut Aller en bas
normand



Messages : 507
Inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 15:34

Est ce que vous pouvez donner plus de détails sur les aspects financiers?

A t-il parler de la dette?
Semble t-il inquiet sur le niveau de fréquentation et des reservations?
A t-il noté une baisse des dépenses?
Eurodisney pour lui est-il armé pour faire face au remboursement de sa dette?

Si vous pouviez me faire un petit CR sur toutes les questions (et réponses) purement financières, je suis preneur !
MERCI d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Freddy



Messages : 10868
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 15:37

Cette extension du DLH me laisse dubitatif. certes, c'est celui qui rapporte le plus. Mais si le parc veut attirer plus de monde, c'est des hôtels à prix moyens qu'il doit ouvrir. Quelque chose comme les all stars resort !
Quant aux hôtels partenaires, c'est évidemment une opération qui semble gagnante pour Disney (on augmente la capacité hôtelière, sans que ça coûte un cent à Disney, qui au contraire perçoit même de l'argent), mais il faut faire attention. Si ces nouveaux hôtels ouvrent et que la férquentation n'augmente pas, Disney est le grand perdant. C'est ce qui s'est passé avec les hôtels partenaires en 2003, qui avaient fait chuter drastiquement la fréquentation des hôtels Disney et fait replonger largement dans le rouge les comptes du resort !
Revenir en haut Aller en bas
°o°Benoit°o°



Masculin
Age : 33
Messages : 626
Localisation : Marne-la-Vallée
Inscription : 13/08/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 15:39

La question c'est est ce que ces hôtels seront thématisés ? Par qui ? Seront t'ils implantés au large du resort (comme au val de France) ou dans le resort (à coté du futur centre de convention).

Comme Fréddy, je suis dubitatif. Ca va augmenter le parc hôtelier mais ça peut canibaliser ce qui existe déja.

L'extension du DLH me laisse aussi dubitatif. c'est le plus honéreux. Cette extension va donc bénéficier qu'à une toute petit partie de la clientéle. Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
normand



Messages : 507
Inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 16:04

@Jollyroger a écrit:

ce qui ne fut pas toujours facile vu que certains actionnaires étaient plutot incisifs sur les questions financières liées au perfomances de la société ... mais je vais pas m'étendre ce débat n'interresse personne ici.

Si moi ça m'interesse beaucoup Very Happy

Quelles étaient ces questions?
P. Gas a t-il été mis en difficulté? Si oui, sur quels points?
Y a t-il eu des questions sur le cours de l'action?
Revenir en haut Aller en bas
Jollyroger



Masculin
Age : 40
Messages : 1580
Localisation : Tortuga bay
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 16:18

@normand a écrit:
Est ce que vous pouvez donner plus de détails sur les aspects financiers?

A t-il parler de la dette?
Semble t-il inquiet sur le niveau de fréquentation et des reservations?
A t-il noté une baisse des dépenses?
Eurodisney pour lui est-il armé pour faire face au remboursement de sa dette?

Si vous pouviez me faire un petit CR sur toutes les questions (et réponses) purement financières, je suis preneur !
MERCI d'avance.

Oui, c'est surtout les actionnaires qui en ont parlé, il a répondu à la plupart des questions même si il ne voulait pas que la réunion soit juste un débat financier ... pour certaines il a préféré laisser répondre Ignace Lahoud lors de l'AG ...

Evidemment il c'est voulu rassurant en disant qu'EDSA pouvait faire fasse à sa dette et investir sur ses fonds propres ... mais que pouvait il dire d'autre lol

il a toutefois insisté sur le fait que le remboursement de la dette était prioritaire aux investissement, et qu'il ne souhaitait pas toucher à la ligne de crédit de 150 millions de TWDC qui augmenterait encore la dette

concernant la fréquentation par rapport à la crise, il nous a fait part d'un recul perceptible de l'Espagne mais selon lui largement compensé par la croissance de la France qui en période de crise privilégie les courts séjours

On peut en déduire que la fréquentation se maitiendrait pour l'instant ...

Les autres questions concernait l'éffondrement du cours de l'action et la performance financière de la société ... et surtout la structure juridique et les prélèvements de TWDC sur le CA lol

Sur ce dernier point il a indiqué qu'il fallait faire les choses petit à petit mais qu'il était "conscient du problème" ...

pour le reste je n'ai pas envie de me lancer dans un débat sans fin pour être contredit toutes les deux lignes par des pseudos analystes financiers décépiens ... dans mes anciens posts tu trouveras un bon résumé des points qui ont été levés par les actionnaires (pas par moi je précise lol) qui on tous été démontés ici lol ... quand aux réponses, c'est sur ces points que PG laisse la primeur à Ignace Lahoud lors de l'AG ...
Revenir en haut Aller en bas
normand



Messages : 507
Inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 16:30

De quel problème exactement est-il conscient? Surprised
Je veux bien un petit résumé de ta pensée car je suis nouveau ici et je ne suis pas au courant de la "polémique"?
Revenir en haut Aller en bas
Jollyroger



Masculin
Age : 40
Messages : 1580
Localisation : Tortuga bay
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 16:43

disont que la structure juridique de la société favorise TWDC qu'elle que soient les résultats d'Eurodisney puisque toutes les redevances de licences et de gérance ect ... sont calculées sur le CA

c'est une exception "Eurodisney" puisqu'en général les sociétés qui ont cette forme de structures juridique indexent leurs "revenus" sur les résultat, la marge ou le cash mais jamais sur le CA ...

la demande des actionnaires depuis longtemps est de changer cette forme ... c'est ce problème dont PG à dit être conscient et qu'il faudrait du temps ...

si tu veux plus d'infos ... M.P.
Revenir en haut Aller en bas
pat57



Masculin
Age : 52
Messages : 1724
Localisation : MOSELLE
Inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 16:48

Merci Jollyroger pour ce très bon compte rendu
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dreamingofdisney.com/forum
Jollyroger



Masculin
Age : 40
Messages : 1580
Localisation : Tortuga bay
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 16:50

@Mr.Freddy a écrit:
Cette extension du DLH me laisse dubitatif. certes, c'est celui qui rapporte le plus. Mais si le parc veut attirer plus de monde, c'est des hôtels à prix moyens qu'il doit ouvrir. Quelque chose comme les all stars resort !
Quant aux hôtels partenaires, c'est évidemment une opération qui semble gagnante pour Disney (on augmente la capacité hôtelière, sans que ça coûte un cent à Disney, qui au contraire perçoit même de l'argent), mais il faut faire attention. Si ces nouveaux hôtels ouvrent et que la férquentation n'augmente pas, Disney est le grand perdant. C'est ce qui s'est passé avec les hôtels partenaires en 2003, qui avaient fait chuter drastiquement la fréquentation des hôtels Disney et fait replonger largement dans le rouge les comptes du resort !


Voila en gros les mots de PG concernant l'extension des hotels Disney :

"Les visiteurs qui viennent dans les hotels Disney veulent le DLH, les Espagnoles par ex, ne vont qu'au DHL ... si on ne peut leur offrir le DLH on les perd ... la demande est du coté haut de gamme, c'est pourquoi nous réfléchissons à une extension du DLH mais vous connaissez tous sont implantation, nous savons pas encore si c'est réalisable, et ce n'est pas une priorité"
Revenir en haut Aller en bas
gregzzz



Masculin
Age : 38
Messages : 2727
Localisation : Belgique
Inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 18:25

"Les visiteurs veulent du DLH mais ce n'est pas une priorité..."

Mouais, autant dire tout se suite: "On n'a pas les moyens de nos ambitions", ce serait plus clair et plus honnête...
Revenir en haut Aller en bas
ED STRIKES BACK



Messages : 70
Inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 18:33

@Mr.Freddy a écrit:
Cette extension du DLH me laisse dubitatif. certes, c'est celui qui rapporte le plus. Mais si le parc veut attirer plus de monde, c'est des hôtels à prix moyens qu'il doit ouvrir. Quelque chose comme les all stars resort !

En fait, ton analyse se base sur ton ressenti mais sur aucune données réelles. C'est ton avis de fan et j'adore ton conseil : " qu'il doit ouvrir" Merci Freddy !

En fait P. Gas nous a expliqué que le DLH avait une valeur de symbole et était extrêmement demandé (par des gens fortunés of course). Si il n'y a pas de chambre libre, les gens ne viennent tout simplement pas. Ils n'accéptent pas d'aller dans un autre hôtel. C'est le DLH ou rien. Donc cela fait rater une vente mais surtout beaucoup beaucoup d'argent dépensé dans les extras.
Donc la problèmatique de perdre une nuité au DLH n'a rien a voir avec perdre une nuit dans un autre hôtel (le client accepte de changer d'hôtel et de toute façon consomme moins).
Visiblement cela devient urgent de garder captif la clientele "très haut de gamme" car ils ont fait de trop nombreux refus cette année.

D'où le choix d'agrandir rapidement le DLH et de laisser la construction d'hôtel milieu de gamme à des partenaires. P. Gas a passé du temps sur ce point.

Mais Freddy, tu peux toujours expliquer au cher Philippe le concept des "all stars", il ne doit pas très bien connaître, il n'a jamais travaillé chez Disney............. qu'en France, USA, Japon et Hong Kong.
Revenir en haut Aller en bas
gregzzz



Masculin
Age : 38
Messages : 2727
Localisation : Belgique
Inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 18:46

IL y a clairement 2 axes de développement au niveau hôtelier sur le resort.

Tout d'abord le "haut de gamme", qui est clairement très demandé. L'aggrandissement du DLH me paraît être une bonne option: plus économique qu'un nouvel hôtel et comme dit plus haut, certaines personnes ne veulent que cet hôtel car c'est un peu le symbole du resort et qu'il se situe juste à l'entrée du parc. Donc je plussoie fortement cette option.

Le 2ème axe concerne les hôtels milieux de gamme. Faute de moyens, les hôtels partenaires sont certainement une bonne option...mais pas à long terme. DLRP se prive de recettes futures, mais elle n'a clairement pas les moyens de faire autrement pour l'instant.

Il est donc urgent d'augmenter la capacité hôtelière du resort, mais il est tout aussi urgent d'augmenter celle des parcs, trop souvent saturés, et qui le seront encore plus si la capacité hôtelière augmente.

L'idéal serait donc un plan ambitieux de développement général du resort avec de nouveaux hôtels et de nouvelles attractions, plan qui devrait en toute logique être soutenu par la maison mère... qui se contente malheureusement de maintenir simplement le navire à flot tout en encaissant le pognon des royalties...
Revenir en haut Aller en bas
Mouetto
Admin


Masculin
Age : 36
Messages : 13693
Localisation : dans le bayou
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 19:22

Je confirme ce qui a été dit par Jollyroger et ED STRIKES BACK.

Vendredi, nous étions donc 22 actionnaires en plus de Philippe GAS (sans auncune note) et de l'assistant d'Ignace Lahoud qui est juste intervenu pour nous parler du déroulement de la prochaine AG.

Je vais ajouter quelques petites choses en vrac sur cet entretien, en citant ces propos:

C'est donc le 3ème "séjour" de Philippe GAS au sein de DLRP.
DLRP est maintenant un "leader assumé avec une maturité et une assurance dans le futur".
Les équipes marketing ont donc maintenant de bonnes connaissances des marchés: avec 8 marchés principaux en Europe avec quelques difficultés avec le marché allemand) et un développement à venir des marchés en Pologne, Russie et Moyen Orient.

La stratégie est de "travailler sur les freins à la visite" que sont la sensibilité au prix, l'âge et le stress; et de continuer à créer l'urgence en créant de la nouveauté et de l'innovation grâce à des spectacles et des thèmes phares (ex: La Fête Magique de Mickey).
Les attractions passant au second plan pour l'instant.

Actuellement, le but est "d'affronter la crise et de la passer le plus vite", tout en confirmant la performance pour rassurer.

Concernant la dette, Philippe Gas souhaite "grandir le business", "épurer la dette" et "tenir les échéances afin de financer la croissance" avec pour objectif la réduction de celle-ci de 25% d'ici 2012.

Cette table ronde s'est vraiment bien déroulée, avec Philippe GAS très accessible et à l'écoute de tous, voulant vraiment jouer la carte de la transparence et se voulant rassurant.




Suivez DCP sur twitter > https://twitter.com/DCentralPlaza
Revenir en haut Aller en bas
Animland



Masculin
Messages : 174
Localisation : Grasse
Inscription : 03/11/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 19:46

Merci pour vos infos Jolly roger, Ed strikes back et Mouetto. Tout ceci est plutôt de bonne augure.

En ce qui concer le DLH son extention est tout à fait possible, je vous rappel que toute une aile de l'hotel est un mur aveugle et renferme les locaux de service. Ceci se justifié par la vue sur le hangar de PM, l'entrée de service et le compacteur d'ordures. Des travaux permettrait de recuperer cette éspace à moindre coup.

Egalement il se trouve que le DLH n'est pas complètement symétrique et que l'on peu rajouter deux ailes supplémentaire du côté de l'entrée pricipale et déplacer le parking sur une dalle couvrant la tranchée du TER.
Revenir en haut Aller en bas
normand



Messages : 507
Inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 20:13

Concernant la dette, la baisse des taux d'intérêt a t-elle évoqué par P.GAS?
Si Oui quel impact pour EDL concernant sa dette à taux variable?
Revenir en haut Aller en bas
gregzzz



Masculin
Age : 38
Messages : 2727
Localisation : Belgique
Inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 20:33

Merci Animland pour ces précisions.

Je propose de discuter d'un éventuel aggrandissement du DLH dans ce topic:
http://www.disneycentralplaza.com/disneyland-resort-paris-f6/vers-un-aggrandissement-du-disneyland-hotel-t9574.htm#350705
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Freddy



Messages : 10868
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 23:44

Citation :
En fait, ton analyse se base sur ton ressenti mais sur aucune données réelles. C'est ton avis de fan et j'adore ton conseil : " qu'il doit ouvrir" Merci Freddy !
Ce n'est pas que du ressenti. Philippe Gas le dit lui même, l'un des freins, c'est le prix. Je suis tout à fait d'accord qu'il y a une clientèle fortunée pour le DLH et que celle-ci rapporte, mais la majorité des visiteurs n'ont pas les moyens de se l'offrir et pour eux, des hôtels mileux de gamme seraient urgents car ce sont eux qui vont faire la croissance du parc, pas les quelques centaines de visiteurs en plus du DLH (même s'ils dépensent beaucoup).



Citation :
Mais Freddy, tu peux toujours expliquer au cher Philippe le concept des "all stars", il ne doit pas très bien connaître, il n'a jamais travaillé chez Disney............. qu'en France, USA, Japon et Hong Kong.
Ce dernier argument me fait bien rire. Si le fait de travailler depuis 15 ans chez Disney était un gage de compétence Razz
Attention, je ne dis pas que Philippe Gas n'est pas compétent. Loin de là, mais bon, quand on voit les erreurs faites par les pontes de Disney depuis l'ouverture du resort parisien en 92, il n'y a pas de fraison de lui faire une confiance aveugle pour autant.
Citation :
D'où le choix d'agrandir rapidement le DLH et de laisser la construction d'hôtel milieu de gamme à des partenaires. P. Gas a passé du temps sur ce point.
Et voilà l'exemple type qui m'inquiète. Laisser l'agrandissement des hôtels milieu de gamme aux partenaires, c'est ce qu'ils ont fait en 2003 avec les conséquences catatsrophiques que ça a eu, puisque ça a fait baisser de près de 10% de la taux d'occupation des parcs Disney, faisant plonger encore plus les comptes dans le rouge. Le parc a mis 5 ans à s'en remettre. Alors, perso, je serais plutôt prudent.

MOi, j'observe. Je ne suis pas négatif. Mais on voit revenir de vieux réflexes type "les attractions ne sont pas des priorités. C'est ce qu'on a entendu aussi au début des années 2000 avec les résultats que l'on connaît. Même si l'aspect rassurant, c'est qu'on sait quand même qu'il devrait y avoir quelque chose de gros en 2012.
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Freddy



Messages : 10868
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Sam 24 Jan 2009 - 23:48

Je rajouterais juste une chose: s'ils laissent avant tout le développement des hôtels aux partenaires, c'est parce qu'ils n'ont pas l'argent pour le faire eux-mêmes. Et c'est là le drame. L'agrandissement du DLH coûtera toujours 10 fois moins cher qu'un hôtel type all star. Mais s'ils avaient l'argent, c'est un all stars qu'ils feraient (en plus de l'agrandissement du DLH). En Floride, à côté de leurs hôtels de luxe, ils ont toujours ouvert des hôtels moderate et en masse (les all stars représentent chacun plusieurs milliers de chambres).
Revenir en haut Aller en bas
TheForceCode



Masculin
Age : 27
Messages : 1088
Localisation : Narbonne
Inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Dim 25 Jan 2009 - 0:51

Euh ouaih, sauf que c'est pas vraiment les Hôtels Associés qui ont plombé le resort au début du XXIème siècle, mais plus l'esclandre des WDS (un parc qui devait ramener 8M de guests en plus, et qui n'en a ramener que 2M au mieux la première année de son exploitation).
Si Disney a plongé en 2002-2003, c'est surtout à cause des WDS.

Quand les Hôtels Associés ont ouvert, le taux d'occupation des hôtels Disney a baissé, mais pas des masses non plus (c'est normal que ça baisse, puisqu'on propose un choix plus large, comme les files d'attentes du parc qui diminuent quand on propose plus d'attractions ou de shows).


Sinon, voici un gros compte rendu de Simplet, l'un des membre actionnaire de DisneyGazette, et très méticileux sur la question des chiffres:
Citation :
Je suis arrivé vers 9H10 devant le salon Dockside au Newport Bay Club, lieu du rendez-vous. Accueil pour la remise des badges par Louisa et Julien du Club Actionnaires auxquels j’ai fait part de vos griefs concernant les délais pour les hôtels pour l’assemblée et les renouvellements de carte. Julien en a pris bonne note.
Philippe GAS est arrivé en même temps que moi, ce qui fait que nous sommes rentrés en même temps dans la salle. Il y avait une petite vingtaine d’actionnaires, de tous âges mais la moyenne se situait plus vers 45-50 ans à vue d’œil. Le président a pris soin de saluer tout le monde et de remercier les actionnaires de s’être déplacés. Sa tenue est décontractée, pas de cravate, l’opposé de la rigueur de K. HOLZ.
Après des discussions particulières avec certaines personnes, la réunion réelle commence à 9H35.
Il nous explique comment la séance va se dérouler et comment il voit les choses. Ce doit être un échange. Chacun est libre d’aborder tous les sujets. Il s’engage à répondre du mieux qu’il peut. Il présente ensuite son parcours, son attachement à Disney…
Première information importante, l’AG aura lieu à Cinémagique et nous aurons une présentation filmée des nouvelles attractions (il n’a pas souhaité s’attarder sur celles-ci mais tout le monde voit ce dont il a parlé cf Toy Story…)
Ensuite il a embrayé sur l’activité de la société, en indiquant qu’il souhaitait que dorénavant DLRP soit décomplexé et se comporte en leader qu’il est en Europe.
Pour cela, la base va être le marketing afin de continuer à augmenter les ventes (donc le CA).
Cela ressemble à un discours de K. H. recyclé mais bon pourquoi pas.
Ensuite, autre pilier de la réussite future : la satisfaction du client. L’indicateur est en constante progression (Merci K.H. !) mais il doit rester très élevé si l’on veut que les gens reviennent. C’est une priorité a-t-il répété à de nombreuses reprises.
Il s’est dit très fier de l’attachement que les visiteurs ont aux Parcs et qu’ils montrent en revenant à de nombreuses reprises. Il ne faut pas les décevoir martèle-t-il.
Il confirme qu’il y a une corrélation entre nouveautés et hausse de la fréquentation. Et que cette donnée est bien intégrée dans sa politique d’avenir.
Il a indiqué également que la crise touchait DLRP mais que les chiffres restaient dans les fourchettes attendues et que donc la société souffrait nettement moins que d’autres secteurs.
A partir de là il a été interrompu et le dialogue a réellement commencé. Un actionnaire lui a demandé ce qu’il prévoyait comme nouveautés, qui sont un moyen de lutter contre la crise.
La solution passe de l’innovation, selon lui. Et pas seulement pour les attractions mais aussi et peut-être surtout par les spectacles, les parades… Il passe du temps chaque semaine à étudier l’avenir des parcs. Son but est de créer l’urgence d’une visite. Pour cela, plusieurs outils « marketing » :
Des promotions ciblées et sur de courtes périodes (-12 ans gratuit en ce moment par ex.), des spectacles et/ou des parades qui ne durent qu’une saison.
Donc sans nous dévoiler les choix définitifs, les prochaines nouveautés seront axées sur les spectacles et parades même si des attractions ne sont pas à exclure. Comme il a clairement expliqué :
« La Tour ne crée pas l’urgence de la visite. L’année prochaine, elle sera encore là. En revanche, l’anniversaire de Mickey, c’est cette année…Après il sera trop tard. »
Ensuite, il a rebondi sur l’une des nouveautés de 2009, Playhouse Disney, attraction des Studios. Elle a été pensée et conçue parce que l’émission est la plus regardée par les petits européens de 5 ans et moins. Or les studios ne disposaient pas de ce genre d’attractions. Les Studios ont vocation à devenir un « vrai » parc l’instar du MK.
Un actionnaire est revenu à la charge sur les attractions. Il a confirmé que ce n’était pas la priorité absolue même si la tour a permis d’amener 20% de visiteurs en plus aux studios.
En filigrane, se pose aussi le problème du coût de telles attractions et de la durée des travaux…
Il a insisté aussi sur la nécessité de procéder à des réhabilitations régulières afin d’éviter les pannes et que cet entretien avait un coup non négligeable.
Et il assène à ce moment « et notre société a les moyens de son développement, grâce à ses liquidités ». Ce qui m’a fait immédiatement réagir, car j’étais loin (je le suis toujours) de partager son point de vue.
Je lui ai donc demandé comment il comptait faire, avec des remboursements de dette de plus en plus importants dans les années futures, un résultat qui ne pourra plus s’améliorer comme il l’a fait ces 3 dernières années (hôtels saturés, prix déjà élevés, etc.) et des investissements divers grevant son budget.
Il a alors expliqué que les investissements seront effectués au plus juste et que la société disposait encore de l’emprunt auprès de la WDC. Je lui ai dit que cela allait encore augmenter les dettes et plombé notre résultat, qui n’en a pas besoin. Je lui ai dit que de toute façon, il ne pourrait financer en même temps un centre de congrès supplémentaire, un hôtel, des attractions…
Réponse intéressante, le prochain voire les deux prochains hôtels seront des hôtels partenaires. EDL ne mettra donc pas un rond dans l’affaire. Le centre des congrès sera financé en grande partie par les pouvoirs publics, EDL complétant uniquement le tour de table.
D’un côté on perd des recettes d’exploitation mais d’un autre on ne dépense plus l’argent que l’on n’a pas. Il a quand même promis que le 20ème anniversaire serait fêté dignement…
Un actionnaire a abordé les Etats Unis car Orlando a annoncé des licenciements. Il voulait savoir si cela présageait de l’avenir en France. P. GAS lui a répondu que la crise était vécue de façon très différente des deux côtés de l’Atlantique. En France, la crise ne touche pas beaucoup EDL. Certes la clientèle espagnole déserte un peu le parc après des années de forte croissance mais dans le même temps les Français ne sont jamais autant rendus à Disneyland et n’ont autant dépensé. Les Hollandais également. Les pays de l’est commencent à fournir leur lot de touristes.
Ensuite une question est posée sur l’autonomie vis-à-vis des Etats Unis (de la maison mère en fait !).
Il a répondu qu’il faisait très régulièrement des comptes rendus d’activités mais qu’il ne passait sa vie à téléphoner aux USA pour obtenir des autorisations. Il a quand même dit qu’on lui avait demandé de se serrer la ceinture et il s’est engagé à ce que les dépenses de fonctionnement de 2009 ne dépassent pas celles de 2008.
Une question sur les dividendes : Est-ce que l’on a la certitude que quand EDA fera des résultats, ils remonteront bien dans notre société ?
Il ne répond pas vraiment expliquant qu’avant de distribuer des résultats, il faut en produire, et qu’ il travaille pour…
Je lui explique que la structure juridique rend toute compréhension de la situation réelle de l’entreprise impossible. Je lui demande donc s’il n’est pas possible de simplifier tout cela, sachant que EDA possède 11 filiales à 82%...
Il répond que la situation n’est pas figée et pourrait évoluer dans l’avenir.
La discussion est passée ensuite sur le déficit de communication de la société sur le plan financier auprès des actionnaires (avec un large passage sur la F1 dont beaucoup se sont plaints d’être informés uniquement via la presse.). Il en a conscience et promet plus de visibilité pendant son mandat. D’ailleurs, pour prouver que c’est un but qu’il s’est fixé, il nous a réunit, afin de dialoguer et de connaître nos attentes.
Question sur la durée de son mandat, puisqu’il nous a dit que la durée du mandat de K.H. était connu (sauf des actionnaires…) depuis sa prise de fonction. Il nous indique que le terme n’est pas fixé mais qu’il se plait bien en France et qu’il aimerait y rester un bon moment.
Petit détour par les villages Pierre et Vacances : tout devrait se décanter sur 2009. Donc avant la fin de l’année nous devrions savoir si le projet se fait ou non. Il en est très fier mais il n’est pas le seul décisionnaire, il faut compter sur Pierre et Vacances et sur les pouvoirs publics.
Autre détour sur la F1. Sa position était claire : ce n’était pas un projet stratégique ni primordial mais c’était une opportunité. Mais concilier un circuit de F1 à côté de village nature lui paraissait délicat. Il était donc ni pour ni contre…
Un actionnaire, visiblement fatigué que l’on parle chiffres et résultats a expliqué qu’il était actionnaire par passion mais qu’il lui semblait que nous n’étions pas considérés. Il a déploré le manque d’information ou le retard avec lesquelles elles nous parviennent. Ainsi aucune publicité sur les événements qui ont lieu au Village n’est faite sur le site officielle et c’est par la presse que l’on apprend que cela a eut lieu deux jours avant…
Dans le même ordre d’idées, des actionnaires se sont émus du manque d’écoute de la société que ce soit pour les actionnaires ou des fans. Pas d’interlocuteur, pas d’intérêt portée par la société.
P. GAS a affirmé qu’il avait entendu ces remarques et qu’il essaierait de réfléchir à un moyen de rester en contact avec la société afin qu’il y ait des remontées plus faciles des idées, remarques. Quant à savoir s’il était pour les Disney fans et sur les relations que pourraient entretenir la société avec des associations ou des forums, il s’est déclaré ouvert aux propositions.
Un actionnaire a proposé un club actionnaires pour enfants, afin de les éduquer et leur apprendre que le parc n’était pas qu’un espace de loisir mais aussi une société avec ses contraintes etc. L’idée a semblé plaire au président qui a répondu qu’il allait faire étudier la faisabilité d’une telle structure.
Petit chapitre AG : donc à Cinémagique. Les invités ne seront sans doute pas autorisés à assister à l’assemblée en raison du manque de place. En revanche, ils auront accès au parc et aux attractions…
Un actionnaire handicapé était présent et a fait part de ses griefs. Il faut constater qu’ils sont communs à pas mal de problèmes rencontrés par les personnes non handicapés. Discours différents en fonction du cast member, procédures lourdes… Simplement, c’est encore plus insupportable lorsque l’on a un handicap à surmonter. P. GAS a promis d’étudier les divers dysfonctionnements cités et d’essayer d’y remédier.
En 2009, deux nouveaux partenaires devraient faire leur apparition au Disney Village. Il n’a pas cité leurs noms.
Pour les hôtels, un accord est presque trouvé avec un partenaire, un autre projet est en cours de discussion. Un projet de développement du DLH est en cours de discussion mais s’il est décidé, cela n’interviendra pas avant un certain temps (donc après les 2 hôtels). Pour le centre de convention, l’expansion est prévue, seule la répartition des financements reste en suspens mais la construction est prévue.
S’en est suivie une discussion sur le Val d’Europe que je n’ai pas trop suivie (je ne maitrise absolument pas le sujet…) qui a débordé sur le problème de la dalle du RER. En effet, c’est un espace public, donc la sécurité Disney ne peut intervenir que dans les cas de mise en danger de la vie d’autrui, ce qui restreint les possibilités. Des discussions sont en cours avec les pouvoirs publics pour « remplir » ce vide juridique.
A ensuite été abordé le problème de la convention de 1987. Des discussions sont en cours pour la renouveler simplement ou pour la changer. Rien n’est décidé à l’heure actuelle.
J’ai fini avec mon cheval de bataille, le « racket » de la maison mère sur notre société. Après lui avoir démontré par A+B que l’on se faisait tondre la laine sur le dos par la WDC, je lui ai demandé ce qu’il comptait faire pour que cela change. Il m’a répondu que cela faisait partie des accords passés. Certes lui ai-je répondu mais la situation est de plus déséquilibré en faveur de la maison mère qui a vu ses revenus de gérance augmenté de 30% en 2 ans, pendant que le cours de bourse dévissait de 70%...
Il m’a alors répondu qu’il allait voir mais que les choses devaient évoluer lentement si on voulait qu’elles aboutissent et qu’il fallait les présenter au bon moment.
Ensuite, il nous a demandé de l’excuser mais comme il avait un déjeuner, il devait s’esquiver, ce qu’il a fait rapidement après, non sans avoir salué et remercié tous les actionnaires présents. Fin vers 12H15

Que peut-on en tirer ?
Il est sympathique, il parait intéressé par ce qu’on lui raconte. Il a dit oui à tout ou presque… Maintenant je dirais qu’il a tenu le discours « Yes We can ». Personnellement , je préfèrerais « Just Did It »…




Découvrez le Val d'Europe sur Google Earth:
http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/DcjVMtoR/Vald'Europe.kmz
La Convention de 1987:
http://dl.free.fr/mVu8WO5aR
Revenir en haut Aller en bas
Mouetto
Admin


Masculin
Age : 36
Messages : 13693
Localisation : dans le bayou
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Dim 25 Jan 2009 - 1:06

@Mr.Freddy a écrit:

Et voilà l'exemple type qui m'inquiète. Laisser l'agrandissement des hôtels milieu de gamme aux partenaires, c'est ce qu'ils ont fait en 2003 avec les conséquences catatsrophiques que ça a eu, puisque ça a fait baisser de près de 10% de la taux d'occupation des parcs Disney, faisant plonger encore plus les comptes dans le rouge. Le parc a mis 5 ans à s'en remettre. Alors, perso, je serais plutôt prudent.
Attention à ton raccourci.
Effectivement, en 2 ans (entre Juin 2002 et Juillet 2004): 2000 chambres ont été ouvertes dans 7 hôtels associés soit plus d'1/3 de la capacité des hôtels Disney qui est de 5800 chambres.
Il était donc logique que le taux d'occupation des hôtels Disney chute de 88,2% (en 2002) à 80,5%(en 2004) avant de remonter.
Sans oublier qu'à l'époque, on ne pouvait pas dire que le Parc WDS était vraiment attirant, ce qui a certainement freiné les revisites.

Aujourd'hui, le contexte n'est plus le même.

2 nouveaux hôtels partenaires pourraient amener 800 chambres de plus (chiffre approximatif non officiel) sans forcément ouvrir au même moment d'ailleurs (contrairement aux 1500 chambres ouvertes entre mars et juin 2003!).

Philippe GAS a précisé qu'il fallait une augmentation de la capacité hôtelière en catégorie modérée et luxe:
La catégorie modérée serait donc créée grâce aux 2 hôtels associés: solution sans investir à court et moyen terme.
La catégorie luxe pourrait être faite éventuellement par une extension du DLH (qui n'est encore qu'un projet en étude de faisabilité): solution d'investissement mais à long terme.
Sachant que pour le moment, ils n'ont pas les moyens d'investir dans un nouvel hôtel Disney.

La question que l'on pourrait ensuite se poser est: l'offre de restauration va t-elle suivre notamment dans le parc WDS et les jours de fortes affluences?




Suivez DCP sur twitter > https://twitter.com/DCentralPlaza
Revenir en haut Aller en bas
dédé



Masculin
Age : 30
Messages : 1527
Localisation : Bruxelles
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Dim 25 Jan 2009 - 18:40

Je serais peiné s'il n'y avait aucun projet d'hotel Disney en vue. Quand un site touristique devient saturé et que malgré tout il n'a pas les moyens d'adapter son infrastructure à son succès, c'est un manque à gagner que de devoir passer par d'autres compagnies d'hotels (d'autant que ces hotels n'étaient pas prévus dans le masterplan de base? Si?). Voilà bien la branche qui rapporterait à coup sûr. Que fait la WDC?
Quant aux attractions, on le savait que 2009 serait assez vide, qu'en 2010 ouvrirait les petits manèges Toy Story Playland. 2011 reste dans le flou total, 2012 devrait être digne des 20 ans, mais Gas reste prudent sur ce qu'il dit; pour 2013-2015, n'en parlons même pas.
Malgré le caractère très sympatoche et communicatif du gars, j'espère donc qu'il y aura eu un peu de langue de bois. Si la crise n'affecte pas la société, que du contraire selon certains, l'image qu'on donne à la WDC est déjà très positive. Elle sauve en ce moment deux de ces parcs, pourquoi pas nous? Tout ce qu'on a entendu des projets futures sur ce forum ne peut devenir faux du jour au lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Mr Toad



Messages : 2195
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014) Dim 25 Jan 2009 - 19:00

Attention toutefois : les nouveaux hôtels peuvent très bien s'intégrer aux autres si Disney et le partenaire engagent des imagineers pour la décoration intérieur et extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Tables Rondes avec les actionnaires d'Euro Disney (lundi 8 décembre 2014)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 31Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Les parcs à thèmes Disney :: Disneyland Paris-