AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
lelie

avatar

Féminin
Age : 37
Messages : 1523
Localisation : Montévrain
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Lun 31 Juil 2017 - 22:58

J'ai un peu de retard, je viens de lire la fin de votre journée au KSC et quelle journée! Que d'émotions (et de rigolade aussi Laughing ), on sent que c'est un sujet qui te passionne et ça rend ton récit encore plus... passionnant justement! J'ai cru moi aussi que tu n'avais pas eu la photo dédicacée avec l'astronaute et j'étais bien contente de voir que tu avais eu bien plus

Je me rend compte avec Legoland que je suis complètement décalée dans le temps, je croyais que vous aviez déjà fait le Legoland Hotel mais c'était en fait dans ton préTR que tu en avais parlé. Ma fille et moi avions adoré nos 2 nuits passées là-bas en 2015, j'espère que votre expérience aura été aussi géniale que la notre Very Happy
Hâte de découvrir la suite de votre première journée après la sieste de la Mamie dans le Coastersaurus  Laughing

Et les photos prises par Shaden dans le bus sont très chouettes (c'est toujours sympa de découvrir leur point de vue) Very Happy


Walt Disney World : Septembre 2007 au CBR / Août 2013 au POFQ / Août 2015 au POR
Disneyland Resort California : Mai 2008
Disney Cruise Line Méditerranée : Août 2014 / Août 2016

Liste des sites utiles pour planifier son séjour à Walt Disney World
Revenir en haut Aller en bas
Silvia



Féminin
Age : 43
Messages : 539
Localisation : Egypte
Inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Mar 1 Aoû 2017 - 9:24

Merci pour tous vos commentaires !  Vous allez bientôt avoir l'occasion de revoir la technique spécial coaster de maman à nouveau en action. Laughing

2 nuits au Legoland Hotel, lelie? Le pied total!   Vous étiez sur quel theme?  Cela a été notre hôtel coup de cœur du séjour, il n'y a rien que nous n'avons pas aimé dans cet hôtel et ce fut un déchirement pour les enfants que de quitter la chambre...

Voilà, je vais beaucoup en parler dans ma suite d'ailleurs :

Finalement nous quittons le land of Adventure pour nous diriger vers la zone Lego City qui au cours de nos précédents voyages a été celle que nous avons le plus négligée et que nous connaissons le moins .

Pour ce faire, nous passons devant les palissades d’une future zone toujours en construction : le Lego Ninjago World.
Petites poses Ninja, nous pourrons profiter de ses activités la prochaine fois puisque ce land est ouvert depuis cette année 2017.






Nous arrivons devant une attraction inédite pour nous, le Boating School, où nous pouvons apprendre à naviguer un petit bateau sur un parcours que nous devons gérer de façon assez autonome tout en évitant de se faire éclabousser par des sculptures en lego malicieuses. Parfois les CM doivent intervenir pour aller décoincer certains guests lorsque le bateau s’arrête. Franchement, c’est une attraction rafraichissante et très fun : avec Rayan, on va se retrouver coincés sous un jet d’eau vers la fin du parcours et même si on a été pris de fou-rire, Dieu que cette douche a paru longuette à mon appareil-photo ! Pendant ce temps les filles s’ébattaient en se moquant de nous.





























Malheureusement, mon appareil a pris un peu l’eau et je vais préférer le ranger pour le faire sécher un peu plus tard.
Lorsque l’on débarque de nos bateaux, on a franchement l’estomac dans les talons alors on se précipite sur le 1er restaurant du coin, le Fried Chicken Co. qui propose…ben pas de mystere : du poulet frit -façon KFC- . C’est un restaurant assez générique mais on n’a encore jamais vu notre famille faire la moue devant des fast-foods fritassés américains et ce n’est pas aujourd’hui que cela changera ! Malheureusement je n’ai pas pu prendre de photos car j’avais mis mon appareil en mode repos et séchage après sa petite douche estivale.

Un petit moment plus tard, nous allons mieux –et l’appareil-photo aussi-  alors nous nous attaquons à la 2ème attraction du coin que les enfants rêvaient de faire mais à cause des temps d’attente, on n’avait pas pu même en Californie… en outre, à l'époque, Shaden aurait été séparée de son frère ! En effet, il s’agit de la Ford Driving School réservée aux 6-13 ans (il y a la même attraction pour les plus petits -3/5 ans- à côté.)

On prend un ticket pour l’admission et on fait la queue parents et enfants ensemble. Les enfants sont pris en photo pour délivrer un éventuel futur permis de conduire à la fin de l’attraction.




Ensuite, les enfants entrent dans une salle, petit groupe par petit groupe, et assistent à un cours de conduite de quelques 10 minutes environ avant enfin de s’élancer sur la piste route (c’est là que les parents qui ont accompagné leurs enfants sont priés de ressortir) pour commencer  la partie pratique du permis.

Les enfants ont été ravis, même si Shaden a été nettement moins dégourdie que son frère (question d’âge sur ce coup-là …) avec maman, on perdait presque nos cordes vocales à lui hurler les consignes de l’autre côté de la barrière. «Stop ! C’est un stop, arrête –toi ! Non, ne grille pas le fou rouge ! Ça y est, c’est vert, vas-y, vas-y mais vas-y bon sang ! Priorité à droite, non tu ne dois pas dépasser de ce côté ! »






Grâce à nos encouragementss harcèlements, Shaden a pu échapper à l’accident mais en revanche s’est formé derrière elle un remarquable embouteillage et au bout d’un moment les apprentis conducteurs s’impatientant de la lenteur de réaction de ma choupinette vont oublier leurs leçons de conduite pour la dépasser même dans les zones interdites.

Rayan plus prudent car nous connaissant bien pour avoir vécu davantage de grands moments de gêne familiale de ce type avec nous, avait préféré lui se carapater loin tout au bout du parcours désireux d’échapper à nos honteuses exhortations… Genre : Ces 2 bonnes femmes qui hurlent là-bas ? Non, j’sais pas, connais pas, jamais vu… oh là, ça parle fort les Français non ? Razz






A la sortie, les enfants vont tout de même frimer en arborant fièrement leur permis de conduire… je pense que Shaden a bénéficié de l’indulgence du jury sur ce coup-là mais bon je dis ça et je ne dis rien. silent






On est quand même bien content qu’elle l’ait eu et l’année prochaine on va surement pouvoir mesurer ses immanquables progrès.

Je propose maintenant de faire la dernière attraction inédite pour nous dans le coin, la Flying school.
Mais en passant devant, on se rend compte que c’est un coaster un peu spécial (on est tenu par les épaules, jambes libres) dont la taille minimum est un peu juste pour Shaden (44 pouces) …bon-là, je n’insiste pas, je n’ai pas envie de voir la mamie ou même Rayan régurgiter à tout vent leurs cuisses de poulet frit dans les airs de la Flying School.

Alors, nous optons pour une promenade digestive plus raisonnable et là, ce sont mes yeux à moi qui vont se mettre à briller car c’est juste mon endroit préféré de Legoland tellement il est d’une beauté inégalable : les jardins botaniques des Cypress Gardens. Déjà l’an passé, j’avais été un peu frustrée car on n’y était pas resté assez longtemps pour complètement l’explorer en partie à cause du mauvais temps qui avait commencé à s’installer.

Mais cette fois-ci RIEN ne m’empêchera de profiter de la magnificence de ce jardin.
RIEN ???? Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil
C’est alors que les dieux se moquent de moi et de mon orgueil en éclatant de rire sous mon nez… traduisez, en nous envoyant un grand coup de tonnerre qui fait même vibrer le sol.

Je regarde, le ciel ne parait pas encore trop gris, en revanche à l’horizon là-bas au-dessus de Pirate’s Cove, ça devient sacrément chargé et un vent fort commence à faire voler les feuilles des arbres.




Rayan me regarde inquiet et je lui dis : « Ça va, ça va le faire et  de toute façon, s’il y a du danger, ils ferment les attractions et le jardin. »
Tout en s’avançant vers le jardin, un autre coup de tonnerre retentit. Puis un autre.

Bon je sens qu’il y a de la malédiction de Cypress Gardens là-dessous mais pour le moment, je n’en démords pas : tant que ce n’est pas fermé, nous y allons.

Rayan me demande si c’est bien prudent de se trouver sous les arbres par temps d’orage. Rolling Eyes

Hmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm ? …. Chut chut …Bon tu vois bien que l’orage il n’est pas encore là.  Mad  silent  Shocked
Comme pour me contredire et continuer leur petite private joke, les dieux du ciel me répondent par un nouveau claquement retentissant. affraid

Nous voici en tout cas arrivés devant la magnifique entrée.




Nous pénétrons dans cet endroit merveilleux qui sera l’occasion de magnifiques photos.



























Mais malgré toutes mes prières et quelques éclaircies, les coups de tonnerre se rapprochent de plus en plus ce qui fait que même moi j’ai un peu de mal à jouer la carte de la sérénité. Rayan, n’en parlons pas, il est en mode : c’est de la folie, jamais sous un arbre pendant un orage !!! et c’est à ce moment-là qu’à cause d’une manœuvre malencontreuse sur le mode vidéo de mon appareil photo, nous entendrons sa réplique culte que j’ai enregistrée pour la postérité, réplique que nous lui resservons de temps en temps pour le charrier gentiment : [Il faut partir sinon]… on va tous mourir ! affraid  tongue

Lui n’a qu’un souhait : sortir de cet endroit maudit pour se mettre à l’abri dans une boutique. Maman et Shaden auraient bien envie comme moi de continuer la promenade mais comme le ciel devient franchement menaçant, nous nous résolvons -au grand soulagement de Rayan- à quitter cette splendeur de jardin sans l’avoir entièrement exploré encore une fois.Mad

Bon, la prochaine fois que je voudrais visiter ce jardin, il faudra que je sois beaucoup moins vantarde et peut-être que là, ça marchera !

Tiens je suis quasi certaine que cette pancarte n’était pas là il y a 2 ans, ça m’aurait marqué je pense…




Nous revenons vers l’entrée du parc avec ce temps intermittent d’éclaircies/orage qui n’arrive pas à se décider s’il va vouloir pleuvoir ou non!

Sur notre chemin, une petite famille de renards…




Les biches au pied de la cascade (et un alligator plus pacifique que ceux du matin qui vient peut-être écouter une sérénade de Shaden.)






Pour échapper à quelques premières gouttes et au tonnerre, on repasse par une petite boutique de friandises, Sunshine Sweets vers Heartlake city . J’ai bien envie de craquer sur ces mugs qui sont exactement le modèle géant des verres dans les boites de construction Lego.




Comme avec ce tonnerre et ces quelques gouttes, je sais que la plupart des attractions sont fermées (car la plupart des d’attractions de Legoland sont en extérieur), je propose à la familia d’aller regarder un film dans le cinéma Wells Fargo Fun Town Theater qui propose 2 films alternativement : pour nous ce sera le film 4D lego Movie The new adventure où l’on sera transporté dans un parc d’attraction un peu spécial en retrouvant les héros de La grande aventure Lego.




C’est tout nouveau et super bien fait ( peut-être un peu trop bruyant et mouvementé pour la mamie… je ne sais pas si elle a pu tenter sa technique d’endormissement cette fois.)

Bon malheureusement, il continue à pleuvioter et a tonner même si on sent que cela pourrait peut-être enfin se lever.
Ce sera l’occasion pour nous de visiter les boutiques pour un pré-choix avant l’achat des souvenirs du lendemain.

Shaden va prendre une photo avec toutes ses amies dans la boutique de Heartlake Mall.




Puis on se rendra au Big Shop –inutile de vous faire un dessin- : c’est le super grand magasin lego qui se trouve juste à l’entrée du parc.

Voilà mes 2 petits guerriers en position de combat…




Et c’est là que mon sang ne fait qu’un tour : ça y est, JE SAIS ! JE SAIS ce que je ferai comme choix pour demain.
ÇA !!! V V V V V V V              bounce  bounce  bounce  bounce  bounce




Rayan lui va passer beaucoup de temps dans la bibliothèque lego qui franchement est ultra intéressante pour les fans : il y a vraiment tout ce qu’on veut savoir sur les petites briques.








Et puis alors qu’à l’extérieur, la pluie/crachin s’est arrêtée, on ose pointer le nez dehors…
Le temps n’est pas franc alors on décide de faire la 1ère attraction qui nous tombe sous la main pour ainsi dire : The Grand Carousel, qui n’a de grand que le nom mais il a le mérite de n’avoir pratiquement aucune attente. Et c’est parti, mes guerriers vont enfourcher leurs fières montures… même la mamie. On fera même 2 tours !












Bon ça y est, la chaleur a rapidement fait sécher les quelques gouttes tombées et les attractions rouvrent … ce sera l’occasion d’une nouvelle photo « spéciale filles » pour Shaden à HeartLake city…




… avant de traverser rapidement la zone Duplo Valley qui est un land magnifiquement bien fait pour les tout tout petits….




…pour arriver à une zone que nous avons totalement zappée aujourd’hui : le land médiéval de Lego Kingdom.




Une petite photo de mes 2 guerriers qui ont été faits prisonniers par l’ennemi et tentent d’échapper a la vindicte populaire et à la potence qui leur a été promise….




… et nous arrivons sur une petite aire que les 2 enfants ont adoré l’an passé  et chouette, elle est ouverte : c’est l’aire de jeux  Forestman’s Hideout !




Ils vont pouvoir y jouer pendant un long moment sans retenue. Je l’ai toujours dit dans mes TR précédents mais ce sont ces endroits-là que j’apprécie le plus dans les parcs (comme ici à Legoland ou en très grand à SeaWorld) car c’est vraiment là que les enfants deviennent maitres du jeu et débrident leur imagination… Je regrette à WDW aux DHS la fin de la magnifique aire de jeux Chérie j’ai rétréci les enfants même si c’est pour faire place au land Star Wars… et je me demande si d’autres aires de jeux seront prévues à l’avenir ?  L’offre est devenue plus éparse malheureusement avec également la disparition de la petite aire de jeux Rebelle a Epcot (même si je sais qu’elle n’était que temporaire.) Heureusement qu’il reste l’ile de Tom Sawyer / le petit Casey Jr  Splash station au Magic Kingdom et la superbe aire de jeux de DinoLand à Animal Kingdom.

Parcours de combattants, parties de chat perché/de cache-cache … pendant ce temps avec maman nous sommes juste heureuses de les voir heureux et actifs.






















Mais toutes les belles choses ont une fin et nous reprenons notre parcours d’attractions du coin juste après pour faire honneur à notre pays d’origine…

D’abord avec le sympathique Beetle Bounce…




…puis le Lost Kingdom of Adventure espèce de dark ride cocktail à la Indiana Jones mélange au ride de Buzz l’éclair.

















Nous allons ensuite faire le Royal Joust que les enfants avaient beaucoup aimé déjà depuis la Californie… Rayan est un peu moins dedans à présent mais comme l’âge maximum est 12 ans et que je lui fais remarquer que c’est probablement la dernière fois qu’il la fera, alors par nostalgie, il voudra refaire un petit périple sur son destrier.


















Voilà il est maintenant près de 18h00 et nous commençons à fatiguer – surtout que nous avons notre diner à prendre avant de nous rendre à l’atelier de Master Builders mais puisque  depuis une heure nous ne faisons que des attractions assez douces je décide qu’il est grand temps de couronner la journée en augmentant un petit peu l’enjeu. Twisted Evil

Nous n’avons jamais pu faire auparavant l’attraction du Dragon (qui est un coaster classique) alors j’use une nouvelle fois avec Shaden de tous mes pouvoirs de persuasion pour convaincre à nouveau la mamie : « C’est pour des enfants tout petits, ça veut dire que ce n’est rien du tout comme sensation, c’est plus facile que le Coastersaurussssssss … regarde-moi au fond des yeux, aie confianccccsssse, trusssst in me, tes paupières sont lourdes, ne me résissssssste pas … » Shocked

Je ne sais pas si c’est ça qui a fonctionné ou si c’est Shaden qui a fait les yeux doux irrésistibles en mode Chat Potté mais la mamie accepte une nouvelle fois.

Yeah !
Et c’est parti !














Bon on sent que sur le départ, le regard de maman est encore voilé par mon hypnose… mais c’est peut-être grâce à cela que elle va encore plus facilement réussir que la fois précédente à s’endormir pendant le ride … ce qui me donnera l’occasion d’acheter une nouvelle photo coaster célébrant a la fois la témérité et l’unité familiale.

Bon cette fois-ci, je change de formule et je me lâche : à la grande joie des enfants, j’achète la photo en mode mur de construction lego. C’est très sympa et ça donne ça :








Vous voyez que mon hypnose a bien marché sur la mamie !  Laughing

On rentre maintenant vers la maison –l’hôtel- et à la réception, on me donne enfin le numéro et le passe de notre chambre.

On va d’abord faire une super découverte hallucinante en nous engouffrant dans l’ascenseur : c’est une mini-discothèque super fun et on va tellement s’y éclater et s’y trémousser que l’on va se planter 2 fois d’étage fort heureusement toujours dans la gaité et la danse.








Notre étage à nous c’est celui des chambres de type aventures qui sont thématisés Indiana Jones , archéologie et Egypte Ancienne.

On ouvre la porte de la chambre et là……………………….. nos mâchoires se décrochent et on hallucine : on se retrouve en immersion totale au milieu d’une aventure Lego et c’est juste la chambre la plus chouette et la plus poussée au niveau thématisation (Lego aventures) qu’on n’ait jamais vue.

On en tombe tous instantanément amoureux.      

Alors attention les yeux     – et à l’avance, désolée pour les âmes sensibles ou les ennemis de la brique, c’est kitchissime et ultra chargé au niveau détails en des constructions lego mais on est en est tous totalement GA-GAS ! Même le lit est sculpté en hiéroglyphes !




























Nouveau baptême de la chambre par les enfants qui sont fous de joie d’avoir des lits superposés –et qui plus est leur propre télé a eux!








Ça, c’est la vue sur la piscine de l’hôtel depuis la chambre.




On croyait que la visite du parc était le point d’orgue de la journée et en fait on s’est totalement fourvoyé : la vraie perle de ce jour, ce sera notre hôtel car à partir de là, on ne va que profiter d’expériences plus merveilleuses et délicieuses les unes que les autres.  cheers

Il est 18h45 et il est temps de nous rendre au diner du restaurant –Bricks- de l’hôtel. C’est un diner buffet et une nouvelle fois nous serons époustouflés par le côté fun et la grande qualité de cet endroit. Voilà un buffet qui restera dans les annales de la famille que ce soit pour l’atmosphère très familiale  et pourtant pas bruyante, la très belle présentation- qualité -variété de la nourriture, le côté ludique et fun (même le grand set de table sont des blagues/devinettes à colorier et partager en famille.

On va manger comme jamais car tout a l’air et est appétissant…


































Et cerise sur le gâteau –si on peut dire- on peut même faire customiser sa glace comme on veut grâce à l’atelier Sweet Shop.






Miam !




Bien manger dans des conditions idéales de bien-être c’est le top et c’est la banane aux lèvres qu’a la fin de ce repas gargantuesque, nous nous rendons à l’atelier de Master Builder. Les parents peuvent rester (ce que nous décidons de faire) ou partir : les enfants de tout âge d’ailleurs (il y a aussi des ados)  sont réunis dans une petite classe (de l’autre côté du château-fort du lobby à l’opposé du restaurant) où un prof/maitre-constructeur va leur enseigner l’art de faire une petite création lego désignée à la base même si toute créativité est la bienvenue. Tout le monde commence par se présenter et dire d’où il/elle vient.

Comme la création choisie est une petite forme de pomme avec une petite chenille à l’intérieur, le prof va en profiter pour expliquer les bases de la construction d’une sphère creuse en lego. Il distribue au petit groupe un petit kit chacun avec les pièces nécessaires qu’il va demander de trier selon ses critères personnels tout en invitant à pouvoir se servir d’autres pièces qui sont dans des bacs creusés à même les bureaux et qui sont à portée de main de chaque participant.

Etape après étape, il va expliquer la méthode de construction tout en ayant ses mains filmées et projetées sur un écran derrière lui en gros plan. Il fera, défera, refera à la guise des enfants qui ont compris/pas compris telle ou telle étape et à chaque étape importante il se lève et passe pour vérifier, aider, refaire faire, compléter, encourager, féliciter, etc.


















Mes 2 petits, même s’ils sont très timides, sont ultra concentrés et vont adorer ce moment. Et c’est bien là qu’on voit les personnalités de chaque enfant du groupe car par exemple, les 2 miens vont quand même rester hyper académiques et suivre les instructions en imitant le prof à la lettre sans rien ajouter afin que leurs pommes soient les mêmes que celle du maitre-constructeur qui pour eux représente la perfection. Et c’est comme cela qu’ils seront ravis de présenter 2 pommes parfaites et identiques (1 ou 2 enfants ont fait comme eux mais d’autres ont fait des pommes cubiques/jaunes/ bizarroides et plus grandes avec 2 vers ou même pas de pomme du tout mais des trucs qui n’ont rien à voir drunken )




Et ce n’est pas grave car chacun était libre de se mettre comme il le souhaitait à portée du cours.

A la fin, tous les enfants présentent leur création et sont félicités par le prof un par un ce qui donne l’occasion de petits échanges personnels (le prof va même s’essayer de parler un peu en français avec ma Shaden toute intimidée …)




Un moment super sympa et ludique d’où les enfants ressortent fiers d’avoir fabriqué un petit quelque chose qu’ils peuvent garder en souvenir (le prof donne également un petit manuel d’instructions sur la construction de la pomme.)

Avant de partir il nous montrera le grand atelier professionnel de créations lego à travers la porte vitrée de la salle de classe c’est là dit-il que travaillent les maitres constructeurs pour finir de mettre au point les sculptures de l’hôtel ou du parc ou procéder à des réparations ou des remplacements.




Comme nous sortons, autre surprise !  Nous sommes happés par la musique d’une fiesta qui provient du grand château-fort du lobby.

C’est la pyjama party ! bounce  bounce  bounce  Bon Shaden n’est pas en pyjama mais elle n’en a cure… malgré sa timidité elle adore ! Elle va participer aux différentes activités (jeux/chant/danses) a sa manière à elle un petit peu en retrait …











Rayan lui s’ennuie un peu tout en caressant sa petite pomme, les pyjamas parties, c’est clairement pas pour lui ! Au bout de 20 minutes, il nous faudra supplier Shaden et lui dire qu’il est tard et qu’il faut vraiment aller dormir car le lendemain, on a encore des milliers de trucs à faire pour qu’elle veuille bien lâcher sa fête. Mais c’est décidé, la prochaine fois qu’on y va, elle sera en pyjama comme les autres ! Parce qu’il y aura une prochaine fois, hein, maman ??? Twisted Evil

En attendant l’ascenseur, elle bondit sur un petit effet coussin péteur au sol qui fait rire la galerie.








Ah la pyjama party me l’a bien débridée !!! Razz

Nouvelle petit danse dans notre ascenseur-discothèque …




Et cette fois-ci, nous ne nous trompons pas d’étage.

Ce sont des belles torches qui illuminent notre passage jusqu’à la chambre pour que nous ne tombions pas dans les pièges du mystérieux couloir secret qui mène jusque chez nous.






Nous rentrons pour nous coucher… que nenni ! C’est encore une nouvelle découverte merveilleuse : cet hôtel est décidément truffé de bonnes surprises et totalement dédié aux enfants ou à ceux qui comme nous ont gardé intacte leur âme d’enfant.  Je me rends compte que le petit coffre à l’entrée de la chambre que nous avions à peine regardé a notre premier passage tout à l’heure est verrouillé avec un code secret dont seul un jeu de chasse au trésor à base de 3 questions doit nous permettre de retrouver la combinaison pour l’ouvrir!!! Une chasse au trésor à 22h00 ? Ouiiiiiiiiii : on est excités comme des puces ! Non mais qui parle de dormir ou même de pyjama party ??? On a des enigmes a résoudre et un trésor à découvrir, nous !!! study  scratch  Very Happy




Nous résoudrons les 3 énigmes facilement et finirons par trouver la bonne combinaison de 3 chiffres qui nous permettra d’ouvrir le cadenas du coffre gardé par notre ami le singe.

Cette austère figure pharaonique nous aura été  d’une aide précieuse dans la résolution d’une énigme.




On ouvre et… c’est un nouveau ravissement pour les enfants et un grand +1000 pour cet hôtel : a l’intérieur du coffre  se trouvent 2 mini-kits d’activités/jeux en bloc-notes, 2 compotes à bouchons, 2 lanyards aux couleurs de Legoland, 1 magazine lego et surtout 2 petits kits Lego Mixels pour fabriquer des petits monstres sympas en constructions lego. Waouh !  






Les enfants n’en peuvent plus de bonheur et avant de se coucher, ils me disent que c’est juste le meilleur hôtel du monde et ils me font promettre d’y revenir lors d’un prochain voyage… du coup, ce n’est pas un scoop, on se legolandisera en 2018 aussi !    cheers

Il est un peu tard et c’est peut-être la fiesta en bas mais dans la chambre tout est calme à présent et tout le monde s’endort chez Indiana Jones avec un sourire large comme ça sur les lèvres.



" />" />








Dernière édition par Silvia le Mar 1 Aoû 2017 - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
wilay

avatar

Féminin
Messages : 204
Localisation : Arras
Inscription : 23/01/2017

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Mar 1 Aoû 2017 - 11:07

La technique de l'endormissement express dans les coasters est géniale ! Ta mère est vraiment unique ! J'adore ! Elle me fait trop rire sur les photos on-ride des coasters. Je crois que ça va être sa touche personnelle sur l'intégrité du voyage. Elle n'est même pas crispée sur les photos, on a vraiment l'impression qu'elle est détendue... et qu'elle dort. Trop fort ! En même temps, tu as de grands talents d'hypnotiseuse

Merci pour toutes tes photos du Legoland Hotel. C'est la première fois que j'en entends parlé sur un TR et franchement, je le trouve incroyable... et ce ne sont que des photos. J'imagine qu'en vrai ça doit être monstrueux (dans le bon sens du terme lol). La petite surprise/chasse au trésor pour les enfants, c'est vraiment la petite touche magique qui fait tout. Je comprends pourquoi il est devenu votre hôtel préféré
Revenir en haut Aller en bas
isajeanpc

avatar

Féminin
Age : 44
Messages : 1687
Localisation : Champagne-ardenne
Inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Mar 1 Aoû 2017 - 14:28

C'est fabuleux pour les enfants cet hôtel, un vrai bonheur, et quels beaux sourires
Revenir en haut Aller en bas
ker mary

avatar

Messages : 6432
Localisation : au pays du caramel au beurre salé
Inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Mar 1 Aoû 2017 - 15:19

Ma maman est insomniaque, va falloir que je l'emmène dans un coaster.

Mince pour le jardin j'espère que tu as pu recommencer le lendemain.

J'adore cette photo en brique c'est super original.

La chambre est magnifique.


A Fait découvrir le parc à son fils nov 2013/2e séjour nov 2014/3e séjour mai 2015. Découverte pour ma fille/ 4e séjour novembre 2015/5e séjour mai 2016/ 6e séjour novembre 2016/Un jour la Floride!!!
Mes TR:
 
Revenir en haut Aller en bas
Meril06

avatar

Féminin
Age : 44
Messages : 4205
Localisation : Sud-est
Inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Mar 1 Aoû 2017 - 15:25

Il est génial pour les enfants cet hotel, c'est clair que ça leur donne envie d'y retourner !
Revenir en haut Aller en bas
lelie

avatar

Féminin
Age : 37
Messages : 1523
Localisation : Montévrain
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Mar 1 Aoû 2017 - 19:19

@Silvia a écrit:
2 nuits au Legoland Hotel, lelie? Le pied total!   Vous étiez sur quel theme?  Cela a été notre hôtel coup de cœur du séjour, il n'y a rien que nous n'avons pas aimé dans cet hôtel et ce fut un déchirement pour les enfants que de quitter la chambre...
Gros coup de coeur aussi
L'ascenseur, les chambres, les activités!  Juste pour moi le buffet du soir que je n'avais pas apprécié (mais le resto près de l'aire de jeux avait fait mon bonheur ) mais top au petit-déjeuner!
J'avais choisi le thème des chevaliers (ma fille n'étant pas très aventurière et encore moins pirate Laughing et les chambres Lego Friends n'étaient pas encore ouvertes à la réservation), c'était un peu moins chargé que les chambres aventure sur la déco j'ai l'impression mais on était aux anges aussi (surtout que pour nous c'était la fin du séjour juste après la DCL donc on a terminé en beauté!). Notre vue n'était pas aussi belle par contre (quelques photos (pardon pour la "pub") ici si tu veux avoir un aperçu : http://lelievoyage.canalblog.com/archives/2016/02/07/33326322.html ).

Très sympa la suite de votre journée!
J'ai bien rigolé avec l'épisode de la driving school  Laughing , je n'avais pas osé hurler les consignes à ma fille  Embarassed et elle s'était retrouvée coincé derrière un petit garçon tout le long du parcours  
Le cadre photo en brique est chouette et original, j'ai hâte de voir si ta Maman a gardé ce rituel d'endormissement pour tous les autres coasters de votre séjour  Laughing


Walt Disney World : Septembre 2007 au CBR / Août 2013 au POFQ / Août 2015 au POR
Disneyland Resort California : Mai 2008
Disney Cruise Line Méditerranée : Août 2014 / Août 2016

Liste des sites utiles pour planifier son séjour à Walt Disney World
Revenir en haut Aller en bas
karine2961

avatar

Féminin
Age : 41
Messages : 1715
Localisation : savoie
Inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Mar 1 Aoû 2017 - 20:11

Franchement le parc et l'hôtel sont top. Magnifique cest le mot. La chambre et la surprise du coffre fort cest super...


SEJOURS DEJA FAIT : NOEL 2011, NOEL 2013, NOEL 2015, ETE 2016
FUTUR SEJOURS :

NOVEMBRE SAISON NOEL 2017 SEQUOIA LODGE GFC
HALLOWEEN 2018 NEWPORT BAY CLUB COMPASS
NOVEMBRE SAISON NOEL 2019 DISNEYLAND HOTEL
OCTOBRE NOVEMBRE 2022 WDW ET UNIVERSAL
Revenir en haut Aller en bas
pierrot57100

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 694
Localisation : THIONVILLE
Inscription : 25/07/2009

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Mer 2 Aoû 2017 - 0:36

Superbe suite pleine de magnifiques détails. Effectivement l'hôtel à l'air vraiment bien et Rayan et Shaden on l'air de s'éclater Very Happy !!!


Séjour à WDW, UOR, USH et DLR du 30 Octobre au 17 Novembre 2016.  TR de PE et Jess (PEJ) - WDW - UOR - DLR (Du 30/10/16 au 17/11/16)!!!

Pré Tr : WDW + DCL 2018. WDW + DCL 2018

Prochaine visite :


DLP : 1er Novembre, 19 Novembre, 26 Novembre,  31/12/17 (Soirée Nouvel An) et 6 Janvier 2018 !

USA : WDW, DCL et Disney Vero Beach Resort en Novembre/Décembre 2018 et 2021 à prévoir pour les 60 ans de WDX !

Instagram : pejatdisney
Revenir en haut Aller en bas
Hanna15

avatar

Messages : 65
Inscription : 09/11/2016

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Mer 2 Aoû 2017 - 14:01

Avec un peu de retard je m'installe pour suivre ce nouveau TR Smile cheers cheers Tu as une charmante famille , c'est toujours du bonheur de voir des sourires et des yeux qui pétillent !
Revenir en haut Aller en bas
Cardinal

avatar

Masculin
Age : 57
Messages : 95
Localisation : Bretagne
Inscription : 21/02/2009

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Mer 2 Aoû 2017 - 16:14

Super visite, vous avez vraiment l'air d'en profiter.

Si je me souviens bien la partie Cypress Garden de Legoland, c'est ce qui reste du Parc Original avant sa transformation. Un endroit méconnu et pourtant magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
SweetPeps

avatar

Féminin
Messages : 1321
Localisation : Nord
Inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Jeu 3 Aoû 2017 - 9:54

J'adore vraiment ton TR !

En effet Légoland et surtout l'hotel ont l'air super... qui sait un jour (quand notre petit monstre aura bien grandi) ! En tout cas j'y penserai parce qu'avec des enfants, ça a l'air super !

Allez vivement la suite Smile


Walt Disney World - Universal Orlando Resort - Disney Cruise Line (Disney Wonder - Bahamas) en avril/mai 2015
Revenir en haut Aller en bas
Silvia



Féminin
Age : 43
Messages : 539
Localisation : Egypte
Inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Jeu 3 Aoû 2017 - 14:34

Merci à tous pour vos retours et bienvenue aux nouveaux arrivants du TR !

Lelie, ton blog est super, du coup, j’ai lu tout intégralement… mais pour les photos de la chambre chevalier du Legoland hotel , avec les enfants on n’a regardé que les 2 premières pour ne pas se spoiler si on y va. Normalement on devrait aller chez les pirates l’an prochain car j’en ai 2 beaux spécimens ! Mais les chevaliers, ils m’ont dit que ce serait pour la fois d’après, lol, ils font déjà leur programme 2020 ou quoi ? Laughing

Oui Cypress gardens est en effet l’ancien parc qui était là avant Legoland…heureusement qu’il en reste une – grande ?- partie ! J’espère pouvoir intégralement l’explorer lors d’une prochaine visite car comme vous allez pouvoir le lire cela n’a pas été au programme du 2ème jour! Mais on a quand même excellemment profité de notre journée malgré des petits accrocs ce qui donne toujours tout son charme à l’imprévu, disent les philosophes…. Wink


Voici la suite !

J5 : Découverte du meilleur des water parks et retour chaotique sur Orlando

Ce 22 juillet, une nouvelle journée commence… on se lève plein d’excitation et pourtant déjà avec une pointe de nostalgie car nous savons qu’il ne nous reste que quelques heures à passer à peine dans ce merveilleux hôtel.

On se prépare très rapidement pour descendre au petit déjeuner -que j’ai volontairement choisi tôt pour profiter de l’hôtel à fond- … et en ouvrant la porte : une nouvelle surprise ! Surprised

On a déposé un journal sur le seuil de notre porte : c’est le Legoland Times, un journal destiné aux enfants avec des petites histoires fictives ou des nouvelles sur les minifigures lego et ce qui se passe à Legoland. Vraiment, l’hôtel a le sens de la présentation et du petit détail jusqu’au bout, on ne peut les prendre en défaut sur rien, ils sont au top.




On a comme l’impression que le management de l’hôtel a été fait en pensant aux enfants comme clients principaux comme si le responsable du projet s’était donné comme critère n 1 : Si les enfants sont heureux, les parents seront heureux aussi alors faisons-en notre marque … et franchement chapeau à lui parce que c’était une excellente vision et ça marche !

Une petite photo avec Indiana Jones qui garde l’entrée de notre étage devant l’ascenseur.




Et pour retrouver un corps tonique le matin, il faut bouger…et danser !






Nous nous rendons à nouveau dans le merveilleux restaurant de la veille, Bricks, et encore une fois nous serons épatés par la variété de l’offre et l’excellence de la qualité du petit déjeuner buffet.








Rayan le carnivore va se régaler.




Shaden sera très heureuse de recevoir la visite à table d’Emma des Lego Friends en personne !






Un petit moment plus tard, un autre personnage sympathique apparait pour engager la conversation avec Shaden qui sortira un peu de sa réserve pour lui parler.

La dame lui demande : Tu sais qui je suis ? Question
Shaden lui repond : Phoebe….

Bon moi franchement, je ne connais aucune Phoebe chez les Legos et a priori elle me faisait plus penser à Marraine la bonne fée mais tant qu’elle est gentille et qu’elle arrive à faire parler ma fille, c’est chouette ! Laughing






Phoebe félicite Shaden de l’avoir si bien identifiée….et après quelques petites questions-réponses de routine, elle tire sa révérence et s’en va.

Je me retourne vers Shaden : C’était qui ce personnage dans les lego friends ? confused
Ma pitchounette me répond : Je ne sais pas, je ne crois pas qu’elle fasse partie des lego friends.
Ben comment tu l’as reconnue alors ? lui fais-je. confused confused
Non, je ne la connais pas, me répond Shaden très naturellement.
Je fronce les sourcils intriguée : Mais tu as bien dit que c’était Phoebe… confused confused confused
Bien sûr, c’était écrit sur son badge …[duh] ! me rétorque Shaden souriante en roulant les yeux d’évidence. Laughing Rolling Eyes
Bon et bien c’est aussi ça la magie de Legoland : des conversations improbables et conviviales avec des clones de la marraine de cendrillon. Mais si quelqu’un connait une explication à la présence de ce personnage chaleureux, sachez que je suis preneuse !

Nous sortons enfin du restaurant presqu’à regret car tout a un parfum de dernière fois… et nous allons remonter dans notre chambre car il va falloir faire nos bagages puisque nous ne pourrons pas ensuite revenir à l’heure du check out vu que nous serons dans le parc.

Mais auparavant, un petit tour dans la petite boutique lego de l’hôtel où Shaden se trouve un petit ami ailé (mais elle préférera réserver son choix final de souvenir pour les grandes boutiques du parc lui-même.)




Devant la boutique dans le lobby, des artistes en herbe créateurs sont déjà à l’œuvre. Rayan est très admiratif du pont qui a été construit entre les 2 piliers.




Nous regagnons enfin notre chambre et nous nous mettons tous plus ou moins déjà en tenue de bain car aujourd’hui nous avons décidé de consacrer toute la première partie de la journée au parc aquatique. Après avoir fermé la valise, je prends encore quelques photos de la chambre.








De la fenêtre, on voit le staff de l’hôtel commencer à préparer la piscine pas encore ouverte…ah dommage, on n’en aura pas profité cette fois.




C’est l’heure des adieux à la chambre. Gros pincement au cœur pour maman et moi, déchirement pour les enfants qui ne veulent pas s’en séparer. No










Je les console en disant : « Vous savez, mon petit doigt me dit que ce n’est qu’un au revoir. » Razz Wink

Ça réconforte leur petit cœur touché et du coup, ils retrouvent leur gaieté pour faire les zouaves en passant pour la dernière fois dans les couloirs de l’étage.






Hé maman, ça, c’est chez nous !!!




Le temps que je fasse le check out -où l’on me confirmera d’ailleurs qu’il n’y aura aucun souci pour prendre la navette retour du soir puisque j’ai payé le prix des billets- et que je confie la valise à la bagagerie, mes 2 loulous sont revenus à leurs premières amours : les murs de création lego.




Petite pose devant le lit à l’entrée du lobby, lit impressionnant mais soyons honnêtes, les lits de notre chambre Indiana Jones étaient infiniment plus confortables.












…et ça y est, nous nous dirigeons vers l’entrée du parc.

Ça c’est le seul hic du parc aquatique pour moi : c’est que son entrée se trouve complètement à l’opposé de l’entrée du parc principal qu’il faut pas conséquent totalement traverser pour pouvoir y aller et franchement c’est assez loin.
Ceci dit, il est encore tôt et le Water Park n’est pas encore ouvert alors on a le temps.

Voici le passage à l’entrée principale du parc Legoland.




Et de là, on voit le dos de notre hôtel avec notre chambre qui doit pas être très loin puisqu’elle donnait de ce côté-ci …




Nous allons tranquillement traverser le parc en son entier à notre allure…enfin à l’allure de ce sympathique spécimen de gastéropode qui serait bien capable de nous dépasser même ! Razz






Au bout d’une vingtaine de minutes, nous voici en vue de l’entrée du water park avec une jolie fontaine sirène qui nous asperge (bon j’avais apparemment mis l’appareil photo sur un mode zarbi, désolé pour le flou, ça va durer un petit moment.)






Voici la vue de l’entrée prise l’après-midi.






Il est encore trop tôt pour entrer dans le parc aquatique et pourtant il y a déjà une queue très conséquente qui se forme devant et la galère totale sera que cette queue se fait sous un plein soleil de plomb. L’attente d’un quart d’heure/20 minutes va être très longue…très très longue. J’enverrai maman et les enfants se mettre à l’ombre sur le côté pendant que je fais la queue pour le groupe et plusieurs fois maman viendra me relayer car je serai un peu à la limite du malaise. Suspect pale

Enfin on nous fait entrer à l’heure pile (ils n’auraient pas pu avoir pitié pour 5 minutes ???? … beaucoup de gens étaient aussi incommodés et au bord de la défaillance comme nous. )

Objectif double : 1.trouver les lockers et y placer nos affaires.
2. trouver un gilet flottant à la taille de Shaden car même si elle commence à bien savoir flotter, elle n’est pas du tout une nageuse confirmée.

Les enfants jouent un peu avec le sable au bord de la lazy river en attendant que nous nous changions et crémions.




Ça y est tout le monde est paré !
On commence à saisir des bouées doubles pour la lazy river Build-a-raft river et je suis super fière car pour la première fois, j’ai un super appareil-photo étanche et je vais pouvoir nous prendre aisément en photos dans un parc aquatique.




Nous nous élançons dans l’eau, moi avec mon appareil au poignet.
Je prends des photos des filles qui s’éloignent avec un peu d’avance là-bas alors que Rayan commence à pêcher des briques pour faire une construction qui fera office de fortification sur notre bouée.








Du coup, je me mets à accélérer un grand coup pour ne pas perdre les filles de vue et au moment où je les rejoins et que je veux prendre une photo des bouées rassemblées, je remarque l’écran gris de mon appareil qui affiche le message : problème d'objectif, veuillez éteindre et rallumer... J’essaie de relancer moult et moult fois mais l’écran reste désespérément gris et flou. Je suis trop dégoutée : horreur et grosse déception car il n'y avait pas de possibilité de prendre d’autres photos (je n’avais pas pris la peine d’apporter l’étui étanche Digipac que j’utilisais normalement avec mon ancien appareil photo Sony et qui lui au moins marchait !) Mad Mad Mad

Apres avoir ronchonné pendant quelques minutes, je décide pourtant que je ne veux pas que cet infâme appareil-photo que j’ai pourtant payé à bon prix me gâche mon plaisir dans le parc aquatique alors tant pis, rien à faire : je le laisserai flotter à mon poignet comme un vulgaire corps mort pendant tout le temps que durera la lazy river.

Pour ceux que ça intéresse, voilà le mug shot de l’ignoble coupable : [url=http://www.nikonusa.com/en/nikon-products/product/compact-digital-cameras/coolpix-s33.html ]http://www.nikonusa.com/en/nikon-products/product/compact-digital-cameras/coolpix-s33.html [/url]

Et on va bien en profiter de cette rivière (si elle s’appelle lazy, c’est pas un hasard, elle est vraiment faite pour nous) puisqu’on fera 2 tours avant de daigner explorer d’autres endroits du parc.

On remonte donc déjà un peu vannés de nos 2 tours et au pas de course et juste après un petit pont qui passe au-dessus de la rivière, les enfants découvrent un endroit magique pour eux : un petit atelier où on peut fabriquer son propre bateau en legos à partir d’une structure de coque puis lui faire faire la course avec un autre en allant le placer au début d’un petit circuit aquatique penché.

En soupirant, j’ai le réflexe de prendre mon appareil-photo pour immortaliser l’endroit qui est génial et là miracle, la bête semble chercher un focus quelques secondes puis se remet en marche… Pfff !!! J’en reviens pas : c’est comme s’il avait senti qu’on s’était éloigné de la rivière. J’ai presque envie de lui dire : « Hé coco, rappelle-toi que je t’ai acheté parce que ton 2ème prénom après Coolpix c’était Waterproof ! » Mad

Bon mais c’est pas grave, je suis tellement heureuse de pouvoir prendre quelques photos de mes loupiots à l’atelier Build-a- boat.










A côté de ce petit atelier, se trouvent aussi des petits jeux d’expérimentation aquatique que les enfants vont aussi essayer.




On se rend ensuite à la grande aire de jeux aquatiques Joker Soaker et ce sera notre coup de cœur du parc : en effet, c’est une des rares aires de jeux d’eau de tous les parcs que l’on a visités jusque-là où les enfants peuvent jouer avec les adultes ensemble indistinctement et emprunter les mêmes toboggans ouverts ou fermés sans distinction de taille/d’âge. On va pouvoir enfin jouer avec nos petits ! C’était tellement rare qu’ils en sont juste ébahis et ravis de nous voir tout faire avec eux et nous aussi. C’est la liesse !!! On va y rester très longtemps et ce sera l’occasion de quelques photos (même si dès qu’il sent la moindre goutte d’eau sur sa belle coque, ma cochonnerie de Nikon se remet en mode je bugge à mort…. avant de se remettre en fonctionnement poussif et laborieux après force sollicitations de ma part. Rolling Eyes






















On adoré la grande cascade qui nous tombait dessus à intervalles réguliers.








Enfin on décide de faire une petite pause par rapport à l’aire de jeux et d’explorer la grande piscine à vagues.




Il y a même une petite ile avec des jeux de construction aussi au milieu de la piscine.




On ne va pas être déçu car elle est géniale (bon pas du tout impressionnante comme Typhoon lagoon mais juste ce qu’il faut pour que Shaden ose aller jusqu’au bout de la piscine avec moi.)












Rayan n’en parlons pas, il est comme un poisson dans l’eau et ce qu’il va préférer c’est se faire emporter par les vagues quand il est en position sous-marine.










Bon là, j’ai frappé fort, j’ai osé supplier mon appareil de prendre mon fils en photo intégralement sous-marine …ouais mon pretendu waterproof. Evil or Very Mad Mon fichu Nikon décide alors de jeter l’éponge définitivement et me déclare : « C’est fini, tu m’en demandes trop et j’en ai trop fait pour toi. Adieu. » Et c’est ainsi que froissé dans sa dignité (moi waterproof ? Eh bien laissez-moi vous dire que vous en êtes une autre madame !) il ne se rallumera pas du reste de la journée. Mad Mad Mad


Au diable l’appareil pour le moment (donc désolé, vous n’aurez plus de photo du parc aquatique) j’aurai toute l’occasion de cracher ma bile sur lui plus tard… nous ce qu’on veut c’est s’amuser et s’amuser encore. cheers cheers cheers

On ira faire le Twin Chasers -une espèce de grands toboggan a bouée que même Shaden peut faire. -En revanche, on ne se risquera pas au grand toboggan Splash out : personne – à part Rayan qui ne voulait cependant pas le faire seul- n’est fan de ce genre de truc surtout que Shaden est clairement trop petite… et puis vous dira ma maman avec sa sagacité légendaire : N’allons pas nous casser le dos avant la croisière ! Wink

Mais ce n’est pas grave, on refera encore et encore nos 3/4 zones fétiches : l’aire de jeux, la piscine à vagues, la création de bateaux et la lazy river avant de finalement nous poser la question de l’heure qu’il est (et ce, uniquement parce que le bruit du gargouillis de nos ventres commence à devenir plus bruyant que la cascade de l’aire de jeux. ) On revient aux lockers pour voir l’heure : punaise de punaise, il est 15h30, m’étonne pas que nos estomacs crient famine.

On rhabille les petits à la va vite et nous on ne porte que nos shorts en gardant le haut du maillot… et à notre grande surprise, on se fait rembarrer gentiment par le garde de l’entrée qui nous dit qu’il faut mettre des tee-shirts et ne pas sortir du parc en maillot même si nos hauts de maillots faisaient pourtant assez débardeurs.
Bon, pas de souci, on retourne aux cabines de change et là, on se fait un change complet…et cette fois-ci, notre (ange)-gardien nous donnera le feu vert pour sortir.

Bilan de ce parc aquatique : je ne compte pas l’incident appareil-photo, bien sûr car cela n’a rien avoir avec, mais cela a été notre parc aquatique préféré du séjour (oui même par rapport aux 2 grands parcs aquatiques Disney dont on raffole) parce qu’on a pu faire absolument tout ensemble et puis la touche lego des petites constructions à faire, c’était tout bonus ! … Nous avons entre autres hâte de retourner à Legoland pour le refaire !

Bon alors trêve de balivernes, maintenant, il va falloir trouver de quoi remplir nos panses cruellement vides.
Mais manque de chance pour maman, c’est au moment précis où je réfléchis à quel endroit nous allons bien pouvoir manger que nous passons devant …la Flying School…oui, vous savez ce coaster un peu spécial que nous n’avons pas pu tenter la veille vu le nombre de cuisses de poulet que nous avions entassées dans nos estomacs.




Je m’arrête pile car une idée –machiavélique ? Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil - vient de me traverser l’esprit. C’est ça, je le sens, c’est maintenant le moment M de faire l’attraction, car on ne retrouvera jamais une occasion pareille dans la journée avec nos estomacs vides.

J’expose mon idée aux autres, mais sur ce coup-là, à part Shaden toujours partante pour les trucs de ouf, personne ne me suit. Bon maman il a suffi qu’elle entende le mot coaster pour arrêter de m’écouter et Rayan il a trop faim et il va s’évanouir s’il ne mange pas là sur le champ. pale

Je me fais alors un peu plus persuasive - autoritaire-suppliante (barrez la mention inutile) et j’obtiens enfin gain de cause malgré un petit manque d’enthousiasme général que je mets avec optimisme sur le compte de la fringale.

Pour cela, j’ai dû avoir recours à un argument imparable : vous savez, c’est un coaster où on est tenu par les épaules, vous allez voir : ce sera plutôt doux et confortable en comparaison avec les autres. Twisted Evil
(Je vous avoue que sur le moment c’était un argument tout ce qu’il y a de plus honnête car j’avais fait un coaster de ce type en Egypte et j’avais adoré la sensation).

Bon vaille que vaille, on fait les 15 minutes d’attente et puis on nous harnache par les épaules et le coaster démarre. Alors comment dire, il faudra que je fasse un énorme mea culpa à ma mère silent silent silent à l’issue de l’expérience car c’est juste un des trucs les moins confortables et même les plus brutaux que j’ai pu ressentir question coaster. Bref, on était contents de l’avoir fait parce qu’on pouvait se dire : Ok ça c’est bon mais franchement nos dos ont bien dégusté.

Est-ce que la mamie s’est endormie ? Bon y a pas de photo mais selon elle, non, pas possible dans cette machine à laver… moi m’est avis qu’elle a dû fermer les yeux de crispation en pensant à ses pauvres cervicales malmenées pour la gloire de l’expérimentation.

Alors maintenant plus aucune excuse donc pour ne pas aller nous ravitailler et là il est si tard et on n’en peut tellement plus qu’on se traine jusqu’à la 1ère petite cafète venue (le Panini grill) et on va se repaitre de sandwiches/chips/compotes à bouchon/glace.






Je propose ensuite d’aller digérer après toutes nos activités aquatiques en commençant à faire le shopping–souvenir de quelques boutiques… Nous y ferons nos 1ers achats puis en passant devant le cinéma 4D, nous nous rendons compte que le 2ème film que nous n’avions pas vu la veille va commencer dans quelques minutes : les enfants sont emballés par l’idée !
Nous allons passer un autre très bon moment avec les Nexo Knights : The book of creativity ou des chevaliers courageux doivent affronter les éléments (nous aussi on va déguster d’effets spéciaux feu et eau) et de graves dangers (dragon et tout le tintouin) pour pouvoir retrouver le livre de la créativité !

A la sortie du film, on se rend compte qu’il y a une queue a l’extérieur du théâtre pour rencontrer 2 des personnages-clés du film La grande aventure Lego : Lord Business et l’astronaute (meuh non, s’appelle pas Rodolfo celui-là). On va bifurquer dans la queue et d’ailleurs on aura vraiment de la chance car nous sommes les derniers à être acceptés dans la file d’attente. Du coup, on va devoir attendre un petit moment mais ça en vaudra la peine pour cette photo :






Apres tout ça, on décide de continuer de faire la tournée des boutiques et insidieusement nos pas vont nous porter vers Lego City une fois de plus ou plus exactement devant le glacier Firehouse Ice cream : on se regarde avec complicité car on est tous d’accord pour se dire que nos efforts du matin valaient mieux que les quelques clubs sandwichs avalés à la hâte tout à l’heure.

Moi j’ai très envie d’essayer un truc inédit qui m’interpelle à chaque fois que je suis aux USA : un float à partir de soda.
Dans la liste je choisis, le vanille-Fanta orange qui attise le plus ma curiosité gustative notoire…
Mes enfants et maman sont eux restés plus académiques (en fait vu la taille des trucs, je ne sais pas si on peut dire ça) en prenant des sundaes et pour Shaden une glace fraise style esquimau qui lui servira accessoirement de rouge à lèvres d’ailleurs…

On assiste à la préparation des sundaes…miam ! Et c’est alors qu’après avoir payé, en venant chercher son sundae menthe choco-chantilly- m&m’s sur le comptoir pour l’apporter à la table, maman le laisse glisser et pouf ! le voilà qui s’étale lamentablement par terre en nous éclaboussant un peu au passage.

Quelle tristesse, cette magnifique œuvre d’art gustative réduite à néant. Par pudeur pour la scène gore, j ’ai pas pris la photo. Embarassed

Je me retourne vers les caissières pour nous excuser pour le dérangement et dans la foulée je commande un deuxième sundae identique pour maman –qui elle voulait s’auto-châtier de sa maladresse en opérant une diète a effet immédiat.-
Les jeunes femmes du service me disent que ce n’est pas grave et me retendent aussitôt un autre sundae mais alors que je m’apprête à le payer bien sûr, elles refusent catégoriquement.
J’insiste pourtant lourdement mais rien à faire, elles vont nous faire cadeau du 2ème sundae en nous disant que ces choses-là arrivent et que c’est le genre d’évènement qui met un peu d’animation dans la boutique ! Vraiment elles ont été super adorables, surtout que même en ayant ramassé une partie du sundae par terre dans le bol en plastique, on leur avait quand même bien complètement repeint la boutique !

Voici donc maman et son illustre 2ème sundae!













Moi mon float… je goute… hmmm…c’est rafraichissant. La rencontre bulles de soda et glace est assez … déroutante dans ma bouche. drunken Je ne sais pas encore quoi en penser : bon c’est sûr, j’en reprendrai un autre l’an prochain pour me faire une idée définitive si j’adore ou si c’est trop extravagant comme cocktail !

L’après-midi va bientôt tirer à sa fin et de gros nuages menaçants commencent à s’amonceler alors nous allons tout aussi tranquillement que le matin revenir vers l’entrée du parc pour faire nos dernières courses souvenirs dans l’énorme magasin The Big Shop…

Rencontre avec des champignons…






…Avec un petit âne du pays…




Passage furtif au Miniland USA dans la zone consacrée à la Floride où on remarque la toute nouvelle mini construction de la grande roue de l’Orlando Eye avec le musée Tussaud et l’aquarium SeaLife à ses pieds que l’on retrouvera tout à l’heure pour de vrai.




Il y a aussi la reproduction de la magnifique tour chantante, la Bok Bell





… et puis les épaves des bateaux de la ville historique de St Augustine (par-dessus laquelle notre avion était passé à l’aller.)






Encore quelques petites photos sur le Walk of Fame des personnages lego devant le théâtre Fargo…










… et un dernier au revoir pour Shaden à sa copine Olivia …




… et alors que les premières gouttes de pluie commencent à nous atteindre, nous nous engouffrons dans le Big Shop pour le choix final !

Rayan retrouvera ses lego Star Wars, moi je vais fondre sur mes amis de Big Bang Theory , Shaden sur…des doudous, bien sûr. Maman ? Non, rien pour elle, elle se réserve pour Universal et le Florida Mall ,nous dit-elle. En revanche elle va déjà prendre 2 boites de lego Star wars/friends pour l’anniversaire des enfants que nous avons décidé de fêter le surlendemain (techniquement l’anniversaire de Rayan est passé de quelques jours et celui de Shaden de quelques mois mais ce n’est pas grave : on n’avait pas fait grand-chose au pays pour se réserver le droit de faire une vraie fête de rêve à Universal !)

A l’extérieur, c’est la saucée du siècle mais on n’a plus le temps d’attendre que ça se calme, il va falloir revenir à l’hôtel récupérer notre valise pour réembarquer dans la navette de Richard.




On essaie de passer à travers les gouttes mais c’est juste pas possible tellement ce ne sont plus des gouttes mais une cascade discontinue qui nous tombe dessus….
Fort heureusement au moment où on ressort de l’hôtel, pour rejoindre le bus, la trombe déferlante s’arrête pour deux minutes juste le temps de poser la valise dans la soute du bus et d’aller poser nos fessiers imbibés sur les confortables fauteuils de la navette.




Les enfants sortent leur petit souvenir (ceux qu’ils ont pu garder à portée de main) :

La minifigure du chicken suit guy pour Rayan( c’est en fait une mascotte de fastfood de poulet frit) offerte pour avoir fait plus de 20$ d’achat (et comme on a dépassé les 40$ le monsieur en a aussi offert une à Shaden.)








Et Shaden n’est pas en reste avec ses doudous… (je vous vois dubitatifs mais ne soyez pas de mauvaise foi : Shaden vous dit que ses doudous ont autant de rapport avec Legoland que Star Wars avec le Kennedy Space Space center Laughing …. Et puis zavez vu, elle les a protégés de la pluie floridienne et du froid en les fourrant dans une jolie « niche » ( qui est en fait le fameux mug Lego sur lequel j’avais craqué la veille) : bon alors, cherchez plus, c’est ça le rapport, non mais hein ! Rolling Eyes






Voilà, j’aimerais maintenant pouvoir vous écrire que notre retour s’est fait sereinement dans notre splendide navette naviguant jusqu’à Orlando… mais non. No No No

Au bout d’une demi-heure, Richard gare le bus sur le bas-côté en pleine cambrouse. Sans nous dire un mot (il est charmant mais parfois un tantinet taciturne le Richard) il nous laisse pour passer un coup de téléphone. confused

En remontant, une bonne partie des voyageurs du bus se jettent sur lui pour lui demander ce qu’il se passe (alors là franchement, il devait se douter qu’il ne pourrait pas passer son petit coup de fil sans explication) et on obtient l’information que la navette a un problème technique à cause du mauvais temps et qu’il attend de futures instructions.

Rétrospectivement parlant, cet incident aurait déjà dû me mettre la puce à l’oreille comme une prédiction pour nos futures mésaventures autobusiennes comme un 2ème petit avertissement sympathique après le premier petit incident de notre gentil lourdingue du bus Lynx de l’aéroport.

Bon attendons donc. Quelques 20 minutes plus tard, Richard a dû recevoir des nouvelles consignes car il reprend la route et nous sommes tous soulagés sans y comprendre grand-chose. confused confused


Mais pas du tout : nous découvrirons ensuite qu’il a en effet reçu l’ordre d’acheminer le bus jusqu’à la prochaine bourgade en attendant que la compagnie des bus à laquelle appartient la navette Legoland (Mears ?) en affrète un nouveau.

L’attente dans le parking du patelin que je n’ai pas réussi à identifier va être infiniment longue … et imaginez ça avec des familles à enfants qui remplissent ce genre de bus. Nous les 2 nôtres sont très calmes même si contrariés mais derrière nous, il y a une famille de sauvageons qui ne trouvent pas mieux que de tuer le temps en bourrant nos fauteuils de coups de poing… ce qui va même m’obliger à intervenir… en toute diplomatie bien sûr. Twisted Evil

Une charmante famille québécoise qui se trouve à notre gauche va d’ailleurs me remercier de l’intervention car ils ont souffert des mêmes désagréments avec le reste de la tribu des mal-élevés. Du coup, on va bien sympathiser ce qui nous aidera à passer le temps interminable puisque c’est après la tombée de la nuit que notre transport de secours se pointe enfin avec un nouveau chauffeur. cheers

En tout cas, les gens sont restés étonnamment calmes et fatalistes par rapport à cet incident… aucun reproche à Richard dont la communication avec ses passagers était quand même proche du néant pendant cette affaire …

On se place dans notre nouveau bus cette fois le plus loin possible de la tribu hostile pour faire enfin un bon voyage (notre valise est d’ailleurs de la partie avec nous car cette fois tout le monde était si pressé qu’on n’a pas eu le temps de la placer en soute…heureusement qu’elle est petite !)

Il est fort tard quand on atteint l’’Orlando Eye.
Nous qui voulions faire les boutiques de la zone, quelle malchance. On va quand même tenter d’en faire une un peu à l’arrache mais la fatigue est telle que l’on arrive plus à avoir de discernement par rapport a ce qui est beau/bon marché ou pas.
Alors ce sera simplement plaisir des yeux pour quelques minutes…




et ensuite on va reprendre notre petit bus vert familier (le I Ride trolley) pour refaire le chemin inverse de la veille au matin.








Passage devant le Mc Do de nuit.




…puis devant l’attraction dédiée au Titanic…




Bon mes photos sont floues comme mes yeux… tellement on est fourbu.

Comme toujours, nous retrouvons avec bonheur notre cher Super 8 et après un mini-snack sur le pouce composé avec les restes du frigo dans la chambre, on se glisse avec bonheur sous les draps.

Je glisse alors à ma famille : « Ne vous inquiétez pas, pas de souci pour la fatigue, demain, c’est juste revoir Universal sans faire la course aux attractions + quelques courses au Florida Mall l’après-midi… alors ça va être une journée plutôt plan-plan et cool … » sunny
Tout le monde me répond par des ronflements d’approbation. Sleep Sleep Sleep

Et pourtant les pauvres, s’ils savaient !!! affraid












Revenir en haut Aller en bas
ker mary

avatar

Messages : 6432
Localisation : au pays du caramel au beurre salé
Inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Jeu 3 Aoû 2017 - 14:56

Ouh la la effectivement c'est des têtes de fatigué... Mince alors pour le bus et l'appareil photo. Tu en avais un deuxième au cas où?


A Fait découvrir le parc à son fils nov 2013/2e séjour nov 2014/3e séjour mai 2015. Découverte pour ma fille/ 4e séjour novembre 2015/5e séjour mai 2016/ 6e séjour novembre 2016/Un jour la Floride!!!
Mes TR:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fannychette

avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 521
Localisation : Nancy
Inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Jeu 3 Aoû 2017 - 15:23

Je découvre ton TR et j'adore ta manière de nous raconter votre voyage !

Tes enfants sont souriant, on peut voir leur bonheur. Je veux bien que ta mère me donne son truc d'endormissement pour les coaster, parce que j'ai les pétoches.

L’hôtel et le parc ont l'air vraiment super pour les enfants, ça donne envie.

On va te motiver pour que tu finisses ce TR Laughing


Dinseyland Paris Février 2010 Sante Fé, Février 2011 NewPortBay, Février 2014 NewPortBay, Juin 2016 Sequoia Lodge


WDW du 22 Octobre au 02 Novrembre 2017 :  Pré-Tr Fanny's family
Revenir en haut Aller en bas
Silvia



Féminin
Age : 43
Messages : 539
Localisation : Egypte
Inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Jeu 3 Aoû 2017 - 15:57

@ker mary a écrit:
Ouh la la effectivement c'est des têtes de fatigué... Mince alors pour le bus et l'appareil photo. Tu en avais un deuxième au cas où?

On est parti avec 3 appareil-photos :
-le principal -un appareil photo Canon digital classique - avec lequel je fais la plupart des photos que tu vois sur le TR mais qui est un peu complexe et que je ne maitrise pas bien.
- le Nikon qui aurait du etre etanche et donc ne m'a servi a rien car je l'avais achete et apporte expres pour les parcs aquatiques et la croisiere...apres les photos sous marines de Rayan, je n'ai pas pu  refaire de photos avec  du voyage mais au retour a la maison, il a refonctionne (que pour des photos au sec ceci dit, je n'ai plus essaye avec de l'eau. )
-mon vieil appareil photo Sony digital qui a le grand avantage d'etre leger et petit format  (c'est avec celui-ci que j'ai fait les photos de mes TR precedents) mais qui a commence a donner des gros signes dde fatigue et d'engourdissement 3/4 mois avant le voyage ce qui fait que j'ai du en acheter un autre (le Canon.) Je l'avais tout de meme porte en back up au cas ou (et tu le verras dans le reste du TR, il nous a quelque peu sauve la mise a certains moments cruciaux.)

Bienvenue Fannychette!   Merci pour les encouragements, je suis motivee car je me suis donnee le defi de parvenir  a aborder la partie Disney (contrairement a mes 2 TR precedents) ... car bon sang, c'est bien le comble puisqu'on est sur un forum Disney! Laughing  Wink






Revenir en haut Aller en bas
Delph70

avatar

Féminin
Age : 39
Messages : 575
Localisation : Paris
Inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Ven 4 Aoû 2017 - 10:06

Merci pour ce magnifique TR, j'avais déjà adoré les autres, même inachevés, donc je m'installe ici avec plaisir !
Tu me fais presque regretter de ne pas avoir prévu Legoland, qui pourtant ne me disais pas plus que ça de ce que j'en voyais dans les autres TR


magicalkingdoms.com Ticker
Free Disney Tickers


Anciens séjours:
 
Revenir en haut Aller en bas
isajeanpc

avatar

Féminin
Age : 44
Messages : 1687
Localisation : Champagne-ardenne
Inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Ven 4 Aoû 2017 - 12:52

C'est une superbe journée que vous avez passé là en famille, que du bonheur, moins pour le trajet retour certes
Revenir en haut Aller en bas
karine2961

avatar

Féminin
Age : 41
Messages : 1715
Localisation : savoie
Inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Ven 4 Aoû 2017 - 18:14

Sublimeeeeee suite de ton tr. J'ai qune envie cest d'aller plonger dans l'eau du parc aquatique de legoland. Franchement une super expérience


SEJOURS DEJA FAIT : NOEL 2011, NOEL 2013, NOEL 2015, ETE 2016
FUTUR SEJOURS :

NOVEMBRE SAISON NOEL 2017 SEQUOIA LODGE GFC
HALLOWEEN 2018 NEWPORT BAY CLUB COMPASS
NOVEMBRE SAISON NOEL 2019 DISNEYLAND HOTEL
OCTOBRE NOVEMBRE 2022 WDW ET UNIVERSAL
Revenir en haut Aller en bas
Silvia



Féminin
Age : 43
Messages : 539
Localisation : Egypte
Inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Sam 5 Aoû 2017 - 10:09

Merci à vous!  Je vais commencer enfin à aborder une partie qui va directement intéresser certain(e)s ici puisqu'il s'agit de notre séjour à Universal qui est souvent le parc associé à la visite de WDW quand on va à Orlando… Même si chaque membre de notre famille a toujours eu une claire et nette préférence pour le monde merveilleux et magique de Disney, on adore le côté claque colossale, impressionnante et immersive des 2 parcs Universal et Rayan devenant pré-adolescent et Shaden grandissant, j’imagine que cette attirance va également s’amplifier avec le temps et les séjours futurs…

Voici donc le tout début de ce séjour …

J6 : 23 juillet
Revoir Universal et  mourir vivre pour le revoir encore!

Ou Petit guide à l’usage de ceux qui veulent lessiver une famille qui leur fait entièrement confiance  Twisted Evil

Dernier réveil au Super 8.  On peut remercier la navette neurasthénique de Legoland : grâce à elle et à notre arrivée tardive la veille, pas de jetlag pour cette journée  placée sous le signe de la coolitude ( Laughing  Laughing  Laughing pardon connaissant la suite, je ne peux pas m’en empêcher)


3 choses sont prévues au programme :
1. Faire notre check in à notre hôtel Loews Royal Pacific à Universal.
2. Baguenauder allègrement au gré de notre  humeur dans le parc Islands of Adventure sans faire d’attractions
3. Nous rendre au Florida Mall pour faire des courses de livres (Barnes & Nobles) jouets (Toys’R Us) vêtements (JC Penney) et Disney (Disney Store) etc…

Nous allons donc tranquillement faire notre check out au Super  8 qui une nouvelle fois ne nous aura pas déçus. Je demande à la dame de l’accueil si on peut réserver un taxi jusqu’à notre hôtel Royal Pacific – ce que nous avions fait en 2014- hôtel qui en fait se trouve juste de l’autre côté du pont  « à vol d’oiseau. » Suspect

Retenez bien l’expression à vol d’oiseau qui vous sera certainement très utile pour comprendre la suite des événements sachant que nous ne faisons pas partie de la famille des volatiles.

La dame se renseigne pour nous et nous annonce que le prochain taxi ne pourra venir que dans ½ heure. No

Mince alors et nous qui sommes tout prêts avec nos valises. C’est alors que je suggère ce qu’on appellera ma fausse bonne idée numéro 1 de la journée. Shocked

Je propose à ma famille de nous rendre à l’hôtel à pied plutôt que d’attendre le taxi car après tout, on le voit presque depuis le Super 8… J’ai déjà lu plein de commentaires dans lesquels les gens n’ont que des éloges à faire sur l’emplacement du Super 8 qui ne se trouve qu’à 20 minutes à pied des parcs Universal. En plus, argumente-je, le Royal Pacific est placé avant les parcs ce qui devrait donc nous donner un trajet encore plus aisé et plus court que si nous allions directement aux parcs !
study  Idea
Tout le monde me regarde avec des yeux empreints d’une confiance inébranlable et d’une foi irrévocable en ma qualité d’organisatrice.  

So be it ! Nous nous rendrons donc au Royal Pacific  à pied et je décline donc la proposition de taxi en remerciant ma charmante hôtesse du Super 8.

Nous commençons notre petit périple pédestre : le début du trajet est plutôt peinard et familier puisqu’on se retrouve devant la Tour Sheraton 4 points pour ensuite bifurquer sur la droite sur Universal Boulevard qui comme son nom l’indique devrait nous conduire quasi directement à destination. Laughing  Laughing  Laughing

Dernier petit arrêt devant les gators de Congo River Golf.




Sur Universal Boulevard, il nous suffit normalement de juste traverser le pont pour nous retrouver à côté de notre hôtel. Enfin ça c’est sur le papier. Razz  Embarassed  Embarassed  Embarassed

Car même si techniquement cela parait simple, la simple traversée de ce pont va nous paraitre éternellement longue. Sapristi, ce n’est pas un pont, c’est un Everest, ce truc. La grimpette du pont va d’ailleurs cruellement me rappeler certains épisodes de notre expédition à San Francisco 3 ans auparavant…

Ma maman qui malgré nos 22 ans d’écart est naturellement bien plus musclée et fit que moi doit régulièrement me relayer pour trainer la grosse valise tellement je suis au bord de la crise d’apoplexie…




Je ne peux pas me permettre de faire mauvaise figure cependant et régulièrement –dès que je retrouve mon souffle au relai de maman- je me retourne vers ma troupe avec un grand sourire : « Ne vous inquiétez pas, en tout cas, si ça monte sec c’est que ça doit forcément redescendre sec et tout ce qu’on a grimpé, on va pouvoir le redescendre facilement de l’autre côté du pont et là on va pouvoir se régaler. » Rolling Eyes  Razz

Mais pourtant il est où le sommet de ce fichu pont pour qu’enfin on bascule côté descente ?  On grimpe, on grimpe, on grimpe, ça n’en finit pas de grimper et on ahane sous la durée de l’effort. Punaise ça me rappelle vraiment les expéditions dans le désert où tu vois l’oasis derrière la dune devant toi et plus tu te rapproches d’elle et plus le truc semble s’éloigner comme s’il te riait au nez! tongue

Pourtant, on les voit depuis un bout de temps, les jolis toits gris du Loews qui semblent nous narguer comme l’oasis du désert…




Enfin, après un effort intensif, la chance semble enfin nous sourire quand on peut finalement se laisser entrainer par la pente du versant B du pont…

Après l’immense ligne droite que nous venons d’effectuer dans la douleur, je guette anxieusement la route qui nous permettra de tourner à gauche pour nous rendre au lobby de l’hôtel.

Cf carte…




Sur notre gauche, les toits du  Royal Pacific que nous sommes en train de clairement dépasser nous défient…  Razz  Razz  Razz

C’est alors que MIRACLE !!! la route Hollywood Way apparait devant là-bas sur notre gauche ! Ça y est nous sommes sauvés… je laisse éclater mon soulagement : nous n’aurons pas fait tout ça en vain, je sens que ma dignité reprend des couleurs…  cheers    cheers

euh…mais…euh…euh…mais …mais…euh… mais…arrivés devant la route, on fronce les sourcils …c’est bizarre, non ? confused  confused  confused
Avec maman on s’interroge du regard : y a pas un truc qui cloche sur cette route ?  confused  confused  confused Comme qui dirait un truc essentiel qui manque ???? confused  confused  confused
Et là, il faut se rendre malheureusement à l’évidence : il n’y a AUCUN trottoir sur le Hollywood Way… affraid d’ailleurs aucun passage clouté n’a été fait pour traverser à gauche, c’est dire. Ouep, rien n’est prévu pour ces olibrius un peu fantasques et cinglés appelés piétons.  geek

C’est-à-dire que si tu veux aller au Royal Pacific, tu choisis : soit tu prends ta voiture, soit tu te fais greffer des ailes… y a pas d’autre alternative.

Voilà c’est le pompon, on est à une centaine de mètres de notre hôtel sans n’avoir rien ménagé en terme de persévérance et pourtant on se retrouve la, bêtes comme choux, sans aucun moyen pour l’atteindre…  Mad  Mad  Mad Je me dois donc de trouver une solution rapide sinon les soupirs et grognements que je commence à percevoir du côté de ma famille ne vont pas manquer d’aller en s’amplifiant.

Rebrousser chemin et prendre un taxi ? Shocked    Franchement, je ne m’en sens pas trop capable… et puis tout ça pour ça ? Non non, refus total . Bon reste une solution un peu aléatoire qui sonne comme un semi-échec –au point où on en est ! - mais à voir. Je propose de continuer le trajet tout droit jusqu’à atteindre l’entrée des parcs Universal… là, normalement, on devrait pouvoir faire quelque chose, demander , s’informer sur les différents moyens de gagner notre hôtel et au pire prendre un taxi de là-bas –quand bien même ce serait assez ironique comme situation. Razz

Allez hardi petit, on reprend la route…au moins c’est du plat maintenant  et on commence à voir les panneaux des parkings d’Universal surgir devant nous ce qui nous remet du baume à l’âme.

Enfin nous atteignons le bout de notre quête : le grand hub d’entrée au City Walk d’ Universal ; c’est aussi l’endroit d’où arrivent et partent les différentes navettes des hôtels.  Nous décidons que le plus sage est d’attendre au bus stop de la petite navette routière du Loews Royal Pacific plutôt que de risquer de se faire refouler avec nos valises au contrôle de police qui ne nous permettrait surement pas d’accéder au City Walk où se trouve la navette fluviale de l’hôtel.

Un petit van pour le Loews Royal Pacific arrive enfin au bout d’un petit quart d’heure devant nous.

Au volant, une dame d’un certain âge très avenante et souriante. C’est même elle qui nous interpelle en nous demandant d’où l’on sort avec tous nos bagages et un air aussi épuisé. On lui raconte notre épopée. Visiblement, elle ressent beaucoup de pitié pour notre naïveté alors avec beaucoup d’indulgence et infiniment de bienveillance, elle nous propose de nous emmener en navette gratuitement au lobby même si normalement elle n’a pas le droit de transporter des bagages aussi volumineux.
Et c’est ainsi que dix minutes plus tard en passant cette fois-ci sur Hollywood Way ( nananere ! tongue ) avec notre chauffeur privé (car à cet horaire-là, personne d’autre n’est monté dans la navette pour revenir vers l’hôtel) nous atteignons notre but : l’entrée du Loews Royal Pacific après bien des écueils et des péripéties dus il faut l’admettre a un manque de connaissance du terrain… silent  silent  silent


C’est toujours le milieu de la matinée et dans l’adversité que nous venons de connaitre, j’ai recours à une formule que je laisse à ma famille le soin d’apprécier –ou pas- ! pour nous réconforter :
Je ne perds jamais : soit je gagne, soit j’apprends. (Nelson Mandela)

Qu’est-ce que ça veut dire ? Eh bien ça veut surtout dire qu’on aura beaucoup appris dans l’heure qui vient de passer     Razz  Twisted Evil  ! Et on ne s’en doute pas encore, mais on aura encore beaucoup de choses à apprendre aujourd’hui ! Rolling Eyes  

Mais pour le moment profitons de notre accueil dans le luxe au Loews Royal Pacific que nous retrouvons pour la 3ème  fois avec des yeux humides d’émotion…








Les enfants ne se lassent pas d’observer les petits tortues et grenouilles dans le splendide bassin qui est à l’entrée de l’hôtel.












Ma famille prend un repos bien mérité sur le canapé du lobby pendant que je fais le check in… la jeune dame qui m’accueille me remet des colliers de fleurs qui vont achever de nous remettre d’aplomb.   Ça y est, les incidents sont derrière nous –que nous croyons- et les sourires sont revenus ! La chambre n’étant pas prête, nous confierons une fois de plus nos valises à la bagagerie.




On me remet ensuite les billets des parcs, les Express pass, les cartes de Dining Plan (on a pris la formule Quick service)…on était censé aller se les chercher tout seul mais leurs machines ne fonctionnant pas ce matin à part une, on se fera servir –et après les efforts qu’on vient de fournir, on l’a bien mérité !-

On a retrouvé assez de forces pour visiter la petite boutique de l’hôtel…




Puis on décide de passer au point 2 de notre plan de journée… Ah revoir Universal ! Surtout le Parc Islands of Adventure pour lequel on a toujours eu une légère préférence lors de nos 2 précédents séjours.

Puisque nous y avons maintenant officiellement droit, nous allons donc prendre la navette fluviale.
Premier changement au niveau du paysage en arrivant au petit port d’embarquement pour la navette : les bâtiments du nouvel hôtel Loews Sapphire Falls qui vient d’ouvrir fait maintenant partie intégrante du paysage derrière l’avion à la place de la nature.   C’est un peu dommage mais j’imagine que c’est normal que les clients de cet hôtel aient également le droit d’emprunter le fleuve pour se rendre aux parcs.




2 autres changements par rapport aux 2 fois précédentes : les fouilles des sacs sont beaucoup plus poussées avant d’embarquer sur le bateau et il y a maintenant des feux de signalisation sur la route fluviale histoire que les bateaux (venant des différents hôtels) ne se télescopent pas en se croisant.

Nos cœurs battent fort à présent en reconnaissant le petit phare de l’entrée d’Islands of Adventure…




Un nouveau bâtiment appétissant, une chocolate factory, orne maintenant la rive à la place du bâtiment du NBA City restaurant et son immense statue de basketteur mythique a disparu… malheureusement, pour nous, l’enseigne n’avait pas encore ouvert ses portes lors de ce séjour même si on sentait que ça allait être imminent.




Et là, c’est l’image must : la prestigieuse entrée du parc Universal Studios ! cheers




En débarquant sur le City Walk, on commence déjà à baver d’envie devant le petit kiosque central de bretzels/churros/hotdogs/corndogs que l’on connait bien depuis des années…




Mais manger ce n’est pas pour maintenant !

Alors on se rapproche de l’entrée d’Islands of Adventure …




On se rapproche, on se rapproche…
Et ça y est, on y est !




L’aventure peut commencer !    

Mais attention, aujourd’hui, on a dit : on contemple, on admire, on s’émerveille, on s’ébaubit… on veut juste une immersion sereine dans le passé avec  aucun ride de prévu.












On arrive rapidement dans un de nos lands de prédilection : l’imagination délurée, bienveillante et colorée du Dr Seuss !




On avait dit pas d’attraction mais difficile de résister au 0 minutes d’attente de la file express du petit ride contemplatif qui reprend toute l’histoire loufoque –et super bien construite pour les apprentis lecteurs dyslexiques- du « Cat in the hat. »
Tant pis pour nos résolutions : on le fait !

A la sortie, on passe par la petite boutique consacrée à la zone.
Shasha commence déjà à dorloter des doudous…










Des tee-shirts super sympas et qui iraient bien à mes loulous.






On sort de la boutique et on craque pour une autre attraction encore ! Pareil, c’est pas de notre faute, y a aucune attente ! C’est le High in the Sky Seuss trolley train ride que l’on a souvent fait car ce petit voyage en train sur le thème des œuvres du Dr Seuss permet d’avoir des vues magnifiques sur les différents  lands du parc.




La pette poubelle écologique du Lorax petite créature seussienne amoureuse acharnée de la nature…




Et le petit train démarre !




Il passe d’abord dans le restaurant fastfood haut en couleurs Cirkus McGurkus…






…et quand on sort, la vue devient encore plus superbe…
Derrière la fourchette plantée dans le toit du Green Eggs and Ham Cafe, apparait le Marvel super Hero Island…




Une meilleure vue sur le Coaster Hulk qui était alors en rénovation… dommage car la  mamie était bien partante pour…  affraid




.........................meuh non, jamais de la vie…       comment voulez-vous qu’elle s’endorme la tête à l’envers comme les opossums ?!? Moi non plus, je ne le ferai jamais, ce truc démentiel !  Shocked  Shocked  Shocked

En revanche je me sens tout à fait prête pour les 2 tours du Dr Doom Fearfall qui m’attirent bien … mais il faut que Rayan grandisse un peu encore ou Shaden mais là ça risque d’être encore pour dans très très longtemps…




De gauche à droite, le land de Jurassic park puis le château d’Harry Potter et le magnifique roc du restaurant Mythos avec un peu caché, le trident du Lost Continent.




Une meilleure vue de la bouche baveuse  Laughing  (comme dirait Shaden) du restaurant Mythos …




…avant de revenir vers des scènes du côté de chez Seuss…






En sortant, on se doit bien entendu d’aller aussi honorer la boutique de l’attraction mais là, il ne s’agit pas de n’importe quelle boutique, c’est juste celle que les enfants préfèrent (et nous aussi !) car c’est là que se trouve la librairie assez complète avec les œuvres du Dr Seuss (on en trouvera certaines traduites dans différentes langues d’ailleurs).

Après avoir fait coucou aux doudous du Grinch, au Lorax,  à Horton personnages-cultes du fantaisiste auteur…








… les enfants vont s’octroyer une petite détente lecture dans la boutique…et c’est bien pour ça qu’on l’aime aussi, c’est que c’est autant une librairie qu’une bibliothèque…




C’est alors que par la fenêtre de la bibliothèque, on voit un drôle de personnage s’apprêter : c’est le fameux Lorax !






Il viendra d’ailleurs plusieurs fois faire coucou aux enfants en tapotant à la vitre de la bibliothèque…

… et tout à coup on comprend mieux sa présence : en effet, à l’extérieur, a lieu un petit show dont il fait partie avec tous les personnages seussiens emblématiques.
Le spectacle est sympathique et c’est cocasse de voir de dos ce que les autres voient de face et vice-versa…














Les enfants interrompent enfin leur lecture… on reviendra acheter des livres lorsqu’on aura la possibilité de les rapporter jusqu’à une chambre d’hôtel…

Et on se refait dans la foulée une autre petite boutique en face qui a une entrée spéciale enfants.




On sort à présent du land de Seuss pour entrer dans le Lost Continent avec son trident symbolique…




Alors voici une de ses attractions phares : la fontaine mystique qui adore attirer  les visiteurs à elle pour faire des blagues, se moquer gentiment et … les asperger !





Il y a plein d’enfants qui en profitent pour se rafraichir en s’approchant un peu mais les nôtres vont décider de rester sagement à nos côtés…

Maintenant, il commence à faire trop faim pour la famille alors je propose que l’on se restaure du cote de Harry Potter ou Jurassic park, nos 2 lands fétiches.

Un passage rapide par le land de notre sorcier préféré  toujours aussi majestueux et jaw-dropping  Cool mais il y a vraiment trop de monde …







Alors on va dévier sur la gauche pour nous diriger vers notre 2ème  land préféré : Jurassic park et ses dinosaures. Cool




Rencontre avec un spinosaure…




Shaden est tombée en amour devant cet adorable petit œuf pelucheux de dinosaure mais bon, il est à gagner à un jeu de foire et je lui fais remarquer que si on doit payer pour jouer, nous qui sommes les plus manchots des manchots sur ce type de jeu d’adresse, alors nous serions capable de nous ruiner sans jamais obtenir le doudou-oeuf et par-dessus le marché de ne plus jamais pouvoir revenir aux USA de toute notre vie ! Heu bon finalement Shaden préfère le reposer… Razz




Grâce à la formule du Dining Plan, c’est le fastfood Burger Digs qui va enfin pouvoir calmer notre disette !




Des bons burgers que l’on peut garnir de salade et condiments à volonté…et en plus, on nous offrira gratos avec nos repas des Milkshakes au chocolat qui ne faisaient pas partie du Dining Plan !  Shaden va en être tout simplement folle. Rayan lui est encore plus carnivore au pays des dinosaures.












Ça y est, nos estomacs sont bien saturés et satisfaits… il est grand temps de nous remettre en route pour boucler la boucle d’Islands of Adventure et passer au point 3 de ce qui nous reste à faire dans notre plan de la journée : revoir le Florida Mall et toutes ses merveilles - et accessoirement achever d’éreinter une famille confiante car en fait, le trajet Super 8 – Loews du matin n’était qu’un petit échauffement, le vrai marathon a eu lieu plus tard !-   Embarassed " />






Revenir en haut Aller en bas
ker mary

avatar

Messages : 6432
Localisation : au pays du caramel au beurre salé
Inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Sam 5 Aoû 2017 - 11:25

J'aime beaucoup la phrase de Nelson Mandela. Et je ne sais pas pourquoi j'ai l'impression que tu vas nous la redire souvent. Laughing

Quelle galère cette marche... t'as pas essayé Huber?


A Fait découvrir le parc à son fils nov 2013/2e séjour nov 2014/3e séjour mai 2015. Découverte pour ma fille/ 4e séjour novembre 2015/5e séjour mai 2016/ 6e séjour novembre 2016/Un jour la Floride!!!
Mes TR:
 
Revenir en haut Aller en bas
SweetPeps

avatar

Féminin
Messages : 1321
Localisation : Nord
Inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Sam 5 Aoû 2017 - 11:45

J'adore j'adore j'adore !

Bon du coup, je suis impatiente de connaitre cette après-midi ! Very Happy


Walt Disney World - Universal Orlando Resort - Disney Cruise Line (Disney Wonder - Bahamas) en avril/mai 2015
Revenir en haut Aller en bas
Meril06

avatar

Féminin
Age : 44
Messages : 4205
Localisation : Sud-est
Inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Sam 5 Aoû 2017 - 14:57

Quelle idée de partir à pieds C'est un pays qui est vraiment fait pour ceux qui sont véhiculés, pas pour les piétons !
Revenir en haut Aller en bas
Silvia



Féminin
Age : 43
Messages : 539
Localisation : Egypte
Inscription : 02/09/2011

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Sam 5 Aoû 2017 - 15:38

Merci pour les coms!  Very Happy

C'est vrai que les réseaux de rues/routes aux USA sont clairement pensés pour les trajets de véhicules roulants et on n'en est à chaque expérience que plus ébahis... Laughing

A ma décharge (ce qui n'est pas vraiment une bonne excuse  Embarassed ), l'idée  n 'a pas germé dans ma tête ex nihilo... Il y a vraiment plusieurs commentaires de guests du Super 8 -sur booking et sur Tripadvisor- qui faisaient le trajet à pied jusqu'à Universal aller - retour dans la journée...  et franchement, sans bagage et les mains dans les poches , là, c'est tout-à-fait faisable en 20/30 minutes effectivement... et le plus important c'est qu'il y a toujours un trottoir jusqu'au bout pour y aller et on ne se retrouve pas aux prises avec la jungle routière! affraid

Uber non je n'avais pas mais c'est sûr qu'on va l'utiliser au prochain séjour! Héhé, tu as raison, ker mary, Nelson Mandela a été notre mentor lors des quelques anicroches de ce séjour!!!








Dernière édition par Silvia le Sam 5 Aoû 2017 - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
isajeanpc

avatar

Féminin
Age : 44
Messages : 1687
Localisation : Champagne-ardenne
Inscription : 16/02/2009

MessageSujet: Re: TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite! Sam 5 Aoû 2017 - 17:56

Vous avez malgré tout gardé votre bonne humeur, c'est le principal et courage pour la suite du récit
Revenir en haut Aller en bas
 
TR summer 2016 in Orlando and DCL , greatest holiday ever... jusqu'à la prochaine visite!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Living Disney :: Trip reports Disney :: Resorts américains-