AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
crush



Masculin
Age : 43
Messages : 305
Localisation : Avignon
Inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Sam 3 Mai 2008 - 16:10

J'ai trouvé une raison pour revenir à Mission 1.
La Nasa a prévu de renvoyer des vols habitués sur la Lune. On pourrait utiliser ça comme pretexte pour justifier ce retour en arrière.
Bon, c'est tiré par les cheveux, mais je cherche .... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Animatronic



Masculin
Messages : 389
Localisation : Orlando, FL
Inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Sam 3 Mai 2008 - 17:12

Je ne te comprend pas Dash.
On peux mettre toute l'energie que l'on veux à defendre certains aspects plus ou moins reussis de Mission II comme le vortex par exemple, mais on ne peux décemment pas essayer de défendre la musique de Giacchino.

Sans vouloir être méchant avec son travail, c'est de la soupe. Une bouillie musicale sans queue ni tête.

Le theme de Mission II est totalement denué d'émotions, il n'as qu'un but, c'est de donner un fond sonore à l'aventure.

La ou Space Mountain Theme était riche en mélodies, en envolés, en nuances, Mission II Theme est plat, basé sur une rythmique régulière et en plus ne colle pas du tout au theme comme tu la precisé.


Dernière édition par Animatronic le Dim 4 Mai 2008 - 7:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grandmath
Fondateur


Masculin
Age : 36
Messages : 8435
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Sam 3 Mai 2008 - 20:31

Pas d'accord. Je soutiens Dash. La musique de Ghiacchino est à l'image de celle composée pour le Space Mountain de Disneyland en Californie. Un mélange rétro-futur-blockbuster américain, car en fin de compte c'est comme ça que Disney a voulu relancer Space Mountain.

Mais pour rebondir sur ce que dit Spacy, c'est sûr qu'au final la meilleure version serait de revenir à l'histoire de la Terre à la Lune (et les détails inhérents à cette histoire), avec les effets plus modernes de Mission 2...




WDW : 2001, 2003 x 5, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014
DLR : 2003 x 2, 2006, 2007, 2008, 2011, 2012, 2015
TDR : 2007, 2014 x 2 | HKDL : 2014
DCL : 2005, 2009 | Aulani : 2015
Trip Report: notre Road Trip américain 2012
Mon blog | Mes vidéos perso
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneycentralplaza.com
Grandmath
Fondateur


Masculin
Age : 36
Messages : 8435
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Sam 3 Mai 2008 - 20:34

Je pense pour les nostalgiques que vous connaissez tous ce site incontournable mais sait-on jamais:

http://sm.dlpfan.org/




WDW : 2001, 2003 x 5, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014
DLR : 2003 x 2, 2006, 2007, 2008, 2011, 2012, 2015
TDR : 2007, 2014 x 2 | HKDL : 2014
DCL : 2005, 2009 | Aulani : 2015
Trip Report: notre Road Trip américain 2012
Mon blog | Mes vidéos perso
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneycentralplaza.com
Arnaod



Masculin
Age : 24
Messages : 2740
Inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Sam 3 Mai 2008 - 20:48

il faudrait (histoire de faire avancer le shmilblick) que tout le monde note les points forts et faibles de mission 2 et DLTALL, histoire de voir quel serait le SMM3 parfait !


Joyeux 3444ème jour à DCP o/
www.disneytheque.com Smile
Disponible tous les dimanche dans les mois qui viennent pour parrainer une, deux ou trois personne
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneytheque.com
Animatronic



Masculin
Messages : 389
Localisation : Orlando, FL
Inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Dim 4 Mai 2008 - 7:31

@Grandmath a écrit:
Pas d'accord. Je soutiens Dash. La musique de Ghiacchino est à l'image de celle composée pour le Space Mountain de Disneyland en Californie. Un mélange rétro-futur-blockbuster américain, car en fin de compte c'est comme ça que Disney a voulu relancer Space Mountain.

Je suis d'accord, mais ce n'est pas parce que la musique de Mission II est inspiré de Space Mountain aux Etats Unis, que ça fait d'elle une belle musique.

Ecouter Mozart c'est plaisant, ecouter un remix tehno de Mozart ça l'est déjà moins...
On peu faire du mediocre avec du bon, comme partir de rien et faire de la soupe.

Ghiacchino s'est à la fois inspiré en ne gardant que les mauvais coté de la musique américaine et à innové dans le mauvais sens du terme.

En tout cas, l'avis musical étant une question de gouts et de culture, mon point de vue est que le theme de Mission II est a la fois indigne de Space Mountain et est part la même occasion, une des musique les plus inaudible que j'ai pu entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Spacy



Messages : 115
Inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Mer 7 Mai 2008 - 12:08

Je reposte ici (merci Animatronic pour le lien)

Certains sites comme Webcot ou Disneyandmore
traîtent très bien de l'historique des attractions et des parcs Disney
du point de vue chronologique. Il manque néanmoins un aspect, lié à la
conception de Discoveryland (on parle beaucoup du storyline de
Frontierland) souvent ignoré de tous, ce que je propose de développer
ici.

Beaucoup de gens parlent de la magie qui enveloppe le
visiteur de Discoveryland sans chercher plus loin les raisons et les
secrets de ce Land, aussi réussi et abouti que Frontierland en fait du
point de vue de la conception, mais chose souvent ignorée.

Lors de la conception d'Euro Disneyland dans les années quatre-vingt, vous le savez, le parc a été entièrement repensé pour surpasser en tous
points les autres royaumes enchantés. Tim Delaney, chargé de la
conception du Tomorrowland français, et Tony Baxter, chef du projet
Euro Disneyland, eurent l'idée de renover le concept Tomorrowland en
proposant vous le savez aussi un rétro-futur, ou le futur vu par le
passé (en l'occurence le XIXème siècle).

Le constat en 1992 était alors le suivant: dès qu'un Tomorrowand ouvrait,
ou sortait d'un placemaking de remise à jour (le problème avec le
futur, c'est qu'il se démode très vite), les modes changeant, le Land se trouvait alors tout de suite dépassé et perdait en crédibilité, puisque basé sur une vision de l'avenir elle aussi dépassée.
Discoveryland proposerait donc au visiteur un futur indémodable, un
"lieu hors du temps", puisque élément d'une vision passée du
futur, donc utopique et dénuée de réalisme pour les générations actuelles.

DISCOVERYLAND: 1er coup de génie de Delaney

Le choix fut donc fait. L'architecture du Land devrait donc suivre celle
d'une ville du futur vue par le siècle des visionnaires (en réalité une exposition universelle, vous comprendrez pourquoi à la fin de ce post), à qui il rendrait hommage. Un style architecural qu'on pourrait qualifier de
style "wagnero-victo-vernien romantique" donnerait l'apparence de ce lieu fou, un style hors du temps pour un lieu mi-passé mi avenir fantastique.

Wagnerien, tout d'abord, car cette architecture iréaliste est très fluide, plus ou moins chargée selon le mouvement des lignes définissant les formes des bâtiments, telle un partition de musique: douce et agréable à la fois. Des inspirations wagnériennes vont d'ailleurs servir pour les bandes musicales audibles autour de Space Mountain, et contriburont au caractère romantique du Land (j'en reparle dans peu de temps).

Victorien, car Discoveryland ne rompt pas avec Main Street du point de vue encore une fois de l'esthétisme (et construit une suite logique, Main Street version futur).
Surtout, on utilisera de grosses poutrelles métalliques, des bâtiments particulièrement hauts ou larges, dans plus pur style industriel du XIXème siècle.

Vernien, car en hommage à Jules Vernes, les constructions proposent des formes improbables, foles, une utopie architecturale qui célèbre l'Impossible avec un grand "I", le rêve de l'incroyable et des "voyages extraordinaires".

Romantique, élément très important, car nous sommes au XIXème siècle,du moins dans son futur utopique, et tout est à la fois doux et agité, l'homme n'est plus seul face à la nature, mais face au rêve, et à la
réalisation de l'impossible. Les bandes sons de Space Mountain (1995-2005) ou du Visionarium vont dans ce sens, donnent une dimension irréaliste au Land (perseption des sens, travail sur l'inconscient collectif et émotionel), comme dans un véritable film, où l'aventure n'est jamais totale sans une musique magistrale. Quoi de plus romantique que Wagner?

Introduction thématique

Dans la Discovery Arcade,
vous trouvez ainsi des dessins repésentant des grandes villes
américaines à la fin du XXème siècle vues par le XIXème siècle, et
présentant cette fameuse architecture composée de poutrelles metalliques
et de constructions gigantesques. Un invitation au visiteur: "ce que vous
voyez là, vous allez pouvoir le vivre, en vrai!".
La transition se fait
en douceur, le visiteur sort de l'allée couverte et trouve alors devant lui des éléments tout droit sortis des concepts qu'il a pu admirer.
Discoveryland répondant encore une fois esthétiquement comme une suite
logique à Main Street, "version futur façon XIXème siècle", il pas de
choque le visiteur comme on il peut le faire pour les Tomorrowland, ces derniers tranchant radicalement avec l'avenue principale du parc au point de perdre toute valeur architecturale durable (d'où les placemakings successifs).

Un Pays: deux attractions phares

L'exposition universelle de Paris, 1900. Rappelons que le XXème commençant le 1er Janvier 1901, nous sommes donc la dernière année du XIXème siècle. Une des bases de l'histoire du Visonarium. Discoveryland est en réalité le futur utopique de cette exposition, présentant des attractions impossible à réaliser à l'époque, faute de technologie adéquate, répondant aux mêmes caractéristiques architecurales qui ont toute fois évolué: le futur est plus fou, et se permet tout. Mais pourtant là: créant ainsi une désorientation du visiteur, amené à se poser cette question: suis-je dans le futur ou dans le passé? Ni l'un, ni l'autre.

La thématique du pays, l'esprit de la conquête de l'impossible, chère aux
visonnaires, s'enroule autour de deux attractions de cette
exposition universelle du futur passé. Une proposant un voyage à
travers le temps, s'inspirant de l'oeuvre de l'écrivain britanque Herbert
G Wells (le Visonarium) et une autre proposant un voyage de la Terre à
la Lune (Space Mountain bien sûr), tout droit sortie du roman de Jules Vernes. Voyager vers la Lune?
C'est désormais possible. Quand l'impossible devient possible: la
fantaisie devient réalité: Discoveryland. Georges Méliès semble avoir
contribué à la création du Land, ce pionnier du cinéma, dont la Lune
visible dans un de ses films est présente dans Space Mountain, ultime
touche de fantaisie et de rêve. Les expositions célèbraient jusqu'aux
limites du possibles l'intelligence humaine et l'industrie, celle-ci
brave tout simplement le vraisemblable: on rêve, on nage
dans l'invraisemblable.

Pour créer la magie, les imagineers vont appronfondir le travail sur l'inconscient du visiteur, en élargissant son champs de vision comme au cinéma (Disneyland étant constuit comme un plateau de cinéma), où le visiteur devient acteur d'un film: ce qu'il voit à l'écran d'habitude, il va le vivre à Discoveryland.
Prenons un exemple: Sur Main Street, la Flower Street et la market Street
coupent la rue principale du parc. La profondeur créée par ces deux
petites impasses va accentuer l'illusion selon laquelle Main Street est
une véritable rue américaine du début du XIXème siècle: le visiteur
voit de ses yeux ce qu'il il ne peut que croire par conséquant: c'est
réel.

Et bien ici, la profondeur thématique va vivre grâce à
un jeu entre Space Mountain et le Visionarium, communicant une même architecture, une musique très proche (sur des bases wagnériennes encore une fois, comme les extraits de la Bande son originale de Krull par exemple), se complètent aussi au niveau de l'état d'esprit qu'elles développent, toujours le même: la conquête de l'impossible.
Cette phrase de Jules Vernes, que vous connaissez tous, l'illustre bien,
et sera d'ailleurs pronocée lors du discours de présentation du Land: "Ce qu'un homme peut rêver, un autre peut l'accomplir". Le leitmotiv thématique du Land.

Une phrase dans le film du Visionarium accentuait cette profondeur:
rappelez-vous cette réplique d'Herbert Wells à Jules Vernes: "Je n'ai pas
plus voyagé à travers le temps que vous de la Terre à la Lune". Ces deux
aventures sont possibles à l'exposition universelle de Discoveryland,
et combien de visiteurs s'écriaient alors, émerveillés, "On en vient de
la Lune!".

Vous me direz alors: en 92, Space n'existait pas.
Justement, en 1992, le gros du travail sur Discovery Mountain Paris,
destiné à devenir Space Mountain: de la Terre à la Lune, était
fait. Tout avait été pensé: des concepts arts furent présentés aux
télévisions du monde entier, seuls manquaient les budgets nécessaires,
on reporta donc l'ouverture de "l'attaction visonnaires N°2". Le pays ne
fut donc complet qu'en 1995, à l'ouverture de "l'attraction la plus
sensationnelle de l'univers".

La suite dès que possible: sur Space Mountain en particulier.


Dernière édition par Spacy le Mer 7 Mai 2008 - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Freddy



Messages : 10871
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Mer 7 Mai 2008 - 12:45

Citation :
Michael Giacchino est un bon compositeur qui a fait des merveilles sur Les Indestructibles et Ratatouille, entre autres. Et je trouve que son travail pour Space Mountain : Mission 2 est très bon, compte tenu de ce qu'on lui a demandé, bien sûr.
Effectivement, faut quand même replacer les choses dans leur contexte. Michael Giacchino est un excellent compositeur et sa musique sur Mission 2 est totalement adaptée au syle plus rythmé et psychédélique de l'attraction.
Citation :
Les seuls Fans de Mission 2 seront ceux qui n'auront pas eu la chance de découvrir De la Terre à La Lune...
Bah non, désolé, j'ai connu Mission 1 dès son ouverture. c'est une attraction dont j'ai rêvé pendant les 2 ans de sa construction. Je pensais découvrir l'attraction ultime et puis, la déception. J'ai découvert un beau bâtiment, une montagne russe moderne (en comparaison des version US), mais un ride complètement vide niveau effets spéciaux, avec des grosses météorites en carton pâte et une diapo de la lune. A aucun moment je n'ai eu l'impression d'être dans l'espace. Le côté statique des décors, l'aspect carton pâte, etc, tout ça m'a laissé sur ma faim. Et tous les gens que je connais regrettaient qu'il n'y avait pas plus à voir dans l'attraction.
C'est bien beau d'avoir un concept recherché, avec une théma Jules Verne, mais dans sa réalisation, ça faisait cheap. A se demander où étaient passés les 100 millions de dollars (autant que pour la TOT ou Indy Adventure, tout de même !).
Comme Grandmath, je pense que l'idéal aurait été de garder la théma d'origine mais avec des effets spéciaux plus modernes façon Mission 2. Mais, dans l'état, je préfère actuellement 100 fois rider Mission 2 que la version d'origine et son vide intersidéral...
Revenir en haut Aller en bas
Animatronic



Masculin
Messages : 389
Localisation : Orlando, FL
Inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Mer 7 Mai 2008 - 15:41

Le problème des effets de De La Terre A la Lune, c'est sans doute qu'ils n'ont jamais vraiment fonctionnés tous en même temps.

Dans shoot for the Moon, on peux voir que même avant l'ouverture le recul du canon ne fonctionnait pas.

Mais Freddy, il faut preciser quelque chose tout de même. Le decor de DLTALL était peut être fait de carton pate, mais au moins il racontait une histoire et était intemporel.

Les décors de Mission II quand à eux seront vite démodé, si il ne le sont pas déja. Les ecrans avec des astres mal découpés font un peu tache.

Alors de mon coté et du coté de beaucoup de personne, je pense que c'est prefèrable d'avoir une météroite statique mais bien réelle ou un Blue moon mining company en 3D, plutot que d'avoir une projection en resolution 800x600 sur un ecran de 3 mètre de haut et de large.

Même le guest Lambda sort aujourd'hui avec le sentiment d'avoir vu une super nova ridicule alors qu'au temps de DLTALL, les guest sortaient avec l'image de cet astre en tête et l'evoquaient toujours pour parler de l'attraction à leur proches...

Ou es l'innovation par rapport à la lune ?

De toute façon, inutile de relancer le débat ici, il y a des aficionados de Mission II, je peux les comprendre. Tout est une question de point de vue, de ressentiment, d'émotions.

En ce qui me concerne et j'espère ne pas être le seul, ce qui m'as plus danss DLTALL, ça n'as jamais été les décors en eux même, c'étais surtout l'atmosphère qui se dégageait du batiment, les odeurs, la mythologie du lieu. C'étais peut etre vide, mais on avais pas l'impression que l'on avais éssayé d'occuper le plus d'espace possible. Tout avait un sens et ce n'étais pas juste un déballage d'effets spéciaux sans queue ni tête.

Pour en revenir à la musique, le theme de Mission II est ce qu'on pourrai appeler un mélange de techno et de son orchestraux. Ce mélange peux sembler reussis si l'on a rien entendu du même genre, mais lorsque l'on compare avec des spécialiste de ce genre de compositions, on se rend compte de la pauvreté musical du theme.

Je vous dirige par exemple vers Don Davis et ses compositions pour Matrix II ou encore Shirou Hamaguchi pour son travail sur Final Fantasy Unlimited. Vous y trouverez beaucoup de rhytme et des envollées sublimes pour Don et de l'exotisme et peut etre même du psychédélique pour Shirou =)
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Freddy



Messages : 10871
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Mer 7 Mai 2008 - 15:51

Citation :
De toute façon, inutile de relancer le débat ici, il y a des aficionados de Mission II, je peux les comprendre. Tout est une question de point de vue, de ressentiment, d'émotions.
Bah oui, tout est une question de point de vue et c'est bien que certains le reconnaissent parfois...
Concernant la musique, je vais peut-être en choquer certains, mais si on critique celle de Mission II, est-ce que celle de Mission 1 n'était pas juste du sous-John Williams ? Moi, c'est comme ça que je l'ai toujours ressentie. Un beau thème, une belle orchestration, mais du sous-John Williams quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Animatronic



Masculin
Messages : 389
Localisation : Orlando, FL
Inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Mer 7 Mai 2008 - 15:58

Citation :
Concernant la musique, je vais peut-être en
choquer certains, mais si on critique celle de Mission II, est-ce que
celle de Mission 1 n'était pas juste du sous-John Williams ? Moi, c'est
comme ça que je l'ai toujours ressentie. Un beau thème, une belle
orchestration, mais du sous-John Williams quand même...

La musique de Steve Bramson était inspirée pour beaucoup du theme du film "Rocketeer" de James Horner (Titanic, Chérie j'ai ...).
On y retrouve aussi intègré des morceaux de Willimas venant de E.T ou Jurassik Park.

Biensur elle n'est pas au rang de certaine musiques de maitres du classique contemporain, mais elle s'en inspirait et le résultat était plaisant. Sans être transcendante, elle laissait un bon souvenir et mettait bien dans l'ambiance.



Au passage, voila une toute petite musique de Shirou hamaguchi pour FFU, c'est dans le même registre musical que Mission II, mais c'est à mon avis plus recherché.

http://membres.multimania.fr/audioanimatronics/Musique/DemonGunShot.rar
Revenir en haut Aller en bas
ParkeR



Masculin
Messages : 211
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 3:29

http://www.dailymotion.com/video/x36ibq_space-mountain-de-la-terre-a-la-lun_tech

Comment ne pas regretter cette version là ?
Revenir en haut Aller en bas
HTH2004



Masculin
Age : 38
Messages : 837
Localisation : Orlando, FL
Inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 10:05

Oh mond dieu...... en regardant cette video on se dit (à nouveau): "mais quelle bande d'imbecilles les executives de DLRP et TWDC à avoir volu changer cette chef d'ouvre...." Sad
Revenir en haut Aller en bas
Animatronic



Masculin
Messages : 389
Localisation : Orlando, FL
Inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 15:45

Je reste convaincu que beaucoup de ces gens sont conscient de l'erreur qui a été faites et qu'un retour en arrière ou une nouvelle evolution dans le futur est ou sera un jour etudiée.

Je ne peux pas croire qu'un jour le Roller Coaster soit remplacé mais que le theme Mission II reste.
Revenir en haut Aller en bas
Dream Rider



Masculin
Age : 24
Messages : 934
Localisation : Paris
Inscription : 30/01/2008

MessageSujet: is Lun 30 Juin 2008 - 16:54

@HTH2004 a écrit:
Oh mond dieu...... en regardant cette video on se dit (à nouveau): "mais quelle bande d'imbecilles les executives de DLRP et TWDC à avoir volu changer cette chef d'ouvre...." Sad

Ouais enfin bon je ne veux pas dire mais les fois ou j'ai testé DLTAL (ce qui remonte à environ 6/7 mois avant sa rehab) absolument rien ne marchait, mais quand je dis rien, c'est qu'hormis la musique, noir complet dans le dome, juste la lune statique dans le 2eme lift, donc je veux bien qu'on regrette DLTALL mais dans ses derniers mois de vie, le ride neressemblait plus à rien !

Sur ce point, je trouve que pour l'instant, Mission : 2 se debrouille assez bien, j'ai toujours eu énormement d'effets quand je l'ai fais.
Revenir en haut Aller en bas
Elessar



Masculin
Age : 31
Messages : 5059
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 17:05

Ah c'est curieux Dream Rider, là dernière fois que j'y suis allé (premier week-end de Janvier 2005), il m'a semblé y avoir vu fonctionner un peu plus de choses (genre le machin que tu traverse après le looping et les bandes fluorescentes avant l' Electro de Velocitor). Mais c'est vrai que j'ai le souvenir d'avoir été beaucoup plus dans le noir que maintenant.



Disneyland Resort : 2012|2015
Walt Disney World Resort : oct 2013
Hong Kong Disneyland Resort : sep 2014
Tokyo Disney Resort : oct 2014
Revenir en haut Aller en bas
Izamu



Masculin
Age : 42
Messages : 1234
Localisation : Belgique/ Dalhem
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 17:21

Je m'interroge sur la somme dépensée pour la transformation de DLTALL en SMM2, n'aurais t'il pas été plus sage de prendre cette argent afin de réhabilité l'attraction au lieu de la défiguré et de lui enlevé son âme....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frabel.be
nos77



Masculin
Messages : 574
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 17:40

@Izamu a écrit:
Je m'interroge sur la somme dépensée pour la transformation de DLTALL en SMM2, n'aurais t'il pas été plus sage de prendre cette argent afin de réhabilité l'attraction au lieu de la défiguré et de lui enlevé son âme....

il me semble que c'est 10 000€ d'investissement mais c'est a confirmer !


http://www.decogifts.fr/
Des idées, de la déco, et des cadeaux ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.decogifts.fr
Grailler



Masculin
Age : 26
Messages : 958
Localisation : Bailly-Romainvilliers (77)
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 17:57

Lol non c'est plutot 15 millions € (pub comprise)...


"Tous nos rêves peuvent devenir réalité, encore faut-il avoir le courage de les poursuivre." Walt
Revenir en haut Aller en bas
Animatronic



Masculin
Messages : 389
Localisation : Orlando, FL
Inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 19:55

@Dream Rider a écrit:
Sur ce point, je trouve que pour l'instant, Mission : 2 se debrouille assez bien, j'ai toujours eu énormement d'effets quand je l'ai fais.

Les effets seuls, sont bien loin de faire une bonne attraction.
Revenir en haut Aller en bas
Dream Rider



Masculin
Age : 24
Messages : 934
Localisation : Paris
Inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 20:17

@Animatronic a écrit:
@Dream Rider a écrit:
Sur ce point, je trouve que pour l'instant, Mission : 2 se debrouille assez bien, j'ai toujours eu énormement d'effets quand je l'ai fais.

Les effets seuls, sont bien loin de faire une bonne attraction.

Je suis d'accord, mais malgré tout, les effets sont une part essentiel de Space Mountain, c'est grace à eux que l'immersion est faite.
Revenir en haut Aller en bas
Animatronic



Masculin
Messages : 389
Localisation : Orlando, FL
Inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 21:39

@Dream Rider a écrit:
@Animatronic a écrit:
@Dream Rider a écrit:
Sur ce point, je trouve que pour l'instant, Mission : 2 se debrouille assez bien, j'ai toujours eu énormement d'effets quand je l'ai fais.

Les effets seuls, sont bien loin de faire une bonne attraction.

Je suis d'accord, mais malgré tout, les effets sont une part essentiel de Space Mountain, c'est grace à eux que l'immersion est faite.

Il manque tout de même une bonne file d'attente, un pre-show digne de ce nom, une ambiance, une atmosphère, une storyline cohérente, un peu de douceur, etc... etc... etc...
Revenir en haut Aller en bas
Izamu



Masculin
Age : 42
Messages : 1234
Localisation : Belgique/ Dalhem
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 22:30

Dream Rider, je ne sais pas si tu a déjà vu le documentaire Shoot for the moon ?

Si la réponse est non je te conseil de le visionner pour savoir ce qu'est l'essence même de Space Mountaine "De la terre a la lune".

On y voit Tim Delaney y expliquer le pourquoi et le comment de chaque élément de décors et du ride de la première version.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frabel.be
Dream Rider



Masculin
Age : 24
Messages : 934
Localisation : Paris
Inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 22:33

Deja un coaster se compose assez rarement d'un Pre-show, puis ensuite les effets font partis de l'ambiance qui est créée avec des couleurs, des objets, des effets etc.

Pour la file d'attente, bien que je trouve que celle de DLTALL était superieure a celle de Mission II, faudrait peut-etre qu'on m'explique pourquoi est-ce que nous voyons l'espace et tout ce qui le compose alors que en suivant la storyline, nous n'y sommes pas encore puisque le canon ne nous y a pas propulsé...
Revenir en haut Aller en bas
Dream Rider



Masculin
Age : 24
Messages : 934
Localisation : Paris
Inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune Lun 30 Juin 2008 - 22:35

@Izamu a écrit:
Dream Rider, je ne sais pas si tu a déjà vu le documentaire Shoot for the moon ?

Si la réponse est non je te conseil de le visionner pour savoir ce qu'est l'essence même de Space Mountaine "De la terre a la lune".

On y voit Tim Delaney y expliquer le pourquoi et le comment de chaque élément de décors et du ride de la première version.

Je n'ai jamais remis en cause les élements presentsdans "De la Terre à Lune" je dis simplement que dans sa fin de vie, le ride était un ride fantome à l'exeption de la Lune statique du 2eme lift...

Je preferais même certains élements de la première version comme la musique ou certains effets qui fesaient beaucoup moins cartons pates.
Revenir en haut Aller en bas
 
Hommage à Space Mountain De La Terre A La Lune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Les parcs à thèmes Disney :: Disneyland Paris-