AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Y a-t-il des asociaux par ici ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Glywen



Féminin
Age : 22
Messages : 2586
Localisation : Bibliothèque du château de la Bête ou salle de bal de Phantom Manor
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Mar 7 Avr 2015 - 19:15

Ben quand même, si on écrit piur rien ni personne pourquoi écrire? Ça peut autant rester dans notre tête dans ce cas.



Ma fanfic sur PM: "Sherlock contre Phantom"->http://www.disneycentralplaza.com/t31782-fanfiction-sherlock-contre-phantom?highlight=sherlock

Justice for Kurt!
Revenir en haut Aller en bas
kim59



Féminin
Age : 20
Messages : 119
Localisation : Au pays des merveilles
Inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Mar 7 Avr 2015 - 20:08

Je suis asociale, également. Puisque je ne suis pas du genre à écouter des radios connues comme NRJ ou Skyrock, je ne raconte jamais ma vie sur Facebook contrairement à mes ami(e)s et je ne regarde ni les infos, ni la téléréalité, ni les jeux télés.
Je peux rejoindre votre club ?


Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.
Walt Disney
Revenir en haut Aller en bas
Dawn



Féminin
Age : 27
Messages : 839
Localisation : Dans mon monde...
Inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Mar 7 Avr 2015 - 20:18

Attention, ceux qui écrivent et se font publier ne le font pas nécessairement pour l'argent. L'écriture peut être un véritable exutoire qui fait du lecteur un lecteur témoin, notamment lors des oeuvres autobiographiques qui permettent ainsi d'élaborer les expériences passées, surtout lorsqu'elles sont traumatiques.

Ensuite, si on veut s'éloigner du drame, l'écrivain peut aussi simplement désirer s'immerger dans une histoire, un monde, des personnages et des émotions qu'il aura façonnés, tout en ayant la volonté de susciter des émotions chez son lecteur qui s'immergera à son tour dans son imaginaire, biaisé par son propre imaginaire.

Cela me faut penser à l'introduction de Stephen King dans tout est fatal : il se rend compte avec dégoût que les gens ne s'intéressent qu'au chiffre d'affaire que lui a rapporté un livre qu'il a publié sur internet, et non pas à l'histoire en elle-même qu'il a écrite et ce qu'elle a provoqué chez le lecteur, qui s'est peut-être contenté de télécharger un livre d'un auteur à succès sans le lire.



Attention (bis) : ce n'est pas parce-qu'on n'est pas "dans le coup" qu'on est forcément asocial. Il y a vraiment une difficulté à rentrer en contact ave l'autre et à appréhender les codes sociaux.
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/lasiciledesign/
tarf



Masculin
Age : 44
Messages : 15918
Localisation : Gallifrey
Inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Mar 7 Avr 2015 - 23:24

@kim59 a écrit:
Je suis asociale, également. Puisque je ne suis pas du genre à écouter des radios connues comme NRJ ou Skyrock, je ne raconte jamais ma vie sur Facebook contrairement à mes ami(e)s et je ne regarde ni les infos, ni la téléréalité, ni les jeux télés.
Je peux rejoindre votre club ?

Ca ne s'appele pas ''etre asocial'' ca s'appelle ''ne pas avoir de mauvais gouts'' c'est pas la meme chose Wink


"I'm definitely a madman with a box."




feb-mar 2012 : POP / oct-nov 2012 : POP/CBR / oct-nov 2013 : AoA:LM / POR:AB
2015 : POP, OKW, CSR, RPR, CBB
Revenir en haut Aller en bas
kim59



Féminin
Age : 20
Messages : 119
Localisation : Au pays des merveilles
Inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Mer 8 Avr 2015 - 19:18

Pourtant, il y en a qui me trouvent asocial. Surtout que je ne suis pas du genre à sortir avec mes amis.


Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.
Walt Disney
Revenir en haut Aller en bas
tarf



Masculin
Age : 44
Messages : 15918
Localisation : Gallifrey
Inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Mer 8 Avr 2015 - 20:39

@kim59 a écrit:
Pourtant, il y en a qui me trouvent asocial. Surtout que je ne suis pas du genre à sortir avec mes amis.

"y'en a qui ..."

tu sais, les gens aiment bien mettre des etiquettes sur les autres.

etre "different" ne veut pas dire qu'on est dans l'erreur, ou en dehors de la societé.

car, apres tout, pourquoi est on different des autres ? Pour autant qu'on en sache, ce sont aussi les autres qui sont differents de nous ...

Tout est question de "norme" et de poids du plus grand nombre.
Par exemple, prends un groupe de handicappés qui jouent au basket en fauteuil, et met un "valide" jouer avec eux, si ce "valide" doit respecter les regles et utiliser un fauteuil, c'est lui qui aura un "handicap" par rapport aux autres.

tout cela pour dire que le regard des autres, ou ce qu'on ressent dans un groupe, c'est tres subjectif.

Tu es peut etre dans une situation ou, par rapport à tes connaissances, tu passes pour le "zarbi de service" ... mais il suffirait que tu sois dans un groupe de "gens comme toi" pour que d'un seul coup, ce soient tes connaissances qui passent pour les "zarbi de service".

Des groupes il y en a par milliers, le tout est de trouver sa place dans un groupe

mais meme l'asocialité n'est jamais une fin absolue. Car refuser d'entrer dans un groupe c'est faire partie du groupe de ceux qui refusent d'entrer dans un groupe ...

ouais, c'est chaud ... c'est le principe de "qu'est ce que tu fais ?" ... "Rien" ..."bah si, tu fais quelque chose : tu fais l'action de ne rien faire"

bref tout est un principe de definition des choses.

Et comme dit precedemment, Asocial aujourd'hui, leadeur d'opinion demain ... qui sait, la roue tourne comme on dit ...


"I'm definitely a madman with a box."




feb-mar 2012 : POP / oct-nov 2012 : POP/CBR / oct-nov 2013 : AoA:LM / POR:AB
2015 : POP, OKW, CSR, RPR, CBB
Revenir en haut Aller en bas
Glywen



Féminin
Age : 22
Messages : 2586
Localisation : Bibliothèque du château de la Bête ou salle de bal de Phantom Manor
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Mer 8 Avr 2015 - 21:11

Tout est une question de majorité.



Ma fanfic sur PM: "Sherlock contre Phantom"->http://www.disneycentralplaza.com/t31782-fanfiction-sherlock-contre-phantom?highlight=sherlock

Justice for Kurt!
Revenir en haut Aller en bas
kim59



Féminin
Age : 20
Messages : 119
Localisation : Au pays des merveilles
Inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Mer 8 Avr 2015 - 21:18

Pas bête.
Je vais prendre des notes.


Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.
Walt Disney
Revenir en haut Aller en bas
nonovuvu42



Masculin
Age : 17
Messages : 782
Inscription : 15/10/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Mer 8 Avr 2015 - 21:50

...tarf, excellent...

Je sais que cela peut paraître con, mais le fait d'aller sur ce topic me fait songer à mon lourd passé... Je suis jeune, et pourtant je sais parfaitement ce qu'est la dérive des normes, dans un sens comme dans un autre...

Je ne vais pas jusqu'à aller vous raconter mon histoire avec autant de détails que dans le topic contre le harcèlement scolaire ouvert par Eiki, mais je pense connaitre vraiment les phénomènes sociaux reposant sur les normes. Quelque part, le fait d'avoir vu autant de gens qui s'étaient ligués contre moi était tellement incompréhensible que cela a stimulé l'envie de connaitre les phénomènes de masse. C'est tellement incompréhensible pour moi que je me fascine pour la sociologie. Comment cela est arrivé à moi? Je connais le processus, mais la naissance d'un tel processus est pour moi une antiquité entourée d'un brouillard épais. J'ai réussi à obtenir une partie de la réponse: c'est parce qu'à un moment, je me suis mal comporté avec les autres dans une période de folie elle même du à la grande violence d'un ancien ami, qui elle même est du à...  Question  Je ne trouve pas d'explication, et je la recherche encore. La violence est une chaîne impitoyable qui m'a écrasé contre un rouage. Les autres ont suivi le mouvement de haine sans rien comprendre, par un instinct qui semblerait tout droit sorti de la nature. C'est à mes yeux un comportement animal de perpétrer la haine des autres, sans réguler la pensée collective par la pensée individuelle.

Pourquoi... Pourquoi... Pourquoi... Ce sont les seuls mots qui martèlent mes souvenirs. Certains d'entre vous peuvent être en désaccord avec moi, mais c'est tellement incompréhensible d'infliger autant de douleur à une âme sans raison particulière que c'est saugrenu. C'est saugrenu, irréfléchi, débile, bête, con et aussi dégueulasse. Dégueulasse de m'avoir anéanti sous le simple prétexte individuel que les autres le font aussi. C'est con.

Les autres accordaient tellement d'importance aux autres qu'à la fin, je m'étais laissé entraîné par ce mode une fois que l'enfer était derrière moi. Je voulais être comme les autres pour être tranquille... Finalement, bien que le bilan de cette période ne fut pas si négatif que cela me concernant, je ne me sentais toujours pas bien. Quand je me revois dans le passé, je réalise que cela provoquait un malaise chez moi, parce que je n'avais pas vraiment justement de chez moi. Se forcer, être autrement... Cela engendre aussi un manque de confiance en soi, parce que justement on ne sait pas réellement où se placer pour être heureux, en gros être "bien" à la fois au sens social du terme et au sens personnel.

Et puis depuis le jour où j'ai connu une différence qui est utilisé en insulte, en peur et en rejet par la jeunesse que j'ai vu, je m'en fout. J'ai réalisé ce qu'est le principe de refoulement. J'ai donc compris que pour être heureux, il faut être soi-même, peu importe ce que pensent les autres. Ils n'ont pas à juger quelqu'un sur ses différences. Je suis extrêmement dégoûté par cette jeunesse qui me donne envie de gerber. Oui, c'est sans doute un propos hyperbolique, pour être correct et ne pas entrer dans les stéréotypes populaires. Mais il suffit de tendre l'oreille et d'observer un peu pour se rendre compte à quel point l'obsession des normes est énorme (jeu de mot pourri ^^...). Ainsi donc pour rentrer dans leur groupe social, il faudrait adopter des comportements à risque, vivre sans réfléchir, faire la fête, s'habiller avec des vêtements "swagg", aller sur Snapchat, avoir beaucoup d'amis sur Facebook, se retoucher la photo de profil, montrer qu'on a des amis, se moquer des "bolosses"... Et la liste peut encore s'allonger, rassurez-vous.

J'en ai rien à foutre et j'emmerde le conformisme poussé à l'extrême. Vive la diversité et l'intégration!  

PS: Être ici, c'est pour moi évocateur de souvenirs douloureux et d'incompréhension. Mais je sais que la discussion pour apporter un vent favorable à certains, et c'est ce que je veux.


Revenir en haut Aller en bas
DisneyFanatic



Masculin
Age : 24
Messages : 2085
Inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Mer 8 Avr 2015 - 22:29

@tarf a écrit:
tout cela pour dire que le regard des autres, ou ce qu'on ressent dans un groupe, c'est tres subjectif.

Amusant ! Ça me rappelle de longues discussions avec des spécialistes qui y vont sans arrêt de leur foucaldisme en assenant tout de go qu'il a un biopouvoir contre lequel on ne peut rien car sans lui, la société se déstructure. Les laissant rassembler ce qu'on pense être l'énergie du désespoir, ils sont capables des pires énantiosémies. Au nombre desquelles : il y a des normes qui nous contraignent à vivre sous la férule de l'État et donc à envisager de penser comme il convient de penser mais ce n'est pas trop grave parce que le pouvoir qui s'exerce sur les esprits est nécessairement le meilleur compromis entre la cautérisation d'un risque majeur d'instabilité politique et l'ouverture inconsidérée de la prise de parole de toutes les voix possibles. Ou encore plus glamour : ce que la biopolitique ne peut expliquer comme comportement ou comme prise de position, elle le tolère dans un écart à ces fameuses normes originelles et matricielles qui, mesuré "scientifiquement", doit permettre de décider de la dangerosité d'un individu et des éventuels sévices à lui administrer en guise de correction. Ma lecture des Meurtriers de l'Homme y est sans doute pour beaucoup dans ma lassitude face à ce genre de très doctes personnes.
J'ai l'impression qu'on retrouve ce nœud gordien dans l'exemple ci-dessus, très classique : un groupe, une individualité, une incompréhension. Schéma tripartite : une norme, un écart, une tension. Je suis un fervent défenseur de l'individualité, non pas de ce qui l'amène à produire un écart à la norme mais plutôt dans le sens où j'accuse le groupe d'une inertie biopolitique due à une norme parmi d'autres. Techniquement, les membres de ce groupe, des individus normés, sont restés au stade du Moi idéal au lieu de passer à l'idéal du moi. Cette transition leur aurait faire prendre une distance tout à fait salutaire avec leur principes trop rigides.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Dim 12 Avr 2015 - 13:18

Je me demande si certains asociaux souffrait aussi de solitude ?
Revenir en haut Aller en bas
tarf



Masculin
Age : 44
Messages : 15918
Localisation : Gallifrey
Inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Dim 12 Avr 2015 - 17:41

peterpan08 a écrit:
Je me demande si certains asociaux souffrait aussi de solitude ?

Il y a deux possibilités

tu es ''en dehors des conventions sociales'' et soit ca te convient, soit tu tu en souffres

Dans le premier cas, soit ca correspond parfaitement a la personne (mode ermite) soit la personne se ''ment'' a elle memepour se rassurer en se disant que si elle est seule c'est par choix meme si c'est faux

Dans le deuxieme cas, soit la personne est seule et a besoin de contact'et c'est une vraie souffrance de solitude. Soit elle se ment a elle meme, car elle n'a besoin des autres que pour le ''paraitre'' (juste pour paraitre ''normal'')

D'un côté comme de l'autre on peut etre seul et souffrir de la solitude

Cependant s'il existe une souffrance liée a la nécessité de contact social, dans ce cas on est pas asocial, on est solitaire ou seul

L'asocial n'en a rien a foutre de ne pas entrer dans le moule
Les contacts sociaux s'etablissent s'il le desire, mais il ne va pas les rechercher et encore moins souffrir de ne pas en avoir

En gros si ca vient, ca vient, si ca vient pas OSEF


"I'm definitely a madman with a box."




feb-mar 2012 : POP / oct-nov 2012 : POP/CBR / oct-nov 2013 : AoA:LM / POR:AB
2015 : POP, OKW, CSR, RPR, CBB
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Lun 13 Avr 2015 - 16:37

Est que certaines personnes vous comprennent ?

Car j'ai l'impression de fonctionner complètement des personnes "lambda", comme si j'avais vision complètement différent sur tout en gros.

J'ai l'impression d'être beaucoup incompris en ce moment (pas par tous heureusement), j'ai vraiment l'impression me sentir très différents des gens "lambda".
Revenir en haut Aller en bas
nonovuvu42



Masculin
Age : 17
Messages : 782
Inscription : 15/10/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Lun 13 Avr 2015 - 18:53

Ouh ça m'évoque un film dans ma tête ^^...

Incompris... Déchet de la société, il erra dans les rues en traînant des pieds... Autours de lui, personne ne le comprenait.



C'est normal de sentir ça au bout d'un moment ^^... Cela veut dire sans doute que tu as besoin d'exprimer des choses et de trouver des gens en accord avec toi.

Moi, personnellement, le sentiment d'incompréhension, je l'ai ressenti récemment. Maintenant, ça va mieux, ça passe, il faut simplement parler à des gens biens ^^...

Il y aura toujours des gens très strictes vis-à-vis des normes, et elles ne peuvent pas s'imaginer que cela soit autrement. Peut-être aussi que ton sentiment d'être incompris vient de ces personnes, et dans ce cas là, il ne faut pas avoir peur de ne pas être dans leurs clous. Tout le monde est différent, les normes sont relatives... Et il faut aussi trouver des personnes tolérantes vis-à-vis des normes, qui sauront te comprendre quoique tu fasse...

Wink


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Lun 13 Avr 2015 - 19:13

Résultat suite à ce qui c'est passé hier j'ai pousser un gros coup de gueule hier soir sur Facebook.

Car depuis hier je me sens incompris, je sais enfin qu'elle boulot je veux faire et je me fais encore critiqué par rapport au choix de mon futur métier.

Les gens juges trop facilement et veulent tout décidé à ta propre places j'ai l'impression des fois.


Dernière édition par peterpan08 le Lun 13 Avr 2015 - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ker mary



Messages : 5087
Localisation : au pays du caramel au beurre salé
Inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Lun 13 Avr 2015 - 19:28

c'est la nature humaine. A partir du moment où l'on ne comprend pas on juge et on rejette. Bon c'est pas une fatalité non plus mais c'est quand même au moins 75% de la population.


A Fait découvrir le parc à son fils de 6 ans le 14 et 15 novembre 2013/Deuxième séjour 20 et 21 novembre 2014/Troisième séjour le 21 et 22 mai 2015. Découverte du parc pour ma fille/ Quatrième séjour le 19 et 20 novembre 2015/Cinquième séjour 8 au 11 mai 2016/ Un jour la Floride!!!


Membre des VM picoleuses de jus de fruit@ La p'tite sirène

Mes TR:
 
Revenir en haut Aller en bas
nonovuvu42



Masculin
Age : 17
Messages : 782
Inscription : 15/10/2014

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Lun 13 Avr 2015 - 19:36

Ah oui je vois...

Je ne sais pas quel métier il s'agit, mais il est clair que l'essentiel est qu'il te convienne.

Les gens qui s'occupent trop des affaires des autres, n'y prête pas d'attention particulière. C'est dur de supporter le poids des critiques, mais il faut passer outre. C'est plus facile o$à dire qu'à faire, mais c'est ce qu'il faut faire, et tant pis si cela ne leur plaît pas.

Quoi que tu fasse, il y aura toujours des gens pour te critiquer, d'autres pour t'admirer. Quoique tu fasse, les gens te critiqueront alors fais ce que tu veux!  


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Lun 13 Avr 2015 - 20:12

Pour te répondre Nonovuvu c'est un métier artistique.
Revenir en haut Aller en bas
Dingo Disney



Masculin
Age : 24
Messages : 528
Localisation : Ile de France
Inscription : 18/04/2015

MessageSujet: Re: Y a-t-il des asociaux par ici ? Sam 25 Avr 2015 - 13:51

Je me rejoins à nouveau à vous (avec mon nouveau compte) et je me suis rendu compte de quelques chose :

Je suis quelqu'un à la fois de solitaire mais aussi qui aime bien être entouré enfin pour être honnêtement j'aimerais avoir au minimum 2 amis et au maximum 3 donc vraiment peut de mon monde qui m'entoure.


Revenir en haut Aller en bas
 
Y a-t-il des asociaux par ici ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Le forum :: Le Café Fantasia-