AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Différentes idées pour améliorer la politique mondiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
nonovuvu42



Masculin
Age : 17
Messages : 782
Inscription : 15/10/2014

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Mer 12 Nov 2014 - 19:19

Dawn
C'est une bonne remarque. On est tous enraciné dans sa culture, qui a son histoire. Mais d'ailleurs, peut-on affirmer qu'il existe une seule culture, universelle, appartenant à l'Homme? Car en effet, si on a aujourd'hui l'expression "C'est ma culture!", c'est bien à cause de la colonisation je pense. L'art est métisse, et la culture l'est par conséquence. Mais l'art ne saurait dissoudre l'identité des peuples. Si la culture est métisse, alors on pourrait mélanger sans doutes toutes les culture, et donc la culture serait universelle. Elle ne serait plus un moyen de mettre de la distance entre les peuples, mais au contraire, de les rapprocher. Dans ce débat, on va dans l'absurde, et c'est quelque part ce que je recherche: peut-être faut-il réfléchir sur l'absurde pour réfléchir sur d'autres chose?

Je suis d'accord avec toi: des facteurs influencent l'opinion de quelqu'un.

Je te remercie: je sais que je suis parfois méchant, mais on m'aime quand même malgré tout Wink! Twisted Evil (HAHAHA...)

Zazu
Ce n'est pas HS car cela permet de démontrer tes affirmation.

Ce chien a eu un sentiment d'abandon qu'il l'effraye, c'est pour cela qu'il était triste... Il a simplement ressenti une émotion. S'il attend à la porte-fenêtre, c'est parce qu'il a mémorisé l'endroit où entraient ses maîtres. Il a juste retenu quelque chose.

Là c'est effectivement plus intéressant, il a du avoir ce raisonnement: Comment empêcher mes maîtres de m'oublier? En se faisant remarquer. Comment se faire remarquer? En s’asseyant sur leurs affaires.

Là c'est plus intéressant, car ses actions ont été menées par son raisonnement.

Certains animaux, et par exemple également les chats, ont une horloge biologique. Aucun comportement guidé par la réflexion donc.

Il faudrait après avoir le point de vue d'un spécialiste si on veut être sur que tu as raison Langue! Mais le coup du chien qui a trouvé une solution pour ne pas qu'on l'oublie est étonnant.


Revenir en haut Aller en bas
DisneyFanatic



Masculin
Age : 24
Messages : 2085
Inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Mer 12 Nov 2014 - 23:22

@nonovuvu42 a écrit:
On s'écarte dangereusement du débat lorsque tu tentes de m'attaquer sur mon âge et que tu me fais représenter comme un peu fou, qui veut "aplanir les montagnes". Tu ne suis pas une démarche qui permets au débat de suivre son cours. Tu l'as interrompu pour faire des attaques personnelles. On sort donc d'un raisonnement qui permet un débat de qualité.

Je ne répondrai plus à des attaques de ce genre, car inutiles.

Bravo, quelle éloquence ! Voilà un portrait de moi digne des plus grands caricaturistes, un portrait au vitriol passé sous les verres déformants de l'exagération systématique de la teneur de mes propos. Je n'ai pas l'intention de me jeter à corps perdu dans une guerre d'édition mais je crois bon de reprendre point par point les griefs que tu formules à mon encontre et démolir ta stratégie qui dissimule surtout une tentative de défausse. Tout d'abord, quel terme de mon champ lexical te porte à croire que je t'enfermerais volontiers à l'asile ? Si je t'avais réellement cru fou, je n'aurais certainement pas fait l'injure à Terence d'illustrer mes positions pour quelqu'un qui aurait littéralement réagi "de manière déraisonnable" à la manière d'un fou. Peut-être seras-tu plus sensible à une comparaison à un personnage de Zola ? Ce dernier dépeint avec émotion le personnage de Sigismond Busch, l'idéaliste souffreteux prisonnier de sa tour d'ivoire, passant ses journées à échafauder des théories politiques censées garantir un monde meilleur. Sans vouloir révéler la fin comme on dit, le personnage meurt dans ce que l'auteur des Rougon décrit comme une mort à deux assassins : la traduction physiologique d'une maladie pulmonaire dont il souffrait depuis longtemps mais aussi la prise de conscience du caractère vain de son entreprise de révolution sociale. Je suis au regret de t'apprendre que la démarche que tu mets en œuvre n'est pas fondamentalement différente de la sienne. Abstrait des réalités, Sigismond en oublie à quel point la pensée est un guide et non un acteur.

J'observe avec une décontraction amusée que tu évacues d'un revers de main dédaigneux ce que tu appelles des "attaques personnelles" de ma part proférées à ton encontre. Primo, il me semble que c'est avec la même impudence que tu dénonces chez moi, que tu caractérises ma condescendance en affirmant, triomphant, que tu ne t'abaisseras pas à y répondre. Ce me paraît être un raccourci rapide. Pour quelqu'un qui dit aimer la philosophie, qui n'est faite que de tensions entre contradicteurs, je trouve ce catégorisme tout aussi blessant que je l'ai peut-être été avec toi, malgré les nombreux effets stylistiques engagés dans un principe de précaution.

@DisneyFanatic a écrit:
Les propos dont tu te fais le fer de lance me paraissent surtout, sans volonté de pourfendre, le vibrant sursaut d'un adolescent qui n'aurait pas encore saisi tout l'intérêt de faire partie de la société avant d'imaginer seulement la changer. Notre monde est une aporie permanente, établie à une échelle qui dépasse de loin tes terrestres aptitudes et outrepasse de très loin les préceptes que tu préconises et que je lis, peut-être de manière outrancière, comme la panacée que nous attendons. Comprends bien que ton idéalisme à la Hegel décroche le sourire mais pas le blâme : nous sommes sensiblement tous passés par cette période de vitalité qui cherche à aplanir les montagnes.

Néanmoins, pour te montrer que je suis être de contrition, je consens à te présenter d'humbles excuses bien que théoriquement, il est absurde de s'excuser d'avoir des opinions sur les personnes, de surcroît quand elles semblent se vérifier. Et ici, je ne fais pas seulement allusion à tes présents discours mais à l'ensemble de tes posts depuis vingt-neuf jours. Secundo, je t'enjoins à réviser la situation avant de crier trop vite à "l'attaque personnelle" sur DCP. J'ai davantage essuyé les affronts sur DCP que la plupart des membres réunis et c'est donc avec toute l'autorité que me confèrent ces tristes expériences que je puis t'assurer que ce groupe nominal "attaque personnelle" est proprement risible pour qualifier la teneur de ce que j'ai écrit. Aguerris-toi sur les topics Parlons politique ! et Le niveau d'orthographe des membres ! Tu en tireras quelques exemples de vexations qui ont la silhouette de véritables "attaques". Une modo du site, que je salue au passage, a même employé le terme de "procès" pour désigner la levée de boucliers dont j'ai été victime... Tertio, à mon sens, tu te dessers quand tu prétends être mon contre-modèle respectueux et "qui ne sort pas du débat". En effet, tu contreviens toi-même à ton propre règlement qui stipulait une recherche objective d'une argumentation sage. Je te laisse en prendre note :

@nonovuvu42 a écrit:
Oh tiens! On dirait que DisneyFanatic s'entendrait bien avec Glywen...

Glywen, que j'aime beaucoup d'ailleurs, appréciera. C'est même la double peine puisque tu violentes une règle essentielle du débat politique : on ne s'en prend pas à une personne dont l'absence justifie qu'elle ne puisse se défendre. Cette remarque acerbe assortie des points de suspension équivoques suffira à ma démonstration : tu es le premier à commettre ce que tu accables.

Somme toute, tu as eu une lecture diagonale de ce que j'écrivais et tu n'en as retenu que ce qui te permettait de filer à l'anglaise pour éviter de venir contrer la partie argumentative de ma courte intervention. Je mentionne que cette partie représente tout de même la substantifique moelle de mon écrit. Je te proposais une méthode pour, en quelque sorte, quantifier l'ampleur du travail qui t'attendait en désirant fonder tes perspectives de monde meilleur sur le dénominateur commun des points de convergence de l'homme. Juges-en par toi-même en renversant le problème. Commence par lister l'ensemble des différentes essences humaines qui rendront impossible cette miraculeuse utopie. Je te donne les premiers qui me viennent à l'esprit : l'homme est rongé par l'envie, certains font preuve d'un altruisme aveugle quand d'autres sont d'un égoïsme glacial, il y a en l'homme volonté et velléité, etc. Au bout de quelques exemples, je pense que tu conviendras que là où l'idéal de société est unité immobile, l'homme est une entité agitée et plurielle. Aucun philosophe, à ma connaissance, n'est encore parvenu à franchir cet obstacle de la réunion d'une multitude de composants hétéroclites imparfaits en une structure étalon sensée subvenir nécessairement de la meilleure des manières à leurs besoins.  

@nonovuvu42 a écrit:
Lorsque je pense, je n'ai pas d'âge, pas de classe social, pas de société. Je n'ai rien. Juste une seule chose pour penser: mes connaissances.

Je pense qu'il est désormais bon que je m'explique quant à la création d'un tel débat: je suis passionné par la politique, et j'ai lancé comme expérience ce débat. J'ai pris volontairement une position qui est dure à défendre et qui est ultra-minoritaire, et j'essaie d'en tirer les conclusions. Pour de vrai, je ne défends pas à ce point le GMF. Retenez bien ceci: c'est avant tout une expérience.

Je suis enchanté que tu t'intéresses à la politique et à la philosophie politique. Ce sont deux domaines fascinants et très productifs en matière de recherche. Mais peut-être serait-il prudent d'enrichir tes lectures avant d'aventurer tes idées dont je ne désacralise pas la valeur par avance, comme je m'attends à ce que tu me l'objectes. Un jeune peut penser et même très bien penser, j'en suis convaincu puisque je ne me considère pas non plus comme au crépuscule de ma vie. Un jeune peut penser mais encore lui faut-il des références sur lesquelles s'appuyer pour étayer son propos. Je te lis avec intérêt et patience depuis la création de ce topic et je ne te vois, à aucun moment, illustrer tes arguments par un recours à des textes d'auteurs ou plus simplement à des analogies ou des métaphores éclairantes. Je remarque surtout un puissant dogmatisme dans tes productions comme en témoigne ce paragraphe :

@nonovuvu42 a écrit:
L'Homme diffère de l'animal en partie parce qu'il n'a pas d'instinct. Il fonctionne par acquis, donc par éducation et/ou instruction. Et c'est ce qui fait une différence énorme par rapport aux animaux. Il est capable de retenir des milliers d'informations, et de les utiliser. L'animal, lui, ne retient qu'un certain nombre d'informations, dont il s'en sert pour sa survie directe. Au niveau comportemental, cela change énormément. Mais l'Homme a hérité de la nature également, on peut émettre l'hypothèse qu'il a gardé la loi du plus fort notamment.

Vois avec quelle emphase et quel dirigisme tu t'exprimes ! Tes idéaux sont si inébranlables que tu te permets même d'utiliser l'impersonnel : "Il fonctionne par acquis", "Il est capable de retenir des milliers d'informations", "L'animal, lui, ne retient qu'un certain nombre d'informations", "il s'en sert pour sa survie directe". Que sais-tu au juste de l'épistémologie de l'apprentissage pour être aussi rigide ? Si tes affirmations ne souffrent aucune contradiction, comment veux-tu que le débat ne dérape pas si tu as face à toi le même adversaire, plein de convictions et certitudes aussi redoutables que les tiennes ? Même ton hypothèse terminale, qui pourrait laisser entrevoir des limites reconnues de réflexion, sonne pour toi comme une évidence que le progrès n'est encore tout simplement pas parvenu à démontrer.

Au vu de ces deux citations suivantes qui sont les tiennes :

@nonovuvu42 a écrit:
Je le prends mal... Grrrrr!

@nonovuvu42 a écrit:
L'aparté est fini. (Il ne faut pas s'inquiéter, lorsque je suis dans un débat, je peux être très désagréable Twisted Evil HAHAHAHA!)

Me fais-tu toujours le reproche de te considérer avec douceur comme un novice du débat, à qui quelques années d'entraînement à la dissertation philosophique pourront être très profitables ou préfères-tu que je voie en toi un Oscar Thibaut péremptoire et doctoral, que le seul plaisir d'avoir raison et d'être applaudi pour tel intéresse ? J'imagine que tu me répondras "Ni l'un, ni l'autre car ton opinion m'indiffère" et je t'en remercierai puisque tu conforteras ma thèse.

@nonovuvu42 a écrit:
Est-ce que j'ai respecté Darby en tant qu'individu? Oui. Je n'ai pas cherché à vouloir qu'elle parte, ni à dire de façon catégorique qu'elle avait faux.
Est-ce que j'ai respecté les opinions de Darby? Oui. Je ne lui ai pas dit qu'elle devait changer d'opinion.

J'exprime toute ma gratitude envers Darby qui a fait preuve d'un peu d'empathie à mon égard. Nous n'avons pas toujours été d'accord, nous nous sommes parfois durement affronté mais qu'elle sache que je ne retiens d'elle que ce qu'elle a montré pendant tant d'années : une maturité surprenante, devenue pour moi légendaire et un incroyable sens de la répartie qui impressionnait jusqu'à notre ami Fresh. Je dis "légendaire" car depuis que je l'ai rencontrée, chaque fois que je rencontre un enfant de douze ou treize ans faire preuve d'une sagesse inopinée, je lui dis : "C'est digne de Darby !". Ce à quoi on me répond immanquablement : "Qui est Darby ?". Qui lui-même appelle pour réponse : "Là n'est pas la question" !

@nonovuvu42 a écrit:
Je sais que ma méthode ne plait que rarement aux autres, mais j'expérimente.

Il me semble que ce n'est pas ta méthode qui est mauvaise, c'est son application qui est monstrueuse. Vouloir théoriser manifeste un comportement volontaire bienvenu mais tu ne peux pas exiger d'aseptiser drastiquement un argumentaire de la pensée personnelle qu'il véhicule. Une explicitation vide de toute considération d'ordre matériel, passéiste, empirique ou intentionnel n'est rien d'autre qu'un cours. Spéculer de manière totalement détachée de réactions humaines sur des idées ressemble, trait pour trait, à de la conceptualisation et ce genre d'activité ne mérite pas le nom de débat. J'imagine que tu as déjà suivi un débat philosophique ou politique puisque tu apprécies ces joutes. Observes-tu, en pareils cas, des statues de cire qui déroulent les arguments sans adopter des postures, sans réagir vivement, sans procéder à une exemplification qui permet de peser l'importance de leur intervention ? Pour faire un parallèle, je crois que ce que tu recommandes, c'est un débat qui n'aurait plus comme acteur l'homme ni comme lieu un forum mais comme actrices, les idées elles-mêmes et comme lieu, le Ciel des Idées de Platon. Dans ce lieu immatériel, immobile et sans turpitudes, les idées s'entrechoqueraient sans cause, s'interrogeraient sans but et divagueraient. L'homme est personnage du débat, son charisme compte dans la balance et avancer une à une les idées sans leur donner une dimension, sans les animer, nourrir une discussion comme on nourrit un fleuve, me paraît une démarche sinon absurde, contre-intuitive.
Enfin, nous sommes tous charmés d'être tes cobayes soumis à ton "expérimentation"...

J'ai exprimé plus haut un repentir concernant mes "attaques". Il est sincère et malgré les apparences, il n'est pas railleur. J'espère que tu feras preuve de cette maturité dont tu te réclames tant en le prenant pour ce qu'il est, c'est-à-dire une main tendue vers la réconciliation.

DF.
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur


Masculin
Age : 29
Messages : 16006
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Jeu 13 Nov 2014 - 3:15

@DisneyFanatic a écrit:
Pour faire un parallèle, je crois que ce que tu recommandes, c'est un débat qui n'aurait plus comme acteur l'homme ni comme lieu un forum mais comme actrices, les idées elles-mêmes et comme lieu, le Ciel des Idées de Platon. Dans ce lieu immatériel, immobile et sans turpitudes, les idées s'entrechoqueraient sans cause, s'interrogeraient sans but et divagueraient.
Magnifique !



Mon Bilan de l'année 2015 pour Disney !

Liste exhaustive de toutes les productions Disney ! Cliquez ici !
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
Crystal



Féminin
Age : 28
Messages : 3480
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Jeu 13 Nov 2014 - 13:08

@nonovuvu42 a écrit:


La particularité de l'Homme, c'est qu'il agit avec ses réflexions, et non pas par instinct. Prenez un chat: il chasse à l'aide de son instinct pour se nourrir. L'Homme essaye de gagner son argent pour se nourrir, et pour cela, il utilise ses capacités exceptionnels: savoir compter, demander de l'argent, faire un travail qui nécessite une capacité intellectuelle ou physique. Je ne pense pas que certains Hommes ont des comportements sauvages (sauf si il y a un problème mental par exemple). Tous les Hommes (saufs quelques exceptions) peuvent avoir les mêmes capacités, et donc celles qui sont cognitifs. Certains en ont qui sont plus développées que d'autres, par l'entrainement cérébral. Mais on a tous le même potentiel de capacité mentale, et tout le monde a un minium de capacité mental. Les capacités mentales influencent nos comportement, puisque nous retenons mieux les choses que les animaux.


Je n'y connais rien en politique car je n'y trouve aucun intérêt, en revanche, je pense avoir de bonnes (du moins correctes) connaissances en biologie et zoobiologie, ainsi qu'en neurologie.
Donc je me permettrai juste d'apporter un élément à ta réflexion: l'Homme EST un animal, et agit avec bien plus d'instinct que l'on ne veut le croire, notamment en situation d'urgence ou de danger. On aime penser que notre espèce est réellement à part et ne fait même pas partie du royaume animal, mais après tout, nous ne sommes pas grand chose de plus que des bonobos parlants...

Si l'Homme procède beaucoup par apprentissage et  réflexion, il n'est pas le seul animal de son domaine: on pensera aux autres hominidés et aux cétacés, pour les plus évidents. L'intelligence et la connaissance n'excluent pas l'instinct, et inversement. Que va faire un homme mourant de faim et sans aucun recours financier, par exemple? As-tu déjà vu une distribution de nourriture par exemple dans un village en proie à la famine? On est loin en général du calme, de l'ordre et du respect. L'instinct reprend le dessus et ce sont les plus forts qui se battent pour ramener le plus de nourriture à leur famille. On parle des animaux mais on a beaucoup à apprendre de notre propre espèce, en se remettant à un niveau zoobiologique.
Voilà, peut-être que cela te donnera de nouvelles pistes de réflexion!
Revenir en haut Aller en bas
http://skye-crystal.blogspot.com
tarf



Masculin
Age : 44
Messages : 16029
Localisation : Gallifrey
Inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Jeu 13 Nov 2014 - 13:54

T'as meme pas besoin d'aller jusque dans les villages ou la nourriture manque ... il suffit de se poster à l'entrée d'un grand magasin à l'ouverture des soldes ... ou, encore plus proche de nos préoccupations, à Disneyland Paris à l'ouverture, ou tu vois comment les guests se comportent pour aller faire leur premiere attraction ...

L'Homme est un animal, et en effet, il a ses instincts et il ne peut pas lutter contre sa nature (et contre la Nature en general)

ce qui le rend encore plus dangereux et incontrolable, c'est que l'Homme considere que son "Humanité" le rend "meilleur" et superieur aux autres formes de vie.
On le voit dans le comportement destructeur qu'il a vis a vis de la planete sur lequel il vit, ainsi que dans le mepris qu'il a bien souvent pour tout ce qu'il considere comme "inferieur".
On le voit meme dans les propos du créateur de ce sujet. Dans le fait de dire que l'Homme sera capable de transcander son animalité. Comme s'il etait "superieur", alors que comparé à certains animaux, il aurait encore pas mal de choses à apprendre et à integrer.
Il manque une chose à l'Homme ... c'est l'Humilité par rapport à la Nature/Univers. Il n'est qu'une poussiere d'etoile et se prend pour dieu. (Tout comme les dogmes mettaient la Terre au centre de l'Univers, l'Homme se croit au sommet de la Creation, la quintescence du vivant)

L'utopie, la fraicheur des convictions des jeunes esprits, c'est tres bien (et c'est pas pour minimiser par rapport à l'age de l'un ou de l'autre) mais il faut bien integrer ce qu'est le processus du "vieillissement" de l'homme.

On ne nait pas "vieux con", on le devient.
On a tous eu plus ou moins les idées "revolutionnaires" et "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", "we will change the world" ...
perso quand je me retourne sur mes années d'activisme etudiant (president de corpo, membre de la FAGE, etc) je me rend compte à quel point je n'avais qu'une vision "tronquée" du monde dans lequel on vit. Et encore aujourd'hui, je sais que je n'ai qu'une vision partielle des choses.

Ce qui caracterise nos jeunes esprits, c'est d'etre convaincus qu'ils ont toutes les réponses à toutes les problematiques et qu'il "suffirait que ...". C'est un peu comme les tout jeunes enfants, ils n'ont pas "conscience" de tout, et c'est pour ca qu'ils se prennent des gamelles de fou sans jamais se faire mal, simplement parce qu'ils n'ont pas encore appris à se proteger comme des grands, et qu'ils se protegent juste par instinct

Autrement dit, la jeunesse d'esprit, ca permet de tout oser, et de tout envisager.
Mais assez rapidement, on se heurte à un mur qu'il est d'autant plus difficile de briser qu'il s'agit du mur de nos propres certitudes, et des limitations/obligations de notre animalité.

Homo homini lupus et c'est pas pret de changer.

Toute "bonne volonté", et toute réforme, s'arretera la ou le premier homme trouvera le moyen d'exploiter le systeme à son avantage.
un exemple ? le simple fait d'etre sur ce forum, ou on est avant tout par affinité par le monde disney, et ou on glane des informations qui, que ce soit pour les bons plans billets, pour les bons plans visite, ou pour la connaissance, indique que l'on est naturellement en recherche de choses qui vont nous donner un "avantage" sur les autres, car le savoir est une arme. Et meme si on ne le fait pas consciemment pour avoir un avantage sur les autres, on le fait pour tirer le meilleur parti d'une visite, d'un investissement, ou d'une situation

ca n'est pas condamnable, ca n'est pas mal, c'est juste humain.


"I'm definitely a madman with a box."




feb-mar 2012 : POP / oct-nov 2012 : POP/CBR / oct-nov 2013 : AoA:LM / POR:AB
2015 : POP, OKW, CSR, RPR, CBBR 2016 POR:AB / CBBR
Revenir en haut Aller en bas
nonovuvu42



Masculin
Age : 17
Messages : 782
Inscription : 15/10/2014

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Jeu 13 Nov 2014 - 17:36

DisneyFanatic,
Tu as fait mon procès, soutenu de plus je le vois par tarf.

Tu me me dis que si je ne cesse pas, je pourrirai dans une tour. Tu ne veux pas que je débatte comme je le souhaite, en expérimentant. Tu me mets des menottes pour m'emmener dans cette tour, me couper ma liberté de penser. Je veux penser en paix. Et je préfère me sacrifier plutôt que de pourrir le restant de mes jours en tôle.

Pas besoin de m’énerver sur mon clavier pour le faire comprendre, je l'écris très simplement.

J'ai choisi de quitter ce topic. C'est franchement décevant.




Dernière édition par nonovuvu42 le Jeu 13 Nov 2014 - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tarf



Masculin
Age : 44
Messages : 16029
Localisation : Gallifrey
Inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Jeu 13 Nov 2014 - 18:03

@nonovuvu42 a écrit:

"Sois jeune et tais toi!", cela se confirme...

tu n'as visiblement rien compris de ce qui t'as été répondu


"I'm definitely a madman with a box."




feb-mar 2012 : POP / oct-nov 2012 : POP/CBR / oct-nov 2013 : AoA:LM / POR:AB
2015 : POP, OKW, CSR, RPR, CBBR 2016 POR:AB / CBBR
Revenir en haut Aller en bas
Dawn



Féminin
Age : 27
Messages : 839
Localisation : Dans mon monde...
Inscription : 23/02/2011

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Jeu 13 Nov 2014 - 18:38

C'est dommage que tu quittes le débat. Ce que te dis DisneyFanatic, c'est qu'il faut prendre garde à l'idéalisation des idées, et appuyer ses arguments non pas uniquement sur l'abstrait et le théorique, mais aussi sur le réel et sa consistance qui donnent plus de crédibilité, de corps et de légitimité à ton argumentation.
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/lasiciledesign/
tarf



Masculin
Age : 44
Messages : 16029
Localisation : Gallifrey
Inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Jeu 13 Nov 2014 - 19:19

@Dawn a écrit:
C'est dommage que tu quittes le débat. Ce que te dis DisneyFanatic, c'est qu'il faut prendre garde à l'idéalisation des idées, et appuyer ses arguments non pas uniquement sur l'abstrait et le théorique, mais aussi sur le réel et sa consistance qui donnent plus de crédibilité, de corps et de légitimité à ton argumentation.

c'est bien ca.

sans compter que si on a pour ambition de discuter, et echanger ses idées, et meme proposer un modele de politique mondiale, soit c'est du blabla dans le vent, soit on y crois.
Et si on y crois, mais qu'on se barre des qu'un obstacle survient, c'est quelque part qu'il n'y a pas une base de reflexion assez solide, ou un recul pour etayer ses propres convictions et reflexions.

Ne pas avoir l'age ou le vecu n'est pas une critique, c'est une constatation et un fait. Un jeune de 15 ans n'aura pas le meme vecu que quelqu'un qui a connu et vecu le bloc de l'est par exemple (on parle du mur en ce moment) ou qui a vecu une guerre. C'est pas une critique. D'ailleurs ne pas avoir un vecu peut etre un "handicap" dans l'apprehension d'une thematique, mais peut aussi etre une force car on est pas "influencé".

Malheureusement, lorsqu'on dit à quelqu'un qu'il n'a pas forcement le vecu ou le recul, par rapport à son jeune age, et que celui ci n'a que pour réaction de dire "si c'est comme ca j'te parle plus, na ! et j'me casse" ... bon bah la, les choses rentrent dans leur dimension propre.


"I'm definitely a madman with a box."




feb-mar 2012 : POP / oct-nov 2012 : POP/CBR / oct-nov 2013 : AoA:LM / POR:AB
2015 : POP, OKW, CSR, RPR, CBBR 2016 POR:AB / CBBR
Revenir en haut Aller en bas
nonovuvu42



Masculin
Age : 17
Messages : 782
Inscription : 15/10/2014

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Jeu 13 Nov 2014 - 20:52

Je pense qu'il est aussi bon de discuter de ce qu'il s'est passé. Je ne suis pas un lâche. Et la vie m'a bien montré que devant un obstacle, il ne faut pas reculer, quitte à admettre ses erreurs. J'ai été tellement exclu dans mon établissement que j'aurais pu tout arrêter, et décider de ma fin. Mais je ne l'ai pas fait. Je n'ai pas reculé, grâce à mes réflexions. Si on est plus rien, alors on peut aussi devenir très important. C'est ce que j'ai appris, et c'est pour cela que je pense par moi même.

Il faut aussi faire des erreurs dans la vie pour mieux pouvoir comprendre ce monde et faire grandir son esprit. C'est pour cela que j'ose.

J'ai eu tort d'avoir agit comme je l'ai fait.

J'avais juste envie de voir moi-même ce que cela fait de:
-défendre une opinion très contestée
-faire rencontrer juste les idées et pas les personnes (DisneyFanatic a décidément tout compris!)
-confronter les idéaux
-défendre un idéal
-m'opposer à toute personne qui veut changer ma façon de débattre (faire rencontrer les idées, pas les personnes)
-échanger les opinions

Certes, en prouvant que j'avais tort, DisneyFanatic a rompu la chaîne qui permettais d'expérimenter. Cependant...

Tarf tu as totalement raison, cela aurait été immature de ma part de me casser du topic. Cela fut ma première volonté lorsque DisneyFanatic a réfléchis sur ma façon de procéder. Je me suis vu jugé, puis fortement contesté par son roman. Et j'ai eu tort. Je me suis décidé à regarder de plus prés son avis par la suite. Il a cherché en vérité à me donner son avis sur ma façon de procéder. Je ne suis pas Athéna, déesse de la guerre et de la raison. Je ne peux pas toujours avoir raison, et le plus important, ce n'est pas de défendre à tout prix son opinion lorsqu'on prouve qu'on a eu tort. C'est d'admettre qu'on a eu tort. Je l'admets. C'est ça, la maturité.

C'était totalement délirant de me victimiser en me disant "Argh! Il ne veux plus que je pense!".

Je soutiens totalement DisneyFanatic: il faut voir le coté réel pour théoriser, et pas l'inverse. La politique est une science, et comme toute science, il faut être déductif: observer pour comprendre.

Quant à tarf, il a une excellente analyse des opinions sur la jeunesse. La jeunesse peut soutenir beaucoup plus les idéaux que dans les autres tranches d'âge.

Dawn semble avoir apprécié ce débat. Je la remercie de m'avoir soutenu.

" J'espère que tu feras preuve de cette maturité dont tu te réclames tant en le prenant pour ce qu'il est, c'est-à-dire une main tendue vers la réconciliation."

DisneyFanatic, j'accepte volontiers de tendre ma main à mon tour, en espérant que nous créerons un lien amical qui nous unira.


Revenir en haut Aller en bas
nonovuvu42



Masculin
Age : 17
Messages : 782
Inscription : 15/10/2014

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Dim 16 Nov 2014 - 11:12

Je choisi malgré mes précédentes affirmations de continuer la débat, mais sans expérimenter. J’essaierais de partir d'observations pour créer des conclusions (ce qui est logique), et de prendre en compte le profil de chacun, car on pense en réalité avec nos connaissances, qui sont celles fournies par l'âge par exemple.

Crystal,
"Je n'y connais rien en politique car je n'y trouve aucun intérêt"
La politique joue un rôle bien plus important que tu le crois. Le simple fait de pouvoir accéder à des connaissances scientifiques est une question de politique, tout comme l'obtention d'internet l'est aussi. Puisque la politique peut presque tout concerner, il est inquiétant de n'en trouver aucune utilité. C'est ton avis après, et je le respecte.

Il y a aujourd'hui une ignorance pour la politique. Quand je dis politique, les mots les plus associés sont: Hollande, PS, UMP, UMPS, chômage, crise, foutage de gueule. Mais on ne vous montre pas assez que la politique, c'est bien plus vaste que cela. C'est avant tout apporter des solutions à chaque situations. Car la politique évolue en fonction des besoins qui sont tous différents selon les états. La politique, cela va bien plus loin que cela. C'est aussi développer des idées qui permettent un monde plus juste, et chacun a des idées différentes.

Les médias accentuent cette chute de la politique, car ils ne font que répondre à une demande (celle de la majorité, qui réclament à être conforté dans l'idée de cracher sur la politique), qui cache à quel point la politique est importante.

"On parle des animaux mais on a beaucoup à apprendre de notre propre espèce, en se remettant à un niveau zoobiologique."
Tes réflexions sont franchement intéressantes. L'Homme serait un animal. Mais un animal destructeur alors! Et un animal qui arrive à comprendre ce qui l'entoure en l'étudiant (la neurologie par exemple n'appartient à aucun autre animal que l'Homme, qui l'a découvert).

Cela me fait penser à un livre de culture général, où on dit que:
-L'Homme est un poète (au sens où il révèle ce qui est caché) destructeur. En révélant la nature, il pense qu'il peut la dominer, contrairement à avant (aux grecs par exemple), mais en réalité, l'Homme reste toujours inférieur à la nature, puisqu'il la détruit et qu'il ne peut vivre sans elle. La nature restera toujours au-dessus de l'Homme. L'écologie vient d'eico, qui veut dire maison en grec, donc notre habitat, la nature.
-L'Homme a besoin d'éducation pour contrôler les impulsions de ses désirs.
-Luc Ferry à affirmé dans Le nouvel ordre écologique en 1992 que les écologistes radicaux (que Luc Ferry appelle "écologistes égocentriques") voient l'Humanisme comme un "coup de force" contre la nature. Les occidentaux se sont rendu maîtres de la nature, grâce à la science. L'Homme serait un élément comme les autres, et il appartient à la nature et non l'inverse. La nature souffrirait de la maladie de l'Homme, qui la détruit, et il faudrait la guérir en sortant de l'humanisme. Les écologistes radicaux recherchent donc la soumission de l'espèce humaine, voire sa destruction massive. Il y a donc une haine de l'homme, qui pourrait le mener aux pires extrémités, derrière la volonté de défendre la nature.


Revenir en haut Aller en bas
Zazu



Masculin
Age : 32
Messages : 6539
Localisation : Jura
Inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Dim 16 Nov 2014 - 11:27

Après la politique est importante mine de rien, car c'est ce qui régit notre quotidien, qu'on le veuille ou non. Même s'il faudrait une autre manière d'en faire et prendre exemple sur certains pays ou homme politique n'est pas un métier à vie mais un mandat à court terme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.europaparkworld.forumgratuit.be
nonovuvu42



Masculin
Age : 17
Messages : 782
Inscription : 15/10/2014

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Dim 16 Nov 2014 - 13:40

Je trouve qu'il y a un phénomène d'américanisation de la politique...

Tous les présidents des EUA (Etats-Unis d'Amérique) ont fait connaitre au monde entier leur famille, leurs chiens, leurs femmes... Ce qui n'est pas le cas en France, où la vie privée des Présidents de la République n'est pas censé nous regarder. Seulement que ce qui fait couler l'encre et l'argent qui va avec, c'est bien l'aspect people des gens importants.

Les Présidents de la République se voient progressivement de plus en plus désacralisés, ils ne représentent alors plus la Raison, censée être l'Etat, mais une simple personnalité avec ses défauts.

Il y a donc un échec de la communication dans la politique.


Revenir en haut Aller en bas
Crystal



Féminin
Age : 28
Messages : 3480
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Lun 17 Nov 2014 - 1:31

@nonovuvu42 a écrit:


Crystal,
"Je n'y connais rien en politique car je n'y trouve aucun intérêt"
La politique joue un rôle bien plus important que tu le crois. Le simple fait de pouvoir accéder à des connaissances scientifiques est une question de politique, tout comme l'obtention d'internet l'est aussi. Puisque la politique peut presque tout concerner, il est inquiétant de n'en trouver aucune utilité. C'est ton avis après, et je le respecte.

Ouh, j'ai sans doute mal formulée ma phrase: je ne voulais pas dire que la politique n'avait aucun intérrêt, mais plutôt que cela n'éveillait en moi aucun intérêt. Peut-être est-ce un tort, mais bon. Cela ne m'empêche pas pour autant de penser ni d'avoir des idées.

@nonovuvu42 a écrit:
"On parle des animaux mais on a beaucoup à apprendre de notre propre espèce, en se remettant à un niveau zoobiologique."
Tes réflexions sont franchement intéressantes. L'Homme serait un animal. Mais un animal destructeur alors! Et un animal qui arrive à comprendre ce qui l'entoure en l'étudiant (la neurologie par exemple n'appartient à aucun autre animal que l'Homme, qui l'a découvert).

Ce n'est pas l'Homme serait un animal, c'est l'Homme EST un animal. Ce n'est pas une hypothèse ou une opinion, simplement un fait. Maintenant à toi de voir si tu veux prendre ce fait en compte dans ta reflexion et ton étude des Hommes ou pas. Destructeur voir auto-descructeur, tout autant que constructeur et créatif. Je ne peux, pour ma part, englober toute l'humanité dans une seule catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
http://skye-crystal.blogspot.com
Lylou



Féminin
Age : 24
Messages : 1853
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Lun 17 Nov 2014 - 2:07

Je crois bien que l'homme est le seul animal qui est en train de détruire son propre environnement.


Mon book tout neuf ! : http://auroremarin.ultra-book.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://auroremarin.canalblog.com/
nonovuvu42



Masculin
Age : 17
Messages : 782
Inscription : 15/10/2014

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Lun 17 Nov 2014 - 17:42

Crystal
Oui tu as raison... Le conditionnel n'avait pas à y être.

Bien sûr que tout le monde a des idées! La preuve, le simple fait de ne pas croire en la politique est un fait politique héhéhé... XD

C'est normal que tout le monde ne s’intéresse pas aux même choses et n'est pas passionné par la politique.

Cependant, je pense que tout est lié dans notre monde, sous l'effet d'une chose, qui en engendre une autre, puis une autre...

C'est pour cela qu'il faudrait dans l'idéal s’intéresser à tout, car tout est lié à notre monde, et donc à nous.

Et c'est pour cela que ce sujet de politique est parti dans la biologie, ce qui ne me dérange pas du tout, car nous partageons à la fois nos connaissances et nos points de vue sur le monde.

Lylou
Je le pense aussi, malheureusement...


Maintenant, je vais vous poser une question:
La solution pour que la nature continue de vivre à long terme serait-elle l'extermination de l'Homme?

(J'ajoute par prudence que je suis un humaniste, et que je trouve que tout massacre d'Homme est totalement inacceptable.)


Revenir en haut Aller en bas
Fredd



Masculin
Age : 43
Messages : 8028
Localisation : Agen
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Différentes idées pour améliorer la politique mondiale Lun 17 Nov 2014 - 20:00

@nonovuvu42 a écrit:

Maintenant, je vais vous poser une question:
La solution pour que la nature continue de vivre à long terme serait-elle l'extermination de l'Homme?

C'est le théme du roman "Rainbow 6" du regretté Tom Clancy Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Différentes idées pour améliorer la politique mondiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Le forum :: Le Café Fantasia-