AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Contre le harcèlement à l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Dim 20 Juil 2014 - 22:56

Madison Monkey a écrit:
@Dory a écrit:
Et plus on avançait dans les années collège plus la situation s'empirait dans une mesure ( je considère que ma plus " belle " année collège était la 3ième ), je suis passée en demi-pension en 4ième, et à partir de là je mangeais souvent seule à la cantine, et ça on savait en rigoler ( ça m'a presque traumatisé des réfectoires ). Un mec était venue à ma table avec sa bande, c'était un 3ième qui m’avait sorti " Si tu veux je te donne des numéros de téléphones pour te faire des amis " sur un ton sarcastique. J'avais qu'une envie, le dépecer avec ma fourchette.

 pale Manger seul à la cantine... c'est bien le pire bonus qu'on puisse avoir !
Je mangeais souvent seule à la cantine en primaire, d'ailleurs l'une des surveillante faisait exprès de me séparer de mes "copains", incroyable ! Mad Ça a mal fini, une fois j'avais eu une sacrée punition pour l'avoir traitée de "grosse vache clocharde" (et ça n'a rien arrangé évidemment  Laughing ), j'avais genre 9 ans.
Je mangeais seule aussi en 6e (les 3 autres années j'avais l'une de mes 2 meilleures amies dans la classe, Dieu merci). Rien de pire, tu te sens plus oppressé que jamais, plus encore qu'en classe.

Idem je mangeais seul en 2nd générale (enfin de mi-septembre à janvier car j'ai trouver des connaissances à partir de janvier), ainsi qu'en 2nd et 1er pro quand mes deux amies étaient en stage et au début de ma terminal (première semaine de septembre) et fin de ma terminal (janvier à mars). Donc je vous comprends tout as fait les filles surtout que comme on mange seul à la cantine tout le monde nous regardes (c'est l'impression que j'avais) et puis j'avais l'impression que toute la cantine parlait de moi du coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Lun 21 Juil 2014 - 0:51

Certains témoignages que j'ai lu sont poignants, vraiment affreux de voir comment les enfants/ados réagissent entre eux...

Pour ma part, j'ai été victime à une époque, et témoin à une autre.

Petite, j'avais souvent des remarques sur mon poids, mes vêtements... Mais ça me passait au dessus.
Au collège, jusqu'en 4ème, j'ai été la cible d'un groupe de filles "populaires", ça allait des moqueries à des regards méchants, j'ai eu un "bizute" collé dans le dos, ou encore elles ont ouvert la fenêtre des vestiaires alors que j'étais en sous-vêtements, et d'autre...
Des petites choses qui marquent. Puis, sans vraiment le chercher, en 4ème, je suis devenue "populaire", et elles se sont trouvé une autre cible.

Justement, à ce moment là, je suis passée témoin de leur défoulement, c'était une pauvre fille (pas dans le mauvais sens du terme), avec des vêtements pas à la mode, elle ne se maquillait pas, et elle était très poilue... C'était devenue la cible à abattre, elles faisaient tourner des dessins peu avantageux la concernant à la classe, se moquaient d'elle sur FB et j'en passe. Je reconnais ne rien avoir fait, mais peut-être par peur de repasser de "l'autre côté". Mais au moins, je ne participais pas "au massacre".

Une de mes amies aussi, en 5ème, elle (A) s'était pris la tête avec une autre fille (B) de mon groupe d'amies, et du jour au lendemain, elle (A) s'est retrouvée toute seule, sans raisons puisque les autres filles suivaient juste l'autre (B) qui était plus appréciée. J'ai été la seule à continuer de lui parler, mais je ne mangeais pas au collège, de ce fait, elle se retrouvait seule le midi, jusqu'à ce qu'elle demande à sa mère de venir la chercher le midi.
Elle m'avait invitée chez elle et m'avait remercier de ne pas la laisser tomber, et sa mère m'avait offert un cadeau (sa mère était au courant de ce qu'il se passait)... Ça m'avait fait beaucoup de peine, et heureusement pour elle (A), avec le temps, le problème s'est arrangé.

Au lycée, en 2nde, l'une de mes camarades a fait une dépression et n'est plus venue pendant 3 mois, et encore cette année, elle n'est plus dans ma classe depuis, mais je n'ai pas l'impression qu'elle se soit mieux intégrée..

Voilà pour moi. Depuis, au lycée, j'ai mon groupe d'amis, et ça va. Je reste vigilante, voire parfois même parano.

Ma messagerie est ouverte si certains veulent parler... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Lun 21 Juil 2014 - 2:12

Je trouve qu'être populaire avant le Lycée, y'a rien de pire à ce niveau-là.

Que ce soit en maternelle, en primaire ou au collège, si t'es une fille jolie/avec plein d'amoureux/plein de copains copines, t'as 80% de chances de vite devenir une garce (pareil pour les garçons). Et la plupart du temps ça fini carrément en bourreau.

D'ailleurs il me vient de là mon dédain envers les jolies filles populaires, parce-que je me dis que petites c'étaient forcément des garces (je généralise à fond mais en même temps je suis loin d'avoir totalement faux).
Revenir en haut Aller en bas
Emiko



Féminin
Age : 25
Messages : 1152
Inscription : 07/01/2013

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Mar 22 Juil 2014 - 11:39

Et loin d'avoir totalement raison... Neutral

On ne peut pas faire de lien aussi directs et définitifs que ça. Difficile de prévoir qu'un enfant deviendra un bourreau, un petit c**, une rebelle ou une garce à l'adolescence.
Evidemment on peut avoir des pistes. Un gamin de 7 ans ayant déjà des tendances violentes à l'égard des enfants comme des adultes, rejetant ceux qu'il estime différents de lui, moqueur, méchant, et se fichant éperdument de l'autorité car totalement soutenu chez lui (j'en avais un comme ça cette année), a peu de chances de se calmer avec la venue de l'adolescence. En revanche, qui pourrait prévoir qu'une gamine calme, jolie et gentille deviendra une pouf ? Ou à l'inverse qu'une môme un peu tyrannique avec ses copines le restera ? Qu'un gamin un peu rebelle, deviendra gothique. Que celui qui a du mal à s'intégrer lorsqu'il arrive dans une nouvelle école, sera toute sa vie au ban des isolés ? Beaucoup trop de facteurs entrent en compte dans l'évolution d'un enfant (éducation cursus scolaire, entourage, rencontres, événements divers, bouleversements familiaux/psychologiques, puberté) entre la petite enfance et l'adolescence pour qu'on puisse tracer des voies toutes faites comme ça.
Des petites jolies, mignonnes et "populaires" (si on peut dire ça à 7-8 ans...), dans ma classe cette j'en avais. Et pour la plupart je suis sûre qu'elle deviendront des ados très bien, parce qu'elles ont un bon fond, qu'elles sont équilibrées et bien entourées par leur famille. Le fait d'être jolie et d'avoir des "amoureux" n'entre en rien en compte là dedans. Quant aux gamines un peu garces entre elles (et j'en avais aussi), si la famille est derrière et reprend bien les choses, en partenariat avec l'école et les enseignants, aucune raison pour qu'elle devienne le genre de "jeunnes filles populaires" que tu méprises tant, Madison Monkey.


Quant au rôle des enseignants, je rejoins totalement Princesse Cornélia. Quand on sait, on fait du mieux qu'on peut. Mais souvent, malheureusement, on ne sait pas. Même avec toute la vigilance du monde. Et même quand on sait, quand on voit, quand on comprend, c'est parfois bien difficile de changer quoique ce soit...
Le gamin violent dont je parle plus haut, en grandissant, ce pourrait totalement être le style de ceux qui ont été vos bourreaux à vous. Cette année il a pris pour cible un des nouveaux de ma classe. Pendant une période chaque fois que le "nouveau" ouvrait la bouche, l'autre l'ouvrait pour le rembarrer (en classe, à 7 ans !). En récréation il était violent. En classe, irrespectueux, agressif et turbulent.
Je n'ai jamais rien laissé passer, surtout quand il s'en prenait à ses camarades. J'ai convoqué ses parents à plusieurs reprises, j'ai rencontré sa grande soeur (de 20 ans), je l'ai exclu de classe plusieurs fois, je l'ai puni, la directrice l'a convoqué, lui a mis un avertissement. En parallèle je lui ai looonguement parlé, plusieurs fois, en tête à tête (bien que ce soit interdit), ou en présence de ses copains, afin d'initier une vraie réflexion collective, je lui expliqué pourquoi son comportement n'était pas tolérable, pourquoi il donnait une image erronée du garçon qu'il était vraiment (car, étonnamment, il pouvait être adorable par moments)... Chaque fois j'avais l'impression qu'il comprenait, chaque fois il recommençait.
J'ai fini par comprendre que bien que les parents étaient très réceptifs à mes discours, bien qu'ils semblaient désapprouver totalement son comportement quand j'étais là, en réalité il était totalement soutenu à la maison. Sa grande soeur prenait systématiquement sa défense, ce n'était jamais lui qui était en tort mais ses camarades qui "le cherchaient", ou carrément moi.
Comment voulez-vous qu'un môme qui possède un tel soutien familial en dehors de l'école se remette une seconde en question et change de comportement ?

Peut-être est-ce dû à mon manque d'expérience du métier (je n'enseigne que depuis un an), mais toujours est-il que je n'ai pas trouvé la solution pour changer les choses.
A la fin de l'année, j'avoue avoir été soulagée à l'idée qu'il ne serait plus dans ma classe l'an prochain. C'est assez lâche, mais j'étais un peu arrivée au bout de ce que je pouvais faire pour essayer de le raisonner  Neutral  Ma collègue de CE2 a de l'expérience, de la poigne et des ressources, je me dis qu'elle arrivera sans doute à le canaliser mieux que moi...
En revanche j'ai toujours pris (et prendrai toujours) la défense des élèves "victimes". Du moins dans la mesure où je pourrai juger qu'ils le sont réellement (cette année le doute n'était pas possible, le petit agissait carrément sous mes yeux). Parce que, malheureusement, des gosses un peu parano qui voient une attaque personnelle chaque fois qu'un autre fait tomber leur crayon, ça existe aussi, et c'est vraiment compliqué de démêler tout ça Neutral


Avatar by Izusetsu..

Mon carton à dessins: http://www.disneycentralplaza.com/t35059-dessins-emiko
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Mar 22 Juil 2014 - 17:57

@Emiko a écrit:
Et loin d'avoir totalement raison... Neutral  

On ne peut pas faire de lien aussi directs et définitifs que ça.

"Je généralise à fond" disais-je, hein.

Et il n'a jamais été question de les mépriser, je les dédaigne au premier abord, mais la plupart de mes copines aujourd'hui sont des filles populaires du Lycée et pourtant elles sont très gentilles et sont même venues me voir les premières quand j'étais encore légèrement timide au début de l'année (aucun ancien pote dans ma classe).

Je parle aussi de mon expérience, la plupart des filles "trop parfaites et populaires" d'environs mon âge aujourd'hui (garces ou non), étaient de vraies pestes petites, qui rabaissaient ouvertement d'autres filles du genre "tu trouves que c'est qui la plus belle, elle ou moi?", "elle est moche elle hein?".
Même si d'autres ont toujours été des anges.

Donc il n'a jamais été question de lien absolu...  Suspect
Juste que la popularité augmentait clairement les chances de "pervertir" un gosse à ce niveau-là, même si plus tard il "redevient gentil".
Revenir en haut Aller en bas
orangine



Féminin
Age : 26
Messages : 2315
Localisation : Dans la salle commune des Serpentard
Inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Mar 22 Juil 2014 - 19:38

Une chose qui m'arrive depuis les moqueries dont j'ai fait l'objet en primaire : je juge trop vite.

Tout à l'heure j'étais en voiture et je vois une fille à l'arrêt de bus : blonde, jeune, jupe très courte, lunettes de soleil, chewing-gum mâché la bouche ouverte (je déteste ça). Je me suis dis "encore une allumeuse qui se paie la tête de tout le monde" et puis après 2-3 minutes de réflexions je me suis dis "mais en fait, peut-être qu'elle est super sympa la fille pourquoi je la juge aussi vite ?"



Revenir en haut Aller en bas
Lylou



Féminin
Age : 24
Messages : 1852
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Mar 22 Juil 2014 - 21:54

Ha mon dieu l'école quelle horreur, je trouve le système scolaire tellement pourri que si je pouvais je ferais faire à mes futurs gosses l'école à la maison ...j'ai connu tellement de déprime et une légère dépression en seconde qui m'a fait redoublé (bravo le lycée privé sois disant meilleur grâce à ses profs qui voient une élève passer de 13 à 4 de moyenne et s'en foutent totalement) . J'ai du changer deux fois de lycée car j'étais horriblement malheureuse, sans allez jusqu'au harcèlement j'étais tellement victime de rejet/insultes, je passais toutes les recrées enfermée aux toilettes pour être en paix...après à la fac c'est un vrais paradis !
A ceux qui connaissent ce genre de chose au collège ou ailleurs : parlez ! à vos amis d'en dehors, vos parent, sur le forum... et changez l’école le plus tôt possible . On finit toujours par trouver sa place

Emiko : c'est interdit de parler tête à tête avec un élève ?  Shocked

PS : ce topic est une très bonne idée et je pense que ça va amener de la force aux étudiants victimes de harcèlement qui nous lisent.
Revenir en haut Aller en bas
http://auroremarin.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Mar 22 Juil 2014 - 23:28

@orangine a écrit:
Une chose qui m'arrive depuis les moqueries dont j'ai fait l'objet en primaire : je juge trop vite.

Tout à l'heure j'étais en voiture et je vois une fille à l'arrêt de bus : blonde, jeune, jupe très courte, lunettes de soleil, chewing-gum mâché la bouche ouverte (je déteste ça). Je me suis dis "encore une allumeuse qui se paie la tête de tout le monde" et puis après 2-3 minutes de réflexions je me suis dis "mais en fait, peut-être qu'elle est super sympa la fille pourquoi je la juge aussi vite ?"

Je suis exactement comme toi Orangine, vu que dans mon ancien lycée la plus part des filles étaient comme cela : Clope, sac à main, vernis, chewing-gum, intéresser que par le sexe....


Dernière édition par peterpan08 le Dim 16 Nov 2014 - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
orangine



Féminin
Age : 26
Messages : 2315
Localisation : Dans la salle commune des Serpentard
Inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Mer 23 Juil 2014 - 9:10

peterpan08 a écrit:
@orangine a écrit:
Une chose qui m'arrive depuis les moqueries dont j'ai fait l'objet en primaire : je juge trop vite.

Tout à l'heure j'étais en voiture et je vois une fille à l'arrêt de bus : blonde, jeune, jupe très courte, lunettes de soleil, chewing-gum mâché la bouche ouverte (je déteste ça). Je me suis dis "encore une allumeuse qui se paie la tête de tout le monde" et puis après 2-3 minutes de réflexions je me suis dis "mais en fait, peut-être qu'elle est super sympa la fille pourquoi je la juge aussi vite ?"

Je suis exactement comme toi Orangine, vu que dans mon ancien lycée la plus part des filles étaient comme cela : Clope, sac main, vernis, chewing-gum, intéresser que par le sexe....

Oui, c'est malheureux à dire, mais on classe le genre de personne qui nous ont "traumatisé" dans la catégorie méchant même si on ne les connait pas.



Revenir en haut Aller en bas
Bella Cullen



Féminin
Age : 25
Messages : 729
Localisation : À Arendelle dans la cathédrale pour le couronnement d'Elsa
Inscription : 15/03/2012

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Jeu 24 Juil 2014 - 20:16

C'est "rassurant"de voir d'autres personnes qui ont été victime d'harcèlement scolaire.J'ai moi aussi beaucoup souffert de cela j'ai dû refaire une année de Terminale parce que je n'avais pas obtenue mon BAC, on m'avait conseiller de changer d'école car peut être j'aurais eu plus de chance de l'avoir alors j'ai choisis cela en pensant que cela aurait été mieux pour moi.Entre temps mes parents se sont séparés j'ai beaucoup souffert d'autant plus que je devais aussi subir la dépression de ma mère.En entrant au lycée le jour de la rentrée je me sentais déja pas à l'aise j'ai fais la connaissance d'amis (enfin c'est ce que je croyais)cela se passait bien on était ensemble pendant les récréations,on allait manger ensemble le midi et puis du jour au lendemain je ne sais pas pourquoi ils se sont mis à m'éviter.En classe je sentais les regards sur moi je m'isolais toujours si bien que quand des personnes me proposais de m'asseoir à côté d'elles je leur répondait non de peur qu'ils préparent un mauvais coup j'étais devenue complètement parano.Même chez moi je me sentais seule ma mère a été hospitalisée pour sa dépression et j'allais la voir sans lui en parler je ne voulais pas l'inquiéter davantage,j'aurais pu en parler à mon grand frère mais tel que je le connais il serait allé leur casser la figure et je ne voulais pas avoir d'autres ennuis après cela je me suis renfermée sur moi-même je m'absentais souvent je mentais à mes parents quand je les avait au téléphone en leur disant que tout allait bien alors que c'était tout le contraire.En cours souvent on me regarder de bas en haut comme j'ai une poitrine assez développée les garçons ne regardaient cela et parfois en cours j'avais le droit à "tu viens me tailler une pipe dans les toilettes toutes les filles de la classe l'ont déja fait" ou alors "tu viens ce soir sur le parking on ira faire une partie de jambes en l'air sur les voitures"et comme j'étais trop gentille,trop timide je ne disais rien je n'allais jamais en parler aux professeurs de peur de me faire traiter de balance je souffrais sans rien dire à personne il y a bien un camarade de classe qui me disais de ne pas me laissée faire, de me défendre mais je n'y arrivais pas j'étais comme paralysée.Même si maintenant je vais mieux,je n'ai jamais réussi à effaçer ces souvenirs de ma mémoire et j'en fais même encore des cauchemards parfois mais je suis vraiment soulagée de ne plus subir cela ,je plains vraiment les personnes qui ont subit et qui subissent ce type d'harcèlement...


"Conceal it,Don't feel it "
"My power flurries through the air into the ground My soul is spiraling in frozen fractals all around And one thought cristallizes like an icy blast I'm never going back the past is in the past "

Elsa   I love you
Revenir en haut Aller en bas
Lylou



Féminin
Age : 24
Messages : 1852
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Ven 25 Juil 2014 - 16:48

Quelle horreur en plus tu as subit du harcèlement sexuelle...et le mec de ta classe qui fait le malin en te disant de ne pas te laisser faire pfff (évidemment les donneur de leçon sont les derniers à faire preuve d'un peu de courage pour défendre carrément les victimes) ouais bien sur c'est facile à dire mais quand on a tout un groupe contre soit... je suis heureuse que tu ailles mieux aujourd'hui, les gens comme toi qui ont réussit à s'en sortir sont des héroïnes pour moi (: (ça compte beaucoup de gens ici)
Revenir en haut Aller en bas
http://auroremarin.canalblog.com/
orangine



Féminin
Age : 26
Messages : 2315
Localisation : Dans la salle commune des Serpentard
Inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Ven 25 Juil 2014 - 19:11

@Lylou a écrit:
Quelle horreur en plus tu as subit du harcèlement sexuelle...et le mec de ta classe qui fait le malin en te disant de ne pas te laisser faire pfff (évidemment les donneur de leçon sont les derniers à faire preuve d'un peu de courage pour défendre carrément les victimes) ouais bien sur c'est facile à dire mais quand on a tout un groupe contre soit... je suis heureuse que tu ailles mieux aujourd'hui, les gens comme toi qui ont réussit à s'en sortir sont des héroïnes pour moi (: (ça compte beaucoup de gens ici)


ça c'est un préjugé Smile Je donne parfois des conseils à ceux/celles qui subissent du harcèlement (du au fait que je suis passée par là) et pourtant j'étais la première à défendre les gens de ma classe contre les autres qui embêtaient ... Wink



Revenir en haut Aller en bas
Lylou



Féminin
Age : 24
Messages : 1852
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Sam 26 Juil 2014 - 11:20

Ha c'est génial si tu le fais, tant mieux c'est tellement pas ce à quoi je suis habituée ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://auroremarin.canalblog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Sam 26 Juil 2014 - 12:59

Hier j'étais entrain de repenser à mon année de 2nd pro où j'ai vécus trois harcèlements (petits quand même) mais j'en ai eu :

- Un coup après manger quand mes amies étaient en stages donc j'étais seul et là une bande de p*tes viennent m'accoster et me pose tout à un tas de questions comme "Tu es hétéro, bi homo ? Tu te masturbe, tu l'a déjà fait....." étant dire j'étais très gêné, j'en ai même parler à ma prof principale et ces filles ont été convoqué chez la directrice.

- A l'époque j'avais un blog et j'ai eu des insultes via mon blog comme : "Tu crains" "T'es parents ton raté" ou encore "Personnes ne t'aimes dans ce lycée".... je savais que c'était quelqu'un du lycée car les commentaires parlait essentiellement des choses du lycée les commentaires étaient signé X. Rebolotte j'en ai reparlé à ma prof principale et 80% du lycée à été convoqué chez la directrice et donc la directrice à détecté le petit groupe qui m'a envoyé ces commentaires et à pris le petit groupe élèves en charge pour qu'ils m'écrivent une lettre d'excuses.

- Dernière anecdote toujours en 2nd, un coup une fille de CAP vente, me demande mon portable car elle doit appeler quelqu'un en urgence et n'as plus de batterie, je lui passe (je mettais dit : "Bon c'est urgent donc je vais la dépanné" ma gentille me perdra) mais le problème c'est qu'à chaque récré (ou presque) elle me demandais mon portable, donc je lui passait (cette fille était style racaille).
Ma prof principale à découvert un coup à la fin d'une récré qu'on me rendait mon portable car je l'attendais et là elle m'a parler (gentiment je précise) comme quoi je devais pas passer mon portable, donc lui ai expliquer que cette fille en gros voulait tout le temps mon portable pour appeler je ne sais qui, ma prof à engueler la fille.

Donc voilà trois anecdote sur mon année de 2nd que je n'avais pas marqué plus haut (mon commentaire précédent).

A cette époque la directrice comprenais puis comme je l'ai dit plus haut (mon commentaire précédent), en terminal elle n'a rien voulu savoir.

En primaire, une fille avait dit quand on était en rang pour rentré en classe  "Je vais tué Cyril au cutter" donc cette phrase me faisais énormément peur.


Dernière édition par peterpan08 le Dim 16 Nov 2014 - 23:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Lun 28 Juil 2014 - 16:46

Salut tout le monde,

j'ai lu vos témoignages et autres réactions, et franchement, ça m'a touché.
Je n'ai personnellement jamais été victime de harcèlement ni de mauvais traitement. Mais j'en ai été témoin, et systématiquement je prenais la défense de l'élève harcelé. J'étais plutôt écouté, donc ça se passait relativement bien ; pas de représailles pour qui que ce soit.

Personnellement, plus que les professeurs, s'il y a bien des responsables (en dehors des bourreaux bien sûr) ce sont LES parents.
Les parents des bourreaux, parce que souvent ils couvrent leurs petits, ne se remettent pas en question, et ont tendance à nier ou minimiser les faits. Pas difficile de discerner un déficit dans l'éducation qu'ils donnent. Parce que les enfants, ce sont des éponges : tendance à absorber (traits de caractère, langage...). Et les parents sont de plus en plus laxistes, et n'apprennent plus à leurs enfants le respect de l'autre. Ce qui donne naissance à des bourreaux...
Mais les parents des victimes ne sont pas en reste non plus (quand ils ne soutiennent pas leurs enfants). Déjà, ils n'ont pas pris la peine d'anticiper, et de préparer l'enfant à ce genre d'adversités. 'Un enfant prévenu en vaut deux' si l'on peut dire. Si les parents prennent le temps d'expliquer ces choses-là, l'enfant est forcément mieux armé, et saura comment réagir selon les circonstances (ignorance, réponse ferme, dialogue avec les adultes...).
Pour moi, les parents sont la clé. En coopération avec les adultes que côtoie l'enfant dans le cadre de l'école.
Revenir en haut Aller en bas
Pampeulmouth



Féminin
Age : 22
Messages : 1521
Localisation : Rapture
Inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Lun 28 Juil 2014 - 18:53

En lisant tout vos témoignages je me rend compte qu'au final je n'ai pas été la seule à subir le harcèlement scolaire. Pendant longtemps je me suis sentie seule dans cette situation, en finissant même par me dire que c'était peut être de ma faute.

En primaire je n'ai pas eu de problème, j'ai vécu un primaire très bien, sans problème avec personne, et avec de nombreux amis. Tout c'est compliqué en entrant au collège, je me suis retrouvée dans une classe où je ne connaissais personne, mais pire où j'ai été rejetée dès le premier jour : on ne me parlait pas, on me bousculait dans les couloirs, on se moquait de moi quand j'avais le dos tournée...et pourquoi? La première cause étant parce que.. je suis blonde  Laughing et oui j'ai été rejetée souvent au collège parce que j'étais la "blondasse/connasse/pouffiasse" ça rime donc c'est drôle à dire même si on ne me connait pas ! J'ai toujours été une fille réservée et timide, et ça m'a beaucoup fait pleurer à l'époque. Le matin je ne voulais pas aller au collège, ma mère devait me forcer. Aller savoir pourquoi, au collège on choisi une tète de turc et voilà ! peu importe si la personne se révèle être gentille ou intéressante.
Je n'étais pas seule dans ma classe à être rejeté, il y'avait un garçon qui lui aussi était rejeté car il était roux...Vive les mentalités...

J'ai passé ma 6ème et ma 5ème très solitaire, et en 4ème j'ai rencontré des filles très sympas avec qui je me suis liée d'amitié, hélas j'ai du déménager en court d'année. Et les problèmes ont recommencé dans mon nouveau collège. Cette fois on ne m'a pas rejeté parce que j'étais blonde mais parce que j'étais "parisienne" (j'ai déménagé à la campagne à l'époque). Du coup je passais pour la parisienne qui "se la pète" alors que personne ne m'avait adressé la parole le premier jour, dès que je suis entrée dans la classe pour la première fois j'ai entendu une fille dire "ah je l'aime pas celle là, j'aime pas sa tête... "merci l'accueil ^^ Autant dire que j'ai passé ma 4ème et ma 3ème dans une ambiance épouvantable. Ce sont vraiment pour moi les pires périodes de ma vie. Il m'est souvent arrivé de réussir à rentrer dans un groupe et à la récré ou pendant les cours recevoir un petit mot me disant qu'on voulait pas de moi que je devais dégager...

L'entrée au lycée fut pour moi un réel soulagement car j'ai enfin pû "respirer" et trouver des amis qui ne me rejette pas au bout de 2 jours. Mais il me reste toujours en souvenir mes années de collèges et ça me rend très méfiante maintenant. Quand je rencontre de nouvelles personnes je me force à ne pas m'attacher et attendre qu'il se passe du temps pour conclure que ces personnes sont bien...

Le harcelement scolaire est vraiment très grave car il est traumatisant et change un caractère pour la suite... Si seulement il pouvait exister des solutions contre la méchanceté des adolescents ce serait parfait..


Revenir en haut Aller en bas
https://repairedeslivres.wordpress.com/
shambles-x



Féminin
Age : 25
Messages : 3505
Localisation : Lille
Inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Mer 30 Juil 2014 - 18:11

Je n'ai pas souffert de harcèlement mais plutôt de moqueries dès la primaire.
Parce que j'avais les dents de travers, des lunettes...

Heureusement j'avais toujours des copines/amies sur lesquelles compter, même si parfois entre nous je sentais que j'étais un peu à l'écart...

Au collège ça dépendait des années mais il y a toujours eu un groupe de filles populaires/garces qui se sont moquées de mes dents et quand j'ai mis un appareil on m'appelait "chemin de fer".
J'étais aussi assez sérieuse en cours, un peu intello...

En troisième ça été un peu mieux car dans ma classe on était tous assez bon en cours et du coup je l'ai mieux vécu.
Mais j'ai aussi dès fois du manger seule à la cantine et c'était l'horreur...

Au lycée là ça était complètement mieux car on n'était que 2 avec ma meilleure amie à aller dans ce lycée là.
Par contre à partir de ce moment là je suis passé du côté inverse, du côté où on ne se fait plus montrer du doigt.
Je n'ai pas harcelé ou embêter quelqu'un, mais j'en été témoin tous les jours, mes nouveaux amis en étaient adeptes... Mais de peur de te retrouver seule, ben tu ne dis rien...

Je m'en suis quand même bien sorti par rapport à d'autres et l'époque actuelle avec l'arrivée de facebook de plus en plus jeune n'arrange pas les choses.
La fille d'une amie est victime de harcelement en primaire et les gamins ont déjà fait circuler des rumeurs sur elle sur internet... C'est franchement hallucinant ! C'est allé assez loin car elle voit une psy, les profs ont tout fait pour l'aider mais quand les parents ne font rien chez eux...


Like a Star @ heaven TR WALT DISNEY WORLD POP CENTURY RESORT JANVIER 2014
Like a Star @ heaven TR WALT DISNEY WORLD POP CENTURY RESORT OCTOBRE 2015 MNNSHP + USO/IOA

magicalkingdoms.com Ticker
Free Disney Tickers
magicalkingdoms.com Ticker
Free Disney Tickers
Revenir en haut Aller en bas
Dlrp news



Masculin
Messages : 3145
Inscription : 12/08/2012

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Jeu 31 Juil 2014 - 0:09

Beaucoup de témoignages m'ont rappelé mon vécu :
A l'époque, j'étais en CM2 et je pensais avoir beaucoup d'amis, tout allait bien pour moi. Un jour on m'avait invité a aller faire un foot. Mes sois disant amis ont lancé "malencontreusement" le ballon dans un local a poubelle,je vais le chercher comme ils me le demande et la ils m'ont refermé la porte qui avait juste une petite ouverture . C'est par cette ouverture que pendant une demi-heure ( peut être plus peut être moins mais ca m'a paru une éternité) ils m'ont cracher a la gueule, m'ont lancer des déchets, m'ont insulté etc.
Je n'en ai jamais parlé a mes parents car j'avais honte ...

Mais comme j'habitais a la campagne je me suis retrouvé avec les mêmes personnes au collège et ils m'ont vite fait une réputation ... Durant ces 4 ans ca a été les pires années de ma vie : chaque jour l'angoisse d'aller en cours, de me faire humilier, je passais mes journées seul et dans cette même période ma soeur dont je suis très proche est tombé dans l'anorexie. Elle passait des mois dans des hopitaux sans pouvoir voir sa famille, ca a été une période très difficile pour moi et j'ai cédé a la scarification a de nombreuse reprise ...
La pire année étant l'année de 3ème durant laquelle mes parents se sont séparés douloureusement (tentative de suicide, alcoolisme ... ) , je suis resté dans le même collège et les choses ont empiré : on m'a traité de "sale pd " ( je ne fais que citer, je n'ai rien contre les homos hein !), de " gros sac", de "raté" ...

Puis lors de mon passage au lycée, j'ai déménagé et j'ai donc laissé cette sombre période derrière moi et j'ai vécu des années lycée super même si j'ai eu du mal a me faire des amis car j'était vraiment méfiant vis a vis des gens.



"That would be..."
"Let me guess, the best day ever? You have a lot of those."
"No, just one. July 2nd 1988."
―Calvin Zabo and Daisy Johsnon Agents of SHIELD
Revenir en haut Aller en bas
LeVautour



Masculin
Age : 27
Messages : 387
Localisation : Saint-Etienne
Inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Ven 1 Aoû 2014 - 14:25

Un sujet par lequel je me sens tellement concerné,, même encore aujourd'hui, malheureusement...

J'ai été victime de harcèlement scolaire pendant presque toute ma scolarité. Alors autant vous dire que j'ai l'impression qu'une grande partie de ma vie a été gâchée, à cause de ça.

J'ai refoulé beaucoup de souvenirs désagréables à cause de ça. Ce qui ne veut pas dire que je les ai oubliés, au contraire...

Le jour où ça s'est arrêté, c'est quand quelqu'un a jeté mes lunettes du quatrième étage. J'ai porté plainte, et là ça c'est enfin arrêté. Ce qui m'a fait vraiment bizarre au début, vu que j'avais toujours été habitué à être malmené chaque jour...

Mais je vis toujours dans cette paranoïa incessante, où je me sens constamment agressé par les autres, où j'imagine subir des insultes et autres genres d'attaques...

Avant, je croyais que tout était de ma faute, que c'était moi le problème. Personne autour de moi n'a rien fait, que ce soit ma famille, le corps enseignant (mon prof de maths en seconde y avait même participé) ou même les autres camarades... Tout le monde laissait faire, en me disant de me défendre. Sauf que ça n'a pas du tout aidé, voyez...

Et puis, j'ai été libéré récemment. Dans le sens où j'ai compris que tous mes derniers échecs étaient dû à ce traumatisme dissimulé depuis bien longtemps. J'ai été soulagé de voir que je n'étais pas le seul ! Maintenant, je me dis que ce sont les autres qui m'ont fait ça, pas moi seulement (je suis aussi responsable, je reconnais mes torts dans tout ça). Et ça a été libérateur pour moi.

Merci d'avoir ouvert ce topic en tout cas ! Car c'est grâce à des gens comme vous que je réalise enfin que je suis comme les autres, avec mes forces et mes limites. Le chemin vers la paix intérieure vient d'être vraiment entamé cette année, et je sais qu'il sera très long, mais cette fois, je ne perdrai pas espoir.

Merci.


EscapeToCulture : Blog * Facebook * Twitter * Instagram * Pinterest * Tumblr * Google+

Autres : Escape to Cinéma * Twitter Perso
Revenir en haut Aller en bas
http://www.escapetoculture.net/
Pampeulmouth



Féminin
Age : 22
Messages : 1521
Localisation : Rapture
Inscription : 05/08/2012

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Ven 1 Aoû 2014 - 21:15

Oui comme tu dis LeVautour, de lire tous ces témoignages permet de nous rendre compte qu'avoir été malmené par les autres pendant des années ne veut pas dire que nous sommes différents ou que c'est de notre faute. Cela résulte surtout de la méchanceté des autres et peut être aussi de notre faiblesse à y répondre.

Si tu as réussi à te libérer de ces souvenirs traumatisants c'est super  Smile J'ai plutôt réussis aussi même si je reste quelque part méfiante vis à vis des relations.


Revenir en haut Aller en bas
https://repairedeslivres.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Ven 1 Aoû 2014 - 21:20

Je suis contente de voir qu'une grosse majorité des gens qui postent ici s'en sont sortis. Smile
Revenir en haut Aller en bas
orangine



Féminin
Age : 26
Messages : 2315
Localisation : Dans la salle commune des Serpentard
Inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Ven 1 Aoû 2014 - 21:33

Moi c'est grâce à mes parents (en partie) et à mon sale caractère ^^'



Revenir en haut Aller en bas
LeVautour



Masculin
Age : 27
Messages : 387
Localisation : Saint-Etienne
Inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Ven 1 Aoû 2014 - 23:47

Je n'ai pas réussi à m'en libérer, ça c'est certain. Mais j'accepte davantage le passé et y fais face.


EscapeToCulture : Blog * Facebook * Twitter * Instagram * Pinterest * Tumblr * Google+

Autres : Escape to Cinéma * Twitter Perso
Revenir en haut Aller en bas
http://www.escapetoculture.net/
DisneyWorld



Féminin
Age : 19
Messages : 7537
Localisation : Dans mon monde
Inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Sam 2 Aoû 2014 - 0:11

L'important est en effet, de savoir tourner la page.
Car "À force de trop regarder derrière soi; on finit par trébucher"(dixit ma prof de religion au collège) Wink
Disney m'a, à l'époque, aidé à tenir le coup avec des chansons d'héros rêvant d'un monde où ils seraient acceptés: "Le Monde qui est le mien" par exemple.

En un sens, ce n'est pas pour rien que beaucoup de gens aiment autant "Let it go", où Elsa s'épanouit en chantant "I don't care what they're going to say", "Turn away and slam the door" etc.
Moi en tout cas, je me suis parfaitement reconnue dans les paroles de cette chanson de part mon vécu et c'est pourquoi je l'aime tellement <3


"I'm not a psychopath, I'm a high-functioning sociopath, do your research
.     

"Sa vie était froide comme un grenier dont la lucarne est au nord, et l' ennui, araignée silencieuse filait sa toile dans l' ombre à tous les coins de son cœur"
Revenir en haut Aller en bas
LeVautour



Masculin
Age : 27
Messages : 387
Localisation : Saint-Etienne
Inscription : 27/03/2014

MessageSujet: Re: Contre le harcèlement à l'école Sam 2 Aoû 2014 - 11:01

Perso, c'est l'écriture qui m'a aidé à tenir le coup.

Et aussi l'espoir d'un avenir meilleur.

Mais comme vous tous, j'avoue avoir beaucoup pensé à la mort, à un moment donné...


EscapeToCulture : Blog * Facebook * Twitter * Instagram * Pinterest * Tumblr * Google+

Autres : Escape to Cinéma * Twitter Perso
Revenir en haut Aller en bas
http://www.escapetoculture.net/
 
Contre le harcèlement à l'école
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Le forum :: Le Café Fantasia-