AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 L'avenir de Disney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Evil Queen



Masculin
Age : 20
Messages : 111
Inscription : 09/09/2014

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mar 23 Sep 2014 - 23:44

Ca a pas marché non plus, j'ai pas compris ce qui se passait, j'étais sur de moi... confused


       
Revenir en haut Aller en bas
Fnouc



Age : 32
Messages : 16
Localisation : Paris
Inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 24 Sep 2014 - 0:12

@Evil Queen a écrit:
Mon avis sur Elsa est très subjectif, ca peut déranger ! Mais je peux comprendre qu'on l'adore, elle dégage quelque chose.
Elsa a grandi avec ses pouvoirs, elle doit bien les connaitre et lorsqu'elle entend Anna lui dire qu'elle seule peut retirer la malédiction, elle sait qu'elle peut rien y faire.
Aussi sérieuse qu'elle soit, Elsa arrive jamais à prendre les bonnes décisions, elle est têtue et elle finit toujours par écouter son instinct et pas sa tête ! Il n'y a qu'à la scène finale où POUF tout le monde il est content et qu'elle réussit à maîtriser sa magie. "Let It Go", aussi incroyable qu'elle soit, cette chanson est assez immature, on résout pas les problèmes en disant "Let It Go". Laughing

Oui je suis bien d'accord, il y a un problème de maturité sur ce film. Il y a un truc incohérent dans la naïveté des dialogues, du design, la platitude des chansons, et d'un autre côté Elsa surmaquillée qui roule du cul (oui oui, elle roule méchamment du cul !) Et qui décide de se "libérer, délivrer" à coup de surmaquillage et d'une sexualisation soudaine et caricaturale... ça colle pas.
Revenir en haut Aller en bas
Fnouc



Age : 32
Messages : 16
Localisation : Paris
Inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 24 Sep 2014 - 0:15

@Princess Meg a écrit:
Pareil j'ai du mal à voir ce qu'il y a de choquant ! :/
Disney à fait bien "pire" avec Jessica !

Jessica Rabbit tu veux dire ? C'était fait exprès, pour le coup c'est réussi... Smile

Revenir en haut Aller en bas
DisneyWorld



Féminin
Age : 19
Messages : 7689
Localisation : Dans mon monde
Inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 24 Sep 2014 - 7:18

@Fnouc a écrit:
@Evil Queen a écrit:
Mon avis sur Elsa est très subjectif, ca peut déranger ! Mais je peux comprendre qu'on l'adore, elle dégage quelque chose.
Elsa a grandi avec ses pouvoirs, elle doit bien les connaitre et lorsqu'elle entend Anna lui dire qu'elle seule peut retirer la malédiction, elle sait qu'elle peut rien y faire.
Aussi sérieuse qu'elle soit, Elsa arrive jamais à prendre les bonnes décisions, elle est têtue et elle finit toujours par écouter son instinct et pas sa tête ! Il n'y a qu'à la scène finale où POUF tout le monde il est content et qu'elle réussit à maîtriser sa magie. "Let It Go", aussi incroyable qu'elle soit, cette chanson est assez immature, on résout pas les problèmes en disant "Let It Go". Laughing

Oui je suis bien d'accord, il y a un problème de maturité sur ce film. Il y a un truc incohérent dans la naïveté des dialogues, du design, la platitude des chansons, et d'un autre côté Elsa surmaquillée qui roule du cul (oui oui, elle roule méchamment du cul !) Et qui décide de se "libérer, délivrer" à coup de surmaquillage et d'une sexualisation soudaine et caricaturale... ça colle pas.

Elsa est un être quasiment dépressif...elle n'a pas confiance en elle. Elle a "juste" subit un lavage de cerveau pendant route son enfance et a "juste " faillit tuer sa propre soeur quand elle avait même pas 8 ans ! Tu parles d'un traumatisme.
Oui c'est un personnage très faible psychologiquement mais j'adore ça. Premier antagoniste Disney à faire du mal en ne le désirant pas.
Et non Elsa ne "connaît" pas ses pouvoirs; elle en a toujours eu peur après le fameux accident.

Je reconnais bien volontiers que les décors comme le château d'Arendelle sont vide et manquent cruellement de détails et que le personnages secondaires font mal aux yeux à côté de l'animation des personnages principaux: ils ont quasiment tous le même type de vêtement et on remarque énormément de clones; surtout pendant la fête.

Let it go n'a pas à être quelque chose de "mature"...
Elsa se retrouve dans un endroit où elle peut enfin être elle - même et laisser aller ses pouvoirs.
Après des années passées à devoir se cacher aux yeux de tous; vous réagiriez comment quand enfin vous avez l'opportunité de vous épanouir ?
Elsa laisse parler l'enfant en elle qui a dû grandir trop vite.

Et dire qu'Elsa est provocante....laissez moi rire.
Jasmine et Esmeralda c'est quoi alors ?
Faudrait arrêter de jouer les hypocrites et les prudes deux secondes. Bon Dieu, elle roule des hanches TROIS secondes. Et elle était déjà maquillée avant sa transformation; c'est juste son teint plus pâle qui le dévoile plus. Et "surmaquillée"....je suis morte de rire sérieux. Mettre du far à paupière et du rouge à lèvre...on a visiblement pas la même notion de "surmaquillée".
On croirait entendre un religieux conservateur  Laughing
Une femme n'a même plus le droit de se faire belle pour elle ?  Rolling Eyes De finalement s'assumer en tant que femme ?
Sa nouvelle tenue s' oppose à la tenue de couronnement qui dévoilait son mal être (elle ne laissait paraître aucun bout de chair).




"Sa vie était froide comme un grenier dont la lucarne est au nord, et l'ennui, araignée silencieuse, filait sa toile dans l'ombre à tous les coins de son cœur" 
- Madame Bovary, Gustave Flaubert -

"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une loi de la Nature; ce n'est pas ma faute" 
 - Les Liaisons Dangereuses, Laclos -
Revenir en haut Aller en bas
Fnouc



Age : 32
Messages : 16
Localisation : Paris
Inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 24 Sep 2014 - 10:10

@DisneyWorld a écrit:
@Fnouc a écrit:


Oui je suis bien d'accord, il y a un problème de maturité sur ce film. Il y a un truc incohérent dans la naïveté des dialogues, du design, la platitude des chansons, et d'un autre côté Elsa surmaquillée qui roule du cul (oui oui, elle roule méchamment du cul !) Et qui décide de se "libérer, délivrer" à coup de surmaquillage et d'une sexualisation soudaine et caricaturale... ça colle pas.

Elsa est un être quasiment dépressif...elle n'a pas confiance en elle. Elle a "juste" subit un lavage de cerveau pendant route son enfance et a "juste " faillit tuer sa propre soeur quand elle avait même pas 8 ans ! Tu parles d'un traumatisme.
Oui c'est un personnage très faible psychologiquement mais j'adore ça. Premier antagoniste Disney à faire du mal en ne le désirant pas.
Et non Elsa ne "connaît" pas ses pouvoirs; elle en a toujours eu peur après le fameux accident.

Je reconnais bien volontiers que les décors comme le château d'Arendelle sont vide et manquent cruellement de détails et que le personnages secondaires font mal aux yeux à côté de l'animation des personnages principaux: ils ont quasiment tous le même type de vêtement et on remarque énormément de clones; surtout pendant la fête.

Let it go n'a pas à être quelque chose de "mature"...
Elsa se retrouve dans un endroit où elle peut enfin être elle - même et laisser aller ses pouvoirs.
Après des années passées à devoir se cacher aux yeux de tous; vous réagiriez comment quand enfin vous avez l'opportunité de vous épanouir ?
Elsa laisse parler l'enfant en elle qui a dû grandir trop vite.

Et dire qu'Elsa est provocante....laissez moi rire.
Jasmine et Esmeralda c'est quoi alors ?
Faudrait arrêter de jouer les hypocrites et les prudes deux secondes. Bon Dieu, elle roule des hanches TROIS secondes. Et elle était déjà maquillée avant sa transformation; c'est juste son teint plus pâle qui le dévoile plus. Et "surmaquillée"....je suis morte de rire sérieux. Mettre du far à paupière et du rouge à lèvre...on a visiblement pas la même notion de "surmaquillée".
On croirait entendre un religieux conservateur  Laughing
Une femme n'a même plus le droit de se faire belle pour elle ?  Rolling Eyes De finalement s'assumer en tant que femme ?
Sa nouvelle tenue s' oppose à la tenue de couronnement qui dévoilait son mal être (elle ne laissait paraître aucun bout de chair).

hmmmmmmm bon je vais passer sur les "hypocrites", "prudes" et "religieux conservateur" hein... Shocked Shocked Shocked Shocked (C'est quand même fou qu'on puisse pas émettre un avis sans se faire insulter...)

Je dis juste que ce trouve que c'est fait de manière caricaturale et peu subtile. Ca m'a choqué.

(Sans même parler du message un peu simpliste qui en découle. Si je grossis le trait : "la liberté, c'est devenir une bombe sexuelle...")

Pour Esmeralda ça fait partie de la composition du personnage, et c'est fait de manière plus diffuse, subtile et cohérente je trouve. Pour Jasmine, par contre, je ne vois pas de quoi tu parles, sauf si tu fais allusion à sa tenue vestimentaire qui laisse apparaître son corps. (Auquel cas pour moi ça reste du domaine du vestimentaire, je n'ai pas ressenti de sexualisation particulière du personnage au travers de son comportement).
Revenir en haut Aller en bas
Fnouc



Age : 32
Messages : 16
Localisation : Paris
Inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 24 Sep 2014 - 10:17

Par ailleurs quand je parle de maturité, je ne parle pas du personnage ou du thème de la chanson. Les personnages immatures ont tout à fait leur place, et leur expres​sion(parlée ou chantée) doit le souligner.

Je parle plutôt de la manière dont ils sont écrit et traités. C'est la maturité de l'écriture qui est bancale je trouve.

Cela explique peut-être que contrairement à d'autres films qui font l'unanimité, qui parlent à plusieurs générations, celui là semble remporter plutôt l'adhésion du public "jeune", et moins des plus âgés.

Je reprends mon exemple préféré : Winnie l'Ourson est un film "pour les enfants", avec des personnages très immatures pour le coup, mais le tout est réalisé avec beaucoup de subtilité, de délicatesse, et l'écriture m'a paru très mature, très aboutie.
Revenir en haut Aller en bas
Fnouc



Age : 32
Messages : 16
Localisation : Paris
Inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 24 Sep 2014 - 10:25

Tiens en cherchant des images je tombe sur cet article du Huffington post qui rejoint ce que j'exprime :

http://www.huffingtonpost.com/2014/02/18/sexy-frozen-moment_n_4802792.html

Désolé, c'est pour les anglophiles...
Revenir en haut Aller en bas
Princess Meg
Modérateur


Masculin
Age : 21
Messages : 8238
Localisation : Dans la citadelle de Vahla Ha'Nesh.
Inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 24 Sep 2014 - 11:07

Je rejoins l'avis de DW...

Fnouc : Je peux comprendre ton point de vue, cela dit j'ai du mal a voir en quoi Elsa est plus caricaturée que Jessica Rabbit...
Tu dis que pour Esmeralda ça fait partie de sa personnalité, mais pour Elsa aussi c'est le cas ! D'ailleurs le moment où elle défait.sa natte et où elle "roule du cul", c'est justement là qu'elle dévoile sa vraie personnalité, elle se libère après avoir passé une dizaine d'année seule et meurtrie à contrôler ses pouvoirs et à éviter de faire du mal aux autres...

Perso je considère Elsa un peu comme Mégara, même si leur tempérament est différent.
En effet, Meg se créé une carapace pour se protéger des autres, pour ne plus être blesser, et va ainsi se montrer provocante ou moqueuse pour ne pas dévoiler sa vraie nature...
Et pour Elsa ben c'est pareil mais dans le sens inverse ! Elle ne se créé pas une carapace pour se protéger mais pour protéger les autres ! Elle n'hésitera pas pour cela à éviter sa sœur pendant 10 ans, et elle ira même jusqu' à lui demander de partir ("Dans ce cas vas-t'en !")

Mais bon mon avis reste subjectif... Smile


Cliquez ici pour voir mes dessins en relief !
Pour ma vente de dessins, portraits et autres, c'est par ici

~ But I'm not broken, in my dreams I win
In here I'm nothing, a Cosmic Castaway ~
Revenir en haut Aller en bas
http://disneymeg.forumactif.org/forum
Fnouc



Age : 32
Messages : 16
Localisation : Paris
Inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 24 Sep 2014 - 11:18

@Princess Meg a écrit:
Je rejoins l'avis de DW...

Fnouc : Je peux comprendre ton point de vue, cela dit j'ai du mal a voir en quoi Elsa est plus caricaturée que Jessica Rabbit...
Tu dis que pour Esmeralda ça fait partie de sa personnalité, mais pour Elsa aussi c'est le cas ! D'ailleurs le moment où elle défait.sa natte et où elle "roule du cul", c'est justement là qu'elle dévoile sa vraie personnalité, elle se libère après avoir passé une dizaine d'année seule et meurtrie à contrôler ses pouvoirs et à éviter de faire du mal aux autres...

Perso je considère Elsa un peu comme Mégara, même si leur tempérament est différent.
En effet, Meg se créé une carapace pour se protéger des autres, pour ne plus être blesser, et va ainsi se montrer provocante ou moqueuse pour ne pas dévoiler sa vraie nature...
Et pour Elsa ben c'est pareil mais dans le sens inverse ! Elle ne se créé pas une carapace pour se protéger mais pour protéger les autres ! Elle n'hésitera pas pour cela à éviter sa sœur pendant 10 ans, et elle ira même jusqu' à lui demander de partir ("Dans ce cas vas-t'en !")

Mais bon mon avis reste subjectif... Smile

Pour moi la différence c'est que Jessica Rabbit est volontairement caricaturale... c'est le moins qu'on puisse dire.

Elsa, c'est involontaire, le propos est censé être plus sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Kodomo



Masculin
Age : 20
Messages : 69
Localisation : Banlieue parisienne
Inscription : 19/09/2014

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 24 Sep 2014 - 12:26

Moi, ce que je ne comprend pas, c'est surtout cette idée de surmaquillage. Je suis loin d'être un professionnel, donc mon avis n'est pas forcément des plus pertinents, mais tu trouves vraiment qu'elle est surmaquillée Fnouc ? Je viens de revoir la scène à l'instant, je n'ai pas trouvé qu'elle était plus maquillée qu'avant de changer de tenue. scratch

Mais pour l'idée générale, je crois comprendre ce que tu veux dire. Il est vrai que l'on peut souvent voir dans les médias l'idée qu'une femme épanouie, c'est forcément une femme qui se met enfin en osmose avec une soi-disant féminité innée, et qui connaît les joies des vêtement sexy et du maquillage. Le site Le Cinéma est Politique exprime assez clairement ton avis je pense.

Citation :
Elsa, elle, présente un personnage plus inhabituel et ambigu. Elle est la seule princesse Disney (ou presque) à accéder au titre de reine et elle est toujours célibataire à la fin du film. Le fait qu’elle ait beaucoup moins de présence à l’écran que sa sœur est assez parlant d’ailleurs. Que dire d’une femme si elle n’a pas d’histoire d’amour ? On pourrait s’attarder sur ses états d’âme peut-être ? On le fait, un peu, le temps d’une chanson grandiose qui constitue le point d’orgue du film : Let it Go. Mais ce moment de grâce où Elsa, enfin libérée de son emprisonnement, envoie valser les convenances et élève un édifice grandiose à l’aide de ses pouvoirs, est également le pire moment de « male gaze » du film. De manière totalement inutile et saugrenue, les animateurs ont en effet jugé bon de parer Elsa d’attributs hyper féminins durant cette séquence. Sa libération passe donc par une démarche chaloupée, une robe de cocktail fendue et un regard de séductrice. Empowerment qu’ils disaient… C’est sûr que c’est certainement quand personne ne nous regarde et qu’on peut enfin s’exprimer telle qu’on est réellement qu’on ressent le plus le besoin de se torturer dans des petites chaussures à talons en tordant les hanches à s’en briser les reins.


Let it Go… la libération d’Elsa


Toute en déhanchés…


Et moues évocatrices.

Afin de neutraliser la portée féministe de cette scène montrant une femme qui chante sa liberté en édifiant un grandiose palais, on a donc fortement érotisée Elsa durant cette séquence afin de la soumettre au regard masculin et de neutraliser sa puissance : elle devient objet (décoratif) et non plus sujet. (Cette scène est d’autant plus absurde qu’Elsa ne bougera plus jamais de cette façon durant le reste du film où, même si elle demeure gracieuse, elle est beaucoup moins vamp).




Présentation d'un yaoiste féministe accro au shopping

- How’s it feeling ?
- It’s very tight.
- That’s meant to be the point.
- I can barely breath.
- I think that’s meant to be the point, too. Ladies aren’t supposed to exert themselves.


[...]

- So, women wear corsets so they don’t exert themselves ?
- Partly.
- What would be the danger if they did ?
- They’d take over the world. The only way men prevent that is by keeping women corseted. In theory… and in practice. They’re meant to flatter the figure.
- To a man’s eye anyway. All we do is for men, isn’t it ? Keep their house, raise their children, flatter them with our pain...


Lily et Victor Frankenstein, Penny Dreadful
Revenir en haut Aller en bas
Eikichi Onizuka



Féminin
Age : 20
Messages : 10
Localisation : Rhône-Alpes
Inscription : 25/11/2015

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 25 Nov 2015 - 6:20

Je ne regarde plus les films Disney depuis 2005-2006, j'ai abandonné à l'âge de 9 ans voir 10 ans, cela ne m'a plus intéressé depuis, quand je vois ce que mon studio d'animation préféré est devenu, autant passer à autre chose.
Dommage, ça avait du potentiel à l'époque, mais faut innover pour plaire aux gosses d'aujourd'hui, c'est presque pathétique mais bon, chacun ses goûts.
Quand je vois qu'avant, Toy Story commercialisait des vêtements pour les filles et les garçons, et qu'on avait les peluches Kovu et Kiara pour petites filles et petits garçons... aujourd'hui on est très limité en Disney pour les gosses, c'est vrai quoi, on a que du Mickey/Cars et Reine des neiges/Minnie pour les mômes. Avant c'était vaste.
Bref, moi je préférais l'ancien studio Disney, aujourd'hui y'a plus aucun intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Ritchie



Masculin
Age : 24
Messages : 409
Inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 25 Nov 2015 - 7:52

@Eikichi Onizuka a écrit:
Je ne regarde plus les films Disney depuis 2005-2006, j'ai abandonné à l'âge de 9 ans voir 10 ans, cela ne m'a plus intéressé depuis, quand je vois ce que mon studio d'animation préféré est devenu, autant passer à autre chose.
Dommage, ça avait du potentiel à l'époque, mais faut innover pour plaire aux gosses d'aujourd'hui, c'est presque pathétique mais bon, chacun ses goûts.
Quand je vois qu'avant, Toy Story commercialisait des vêtements pour les filles et les garçons, et qu'on avait les peluches Kovu et Kiara pour petites filles et petits garçons... aujourd'hui on est très limité en Disney pour les gosses, c'est vrai quoi, on a que du Mickey/Cars et Reine des neiges/Minnie pour les mômes. Avant c'était vaste.
Bref, moi je préférais l'ancien studio Disney, aujourd'hui y'a plus aucun intérêt.

Attention à ne pas tout mélanger ! Wink

Reproches-tu au merchandising de ne pas être assez créatif, ou reproches-tu aux studios d'avoir perdu leur "griffe" ?


I am a rock and rollin', country & western, rhythm & blues singing mother f***er ! - Jerry Lee Lewis
Revenir en haut Aller en bas
Meluvan



Féminin
Age : 24
Messages : 23
Localisation : Marseille
Inscription : 04/12/2015

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Ven 4 Déc 2015 - 23:36

Personnellement, j'attends d'un film Disney d'être transporté, d'oublier que je regarde un film. De connaitre des musiques par coeur, les dialogues ... M'attacher aux personnages et à leurs histoires.
Je préfère que chaque film soit originale et ne ressemble à aucun autre.

"Il était une fois une jeune fille, sa belle mère l'aime pas, elle mange une pomme, perd un soullier, rencontre le prince, mais c'est pas possible mais à la fin ils se marient et ont beaucoup d'enfants " Tu vois ? xD
J'adore la diversité, de pouvoir passer de Alladin a Tarzan en passant par Pocahontas ou encore la petite sirene ! Je trouve INDISPENSABLE que Disney garde une morale ... C'est un peu la base ...
Pas forcément un conte de fée, j'aime bien les histoires dramatiques Wink
J'aime quand le héro souffre héhé !!!
OUI BIEN SUR Qu'il faut qu'il y est des chanson Uu' !
Je déééteste la 3D ><"
Je pense que Disney n'a pas de soucis à ce faire sur l'innovation..
ils sont passé de "classic" à La reine des neige etc ...

Quand les gens me disent que je refuse de grandir, je leurs réponds très clairement Être adulte, ce n'est pas renoncer à rire à chanter ou se "perdre" dans un film ! Au contraire !
Être adulte, c'est prendre des responsabilités, faire des choix, les assumer et se sentir libre à la fois.
C'est le défi de toute vie, je crois. Et assumer d'aimer Disney fait preuve de plus "d'alduterie" que les autres Wink
Ça n'empêche ni la spontanéité, ni la "folie".
Eure adulte, c'est se connaître, se sentir épanouie.
Et perso me mater des disney avec des pop corn, je me sens plus épanouie qu'en regardant n'importe quel autre film Wink








“Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.” ---- Walt Disney


Je suis à la recherche de Filleuls pour les pass Annuel . -10% et en plus de ça je vous offre 20 € Wink N'hésitez pas à me contacter par MP Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Aladdiction



Féminin
Messages : 506
Localisation : Agrabah
Inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Dim 20 Déc 2015 - 20:59

J'attends d'un film Disney qu'il me fasse tout simplement rêver. Mais bien plus, qu'il m'émeut, me fasse rire, me mette en colère.. Tout simplement qu'il me fasse ressentir pleins d'émotions différentes comme ont pu le faire (et le font toujours) Aladdin, LBDND, La Belle et La Bête..

Personnellement les dessins 2D me manquent tant.. Les princes et princesses sont beaucoup plus beaux et magiques en 2D je trouve. La 2D a une magie que la 3D n'a pas d'après moi.

Coté chansons, j'aimerais vraiment que les musiques restent intemporelles, qu'elles n'aillent pas dans le coté pop/variété enfin je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire..

Personnellement je trouve qu'il reste encore beaucoup de contes et épopées exploitables et j'aime qu'il y ait ce côté là : La Princesse et la Grenouille est juste génial dans ce sens-là. Il reprend le thème du conte de fées tout en nous montrant un autre style musical, une autre époque, un autre pays.. Et moi j'adore !

J'aimerais que la psychologique et la personnalité des personnages soit toujours aussi développée, mais je vous avoue que je suis un peu "vieux-jeu" c'est à dire que j'aime que la belle soit sauvée par son prince, j'aime que la tradition soit respectée et qu'on n'aille pas dans le côté "trop" innovant au niveau des traditions de contes de fées. Par exemple je trouve que Mérida est vraiment à la limite. Je n'accepterais pas de voir une princesse totalement masculine aux cheveux courts style garçon, tenue d'homme et j'en passe (ne me criez pas).
Je ne suis en aucun cas homophobe mais je ne sais pas si ça me plairait de voir un couple homosexuel dans un Disney.

VOILA pour moi, je ne pense pas avoir vraiment répondu à la question mais bon ^^ Je pense que Disney va encore nous offrir des belles choses, je sais bien qu'au fond de moi ça ne sera plus comme avant, les traditions vont être balayées, la 2D va définitivement partir.. mais j'ai au fond de moi un minuscule espoir qu'un jour ça soit de nouveau comme avant.


Ma chaîne Youtube consacrée à Disney : https://www.youtube.com/channel/UCZhGm11xFK2oiH1cuF1Od0Q

Revenir en haut Aller en bas
DangerousLemonade



Masculin
Age : 20
Messages : 282
Localisation : Annecy/Paris
Inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mar 5 Jan 2016 - 10:23

Je pense comme la plupart des gens sur ce sujet que Disney est beaucoup moins appréciable depuis leurs stupide 3D et leurs licences a deux balles.
Les enfants d'aujourd'hui ne sont plus autant fan que nous, ils ne connaissent pas les films qui sont sorti avant Raiponce, et ne connaissent que les chansons de la reine des neiges.

Pour moi, ça devient lourd tout ces films en 3D sans charme conceptuel, si ça ne tenait qu'à moi je dirai : Disney arrête de faire des dessins animés ou films, et ils ressortent un par un chaque année où toutes les 3 semaines les anciens Disney dans l'ordre du plus vieux "Blanche neige" au plus récent. Ils font de la pub pour ça, font payer l'entrée et bien entendu laisse le film à l'affiche pendant quelques semaines. Dans le monde entier !
Comme ça les animateurs peuvent innover sur des séries, des bandes dessinés, des artbook et même faire d'autant plus de produits dérivés de qualités (certains ici aiment les poupées par exemple) et aussi travailler sur mes amélioration et le futur des parcs Disney en mettant chaque dessin animés en valeur.

Voilaaaa


Revenir en haut Aller en bas
DisneyWorld



Féminin
Age : 19
Messages : 7689
Localisation : Dans mon monde
Inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mar 5 Jan 2016 - 10:54

Euh...quand j'étais petite, je ne faisais que regarder La Petite Sirène en boucle et je chantais les chansons quasiment tout le temps. Et ce que ça voulait dire que je n'étais pas fan de Disney pour autant ?

Les enfants adorent Raiponce et La Reine des Neiges, on ne va pas le leur reprocher non plus, ce sont la plupart du temps les premiers films qu'ils ont vu au cinéma, et ils sont très loin d'être mauvais Laughing

J'ai vu Les Indestructibles à sa sortie et j'avais adoré...je n'ai pas délaissé les anciens Disney pour autant. En fait, je suis de la génération qui a vu les premiers (enfin pas les tout premiers non plus ^^) films en image de synthèse au cinéma étant enfant et ça n'a rien changé à ma passion pour les films en animation traditionnelle.

Arrêter de produire des films serait synonyme de faillite pour Disney Laughing
C'est quand même leur domaine quoi...

Et au contraire, Raiponce et Frozen s'inscrivent dans la pure tradition Disney pour moi au niveau de l'histoire et des personnages. C'est juste que ce sont des films de leur temps.
C'est aux parents de montrer les "anciens" Disney à leurs enfants.




"Sa vie était froide comme un grenier dont la lucarne est au nord, et l'ennui, araignée silencieuse, filait sa toile dans l'ombre à tous les coins de son cœur" 
- Madame Bovary, Gustave Flaubert -

"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une loi de la Nature; ce n'est pas ma faute" 
 - Les Liaisons Dangereuses, Laclos -
Revenir en haut Aller en bas
Princess Meg
Modérateur


Masculin
Age : 21
Messages : 8238
Localisation : Dans la citadelle de Vahla Ha'Nesh.
Inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mar 5 Jan 2016 - 13:01

Si Disney arrêtait de produire des films je préfère encore mourir ! Shocked
Chaque année j'attends le nouveau Disney avec plus d'impatience que je ne pourrais le dire. Et à chaque nouveau film, c'est un nouveau coup de cœur (même si tous n'entre pas forcément dans mon top 10 sur le long terme.
La technique d'animation, pour moi, est loin d'être primordial pour apprécier un film. Quand j'ai vu Raiponce au cinéma en avant-première, j'étais vraiment émerveillé, et il est resté dans mon top 3 pendant des mois et des mois, je connaissais les répliques du film par cœur, etc...
Quand j'ai vu La Princesse et la Grenouille, sorti l'année d'avant, j'ai beaucoup aimé sur le coup (le 1er conte de fées depuis un bail !), mais j'avais quand même été pas mal déçu et le film n'a jamais fait parti de mes préférés... Donc ce qui fait le succès d'un film ce n'est pas la technique d'animation...

Pour ma part j'ai grandi avec les Disney de la fin des années 90 : Pocahontas, Hercule, Mulan, Le Roi Lion 2, 1001 Pattes... et du début des années 2000 : Atlantide, Monstres et Cie, etc...
Et je béni le ciel d'avoir connu cette magnifique époque où l'animation était au sommet de son art : l'animation 2D expérimentait dans des voies différentes après avoir fait beaucoup de comédies musicales, tandis que l'animation 3D naissait peu à peu et se faisait une place dans le cœur des fans.

Actuellement, j'ai quand même plus de films en 2D dans mon top 10, mais j'ai néanmoins 2 ou 3 films préférés au moins dans chaque période. Chacune des périodes de Disney est unique et ne pourra jamais revenir. Chercher à préserver coûte que coûte les anciens films sans chercher à aller de l'avant ne mènerait à rien. Dans les années 70, les réalisateurs se sont beaucoup reposés sur leurs lauriers en ne cherchant pas à innover. En a découlé des films certes bons, voire très bons, mais qui ne marquaient pas forcément les esprits car ils reprenaient trop le "même moule" si je puis dire (cela dit il est normal qu'un studio ait des hauts et des bas).
Pourtant, malgré tous les coups durs que le studios ait pu voir, ils n'ont jamais cessé de créer des long-métrages d'animation, malgré avoir failli couler à plusieurs reprises, car les long-métrages d'animation sont la marque de fabrique de Disney depuis 1937 !
Et pour moi, quand on espère la fin de la production de films d'un studio, on ne peut pas revendiquer en être fan !

Je revient volontairement sur la période des années 60/70. À l'époque, le dernier gros succès du studio était Mary Poppins, sorti en 1964. Et durant les 30 années suivantes, aucun autre long-métrage, films "live" ou films d'animation, n'avait connu de gros succès. Et à l'époque, justement, le studio vivait surtout grâce aux multiples ressorties des premiers chef-d'oeuvres comme Blanche Neige et les Sept Nains , ou Cendrillon. Alors ils auraient très bien pu faire comme tu l'as suggéré, cesser toute nouvelle production et se contenter de ressortir les anciens, mais à ce moment-là nous n'aurions jamais connu les chef-d'oeuvres des années 90, 2000 et 2010 !!! Pas de Petite Sirène, pas de Roi Lion, de Belle et la Bête, et encore moins de Raiponce ou de Reine des Neiges... Et il ne faut pas croire que le studio aurait survécu en vendant des produits dérivés ou autres, un studio d'animation ne vit pas en vendant des poupées !! Shocked
Et puis de toutes façons, à l'heure où tous les anciens Disney sont disponibles en VHS, Laserdisc, DVD, Blu-ray, Blu-ray 3D, VOD, copies digitales ou même illégalement sur le net, je doute que le studio puisse vivre correctement en ne faisant que des ressorties de grands classiques (c'est d'ailleurs à la venue des VHS que les Disney ont peu à peu cesser de ressortir au cinéma. Excepté les ressorties en 3D qui étaient quand même peu nombreuses...

Mais aussi et surtout, ne faire que des ressorties serait un manque total de création et d'innovation Razz et espérer la suppression pure et simple des long-métrages alors même que nous sommes en plein nouvel âge d'or, ça me paraît juste impensable !!!
Et ce n'est pas parce que les nouveaux Disney ont du succès que les précédents sont jetés aux oubliettes... :/


Cliquez ici pour voir mes dessins en relief !
Pour ma vente de dessins, portraits et autres, c'est par ici

~ But I'm not broken, in my dreams I win
In here I'm nothing, a Cosmic Castaway ~
Revenir en haut Aller en bas
http://disneymeg.forumactif.org/forum
DangerousLemonade



Masculin
Age : 20
Messages : 282
Localisation : Annecy/Paris
Inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mar 5 Jan 2016 - 13:24

Ça va que tu ai réussi à me convaincre PrincessMeg, après tout tu as grandement raison, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis Langue
J'ai abusé et j'ai été dans l'extrême mais c'est juste que je vois autour de moi pas mal d'enfants (notamment des enfants de mes collègues ou encore la famille) qui ne connaissent aucun Disney et qui n'en ont jamais vu mis à part les récent, et moi ça me fait un peu peur !
Je suis quelqu'un de très conservateur et j'ai peur qu'à force d'innover Disney finissent par s'auto détruire, mais tes arguments sont convainquants et je reviens donc sur mes paroles.
Comme tu dis il ya des périodes Disney, et je trouve que la période actuelle est fantastique d'une part mais aussi très pauvre (ça dépend des dessins animés, car comme toi j'ai adoré Raiponce, je le classe dans mon top 10).
Mais entre la reine des neiges, les spin off de clochette, les Disney shorts (qui me font penser à Happy tree friends) et les navets tels que descendants ou autres, j'ai peur.
Bon après Moana me tente vraiment et j'éspère qu'il va faire remonter la pente de cette période.

Enfin, moi si j'avais par malheur un enfant, je lui ferai bouffer du Disney que ce soit des anciens et des récents (un peu comme ces papa qui veulent que leurs enfant kiff le foot Ahahah)
Revenir en haut Aller en bas
Princess Meg
Modérateur


Masculin
Age : 21
Messages : 8238
Localisation : Dans la citadelle de Vahla Ha'Nesh.
Inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mar 5 Jan 2016 - 14:01

Ravi d'avoir pu te faire changer d'avis ! Smile
Pour ma part autour de moi il n'y a que des gens qui ne connaissent pas ou n'aiment pas Disney, mais je n'y prête pas attention.
Moi aussi je suis conservateur et nostalgique des anciens Disney, mais il ne faut pas pour autant se fermer aux nouveaux. Smile
Tu n'aimes pas La Reine des Neiges, bon c'est une question de goûts (la grande popularité du film y joue peut-être aussi pour quelque chose ?), mais dis-toi que le bon côté, au moins, c'est que le studio fait à nouveau beaucoup parler de lui (le plus grand succès depuis Le Roi Lion !!)
C'est toujours mieux que lorsque le studio était aux bords de l'oubli à la fin des années 2000 (qui se souvient, parmi les gens "lambda" de Chicken Little, La Ferme se Rebelle ou Bienvenue Chez les Robinson ?)

Profitons de ce nouvel âge d'or qui redore le blason de Disney et fait à nouveau aimer ce studio au plus grand nombre.
Et qui sait, peut-être qu'après ça, le studio prendra à nouveau des "risques" en reprenant la production de films en 2D ! Very Happy


Cliquez ici pour voir mes dessins en relief !
Pour ma vente de dessins, portraits et autres, c'est par ici

~ But I'm not broken, in my dreams I win
In here I'm nothing, a Cosmic Castaway ~
Revenir en haut Aller en bas
http://disneymeg.forumactif.org/forum
Mr.Ravenswood



Masculin
Age : 14
Messages : 498
Localisation : Phantom manor
Inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mar 5 Jan 2016 - 19:05

Je n'ai jamais avoué aimer disney a l'ecole comme au college... Pas depuis le CM1 en tout cas. Je sais bien que tout le monde collerait d'un coup l'etiquette "bébé nourri a disney" sur moi, donc je prefere m'abstenir!

Et par rapport au debat actuel, ca fait du bien qu'un nouvel age d'or disney soit sur le point de se mettre en place! Mais vu la maturité croissante des enfants d'aujourd'hui je pense qu'une génération qui appreciera disney longtemps sera encore plus dure a faire apparaitre que lors de l'age d'or précédent (roi lion, aladdin, etc...). J'espere que disney se sortira de cette ambiance enfantine (avec d'autres series comme gravity falls par exemple et d'autres chefs d'oeuvre)


Welcome foolish mortals! There's no turning back now!
Revenir en haut Aller en bas
DangerousLemonade



Masculin
Age : 20
Messages : 282
Localisation : Annecy/Paris
Inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mar 5 Jan 2016 - 22:10

Mon dieu ce serait top la 2D de nouveau! l'animation traditionnelle me manque même si j'aime beaucoup la 3D. bon je suis ton côté optimiste PrincessMeg ahah

C'est vrais que c'est pas glorieux et les gens ont souvent honte, et c'est vrais que j'avais plus honte au collège que maintenant, alors que justement c'est stupide ahah.
Après je disais que vraiment il ya des enfants qui n'en ont jamais vu, le petit frère de mon ami lui n'avait vu aucun classique d'animation à 8 ans... Du coup on a passés l'été à lui faire bouffer du Disney ( à mon triste désespoir, mon copain lui a montré Kuzco en VQ... 😭😭)


Revenir en haut Aller en bas
Well



Masculin
Age : 26
Messages : 844
Localisation : Los angeles
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mar 5 Jan 2016 - 22:29

Dans ce cas-là, il faut absolument soutenir le projet de Don Bluth qui tente de refaire vivre la 2D avec Dragon's lair.


www.facebook.com/RedaChafikArt
www.instagram.com/RedaChafikArt


Dernière édition par Well le Mer 6 Jan 2016 - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.instagram.com/RedaChafikArt
DangerousLemonade



Masculin
Age : 20
Messages : 282
Localisation : Annecy/Paris
Inscription : 24/07/2015

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mar 5 Jan 2016 - 23:10

C'est quoi ça ? Tu as un lien ou quelque chose ?


Revenir en haut Aller en bas
greensheep



Masculin
Age : 27
Messages : 10
Localisation : Lyon
Inscription : 08/01/2013

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 6 Jan 2016 - 13:35

Je ne suis pas sur que l'avenir de Disney passe par un retour à la 2D.
Depuis sa création, Disney a toujours été un précurseur, à essayer d'innover, d'inventer. C'est le 1er à faire un long métrage, à ajouter le son aux dessins, à ajouter le couleur, et plus proche de nous, à faire un long métrage en image de synthèse (Toy Story).

Disney devra trouver un moyen inédit ou pousser certaines technologies pour divertir les petits et grands.


“Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d'un trait jusqu'au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.”
Revenir en haut Aller en bas
Princess Meg
Modérateur


Masculin
Age : 21
Messages : 8238
Localisation : Dans la citadelle de Vahla Ha'Nesh.
Inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: L'avenir de Disney Mer 6 Jan 2016 - 13:55

Disney n'est pas le 1er studio à avoir fait un long-métrage animé (uniquement le 1er à avoir fait un long-métrage d'animation en couleur et sonorisé) !
Mais la 2D peut très bien évoluer avec par exemple le style 2D/3D de Paperman. Un retour à la 2D ne sera pas forcément une régression (et puis ils peuvent toujours faire de la 3D en parallèle...)

DangerousLemonade : le projet dont parle Well est le film Dragon's Lair tiré du jeu vidéo du même nom de Don Bluth ! Smile


Cliquez ici pour voir mes dessins en relief !
Pour ma vente de dessins, portraits et autres, c'est par ici

~ But I'm not broken, in my dreams I win
In here I'm nothing, a Cosmic Castaway ~
Revenir en haut Aller en bas
http://disneymeg.forumactif.org/forum
 
L'avenir de Disney
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Du petit au grand écran :: L'animation Disney au cinéma-