AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Nos seins, nos armes. Semaine pour les droits de la femme!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
lou-léa



Féminin
Messages : 2047
Localisation : Montpellier
Inscription : 16/03/2011

MessageSujet: Re: Nos seins, nos armes. Semaine pour les droits de la femme! Sam 16 Mar 2013 - 10:04

azeezaaze, les prédateurs sont tjs attirés par le meme type de proies ; les proies faciles, les proies fragiles ... etc. Donc en effet le self defense quand tu te retrouves en face de 100kg de muscle, tu peux tjs essayer la fronde entre les 2 yeux, j'y crois pas trop, en général on a le bras un peu fébrile dans ces moments là. Mais la confiance que cela donne a la personne qui le pratique la rend moins vulnérable et de ce fait moins attrayante dans l'inconscient de l'attaquant.
Dommage que tu t'en foutes des femmes, on a vraiment besoins d'hommes de la trempe de Keyser (entre autre) pour nous aider à avancer !!



[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=1939&u=10093447]
Revenir en haut Aller en bas
la chieuse



Féminin
Age : 30
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Nos seins, nos armes. Semaine pour les droits de la femme! Sam 16 Mar 2013 - 11:20

Il ne s'en fout pas des femmes. C'est plutôt l'inverse en fait!



Y'a aussi un truc qui m'énerve. C'est la place des femmes dans la vie pro. Y'a 6 mois mon boss a engagé une fille. Première réflexion d'un collègue, encore une qui va réussir grâce à son ptit boule!
Sérieux c'est quoi cette attitude? scratch


Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Fredd



Masculin
Age : 43
Messages : 8132
Localisation : Agen
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Nos seins, nos armes. Semaine pour les droits de la femme! Sam 16 Mar 2013 - 14:26

@la chieuse a écrit:
Il ne s'en fout pas des femmes. C'est plutôt l'inverse en fait!



Y'a aussi un truc qui m'énerve. C'est la place des femmes dans la vie pro. Y'a 6 mois mon boss a engagé une fille. Première réflexion d'un collègue, encore une qui va réussir grâce à son ptit boule!
Sérieux c'est quoi cette attitude? scratch

Reflexion qui peut venir aussi d'une femme...!
Revenir en haut Aller en bas
la chieuse



Féminin
Age : 30
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Nos seins, nos armes. Semaine pour les droits de la femme! Sam 16 Mar 2013 - 17:55

Jamais entendu de la bouche d'une femme. Etrange!


Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Divergente



Féminin
Age : 28
Messages : 334
Localisation : Midgard, dans la bibliothèque
Inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: Nos seins, nos armes. Semaine pour les droits de la femme! Dim 17 Mar 2013 - 1:39

Yoda, j’aimerais vraiment qu’il en soit autrement, mais je maintiens ce que j’ai dit. J’ai bien précisé que tous les policiers et tous les gendarmes n’étaient pas concernés par ces reproches ; simplement, je suis consciente qu’il y a des abrutis partout. Une simple recherche sur Internet te conduira à des témoignages de femmes qui regrettent amèrement d’avoir porté plainte – ou d’avoir tenté de le faire.
Un exemple (bêtement un lien qui trainait dans mes favoris) : Ca m’est arrivé : j’ai été victime d’un viol.
Tu peux également lire les commentaires, certains sont édifiants.
Je regrette, mais ça ne se passe pas toujours aussi bien que tu le dis. Dans l’idéal, oui, la victime devrait toujours être correctement reçue et écoutée ; mais dans l’idéal, de toute façon, il ne devrait même pas y avoir de victime du tout.

Par ailleurs, j’ai bien fait la distinction entre l’enquête et le jugement. Je sais bien que policiers et gendarmes n’ont strictement rien à voir avec la peine – ou l’absence de peine – dont peut écoper un violeur ou tout autre contrevenant à la loi.


@la chieuse a écrit:
Jamais entendu de la bouche d'une femme. Etrange!
Bizarre... Moi non plus !
Revenir en haut Aller en bas
yoda



Masculin
Age : 37
Messages : 4110
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Nos seins, nos armes. Semaine pour les droits de la femme! Dim 17 Mar 2013 - 2:48

Divergente, le témoignage que tu cites en lien sent quand même le fake à plein nez : d'une part les textes de lois qui sont mis en référence concernant les délais de precription sont ceux de pays étrangers.

D'autre part il est dit que le policier a jeté la plainte par mégarde dans la poubelle et que la victime a donc été obligée de revenir, c'est tout bonnement impensable voire impossible et cela pour les raisons suivantes : le fonctionnaire qui prend une plainte enregistre en principe de façon systématique celle-ci dans la base de données du réseau informatique, à fortiori s'il s'agit d'une plainte pour viol (!), si bien que si la plainte devait se perdre, il pourrait toujours la ressortir, il suffirait alors seulement de la re-signer.
De plus quand une plainte est imprimée, non seulement on en sort au moins trois exemplaires pour la procédure, ce qui fait un certain paquet de feuilles qu'on ne jetterait pas par mégarde dans une poubelle mais en plus on donne en principe un exemplaire à la victime, si bien qu'elle a donc toujours avec elle un exemplaire de sa déclaration.

De plus, tu imagines le risque de procédure disciplinaire auquel serait soumis un fonctionnaire s'il refusait de prendre une plainte pour viol, ça n'en vaudrait pas du tout la chandelle, on ne va pas risquer une sanction pour une plainte parmi tant d'autres, un viol c'est légalement un crime, ce n'est pas rien.

Il s'agit ensuite de ressentis purement subjectifs comme le fait qu'il soit fatiguant de parler à un psychiatre alors que ce sont tout simplement les nécessités de la procédure ou le fait que l'agent ne lui ait pas proposé un verre d'eau, si ce n'est que ça il fallait demander un verre d'eau et elle l'aurait eu.
Le fait est que lorsqu'on fait ce genre de métier on s'habitue aux pires choses, dès lors des agressions sexuelles ou des violences conjugales, ça devient hélas banal pour nous alors qu'effectivement ça ne devrait pas, c'est la même chose pour les médecins et infirmiers urgentistes ou les pompiers qui voient défiler tout et n'importe quoi devant eux, du pire cas au cas bénin. De plus les moyens matériels, notamment des locaux inadaptés et vieillissants, font que la prise de plainte peut être mal vécue et en effet c'est parfois le cas mais ça n'est pas la faute des policiers ou gendarmes eux-mêmes.

Quoi qu'il en soit, je te garantis qu'actuellement si une personne désire déposer plainte pour un viol, sa plainte sera prise et elle sera bien-sûr auditionnée plusieurs fois par la suite, ça peut paraître fatiguant mais c'est inhérent à toute procédure de ce type au vu de la gravité des faits. Déposer plainte ce n'est pas seulement parler le premier jour lors de la prise de plainte, c'est éventuellement s'engager dans une longue procédure judiciaire qui amènera d'autres procès-verbaux et donc d'autres sollicitations de la victime.

Un cas plus probable qui avant n'était pas systématiquement pris en compte : les violences conjugales, la femme battue (ou l'homme battu) préfère souvent établir des mains courantes avant un éventuel dépôt de lainte (on ne peut pas forcer une personne à déposer plainte). Or aujourd'hui les consignes sont claires, la main courante doit être évitée au profit de la plainte ou du moins d'un procès-verbal sans dépôt de plainte.



Mon petit diorama Star Wars ci-dessous est composé de trois éléments commerciaux s'achetant séparément: les figurines Jabba et Salacioux Crumb avec le trône (exclusivité Comic On 2014), Boba Fett et Han Solo cryogénisé (exclusivité Comic On 2013) et enfin Leia en tenue d'esclave:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Divergente



Féminin
Age : 28
Messages : 334
Localisation : Midgard, dans la bibliothèque
Inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: Nos seins, nos armes. Semaine pour les droits de la femme! Dim 17 Mar 2013 - 22:40

Yoda, je te remercie pour tes éclaircissements. Mea culpa pour ce qui est du lien menant aux délais de prescription, je ne l’avais même pas suivi, me basant sur mes connaissances personnelles. Cela dit, maintenant que j’ai cliqué, je dois dire que je trouve ça très professionnel…

J’admets bien volontiers que certains éléments peuvent sembler un peu « gros » et j’avais effectivement pensé au fait que toute personne doit théoriquement recevoir un exemplaire de la déposition qu’elle vient de faire.
Le souci, c’est que celui qui porte plainte ne sait pas forcément comment les choses sont censées se dérouler et si on doit lui remettre quelque chose, s’il doit signer quelque part ou que sais-je - il y a des gens naïfs. Bref, finalement, je me dis qu’une telle situation pourrait bien se produire ; c’est gros, mais pas totalement impensable. Il arrive bien que se perdent des pièces à conviction, alors pourquoi pas une plainte qui aurait été mal enregistrée, volontairement ou non ?

Je suis également tout à fait d’accord avec toi concernant la longueur d’une procédure et le fait qu’il faille répéter les choses mille fois. C’est un fait, c’est comme ça, ce n’est en aucun cas la faute des policiers ou gendarmes. A chacun d’estimer s’il se sent capable de supporter une telle situation.

Bref, je partage tout à fait ton point de vue sur la plupart des éléments soulevés. Malgré tout, je maintiens que certaines « maladresses » pourraient être évitées et qu’une victime, quelle que soit la gravité de ce qu’elle a subi, a droit au respect et à un minimum d’écoute ; par « respect », j’entends que les forces de l’ordre ne devraient jamais porter de jugement et éviter à tout prix les réflexions à deux sous qui ne font que remuer le couteau dans la plaie. Finalement, un peu plus d’humanité, à tous les étages concernés, serait la bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
la chieuse



Féminin
Age : 30
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Nos seins, nos armes. Semaine pour les droits de la femme! Sam 23 Mar 2013 - 22:56

Ça fait une grosse semaine que je suis à London. C'est une ville de fou. Y'a beaucoup de monde dans les rues. Les anglaise sortent à moitié à poil. Même par moins 30! Et étrangement les street dragueurs sont 1000 fois moins agressifs qu'en France!


Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nos seins, nos armes. Semaine pour les droits de la femme! Sam 23 Mar 2013 - 23:15

La street drague en France est l'une des plus catastrophiques, c'est bien connu, en même temps ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
la chieuse



Féminin
Age : 30
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Nos seins, nos armes. Semaine pour les droits de la femme! Sam 23 Mar 2013 - 23:20

Je suis Gen'voise à la base. J'ai pas l'habitude ! Very Happy
Même en Italie on est moins emmerdées! Et Dieu sait que le dragueur rital est légendaire !

En plus à London tu peux te fringuer comme une catin sans te faire embêter !


Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
Nos seins, nos armes. Semaine pour les droits de la femme!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Au-delà de Disney :: Culture et Divertissements-