AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Shaaa



Féminin
Age : 21
Messages : 427
Localisation : Belgique
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Mer 14 Nov 2012 - 18:01

Ca donne vraiment envie!! Ca a du être un super voyage!


🇺🇸 La toute première Belge à participer au Disney Cultural Exchange Program de Walt Disney World.

Abonnez-vous à mon blog pour suivre toutes mes aventures! Je vous raconte aussi comment je suis parvenue à réaliser ce rêve malgré toutes les difficultés et mauvaises surprises qui me sont arrivées. 👸🏽✨

✨ www.SaviDoesDisney.wordpress.com ✨
Revenir en haut Aller en bas
http://Www.savidoesdisney.wordpress.com
Gokaipink



Féminin
Age : 26
Messages : 1089
Localisation : Bruxelles
Inscription : 01/02/2012

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Mer 14 Nov 2012 - 19:33

Je viens de découvrir ton TR, je n'ai qu'un seul mot à dire : Wouah !

La maison, l'environnement ... Bref, un séjour qui donne envie de partir Very Happy


Image hébergée par servimg.com

Garde tes rêves au plus profond de toi, et un jour ils se réaliseront, Walt Disney ~

Trip Report d'un superbe séjour à l'hôtel New York <3 :
Un anniversaire inoubliable à Disneyland Paris <3

Trip Report d'un séjour inoubliable à l'hôtel New York <3 :
Un séjour plein de surprises à Disneyland Paris <3
Revenir en haut Aller en bas
masmiles2



Masculin
Age : 49
Messages : 458
Localisation : Espagne
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Mer 12 Déc 2012 - 17:25

JOUR 9:


Aujourd'hui, nous avons une autre journée de route. Nous sommes arrivés tard pour le petit déjeuner et la porte était fermée. La chef de salle, une très belle mexicaine, nous a ouvert et nous avons sauté sur le buffet, mais nous a avertis qu'il n'y avait pas de plats chauds avec une expression très mexicaine qui nous a fait bien rire !

Après le petit déjeuner, nous avons chargé les valises dans la voiture et ... on the road again!



Sur la route, nous avons vus plusieurs vendeurs de fruits frais et t c'est quelque chose qui nous a manqué pendant les vacances. Dans les restaurants pas faciles de trouver des fruits pour le dessert et dans les supermarchés nous n’avons pas vus des trucs trop appétissants. Vraiment étrange car la Californie as des fruits de qualité, voir même extraordinaire!





Nous avons choisis une bonne sélection (beaucoup de fruits ne sont même pas arrivés dans la voiture) et nous continuons la route vers notre prochaine destination .... Monterey!



D'abord nous nous sommes arrêtés à la marina et au Fisherman Wharf, l'ancien village de pêcheurs devenu une attraction touristique. Les lions de mer rejoignent les autres résidents, les pélicans!











Pour le déjeuner, nous avons choisi un "Clam Showder» servi dans un petit pain. Important manger la crème d'abord, puis le pain ... et non l'inverse :-D





Nous sommes retournés à la voiture qui était garé à Canery Row, une rue où se trouvaient les anciennes usines de conserve de sardines. Bien que, selon ma femme l'endroit est plus célèbre pour être le lieu où John Steinbeck a placé son célèbre roman (ses paroles on commencé par « Incultes ! » Laughing ).



Nous avons passé devants l'Aquarium de Monterey. Une visite était prévue mais, finalement, nous avons laissé tombé l’idée car les enfants on déjà été a l'aquarium du musée des sciences à San Francisco.



Le parcours le long de la côte est vraiment spectaculaire.





Sur la route, nous avons vu des jeunes jouant au football américain et comme ce n’est pas quelque chose que nous voyons tous les jours….



A quelques kilomètres d’ici (ou miles) se trouve la ville de Carmel. Une ville célèbre il ya quelques années pour avoir pour maire mon idole Clint Eastwood. Le plus célèbre est la belle mission de Carmel, fondée par l'évangéliste de la Californie, l'Espagnol Fray Junipero Serra.



Carmel est une ville très charmante. On y trouve un beau mélange de maisonnette avec boutiques de luxe.



Il ya un restaurant appelé "Souffle de Sanglier" qui appartient a Clint Eastwood.



Nous avons fini par manger dans un endroit très sympa un excellent poisson frit. Un régal !



Après le dîner, nous avons poursuivi notre route pour avancer jusqu'à notre destination pour demain. . Nous n'avions pas de réservation mais ça n’a pas été difficile de trouver une chambre d'hôtel à Paso Robles.
Revenir en haut Aller en bas
http://dlpboa.com/forodisney/
Kalinka



Féminin
Age : 34
Messages : 139
Localisation : Paris
Inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 13 Déc 2012 - 0:47

AAAhhhh enfin la suite de tes aventures !
Humm la clam showder a l'air bien appétissante et.. copieuse !

J'ai l'impression que vous avez eu le flair pour repérer les bons restaurants.
Hâte de lire la suite cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://bloggywoodboulevard.blogspot.fr/
masmiles2



Masculin
Age : 49
Messages : 458
Localisation : Espagne
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Ven 14 Déc 2012 - 22:56

JOUR 10:

Nouveau jour a Paso Robles !



A nouveau, nous nous levons et direction petit déjeuner. L'hôtel n'a pas de petit déjeuner mais on nous a donné des coupons « discount 5$ » pour le petit déjeuner dans un « diner » très sympa juste a coté.



Et quel petit déjeuner! J'ai choisi un des plus légers (avec assez de fruits) mais les plats avec du bacon, des œufs et autres ... semblaient fait pour Gargantua.

Voici la taille des pancakes que nous avons commandés comme « side dish »:




Et c’est l’heure de la route vers notre prochaine destination, Santa Barbara.



Santa Barbara est une ville côtière située dans la «Riviera» de Californie. Elle possède de nombreux bâtiments historiques, des jardins très jolis, des boutiques de luxe…





Nous sommes aussi allés rendre visite à sa mission, qui est en très bon état :







Nous avons fini par manger dans le « fishermand wharf » qui est maintenant un centre touristique important.







Et nous avons passé l'après-midi sur ses plages ...





Attention aux requins!



Nous suivons la route le long de la magnifique côte pour arriver à Camarillo où nous avons fait un peu de shopping dans un premium outlet.


Photo: Internet

Et nous voila en route vers Simi Valley, une petite ville à environ 1 heure de Los Angeles, où nous allons passer la nuit. Comme nous étions très fatigués, nous avons fait quelques courses dans un supermarché et diner dans la chambre. Après 10 jours, nous étions sur la moitié de notre voyage. Demain nous seront a Los Angeles ou commence, en quelque sorte, la deuxième partie du voyage ... alors nous sommes allés au lit avec une sensation vraiment étrange: tristes cars la moitié du voyage signifie que c’est le début de la fin, mais tout heureux et excité à propos de ce que nous reste à voir ...

A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
http://dlpboa.com/forodisney/
masmiles2



Masculin
Age : 49
Messages : 458
Localisation : Espagne
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Mer 9 Jan 2013 - 22:04

JOUR 11:

Aujourd'hui commence la deuxième partie du voyage. Nous sommes partis de notre hôtel à Simi Valley vers notre prochaine destination, juste à quelques minutes de la.

Sur le parcours, nous voyons les visages de tous les présidents américains accrochés aux lampadaires qui bordent la route d'accès, de George Washington jusqu’ à Barack Obama. Et notre prochaine destination a beaucoup à voir avec le sujet, car nous nous dirigions vers la Bibliothèque présidentielle Ronald Reagan.

Tous les présidents des États-Unis ouvrent une "bibliothèque présidentielle" dans un endroit de leur choix pour y recueillir tous les documents et l'héritage de son mandat.

Reagan avait choisi un endroit à Simi Valley, a une heure au nord de Los Angeles, endroit qui a une vue a couper le souffle.



Après le contrôle de sécurité, nous entrons dans le musée sur la vie de Ronald Reagan. Il ya, par exemple, la veste qu'il portait le jour où il eu un attentat.



Le musée possède quelques «points forts» comme une reproduction de la tribune utilisée par les présidents de leurs deux petits écrans de textes, et nous avons vu dans de nombreux films:



Une réplique exacte du bureau ovale comme l'avaient décoré Reagan. Souvenez-vous que chaque président donne sa touche personnelle au bureau.



Mais la "star" du musée n'est ni plus ni moins que l'Air Force One avion présidentiel qui a servi de 1973 à 1990 et a continué comme "deuxième avion» jusqu'en 2001, année où il a pris sa retraite.



L'avion peut être visité, mais c’est interdit de prendre des photos à l'intérieur. Vous dire que l'équipement semble assez "eighties", mais il ya des trucs surprenant comme le poste de communication. Dans ce coin j'ai vu une valise un peut étrange, et après renseignement, j’ai appris que c’était la valise nucléaire !



Juste a coté il y a d’autres véhicules présidentiel come une limousine et un spectaculaire hélicoptère.





Et touche patriotique avec un morceau des « twin towers » :



Je ne suis pas vraiment un fan de Ronald Reagan, mais je voulais vraiment visiter cet endroit car une exposition temporaire a lieux ces jours-ci, il s'agit d'une exposition organisée par le club Disney D23, "Trésors des Archives Walt Disney". Signaler que Reagan avait une relation étroite avec Disney, n’oublions pas qu’il a même été un des présentateurs du gala d'ouverture de Disneyland.



L'exposition est absolument incroyable. A l'intérieur on peut voir des pièces uniques, dont beaucoup d'entre eux sont des véritables bijoux.

Désolé pour la qualité des images mais c’était absolument interdit d'utiliser le flash et les conditions d'éclairage n’était pas les meilleures. Mais la valeur de ce que je vais vous montrer vaut vraiment le coup. Voici donc quelques photos, je vous l'assure, ce n’est qu’une partie de tout ce qu’on peut voir là-bas ...

Il s'agit d'un drapeau très célèbre que Walt Disney a donné à la ville de Marceline, Missouri. La seule ville autorisée a l’avoir ...




Le scenario originel de "Steamboat Willie":




Je ne sais pas si vous reconnaissez ces 3 livres ...




Oui, ce sont les livres originaux qui apparaissent au début de trois chefs-d'œuvre de Disney: Blanche-Neige, Cendrillon et Belle au Bois Dormant.








Je les ai mis ici avec plus en détail. Dommage qu'il ne pouvait pas être ouvert pour voir les magnifiques dessins qu’ils ont sur leurs feuilles. Vraiment magnifique celui de Sleeping Beauty, une œuvre d'art réalisé par le grand Eyving Earle.




Le premier dessin de Disneyland réalisé par Herb Ryman. L'artiste l’a réalisé au cours d'un week-end en écoutant les indications de Walt Disney. Celui-ci lui avait demandé son aide pour vendre l'idée aux banquiers, car «comme vous le savez, ils n'ont pas d'imagination."


Le premier billet d’entrée de Disneyland, acheté par Roy Disney. Aussi, l’identification du Cast Member nº1, correspondante a Walt Disney. Ont peut voir aussi la «patte» de Walt Disney sur la plaque célèbre à l'entrée de chaque parc de type "Disneyland". Remarquez qu’il avait même indique la proportion à respecter !









Le bureau "de représentation" de Walt Disney dans les Walt Disney Studios. C’est la que nous l’avons vu dans ses apparitions à la télévision. Tout les meubles et accessoires son les originaux, y compris le piano sur lequel nous l’avons vu des fois avec les frères Sherman. La porte donne l’accès au bureau «de travail», celui que nous pouvons voir à l'attraction "One Man Dream" de Walt Disney World.







Reconnaissez-vous ce "Mickey" ?




Oui, c'est celui qui apparait avec Walt Disney sur le train....




La copie personnelle de l'ouvrage de Mary Poppins dédicacé par l'auteur.




Si tout cela était incroyable, la deuxième partie de l'exposition n'était pas moins intéressante ! Ici ont trouve tout sur «Live Action» et parcs à thème! ....

Le costume original que portait Julie Andrews dans le film Mary Poppins:




Le modèle du Nautilus a été utilisé pour certaines scènes de "20000 lieues sous les mers":




Souvenez-vous de l’apprentie sorcière? Portobello Road, Portobello Road ...




Les fabuleux costumes de Glen Close dans 102 Dalmatiens:



Tous les costumes utilisés dans des campagnes publicitaires d’ Annie Leibovitz pour Disney:





Tim Burton’s Alice:




Tron Legacy!






Et même des trucs Marvel…






Et comme eux ils ont C3PO à bord du Star Tours II, Rex est déjà dans le musée :




Ils ont aussi l'un des bateaux originaux de Peter Pan et l'une des voitures originales de M. Toad:




La tête du Dragon de Fantasmic !




Grim grinning ghosts come out to socialize….




Modèle utilisé dans la saga « Pirates of the Caribbean », costumes, accessoires, etc ...






Les modèles de têtes (réalisées par les mains du grand Blaine Gibson) pour l’attraction les «Hall of Présidents" à Walt Disney World:




Bref, l'exposition est un vrai régal visuel pour tout fan de Disney. J'ai fini la visite dans le magasin où j'ai acheté un catalogue de l’exposition et quelques articles, comme un mug des Archives Walt Disney ou un T-shirt commémoratif de l'exposition.

Une fois à l'extérieur du musée, nous avons vu un petit morceau du mur de Berlin et un mémorial où reposent les restes de l'ex-Président:





Après cette belle matinée, à nouveau sur la route pour notre prochaine destination : Los Angeles!




Nous nous approchons de la grande métropolies. Peu à peu, le paysage change et nous entrons dans ce groupe de villes qu’est LA, une ville sans un véritable «centre urbain». Il existe un "Dowtown", mais pas réel parce que la vie culturelle, de loisir, de travail, etc.… ne se concentre pas là-bas, elle est dispersée à travers de nombreux centres unis par un enchevêtrement d'autoroutes.





Comme il est l'heure du repas de midi, nous sommes allés à un endroit fantastique appelé Farmer Market.




Ce vieux marché où les producteurs et les agriculteurs ont vendu leurs produits à Los Angeles depuis les années 30, est devenu un endroit merveilleux pour manger. Des trucs simples mais d’excellente qualité pour un prix raisonnable.






Avec l'estomac plein, nous nous sommes dirigés vers le Hollywood boulevard...





Nous nous sommes garés dans le grand centre commercial à coté du Théâtre Dolby (anciennement Kodak Theater), ou ont peut voir depuis quelques années la cérémonie des Oscars.







La rue a beaucoup changé depuis que je suis été dans les années 90, où il y avait seulement des « homeless », des « dealers » et des « dames de compagnie ».On de trouve plus rien de cela, maintenant c’est un parc d'attractions pour les touristes.




Nous avons fait la même chose que tout le monde, chercher les noms des stars ....




Des fleurs et un ballon pour nous souvenir qu’aujourd'hui c’est l'anniversaire de Michael Jackson. A côté de son étoile il y avait un groupe de fans de l’artiste.




Et puis nous sommes allés sur l’esplanade du Chinese Theater, à la recherche d’empreintes de mains et pieds ....






Une petite touche de clase "Disney" a ce personnage Dreamworks ! :-D




Devant le Chinese Theater ce trouve l'Hôtel Roosevelt ....




Et le théâtre "El Capitan" gérée par Disney. Il était en pleine rénovation de la façade, mais j’ai pu voir le lobby du théâtre et la fameuse boutique/restaurant annexe (Soda Fountain) ou j’ai acheté aussi un petit souvenir.





J’aurai bien voulu gouter un sundae mais après le copieux repas, pas faim du tout !


Au fond, le signe "Hollywood" qui joue à cache-cache dans toute la ville ...



Et c’était l’heure de notre prochaine destination.... Disneyland! Nous avons eu beaucoup de chance, car lors de notre voyage à Los Angeles n'a pas eu un seul embouteillage. Nous en avons vu beaucoup, mais ils étaient toujours dans l’autre direction. C’est tellement rare de ne pas tomber dans un embouteillage dans cette ville !

Nous somme déjà su la Santa Ana Freeway, vers Anaheim. Quand nous sommes arrivés, pas difficile à apprécier que le quartier à changer d’une forme spectaculaire. Quand je suis venu la première fois, en 1995, c’était beaucoup moins urbanisé et, bien sûr, beaucoup moins joli. Maintenant, même si ce n’est pas un « resort » comme on connaît a Paris ou en Floride, ils ont fait de gros progrès avec le peut de place qu’ils ont et tout l'environnement est très soigner.

Je ne peux pas vous expliquer mon émotion a l’arrivée, Mais beaucoup d’entre vous savez déjà ce que c’est : «Ça y est, nous sommes arrivé !».

Notre hôtel se trouve juste à l'entrée "Disneyland". Pour diverses raisons, j'ai décidé de ne pas réserver un hôtel "officiel" et je pense que nous avons fait un bon choix. 2 photos de Google Earth :






Notre hôtel s'appelle Park Vue Inn et, en plus de faire quelques économies sur le budget, l'hôtel est vraiment proche des parcs, voir même plus que 2 des 3 hôtels « Disney ». En plus, avec une construction type "motel" pas besoin de faire un parcours dans les couloirs, ascenseurs, etc.…

Après l'enregistrement, nous sommes allés rendre la voiture à un hôtel voisin. J’étais un peut triste car notre voiture était vraiment grande et confortable pour nous 7 et tous nos valises (volontiers je l’aurais gardé jusqu'à la fin du voyage) mais ce n’était pas possible de rendre nous ce type de véhicule dans un autre State sans payer un gros supplément. Comme le voyage fini à Las Vegas (Nevada) nous l’avons remplacé par une autre voiture plus petite. En tout cas, pendant les jours de Disneyland, pas besoin de véhicule, donc nous avons économisé ainsi quelques dollars.

Si le moyen de choisir la voiture est surprenant, pour la rendre ça l’a été encore plus. Après nous avoir indiqué un parking à plusieurs étages, nous devions monter jusqu’au dernier étage. La, nous avons vu une affiche avec les instructions de retour: garer, verrouiller la voiture et mettre les clés dans une boîte aux lettres .... Et c'est tout!

Retour à l'hôtel, nous avons regardé les feux d'artifice depuis la porte de notre chambre. Nous étions tellement proches de la magie!

Après un dîner léger nous sommes tous allés au lit avec l'idée de nous lever tôt demain. Le parc ouvre à 9h00 mais je j’ai expliqué au reste que nous pourrions entrer a Main Street a partir de 8h30, nous avons donc programé le petit déjeuner avant 8:00. Mon idée était d'être à 8:30 dans le parc pour les photos typiques sur Main Street et ainsi être prêt pour le "rope drop" de 9:00.

Avant de m'endormir, j'ai vérifié ma boite e-mail sur mon téléphone portable grâce au wifi gratuit. Entre tous, j’ai reçu un e-mail mystérieux de Disneyland Resort. Je l'ai lis et j'ai été stupéfait…

J'ai eu la chance de rencontrer Steve Davison, « show producer » du show "World of Color" (et aussi de "Dreams !"), lors du "press event" cette année à Disneyland Paris. Il a été très sympa, même si je lui ai fait beaucoup de questions. Very Happy





Je lui ai expliqué que j'allais à Disneyland pendant l'été et j’avais hâte de voir "World of Color". Ce que je ne pouvais pas imaginer, c'est que j’allais le voir.... De l’emplacement VIP! Le mail était une invitation pour nous 7 pour voir World of Color dans les meilleures conditions possibles !


Bien sûr, les choses n'auraient pas pu mieux commencer ....

A SUIVRE….
Revenir en haut Aller en bas
http://dlpboa.com/forodisney/
nalemande



Féminin
Age : 23
Messages : 982
Localisation : Belgique
Inscription : 30/01/2012

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 10 Jan 2013 - 16:28

Woaw ! Super Very Happy Ca faisait longtemps que je n'étais pas venue sur ce TR, et j'ai tout ratrapé ! Votre séjour a été magnifique ! Et j'ai encore plus hâte de voir la suite, surtout World Of Color d'une zone VIP ! C'est vraiment super !!


DLP : 2 jours février 1997, 1 journée décembre 1997, 1 journée Aout 1998, 1 journée 1999, 3 jours avril 2003 ( New York ), 1 journée juin 2006, 1 journée 8 Novembre 2008, 1 journée 23 Mars 2010, 1 journée 6 Octobre 2010, 1 journée 30 décembre 2010, 2 jours 13 et 14 Aout 2011, 3 jours 20,21,22 Février 2012 (Sequoia Lodge), 1 journée 5 Avril 2012, 1 journée 4 Juillet 2012, 2 journées 27 et 28 Octobre 2012, 1 journée 30 Décembre 2012, 1 journée le 23 Février 2013, 2 jours les 26 et 27 juin 2013, le 29 Décembre 2013, le 12 Avril 2014, le 22 Juin 2015 ( Santa Fé ) avec Rebecca, le 26 Décembre 2015, le 09 Février 2016, le 20 Avril 2016,
WDW : 3 au 14 Juillet 2014 ( Coronado Spring Resort )
CM : Du 13 Décembre 2014 au 4 Janvier 2015 sur Autopia
Revenir en haut Aller en bas
Sevrynn
Modératrice


Féminin
Age : 31
Messages : 6693
Localisation : Lyon
Inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 10 Jan 2013 - 16:50

Hâte de lire la suite de ton Trip Report, surtout que ça me donne énormément de détail pour mon prochain voyage aux USA Wink


Trip Report Floride 2012 (Walt Disney World, Disney Cruise Line, Universal Studios) ici


Disney California Resort : retour sur le 60ème anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
http://roadtripsandparks.wordpress.com
flairsou



Masculin
Age : 46
Messages : 103
Localisation : Passamaquoddy
Inscription : 07/02/2009

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 10 Jan 2013 - 17:51

Superbe trip report ! Merci de nous faire voyager ainsi !! cheers
Revenir en haut Aller en bas
buzz3633



Masculin
Messages : 206
Inscription : 06/02/2012

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 10 Jan 2013 - 18:22

ouah!! magique!! tous ces détails sont précieux pour un futur voyage!


1er séjour : 3jours/2nuits au SQL (Montana), Avril 2012 ; 2ème séjour : 3jours/2nuits au NY, Novembre 2012
3ème séjour : 3jours/2nuits au SQL (Honeymoon), Mars 2013 ; 4ème séjour : 4jours/3nuits au NY (Empire State Club) du 12/03/2014 au 15/03/2014
Passeport Dream depuis mai 2015 :
Séjour de 4 jours en mai 2015 ; Séjour de 3 jours au Santa Fé en juillet 2015
Séjour de 3 jours en novembre au cheyenne en novembre 2015
Prochain séjour les 21/22 et 23 février 2016 au Sequoia Lodge.

1er séjour USA : WDW - 30/04/2014 au 09/05/2014 à l'Old Key West Resort - studio deluxe - Disney Dining Plan - billets Ultimate.
Revenir en haut Aller en bas
masmiles2



Masculin
Age : 49
Messages : 458
Localisation : Espagne
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 10 Jan 2013 - 18:30

Content de voir que vous aimez le TR. Excusez moi pour les petites fautes y expressions « étranges » mais je dois tout traduire de l’Espagnol !
Revenir en haut Aller en bas
http://dlpboa.com/forodisney/
Sevrynn
Modératrice


Féminin
Age : 31
Messages : 6693
Localisation : Lyon
Inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 10 Jan 2013 - 18:32

Aucun souci tu fais bien peu de fautes Wink


Trip Report Floride 2012 (Walt Disney World, Disney Cruise Line, Universal Studios) ici


Disney California Resort : retour sur le 60ème anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
http://roadtripsandparks.wordpress.com
masmiles2



Masculin
Age : 49
Messages : 458
Localisation : Espagne
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Mar 22 Jan 2013 - 20:12

JOUR 12:

Aujourd’hui, début de notre visite à Disneyland Resort! Comme je vous disais, aujourd'hui j’avais convaincu le reste du groupe à arriver tôt au parc. Nous avions acheté un billet « California Pass » à Los Angeles, qui comprenait trois jours de billets "hopper" dans les 2 parcs de Disney, une journée à Universal et une journée à Sea World à San Diego (que, malheureusement, nous n’allons pas utiliser par manque de jours). Même en n’utilisant pas les billets pour Sea World, c’était plus avantageux qu’acheter des billets simples à Disney et Universal.

Les billets comprennent l'accès au Disneyland parc un matin, pendant les «Magic Morning» (8:00 à 9:00), mais pas au parc Disney California Adventure, réservé aux clients des hôtels Disney (décision logique vu l’affluence a ce dernier parc pour le nouveaux Cars Land). Cependant, bien que l'ouverture du parc Disneyland soit à 9h00 aujourd'hui, mon idée était d’entrer à 8h30 (comme tous les parcs Disney, les tourniquets sont ouverts ½ heure d’avance pour tout le monde) pour accéder à Main Street pour les premières photos et d'être prêt pour le "rope drop" et donc l'accès aux autres lands a 9 :00 pile Je ne voulais pas d'utiliser aujourd’hui nos «heure supplémentaire» parce que je préférais les utiliser le dernier jour.

Premier petit-déjeuner à l'hôtel, petit déjeuner bon sans plus. Peut-être le mieux a été une salade de fruits (pas mal) et des machines à gaufres "auto service" que nous avons utilisée tous les jours, ils étaient délicieux!

Après le petit déjeuner, nous avons traversé la route et en 2 minutes nos étions juste au Disneyland Resort.



Nous nous sommes dirigés directement vers les tourniquets parce qu’il n’y avait pas besoins d’échanger nos billets en avance. C’est le CM du tourniquet même qui nous a fourni des billets "Disney" normaux en carton. Allons-y !

Le sentiment, même avant de passer sous la voie ferrée, est que nous sommes dans un endroit spécial. Je ne sais pas pourquoi, je ne pourrais pas le décrire ... mais même si vous connaissez déjà un parc « Disneyland style» celui-ci ... n'est pas comme les autres.

Le souvenir que j’avais dans ma mémoire du "Disneyland original" (que j’ai connus, je le souligne, il ya 20 ans) était l’idée d’un tout petit parc, un peut « vieillot », avec des attractions aussi « vieillottes » et, surtout, que la distribution du parc était un peux « chaos » ... Quelle grosse erreur de ma part!

Je vais être clair : Disneyland (l'original) est le parc N ° 1 sur les 3 parcs "type Disneyland" que je connais SANS AUCUN DOUTE ! Si nous parlons de résort ou de tous les parcs Disney (y compris les autres parcs Disney "sans château»), on peut discuter un peux... mais si l'on compare juste les parcs « avec château », Disneyland (l’original) est 100 mieux que le Magic Kingdom de Walt Disney World et pas 100 fois (mais toujours mieux) que le Disneyland Park du résort Parisien.

Pourquoi? Je vais l'expliquer en peut plus dans mon histoire ... mais il a un charme que les autres n’ont pas. Il est l'original! Et il a ce « petit plus » qu’ont justement les choses originales. Rappelons-nous aussi que c'est le seul parc que Walt Disney a parcouru, le seul qui a été conçu sous ses yeux ... et ça, ça se vois !




Mais il est temps de passer sous la gare, en traversant le «tunnel» qui nous transporte dans les mondes " d’hier, de demain et de la fantaisie."



Main Street est plus petit que celui de Walt Disney World, aussi beaucoup moins détaillé qu’a Paris (Eddie Sotto nous a offerts un Main Street vraiment fantastique), mais il a (comme tout le reste du parc) un charme particulier. C'est incroyable de voir comment une chose qui a été conçue il ya 60 ans peut nous étonnés encore de cette façon. Comment les premiers Imagineers ont tout fait avec tellement de soin, avec les dimensions correctes sans connaître toutes les choses qu’aujourd’hui connaissent très bien (affluence estimée, comportement des visiteurs, etc ...)






Après les premières images de Main Street nous n’avions juste qu’attendre pour le « rope drop », la "chute de la corde", pour accéder au reste du parc. Avant 9:00, ils ne sont ouverts (comme à Paris) que Fantasyland et Discoveryland aux clients avec «heures supplémentaires». Comme je vous disais, avec nos billets nous avons eu droit à des heures supplémentaires un jour à choisir, mais nous avons décidé de ne pas les utiliser aujourd’hui. Mais la chance était de notre côté .... A la porte de Discoveryland j’ai demandé à un castmember s'il y avait une attraction accessible aux autres visiteurs avant 9:00. Il m’a dit non, mais il m’a demandé de voir nos billets. Après les voir, il m’a répondu « mais vous avez un jour de Magic Morning , Allez-y ! » Et il nous a laissé passer sans utilisation de l’option « magic morning » sur nos billets aux tourniquets !




Ceci a radicalement changé ma « stratégie » pour la journée et j’ai décidé de commencer par une attraction dont l’attente je savais allais être longue pendant toute la journée.... Submarine Voyage!



Je connaissais cette attraction avant son « update » et j’avais un souvenir vague avant de monter à bord d’un des sous-marins pour notre première aventure.






Le trajet est très agréable et le "lifting" lui a fait du bien, mais je l'ai trouvé un peut « étouffante ». Je ne suis pas claustrophobe, mais, en plus de la sensation d’être enfermer dans un pseudo-sous-marin, une grande partie du parcours longe un mur et ce n’est pas très agréable. A part ce détail, le style de l'attraction est vraiment d’un« classique », incontournable.

Comme ma femme n’aime pas du tout les endroits fermés, je lui ai conseillé de faire « l’attraction alternative», réservé aux personnes à mobilité réduite (pour ceux qui ne peuvent pas entrer dans le sous-marin) ou les personnes claustrophobes. A coté de l'attraction il y a une salle de projection où ils ont mis un film tourné en haute résolution de l'ensemble du circuit (film avec exactement la même longueur que le trajet normal), elle a pu donc voir la même chose que nous sans aller dans le sous-marin.

En sortant, nous sommes partis vers un autre "classique" de Disneyland et qui a aussi normalement de longues attentes. Nous étions encore en «heures supplémentaires» et il fallait profiter ... à côté de "Submarine Voyage" ce trouve le "Matterhorn", qui est une réplique à échelle de ce célèbre sommet alpin. Walt a commandé sa construction après un voyage en Europe pour le tournage du film « Third man on the mountain »



La construction de la recréation du Mont Cervin était révolutionnaire parce qu'il fut le premier bâtiment de ce genre et le premier roller coaster tubulaire du monde. J’ai lu quelque part (pas sur que ce soit la vrai raison) que la législation de Californie a l’époque obligeait la destination d’une partie d’un bâtiment pour le sport, alors les Imagineers ont construit a l’intérieur un demi-terrain de basket.



Chaque jour, des alpinistes parcours la paroi de la montagne pour lui soufflé un peut de vie (la « kinetic » est très importante chez Disney). Ici, ils ont été très gentils en posant pour la photo:



L'attraction se compose de deux circuits qui se mêlent et les sièges sont tous nouveaux (il parait qu’ils sont moins commodes qu’avant). Le parcours est un peut brusque, mais tout est pardonné si l'on se souvient qu’il a un demi siècle sur les épaules.


Après ces deux attractions, nous sommes partis vers Buzz Lightyear ... autant de plaisir comme toujours. J'ai aimé le détail de pas d’obligation d'acheter la photo on-ride, vous pouvez l’envoyer gratuitement en basse résolution (suffisante pour un souvenir) à votre adresse e-mail.



Temps de se détendre un peu et nous sommes allés à la première séance de la Jedi Training Academy. Quelques enfants sont choisis pour participer et il y a beaucoup plus de chances d’être choisis à la première session (moins de monde) parce que les visiteurs ont tendance à privilégier les attractions « manèges » au début de journée. Comme il manquait quelques minutes pour le début du spectacle, j'ai fait une petite escapade à Disney California Adventure pour obtenir des FP pour le "World of Color" de ce soir. Bien que nous ayons des invitations VIP, je ne voulais pas courir de risque car c'était notre seule chance de le voir ... et je voulais absolument avoir un «plan B» en cas de problèmes avec l'invitation spéciale. Ça a été un passage vite fait sans trop voir du parc pour ne pas gâcher la surprise.



L'apparition de Darth Vader et ses copains est vraiment spectaculaire sur la scène de la terrasse Tomorrowland (j’ai toujours adoré cette scène retro-futuriste)



Ma fille, Erica, a été ravie d'apprendre à utiliser un sabre laser avant d'affronter Darth Maul.










Et nous avons terminé notre visite à Tomorrowland pour le moment avec un tour dans l'espace avec Space Mountain. A Paris je n’y vais pas depuis des années pour les mêmes raisons que ne vais plus a Star Tours (facile pour moi d’avoir du mal au cœur dans quelques attractions). Mais je voulais absolument savoir ce qu’ils avaient fait avec Space Mountain dans sa nouvelle version. Ma fille aussi est venue avec moi. A Paris elle n’est pas assez courageuse pour cette attraction, mais je luis ai expliqué que c'était beaucoup plus « soft » en Californie. En effet, le circuit est très sympa et j'ai adoré la musique de Michael Giacchino bien que rien à voir avec le chef d’œuvre qu’était la première version du "Space Mountain" parisien.

Après nous sommes allé à Star Tours 2 et…Quelle belle surprise ! C’est vrai que l’histoire perd un peut : le scenario de Star Tours 1 était très bien, ici ce sont plus des « scènes enchainées » MAIS la qualité de l’image, du son et, surtout, les mouvements très souples du ride font de Star Tours 2 une expérience beaucoup plus agréable que l’ancienne version. Je suis absolument POUR un update à Paris.




En sortant, nous avons eu le grand luxe de nous faire une photo avec un Startrooper qui était tout seul. J'ai lui ai dit au revoir avec un "May the force be with you ! " et il m'a répondu avec ses pouces vers le bas. Ces Cm américain sont vraiment incroyables avec son sens du show!



Heure d’Adventureland pour connaitre à l'une des vedettes du parc, "Indiana Jones Adventure". Cette attraction date de l'année de ma précédente visite en 1995, mais l’attente était telle (pas de Fastpass à l'époque) que je devais choisir entre découvrir Indiana Jones ou le reste du parc (j'avais décidé la deuxième option) ... alors J'étais prêt à l’essayer cette fois-ci.



J’avais la référence de "Dinosaur" à Animal Kingdom, mais bien sûr ... Pas de comparaison possible! Indiana Jones Adventures est du "black label", de l’Imagineering première classe. De la file d’attente (immersive et très aboutie), le trajet lui-même, les véhicules ... Tout est un pur bonheur !

Nous continuons à Adventureland, alors nous sommes allés jusqu'à l'arbre qui n'est pas ici de la famille Robinson, mais de Tarzan après un changement de thème qu'ils ont fait il y a quelques années. L'arbre est très sympa et il ya beaucoup de choses à découvrir, toucher, etc.… pour les enfants (et les parents aussi  ). Je n'étais pas trop d’accord avec ce changement (vous savez, nous les fans nous sommes un peut « intégristes » ;-) ) , mais les choses changent et comme Walt Disney disait « Disneyland n’est pas un musée ».






Erica a tout de suite trouvé ce petit clin d’œill :



Les vues du sommet sont très belles :




Comme il y avait encore un peu de temps pour le déjeuner, nous sommes allés ver Pirates of the Carribean, version Disneyland. Que dire? Eh bien, ils ont, sans aucun doute, la meilleure version de cette attraction. Tout comme au Magic Kingdom j'ai bien aimé l'inclusion de Jack Sparrow (le reste était plutôt bof bof), le ride de Disneyland est un « must ». Surprenant car il est différent, très différent a notre version de Paris .... Le rythme est plus lent, les scènes ont beaucoup plus de détails, elles sont plus longues et les effets rajoutés après les films (Jack Sparrow, Barbosa, etc..) sont mieux intégrés qu’à Walt Disney World. A Paris c’est plus rythmé , mais celui ci a un charme très particulier. Sans aucun doute, un vrai bijou !




Nous avions notre restaurant pour déjeuner juste à coté, aussi à New Orleans Square. Nous avons mangé au "Café-Orléans" où nous avions une réservation de table. La spécialité du restaurant est le sandwich «Monte-Cristo».Mais il y a avait 4 options dans le menu qui semblait appétissantes donc nous avons commandé les 4 pour les 4 adultes: 2 sandwich différents et 2 crêpes différentes. Eh bien, si j'avais à choisir, je ne pourrais pas .... Tout était délicieux! Mais le sandwich au saumon m'a surpris car ce n’était pas du Saumon fumé, sinon du saumon frais a la plancha très très bon. Nous avons commandé aussi des "Pommes frites", des frites avec du fromage et de l'ail avec un gout à tomber par terre.. Nous voulions gouter les desserts, mais impossible d’avaler rien de plus ! Le repas a été un délice avec l’ambiance de la musique de jazz d’un groupe qu’ont avait juste a coté.





J’ai bien aimé avoir la possibilité de manger quelque chose qui n'était pas un long et copieux repas, mais pas non plus un simple sandwich. Ce serait une bonne idée a Paris, d’offrir des trucs rapides mais pas trop « fast food » (dans les parcs parisien, je ne connais que le « café des cascadeurs » dans ce genre et encore se sont toujours des hamburgers…vivement un changement de formule, par exemple, au Lucky Nugget).

Nous nous sommes promenés à travers de New Orleans Square qui est vraiment un coin adorable. Ces bâtiments sont uniques, bien qu'ils sont fait en perspective forcée comme Main Street, elle n’est pas aussi forcée et vous avez vraiment l'impression de vous promener dans le quartier français de la Nouvelle-Orléans (même si ce n’est pas aussi « carré »). Les bas des bâtiments sont occupés principalement par des boutiques et restaurants. C'est un endroit très très agréable pour se balader.






On y trouve dans ce quartier le très exclusif Club 33 où nous avons pris une photo à la porte. J'aurais bien aimé le visiter, mais ce n’est pas pour tout le monde ! De toute façon j’ai eu la possibilité de faire un coup d’œil au hall de cet endroit, mais je reviendrais sur ce point un autre jour.




Haunted Mansion était fermée pour l’arrivée de Jack Skeleton pour Halloween/Noël. Souvenez vous que Haunted Mansion/Phantom Manor est la seule attraction dans un pays différent a chaque "Disneyland: New Orleans Square ici, Liberty Square à Magic Kingdom, Frontierland à Paris, Fantasyland à Tokyo et la version très spéciale de Hong Kong (appelé Mystic Manor) sera également dans un land appart.



Comme la chaleur était étouffante, temps de se rafraichir a Splash Mountain qui est aussi grande que celle de Floride. Peut être pas aussi visible de l'extérieur qu’a WDW, ici elle est plus « encadrée" (faute d’espace oblige), mais l'attraction est très fun.




Heure de la parade! Nous sommes allés à Main Street et comme nous sommes arrivés a l’avance, nous avons eu une bonne place pour bien la voir (ici, au Usa, pas de souci avec les visiteurs « dernière minutes » qui vous piétine pour avoir une place devant). Les chars ne sont pas aussi beaux que ceux de Paris, mais j'ai eu le même sentiment qu’au Magic Kingdom, : niveau « ambiance & animation », pas de comparaison possible……les américains son bien un cran dessus.














Parade assez longue avec beaucoup de danseurs. J’ai bien aimé l’unité « Tiana » (facile, j’adore le jazz)







Maintenant c’est le tour de voir quelque chose que nous de verrons jamais en Europe, la descente du drapeau !












C’est incroyable de voir comment les Américains ont du respect pour leur drapeau.









En Espagne, ce n’est pas normal d’être aussi fier de notre drapeau, c’est encore vu par la majorité des Espagnols comme un symbole de l’ancienne dictature (même si le drapeau a changé depuis)…c’est tout juste compris pour le foot. Pour eux, c’est un truc sacré et bien que je ne suis pas trop ami des choses trop patriotiques, impossible de ne pas être ému par le respect que montrent les visiteurs de tous âges.


Nous sommes partis vers Frontierland pour un tour sur Big Thunder Mountain. Un cran en dessous de la version parisienne (le passage sous le lac est difficile à battre) mais J'ai aimé plus que la version d’Orlando. Parcours très amusant et décors soignés.

Nous avons fait un tour sur le bateau à vapeur en suivant les pas de Mark Twain. Rien à dire, la balade est un pur délice.






A côté du quai d’embarquement se trouve le tronc d'arbre pétrifié, cadeau de Walt Disney a sa femme et que celle-ci a offert à son tour, au parc. C’est ça qui rend Disneyland unique, plein de détails et d’anecdote d’un lieu déjà historique.




Au début, mon idée était de déjeuner au Golden Horseshoe pour profiter du spectacle qu'ils font habituellement à midi. La troupe fait son show ici depuis de nombreuses années, c'est un classique que j’avais vraiment envie de connaitre. Malheureusement, le show a été déplacé temporairement dans un autre endroit, a l’extérieur, et j'avais lu que ce n'était pas la même chose ... alors nous l’avons changé par un repas au Café Orleans (chose que je ne regrette pas :-D)




Les enfants de l'autre famille voulaient faire à nouveau des attractions à sensations que nous avions déjà faites, mais nous, nous avons choisi autre chose pour continuer la visite. Nous sommes partit pour Tomorrowland. Direction : Innoventions qui est semblable à ce qu'on peut trouver à Epcot. Là, ma petite Erica a eu un bon moment avec toutes les machines et les installations. Moi-même, j’aime bien pouvoir jouer avec tous les trucs sans avoir à faire trop d’attente : il n’y avait presque personne !




Et il était temps de changer le parc, car ce soir nous allions voir le spectacle "World of Color". Nous sommes entrés dans Buena Vista Street, un apéritif du nouveau parc vraiment beau. A notre accueil est apparu une bande de jazz a bord d’une voiture d'époque. Splendide ! Il ya beaucoup de vie dans cette rue ...




Nous sommes allés à Soarin où nous avons eu un bon moment. L'attraction est vraiment magnifique et j'ai été surpris de la même manière que la première fois je suis allé en 2009 quand nous étions à Epcot. Il faut dire que le bâtiment est beaucoup plus agréable et plus intégré en Californie. Une version « Over the World » serait un plus pour Epcot !




Nous sommes passés par Cars Land, une zone particulièrement jolie le soir avec toutes les lumières de néon, animations, personnages du film, etc… Ils ont fantastiquement recrée l’ambiance du film. Il y avait beaucoup de guests dans le coin, ce n’était même pas facile à marcher.




Même si j’ai expliqué aux enfants que c’était impossible d’aller ce soir à Radiator Springs Racers, ils voulaient essayer absolument, mais les 200 minutes d’attente les ont rapidement convaincus. Je leur ai expliqué la stratégie que nous allions faire le lendemain et nous sommes allés à la zone Paradise Pier.

Une fois là-bas, je suis allé à l'endroit convenu sur l’invitation. Je n’étais pas très sur que nous allions pouvoir voir le show de l’emplacement VIP, c’était trop beau pour y croire ! Devant nous, des centaines de personnes faisaient la queue, fastpass en main, pour aller dans leur zone indiquée….zone qui était déjà blindée.







Le cœur lourd, j'ai montré l'e-mail au castmember en croisant les doigts pour qu'il n'y ait pas de problèmes. L'homme regarda le papier et leva légèrement la tête et pour me dire : "Vous êtes les bienvenus ici, Luis" Huffffffffffffffffff.

Il nous a emmenés à l'espace VIP où il y avait une autre grande famille. J’étais un peu mal à l’aise de voir tout le monde comme des sardines et nous dans un endroit privilégié avec beaucoup d’espace pour nous seuls. Nous étions environ 15 personnes dans cette zone et la possibilité d'être assis sur un escalier ou sur un banc.

Comme j’avais 7 « FP World of Color » dans la poche, j’ai bien voulu que quelqu’un puisse les utiliser. J’ai étendu le bras en dehors de la zone délimitée avec les 7 FP dans la main. Et même si sur le chemin il y avait beaucoups de guests essayant de chercher un endroit pour voir le show sans accès a la zone (et donc qui n’avait pas de FP d’accès), personne ne s’arrêtait pour les prendre (peut-être croyait-ils que je voulais de l’argent ?) J’ai vu un père avec trois filles et je lui ai offert 4 FP. Il ne savait même pas ce que c’était, je luis ai expliqué avec un « Enjoy ! » qu’il ma remercié très chaleureusement.

Et je ne savais pas que faire avec les trois Fastpass restant... Personnes les voulais (les gens sont très méfiants). Une CM m’a demandé ce que je voulais. Je lui ai expliqué que je n’avais pas besoin de 3 FP et m'a dit qu’elle connaissait une famille qui allait être très heureuse, ils étaient tous les 3 assis dans un coin. La Cast member m’a remercié le geste avec un « Thanks for the magic ! » qui m’a ému presque plus que le show que j’allais voir tout de suite.

Les lumières se sont éteintes et a commencé l’incroyable spectacle qu’est "World of Color". Je n’avait pas vu des vidéos sur internet en avance pour garder la surprise. Et quelle surprise ! Le show est sublime. Suite à mon idée de toujour bien profiter des shows, pas de photos, pas de vidéo…. (Avec Internet, qui en a besoin ?)













Voir les 1.000 fontaines, les projections en haute définition, les lasers, les effets de fumée, le feu, etc ... le tout synchronisé avec la musique et la Grande Roue au Paradise Pier, c’est un moment vraiment magique !
Pour moi, l’aparition de Wall-e et Eve est presque de la poésie. Un show à voir absolument !







(Toutes les photos WoC : Internet)

Après tant de mois d’attente, les 30 minutes du show se sont écoulées trop rapidement pour moi. Je suis resté bouche bée jusqu'à l’apparition final de « little squirt » la petite fontaine orange qui nous a dit « au revoir » juste a la fin du « post show ».

Nous avons quitté le Paradise Pier et comme nous n'avions pas encore diné, nous l'avons fait dans un restaurant fast-food qui était encore ouvert, juste à côté de Soarin.

Nous sommes arrivés a l'hôtel épuisés, mais avec un gros sourire sur la bouche a cause de la belle journée que nous avions vécu.


A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
http://dlpboa.com/forodisney/
masmiles2



Masculin
Age : 49
Messages : 458
Localisation : Espagne
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Dim 17 Fév 2013 - 17:47

JOUR 13:


Il est 07h00 du matin. Heure de se lever! Hier, je me suis renseigné en demandant a quelques Cast Member et ils m’ont confirmé qu’une heure après l’ouverture, les Fastpass pour Radiator Springs Racers étaient normalement épuisés.

Comme le parc ouvre officiellement ses portes à 9h00, ça veut dire qu’il faut prendre les Fastpass avant 10:00 mais, chose importante, comme l’accès au parc Disney California Adventure pour les visiteurs en général es possible dès 8 :30 (1/2 heure avant l’ouverture officielle) et que les guests des hôtels Disney peuvent entrer a 8 :00 pile, pas difficile de conclure que je devait y être a 8:00 pour faire la queue aux tourniquet pour garantir être au machine Fastpass vers 9:00.

Volontiers je voulais me lever tôt et laisser le reste du groupe (surtout les enfants) dormir un peu plus mais le gros problème c’est que les billets d’accès au parc doivent être validés aux tourniquets pour pouvoir obtenir le Fastpass (comme a Disneyland Paris).La seule possibilité, c’était faire les 2 queues tout seul (porte du parc + file Fastpass) et que le reste de la famille me rejoigne vers 9 :00 a la file Fastpass pour me donner leurs billets d’entrées….et c’est ce que nous avons finalement fait !

Après le petit déjeuner, je suis allé au parc Disney California Adventure et suis arrivé quelques minutes avant 8h00 (une heure avant l'ouverture), et je me suis rencontré avec ça :



Les tourniquets de la droite avait beaucoup moins de guests parce qu’ils étaient réserver pour les clients des hôtels Disney qui peuvent entrer dès 8 :00 (Magic Morning). Suivant les conseils que j’avais lus sur internet, j'ai fait confiance placée dans cette file qui devait être devenue « normale » dès 8h30 .... Chose qui est arrivé!



Cela m'a permis d'être des premiers à entrer dans le parc a 8 :30 pile pour me diriger vers une ligne parfaitement délimitée pour prendre le FP de Radiator Springs Racers. Il ne fait aucun doute, pour éviter des «malentendus» à la fin de la file il y avait un Cast Member avec une grosse flèche et un panneau ou ont pouvait lire : "La queue commence ici». :-D Je dois dire qu’il y avait déjà beaucoup d’attente pour la file FP, car de nombreux clients de l'hôtel étaient déjà là.

Pendant la demi-heure d'attente pour le début de la distribution de FP sont arrivés quelques-uns des habitants de Buena Vista Street pour faire quelques animations, plaisanté avec nous, etc... J'avais à coté une dame qui était comme moi en avance sur le reste de la famille. Elle avait habité à Paris quelques années, mais elle ne connaissait pas le parc européen. Nous avons discuté un peu sur les deux résorts et sur les différences entre la vie en Europe et Amérique en général. J’adore bavarder avec des inconnus !
À 9:00 heures pile on ouvert les machines Fastpass et j'ai vu que ça allait rapide, beaucoup plus rapide que ce que j'attendais. Il y a avait un Cast Member a chaque machine pour obtenir le Fastpass et accélérer le processus. Et bien sûr, si le reste de la famille ne sont pas tout de suite, tous les efforts seraient vains.

J'ai commencé à être un peut inquiet et je leur ai téléphoné. L'appel a été coupé sans réponse et je me voyais sans Fp pour Radiator Springs Racers. Mais non, ma femme avait accroché l'appel parce qu'ils étaient déjà dans le parc (les appels entre 2 portables européens ne sont pas donnés là-bas!)

J'ai eu les billets d’entrée du reste quand j'avais environ 20 personnes devant donc ... Objectif accompli ! Je suis resté à la queue et le reste sons partis pour aller dans unes des 2 attractions supplémentaires de Cars Land.

Trop de monde pour Mater, ils sont partis pour vers Luigi's Flying Tires. Cette attraction est une version révisée d'une autre attraction légendaire de Disneyland, disparue depuis de nombreuses années, The Flying Saucers.



Une fois tous ensemble, nous avons profité un peu de l'ambiance de Cars Land qui est absolument incroyable. Nous avons vu quelques personnages du film comme le camion des pompiers qui semble sortit tout droit du film.



De là, nous sommes allés au Paradise Pier faire un tour sur Toy Story Midway Mania. L'attraction à l’intérieur est identique à celle d’Orlando et tout aussi agréable. Comme il n'existe pas de FP en Californie, nous avons dû faire la file (à cette heure, encore très supportable) et, par conséquent, nous nos sommes amusés avec Monsieur Patate.





C'était le tour de California Screamin. J'ai beaucoup hésité entre y aller ou pas (j’ai facilement le mal au cœur). Comme je ne voulais pas courir de risques et gâcher ma journée, finalement je suis resté en bas. C'était la seule attraction dans le coin, avec Toy Story Midway Mania, que nous avions intérêt à voir parce que le reste n’attirait pas trop (Je les trouve des attractions « de foire » sans plus).



Les enfants de l’autre famille ont adoré California Screamin, donc je leur ai dit qu'ils pouvaient y retourner à nouveau plus tard.



Sur la route pour aller à l'attraction de Little Mermaid, nous avons trouvé ces deux là :



Et tour du dark ride de "La Petite Sirène". En dépit de ce que j'avais lu, j'ai bien aimé. Pour moi, c'est beaucoup mieux que tous les dark rides de ce genre que je connais (Blanche-Neige, etc ...). Il a quelques effets (comme le passage vers le monde «sous la mer») très bien réalisés. Peut-être qu'il aurait gagné avec le projet original, qui comprenait des véhicules suspendus "à la Peter Pan», mais aussi l’embarquement aurait été beaucoup plus lent, donc la décision d’installer des véhicules « omnimover » était logique




Nous sommes retournés à la zone de Radiator Springs et sur le chemin, nous avons rencontré les «Mariachi Divas" qui jouaient incroyablement bien. Nous avons tellement aimé que nous sommes restés assis un bon moment en écoutant leurs chansons.




Nos avons rencontré Matter….



Et maintenant .... Heure du défi! La file d’attente est absolument incroyable et «immersive». La partie "dark ride" est très agréable et le circuit est très sympa. Si on parle de technologie, l'attraction n'est pas «révolutionnaire» (elle est basée sur des véhicules EMV déjà vus dans d'autres attractions de Disney), mais toutes les décorations, l'ambiance, et les éléments décoratifs sont, vraiment, à vous couper le souffle. Vous vous sentez vraiment dans le film. Un petit exemple:














Vous pouvez voir dans cette photo « on ride » qu’on s’ennuie facilement dedans ! :-D




Nous avons déjeuné dans la région du Pacifique Wharf qui s'est avéré l'un des quartiers les plus agréables du parc. Cette zone recrée les zones « Fisherman Wharf » de Monterey et San Francisco. Nous avons mangé de la nourriture chinoise qui était très bonne, animés à nouveau par les «Mariachi Divas».

Heure de la parade! Le parc a une parade Pixar du genre a celle des Disney’s Hollywood Studios à Orlando. Rien à dire, les Cm sont pleins d'enthousiasme.







Comme il faisait déjà très chaud ... Temps de se rafraichir! Nous sommes allés jusqu'à Grizzly River Run qui nous accueille autour d’un des icônes du parc, la montagne avec la forme d’un ours Grizzly.






Le ride est très fun et on se croit vraiment dans les montagnes. Certainement la meilleure attraction de ce genre que je n’ai jamais vu.

Comme les enfants de l'autre famille voulait a nouveaux des attractions a sensations, ils son tous partis vers California Screamin. Par contre, ma famille et moi sommes allés au théâtre Hypérion pour voir la comédie musicale "Aladdin".

La comédie musicale est vraiment un délice. Le rythme, les chansons, la troupe d'acteurs, décors, costumes ... tout au niveau d'une comédie musicale de Broadway, mais avec une durée de 50 minutes et sans avoir à payer d'entrée supplémentaire :-D (Comme toujours, les photos des spectacles sont "made in Internet »)









Malheureusement la scène du "tapis volant" est annulée depuis des mois en raison d'un accident, mais si vous ne savez pas de son existence ça ne choque pas plus.



Le personnage du génie est la star absolue…Comme dans le film, il est vraiment le meilleur personnage de l’histoire. Il ose même improviser un peut, plaisanter avec le public. Un acteur vraiment. Génial !

Parmi tous les acteurs, touchant de voir une jeune fille handicapée en fauteuil roulant. Le fauteuil avait quelques décoration pour s’intégré parfaitement a l’ambiance d’Agrabah. C’est ça l’intégration !

Après la comédie musicale, nous avons rencontré le reste du groupe qui attendait à l'extérieur et nous sommes allés à la Tour de la Terreur, identique à la version parisienne… peut-être moins mise en valeur par sa situation et manque de jardin.



C’est le tour de la zone de "Bugs land" qui est vraiment magnifique. Pour moi, le souci du détail, le thème, l’ambiance, etc… font de cette zone beaucoup intéressante que le Toy Story Playland que nous connaissons a Paris (et que je n’accroche toujours pas). Les enfants sont allé sur quelques attractions de cette zone et ils se sont rafraichit un peux dans une « wet zone » avant d’aller voir "It’s tought to be a Bug", show identique à celui d'Orlando.








Nous sommes allés à la zone "Hollywood”, zone du parc qui n’a pas encore reçue de « placemaking » mais que j’ai trouvé magnifique avec l’exception du coin du ride « Monsters Inc ».






La façade de cette attraction a un besoin urgente d’être rénovée, pour moi elle est indigne d’un parc Disney. Les animatronics sont simples mais l'atmosphère du film est joliment recrée. Une note sympa, à la fin du voyage Roz fait de l’interaction avec les passagers. Elle m'a dit que mes lunettes collent bien avec ma tête chauve :-D Nous n’avons pas fait "Muppets 3D" que nous connaissions déjà d’Orlando par manque de temps.

Dans ce coin du parc nous avons vus la préparation d'un festival qui a lieu la nuit basé sur l'univers de "Alice" de Tim Burton ... mais il serait plus tard et nous n’avons pas eu plus de temps. Pourtant, nous avons vu un peu l'atmosphère de la fête qui était en préparation et nous avons vu un peu les essais du groupe de rock.



Nous sommes allés à sa version de "Art of Disney Animation" séparée ici dans plusieurs bâtiments et qui en fait la version plus complète et aboutie de celle que je connais. A l'intérieur ou trouve, entre autres, un impressionnant "Zoetrope" 3D construit par Pixar.

Ma fille voulait absolument faire un cours de dessin mais c’était trop tard…donc nous sommes partis avec promise de retourner demain.car arrivait notre réservation pour diner.

Donc nous sommes partis vers le Grand Californian. Sur la route, nous avons dit bonjour au "jeune Walt" recréé dans la fabuleuse statue "Storytellers"



Nous avions réservé au restaurant du même nom, situé dans l'hôtel de luxe. Très bon repas et petit tour dans la salle principale. Ambiance feutrée avec le pianiste jouant des classiques Disney, comme au « Fantasia Bar » a Paris.








Nous avons quitté l'hôtel pour se promener un peu dans le "Downtown Disney". Pas de temps voir grand-chose, mais nous avons aimé ce que nous avons vu. L'atmosphère était beaucoup plus élégante et familiale que celle de Paris. Ambiance assurée par quelques excellents musiciens dans la rue, nous sommes resté hypnotiser devant un fabuleux guitariste pendant un bon moment.

Après dîner, mon idée était d'aller à Disneyland pour profiter des animations nocturnes. Après avoir étudié la planification à suivre, j'ai proposé la stratégie qui semblait plus intelligente pour voir dans les meilleures conditions 2 des 3 shows nocturnes de Disneyland. Nous voulions voir les feux d'artifice et Fantasmic et nous avons renoncé à voir (impossible de faire les 3 le même soir) les animations sur la façade d’It’s a Small World (genre vidéo mapping).

C’était trop juste pour avoir de bonne places pour la première session pour Fantasmic et même si il manquait encore assez de temps pour les premiers feux d’artifices, j’ai convaincu le reste du groupe que le plus intelligeant était de prendre de la place a Central Plaza pour les feux d’artifices et juste après nous dirigés a New Orleans Square pour la deuxième session de Fantasmic.

Dit et fait, nous sommes allés au parc (il y avait beaucoup de gens qui était aussi en train d’entrer) et nous sommes allés à Central Plaza, en face du château. Nous sommes restés juste sur le côté gauche de celle ci, positionné pour aller à New Orléans Square a la fin du show, puis nous nous sommes assis sur le sol comme la grande majorité des visiteurs.

Après quelques minutes, quelques Cast Members nos ont dit que tout le monde devait se lever pour un accès facile aux autres visiteurs. Je dois dire que bien que le parc, les sentiers et accès soient plus petit ici qu’a Paris, ils « savent » dirigés les foules beaucoup mieux qu’à Paris. Je pense que le manque de place les oblige à faire l’excellence dans ce domaine et, en effet, ils font un extraordinaire travail. Et, n’oublions pas, les américains son beaucoup plus discipliné que nous, les européens (ra le bol de certains guests a Paris)

Encore une fois, les photos des spectacles sont "made in Internet":



Quelques minutes plus tard, la musique a commencé et sur le ciel de Disneyland est apparue en volant la fée Clochette volante avec une fluidité incroyable. Il ne s'agissait pas simplement de la faire glisser sur un câble comme j’avait vu en 1995 ou comme aux « Feux de la Fée Clochete » de Disneyland Paris…cette fois ci elle était vraiment en train de s’envoler « en vrai » pour tous nos yeux.



Les feux à Disneyland sont très spéciaux pour moi…C’est le château d'origine que je voyais a la télé en noir et blanc quand j’étais un gamin… il y a déjà 40 ans de cela ! Que de souvenirs! Je suis toujours émus quand j’écoute la musique du générique de l’émission "Wonderful World of Color".

Nous avons eu aussi droit a un invité spécial, et Dumbo est également apparu en volant dans l'un des moments les plus mémorables du show.



Lorsque les feux ce sont terminée, nous nous sommes dirigés vers Frontierland où nous avons été retenu un temps tandis que la zone a été vidée des participants à la première session de Fantasmic. Ils ont été amenés à la sortie par Adventureland, donc tout était parfaitement organisé.

Un Cast Member nous a demandé un petit peut de patience, nous allions passer dans quelques minutes.

Toujours surprenant comportement des Américains après l’ouverture de la zone : nous, on a commencé à presque a courir (mentalité européenne), mais tout le reste marchait avec un rythme calme et en parfait ordre ... Pouvez-vous imaginer ceci à Paris?

Heureusement nous avons trouvé de la place à l’ endroit que je voulais : bien centré juste en face de "Pirates des Caraïbes" dans la zone "assis" (il ya des zones pour assister au spectacle «assis» et un autre pour voir "debout"). Ici, tout le monde assis sur le sol en prenant leur «espace». Pour éviter des problèmes de visibilité, personne ne peut se lever dans la zone «assis» (même pas les enfants), et personne ne peut s'asseoir dans la zone «debout». Ils ont même averti que les poussettes devaient être pliées pendant le show.



Je ne crois pas que ce serais possible de faire en Europe un show aussi populaire avec la place disponible qu’ils ont a Disneyland(Californie), mais ici, avec cette organisation et cette discipline…pas de problème.

Certes, on ne respire «l'ambiance» avant le spectacle que l'on respire dans l'amphithéâtre d'Orlando. En Floride, il est incroyable de voir comment les gens sont encouragés à faire la vague, chante, frappes les mains et les pieds, etc. ... En Californie tout est beaucoup plus "intime" et il n'y a rien de tout cela. Mais pour être juste, je préfère 100 fois la version de la Californie.

Pourquoi ? Parce qu’un des problèmes du parc (le manque d’espace) aide à voir le show d’une forme beaucoup plus proche et intime. C’est comme voir votre chanteur préféré au premier rang d'un petit théâtre ou le voir à longue distance, dans un grand stade, absolument rien à voir.



Même certains éléments du spectacle sont beaucoup mieux en Californie, comme le spectaculaire dragon:



Mais mon coup de cœur a été l'apparition, après un gros bruit de canon, du bateau de Crochet avec Peter Pan aussi dessus. Pour le spectacle ils utilisent les 2 bateaux de Frontierland et, encore une fois, la limitation du parc fait que la créativité et la magie soit présente : utiliser les vrais bateaux de Frontierland est un grand succès. Voir le "Columbia" sortir du noir, mis en place comme le "Jolly Roger" dans le spectacle est, vraiment, l'une des plus belles choses vues dans un spectacle de Disney (Moment sublime pour moi !)



A la fin du spectacle, nous nous sommes dirigés vers la sortie. Avant de quitter le parc, j'ai pris une photo en face de l'appartement de Walt où, nuit tombée, on voyait parfaitement la fameuse lampe a la fenêtre qui est toujours allumée.



Je rêve de tout cœur mettre les pieds dedans mais c'était un rêve impossible .... Ou pas ?
S'il ya un endroit où les rêves deviennent réalité, c'est a Disneyland, n’est ce pas?

A SUIVRE ...
Revenir en haut Aller en bas
http://dlpboa.com/forodisney/
Shaaa



Féminin
Age : 21
Messages : 427
Localisation : Belgique
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Mar 19 Fév 2013 - 13:28

Super TR, voilà qui va me permettre d'attendre Novembre Very Happy


🇺🇸 La toute première Belge à participer au Disney Cultural Exchange Program de Walt Disney World.

Abonnez-vous à mon blog pour suivre toutes mes aventures! Je vous raconte aussi comment je suis parvenue à réaliser ce rêve malgré toutes les difficultés et mauvaises surprises qui me sont arrivées. 👸🏽✨

✨ www.SaviDoesDisney.wordpress.com ✨
Revenir en haut Aller en bas
http://Www.savidoesdisney.wordpress.com
anne-laure037



Féminin
Age : 30
Messages : 602
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Mar 19 Fév 2013 - 15:10

Super ce TR !!!

Il n'y avait pas l'aire d'avoir trop de monde à part à cars land, heureusement pour toi !


Dernière visite : 26-27 février au Santa fé !

13 février 2012 - 23 février 2012 : A nous la Floride : Trip report : Our trip to Florida
Revenir en haut Aller en bas
masmiles2



Masculin
Age : 49
Messages : 458
Localisation : Espagne
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 28 Fév 2013 - 17:34

JOUR 14:

Dernière journée à Disneyland! Aujourd'hui, nous devions utiliser les «heures supplémentaires», mais les enfants sont fatigués et les autres adultes ne veulent pas se lever tôt non plus (c’est juste moi le fan !).Comme j’avais une réservation pour le tour "On the Walt’s Footsteep", j'ai décidé d'entrer dans le parc à 8h00 en utilisant mon entrée « Magic Morning » tout seul.

Le reste allait faire la lessive avant de laisser nos bagages à la réception et entrer dans le parc mi matinée.





À 8h00 j'ai franchi les tourniquets du parc et après la classique photo avec le Mickey de fleurs, heure de promenade sur Main Street.



Comme je fais souvent à Paris, j'adore ces promenades matinales tout seul. Flâner sur Main Street, sans presque de visiteurs, en regardant les petits détails tout en profitant de l’ambiance est une expérience magique pour moi.



J'ai bien aimé trouver des petites références à la vie de Walt Disney ou des détails qui on inspiré, a leur tours, le Main Street Parisien.





Une autre petite chose que j'aime, c'est de voir les CM en train de laisser tout niquel pour l’ouverture générale. Ici, un Cast Member en traient de mettre du lubrifiant sur les rails du « horse car ».



A cette heure ci, j'ai bien profité du Château qui gagne beaucoup à une distance plus courte. Je me souvenais d’un château que j’ai découvert en 1995 sans trop intérêt, tout petit et sans beaucoup de détails, et c’est une idée que j’avais et qui ne lui fait pas de justice. Ok, Il est petit mais il a beaucoup de charme et de nombreux petits détails aussi. Et, en plus, c’est le château original !



Il a une zone avec le puits « wishing well » très semblables et dans la même situation (coté droit) que nous avons à Paris (et a Orlando).



On y trouve la célèbre fontaine avec des statues de Blanche-Neige et les 7 nains. Je suis sûr que la plupart d’entre vous connaissez très bien que l'artiste qui les a réalisées avait fait une grosse erreur : Blanche-Neige est presque de la même taille que les 7 nains. La solution fournie par les Imagineers à Walt Disney a été de les placés en «perspective forcée» pour tromper l'œil .... Et ça marche!



Fantasyland est très agréable et de style très semblable au Fantasyland parisien (enfin, beaucoup plus semblable que le Fantasyland d’Orlando). Ce n'est pas le Fantasyland original (celui ci était plutôt du genre « tentes médiévales » comme a WDW), mais c'est ce que Walt Disney a toujours voulu faire. Le manque de fonds a forcé à faire quelque chose plus simple en 1955, mais les imagineers ont fait des progrès des années plus tard.






Après quelques attractions classiques comme Alice (le ride) ou Mister Toad, je suis allé faire un tour a It’s a Small World. Heureux de redécouvrir l'attraction originale qui a débuté dans le pavillon de l'UNICEF pour la foire de NYC 1964-65








Amusant de trouver à l'intérieur des références "Disney" installés après un « update » récent. Les personnages de Disney sont très correctement faits avec un style "It’ s a small world". Comme fan « puriste » j’étais contre cette idée mais je dois accepter qu’ils sont très bien intégrés et respectes le style graphique de la grande Mary Blair.

En face de l'attraction était la princesse Merida du film "Brave". J’aurais bien voulus avoir une photo avec elle, mais il y avait déjà une très longue attente.

Temps de retourner a Main Street! A côté de City Hall se trouve le petit bâtiment pour les visites guidées. J'ai fait l’enregistrement et ils m'ont donné une carte pour choisir le sandwich pour le déjeuner (inclus dans le forfait). Quelques minutes plus tard j’étais en face d’Eddie, qui s’est avéré un excellent guide.




Nous étions 10 personnes dans le groupe et nous avions tous des écouteurs pour écouter les commentaires d'Eddie. En outre, de temps en temps, nous pouvions entendre des bruitages, de la musiques ou des enregistrements de Walt Disney lui-même pour renforcé certaines choses qu’Eddie nous racontais.

La visite était très intéressante. Bien que la plupart des choses était déjà connues pour moi, ce n’est pas le même de l'avoir lu dans un livre que de le voir « en vrai ».

La visite comprenait deux attractions classiques que je n’avais pas encore essayées ces jours-ci, superbe ! La première était "Jungle Cruise", si vous ne le savez pas, c’est un tour en bateau à travers la jungle. Je ne sais pas si elles sont différentes, mais je l’ai trouvé plus charmante que celle d’Orlando (peut-être la patte d’Harper Goff ?).

La deuxième attraction classique était "Tiki Room". L’attraction ici est l'originale et non la "nouvelle version" (avec Zazu et Iago) qu’ils ont en Floride. A la fin du spectacle, Eddie nous a présenté l'une des fleurs originales de l’attraction. C'est incroyable de voir la valeur que les américains donnent à toutes les vieilles choses.





Un des points forts de la visite est l'entrée au hall du Club 33. Nous ne pouvions pas monter les escaliers, mais passer par la porte mythique a été vraiment un moment unique pour moi.



La réception du club 33 a des superbes dessins originaux du grand Herb Ryan et j’ai eu la possibilité d’entré dans le célèbre ascenseur, reproduction d’un ascenseur que Walt Disney avait vu a Paris lors d’un voyage.



Dans Fantasyland, Eddie nous a montré une curiosité que j'ai trouvée intéressante:



Si vous regardez bien les photos, on peut « deviner » 2 des guichets pour le contrôle des « tickets» qui fonctionnait à l’époque. Rappelons qu’a l’ouverture et pendant beaucoup d’années, on devait acheter un carnet avec de billets à rendre à chaque attraction. En fonction de leur classification, nous devions donner un billet en classe A, B, C, D ou E. Les e-tickets étaient pour les meilleures attractions et cette classification reste en vigueur aujourd'hui comme classification « officieuse », comme vous savez bien.

La visite s'est terminée à l'Opéra House où nous avons pu voir beaucoup de ces billets, des entrées originales, les premiers plans du parc, etc. ....





Ils ont également une galerie de «visionnaires» dans le monde du divertissement de Jim Henson à George Lucas. Vous connaissez sûrement d’où vient l’idée de Disneyland : Walt Disney allait tous les samedis avec ses filles au Carrousel du Griffith Park. Walt était assis sur un banc, en train de manger des cacahuètes, pendant que les petites était sur le carrousel et il a pensé que ce n'était pas très amusant et a rêvé d'un endroit où les parents et les enfants peuvent s'amuser ensemble.

Eh bien, il ya un cheval original du carrousel du Griffith Park :



Mais aussi un banc et un chariot de vente de cacahuètes originaux!



Heure du déjeuner, nous sommes retournés au coin des "visites guidées". Sur une petite terrasse, 3 tables avec les sandwiches commandés et notre nom dessus. J’ai eu la chance de déjeuné juste à coté de notre Guide, Eddie.

Nous avons parlé longuement de son travail à Disneyland et je lui ai fait remarquer qu'il avait perdu son name-tag pendant le tour.

Au cours du déjeuner, il nous a dit que la visite a été entièrement rénové et qu'à partir de Septembre le tour allait coûter plus cher, mais était inclus un très petit coup d’œil a l’appartement privé de Walt Disney sur Main Street. Il m’a raconté qu’ils ne savaient pas encore comment ils allaient faire par ce qu’ils voulaient préserver l’endroit dans les meilleures conditions. Une barrière ou corde était envisagée a l’intérieur et l’interdiction de faire des photos aussi (juste une photo « de groupe » autorisée). Je lui ai dit que c'était un de mes rêves et qu’après je voulais lui montrer quelque chose.

J'ai attendu le départ du reste du groupe, et j’ai sortit deux choses de ma poche à sa grande surprise. L'une était un pin «20e anniversaire » de Disneyland Paris en signe de souvenir de mon passage. Quelques mois avant, je suis été à Disneyland Paris et j'ai acheté deux pins pour faire 2 petits cadeaux à deux CM de Disneyland. Eddie était vraiment un « passionné » en plus de CM et a vraiment apprécier le souvenir.

Puis c’était le tour de mon «arme secrète», une lettre que j'avais reçu quelques jour auparavant pour m’invité à deux expériences dont je me souviendrai toute ma vie. Je ne peux pas donner plus de détails de celle-ci ou d'expliquer comment ou pourquoi j'ai reçu l'invitation, mais vous dire que George Kalogridis, président de Disneyland Resort, a été très-très gentil avec moi.

Après la lecture, Eddie a changé de couleur ! Il m'a demandé d'attendre quelques minutes pour se renseigner un peu plus. À son retour, il m'a dit qu'un «guide Vip" m'attendais dans une heure à côté du bâtiment de la "Fire House" où se trouve l'appartement de Walt Disney. Et a 16 :00 j’avais un autre rendez-vous pour une autre « expérience magique » avec toute ma famille sur le Railroad.

Comme il manquait une heure pour la rencontre avec le guide Vip, j’ai appelé la famille pour savoir où ils étaient. Ils m’ont dit qu'il était aux alentours d’ It’s a Small World, donc direction Fantasyland !

Il avait eu une très bonne mâtiné, avec une visite de ToonTown. Ma famille m’a dit qu’ils avaient beaucoup plus aimé cette zone que l’ancien Toontown de WDW (et qui n’existe plus) En 1995, j’ai bien aimé le ToonTown Californien, mais cette fois ci….pas de temps pour moi !






Revenir en haut Aller en bas
http://dlpboa.com/forodisney/
masmiles2



Masculin
Age : 49
Messages : 458
Localisation : Espagne
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 28 Fév 2013 - 17:34

Comme c'était l'heure du déjeuner pour eux, je leur ai accompagné jusqu’au «Village House» qui est, plus ou moins, l'«original» de notre «Au Chalet de la Marionnette." Sur la porte de sortie est le fameux «Figaro» que nous avons à Paris mais avant de réussir de déplacer le panneau de « Sortie » ;-)



Comme c’était déjà l’heure, je suis retourné tout seul vers Main Street pour la rencontre avec le guide Vip.

A côté de la "Fire House" était Diane, une guide avec beaucoup d’expérience, une CM très « pro ». Elle a été très surprise de voir que c'était une visite juste pour moi parce que, comme elle m’a expliqué, c’était un truc normalement organisé pour des visites de familles invitées par un sponsor du parc ou d’un cadre de la société. Mais que c’était très bizarre pour une seule personne. J’ai plaisanté un peu en luis disant que j’étais un mec un peut « bizarre » et que peut-être c'était la raison :-D

D'abord nous sommes entrés dans le poste de pompiers et Diane m'a montré la fameuse barre de descente qui a été fermée le jour que Lilian Disney a été surprise par un visiteur qui a monté jusqu'à l’étage.

Elle m’a expliqué que Walt Disney avait décidé de placer un appartement ici, et pas dans un autre bâtiment, parce que celui-ci a été un des premiers bâtiments à être fini (avec l’Opera House). Comme sa maison de Carolwood Drive était très loin d’Anaheim, celui-ci lui a permit de dormir beaucoup de nuits sur place et ainsi superviser personnellement la construction du parc.

Et puis elle m’a demandé: «Are you ready, Luis?" Bien sûr! Comment pourrais-je ne pas être prêt pour réaliser mon rêve!

Diane m'a demandé d'attendre un moment parce qu’elle devait vérifier que tout était OK. Au début, je ne comprenais rien, mais, après, j’ai bien compris !.... L'entrée de l'appartement se trouve dans les coulisses! Et bien sûr, il faut faire attention pour qu’un guest ne voie pas "ce que vous ne pouvez pas voir."

Diane est allée dans la zone « backstage » par une porte étroite juste à côté du « Fire House Building », et après inspection elle m’a dit que je pouvais y aller. Wow! Ma première visite dans les coulisses d’un parc Disney, mon baptême "backstage", ne pouvait pas être plus grandiose.... A Disneyland et pour une visite privée de l’appartement de Walt Disney!

J'ai été surpris par un grand miroir plein longueur à coté de la porte. Diane m’a expliqué que tous les Cast Members doivent se regarder dans le miroir avant de sortir «sur scène» pour s'assurer que tout est parfait. Et pendant son explication, est apparu un employé qui a mis en place son chapeau avant de franchir la porte.

Pour la première fois de ma vie, j'ai été «dans les coulisses» d’un parc Disney et ne pouvait pas croire ce que je voyais, un grand cheval par ici, un groupe de Cast Members faisant son repas a table par là, un autre employé en polissant son instrument de musique avant d’aller « on stage » juste en face….

Nous avons monté quelques marches métalliques et nous somme déjà juste a la porte d'entrée de l'appartement. Diane m'a demandé de faire sonner la sonnette mécanique a la porte, un détail de l’époque victorienne pour être a thème avec Main Street même si nous ne sommes pas « on stage », surprenant !

Nous sommes entrés dans l'appartement, et j’étais vraiment ému. Je me suis pincé le bras, mais je ne rêvais pas, mon rêve était accomplis ! Diane était un guide exceptionnel, elle m’a dit que nous ferions quelques photos a la fin de la visite (pas d’interdiction directe de prendre des photos, mais elle me l’a demandé comme ça) et elle m'a tout montré, tous raconter sur cet endroit magique. Elle m’a expliqué tous les détails de tout ce que j'ai vu là-bas. Elle m’a encouragé à ouvrir les placards, les tiroirs, regarder tous les petits coins…. Curieusement, j'ai remarqué que la douche avait plusieurs jets d'eau, comme un «spa» ancien. Ce détail nous a amené à parler de la façon dont Walt Disney avait toujours un pied dans le passé (le style victorien de l'appartement) et l'autre dans le futur (Qui diable avait un spa chez soit en 1955?)

Dans la kitchenette j’ai vu le grill à sandwich avec lequel il a préparé ses sandwichs au fromage (ses préférés) et toute la vaisselle originale étaient là aussi. J'ai demandé a Diane sa version du service à thé avec l’inscription "Tom & Jerry" parce que j'avais lu de nombreux trucs en ligne sur ce détail et il semblait étrange que Walt Disney avait un détail en hommage a des dessins animés d’un autre Studio d’Animation (j’avais lu quelque par que Walt Disney était fan de ces dessins). Diane m'a dit que cette info était fausse, que le nom n'était pas directement tiré des dessins animés. Le nom « Tom & Jerry » était un clin d’œil a la Seconde Guerre mondiale, car a l’époque les anglais était connus comme les "Tommys" et les Allemands était les "Jerrys". Et cette rivalité entre les "Toms" et "Jerry" est ce qui donné les noms des célèbres personnages de dessins animés.

Puis nous sommes allés à la terrasse ou il faisait très chaud. D'un côté, Main Street (vrais privilège de voir la rue de ce point là) et l'autre (derrière un mur) .... Jungle Cruise! Elle m'a raconté des histoires très drôles sur les filles de Walt Disney effrayant les visiteurs qui se trouvaient dans l'attraction.

Une fois à l'intérieur, elle m'a encouragé à mettre le pied à l'endroit où il y avait avant une ouverture pour la barre des pompiers. Pas difficile à trouver sous la moquette, le son était différant à cause du "patch".

Diane m'a invité à m’assoir dans l'un des canapés rouges et elle ma raconter beaucoup d'histoires et d'anecdotes sur Walt Disney, sa famille et l'appartement. Des moments absolument délicieux, qui resteront dans ma mémoire pour toujours.

J'ai remarqué qu'il n'y avait pas de chambre, juste un petit salon / cuisine, salle de bains et terrasse. Diane a expliqué que l’endroit était trop petit pour cela, qu’il n’y avait pas de lits, mais à la place il y avait 2 canapés-lits pour Walt Disney et son épouse. Elle m’a dit: «Ne cherchez pas plus loin le lit de Walt Disney .... Vous êtes assis dessus !" Vous pouvez imaginer le frison dans mon dos ! :-D

Diane m'a invité à poser pour quelques photos avec la fameuse lampe:



Enfin, elle a ouvert un tiroir et m'a donné un pin unique en souvenir de ma visite. Le pin est très joli, c’est une reproduction de la lampe et a un petit détail tous charmant : l’ampoule brille dans le noir !

J’a remercie Diane pour sa gentillesse avec un autre pin du 20e anniversaire de Disneyland Paris. Elle a été surprise quand je lui ai donné, elle ma regarder en souriant et elle m’a dit: «Alors, maintenant, je comprends pourquoi vous êtes ici »... paroles que j’ai très apprécié !

Nous avons quitté l'appartement avec la même procédure, Diane est sortie en premier pour voir que tout était "OK" et nous nous sommes dit au revoir juste a la porte « backstage ». Je lui ai donné ma carte de visite parce qu’elle m’a raconté que sa sœur habitait à Barcelone et avait un voyage en Espagne dans la tête.

J'ai regardé ma montre et nous avions passé plus d'une heure à l'intérieur de l'appartement ... le temps passe tellement vite quand ont est a l’aise! 2012 sera toujours dans ma mémoire, j’ai pu accomplir deux de mes rêves, rencontrer Tony Baxter et maintenant ça!

Comme il manquait un peut de temps pour la deuxième surprise, je suis rentré a nouveau a l’ "Opera House" parce que je voulais vraiment voir l’attraction "Great Moments avec M. Lincoln", l'attraction originale que Disney a créé pour le pavillon de l'Illinois pour l'Exposition universelle de New York 1964-65.

Malheureusement le pré-show avait juste commencé avec les « Voices of Liberty » (que je connaissais déjà du pavillon américain à Epcot) et l’attente était trop longue pour le prochain show (je n’avais pas plus de temps  )

Alors j'ai appelé ma femme et je les ai rejoints pour une petite collation avant de monter dans le train. Comme elle voulait un glace ou quelque chose du genre, je lui ai conseillé un "Dole whip " dans le kiosque à coté du "Tiki Room" (où il ya toujours une longue file, mais moins longue du coté de l’attraction ;-) ). Elle a adoré le « Dole whip » qui est vraiment a tombé par terre ! J’ai opté pour un cappuccino glacé, préparés avec amour dans un kiosque en face du château, sur Central Plaza.

Je suis allé à la gare de Main avec ma famille et le reste du groupe. La seconde "expérience exceptionnelle" était un tour privé a bord du "Lilly Belle" le wagon présidentiel qui circule des fois dans le parc.

Le "Lilly Belle" est l'un des rêves de Walt Disney qu’il n’avait pas réussi à accomplir. Il voulait avoir un wagon présidentiel pour les autorités et les personnalités. Il voulait un wagon de luxe mais le manque de budget avait reporté sa réalisation. Rappelons que tant le train à vapeur et le monorail n’appartenait pas à Disneyland, mais c’était propriété de la famille Disney, et ça a été ainsi pendant beaucoup d’années. Sa femme était au courant de ce «désir insatisfait» et a financé la rénovation de l'un des wagons de train original "Santa Fe Disneyland Railroad" (le premier train du parc) pour le reconvertir en wagon présidentiel. C'est la seule voiture du train original en service et le reste est en mains privées ou de la fondation "Carolwood Pacific Historical Society » dont je parlerai plus tard.

Je dois préciser que n'importe qui peut aller sur ce wagon, il suffit juste de une faire une réservation le matin à la gare parce que les places sont limitées et la demande est très forte. Ce qui était inhabituel, c'est que la voiture était tous entière pour nous!

Nous avons attendu quelques minutes sur l’heure du rendez vous mais la confirmation de notre réservation n’était pas arrivé a la gare. Ils nous ont demandé d’attendre un peut plus mais le train est parti sans nous ! La confirmation est arrivée mais il fallait attendre quelques minutes supplémentaires. Le problème était que c’était notre dernière attraction cars nous voulions partir par trop tard d’Anaheim et ma fille voulait absolument essayer l’ « Animation Academy» avants de quitter le résort. Comme les autres n’étaient pas trop intéresser non plus sur ce tour sur le Railroad, ils sont tous partis ver le parc California Adventure. Je suis resté à la station avec le père de l’autre famille pour aller après chercher notre voiture à location après.

Quelques minutes plus tard, le train et "Andrew" nous a demandé de montré, symboliquement, les billets spéciaux qu’ils nous avaient donné avant d’aller sur le train.



Le train est reparti et Andrew nous a expliqué l'histoire de cette voiture. Il nous a signalé un vêtement accroché dans un coin, c'était un cadeau de l'empereur Hirohito du Japon suite à une visite au parc et premier VIP à faire un tour sur le Lilly Belle.



Le wagon est très joli et élégant. La moquette est la même que l’on peut trouver a l'appartement de Walt Disney sur Main Street.







Après avoir signé le livre d'or, nous avons dit au revoir à Andrew et avec une grande tristesse, le parc. Toujours difficile de "dire au revoir" à notre bien-aimé Disneyland Paris, mais cette fois ci l'adieu était encore plus difficile parce que je ne sais pas quand je retournerais ici (presque 20 ans c’étaient écoulés depuis ma première visite !)

Nous sommes traversés le "Dowtown" pour rejoindre le bureau de location de voitures. Malgré l’heure (c'était l'après-midi) il y avait une très bonne ambiance et beaucoup de clients dans les magasins.

  

Après avoir remplis tous les papiers, nous avons pris la voiture et partis vers nôtre hôtel pour les valises. Dans le hall de l'hôtel il y avait des sodas et des collations (gratuit pour les clients) et nous nous sommes assis pour attendre le reste. L’attente a été longue cars les femmes sont partir faire du shopping au "World of Disney" après les cours de dessin.



Une fois réunis, nous nous sommes dirigés vers Los Angeles. Sur la route nous avons fait un stop dans un magasin « outlet » pour un peu plus de shopping, magasin ou les prix étaient très intéressants.

Dans le complexe de magasins, nous avons connu 3 couples d'origine mexicaine très sympas. Nous sommes restés une bonne heure en parlant sur les différences de vie entre l’Espagne et les Etats-Unis. Comme c’était déjà un peut tard, nous avons décidé de diner sur place avant de continuer la route.

Nous sommes partis jusqu’au nord de Los Angeles pour rejoindre la ville de Burbank où nous dormions pour deux nuits. Sur le chemin, nous sommes passés par devant le siège de la Walt Disney Company qui était très proche de notre hôtel.

Après le check-in, nous sommes tous allés au lit car demain matin, nous avions de nouvelles aventures à vivre ...

A SUIVRE ....
Revenir en haut Aller en bas
http://dlpboa.com/forodisney/
fafa45



Masculin
Messages : 3136
Localisation : gien loiret
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 28 Fév 2013 - 21:42

Super Very Happy tu ma fait rever ^^ ! tu ma quasiment ou presque donner l'impréssion de vivre ces moments charmant et très bon a DL Wink ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
masmiles2



Masculin
Age : 49
Messages : 458
Localisation : Espagne
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 28 Fév 2013 - 21:56

@fafa45 a écrit:
Super Very Happy tu ma fait rever ^^ ! tu ma quasiment ou presque donner l'impréssion de vivre ces moments charmant et très bon a DL Wink ^^ !

Heureux de voir que tu as aimé ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://dlpboa.com/forodisney/
fafa45



Masculin
Messages : 3136
Localisation : gien loiret
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 28 Fév 2013 - 21:59

^^ ta pu faire indy adventure ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
masmiles2



Masculin
Age : 49
Messages : 458
Localisation : Espagne
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 28 Fév 2013 - 22:04

@fafa45 a écrit:
^^ ta pu faire indy adventure ? Smile

Bien sûr! Le matin du jour 12 nous y sommes allés. C’est du grand « Tony Baxter » !
Revenir en haut Aller en bas
http://dlpboa.com/forodisney/
Ewilan



Féminin
Age : 23
Messages : 2879
Localisation : Tardis
Inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Jeu 28 Fév 2013 - 22:31

Ce que tu as vécu est magnifique ! Merci de le partager avec nous !!


Run … run, you clever boy … and remember.


Pinpics Ewilan. Parrainage cashback iGraal (DisneyStore.fr) & Quidco (DisneyStore.uk)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/groups/714487835271643/
anne-laure037



Féminin
Age : 30
Messages : 602
Inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Ven 1 Mar 2013 - 18:55

Magnifique... Quelle chance tu as eu ! Et comme je comprends ton émotion...

Merci de nous faire partager tout ça, c'est juste magnifique !


Dernière visite : 26-27 février au Santa fé !

13 février 2012 - 23 février 2012 : A nous la Floride : Trip report : Our trip to Florida
Revenir en haut Aller en bas
masmiles2



Masculin
Age : 49
Messages : 458
Localisation : Espagne
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End) Lun 4 Mar 2013 - 20:09

@anne-laure037 a écrit:
Magnifique... Quelle chance tu as eu ! Et comme je comprends ton émotion...

Merci de nous faire partager tout ça, c'est juste magnifique !

C'est avec plaisir! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://dlpboa.com/forodisney/
 
CALIFORNIA, Here We Goooooooooooo! (The End)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Living Disney :: Trip reports Disney :: Resorts américains-