AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Paramount] Transformers (2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Grandmath
Fondateur


Masculin
Age : 36
Messages : 8440
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: [Paramount] Transformers (2007) Mer 4 Juil 2007 - 22:26



Il faut l'avouer, ce projet ne m'enchantait pas particulièrement, même si Michael Bay, que j'adore, était censé le réaliser... je me souviens avoir bien sûr eu les jouets, mais je n'ai jamais été vraiment fan. Quand aux designs trouvés sur le net, je les trouvais particulièrement laids.

Et puis les premières vidéos sont apparues sur le net, ainsi que les premières critiques... j'ai halluciné de lire à quel point les gens aimaient ce film, qui a d'ailleurs l'air absolument dantesque, très drôle, voir même ridicule mais c'est un ridicule qui lui va bien. Après tout, quoi de plus normal pour une adaptation de série animée pour enfants!! Et me voilà un converti, j'attends le 25/07 avec une impatience absolue!!

Le teaser:

http://www.youtube.com/watch?v=zZp75fWe-ss

La bande-annonce:

http://www.youtube.com/watch?v=s7uXvqfQvNI

Spot TV:

http://www.youtube.com/watch?v=Iwfz3EdaSNE

Mini Making-Of:

http://www.youtube.com/watch?v=Wzozzf-PDgU






WDW : 2001, 2003 x 5, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2016
DLR : 2003 x 2, 2006, 2007, 2008, 2011, 2012, 2015
TDR : 2007, 2014 x 2 | HKDL : 2014
DCL : 2005, 2009 | Aulani : 2015
Trip Report: notre Road Trip américain 2012
Mon blog | Mes vidéos perso
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneycentralplaza.com
jonathan1985



Masculin
Messages : 3216
Localisation : Paris
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Mer 4 Juil 2007 - 22:30

J'ai aussi hâte de m'en prendre plein la gueule, même si le scénario (les robots font la guerre) m'enthousiasme pas des masses !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Mer 4 Juil 2007 - 22:48

pour avoir vu la bande annonce plusieurs fois, je dois dire que ca ne me tente pas vraiment, voire meme pas du tout.
je ne sais pas pourquoi car tous les ingrédients sont réunis pour en faire un gros succès qui plait à tout le monde, mais il ne m'attire pas. le scénario ne me dit rien.
cela dit j'irai sans doute le voir avec mon frère, j'espère que le film me fera changer d'avis et que je ne regretterai pas d'y être allée.
Revenir en haut Aller en bas
mat444



Masculin
Age : 33
Messages : 3602
Localisation : Verlaine, Belgique
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Mer 4 Juil 2007 - 23:30

Franchement, j'étais fort sceptique mais plus le temps passe, plus je me dis que ça va être un film que j'irai voir.

La campagne de promotion est énorme et les images convaincantes.

Espérons que le film soit à la hauteur des bandes-annonces
Revenir en haut Aller en bas
Sora



Masculin
Age : 28
Messages : 773
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Jeu 5 Juil 2007 - 19:47

Rien que le nom m'évoquait un renvoi de petit-déjeûner, Transformers, le mot que tu n'arrêtais pas d'entendre à la pub quand tu regardais les dessins animés le mercredi matin et quand j'étais petit j'étais vraiment pas du tout fan de ce genre de jouet, je trouvais la série animée d'une nullité incroyable et puis j'ai vu la BA dans les salles et le projet m'attire vraiment. Est-ce dû au plaisir de retrouver Shia Laboeuf ou bien de voir que ça n'a pas l'air d'être trop ridicule et que ça peut même être epoustouflant ? Je ne sais guère mais je ne me ferais pas prier pour aller voir ça au cinéma cet été !


Revenir en haut Aller en bas
http://screen-play.fr
John76



Masculin
Age : 32
Messages : 1146
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Ven 6 Juil 2007 - 0:21

En deux mots : sans moi !

La bande annonce (qui m'insupporte au plus haut point) ne fait que confirmer ce que je pensais déjà de ce film : il ne fait pas du tout parti de mon univers cinématographique. Je n'irai donc pas le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Groom2



Masculin
Age : 34
Messages : 881
Localisation : Massy 91
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Mer 11 Juil 2007 - 16:31

Pareil ce sera sans moi ce film, encore un futur bide...
Revenir en haut Aller en bas
jonathan1985



Masculin
Messages : 3216
Localisation : Paris
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Mer 11 Juil 2007 - 16:33

Futur bide ? Il cartonne déjà aux USA !
Revenir en haut Aller en bas
Fouf'



Masculin
Age : 26
Messages : 304
Localisation : Bretagne
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Mer 11 Juil 2007 - 18:23

J'ai vu la bande annonce aujourd'hui en allant au ciné et je dois dire que ce film à l'air plutot pas mal, je pense que j'irais le voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://foufounedu35.skyrock.com/
Titash
Designer officiel de DCP


Masculin
Age : 34
Messages : 3095
Localisation : Lyon, FR
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Jeu 12 Juil 2007 - 3:43

Hum ça s'annonce être un film comme je les déteste...
La seule chose qui pourrais peut être me pousser à aller le voir c'est que ce film soit produit par Spielberg...
confused
Je sent la grosse connerie à plein nez...
Enfin bon j'attendrai de voir quelques critiques avant de décider ou non d'aller le voir... mais je crois que je ferai des économies...


Titash Art Blog : www.titash.net
Revenir en haut Aller en bas
http://www.titash.net/
Ptitmath



Masculin
Age : 33
Messages : 1966
Localisation : Paris
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Jeu 12 Juil 2007 - 9:23

@Sora a écrit:
Rien que le nom m'évoquait un renvoi de petit-déjeûner, Transformers, le mot que tu n'arrêtais pas d'entendre à la pub quand tu regardais les dessins ... !

Tu as eu envie de gerber? What a Face rabbit



Passez vos vacances à Sarlat Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://ptitmath.canalblog.com
Dingoofy



Masculin
Age : 25
Messages : 2040
Localisation : Besançon
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Jeu 12 Juil 2007 - 10:59

Ce film ne m'attire pas vraiment(déja un mebre de l'ancien forum, je ne sais plus qui avait fait remarqué que la voiture de 3 metres de long se transforme en un robot de 15 metres de hautd, ça enleve un peu de crédibilité). Je n'irais que si j'ai des copains qui y vont sinon, nan, nen plus je n'ai jamais vu le DA.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Gwal/135270269818186
Grandmath
Fondateur


Masculin
Age : 36
Messages : 8440
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Jeu 12 Juil 2007 - 11:39

@Dingoofy a écrit:
Ce film ne m'attire pas vraiment(déja un mebre de l'ancien forum, je ne sais plus qui avait fait remarqué que la voiture de 3 metres de long se transforme en un robot de 15 metres de hautd, ça enleve un peu de crédibilité). Je n'irais que si j'ai des copains qui y vont sinon, nan, nen plus je n'ai jamais vu le DA.

Ca ne sert à rien d'avoir vu le DA, car le film est une "adaptation" de la ligne de jouets mais qui a sa propre identité.

Pour la transformation, rien ne sert de critiquer avant d'avoir vu le film, certes dans les vidéos les robots sont plus grands que leur mode véhicule et ça peut choquer, mais c'est parce qu'ils déploient et utilisent toutes les pièces et morceaux de celui-ci (imaginons que je "déplie" une voiture en deux et elle prend déjà le double de taille). Les transformations sont à priori "réalistes" d'après les concepteurs et on pourra les admirer en détail au ralenti. A voir sur place où vont les morceaux, donc!




WDW : 2001, 2003 x 5, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2016
DLR : 2003 x 2, 2006, 2007, 2008, 2011, 2012, 2015
TDR : 2007, 2014 x 2 | HKDL : 2014
DCL : 2005, 2009 | Aulani : 2015
Trip Report: notre Road Trip américain 2012
Mon blog | Mes vidéos perso
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneycentralplaza.com
Dingoofy



Masculin
Age : 25
Messages : 2040
Localisation : Besançon
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Jeu 12 Juil 2007 - 11:42

Ok. Merci GM, mais je ne suis pas tout à fait encore séduit pour aller le voir.



Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/pages/Gwal/135270269818186
Grandmath
Fondateur


Masculin
Age : 36
Messages : 8440
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Jeu 12 Juil 2007 - 12:21

@Dingoofy a écrit:
Ok. Merci GM, mais je ne suis pas tout à fait encore séduit pour aller le voir.

Pas de soucis lol Wink De toute façon, ce film est carrément formaté pour une certaine audience, donc certains n'envisageront pas une seule seconde d'aller le voir, heureusement les critiques sont excellentes donc c'est déjà ça. Pour ceux qui voudront s'en prendre plein les mirettes pendant 2h20, Transformers s'impose déjà comme LE bon choix bien bourrin de l'été :

http://www.youtube.com/watch?v=obuf-cSebiw

http://www.youtube.com/watch?v=0kZHybANP4k&mode=related&search=




WDW : 2001, 2003 x 5, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2016
DLR : 2003 x 2, 2006, 2007, 2008, 2011, 2012, 2015
TDR : 2007, 2014 x 2 | HKDL : 2014
DCL : 2005, 2009 | Aulani : 2015
Trip Report: notre Road Trip américain 2012
Mon blog | Mes vidéos perso
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneycentralplaza.com
Sora



Masculin
Age : 28
Messages : 773
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Jeu 12 Juil 2007 - 18:17

@Ptitmath a écrit:
@Sora a écrit:
Rien que le nom m'évoquait un renvoi de petit-déjeûner, Transformers, le mot que tu n'arrêtais pas d'entendre à la pub quand tu regardais les dessins ... !

Tu as eu envie de gerber? What a Face rabbit

Meuh non ! Laughing
J'ai voulu dire que j'ai tellement été formaté à la publicité des Transformers (avec les voix off pourries pour en imposer vachement et montrer que les transformers c'est trop dla balle) que dès que j'ai vu qu'ils allaient en faire un film, j'ai crié "au loup !"
Mais en fait non, grâce à la bande-annonce, ça m'attire franchement !


Revenir en haut Aller en bas
http://screen-play.fr
Grandmath
Fondateur


Masculin
Age : 36
Messages : 8440
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Ven 13 Juil 2007 - 13:54

Première critique en français sur DVDRAMA.com:

Citation :
Hollywood, même dans ses méthodes les plus détestables et/ou outrageusement prévisibles, fait parfois preuve d'élans de folies totalement incompréhensibles qui parviennent à susciter l'intérêt. C'est un peu ce qui a rendu fascinant le film qui nous intéresse aujourd'hui dès son annonce : comment les nombreuses têtes pensantes qui tiennent Dreamworks et Paramount à bout de bras - dont Steven Spielberg en personne - sont parvenues à un commun accord pour rendre réel et vivant Transformers, gamme de jouets et dessin animé uniquement calibrés pour l'univers télévisuel ? Improbable, certes, mais qui saute de l'intriguant au fascinant dès que le nom de Michael Bay, bourrineur attitré du prolifique Bruckheimer, s'y attache de plus belle. Comme n'a eu de cesse de le répéter l'oncle Steven depuis le début de la promo, Bay, qui s'est cherché pendant près de quinze ans, a enfin trouvé le film pour lequel ses méthodes de destructeur de masse avaient un sens. On se prend à rêver, à imaginer ce que donnerait la chose puisqu'avec son passif visuel et la fantaisie outrancière du postulat, le fantasme général du plus énorme film d'action était évident. Résultat des comptes : " More Than Meet The Eye", c'est rien de le dire… Bay est définitivement capable du meilleur. Preuve à l'appui !

C'est après de longs mois noyés dans le doute que les affiches, teasers, photos et enfin bandes-annonces ont imposé un ton résolument ténébreux reposant plus sur une invasion extra-terrestre destructrice qu'une joyeuseté colorée. Le résultat restera finalement à mi-chemin, s'imposant surtout comme une énorme pièce de fun, où même les acteurs oscarisables déconnent à plein tube. Bay et ses designers préfèrent même offrir un look filandreux et mécanique à ses monstres/machines plutôt que les Bisounours cubiques qu'étaient les héros du dessin animé. Les batailles se déroulent désormais sur terre, créent des cratères démentiels et détruisent des tronçons entiers de pâtés de maisons au cœur des grandes villes américaines. Soyons clairs, et on reviendra dessus un peu plus loin, Transformers c'est du gros, gros film d'action méga destructeur. Et pour une fois on ne jettera effectivement pas la pierre à cette localisation patriotiquement communautaire : seul Hollywood peut encore nous offrir ce genre de chose. Et comme prévu, on va même cirer les pompes de celui qu'on a longtemps aimé détester, seul Bay avait encore les épaules pour délivrer un spectacle pareil.

Les reproches ont longuement plu sur le bonhomme, de notre part en premier. Mais dans ses innombrables défauts, Michael avait déjà ouvert le bal il y a bien longtemps avec ses batailles de Pearl Harbor, carnage pyrotechnique, mais chaos maîtrisé de bout en bout, et surtout Bad Boys 2. Un autre film foncièrement bâtard, voire très mauvais cinématographiquement parlant, mais qui reste une épatante prouesse technique. A la limite du révolutionnaire, puisque au-delà du spectaculaire, le réalisateur a essentiellement cherché à proposer des cadrages impossibles, quasi mortels pour un cameraman normal. Qu'on aime ou qu'on n'aime pas le film, le bonhomme impose ainsi un véritable savoir-faire dans le carnage automobile qu'il pousse désormais à son paroxysme, presque déconnant lorsque par exemple, un bolide comme Bumblebee sous sa forme de robot se retrouve lui-même obligé de chevaucher une autre voiture fonçant à vive allure. On se croirait presque dans l'une des dernières scènes de Roger Rabbit lorsque le Taxi Benny se met lui-même à conduire une autre automobile.

Des idées comme celles-ci, Transformers en regorge jusqu'à plus soif. En faire la liste serait une perte de temps, mais il y a parfois dans ce film des choses qui sentent bon le cinéma furieux. Un robot en F22, par exemple, poursuivi par d'autres avions de l'armée, reprendra son aspect normal pour tirer sur ses assaillants avant de vite redevenir un jet. En bon sale gosse écrivant probablement ses scénarios avec une tuture dans chaque main, Transformers est assurément le film dont Michael Bay avait besoin. A savoir quelque chose qui ne s'encombre d'aucune excuse (le scénario est effectivement mince, mais bien pensé) et qui s'autorise à absolument tout faire péter en poussant un peu plus loin la manette de la surenchère. Et surenchérir, c'est tout de même un peu la spécialité du bonhomme, qui cherche toujours à faire un film visuellement plus monstrueux que le précédent.

Mais ce qui est encore plus amusant dans Transformers, c'est l'espèce d'antinomie qui flotte au-dessus de sa tête, et dont on a encore franchement un peu de mal à vraiment discerner s'il s'agit d'un atout ou d'un inconvénient : dans une main, Bay fidèle à lui-même… Et dans l'autre, Spielberg, fidèle à lui-même aussi ! S'ils avaient eu le même âge, Steven Spielberg et Michael Bay enfants auraient probablement joué dans la même chambre, mais un peu chacun dans son coin. Le premier, assis par terre en tailleur occupé à faire valser ses autos sur un circuit électrique parsemé de pétards. Le second, l'œil scotché sur un télescope, collant des étoiles phosphorescentes sur le mur d'une main, et bricolant un mobile de l'autre. En étant bien évidemment assis sur un T-Rex gonflable. Ben ouais, Spielberg sait tout faire vite et bien. Et s'il collabore enfin de manière un peu improbable avec Bay, c'est définitivement parce que le savoir-faire purement cinématographique de l'un s'associe à merveille avec les capacités techniques et destructrices de l'autre. Comme si le metteur en scène/producteur/chaperon dirigeait une production monumentale à distance avec un réalisateur de seconde équipe archi passionné par des excès visuels. On se demande même pourquoi ils n'ont jamais réellement travaillé de consort plus tôt. Idée impensable il y a quelques années lorsque l'on découvrait Bad Boys.

Mais le plus étrange reste tout de même la présence même de Spielberg dans une affaire de robots géants qui dépouillent tout là où même dans ses films de genre les moins cérébraux, il était parvenu à constamment se servir du spectacle comme d'une issue scénaristique essentielle. La réponse se situe là haut dans le ciel bien évidemment. Et si le réalisateur a encore trop de décence pour ne pas se limiter qu'à des grosses poursuites en voitures démentielles pendant deux heures, il demeure en terrain connu lorsqu'il s'agit de faire débarquer sur Terre les petits hommes… de quelque nature qu'ils soient. Et encore plus lorsque lesdits visiteurs copinent avec de jeunes terriens. Ce n'est donc pas un hasard si la première bande-annonce évoquait La Guerre des mondes sous certains aspects, et ça l'est encore moins lorsque dans sa première partie, on a un peu parfois l'impression de voir une version moderne de Herbie (Bumblebee communiquant à travers la radio), où l'amitié par delà les étoiles n'est bien évidemment pas sans nous rappeler ET. En tout cas, la séquence où Sam tente de planquer discrètement cinq robots de plusieurs tonnes dans son jardin vaut effectivement son pesant de cacahuètes. Dans le genre, Spielberg reste encore à ce jour le meilleur pour nous faire avaler des couleuvres de cet acabit. Chose qu'il réitère ainsi dans un film où des aliens interprètent notre chère planète comme un univers purement automobile dont ils sont obligés de s'inspirer un peu naïvement pour se fondre dans la masse. En tout cas, avant de totalement se déchaîner publiquement, leur méthode dans le cas précis se montre plus efficace que s'ils avaient voulu prendre forme humaine…Transformers, métaphore sur l'évolution trop expéditive d'une technologie devant peu à peu une "espèce prédominante" qui finira par nous bouffer comme dans la nouvelle de Stephen King ? On n'ira pas jusque là.

Faut tout de même pas déconner non plus, c'est Michael Bay, et ses intentions n'auront jamais un lien quelconque avec un célèbre HAL … En tout cas il se rend cette foi-ci au service d'une franchise dont il n'a, a priori, aucun pouvoir et laisse de côté une grande partie de sa signature dont chacun de ses précédents transpirait. Rester dans l'ombre des Transformers et leur règles tordues au lieu de sauver le monde est donc une bonne chose, même s'il nous propose sans l'admettre - ou sans s'en rendre compte - un Armageddon 2. L'aspect évangélique putassier en moins. Musicalement, formellement, mythologiquement même, tout ce que son film météore avait d'étrangement intriguant est ici de retour. Pour une raison encore plus inexplicable, toute sa mauvaise dentelle fine avec le surenchérissement du corps militaire et les musiques Zimmeriennes fonctionnent ici au poil. C'est d'une part très jouissif, parce qu'il a fini de péter plus haut que son cul, et qu'en fuyant volontairement le cinéma babillard qu'il essayait à chaque fois de caser un peu n'importe comment, il se comporte comme le gamin qu'il a toujours été. Un môme avec des vraies voitures qu'on autorise à triturer dans tous les sens pour mettre en image ce que tous les enfants ont rêvé de voir. Des robots qui cassent tout, un Bioman moderne, ou un retour aux sources de la série Z d'antan ? On s'en fout, le plaisir coupable est bien là.

Mais la vraie prouesse de Michael Bay, c'est de s'être grandement – voire totalement – racheté aux yeux de ses détracteurs les plus acharnés. Mieux encore, il nous fait avaler un incroyable nombre de couleuvres comme lettres à la poste…Au point de nous laisser faire l'impasse sur certains aspects de son cinéma dont il ne se débarrassera décidément jamais. On aurait pu faire la fine bouche sur une caméra vigoureusement malmenée au shaker – certains combats sont juste illisibles – ou encore un message planplan sur la bravoure et le sens du sacrifice dont on aurait pu se passer, mais le bougre a définitivement viré du dos de la main un goût prononcé de valeurs dont on n'avait jamais réellement eu quelque chose à foutre. Ici, non seulement il détourne ce qu'il a toujours défendu – la seule image du président des Etats-Unis est une feignasse affalée sur son bureau avec ses chaussettes rouges en gros plan – mais il considère même que les plus hauts gradés du gouvernement ont droit à leurs moments de déconne. La scène où le ministre de la défense (Jon Voight) et le big boss du FBI (un John Turturro qui a dû sniffer 35 rails de coke pour le rôle) se fritent contre Frenzy, un mini Transformer qui se comporte comme un Gremlin, armés de fusils à pompe, est un énorme moment de rigolade bien singulier du non sens total du projet. Un film de gosses on vous dit…

Une fois encore tout marche : les sidekicks pénibles sont ici vraiment drôles, Shia Labeouf est un bon comédien, les robots se planquent derrière les arbres pour ne pas se faire voir, le premier à parler (Barricade, avec la voix de Keith David) glace le sang, et le cheap totalement assumé du projet offre une vraie identité à l'ensemble qui se réapproprie un certain ridicule pour mieux le contourner. Au final une vraie régression infantile bienvenue, fonctionnant comme une potion magique qui nous invite d'une part à assister à un spectacle démentiel où l'on détruit des immeubles, des routes et des villages comme on casse un verre. Mais surtout à la construction d'une mythologie mécanico-spatiale cucul à laquelle on veut pourtant croire sans sourciller. Tant pis si le postulat originel est sensiblement modifié au profit des humains (les vrais héros du film malgré tout), Michael Bay a ouvert une énorme brèche dans un cinéma estival un peu faiblard cette année, et surtout un blockbuster sans temps mort qui gravit aisément le podium de sa propre filmographie. Bienvenue dans la cour des grands…

Arnaud Mangin




WDW : 2001, 2003 x 5, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2016
DLR : 2003 x 2, 2006, 2007, 2008, 2011, 2012, 2015
TDR : 2007, 2014 x 2 | HKDL : 2014
DCL : 2005, 2009 | Aulani : 2015
Trip Report: notre Road Trip américain 2012
Mon blog | Mes vidéos perso
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneycentralplaza.com
Groom2



Masculin
Age : 34
Messages : 881
Localisation : Massy 91
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Ven 13 Juil 2007 - 15:04

@Kinoo a écrit:
Futur bide ? Il cartonne déjà aux USA !

Ah alors je retir ce que je dis mais j'airai quand même pas le voir malgré de beaux effets spéciaux...
Revenir en haut Aller en bas
Lightyear



Masculin
Messages : 216
Localisation : Nantes
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Dim 22 Juil 2007 - 10:16

TRANSFORMERS, sera-t-il LE FILM de l'été ??



Il sort le même jour que THE SIMPSON MOVIE

Qui remportera le BOX OFFICE FRANCAIS Laughing
*** Fiche Allociné TRANSFORMERS ***

--- Extrait du Jeu Vidéo, (tres impressionnant) ---



Revenir en haut Aller en bas
http://animafilms.over-blog.com/
Disney Planner



Masculin
Age : 47
Messages : 2347
Localisation : Marseille
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Dim 22 Juil 2007 - 10:42

Vu hier soir... j'avais peur d'un film style Powers Rangers. Bon même si le scénario est quasi inexistant, il faut bien avouer que les effets spéciaux sont époustouflants !! Au final, un mélange étonnant de Choupette et de Christine (la bagnole hantée de Stephen King) avec une grosse pincée de Terminator 3 et de Fast & Furious. Heureusement que le film ne se prend pas (trop) au sérieux avec notamment un John Turturro complètement décalé. Fan de bagnoles surboostées, de camions étincelants et de cascades incroyables ? Vous allez adorer !! sinon... passez votre chemin !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wdwplanif.com
jonathan1985



Masculin
Messages : 3216
Localisation : Paris
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Mar 24 Juil 2007 - 23:53

Le blockbuster bourrin de l’été débarque dans les salles aujourd’hui et le moins que l’on puisse dire c’est qu’on en a pour son argent si on vient en prendre plein la vue ! Michael Bay s’approprie les jouets mythiques Transformers pour en faire un popcorn movie détonant mais dénué d’âme. Pour ma part j’ai un avis très mitigé, si il est indéniable que l’action est au rendez-vous, j’ai trouvé le film creux. Premièrement le film pêche par son concept, si je n’ai pas de peine à adhérer à des pirates mutants crustacés ou à un apprenti sorcier à lunettes, les extra-terrestres non biologiques qui se transforment en poids lourds ou Porshe c’est une autre histoire. Bref l’univers des Transformers ne me convainc pas des masses. Niveau casting, si Shia Labeouf est la nouvelle coqueluche d’Hollywood je le trouve toujours aussi fadasse que quand il était coltiné aux seconds rôles d’I, Robot ou Constantine. Megan Fox quant à elle, brille par sa carrosserie torride mais pas pour son jeu insipide. On ne peut totalement leur rejeter la faute tant les rôles sont clichés et peu originaux, et on peine à s’attacher et à s’identifier. Seuls quelques seconds rôles, comme le gros nerd black bouffeur de donuts ou le vendeur de voitures campé par Bernie Mac, tirent leur épingle du jeu. Le scénario n’est pas mieux, se faisant succéder des péripéties prévisibles et sans surprises avec pour ne rien arranger, un rythme inégal et trop lent. Toutefois, les scènes d’actions valent leur pesant d’or et les effets spéciaux sont simplement les plus hallucinants de l’été depuis la bataille finale de Pirates 3. Les artistes de chez ILM peuvent rouler des mécaniques. Les Autobots et les Decepticons sont d’un réalisme dingue et leurs transformations sont vraiment bien rendues, alors quand les deux se livrent une bataille sans mercis dans une ville bondée (merci Michael Bay de montrer des civils, pas comme dans d’autres films catastrophes vierges d’habitants ! Un bon point !), on assiste à un feu d’artifices d’action où la ferraille dérouille. Je suis sûr que les fans de chez fan doivent jouir à la vue de ces gros tas de ferraille prenant vie. On retient la course poursuite entre Bumblebee et la méchante caisse de flic ou encore l’arrivée assez classe d’Optimus Prime et de sa clique. Dommage que la caméra soit si nerveuse, ces mouvements rendent les évènements flous et ces derniers perdent en intensité. Et puis on aurait pu se passer des plans vraiment trop éculés comme le final sur fond de coucher de soleil ou les placements publicitaires pour Nokia entre autres. Au rayon des bons points, on peut souligner la partie comédie réussie, qui rappelle un peu la saga des Coccinelle de Disney au niveau des relations entre Shia et sa bagnole, servie par un humour bien écrit. Bref, Transformers tient ses promesses de blockbusters qui en plein les mirettes mais n’offre que peu d’intérêts derrières les jolies images.
PS: que c'est bon les avant-premières, on a eu que des bandes-annonces en avant-programme, pas une seule publicité parasite! Si seulement ça pouvait être tous les jours comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
Ptitmath



Masculin
Age : 33
Messages : 1966
Localisation : Paris
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Mer 25 Juil 2007 - 9:24

L'avant première pour moi, c'était au Disney Village! Et on s'est tapé tous les Magnums, Carte Noire et compagnie... berk!

Le film! Bon là il faut se psoer un instant pour y réfléchir. Premièrement, j'ai passé deux heures et demies très inconfortables. En effet, la salle était pleine, et nous nous sommes installés relativement devant par rapport à ma place habituelle... Sauf que je suis assez sensible des yeux (Star Tours me rend malade! ^^) et là pour le coup, j'ai transpiré pas mal!

Comme Kinoo, on ne peut que se réjouir du déluge d'effets spécuaix hyper bien fait. La vision des robots est géniale, l'humour est présent, et les batailles sont absolument phénoménales... sauf que j'ai regardé une ou deux fois ma montre!

Oui, moi aussi j'ai trouvé des longueurs, il me semble que le film peine à démarrer. Les scènes d'actions, bien que grandioses, sont (de mon point de vue) souvent gâchées par un Michael Bay qui veut nous mettre au coeur de la scène et se prend un malin plaisir à secouer sa caméra dans tous les sens... (heureusement que je n'ai rien mangé avant!!) Smile

Le gros point négatif de cette Avant-Première était sans conteste... la VF! Pitoyable de chez pitoyable, avec des dialogues tous droits sortis de Power rangers ("Je suis... Megatron!"). Il manquait un peu de naturel là dedans. Ca c'est mon grois regret.

Sinon, je dois avouer malgré tout ça que j'ai passé un bon moment. Film à déconseiller aux épileptiques! lol



Passez vos vacances à Sarlat Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://ptitmath.canalblog.com
zapseb



Masculin
Age : 28
Messages : 212
Localisation : Metz~Nancy
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Mer 25 Juil 2007 - 10:56

Vu aussi en avant premiere hier soir (et je viens de me rendre compte que j'ai pas vu de pub non plus..tant mieux !)

Personnellement j'ai adoré, j'ai pas regardé ma montre une seule fois alors que a priori c'est plus trop mon genre de film !

Les effets spéciaux sont excellent mais bon d'un coté je regrette que les transformations et les combats entre robots aillent un peu vite on s'y perd parfois et de l'autre c'est pas drole si c'est pas rapide lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Mer 25 Juil 2007 - 14:33

@Kinoo a écrit:
Le blockbuster bourrin de l’été débarque dans les salles aujourd’hui

Mdr alors là pour le coup je suis a tes pieds! Je suis allée le voir hier, je savais que je n'accrocherais pas, c'est un blockbuster comme je les adore [mouha] mais je voulais voir les effets spéciaux, et ça la dessus je n'ai pas été déçue c'est superbement fait!
Après, le scénario, l'humour potache, la pseudo histoire d'amour invraisemblable, la morale un peu con ... No
Mais je me dis qu'ils ont dû vraiment vouloir faire du copier coller de ce que l'on connaissait deja, ne pas trop déformé, parce que ça m'a parut déplacé de mettre des dialogue aussi débile a notre epoque dans un film de cette qualité, alors je me dis que l'excuse était surement de ne pas vouloir déformé ce que est Transformers a la base!
Nan mais ça se regarde quand même, a voir pour le beau travail de Mickael Bay, même si j'avoue que je me suis endormie la dernière demi heure LOL
Revenir en haut Aller en bas
Grandmath
Fondateur


Masculin
Age : 36
Messages : 8440
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Paramount] Transformers (2007) Mer 25 Juil 2007 - 14:47

"Je suis... MEGATRONNN"

C'est clair les dialogues des robots sont cultes, à la limite de la débilité, mais je crois que c'est fait exprès, car c'est vraiment fidèle à la série animé en ce sens.

Ce film est un cartoon grandeur nature, bref on aime ou on déteste, personnellement malgré certains clichés j'ai adoré, mais j'ai été quelque peu frustré par la VF excécrable et la proximité de l'écran (difficile de soutenir le rythme très nerveux de certaines séquences). Je pense donc aller le revoir cet après-midi en VO en me mettant au fond de la salle lol, et posterai ma critique en conséquence.




WDW : 2001, 2003 x 5, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2016
DLR : 2003 x 2, 2006, 2007, 2008, 2011, 2012, 2015
TDR : 2007, 2014 x 2 | HKDL : 2014
DCL : 2005, 2009 | Aulani : 2015
Trip Report: notre Road Trip américain 2012
Mon blog | Mes vidéos perso
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneycentralplaza.com
 
[Paramount] Transformers (2007)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Au-delà de Disney :: Culture et Divertissements-