AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gounta



Masculin
Messages : 13
Inscription : 20/12/2011

MessageSujet: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Ven 27 Jan 2012 - 23:04

[Avant propos : pour des raisons personnelles (et familiales), le visage de ma fille sera dissimulé. J'en suis le premier désolé, puisque vous ne pourrez pas observer le premier sourire capable de s'étirer d'une oreille à l'autre.]

Depuis que je connais ma femme, il est de tradition de s'organiser un séjour à Disneyland Paris à peu près tous les 3 ou 4 ans pour respirer une bonne bouffée de magie. J'ai eu le plaisir de lui faire découvrir et de l'y demander en mariage par la suite (aussi stupide cela puisse paraître à certains) et de perpétuer ce rituel à la génération suivante, puisque ce séjour allait permettre à notre cadette de découvrir l'univers de ses propres yeux. Jusqu'à présent, à chaque visite, c'est calculette à la main que évoluions dans les parcs et le Disney Village. Alors cette fois-ci, maintenant que papa a un bon vrai boulot et que le vilain chômage est loin derrière nous, nous avons décidé de profiter à fond et de nous faire plaisir autant que nous pouvions nous le permettre. Pas de ceinture à se serrer, sauf dans les attractions ! Habitués au confort du Disney Hotel, nous avons stratégiquement choisi le Sequoia Lodge et profiter d'une plus grande liberté d'action sur la durée du séjour, le shopping et la restauration, surtout pour rendre les souvenirs de la pitchounette complètement incroyables.

Lundi 5 décembre, 4h30 du matin, la voiture démarre, le gps donne ses premières instructions. La route paraît interminable, voire s'allonger quand nous goûtons les joies des bouchons aux abords de la périphérie de Paris. Quelques tours de roues sur la francilienne, puis sur l'autoroute plus tard, nous voici à la guitoune de l'hôtel. "Pardon ? Ma réservation ? Oui... Biensûr... Elle doit être quelque part par-là... Sous la pile de papiers de bonbons derrière mon siège... Attendez... Si j'allonge bien mon bras comme ça... En donnant quelques tours de poignets... Je devrai pouvoir... Oui ? Ah, c'est bon ? OK, merci !" Parking, inspection des bagages aux rayons x, file d'attente de la réception – aïe ! CM légèrement tendu, agressant les nouveaux arrivants indisciplinés "only one member per family, no bagages" – [...] Je tombe nez-à-nez au comptoir avec Adam qui me tend une enveloppe, des tickets horaires pour le petit-déj' et... Il semble attendre une réponse... Je laisse échapper un "non". Ca semble le satisfaire. Il me souhaite un bon séjour, regarde par dessus mon épaule le prochain client que me souffle presque sur la nuque. OK ! Je dégage vers la bagagerie, où ma femme m'attend. Profitant d'un creux d'affluence inespéré, nous y déposons nos valises. Je déchire l'enveloppe en retire les sésames et voit la première étoile scintiller dans les yeux de ma fille. Nous traversons l'hôtel – petit arrêt pour confirmer les réservations aux différents restaurants au grand désarroi de la petite qui trépigne déjà comme si elle se retenait d'aller aux toilettes depuis des lustres et que je lui refusais l'accès – et nous profitons déjà de la ballade vers la Disney Village. Stop & Go dans la première boutique et premier achat de rigueur compte tenu de la température frigoriphique. Mini-Minnie était née (mis vous le comprendrez plus tard sur les photos !) et nous ne le savions pas encore !

Quelques foulées dynamiques, des excalamations poussées, nos sacs à nouveau épluchés, un chaleureux bonjour échangé et un passage de tourniquet plus tard, nous y étions enfin. Le moment tant attendu depuis la réservation passée fin septembre était arrivé. Main Street, le sapin géant... Et ma fille qui a en juger par ses yeux ébahis n'a pas l'intention de ramasser sa machoîre tout de suite. Nous lui demandons de faire un peu attention tout de même pour ne pas marcher dessus.


Nous reprenons nos repères très vite et partons vers Discoveryland, où Buzz nous attends. Les filles aux blasters, papa aux manoeuvres. Zorg rend l'âme face à nos assauts de fou rire. L'orbitron nous accueille ensuite pour enchaîner deux voyages successifs dans le ciel. Tablant sur une certaine peur de la hauteur de ma fille, je ne sers pas trop la ceinture. Et quand elle plaque les commandes à fond et que nous nous retrouvons au maximum d'altitude, c'est le papa qui suggère à sa fille de baisser un peu la manette, histoire qu'il arrête de glisser contre le bord, n'ayant pour seule réponse que des rires satisfaits.


L'Hyperion nous accueille pour déjeuner. Les hamburgers sont engloutis. Prévention des impératifs digestifs oblige, nous nous arrêtons aux toilettes avant de sortir derrière "le vaisseau Star Wars que tu veux t'acheter papa, tu sais" du Star Tour. Mmmfff, attendons d'avoir un garage/un jardin plus grand avant de nous rapprocher du vendeur, tu eux bien ma puce ? Par contre, si tu pouvais charmer un D2R2 pour qu'il ne suive jusqu'à la voiture et qu'il tombe malencontreusement dans le coffre de la voiture, tu as le feu vert mon ange. "Tape m'en cinq papa ! Ca marche !" Si seulement...


Magie de l'instant ou formule magique, allez savoir, Stitch sort à ce moment de l'Hyperion, incognito ou plutôt comme si de rien n'était. Peu rassurée pour ce premier contact du troisième type, maman accompagne sa fille. Stitch s'amuse à gribouiller les visages de ses mains. Une photo plus tard, nous avions complètement oublié, où nous habitions (j'exagère, hein !).


Juste le temps de choisir la prochaine destination que la porte de l'Hyperion s'ouvre encore pour laisser passer Dingo, Tic, Tac et Pluto. Et une nouvelle fournée de calins, de bisous et de photos pour la demoiselle !








Le reste de la journée est rythmée par les attractions de Fantasyland Small World, Le Labirynthe d'Alice, Mad Hatter's Tea Cup, Dumbo, Casey Jr, Le Pays des Contes de fée (pour rendre visite à Raiponce !)... Et le temps d'attente qui commence à sérieusement enfler.






Face à l'affluence, nous décidons de réduire les temps d'attente et de nous contenter de visiter, guettant l'occasion de profiter d'une file d'attente réduite quelque part. Mais rien en dessous de 45 mn ne se profilera à l'horizon. Jouant les touristes, nous regrettons la révisions du bateau du Capitaine Crochet et de l'arbre des Robinsons. Arrivés à Frontierland, c'est la railroad qui accueille nos pieds fatigués et surout un papa debout depuis l'aurore. Il nous emmènera jusqu'à Main Street, d'où nous partirons pour récupérer notre chambre, non sans passer par la terrible épreuve du couloir sans fin.




Pour couronner la fin de journée, les buffets du Hunter's Grill nous tendent les bras. Papa demande une bière. "Une pression, Monsieur ?" Euh... Ben oui... Et se retrouve avec un belle pinte, alors qu'il s'attendait au demi classique. "Pourquoi tu souris papa ?" Les bulles me chatouillent le palais ma puce, c'est tout. Mine de rien, la fatigue avait gagné plus de terrain que la fine équipe pouvait le croire. Car une fois dans la chambre, la première journée allait très vite laisser sa place au début de la deuxième sans que personne ne s'en aperçoive !


- Star à domicile -


Dernière édition par Gounta le Sam 28 Jan 2012 - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SweetPeps



Féminin
Messages : 1163
Localisation : Frontalière franco-belge
Inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Sam 28 Jan 2012 - 10:57

Ca avait l'air génial !


PA Francilien à DLP de 2012 à 2015 - PA Dream 2016
Séjours en 2008, 2009, 2014 et 2015 au Sequoia Lodge (Golden Forest Club), New York et Newport Bay Club

Walt Disney World - Universal Orlando Resort - Disney Cruise Line (Disney Wonder - Bahamas) en avril/mai 2015
Revenir en haut Aller en bas
cilou54



Féminin
Age : 31
Messages : 780
Inscription : 29/03/2010

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Sam 28 Jan 2012 - 11:59

Génial ce début de TR!!! avec beaucoup d'humour j'adore!!! hâte de lire la suite!!! bounce
Revenir en haut Aller en bas
smartin22



Féminin
Age : 19
Messages : 329
Localisation : Plouer sur Rance
Inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Sam 28 Jan 2012 - 13:11

moi aussi j'ai hâte de lire la suite!


Pour que la vie soit un conte de fées, il suffit simplement d'y croire.

I wish you to be happy
Revenir en haut Aller en bas
roselia



Féminin
Messages : 434
Inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Sam 28 Jan 2012 - 16:42

super debut ; vite la suite!!!


Revenir en haut Aller en bas
Gounta



Masculin
Messages : 13
Inscription : 20/12/2011

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Sam 28 Jan 2012 - 16:52

Merci ! Merci ! Alors vite je me dépêche de continuer...

Sans que le courant d'air qui m'avait glacé le dos toute la nuit y soit pour quelque chose, j'étais sur le pont avant que le réveil ne sonne. Deux marmottes rêvaient encore, les yeux fermés cette fois-ci. Tout ce petit monde se mit lentement mais sûrement à se préparer. Nous étions dans le temps pour rejoindre le petit déjeuner, où, mine de rien, la situation allait nous préparer au reste de la journée. Une belle file d'attente s'étendait déjà aux pieds de l'escalier. Il faudrait s'armer de courage et se venger sur les viennoiseries, les petits pains, la confiture, le miel, les chocolats chauds, les jus d'orange... Même la puce est allée jusqu'à dévorer des petits suisses (des yaourts, pas des touristes hein !) et se siffler des tonnes de miel contrairement à ses habitudes de petit moineau. "Hey papa !?" *Crunch-crunh* Mmmm ? *Crunch-crunch* "Il va pas m'en vouloir Winnie si y'a plus de miel ?" T'inquiète pas, Coco Lapin a toujours une petite réserve sous la patte. Winnie le sait aussi. "Ah ! Ok !" Le ventre bien rempli, nous étions parés à affronter le froid... Pardon ? Ah... D'accord... Ma femme me dit que nous allons prendre la navette pour rejoindre l'entrée du parc et s'économiser de la fatigue et du froid. Compte tenu du temps passé à attendre le bus et de la distance parcourue pour atteindre le Studio Disney, nous opterons par la suite pour la marche, plus revigorante que se transformer en glaçons, immobiles que nous étions à patienter de looooonnnnngues minutes. Les studios sont devant nous. Nous oublions les petites déconvenues. Petit coucou à Mickey en entrant, ma fille désespérant de ne pas pouvoir obtenir de tête à tête avec la souris (mais nous lui réservions une surprise pour le soir). Personne n'accordait d'importance au génie d'Aladdin et ses tapis volants. Deux séances de vol plus tard, nous commencions à penser que l'affluence ne nous gênera pas tant que ça finalement. Espoirs déchus dans la foulée dès que nous rentrions dans la file d'attente du Crush's Coaster... Pendant 30 minutes...

Pourquoi le Crush's Coaster avec la petiote de 4 ans me direz-vous ? Suite à de mauvaises informations communiquées par un membre de la famille qui avait fait l'attraction avec sa fille de 5 ans qui "avait aimé, mais en ayant peur quand même parce que ça bouge quand même un peu !"... Mouais... Petite mesure... La taille tombe pile poil... Let's go ! L'attente fut l'occasion de découvrir que nous étions en réalité en compagnie de Mini Minnie, car à plusieurs reprises, notre fille fut interloquée par d'autres enfants qui la voyaient de dos et se mettaient à hurler "MINNIIIIIIIIEEEEE !!!!" en courant vers elle. Bien entendu, après quelques tapes dans le dos pour qu'elle se retourne, ils s'apercevaient de leur erreur et se retrouvaient comme deux ronds de flan, les parents hilares derrière eux. C'est alors que le trip Mini-Minnie du papa commença. Une petite photo pour se rendre compte de la silhouette dans la file d'attente pour débuter, histoire de patienter en s'amusant.


Après quelques trépignements, nous arrivons devant un CM qui osculte notre petite Minnie de la tête aux pieds et nous demande si cela ne nous dérange pas de vérifier sa taille. Grand bien lui a pris ! Il lui refuse alors l'accès à l'attraction, la jugeant trop petite. Il campe sur ses positions, malgré nos tentatives pour l'en dissuader comme les gros boulets que nous avons été alors (mais très aimablement et très cordialement) basé sur le témoignage erronné du membre de la famille aujourd'hui décédé de nos mains. GRAND BIEN LUI A PRIS ! Il nous parle du baby switch. OK ! Papa part en premier. "C'est pas grave papa ! Tu me diras si tu vois Némo et Coco George !" Ouaip. Il me fallu dix secondes pour me rendre compte que ma fille aurait été traumatisée pour le reste du séjour. Un simple virage à gauche et une montée très accentué avec des claquements de dents métalliques sous le wagon qui ne laissent jamais présager d'un voyage de tout repos. Effectivement, ça bouge, mais alors carrément ! J'invite la maman à expérimenter, sans trahir la moindre émotion, laissant envisager le zèle d'un CM et d'un parcours tranquille. Quand elle fut hors de vue, je préparais déjà mon appareil photo. "Dis papa, ça fait pas peur alors ?" Comment te dire ? Tu te souviens du gros requin ? "Oui ! Brousse ?" Voilà. Bruce. Ben, il se met à vouloir te manger. Et là, il faut nager vraiment très vite pour pouvoir sortir sans qu'il arrive à te croquer. Et toi, sans ta bouée, tu nages plus comme une pierre que comme un poisson pas vrai ? "Ah ça oui ! Je sais pas nager ! Il m'aurait mangé les fesses ! Ca faisait peur alors !" Oui, mon ange, ça faisait peur. "Et maman alors ?" Et bien nous allons voir si elle a fait des progrès en natation. Et nous nous sommes alors mis à patienter. Moi, fixant les rails à travers l'objectif pour ne pas rater cette prise de conscience de ma femme que l'attraction risque de lui coller sa culotte sur la tête. Ma fille fixant la sortie, dévisageant les personnes qui passaient pour reconnaitre sa mère. Finalement, elle s'en sortit indemne. Et ma fille de la rassurer : "T'inquiète pas maman, ça va. J'aurai eu peur de toute façon."


Tournant les talons, Martin et Flash nous attendaient pour un petit rodéo.


Nous enchaînions ensuite avec les soldats et le saut en parachute qui nous montrait alors les limites de notre fille. Si la montée ne la terrorisait pas, ni l'altitude (j'avais testé l'engouement dans l'Orbitron, merci !), la chute, elle, avait tendance à la figer sur place. Paralysée jusqu'à ce que la nacelle remonte, où un petit rire forcé et très pâle sortait de sa bouche pour accompagner nos exclamations amplifiées pour chasser toute terreur. "Wouha ! Némo, ça faisait plus peur que ça ?" Carrément ! "Ah bah heureusement que je l'ai pas fait alors !" GRAND BIEN LUI A PRIS !!! Yep. Tu le feras quand tu sauras nager. En attendant allons tester Zigzag... "Ca foooonncce papa !" Comme tu dis.




Quelques séances photos plus tard avec les icones de Toy Story (dont une censurée pour voir si Buzz avait mis sa culotte), nous arrivons devant la fameuse Tour de la Terreur, où étrangement, notre fille dépasse aisément la taille minimale requise. Ma femme interloque alors la CM qui se trouvait à l'entrée pour lui demander si la petite peut faire l'attraction. Elle n'y voit pas d'objection et nous commençons à entrer dans le hall quand mes jambes stoppe net tout élan. –Tu sais, chérie, déjà dans les parachutes, c'était un peu limite. Si tu prends en compte la chute de 13 étages plus brutale et la mise en scène des lieux. Je pense que nous nous dirigeons vers la fin d'un séjour tranquille et de nombreuses psychanalyses – "Tu crois ?" – J'en suis convaincu – Et nous faisions alors demi-tour pour poursuivre la visite. GRAND BIEN M'A PRIS !!! Après plusieurs témoignages, il valait mieux poser son joker ici aussi. Du coup, c'est Stitch qui nous accueillait dans son show en live. Un bon moment passé.


[/center]

La journée suivit son cours. Le temps se gâtait. Les files d'attente s'allongeaient pour atteindre 45 minutes en moyenne. Les Studios Disney rincés, nous retournions au Disneyland pour visiter le chateau et sauter dans les attractions qui nous épargneraient de trop attendre. La surprise du soir réservée à notre fille était un dîner au restaurant Inventions. Nous parvenions donc à trouver suffisamment d'occupations pour patienter jusqu'à l'heure du rendez-vous. "On rentre dans la maison de Mickey là ?" C'est... Un hôtel ma puce. Mais j'ai entendu dire que Mickey dormait souvent ici, de temps en temps, à l'occasion. On le croisera peut-être. "J'espère parce que ce matin j'ai pas pu lui faire de bisous !" Ah oui, c'est vrai. Deux secondes plus tard, nous étions dans le hall d'entrée et je ne saurai dire ce qui brillait le plus. Les décorations ou les yeux de ma fille qui hallucinait totalement sur la splendeur des lieux. Plus que quelques marches... Nous étions un heure en avance... Petit arrêt à la boutique de l'hôtel... Plus que 30 minutes quand ma femme me demande si nous pouvons tenter le coup. Nous nous retrouvons devant une CM très gentille et très douce qui nous demande l'heure de notre réservations et notre nom tandis que Dingo distribue des bonbons à l'entrée. Les yeux de ma fille ressemblaient déjà à deux soucoupes. "Vous êtes UN PEU en avance !" nous lance-t-elle un peu sévère. Je m'imagine très bien à ce moment plonger mon regard par terre, faire rouler un caillou imaginaire du bout du pied en balbutiant des excuses, quand elle reprit presque tout de suite : "Heureusement, je ne l'ai pas dit trop fort. Les clients derrière vous et ma supérieure ne m'ont pas entendu. Faisons comme si de rien n'était !" avec un grand sourire. Nous étions ravis. Multipliant les remerciements (tout doucement pour ne pas éveiller les soupçons) jusqu'à ce que nous soyons aussitôt accompagnés à notre table. Et là, nous avons eu le droit à la totale. Huit personnages se sont succédés. Dingo est arrivé le premier. Ma fille l'ayant déjà vu à plusieurs reprises était habituée (mais là, c'est moi qui pose).


Et puis, tout d'un coup, Minnie, la vraie débarque ! J'ai déjà vu ma fille sourire. Elle est épanouie, équilibrée et tout... Mais je n'ai jamais vu un de ses sourires atteindre une telle ampleur. La présence de Minnie lui tirait le zygomatiques d'une oreille à l'autre, laissant apparaitre des dents scintillantes, limite aveuglante. Elle planait. Son esprit nous avait quitté. Sa machoire de nouveau ouverte, mais certainement pas pour manger quoi que ce soit. Accolades, câlins, bisous, petit secret échangé... Minnie s'éloignait vers les autres tables.


Quelques bouchées plus tard, c'est Tigrou qui pointe le bout de son museau. Alors lui, je le guette ce sournois. Parce que figurez-vous que lors d'un précédent séjour avec alors ma future femme à l'époque, nous étions tombés sur une photo prise au Café Mickey qui est une source inépuisable de fou rire pour nous. Cette photo a été prise par mes soins alors qu'il posait avec ma douce. Ce n'est qu'au développement que nous nous sommes aperçus qu'il la pelotait allègrement. Et le fait de se replonger à ce moment avec le petit copain qui l'encourage derrière l'objectif et le remerciement dans la foulée à le don de ne rendre hilare. BREF ! Je le surveille ce filou ! Mais c'est lui qui sera pris au piège du fou rire et restera avec nous quelques minutes supplémentaires avant de nous quitter. Petit coucou, petite photo, petit bisous de ma fille qui lui dit quelque chose quand il commence à partir. N'ayant pas entendu sur le coup, il se rapproche et fait signe de lui parler dans l'oreille. Ma fille répète alors : "Si tu veux, tu peux rentrer chez nous avec nous !" Tigrou fut alors pris du gros soubresauts. Les épaules se secouaient. Très certainement touché par cette demande, ma fille eu droit à une grosse série de bisous et de câlins. Un peu plus tard, elle s'interrogeait : "Mais il pourra pas rentrer dans la voiture ?! Il est trop grand ! Et puis, il aura pas de chambre à la maison ! Il va aller dans laquelle ?" Mais toutes ces questions allaient s'effacer avec l'arrivée du prochain perso.


Bourriquet ! Le favori de la maman et pas uniquement parce qu'ils portaient du gris ce soir-là. Elles se disputaient alors ses faveurs et nous convenions rapidement à prendre une photo groupée pour contenter tout le monde. "Ouais, mais c'est mon péféré quand même !" clôturait la maman, les bras croisés. Mais pas très longtemps.


Parce que celui que nous n'avions pas pu approcher plus tôt arrivait : MICKEY !!! Il s'approche, dit bonjour, fait coucou. Réponse équivalente de ma fille. Et puis, il lui tend les deux mains. Elle s'empresse alors de lui taper dessus comme on joue à trois p'tits chats. Il fait signe que non de la tête et tend à nouveau les mains. Recheck de ma fille qui ne comprend pas. Re-non, re-mains... Re-check. Les mains sur les hanches, il fait une nouvelle tentative. Il anticipe le mouvement de ma fille et lui sert les mains au bon moment. Il lui montre alors qu'il veut qu'elle se lève pour l'accompagner un peu plus loin et danser. MA-GI-QUE !


Jalouse, la maman attendra que Mickey fasse le tour de la salle avant de lui suggérer de lui suggérer à elle aussi une danse. Ce qui sera chose faite immédiatement...


La soirée est également rythmée par les anniversaires fêtés comme il se doit. Le premier est sympa. Le deuxième est chouette. Nous sommes rôdés pour le troisième. Et au bout du quatrième, nous commençons à devenir assez septiques sur autant de coïncidences quand Pluto surgit et s'amuse avec nous pour clore la soirée. La rentrée à l'hotel se fera par navette. Toute la famille est littéralement plongé dans un autre monde et pourtant il nous est difficile de résister à ces lits qui nous tendent les bras. Surtout que demain, le levé sera encore plus tôt pour pouvoir profiter du parc avant son ouverture officielle...



- Star à domicile -


Dernière édition par Gounta le Sam 28 Jan 2012 - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cilou54



Féminin
Age : 31
Messages : 780
Inscription : 29/03/2010

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Sam 28 Jan 2012 - 17:07

excellente et magnifique d'humour et d'émotion cette suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
SweetPeps



Féminin
Messages : 1163
Localisation : Frontalière franco-belge
Inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Sam 28 Jan 2012 - 17:36

Génial ! J'A-DO-RE tes petites histoires avec Crush Very Happy


PA Francilien à DLP de 2012 à 2015 - PA Dream 2016
Séjours en 2008, 2009, 2014 et 2015 au Sequoia Lodge (Golden Forest Club), New York et Newport Bay Club

Walt Disney World - Universal Orlando Resort - Disney Cruise Line (Disney Wonder - Bahamas) en avril/mai 2015
Revenir en haut Aller en bas
petiteclochette



Féminin
Age : 35
Messages : 935
Localisation : au pays des merveilles
Inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Sam 28 Jan 2012 - 20:35

je vais faire un petit HS : depuis le début , tu brouille le visage de ta fille ( ce qui ne me choque pas du tout !!! ) mais il y a 2 photos sur lequel ta fille apparait normalement !! je pense que ça a été un oubli de ta part !

sinon , bon TR !!!!


Membre des VM picoleuses de jus de fruit
Revenir en haut Aller en bas
Blouby



Féminin
Age : 23
Messages : 1078
Localisation : Haute-Normandie
Inscription : 23/01/2010

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Sam 28 Jan 2012 - 21:19

J'adore ton TR.

On voit que vous prenez au mois autant de plaisir que votre fille, c'est super Smile.
J'aime beaucoup tes photos et tu racontes ca vraiment super bien. On a l'impression d'être avec vous !
J'attends avec impatiente la suite.


Derniers séjours :
Du 12 au 13 juillet 2015 au Disneyland Hotel
Du 21 au 23 décembre 2015 au Vienna International Dream Castle
Revenir en haut Aller en bas
Gounta



Masculin
Messages : 13
Inscription : 20/12/2011

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Sam 28 Jan 2012 - 21:28

@petiteclochette a écrit:
je vais faire un petit HS : depuis le début , tu brouille le visage de ta fille ( ce qui ne me choque pas du tout !!! ) mais il y a 2 photos sur lequel ta fille apparait normalement !! je pense que ça a été un oubli de ta part !

sinon , bon TR !!!!

Yep ! La première dans Casey Jr, elle a sa main en partie devant son visage. Donc je l'ai laissée en connaissance de cause. Par contre, la deuxième est un oubli que je vais réparer de ce pas ! Smile


- Star à domicile -
Revenir en haut Aller en bas
Veggie



Féminin
Age : 26
Messages : 89
Localisation : Spyglass Hill
Inscription : 19/01/2012

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Sam 28 Jan 2012 - 21:40

Un énorme bravo pour ce TR superbement bien écrit! On voit à travers les mots que la magie a opéré (et pas que sur la petite!), c'est un vrai régal à lire. bom *attends la suite*


Revenir en haut Aller en bas
smartin22



Féminin
Age : 19
Messages : 329
Localisation : Plouer sur Rance
Inscription : 20/03/2011

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Dim 29 Jan 2012 - 12:04

Ton TR est vraiment bien écrit!
Tes photos sont vraiment bien.
J'ai hâte de lire suite Very Happy


Pour que la vie soit un conte de fées, il suffit simplement d'y croire.

I wish you to be happy
Revenir en haut Aller en bas
Gounta



Masculin
Messages : 13
Inscription : 20/12/2011

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Dim 29 Jan 2012 - 15:40

Merci à tous pour vos commentaires. Ca me touche beaucoup. Mais tout de suite la suite...

Cette fois, c'est le réveil qui officie. Papa-Ours se lève avec un baillement ressemblant étrangement au cri d'un wookie, lequel n'aura certainement pas manqué de lever le reste de l'hôtel. Petite prise de conscience pour ce dernier qui se dit : "Bon sang ! Déjà le troisième jour !? Demain soir, nous ne serons plus ici !" avant de boire la tasse sous la douche et de se mettre à tousser comme Gollum crache son nom. Un petit petit déjeuner et quelques foulées plus tard, nous sommes dans le parc Disneyland. Nous en profitons pour faire Peter Pan Fly, attraction littéralement prise d'assaut en journée avec celles de Blanche Neige et Pinocchio (ce qui nous fait un peu halluciner compte tenu du contenu et des personnes s'y entassant. Peu d'enfants s'entend...). MAIS SURTOUT NOUS ESSAYONS DE KIDNAPPER PASCAL ! Certains vont tenter de retirer l'épée. Moi, je tente d'arracher ce petit caméléon pour le ramener à la maison. Tanpis pour Raiponce qui si elle y tient vraiment "sera obligée de le suivre chez nous comme ça papa !", plan ô combien machiavélique et opportuniste de ma fille. Le bougre est bien agrippé malheureusement. C'est un échec cuisant. Nous profitons du faible nombre de personnes pour multiplier les tours ici et là. Et puis, les files commencent à enfler comme de vilaines bosses qu'on aimerait bien faire disparaître. Nous nous rendons compte à ce moment que seule une partie du parc est ouverte. Nous pensions jusqu'alors que si toutes les attractions n'étaient pas ouvertes nous aurions la possibilité de nous promener tranquillement ailleurs (et de faire quelques photos sympathiques et inédites). Mais non... Pas possible. Retour sur Mainstreet, où nous prenons, au chaud, la deuxième partie du petit déjeuner, établissant le plan d'action pour la suite des évènements.

Les jours précédents, nous avions bien remarqué le village du Père Noël. Assez d'ailleurs pour constater qu'il fallait s'armer d'énormément de patience pour le rencontrer. L'opération Flocon Fondu prenait forme. Et, quelques minutes avant l'ouverture officielle, nous étions devant une cordelette près à bondir et rejoindre au plus vite cette destination si prisée. Nous n'étions pas les seuls à avoir eu l'idée. Ma femme me confirmait que nous pouvions éventuellement la semer si elle n'arrivait pas à suivre le rythme. Je portais alors ma fille sur mes épaules pour sa plus grande joie. Et le top départ fut donné. Apparemment seul représentant français dans le groupe qui s'élançait, j'entendais déjà les commentateurs s'exciter : "Oulàlàlà ! Départ éclair de notre frenchie qui pourtant se lance dans cette course avec un handicap de 15 kilos sur les épaules. Sa coéquipière reste en retrait, tandis qu'il laisse déjà derrière lui la plage des pirates en direction du passage enchanté d'Aladdin. Les concurrents sont tous très mobiles, mais peu semblent aptes à pratiquer ce genre de sprint. Il faut être très habile pour éviter les pièges et se retrouver embourber dans les masses plus lentes. Notre français s'en sort très bien et arrive à cet endroit critique, goulot d'engorgement à la hauteur du Pizza Outpost, Fuente del Oro Restaurante et Big Thunder Moutain ! Superbe anticipation de sa part qui le propulse dans le peloton de tête. ON N'OSE Y CROIRE ! MAIS L'EXPLOIT EST A PORTEE DE MAINS !!! NOTRE FRANCAIS AUGMENTE LA CADENCE MAINTENANT, MAIS SON HANDICAP SEMBLE COMMENCER A PESER LOURD SUR SES EPAULES..." Et ma fille de me hurler sur les épaules : "Vas-y papa ! Fonce ! Fonce !", "Attention aux poussettes !" (qui ne manquaient pas de vous rouler sur les pieds pour gagner quelques places !) ou de me donner une estimation sur la distance qui nous séprare avec ma femme : "Je vois maman. Mais elle est loin !" jusqu'à un "Euh... Je ne vois plus maman... Ah si ! ... Ah non... Ah si ! ... Ah non..." Nous terminons sur la troisième marche du podium sous les houras de la foule à l'entrée du village, toujours fermé. La traînarde à la temps de nous retrouver et quelques secondes plus tard, nous sommes en bonne position pour rencontrer le Père Noël. Celui-ci invite ma fille à s'approcher, ce qu'elle fait très timidement. Interdiction d'approcher pour les parents tant qu'ils sont en grande discussion secrète. Tellement d'ailleurs qu'elle refusera toujours de nous révéler ce qu'ils se sont échangés. Pour le peu de choses qu'elle nous a tout de même retranscrit, nous nous sommes quand même demandés si nous n'avions pas réellement rencontré le vrai Père Noël tellement ses propos touchaient droit au but et se faisaient l'échos de ce que nous reprochions à notre petit mistinguette. Un moment magique de plus !


A notre sortie, le spectacle de la Magie de l'Hiver allait commencer en face. Ni une, ni deux, nous étions assis et prêts à en prendre plein les yeux encore une fois. Pas manqué ! Chouette spectacle avec en prime un petit moment qui nous a serré le coeur et fait pouffer de rire avec ma femme. A la fin, Mickey et Minnie se mettent à saluer le public. A ce moment précis, n'ayant certainement pas oublié sa rencontre de la veille, ma fille se met alors à serrer la main de sa mère, la bouche grande ouverte, agitant frénétiquement l'autre pour faire coucou, elle finit par lui dire : "Regarde maman ! Ils m'ont reconnu ! Ils m'ont reconnu !" C'était terriblement mignon et émouvant. Sur le retour, nous errons un peu... Ici et là... Tiens ? Cinq minutes seulement pour les pirates des Caraïbes ? Allons-y alors ! A mesure que nous pénétrions dans l'antre, ma fille se sentait moins bien, impressionnée par l'obscurité grandissante et les décors de moins en moins rassurant. Très vite installés dans le bateau, elle se saisit de chacun de nos mains de chaque côté et se met à les serrer plus ou moins fort selon le "contexte". Elle appréciera moyennement. Surtout les phases de chutes, où nous constaterons son niveau de panique sur la photo-souvenir prise à ce moment-là. Elle était encore moins rassurée d'apprendre que nous mangerons ici le lendemain midi. Pour lui changer les idées, nous décidons de faire les boutiques sur Mainstreet. Ma femme se rapprochera alors d'une très aimable CM d'un certain âge qui fêtera un peu en avance son départ à la retraite en nous cèdant quelques poches (dont deux ou trois grandes avec la corde, mais chut !). C'est surtout la maman qui se fait plaisir sur ce coup. Mini-Minnie en profite alors pour poser en pleine rue, non sans que quelques enfants ne tombent encore dans son piège, ce qui la fait évidemment rigoler à chaque fois. "Je ressemble à Minnie ! Je ressemble à Minnie !", hurlait-elle toute fière.




L'accès aux attractions devenant quasiment impossible sans perdre une grande partie de notre désormais précieux temps, nous effectuons un replis stratégique à l'hôtel, où nous décidons d'aller piquer une tête. GRAND BIEN NOUS PRIS ! Après un petit jeu de piste qui nous a d'abord fait explorer et arpenter les couloirs de l'hôtel, puis les abords, nous trouvions un complexe que nous pensions fermé. A notre arrivée, un CM s'approche de nous avec un grand sourire. Nous donne des indications très gentillement pour finir par nous avouer que nous aurons l'accès au bassin uniquement pour nous trois. Ah oui... Effectivement... Il n'y avait personne... Un peu gêné, nous rentrons dans l'eau, observant du coin de l'oeil les quatre ou cinq personnes qui nous surveillaient alors. Une piscine incroyablement magnifique. La meilleure de tous les hôtels, je pense. Encore secouée par l'expérience des pirates, ma fille refuse mon invitation pour tester le toboggan. J'irai donc seul. Mais à mon grand étonnement, il semble en panne. Pas d'eau dedans. Je commence à descendre et là, la maître-nageuse m'interpèle : "Remontez Monsieur ! Je l'allumer ! Ne vous inquiètez pas !" Mortel ! Seulement nous trois dans la piscine et un toboggan allumé rien que pour nous, tout comme le jaccuzi d'ailleurs. Nous ne savions plus, où nous mettre et nous confondions en remerciements. Comme un vrai gamin, je montais, glissais, remontais, glissais, remontais, glissais... Hum... C'était chouette. Un bon moment de passé. Et puis, nous fûmes rejoins par d'autres personnes un peu plus bruillantes et brouillons. La tranquilité disparue, nous regagnions notre chambre pour nous préparer à repartir dans le parc pour la parade.

Une fois sur place, histoire de patienter, nous repartons dans les boutiques. Et là, j'espère de toutes mes forces que la CM qui officiait dans la boutique du Studio Disney à côté de Art of Disney Animation le mardi 6 décembre fera partie des membres de ce forum et lira ces lignes. En effet, la veille donc, nous étions entrés dans cette boutique et j'étais tombé en admiration (entre autres) sur les bustes d'un Mickey Jedi et de Stitch. Elle nous avait alors confié que beaucoup de guests les trouvaient jolies, mais que très peu repartaient avec. Vu le prix, ça se comprend d'ailleurs. Réellement intéressé, mais n'ayant pas encore arpenté toutes les boutiques, je voulais réfléchir, mais promis de revenir prendre l'une ou l'autre si je me décidais. La CM eu alors ce petit regard, toujours agréable et poli, mais qui trahissait un "ouais, ouais, c'est ça. On me l'a déjà faite." Et bien, pris dans la folie du séjour, conscient que mon moral allait s'effondrer d'ici le lendemain soir, j'ai décidé de craquer pour le Stitch. J'ai décidé de le ramener à la maison et de pouvoir, d'un clin d'oeil me remémorer les souvenirs de ce séjour et y retourner le temps d'une rêverie. Ma femme n'était pas très chaude pour retourner à la même boutique. Du coup, je me suis rabattu sur celle de la joaillerie. Et en pleine période d'affluence, j'ai monopolisé deux CM à moi tout seul, car il a fallu aller chercher le carton trèèès imposant, l'ouvrir, vérifier que tout était ok, etc. Je ne sais pas si beaucoup de monde se procure ce genre de souvenirs. En tous les cas, les CM donnaient plutôt l'impression de réaliser un achat commun. Si quelques uns traînent par-ici, est-ce qu'ils pourraient me dire si de tels bustes trouvent souvent preneur ? Devant quitter l'hôtel avant 12h le lendemain, le shopping service n'était pas possible. Nous nous arrangions alors pour récupérer la bête à la boutique Disney du Disney Village vers 18h le lendemain. Très heureux de son achat (cadeau de Noël en avance !), je serrai très fort mes amours dans mes bras pour les remercier de leur permission, motivée par les nombreuses années de galère que nous avions rencontré et les efforts récompensés que j'avais notamment pu fournir. Que du bonheur ! Alors mademoiselle, si vous lisez ces lignes, je ne vous ai certainement pas menti et croyez-moi quand je vous assure que j'aurai préféré revenir vers vous pour concrétiser l'achat.


Et le voilà confortablement installé à la maison, déguisé pour l'occasion !

Nous allions très vite déchanter en ressortant. Placé pile poil sous le sapin géant, nous avions un accès direct à la rue principale. Je me régalais déjà des photos que je pourrai prendre. Quand une énorme averse nous surpris ! Trempés de la tête aux pieds, notre courage en avait pris un coup. Il fut achevé par un ôdieux personnage qui prenait un malin plaisir à faire dégouliner l'eau de son parapluie sur notre fille installée dans sa poussette. Cette personne avait du très peu apprécier le fait que les gens veuillent se placer correctement pour la parade et que sa famille revenant vers lui n'est trouvé qu'un espace beaucoup plus faible que lorsqu"ils l'avaient laissé en poste pour garder la position. Malgré nos alertes, ils persistait à faire dégouliner l'eau. Ne voulant en aucun cas déclencher un incident diplomatique avec nos voisins espagnols (qui nous auront quand même bien pourri une partie du séjour, mais il ne s'agit pas du topic Very Bad Trip, donc je garderai ça pour moi) et par respect pour la magie des lieux, j'évitais de lui fourrer son parapluie aussi profond que possible dans une partie bien précise de son anatomie et nous décidions de rentrer à l'hôtel en bifurcant par le Mc Do du Disney Village. Passant outre les attitudes pas très reluisantes (d'autres amis espagnols) dans la file d'attente du fast-food, nous avons commandé tend bien que mal dans le seul Mc Do qui ne connaissait pas les potatoes, ni les wraps chèvre... La soirée fut plutôt maussade ce soir-là, tous pleinement conscients que demain serait la dernière journée. Le sommeil arrivait difficilement et la nuit passa trop rapidement...







- Star à domicile -
Revenir en haut Aller en bas
PoussièreD'étoiles



Féminin
Age : 32
Messages : 63
Inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Dim 29 Jan 2012 - 15:50

C'est un plaisir de lire ton TR ! Humour, émotions, on a l'impression d'y être Smile

On a été victimes nous aussi la dernière fois de l'avis erronné d'un proche sur Crush Coaster... Ils y avaient emmené les enfants, petits. Notre grande puce de 5 ans dépassait la taille requise, voulait le faire. Elle est donc montée avec moi, et comme tu le décris, j'ai compris très vite que le temps de l'attraction allait être très dur. J'ai vraiment regetté de l'avoir laissée monter, pourtant je m'étais renseigné avant. Heureusement, on a réussi à gérer toutes les deux en lui parlant sans cesse, elle n'est pas restée traumatisée.
TOT, je ne veux pas tenter l'expérience, comme toi, la taille n'est pas un indicateur.
Par contre, les parachutes, elle les a fait à sa demande après avoir longtemps regardé, et elle a adoré.
Revenir en haut Aller en bas
Gounta



Masculin
Messages : 13
Inscription : 20/12/2011

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Dim 29 Jan 2012 - 16:00

Je rougis encore en pensant au CM de Crush ! ^^'
"Vous êtes sûr ? Sûr de sûr de sûr ?" Et il avait entièrement raison. Du coup, nous savons que nous ne discuterons plus dorénavant les décisions des CM sur les attractions.

Quant à TOT, ma femme regrettait de ne pas l'avoir faite jusqu'à ce qu'elle discute avec des personnes dans l'ascenseur de l'hôtel qui l'avait expérimentée. Le monsieur lui a certifié que ses 95 kilos se sont soulevés lors de la chute, ce qui l'a convaincue que nous avions pris la bonne décision.

En tous les cas, merci encore ! Smile


- Star à domicile -
Revenir en haut Aller en bas
cilou54



Féminin
Age : 31
Messages : 780
Inscription : 29/03/2010

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Dim 29 Jan 2012 - 16:51

Superbe suite!!!

Ah ces espagnols... je n'en dirai pas plus sur le sujet Langue

Etant une fan des attractions à sensation depuis toute petite c'est vrai que je me rends pas toujours compte mais pour les petits je déconseille la TOT!!! à chaque fois que je vois des parents emmener leurs petits bouts et à chaque fois les pauvres ressortent blancs et traumatisés... je ne comprends pas que disney n'installe pas une pancarte indicative à ce sujet par ce que la taille requise n'est pas du tout un bon indicateur des sentations que donne l'attraction (je suis assez forte dans ce domaine et c'est mon attraction préférée alors c'est pour dire Wink )

Sinon le buste que tu as acheté de stitch est souvent acheté par les inconditionnels de stitch qui économisent pour se l'acheter. Les autres moins il me semble mais certaines personnes sont très fan de ces big fig et n'achètent quasi que ça!!! c'est un budget mais c'est magnifique!!! C'est aussi dans nos projets avec mon homme d'en acheter une de mickey et une de minnie un de ces jours. T'as eu bien raison de te faire plaisir, on connaît aussi le chômage en ce moment, c'est dur alors quand on en sort, faut en profiter!!! cheers

J'attends la suite avec impatience mais j'ai déjà le pincement au coeur en pensant que c'est votre dernier jour Sad
Revenir en haut Aller en bas
Gounta



Masculin
Messages : 13
Inscription : 20/12/2011

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Dim 29 Jan 2012 - 19:05

Je me posais la question justement. Parce que la CM nous disait que ce genre de produit était plus une source de curiosité qu'une intention réelle d'achat. C'est vrai que le prix dissuade (et la taille du carton aussi par la suite d'ailleurs !). Mais c'est du plus bel effet chez soi, encore mieux que dans la boutique ! Et la prochaine fois, je sens que le Mickey en Jedi va venir tenir compagnie à Stitch ! ^^

Et alors tout à fait d'accord pour TOT, où la taille requise ne reflète absolument pas le niveau d'expérience. Bizarre que rien ne précise au moins par écrit ce qu'il en coûte (même si les gens ne prêtent pas forcément attention aux avertissements écris). A contrario, le Star Tour est beaucoup plus prévenant paradoxalement.

Bon, la suite... Mais pas tout de suite ! Désolé ! Razz


- Star à domicile -
Revenir en haut Aller en bas
PoussièreD'étoiles



Féminin
Age : 32
Messages : 63
Inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Dim 29 Jan 2012 - 20:52

J'ai posté juste avant la suite, du coup, je me suis régalée à la lire ce soir !
Le coup de l'eau qui dégouline exprès sur votre fille, incroyable Sad

Pareil, je ne me fie absolument pas à la taille pour les attractions. Le concept de la TOT ne me parait pas fait pour un petit enfant. Et l'ayant fait (merci le baby switch !), la chute autant que l'atmosphère effraieraient à coup sur ma petite miss.
Avant de partir, je revérifie toujours les indications des attractions sur le site de Disney, et les avertissements (ils précisent parfois que telle ou telle attraction peut effrayer les plus jeunes)

Superbe le buste de Stitch !!!
Revenir en haut Aller en bas
lebilien



Messages : 177
Inscription : 03/10/2008

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Lun 30 Jan 2012 - 8:01

Superbe séjour Smile


Terrain à batir
Revenir en haut Aller en bas
http://www.parkaddict.com
Titemamour



Féminin
Age : 30
Messages : 316
Localisation : Longueau
Inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Lun 30 Jan 2012 - 17:05

j'adore ton TR, vivement la suite


°o°  "je suis pas trop grand pour dormir dans le placard???" ♥ zip♥   °o°
Séjour de 3 jours à DLP pour nos 10 ans en mars 2015
Bébé 2 Prévu pour Aout 2014
Eloïse est née le 30 juillet 2012 à 10h53, un amour de petite princesse !!!
Revenir en haut Aller en bas
NisK-R4701



Féminin
Age : 36
Messages : 2097
Localisation : pas assez près de DLRP ...
Inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Mer 1 Fév 2012 - 11:13

TR absolument génial!!!! et quelle belle manière de relater ton récit!!!!!!

Pour Crush, j'ai essayé la 1ère fois en 2008 et mon fils, qui avait 5 ans à l'époque, n'étant pas très téméraire, n'a pas voulu monter dedans. J'y suis donc allée avec mon mari et le fils de notre amie qui avait 5 ans et demi et dépassait largement la taille autorisée. Sincèrement, je n'aurais jamais imaginé l'attraction comme ça. Clairement, c'est une peu trop violent pour les jeunes enfants à moins d'être un Indiana Jones dans l'âme.... Fin du HS....

Vite la suite!!!!!


Derniers séj.:-du 31/01 au 02/02/2013 au NPBC -> merci NRJ pour ce séjour gagné!!!!
- le 28/08/2013 avec un nuit au Kyriad le 27/08 -> rien à dire, c'était génial!!!
- du 25/01 au 26/01/2014 au Sequoia -> merci mon chéri!!!
- du 31/05 au 01/06/2014 au Sequoia avec mon loulou de 10 ans!
- du 15/02 au 17/02/2015 à nouveau au Sequoia -> c'était super, comme d'hab'!!!
- du 14/05 au 15/05/2015 au Kyriad avec ma meilleure amie et nos enfants
- pour une journée le 27/11/15, le 22/01/16  et retour le 07/02/16 pour l'abonnement de mon Loulou de 12 ans et la prolongation du mien -> une nouvelle année de magie en perspective!!!
- nouveau séjour du 29/04 au 01/05/16 au Radisson Blu -> quelle belle découverte
- le 03/06/2016 pour une nouvelle journée entre copines
Revenir en haut Aller en bas
tweety31



Féminin
Age : 35
Messages : 770
Localisation : Toulouse
Inscription : 13/01/2012

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Mer 1 Fév 2012 - 13:19

Super ton TR, vivement le dernier jour...


Eté 1993 -> 3j Cheyenne ; 1995 -> Port Aventura ; Eté 2001 -> 5j Cheyenne ; Janvier 2003 -> 3j Santa Fe ; 2005-2006 -> PA dream ; Février 2012 -> 4j Cheyenne en famille ; Juillet 2012 -> 3j Port Aventura ; Mars 2013 -> 3j NPBC ; Mai 2014 -> 2j Puy du fou ; 20 au 22 juillet 2014 -> 3j DCR
Revenir en haut Aller en bas
laurus



Féminin
Age : 39
Messages : 205
Localisation : Brétigny sur orge
Inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Mer 1 Fév 2012 - 15:18

Très beau TR, et ta mini Minnie est toute mimi !

idem Ah ces espagnols... je n'en dirai pas plus sur le sujet... Langue


prochaine visite très bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
true colors



Féminin
Age : 41
Messages : 494
Localisation : Seine maritime
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011 Mer 1 Fév 2012 - 17:49

Super ton T.R. , je rejoins tout le monde en disant qu'on ne s'ennuie pas en lisant bien au contraire ! Alors vite la suite !
Revenir en haut Aller en bas
 
[Back to DLP] Sequoia Lodge du 05 au 08 décembre 2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Living Disney :: Trip reports Disney :: Disneyland Paris-