AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Fausse alerte à la bombe à Disneyland Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Miss Tigrou



Féminin
Age : 26
Messages : 897
Inscription : 09/08/2009

MessageSujet: Re: Fausse alerte à la bombe à Disneyland Paris Mar 26 Juil 2011 - 19:02

J'y étais samedi en plus, ma mamie a entendu à la radio et elle croyait qu'ils avaient évacué tout le parc. On l'a rassuré que non et qu'on avait rien entendu avant notre retour, c'est elle qui nous l'a appris !



A vendre : LE Anna V2, V3 et V4 + Raiponce Designer

Revenir en haut Aller en bas
Skypm



Masculin
Age : 21
Messages : 146
Inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Fausse alerte à la bombe à Disneyland Paris Mar 26 Juil 2011 - 20:33

@Dingogo a écrit:
@Skypm a écrit:
Une heure de ride en moins représente certainement 1500 personnes insatisfaites, ce qui représente 1500 * 69 = 103500 €
Le préjudice éventuel concerne DLP et certainement pas les "personnes insatisfaites", ce raisonnement n'ayant donc aucun sens.

Bien-sûr que si ça a du sens ! Bien-sûr que si les personnes qui n'ont pas pu faire l'attraction à cause de ce type ont subi un préjudice. Et ce n'est pas la direction dans ses bureaux qui a été ennuyée par la fermeture d'une attraction pendant une heure ! Certes, mon calcul est farfelu et ne doit pas être interprété strictement. C'était pour démontrer de manière irrévocable qu'il est facile d'établir un préjudice dans ce cas.

@Dingogo a écrit:
@Skypm a écrit:
Tout dommage doit être réparé, c'est inscrit dans le code civil.
Un dommage résulte de l'établissement d'une responsabilité, chose qui t'est manifestement inconnue. Si c'était le cas tu aurais compris pourquoi ce que tu écris est pour le moins risible.

Non, ce n'est pas "pour le moins risible", pour reprendre tes termes ! Si, il y a un dommage. Un dommage causé par le type qui a lancé la fausse alerte et qui est responsable de sa propre bêtise, responsable de l'arrêt de l'attraction, responsable du temps qu'il a fait perdre aux autres, responsable du stress qu'il a provoqué chez les visiteurs et chez les casts members. A moins d'être considéré comme fou, il est pleinement et entièrement responsable de ses actes et doit réparer les dommages qu'il a causé. Je t'invite à regarder les articles 1382 et 1383 du Code Civil comme le dit mon père.

Article 1382 : « Tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer.»

Article 1383 : « Chacun est responsable du dommage qu'il a causé non seulement par son fait, mais encore par sa négligence ou par son imprudence.»
Revenir en haut Aller en bas
Sevrynn
Modératrice


Féminin
Age : 31
Messages : 6693
Localisation : Lyon
Inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: Fausse alerte à la bombe à Disneyland Paris Mar 26 Juil 2011 - 21:31

Bizarrement je me fierai plus aux écrits de dingogo qui a su au cours de ses posts me montrer la fiabilité de ses raisonnements qu'à des extraits piochés au hasard dans le code civil histoire d'abonder en son sens...


Trip Report Floride 2012 (Walt Disney World, Disney Cruise Line, Universal Studios) ici


Disney California Resort : retour sur le 60ème anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
http://roadtripsandparks.wordpress.com
Skypm



Masculin
Age : 21
Messages : 146
Inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Fausse alerte à la bombe à Disneyland Paris Mer 27 Juil 2011 - 0:18

@Sevrynn a écrit:
Bizarrement je me fierai plus aux écrits de dingogo qui a su au cours de ses posts me montrer la fiabilité de ses raisonnements qu'à des extraits piochés au hasard dans le code civil histoire d'abonder en son sens...

Bizarrement je ne tiendrais pas compte de ton message non argumenté. Sevrynn, le Code Civil m'a l'air limpide et nul n'est censé ignorer la loi. Tu devrais donc le lire un peu, afin de t'instruire sur le Droit Civil de la république française.
Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Fausse alerte à la bombe à Disneyland Paris Mer 27 Juil 2011 - 0:44

@Sevrynn a écrit:
Bizarrement je me fierai plus aux écrits de dingogo qui a su au cours de ses posts me montrer la fiabilité de ses raisonnements qu'à des extraits piochés au hasard dans le code civil histoire d'abonder en son sens...
Personne n'est infaillible.. Et on ne joue pas comme ça avec la loi, rien n'est plus difficile que de se l'approprier afin qu'elle abonde à tort en son sens. Les articles issus du code civil que nous montre Skypm nous font clairement remarquer que son raisonnement de départ est bon.

Après, on peut toujours discuter sur l'esprit de ces articles, mais ça, c'est encore un autre débat. Wink


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Dingogo



Masculin
Messages : 463
Inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Fausse alerte à la bombe à Disneyland Paris Mer 27 Juil 2011 - 2:14

@Skypm a écrit:
Le Code Civil m'a l'air limpide et nul n'est censé ignorer la loi. Tu devrais donc le lire un peu, afin de t'instruire sur le Droit Civil de la république française.
...et toi tâcher de le comprendre si tu tiens à en parler, ce serait une bonne base de départ. S'il te faut un message "argumenté" pour te démontrer l'inexactitude (pour ne pas dire le grotesque) de tes propos, allons-y pour le cours de droit...

Première chose: le Code civil est un texte volontairement généraliste, qui n'a aucune visée spécificatrice. Il faut donc l'apprécier dans le cadre de son articulation avec la règlementation de niveau supérieur, en particulier le Code pénal.

On en vient donc à la qualification pénale des faits: la garde à vue a été prononcée sur la base de l'article 322-14 du Code pénal, qui stipule que "le fait de communiquer ou de divulguer une fausse information dans le but de faire croire qu'une destruction, une dégradation ou une détérioration dangereuse pour les personnes va être ou a été commise [est illégal]"

La répression porte explicitement sur les actes ayant pour but de faire croire à une destruction (et/ou susciter une réaction). En l'occurrence sur l'histoire décrite on peut légitimement considérer (la position du Parquet) qu'il n'y avait ni préméditation, ni volonté de nuire, ce qui exclut dans cette qualification pénale.

Autre angle pénal: l'article 223-1 qui réprime le fait d'exposer volontairement autrui à un danger. Si dans le cas présent l'attitude du guest avait nécessité des actes de la part de la sécurité du parc et/ou des forces publiques mettant directement leur intégrité physique en danger (par exemple: devoir plonger dans le lac, grimper sur une structure, etc.), des poursuites à ce titre seraient possibles. En l'occurrence, en l'absence de danger réel, il n'y a pas matière à poursuivre sur cette base.

Voilà pour le versant pénal de l'affaire, qui explique l'issue du classement sans suite ou du rappel à la loi. Si toutefois la procédure était forcée, par exemple par la constitution d'une partie civile, la relaxe serait de loin d'hypothèse la plus probable, qui éteindrait donc l'action civile et toute réparation afférente.

Ceci étant dit, parlons du versant civil.

@Skypm a écrit:
Bien-sûr que si ça a du sens ! Bien-sûr que si les personnes qui n'ont pas pu faire l'attraction à cause de ce type ont subi un préjudice.
Tu confirmes par cette phrase que tu ne maitrises pas le concept de dommage et de responsabilité.

Si tu considères que ne pas avoir pu accéder à une attraction pendant 1h est un dommage (ça fait déjà sourire), la personne responsable, c'est l'exploitant du parc, et personne d'autre. Si réparation du préjudice il doit y avoir, c'est à la personne morale (DLP) de s'en acquitter. Libre à elle ensuite de se retourner contre une autre personne qui l'aura contrainte à agir dans ce sens (en l'occurrence "l'homme à la bombe") pour à son tour réclamer réparation de son préjudice.

C'est là que réside le "risible" de tes propos initiaux: parler du préjudice subi par les visiteurs pour justifier une amende ou des dommages réclamés à l'homme en question, ça n'a AUCUN sens. C'est ce que je t'expliquais en quelques lignes mais manifestement c'est nébuleux dans ton esprit. Et je crains malheureusement pour toi que tes ajouts ensuite de citations de textes sans percevoir cet énorme contresens initial ne fassent que souligner un certain manque de maitrise sur le sujet.

@Skypm a écrit:
Et ce n'est pas la direction dans ses bureaux qui a été ennuyée par la fermeture d'une attraction pendant une heure !
C'était évidemment de l'humour quand je disais que chaque CM avait subi un préjudice par solidarité professionnelle...

Mais ça permet une transition parfaite pour parler de la seule vraie partie civile recevable: l'exploitant du parc, l'entreprise derrière DLP.

Se pose alors la question du réel dommage subit, en gardant en tête que le Code de la construction et le Code du tourisme prévoient un certain nombre d'obligations pour l'exploitant. Quand on reçoit en moyenne 40-50000 visiteurs par jour, il y a automatiquement des incidents ou aléas liés aux visiteurs, qui nécessitent une prise en charge, technique, médicale, sécuritaire, etc. C'est la condition sine qua non pour être autorisé à exploiter un tel parc.

Si un visiteur fait un malaise et qu'une attraction est interrompue une heure, on ne va pas lui réclamer des dommages. De même, dans le cas présent, le fait de faire intervenir la sécurité, d'isoler la personne qui déclarait avoir sur elle une bombe et prévenir les services de police, ça fait partie des moyens pris en charge par l'exploitation du parc. La décision ensuite d'évacuer l'attraction, parfaitement compréhensible et raisonnée, est elle une décision privée, qui n'est pas automatiquement et évidemment une conséquence directe des déclarations de l'homme en question. L'existence légale d'un préjudice est donc très loin d'être évidente, contrairement à ce que tu as l'air de penser.

@Skypm a écrit:
le type qui a lancé la fausse alerte et qui est responsable de sa propre bêtise
Ca n'est heureusement pas répréhensible...

@Skypm a écrit:
A moins d'être considéré comme fou, il est pleinement et entièrement responsable de ses actes et doit réparer les dommages qu'il a causé.
Tu es donc en mesure d'établir en quelques minutes une responsabilité "pleine et entière", sans connaitre la personne et sans connaitre les circonstances précises des faits. Tu ne souffres décidément pas de carence en suffisance...

@Skypm a écrit:
Je t'invite à regarder les articles 1382 et 1383 du Code Civil comme le dit mon père.
Ah ben si il dit cela...

@Festi'val a écrit:
Les articles issus du code civil que nous montre Skypm nous font clairement remarquer que son raisonnement de départ est bon.
Le point de départ était bon, la direction était la mauvaise... Dommage qu'il s'y soit engouffré à une telle vitesse et avec trop d'orgueil pour s'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
Skypm



Masculin
Age : 21
Messages : 146
Inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Fausse alerte à la bombe à Disneyland Paris Mer 27 Juil 2011 - 13:58

Je n'écrirais qu'une phrase :

@Dingogo a écrit:
pour te démontrer l'inexactitude (pour ne pas dire le grotesque) de tes propos

Quand je me suis inscrit sur le forum, ce n'était pas pour me prendre la tête avec les autres membres, ni pour me disputer avec eux et encore moins pour qualifier de grotesque ce qu'ils écrivent.
Revenir en haut Aller en bas
spoin



Masculin
Age : 28
Messages : 796
Localisation : Au centre du monde : Paris
Inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: Fausse alerte à la bombe à Disneyland Paris Mer 27 Juil 2011 - 14:41

@Skypm a écrit:
@Sevrynn a écrit:
Bizarrement je me fierai plus aux écrits de dingogo qui a su au cours de ses posts me montrer la fiabilité de ses raisonnements qu'à des extraits piochés au hasard dans le code civil histoire d'abonder en son sens...

Bizarrement je ne tiendrais pas compte de ton message non argumenté. Sevrynn, le Code Civil m'a l'air limpide et nul n'est censé ignorer la loi. Tu devrais donc le lire un peu, afin de t'instruire sur le Droit Civil de la république française.

Et bim ! Je ne vous lirai point. Et allez vous instruire, femme.

@Skypm a écrit:
Je n'écrirais qu'une phrase :

@Dingogo a écrit:
pour te démontrer l'inexactitude (pour ne pas dire le grotesque) de tes propos

Quand je me suis inscrit sur le forum, ce n'était pas pour me prendre la tête avec les autres membres, ni pour me disputer avec eux et encore moins pour qualifier de grotesque ce qu'ils écrivent.

Dingogo aurait en effet pu prendre un peu plus de pincettes... Mais dire que des propos sont grotesques ne veut pas dire que la personne l'est tout autant ! Smile
Je pense qu'il voulait surtout réagir sur des formulations comme "Code Civil [...] limpide" ou "nul n'est censé ignorer la loi" qui font très discussion de café du commerce... tout en essayant de commenter point par point les éléments de ton propos !
Revenir en haut Aller en bas
Arieline



Féminin
Age : 27
Messages : 342
Localisation : Nancy
Inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Fausse alerte à la bombe à Disneyland Paris Jeu 28 Juil 2011 - 11:29

Piou, y'a eu une alerte à la bombe à mon boulot y'a de ca peut être... 3 semaines et j'peux vous dire que ca fout vrmt la trouille! Faut réfléchir avant de plaisanter avec ca...


Dernières visites : Sequoia Lodge les 26 et 27 Juin 2010
Santa Fe les 06 et 07 Novembre 2010
Cheyenne les 09 et 10 Septembre 2011
Sequoia Lodge les 16 et 17 septembre 2012
Visites expresses le 19 mai 2013, le 29 mars 2014, 1er août 2016
Cheyenne les 27 et 28 Août 2013
Newport Bay Club les 06 et 07 octobre 2013
#Britneyday les 29 mars 2014, 27 août 2015 & le 16 mars 2016
Visite expresse Disneyland Hong Kong le 5 novembre 2014
Prochaine: Visite expresse le 24 Octobre 2016 #Spookytime!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Fausse alerte à la bombe à Disneyland Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Les parcs à thèmes Disney :: Disneyland Paris-