AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
mathino



Masculin
Age : 35
Messages : 225
Localisation : decines (69)
Inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Dim 26 Juin 2011 - 18:19

Lecteur (quasi) anonyme de DCP depuis maintenant presque 6 ans, je me décide à passer de l’autre coté du miroir, afin de vous compter mon voyage qui s’est déroulé il y a maintenant plus d’ un mois et qui m’aura, manue ( ma compagne) et moi, fait parcourir plus de 2700 km à travers la cote Ouest des Etats Unis.

Désolé d’avance pour les puristes, ce trip report ne sera disney qu’à environ 20 %, la souris aux grandes oreilles ne faisant son apparition qu’en dernière étape de ce trip.
J’ajouterais encore un mot sur la genèse de ce voyage car il faut savoir qu’à l’origine c’est à Tokyo que nous devions partir. La fermeture de Journey into the center of the earth, à disney Sea, durant nos dates de voyages, nous décida quasiment au dernier moment à changer notre destination … Il est grand temps pour moi de commencer avec l’

EPISODE 1 : very long trip ( 8 mai 2011)

Notre avion quittant le sol à 8h15, c’est un réveil matinal que nous proposa ce 1er jour de voyage. Trajet jusqu’à l’aéroport sans encombre n’habiter qu’à 15 km de celui-ci ça évite les soucis, pi décollage sans soucis jusqu’ à notre 1ère et seule escale London. En vol on nous a sert un sandwich bizarre, mais tout de même comestible.



Arrivée à londres 1h20 plus tard, ce vol a eu le mérite de passer très vite. Redécollage 1h30 et demi plus tard avec un boeing 777 de British Airways peu confortable du fait de l’étroitesse de ses sièges ( et pourtant je ne suis pas du style large), pour ce point vive, les compagnies américaines.

Ce vol de plus de 9 h me paraîtras interminable , la nourriture pas top et les films soit déjà-vu soit en V-O pas sous titré, je me contenterais donc de red ( avé bruce willys) et de gulliver ( avec jack black). Un mot de plus sur mon voisin de trajet : le zouave passa son vol à s’enfiler des mignonettes d’alcool ( une bonne dizaine et ce sans exagérer) et à se laver les mains avec une solution anti h1n1 en conséquence de quoi j’ai fini mon voyage nauséeux du fait de l’odeur. Ma foi j’ai bien craint qu’il nous fasse une crise du fait de son état alcoolisé, mais il faut croire que le bougre tiens bien l’alcool…

Bref c’est à 14h25 heure locale que nous atterrissons enfin à San Francisco, 1ère étape de notre voyage ( 9 heures de plus à notre horloge interne). Nous récupérons nos bagages sans mauvaises surprises, puis passons sans encombre l’immigration. C’est toujours avec une petite appréhension que l’on passe devant un officier des douanes us mais il s’avéra que ceux- ci furent au demeurant très sympathiques.
J’avais lu sur un forum de voyage qu’il valait mieux acheter les pass pour les transports en commun à l’aéroport, c’est donc en ce lieu que nos 1ers dollars furent dépensés ( et pas les derniers ). Cet achat effectué nous pouvons enfin mettre le nez dehors afin de chercher l’arrêt de supershuttle pour nous amener à notre hôtel.



Le soleil est présent, mais le vent aussi en conséquence il ne fait pas très chaud. Il faut dire que San Francisco n’est pas réputé pour être une ville très chaude, ce dont nous ferons l’expérience.
Nous n’attendons pas très longtemps pour notre Navette. Petit aparté pour ceux non au fait du supershuttle, il s’agit d’un van partagé par plusieurs personnes se rendant à des destinations différentes, c’est certes contraignant surtout si la destination est la dernière à être desservie ( ce qui sera bien sur le cas...) mais cela à l’avantage d’être bien moins cher que le taxi.
Le trajet dura environ 1h, mêlant fatigue et début de prise de contact avec cette ville fabuleuse et diversifiée que s’avérera être San Francisco.



Arrivée à l’hôtel vers 17 h, check in, puis découverte de la chambre. Notre Hôtel , le buena vista motor inn se situe dans la zone « fisherman Wharf » à savoir non loin du port. Les hôtels, comme dans toute grande ville étant assez onéreux, nous n’aurons pas droit à un établissement grand luxe, mais il se révéla propre propre ( chose que nous n’avions pas pu constater à Manhattan lors d’un précédent trip), proche d’un arrêt de transport en commun et surtout possédant un lit king size !



Après un bref repos nous nous décidons à sortir dehors d’une part pour tester notre gps ( qui ne marcha pas du 1er coup occasionnant quelques sueurs froides…) pi pour nous diriger vers notre 1er lieu de découverte le Pier 39.

San Francisco étant une ville peu étendue, elle présente l’avantage de pouvoir se visiter quasiment intégralement a travers un réseau de transport en commun très développé, de nombreuses lignes de bus arpentant la ville à toute heure.

C’est donc assez facilement que nous nous dirigeons vers le port . 1ère impression : « -brrrr il fait froid », le vent étant encore plus présent. 2ème impression « -tiens alcatraz paraît beaucoup plus éloigné dans les films ».



Nous trouvons sans problèmes le chemin du Pier 39, sorte de jetée aménagée sur l’océan pacifique qui possède 2 centres d’intérêts. Le 1er, ses boutiques aux enseignes ultra thématisées à l’extérieur mais malheureusement si attrape touriste à l’intérieur celles- ci vendant toutes plus ou moins la même chose ( bibelots et vêtements griffés Californie et San Francisco).
Après un tour plus ou moins rapide nous nous dirigeons vers le 2éme centre d’intérêts : son « aire de repos pour sea lion ». Il faut savoir que plusieurs dizaines d’otaries ont élu domicile dans ce coin du port du fait semble t’il de la nourriture en abondance . Ce qui rend cet endroit, si l’on fait abstraction du bruit et de l’odeur très impressionnant, surtout pour moi qui suis « fan » des mammifères marins.





Après une longue observation du lieu, froid et fatigue se faisant plus oppressant nous décidons de ne pas trop traîner pour mieux profiter le lendemain. Nous nous restaurons au 1er MacDo venu ( chose étonnante làs bas les sandwichs servis ressemblent à ceux montrés en photos contrairement à chez nous …)



Puis nous rentrons à notre hôtel. Après un rapide zapping sur les chaînes US je m’endormis sur les coups de 22h, soit environ 29 h après mon réveil…

( peu de photos en ce premier jour la fatigue, étant trop grande pour sortir l'appareil, mais cela s'améliore grandement pour les jours suivants)




Dernière édition par mathino le Ven 10 Fév 2012 - 14:57, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
ZacE_DLP



Masculin
Age : 26
Messages : 3346
Localisation : Suisse
Inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Dim 26 Juin 2011 - 19:37

Que des souvenirs, l'ouest américain et la Californie. Un très beau voyage, je l'ai fait l'année passé,
même si je n'avais pas vraiment aimer San Francisco mais préféré Los Angeles.

C'est un jolie début de TR, j'ai vraiment hâte de lire et voir la suite Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
mathino



Masculin
Age : 35
Messages : 225
Localisation : decines (69)
Inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Dim 26 Juin 2011 - 20:54

tout le contraire de moi qui n'ai pas aimé Los Angeles et que j'ai trouvé sans comparaison avec le charme qui se dégage de San francisco . Comme quoi il existe autant d'approches différentes qu'il existe de voyageurs lol!
Revenir en haut Aller en bas
lody40



Féminin
Age : 32
Messages : 2890
Localisation : Albi
Inscription : 28/09/2010

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Lun 27 Juin 2011 - 16:57

super!! ahhh San Francisco. J'y suis allée en Février et le temps était affreux, pluie, vent très fort, super pour faire les photos devant le golden gate bridge. On a même pas pu faire Alcatraz :'( tant pis ça sera pour une prochaine fois. As tu vu Lombard street (la rue en zig zag??) en tout cas j'ai beaucoup aimé la bas. Vivement la suite!!


DIStickers.com Ticker
Revenir en haut Aller en bas
Panpan



Masculin
Age : 39
Messages : 458
Localisation : Ardèche
Inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Lun 27 Juin 2011 - 17:22

J'adore également San Francisco ! Une ville à taille humaine sur un ptit bout de terre ; ses quartiers pleins de charme, remplis d'histoires. L'une de mes villes préférées aux USA, je pourrai y vivre alors que je suis un bon campagnard.

Et Los Angeles... C'est l'inverse... J'y passe pour Holywood, les plages & quartiers de la côte Ouest + Disneyland !
Après c'est de loin la ville que j'aime le moins en monde. C'est juste trop grand. Quand on arrive en avion, ça me fait comme une vision d'horreur. Comme si la ville avait dévoré le moindre espace, le genre de vision qui te rend pas très fier d'être un homme.
Revenir en haut Aller en bas
mathino



Masculin
Age : 35
Messages : 225
Localisation : decines (69)
Inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Lun 27 Juin 2011 - 18:00

@lody40 a écrit:
super!! ahhh San Francisco. J'y suis allée en Février et le temps était affreux, pluie, vent très fort, super pour faire les photos devant le golden gate bridge. On a même pas pu faire Alcatraz :'( tant pis ça sera pour une prochaine fois. As tu vu Lombard street (la rue en zig zag??) en tout cas j'ai beaucoup aimé la bas. Vivement la suite!!

non je n'ai malheureusement pas vu lombard street, mais par contre j'ai fait alcatraz.
En 2 jour et demi il faut malheureusement sélectionner ce que l'on veut voir.
à mon humble avis il m'aurait fallu une semaine complète pour tout voir, mais bon la prochaine fois peut être ! cheers

l'épisode 2 est déjà écrit, il reste juste à le passer devant le comité de relecture, pour surement une mise en ligne demain où mercredi .
Revenir en haut Aller en bas
dumbela



Messages : 9
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Lun 27 Juin 2011 - 19:40

@mathino a écrit:
tout le contraire de moi qui n'ai pas aimé Los Angeles et que j'ai trouvé sans comparaison avec le charme qui se dégage de San francisco . Comme quoi il existe autant d'approches différentes qu'il existe de voyageurs lol!

je suis comme toi, SF est vraiment top et une atmosphère extra
Revenir en haut Aller en bas
mathino



Masculin
Age : 35
Messages : 225
Localisation : decines (69)
Inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Mar 28 Juin 2011 - 14:03

EPISODE 2 : Streets of San Francisco (9 mai 2009)

Mon problème principal avec les voyages à fort décalages horaires, c’est d’arriver à faire des nuits complètes. Ça m’avait un peu troublé mon précédent voyage à New York durant lequel je ne dormais pas plus de 4 heures par nuits.

Bref c’est sur les mêmes bases que commence ce nouveau voyage, puisqu’ en ce 2ème jour à 4 h A.M. réveil avec plus sommeil et impossibilité de me rendormir. Je traîne tout de même au lit jusqu’à 6 h sans toutefois réussir à retrouver le sommeil. Je trainais de nouveau jusqu’à 7 h devant les programmes télévisés ( y’en a vraiment pour tous les goûts sur les chaînes ricaines). Pi après la douche et le petit dèj (fourni par l’hôtel, pas royal mais permet toujours de faire quelques petites économies) nous voilà enfin dehors pour notre 1ére vraie journée de découverte de la ville.

1ère visite prévue : Telegraph Hill et sa Coit Tower (à ne pas prononcer coït, sous peine de vous faire dévisager par votre interlocuteur…) , monument dédié aux pompiers de la ville et qui a la particularité d’être juché au sommet d’une des plus hautes collines de la ville et donc d’offrir un superbe panorama.

« ouah ça à l’air bien !! »

-oui mais comment on y va ?? »

Ces 2 phrases peuvent résumer à elles seules notre périple San franciscain. Je l’ai expliqué dans l’épisode 1, cette ville est très bien quadrillée au niveau des transports en commun. Il s’avère que dans la pratique, se rendre où l’on a décidé est un peu plus compliqué, puisqu’il est quasiment impossible de savoir dans quelle direction va le bus que l’on prend. En effet sur chaque bus est marqué le nom de la rue de départ et le nom de la rue d’arrivée mais toujours dans le même sens, quel que soit le coté de la rue. En conséquence on se retrouvera au début, souvent dans le sens inverse de la direction souhaitée. (Je ne sais pas si mon explication est très claire …)

Toujours est-il que c’est ce qui nous est arrivé lors de cette 1ère étape, arrivés au dépôt du bus on s’est rendu compte que l’on ne l’avait pas pris dans le bon sens. On le reprend alors dans l’autre sens et c’est 30 minutes plus tard que l’on arrive enfin au sommet de Telegraph Hill. La Coit tower se dresse enfin devant nous.








On paye les 10 dollars pour prendre l’ascenseur afin d'accéder au sommet de la tour , et là on en prend, pour la 1ère fois de ce voyage, plein les yeux. Le soleil resplendit et c’est une vision panoramique de la ville qui s’offre à nous. Nous avions peur de l’attrape touriste mais cela valait chaque dollar dépensé.








Après environ 45 minutes de photos et de contemplation béate on se décide à redescendre à pied. Tout en prenant l’escalier abrupte qui serpente autour de nous nous félicitons d’avoir choisis le bus comme moyen pour monter tant l’ascension nous paraît comme casse jambe. Cette auto congratulation sera de courte durée puisqu’une fois en bas on se rend compte qu’on l’a descendue du mauvais coté et qu’il va falloir finalement remonter cette escalier qui nous a paru déjà interminable à descendre.



Et c’est après une pénible ascension puis une nouvelle descente, du bon coté cette fois-ci, que l’on se retrouve au point de départ de notre nouveau lieu de visite : le Washington square.





On traverse le « Little Italy» local qui effectivement se révèlera très « little »



On se retrouve finalement à notre nouveau point de chute : le Financial district. Si celui-ci apparaît comme moins important que dans d’autres grandes villes des USA, il ménage quelques points d’intérêts au premier rang desquels se trouve la Transamerica Pyramid.
Ainsi que le Wells Fargo museum, retraçant l’histoire des convois d’or par diligence au cours des siècles passés.









Arrêt au stand burger king, qui me fait plus encore regretter de ne pas les retrouver en France, puis l’on se rend en direction d’Union Square pour quelques heures de shopping. San Francisco étant la ville d’origine de la marque Levis, nous mettrons un point d’honneur à s’acheter des vêtements dans leur immense magasin de 4 étages (et pas seulement parce que les prix rendraient honteux de pingreries tous les magasins français de la griffe).
On fera un détour par de nombreuses boutiques dons le Disney store qui s’avérera très décevant et n’arrivant pas à la cheville de son cousin New yorkais.



Apres cette pause shopping la culture reprendra ses droits avec notre 1er trajet en cable car. On s’amusera de la technologie désuète mais qui fait tout le charme de cet engin. Il faut savoir que arrivé a son terminus, pour pouvoir repartir dans l’autre sens, le moyen de transport est poussé sur une plate forme tournante et ce de façon manuelle par les employés.






On prend donc ce fameux cable car, vers le musée qui lui est consacré. Le tour sera rapide mais l’on n’y verra notamment les turbines qui tirent les câbles permettant de tirer les « nacelles ». L’on y apprend aussi que la ville de San Francisco souhaitait supprimer toutes les lignes, mais que devant la protestation des habitants attachés à leur patrimoine, la municipalité a finalement choisi d’en conserver 3.





La visite terminée on reprend le cable car direction Chinatown, qui contrairement à Little Italy, tiendra toutes ses promesses. Notamment la « Grant Avenue » débuté par la Chinatown Gateway, et que je soupçonne d’être thématisée pour les touristes.
Il est à noter que San Francisco contient une très forte colonie asiatique, représentant environ 20 % de la population totale de la ville. Contrairement aux ghettos que l’on peut constater dans d’autres villes, ceux-ci m’ont semblé relativement bien intégrés et se sont révélés charmants et serviables, n’hésitant pas à nous aider lors de nos moments de doute quant à la direction qu’on devait prendre.











C’est crevé et à pied que nous nous dirigeons vers notre dernier lieu de visite de la journée, Nob Hill. San Francisco étant une cité bâtie sur de multiples collines, de nombreuses fois nous avons du gravir des pentes abruptes, cette dernière n’a pas dérogé à la règle. C’est les jambes cassées par une énième ascension que nous nous sommes retrouvés en face de la Grace Cathedral inspirée de Notre Dame de Paris.







Notre programme de visite de la journée s’achevant à cet endroit, on se décide à retourner à l’hôtel pour se reposer avant d’aller manger, mais comme l’on se trompe une nouvelle fois de sens avec le bus, on zappe la pause et l’on se dirige directement vers le pier 39 pour se restaurer au bubba gump, inspiré du film Forest gump et spécialisé dans les crevettes.
Manue prendra un stuffed shrimp (un médaillon de crabe et crevettes gratinés) quant à moi je prendrai un shrimp heaven (4 façons différentes de déguster des crevettes) le tout arrosé d’une superfruit margharita (qui nous a rempli 4 verres chacun…). C’est aussi pour ça que j’adore les voyages aux USA, pouvoir manger dans des restaurants de chaînes que l’on ne possède pas en France.









C’est repu et épuisé que l’on reprendra le bus pour notre hôtel, où après mon traditionnel zapping je m’endormirais très facilement.
Revenir en haut Aller en bas
ZacE_DLP



Masculin
Age : 26
Messages : 3346
Localisation : Suisse
Inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Mar 28 Juin 2011 - 14:28

Très belle suite Very Happy
Je sais, il y a pas beaucoup de monde qui aime Los Angeles (heureusement)


Revenir en haut Aller en bas
Raccoon



Masculin
Messages : 86
Localisation : Lorraine
Inscription : 01/07/2011

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Lun 4 Juil 2011 - 0:07

Quel plaisir de lire ce TR. Ca change des WDW et DLRP qui commencent à se faire répétitifs malgré certains sortant du lot. C'est cool de ne pas se focaliser sur Disney, même si j'attends avec impatience la dernière partie du TR. Tu es resté combien de temps à Disneyland?
Pas de chance pour l'alcoloo de l'avion Laughing


"L'autorité doit dériver du consentement populaire et non de l'emploi de la force." - Barbie.
Revenir en haut Aller en bas
Sabou



Féminin
Messages : 1918
Localisation : Paris
Inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Lun 4 Juil 2011 - 11:14

Génial, un nouveau trip report sur la Californie Smile
De belles photos, avec un descriptif, je suis impatiente aussi de lire la partie sur le parc Smile


Disneyland Park//Disney California Adventure Juin 2012
Walt Disney World Février 2014
Disneyland Hong Kong 2016 ?
Disneyland Tokyo 2016 ?

Heberger image Heberger image
Revenir en haut Aller en bas
Solib75



Messages : 2716
Inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Lun 4 Juil 2011 - 13:16

La Californiiiiiiiiiiie.....rha, lovely !!!
J'y ai fait un road trip de presque 3 semaines il y a 2 ans, traversant aussi Monument Valley, le Grand Canyon, LV, Yosemethee, LA et bien evidemment, San Francisco.
J'ai adoré San Francisco, ses cable car, son Golden Gate Bridge, Alcatraz, son quartier "fumette" et tout plein d'autres choses...oui, y'a pas a dire, SF, on aimerait y habiter, si son climat n'etait pas si humide Smile

Hate de decouvrir la suite de ton TR (on peut pas changer TR par autre chose, a chaque fois, ca me fait penser a Toucher Rectal, deformation pro oblige...!! Smile )
Revenir en haut Aller en bas
http://florideroadtrip2011.blog4ever.com
mathino



Masculin
Age : 35
Messages : 225
Localisation : decines (69)
Inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Lun 4 Juil 2011 - 14:15

@Raccoon a écrit:
Quel plaisir de lire ce TR. Ca change des WDW et DLRP qui commencent à se faire répétitifs malgré certains sortant du lot. C'est cool de ne pas se focaliser sur Disney, même si j'attends avec impatience la dernière partie du TR. Tu es resté combien de temps à Disneyland?
Pas de chance pour l'alcoloo de l'avion Laughing

je suis resté 2 jours et demi à Disneyland où j'ai eu le bonheur de séjourner au Grand Californian .
c'est vrai que c'est un forum disney avant tout, mais je trouve aussi sympathique de lire des compte rendus d'autres destinations.
j'essayerais d'écrire la suite demain pour une mise en ligne mercredi ou jeudi, c'est mon premier TR et j'étais loin d'imaginer le temps que demande d'écrire un post et d'uploader les photos affraid
Revenir en haut Aller en bas
mathino



Masculin
Age : 35
Messages : 225
Localisation : decines (69)
Inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Mer 6 Juil 2011 - 16:37

EPISODE 3 : The rock

Pour cause de décalage horaire non encore totalement digéré, c’est encore un réveil ultra matinal qui m’attend en cette 3ème journée sur le sol US. Après un 1er réveil à 4 h a.m. c’est finalement à 6 h que je me réveillais définitivement. Zapping, douche et petit déjeuner meublent les heures qui nous séparent de notre gros morceau de la journée : la visite d’Alcatraz, dont le départ est prévu à 9 h30.
C’est avec un peu d’avance sur l’horaire que l’on arrive au Pier 33, lieu d’embarcation des ferries d’Alcatraz .Cela nous permet de profiter du soleil qui par chance nous aura accompagné durant nos 3 jours San Franciscain.







Après avoir été pris en photo (vendu 22 $) on accède enfin au bateau. On monte au 3ème niveau pour pouvoir profiter de la vue lors du trajet.
Le navire démarrant enfin, plusieurs sensations nous traversent : l’émerveillement de part la vue magnifique et les mouettes accompagnant la traversée parallèlement au ferry. Le froid aussi, le vent n’hésitant pas à nous caresser l’échine.





C’est environ 15 min après que l’on débarque enfin sur « le rocher ». Étant un fan du film « rock » plusieurs images se bousculent dans ma tête, m’imaginant déjà à la recherche des terroristes et de leurs ogives gazeuses. Je reviens tout même très vite à la réalité.

Petit instant Wikipedia : Cette île hébergea une forteresse militaire pendant plusieurs décennies (1850-1909), puis une prison militaire (1909-1933) et une prison fédérale de haute sécurité (1934-1963). Occupé par les Amérindiens de 1969 à 1971, le complexe d'Alcatraz est aujourd'hui reconverti en un site historique géré par le service des parcs nationaux des États-Unis.

Le contexte étant posé, la visite peut enfin commencer. On grimpe sans mal jusqu’aux quartiers des prisonniers, où l’on nous remet des casques audio aux travers desquels d’anciens prisonniers et gardiens nous font vivre l’histoire de la prison au travers de moults anecdotes. Moi qui ne suis pas fan des audio tours lors des visitse je dois dire que là j’ai été agréablement surpris par l’intérêt des histoires racontées d’autant que celles-ci étaient traduites en français, ce qui vous en conviendrez, ne gâche rien ! .





Bref, l’audio tour débute par le coin des douches que l’on pourrait qualifier de rudimentaires (comme bon nombres des choses ici du reste). On poursuit la visite en traversant les différents « quartiers cellulaires », où l’on apprend notamment que si blancs, mexicains et asiatiques pouvaient être mélangés, les noirs eux devaient être tenus à l’écart des autres détenus.
Un mot sur les cellules : exigües (1m de long pour 3m de large), ne disposant pas vraiment de tout le confort moderne, puisqu’étant simplement meublé d’un lit, d’un toilette et d’une tablette minuscule. Il est a noté d’ailleurs qu’au début de la carrière pénitentiaire de l’île, aucune décoration n’était admise, seule un guide des règles de la prison venait « égayer » la pièce.







La visite se poursuit par l’endroit préféré des prisonniers : la cour extérieure. Celle-ci bien que balayée par le vent (froid) permettait aux prisonniers de se distraire par le biais de jeux tels que le base-ball où le bridge (sans cartes à jouer celles-ci étant interdites). A la moindre incartade disciplinaire, le droit à la cour était bien sur rompu.









on rentre à nouveau à l'intérieur des quartiers pénitentiaires, qui se terminent par les parloirs.









On se rend maintenant aux quartiers administratifs de la prison, puis on ressort à l’extérieur pour admirer les maisons des gardiens et du directeur de la prison (où du moins ce qu’il en reste). Cette sortie nous propose surtout une vue splendide sur la baie de San Francisco.









L’audio tour se termine par le réfectoire et les cuisines. Réfectoire en mode chambre à gaz puisque le plafond est morcelé d’alvéoles permettant d’envoyer des gaz lacrymogènes en cas de mouvements violents des prisonniers.







Après un passage par la boutique et quelques achats on reprend le ferry sur le coup des midis.





Pour nous sustenter, on choisit le Kfc-taco bell (bien mal m’en prendra). Après une pause postale pour acheter des timbres on reprend le programme des visites, qui nous mène à Pacific Heigts, afin de pouvoir contempler les multiples maisons victoriennes si caractéristiques de cette magnifique ville.















On prend ensuite le bus pour nous emmener vers Alamo Square, et c’est là que j’ai commencé à regretter le taco bell du midi, mon ventre commençant à gargouiller. Le voyage bien que court me sembla durer une éternité. En débarquant du bus, une priorité s’impose à moi : trouver des toilettes. Malheureusement on est en plein milieu d’une zone résidentielle au milieu de laquelle se hisse un petit parc et peu d’alternatives s’offrent à moi, plusieurs scenarii catastrophes me parcourant la tête. C’est avec désespoir que je me résigne à trouver un arbuste. Mais miracle au sommet du parc ce trouve un WC providentiel « alléluia ». Les détails sont scabreux j’en ai conscience, mais c’est pour mieux mettre en évidence que l’on a beau être dans un lieu magnifique, quand la tourista survient plus grand-chose ne compte.
Parenthèse refermée et soulagé d’un poids je peu enfin profiter d’Alamo square et de ses painted ladies : il s’agit de plusieurs maisons victoriennes identiques collées les unes aux autres et ne se différenciant que par leur couleur, tout ceci avec en fond les grattes-ciels de San Francisco, cela donne un panorama magnifique. C’est d’ailleurs une vue que l’on retrouve sur de nombreuses cartes postales vendues ici.







On poursuit notre chemin vers le city hall (la mairie), bâtiment grandiose prolongé par une très grande place, si les monuments sont splendides, le lieu lui craint un peu puisque habité par de nombreux sans abris, ce qui doit rendre ce lieu peu sûr à la nuit tombée.





Notre programme de l’après midi est un peu rapide puisqu’à 5 h on doit récupérer la voiture de location chez Hertz qui se trouve à l’autre bout de là où l’on est.
Néanmoins on arrive au port avec un peu d’avance et on a le temps de visiter le ghiradelli square : une célèbre chocolaterie San Franciscaine. On en profita pour faire quelques achats gourmands.



Arrive enfin le moment tant redouté : récupérer la voiture. Les formalités administratives se déroulent sans problèmes. Je prends toutes les assurances facultatives possibles. On est un peu déçu quand on apprend que l’on aura une Toyota Yaris, car on souhaitait avoir une voiture américaine, mais notre déception sera de courte durée puisqu’il s’agit d’une Yaris à l’américaine c'est-à-dire plus longue et plus grosse que les européennes.
Je pense être un conducteur assez expérimenté, mais comme c’était ma 1ére fois aux Etats-Unis et en plus avec une boîte automatique, je ne fais pas le fier. Après quelques tours laborieux dans le parking je décide de me lancer dans la circulation qui heureusement à cette heure-ci n’est pas très dense.
Arrivés sans heurts à l’hôtel on en profite pour se reposer un peu et prendre quelques photos de notre chambre.



On ressort enfin 1 heure plus tard pour aller manger au hard rock café du pier 39. Avant cela on fait des photos de l’endroit, il est à noter que le vent est une fois de plus à nos cotés. On fait nos derniers achats puis on va diner.



















On prendra tous les 2 un (énorme) smoked pork bbq sandwich, Manue prendra en plus un strawberry cheesecake, moi encore échaudé par ma mésaventure d’alamo square je me suis arrêté là.



Après le dîner le bus affichant 28 minutes d’attentes et le froid étant plus que jamais présent on décide de rentrer à pied pour profiter une dernière fois de l’atmosphère des rues de cette ville. On arrive finalement en même temps que le bus.

Après le zapping syndical je m’endors sans mal.

Clap de fin sur San Francisco, direction Yosemite National Park.
Revenir en haut Aller en bas
mathino



Masculin
Age : 35
Messages : 225
Localisation : decines (69)
Inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Mer 6 Juil 2011 - 16:39

Bilan de San Francisco :

Ville magnifique et diversifiée, aucun quartier ne se ressemble, si bien qu’on a réellement l’impression de changer de ville tant les atmosphères traversées sont différentes.
Déçu de ne pas avoir pu aller jusqu’au golden gate, je pense qu’il faut 1 semaine au minimum pour envisager l’ensemble des attractions qu’offre cette cité.

Ville à taille humaine, parfaitement visitable en transport en commun pour peu que l’on est compris le système. Il y fait bon vivre et à aucun moment on ne se sent en insécurité. Autant je ne pourrais pas vivre à Manhattan, autant là c’est avec plaisir que je deviendrais San Franciscain.

Le seul défaut de cette ville est malheureusement son climat. En effet si on ne peut pas se plaindre niveau ensoleillement, niveau température on ne peut pas en dire autant, tant le vent froid et relativement fort aura été présent.

Malgré tout je garderai un souvenir impérissable de cette magnifique ville, et y retournerai avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Dreamer



Masculin
Age : 33
Messages : 55
Localisation : Lille
Inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Dim 17 Juil 2011 - 21:41

WAW Smile Merci pour ce TR et pour ces photos ! Je rêve de visiter cette ville.....
Revenir en haut Aller en bas
Sevrynn
Modératrice


Féminin
Age : 31
Messages : 6693
Localisation : Lyon
Inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Dim 17 Juil 2011 - 23:26

TR très sympa ! Hate de lire la suite Wink


Trip Report Floride 2012 (Walt Disney World, Disney Cruise Line, Universal Studios) ici


Disney California Resort : retour sur le 60ème anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
http://roadtripsandparks.wordpress.com
mathino



Masculin
Age : 35
Messages : 225
Localisation : decines (69)
Inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Lun 18 Juil 2011 - 16:22

merci, ça me fait plaisir de voir que mes aventures sont appréciées .
Ça me remotive pour essayer de poster la suite d'ici la fin de semaine.
Revenir en haut Aller en bas
MIss Bianca



Féminin
Age : 33
Messages : 412
Localisation : Luxembourg
Inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Lun 18 Juil 2011 - 20:02

Alors je t'envois de la motivation supplémentaire Smile
Super tr, très bien rédigé et superbes photos pour illustrer, que demander de plus?? (un billet pour pouvoir y aller en vrai??? Wink
La rue avec toutes les jolies maisons est vraiment très belle, on aimerait bien y habiter!!
A bientot pour la suite de vos aventures


Préparation du 6 ème séjour pour Mael et le premier pour miss Nina, hâte de revoir l'univers d'Halloween!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Alahis



Féminin
Age : 26
Messages : 550
Localisation : Perdue au bakcbridge d'Autopia
Inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Lun 18 Juil 2011 - 20:30

Ohlalalala, c'est biiiien dis !
C'est vrai que ça à l'air d'une chouette ville ! (et j'adorerais pouvoir visiter Alcatraz).
Vivement la suite !! Wink


Disneyland Paris, Walt Disney's World....who knows, Disneyland.....soon-ish ?


(Si on me cherche, je suis bloquée avec mon galet directionnel, sur une banane de remplissage)
Revenir en haut Aller en bas
mathino



Masculin
Age : 35
Messages : 225
Localisation : decines (69)
Inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Mer 20 Juil 2011 - 17:00

EPISODE 4 : Leaving San Francisco

Réveil moins matinal en cette 4ème journée, le décalage horaire commence petit à petit à être assimilé. C’est une mauvaise surprise qui nous attend au moment de tirer les rideaux puisque le ciel est gris et menaçant, cela rendra le départ de cette ville moins douloureux !
Après un petit déjeuner rapide et un check-out sans problèmes il est enfin l’heure de prendre la route, direction Yosemite National Park, durée du voyage : 4 h.

les 1ers miles sont sans histoires, la circulation est dense mais nous avançons de façon régulière. Petite déception car nous n’emprunterons pas le Golden Gate mais son petit frère le méconnu l’Oakland bridge. La déception est de courte durée puisque ce dernier se révèle tout aussi impressionnant de part sa longueur et son double niveau de circulation.













Malheureusement l’émerveillement fera rapidement à place à l’énervement, le GPS étant peu clair dans ses indications, nous prenons la mauvaise sortie : celle nous ramenant à San Francisco… un malheur n’arrivant jamais seul, nous prenons par erreur une car pool lane : voie limitée aux voitures transportant 3 passagers au minimum (alors que nous étions 2 !), l’angoisse sera d’autant plus grande que nous croisons régulièrement des panneaux indiquant l’amende encourus en cas de violation (275 $), heureusement pour nous, nous ne rencontrerons pas le sheriff et sa sirène stridente…

Après un 2ème passage par la partie inférieure du pont nous voilà enfin sur la bonne route,  cette histoire nous aura déjà fait perdre une heure sur notre programme... Cette mésaventure consommée le trajet redevient plus serein. Le trafic est fluide (6 voies de circulation ça aide !) et la mégapole laisse peu à peu sa place aux paysages désertiques, champs d’éoliennes et villes dortoirs. Le contraste est d’ailleurs saisissant entre la grande cité verticale que nous venons de quitter et les petites bourgades toutes horizontales.










Bref rien à signaler durant cette partie véhiculée si ce n’est ce moment de flottement où, au milieu de nulle part nous avons été stoppés par une voiture de police vide. 20 minutes plus tard nous repartons sans explications aucunes et sans comprendre pourquoi.

Je passe en accéléré ce passage de la conduite peu intéressant à lire et raconter et nous emmène directement à l’entrée de Yosemite National park aux alentours 12 h30. Tout au long du trajet qui serpente dans la montagne nous nous prenons baffes sur baffes tellement les paysages sont magnifiques.















Petit appel à wikipedia mon ami :
Le parc national de Yosemite (prononciation: IPA [joʊˈsɛməti]) se situe dans les montagnes de la Sierra Nevada, à l'est de la Californie, aux États-Unis. Avec une superficie totale de 3 079 km2, il est le troisième plus grand parc de Californie. Classé parc national en 1890, le Yosemite est le deuxième plus ancien de l’histoire américaine, après celui de Yellowstone. Plus de 3,5 millions de touristes le fréquentent chaque année, ce qui en fait, avec le Grand Canyon du Colorado et les Great Smoky Mountains, l’un des sites naturels les plus visités du pays. Ses chutes d’eau et ses dômes granitiques spectaculaires attirent chaque année des milliers de randonneurs et de grimpeurs venant du monde entier. Le Yosemite est un parc de haute montagne dont la diversité naturelle et paysagère a été reconnue patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1984.

Après s’être acquitté des droits d’entrée du parc (80 $), la 1ère des priorités constitue en se trouver de quoi manger puisque nous sommes a jeun depuis ce matin. Nous nous arrêtons au curry village pensant trouver de quoi nous restaurer mais ne trouvant rien nous rebroussons chemin et décidons de nous rendre au visitor center. Ce qui est agréable c’est que tout est bien indiqué ici, ce qui l’est moins c’est que tout est en sens unique donc il faut faire attention de ne pas se tromper de chemin.





Après s’être garé dans le parking immense, on trouve enfin un restaurant superette où l’on prend chacun un sandwich un peu dans le style que l’on peut trouver à subway. J’arroserais le tout de pespi en édition limitée puisque confectionné avec du vrai sucre (je dois avouer que c’était meilleur que le cola habituel).

Rassasié et après un tour rapide dans le visitor center, il est enfin temps de se rapprocher un peu de cette nature magnifique qui nous tend les bras. Ce parc est vraiment le paradis du randonneur puisque il y en a pour tous les niveaux et toutes les durées. J’avais un peu étudié le site avant notre venue et m’était arrêté sur la randonnée vernal falls, considérée comme l’une des plus abordables tout en étant spectaculaire.

Afin de limiter la pollution du site le service des parcs nationaux propose un système de navette gratuite (enfin comprise avec l’entrée du parc …) pour se rendre dans les différents sites de randonnées. Nous décidons d’utiliser ce service que nous trouverons un peu lourd puisque la navette n’a pas vraiment de parcours défini et peu passer plusieurs fois à un même endroit avant de se rendre au point que l’on a choisi… ce qui sera bien sur notre cas…
Bref après plusieurs passages par l’hôtel de luxe du parc nous voilà enfin à happy isle, le point de départ de notre randonnée : la « mist trail », prêt à en prendre une nouvelle fois plein les yeux.

La 1ère partie est assez simple ça monte tranquillement, nous permettant de profiter du magnifique paysage et des nombreux et peu farouches écureuils, parfait pour les marcheurs du dimanche que nous sommes.















A mi trajet on traverse un pont, et le trajet se corse drastiquement dès qu’on a la chute d’eau en point de mire. D’un seul coup le chemin monte à pic à telle point qu’un escalier a été creusé dans le granit afin de faciliter l’ascension.





Si la vue des chutes est splendide (nous l’avons visité en pleine période de fonte de la neige au moment où le débit est le plus important) le trajet pour accéder au sommet de celle-ci est tout de même bien ardue et nous félicitons de l’achat de nos chaussures de randonnées, peu avant notre départ. Sans elles nous aurions chuté à de nombreuses reprises, le « sentier » étant balayé en permanence par une espèce de brouillard d’eau rendant celui-ci ultra glissant.











Trempés, mais heureux, nous arrivons enfin au sommet de « notre everest », bien contents de l’avoir vaincu, surtout après la fatigue déjà accumulée à San Francisco. Il est alors, bien difficile de retranscrire par des mots l’état dans lequel on se trouve à ce moment là au sommet de cette impressionnante chute. Un sentiment d’être loin de tout et de pouvoir s’abandonner pleinement à l’instant présent.
Surtout que la fraicheur des jours précédant à laisser place a une douce chaleur, qui fait que même humides nous n’avons pas eu froid.











On en profitera pour grignoter un gâteau acheter à l ‘épicerie, puis après s’être bien imprégné de l’endroit, et l’avoir mitraillé sous toutes les coutures nous entamerons la descente par le même chemin escarpé, voulant éviter d’être arrosés quand ce versant de la montagne sera à l’ombre.









Durant le chemin du retour, instant presque magique, nous croisons 2 daims en liberté.





Après les avoir suivi pendant quelque temps nous rebroussons chemin dans la forêt et retournons à l’arrêt du shuttle qui nous ramène au visitor center. L’heure étant maintenant tardive et souhaitant trouver l’hôtel avant la nuit nous retournons à la voiture.

Nous trouvons notre lieu de résidence, le « Yosemite View Lodge » sans mal. Bien qu’ayant un aspect motel, son cadre lui donne un charme certain. Les chambres sont quant à elles parfaites : spacieuses, confortables, propres avec en prime un petit balcon où l’on peut se poser pour écouter le bruit de la merced river qui longe les bâtiments.

Etant bien crevé nous nous restaurons à la pizzeria toute proche : une house special pour manue et une chicken carbonara pour moi le tout arrosé de nestea à la framboise.
Après manger j’essaye de motiver manue pour aller plonger dans la piscine couverte, mais mon approche restera sans succès. Je finirais donc la soirée devant les sorciers de waverly place et m’endormirais devant sans arriver à me déshabiller…



Revenir en haut Aller en bas
vanessakoita



Féminin
Age : 29
Messages : 16
Localisation : 77
Inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Mer 20 Juil 2011 - 19:41

Super ton TR ! Un voyage et des photos magnifiques !
Revenir en haut Aller en bas
ZacE_DLP



Masculin
Age : 26
Messages : 3346
Localisation : Suisse
Inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Jeu 21 Juil 2011 - 9:07

Rien ne vaut la beauté du Yosemite, un très bel endroit
Tes photos sont très belle, vivement la suite Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Djé



Masculin
Age : 33
Messages : 1183
Localisation : Belgrade (Belgique)
Inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Mar 16 Aoû 2011 - 15:31

Chouette TR !!! Vivement la suite, jsuis fan de ces TR made in USA !

Au fait, tu avais pris quoi chez Taco Bell ???


Miami - New Orleans - Atlanta :  Road-trip dans le Sud des USA
-> LE TRIP-REPORT ICI <-

"Ain't no thing like me, 'cept me" Rocket Raccoon
Revenir en haut Aller en bas
marie40



Féminin
Age : 35
Messages : 83
Localisation : sud ouest
Inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Re: Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé] Mar 16 Aoû 2011 - 16:30

Vraiment un super TR riche en photos, tu le raconte très bien et j'adore vos petites anecdotes... Very Happy
j'ai hâte de lire la suite


Revenir en haut Aller en bas
 
Let's go West (road trip côte ouest USA du 8 au 21 mai 2011) [épisode 13 en ligne P.6] [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Living Disney :: Trip reports Disney :: Resorts américains-