AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Débats concernant la "Sécurité Routière"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
Kémi



Masculin
Age : 31
Messages : 4231
Localisation : Région Lilloise
Inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Dim 3 Mar 2013 - 20:08

Citation :
-Officiellement, ce type de système a vocation à "sauver des vies". Or, sa discrétion extrême ne permet même pas de remarquer que l'on s'est fait flasher, comparativement aux autres types de radars (flash lumineux, interception, ou même le simple fait de remarquer leur présence). Ils n'auront donc aucune incidence quant à l'incitation à une éventuelle baisse de vitesse du contrevenant, qui pourra continuer à tracer sa route, et continuer à représenter un danger sur le reste de son trajet (si on rentre dans la logique de la "sécurité routière").
Si les gens reçoivent une amende, ils s'en aperçoivent, non ?

Citation :
-Ces véhicules sont censés être insérés dans "le flot de la circulation", ce qui suppose donc qu'ils ne seront présents que lorsque le trafic sera suffisamment important pour justifier une plus grande prudence de la part des automobilistes.
Sur ça, j'ai un gros doute, ils pourront très bien rouler à 20h quand le trafic est plus faible et que les excès sont plus tentants. A 17h, il est impossible de rouler à 146km/h là où je roule, car il y a trop de monde.



C'est toujours les meilleurs qui partent en premier... C'est particulièrement vrai pour les gâteaux.
Toto-testeur.com : tests et avis sur les innovations alimentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Dim 3 Mar 2013 - 22:37

@Kémi a écrit:
Citation :
-Officiellement, ce type de système a vocation à "sauver des vies". Or, sa discrétion extrême ne permet même pas de remarquer que l'on s'est fait flasher, comparativement aux autres types de radars (flash lumineux, interception, ou même le simple fait de remarquer leur présence). Ils n'auront donc aucune incidence quant à l'incitation à une éventuelle baisse de vitesse du contrevenant, qui pourra continuer à tracer sa route, et continuer à représenter un danger sur le reste de son trajet (si on rentre dans la logique de la "sécurité routière").
Si les gens reçoivent une amende, ils s'en aperçoivent, non ?
Chez eux, oui. Mais je parlais de l'effet immédiat qu'a un flash ou une interception sur un automobiliste, effet qui ne sera pas présent lorsqu'il se fera prendre sans qu'il le sache par ce type de dispositif.

@Kémi a écrit:
Sur ça, j'ai un gros doute, ils pourront très bien rouler à 20h quand le trafic est plus faible et que les excès sont plus tentants. A 17h, il est impossible de rouler à 146km/h là où je roule, car il y a trop de monde.
(Si on rentre toujours dans la logique de notre merveilleuse "sécurité routière") : A quoi cela sert-il de traquer les automobilistes roulant trop vite, lorsque la circulation est faible voire quasi inexistante ? N'est-ce pas une situation bien plus sécuritaire que lorsque le trafic est plus dense ? Ou serait alors la logique de la mise en place de ce système ?

De plus, il ne faut pas partir dans les extrêmes, je visais surtout un trafic relativement chargé, mais où il est tout à fait possible de rouler au-delà des limitations sans trop de problèmes. Wink


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Zazu



Masculin
Age : 32
Messages : 6532
Localisation : Jura
Inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Dim 3 Mar 2013 - 22:44

@Festi'val a écrit:
-La marge laissée à l'automobiliste est bien plus grande que celle qui existe avec les radars fixes temporaires ou permanents, à titre d'exemple, il faudra rouler au moins à 146 km/h réels (soit à peu près 150 km/h compteur), pour être en tort.

Je retiens surtout celui-là, car les personnes roulant à 150 km/h représentent un réel danger, alors que quand on double et qu'on est à 136 au lieu de 130, faut pas me dire que c'est aussi dangereux. Pourtant actuellement on paie le même prix.

Donc le dispositif me plaît assez. Maintenant on est d'accord, c'est une mesure à fric, comme d'hab, mais bon il faut bien récupérer de l'argent alors pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.europaparkworld.forumgratuit.be
Alodie*



Féminin
Age : 24
Messages : 1964
Localisation : Pas-de-Calais
Inscription : 10/04/2012

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Dim 3 Mar 2013 - 22:47

Moi honnêtement je me fiche de tous ces dispositifs. Si je dois me prendre un PV car je roule trop vite je ne pourrais m'en prendre qu'à moi même (d'ailleurs ça va finir par me tomber sur le nez, car j'avoue que je n'ai pas toujours les yeux rivés sur le compteur quand il n'y a pas de circulation...)
Le seul truc qui me dérange avec ces nouveaux radars c'est que l'amende sera facilement contestable pour ne pas perdre de points. Donc au final ceux qui ont de l'argent vont continuer leurs excès a gogo vu que tant qu'ils paieront ils pourront continuer de circuler. Je trouve ça un peu discriminatoire pour la classe moyenne qui au final sera la seule vraiment pénalisée par ces radars...


Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Dim 3 Mar 2013 - 22:59

Citation :
Je retiens surtout celui-là, car les personnes roulant à 150 km/h représentent un réel danger, alors que quand on double et qu'on est à 136 au lieu de 130, faut pas me dire que c'est aussi dangereux. Pourtant actuellement on paie le même prix.
Encore une fois, tout dépend des conditions. Je reviens de 150kms de trajet autoroutier, la circulation était faible, et presque tout le monde roulait aux alentours de 150 km/h. Il faut relativiser avec la vitesse, c'est le gros problème qu'on a d'ailleurs en France dans ce domaine : le manque de flexibilité, d'adaptation aux circonstances. Entre le modèle Allemand, proposant des portions importantes autoroutes totalement illimitées, et le modèle Français, contenant des autoroutes limitées au maximum à 130 km/h, et ce, quelles que soient les conditions, je suis persuadé qu'une alternative est possible : mettre en place une signalisation par panneaux lumineux de la limitation de vitesse, s'adaptant constamment aux circonstances. Par exemple, trafic normal : vitesse limitée à 130, trafic faible : 150, trafic dense : 110, etc..

Mais comme dans ce cas de figure, les limitations seraient bien plus respectées, le manque à gagner concernant les radars serait considérable, au détriment de l'Etat. C'est ma thèse.

@Alodie* a écrit:
Moi honnêtement je me fiche de tous ces dispositifs. Si je dois me prendre un PV car je roule trop vite je ne pourrais m'en prendre qu'à moi même (d'ailleurs ça va finir par me tomber sur le nez, car j'avoue que je n'ai pas toujours les yeux rivés sur le compteur quand il n'y a pas de circulation...)
Le seul truc qui me dérange avec ces nouveaux radars c'est que l'amende sera facilement contestable pour ne pas perdre de points. Donc au final ceux qui ont de l'argent vont continuer leurs excès a gogo vu que tant qu'ils paieront ils pourront continuer de circuler. Je trouve ça un peu discriminatoire pour la classe moyenne qui au final sera la seule vraiment pénalisée par ces radars...
C'est tout à ton honneur d'assumer tes torts. Si un jour je me fais flasher, j'assumerai également. Maintenant, cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas porter un regard critique sur ce dispositif, et contribuer à la doctrine actuelle existant autour des contrôles de vitesse en général.

Concernant la facilité de contestation, c'est un fait, et, pour moi, cela montre bien que l'argument de "sécurité" utilisé pour mettre en valeur ces radars embarqués n'est qu'une couverture artificielle, un prétexte utilisé de manière démagogique, pour masquer le seul et unique motif, à mon sens, de l'apparition de ce système : faire du fric.


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Alodie*



Féminin
Age : 24
Messages : 1964
Localisation : Pas-de-Calais
Inscription : 10/04/2012

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Lun 4 Mar 2013 - 17:47

@Festi'val a écrit:
Concernant la facilité de contestation, c'est un fait, et, pour moi, cela montre bien que l'argument de "sécurité" utilisé pour mettre en valeur ces radars embarqués n'est qu'une couverture artificielle, un prétexte utilisé de manière démagogique, pour masquer le seul et unique motif, à mon sens, de l'apparition de ce système : faire du fric.

C'est vrai que la je suis plutôt de ton avis, à mon sens les gens ont plus peur de perdre leur points plutôt que de payer, donc pour moi ces radars ne sont en effet qu'un moyen de se faire de l'argent.
Mais bon, tant mieux pour nos points j'ai envie de dire... What a Face


Revenir en haut Aller en bas
Hanubys



Masculin
Age : 33
Messages : 1013
Localisation : Bussy les poix/Picardie
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Lun 4 Mar 2013 - 18:02

@volcum a écrit:

De toute facon , je ne vois pas tres bien a quoi cela vas servir, si l'usager de la route ne regarde pas dans son retro, couplé au clignotant, et coupe la route.

Mouaif, c'est connu, c'est toujours de la faute des automobilistes si les motards ont des accidents.....bien sur, la vitesse excessive de la très grande majorité des motards n'y est pour rien......


Et je parle en tant que motard.


Revenir en haut Aller en bas
http://hanubys.freeheberg.com/
Kémi



Masculin
Age : 31
Messages : 4231
Localisation : Région Lilloise
Inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Lun 4 Mar 2013 - 21:57

J'ai très rarement vu un motard me faire peur ou me mettre en danger. Des automobilistes, si.



C'est toujours les meilleurs qui partent en premier... C'est particulièrement vrai pour les gâteaux.
Toto-testeur.com : tests et avis sur les innovations alimentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Lun 4 Mar 2013 - 22:27

C'est normal qu'une moto te fasse moins peur, ou te mette moins en danger, au vu du gabarit de l'engin, comparativement à celui d'une voiture.

En revanche, la plupart du peu de motos et scooters que je rencontre, surtout en ville, se permettent vraiment tout et n'importe quoi (remonter entre les files, zigzaguer, doubler et déboîter de manière violente...), et j'ai aussi peur pour moi, mais pas au sens de mon intégrité corporelle, plutôt de créer involontairement un accident grave à cause de ces abrutis, et d'avoir sur la conscience la mort ou le handicap d'une personne qui l'aura cherché, mais qui nous incriminera dans sa connerie (une chute en moto à une vitesse élevée pardonnant rarement).


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mar 4 Fév 2014 - 21:12

Je me permets de reprendre le message de Jef 78, posté dans le topic des coups de gueule, afin de poursuivre la discussion dans ce topic, qui me paraît approprié :

@Jef_78 a écrit:
En préambule, je tiens à m'excuser pour le HS. Néanmoins le débat étant intéressant, il serait dommage de ne pas partager. D'une manière générale, les débats sur la conduite peuvent vite être sans fond, aussi pour limiter le HS et ne pas risquer de sortir du cadre d'un débat cordial, je ne ferai donc qu'une seule réponse sur ce sujet.

Je vais reprendre le message de Festi'val quasiment en entier, aucune envie de polémique, mais simplement il y a des points que je partage, d'autres non, des bonnes idées et d'autres qui me semblent moins bonnes.
@Festi'val : Je ne veux pas de méprise entre nous, je n'ai aucunement l'intention de rentrer dans une polémique et je te demande de bien vouloir m'excuser par avance si tu peux percevoir certains de mes propos comme blessants, ça n'est absolument pas le ton sur lequel je les écris (l'oral fait passer bien plus de messages et d'émotions que l'écrit).

@Festi'val a écrit:
Le régulateur en ville ? Je comprends certaines de tes réactions envers certains comportements, mais il faut savoir également balayer devant sa porte, et voilà un bien mauvais réflexe. Le régulateur est fait pour des nationales à 90 ou 110, des rocades, autoroutes...
Je vais juste commencer par un peu d'ironie même si j'ai parfaitement compris où tu voulais en venir, à savoir que le régulateur doit être utilisé sur des routes et des conditions adaptées.
Pas de départementale dans la liste ? Dommage pour aller dans ma résidence secondaire, ce sont de longues lignes droites sur des départementales limitées à 90 ou 70 en fonction des portions Wink 
Une route en ville est exclue ? Dommage, par chez moi les routes sont de très longues lignes droites sans la moindre intersection, sans le moindre feu/stop Wink J'ai typiquement une longue ligne droite de 3 km à 50 km/h en ville où il n'y a que 2 intersections avec des stops pour les routes secondaires, qq passages piétons mais très visibles (route suffisamment large avec trottoirs très larges de 4m & les maisons construites en retrait de la route de 9 m minimum). Ca laisse une route avec une perspective dégagée (visibilité sur 35 mètres de large). Les gens ont tendance à rouler trop vite, c'est en ville c'est 50 km/h. Mais, je comprends l'excès de vitesse, la route nécessite un aménagement pour que la limitation soit comprise et respectable par tous (je comprends moins les appels de phare quand on roule à 50...).  

@Festi'val a écrit:
Vous listez des comportements dans des situations où vous mettez la vitesse excessive en exergue, mais des personnes roulant trop lentement et surtout irrégulièrement, peuvent également s'avérer dangereuses !
J'ai effectivement mis un exemple autour de la vitesse, mais ce n'est pas tant le problème. Je suis d'accord avec toi sur l'exemple cité dans la suite de ton message. Pour moi la vitesse n'est absolument pas le seul facteur, c'en est un parmi tant d'autres. Le principal problème à mon sens (et c'est la raison de mon coup de gueule), c'est le "moi je" de la route. Il y a des "moi je" qui veulent rouler vite sans se soucier que la situation ne le permet pas, il y a des "moi je" qui s'imaginent être prioritaires (un stop ? une priorité ? pas pour moi voyons...), il y a des "moi je" qui oublient qu'il y a d'autres personnes autour (bin quoi je change de file, je ne vais quand même pas mettre un cligno... je roule à 40 sur une nationale si ça me chante eh ho il me double l'autre bin non je vais pas le laisser passer). Bref, j'ai parfois l'impression que la voiture/la moto rend les gens totalement égocentriques.

@Festi'val a écrit:
Je préfère largement me faire doubler à plus de 200 sur l'autoroute
Je te comprends, tu es certainement très attentif sur la route et tu as probablement de bons réflexes (NB : il n'y a absolument aucune ironie dans cette phrase, j'ai déjà lu des interventions de ta part il y a qq mois sur le sujet de la conduite pour admettre que tu puisses avoir de bons réflexes quand tu conduis), je suis également très attentif mais je ne suis qu'un conducteur très moyen (je le sais, je l'accepte). Le hic avec ça c'est que la personne doublant à cette vitesse pense que tout le monde saura suffisamment bien conduire pour qu'il n'y ait pas de problème, mais ce ne sera pas forcément le cas. J'ai qq bons réflexes mais je sais que je ne suis pas un bon conducteur, mais que risque-t-il de se passer avec un conducteur moyen ayant des réflexes moyens et une attention moyenne ? La probabilité d'un accident augmente. Et très honnêtement un conducteur lambda ne peut pas jauger la vitesse avec un différentiel de plus de 50 km/h, alors que le même véhicule arrivant à 140 ou 150 ne posera pas de soucis avec un différentiel de vitesse bien plus faible.
Dans ce cas ce n'est pas tant la vitesse de 200 le problème, mais simplement le fait que sur une autoroute française nous roulons à 130 et dans l'inconscient il paraît difficile d'imaginer le différentiel ou du moins d'avoir les bonnes réactions. La vitesse est dès lors inadaptée et il retombe dans la catégorie "moi je".

Tu cites un peu après le cas de l'Allemagne : je partage mais il faut voir que sur les portions illimitées les gens ne roulent pas à 130 de moyenne. La dernière fois, je roulais avec la Mercedes à 210, j'ai doublé qq voitures qui roulaient à 170 et me suis fait doublé par des voitures roulant à 270/280. Pas de souci car on apprend à vérifier plus longtemps et plus de fois les rétroviseurs (on se rejoint là, il faudrait vraiment faire attention aux autres et ne pas présupposer que tout le monde soit suffisamment attentif), mais ce n'est pas le cas en France (pour la majortité des gens) car tu ne t'attends pas à ce que des véhicules arrivent si vite, c'est plus là le problème.

@Festi'val a écrit:
Voici le sempiternel problème de la politique routière actuelle : on s'obstine à blâmer des écarts bien plus faciles et lucratifs à sanctionner (excès de vitesse en haut de podium),
Je suis d'accord avec toi. On le sait tous que les radars (de vitesse & de feux) sont positionnés certes proches des endroits accidentogènes mais aussi principalement sur des portions où la règle (vitesse, feu) est difficilement respectable. Nous ne sommes plus dans une ère de sécurité routière, mais de répression routière. Entre les 2, nous avons oublié qu'il fallait aménager/corriger les points les plus accidentogènes.
Je vais prendre un exemple : sur ma fameuse route départementale pour aller dans ma résidence secondaire, je passe par un village (limitation à 50 km/h), les panneaux début & fin de ville sont espacés de 150 m, avant et après une très belle ligne droite limitée à 90... Rouler à 50 entre les panneaux est une gageure ! Après moults point retirés pour ceux qui passent souvent là, une idée a germé : Un rond-point à l'entrée, un rond-point à la sortie, entre les 2 une chaussée de couleur différente, des barrières sur les trottoirs, une séparation de voie plus visible. Bref, depuis plus de problème, le 50 est respectable et ceux qui dépassent le font donc sciemment

Bref, tout ça pour dire que mon coup de gueule est bien contre le "moi je" au volant/guidon. Et si je devais apporter une modeste contribution à la réflexion, je suis tenté de dire qu'on manque cruellement de formation (20h de conduite pour avoir le permis, autant dire qu'on apprend sur le tas et forcément qq mauvaises manies peuvent apparaître), on manque d'aménagement des zones dangereuses, on manque aussi d'information (pour bien faire passer le message du civisme au volant).

Cette réflexion est intéressante, et soulève plusieurs points principaux sur le fond :

-La vitesse en elle-même n'est pas le problème principal, surtout sur les axes adaptés (autoroutes).

-Cette dernière est principalement pointée du doigt, car elle est très facile à sanctionner, ce qui en fait une arme lucrative et démagogique très aisée.

-Des comportements bien plus dangereux en cas de vitesse inadaptée (en haut comme en bas), ne sont presque jamais sanctionnés alors qu'ils représentent le coeur du problème. Ne parlons pas de la très faible répression et prévention liée aux véritables fléaux de la route que sont la somnolence et l'alcoolémie.

-Les conducteurs les plus dangereux ne sont pas forcément les plus rapides, mais ceux qui se voient seuls sur la route (vitesse trop basse ou trop haute selon le trafic, forcing, agressivité, zigzags, nonchalance, manque d'attention et d'anticipation, etc..).

-La formation est insuffisante, pas assez adaptée à chaque profil, et déconnectée des réalités. Selon moi, une dose d'apprentissage de notions de pilotage devrait être introduite, et serait une mesure concrète qui sauverait très certainement des vies. J'ai moi-même des notions, que j'ai appris par moi même sur un parking, par des proches, etc... M'ayant déjà permis d'éviter plusieurs situations périlleuses.


Il y a également d'autres bonnes idées dans cet argumentaire, mais voici pour moi les principales. Wink


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Aurel



Féminin
Age : 27
Messages : 834
Inscription : 25/07/2013

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mar 4 Fév 2014 - 22:40

Moi je ne comprend pas cette sanction de la vitesse, mettre le periph à 70 ... comment s'endormir ca ne sert strictement à rien.

Par contre, sanctionner l'absence de clignotant (ce qui est un vrai danger) bah nan on laisse passer; tout comme tout ce qui est phares mal réglés ....

JE ne suis pas une chauffarde mais c'est difficile de rester concentrée sur une longue portion à 90km/h
Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mer 5 Fév 2014 - 1:33

Citation :
Moi je ne comprend pas cette sanction de la vitesse, mettre le periph à 70 ... comment s'endormir ca ne sert strictement à rien.
Eh si, ça sert... Sous un voile de prétexte de sécurité et de baisse de la pollution, on masque de manière démagogique une réalité totalement économique.

Les radars flashant de moins en moins dans les heures où il est possible de rouler à des vitesses dépassant la limitation, cette baisse engendre une difficulté d'adaptation des habitués, et parallèlement une limitation devenant encore plus difficile à respecter, qui vont se traduire par la hausse du nombre de PV, donc une hausse des recettes contraventionnelles.

Et tout cela en nous faisant croire que la pollution va diminuer de manière significative, et en dépit de la sécurité, qui va baisser à causse d'un phénomène de somnolence accru.

On a connu récemment le même cas de figure en banlieue Lyonnaise, où les portions à 110 sont passées à 90... Bien évidemment, en cas de trafic fluide, ces 2x3 voire 4 ou 5 voies sont intenables à une pareille vitesse, et personne ne respecte le 90, moi le premier, tellement la limite est inadaptée (merci Coyote).


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Aurel



Féminin
Age : 27
Messages : 834
Inscription : 25/07/2013

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mer 5 Fév 2014 - 8:58

Toute la métropole lilloise est aussi passée à 90, que c'est long.
On peut meme pas dire qu'on va mettre de la musique pour nous réveiller, on risquerait l’excès de vitesse ...

Ils viennent de nous placer un radar juste derrière un panneau de passage a 90 apres un virage sur une 4 voix si ca c'est pas juste pour faire du pognon.

JE ne pense pas que la vitesse soit le vrai pbm, c'est le fait de ne pas respecter les distances de sécurité qui est plus dangereux. Mais ca on sanctionne pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Alodie*



Féminin
Age : 24
Messages : 1964
Localisation : Pas-de-Calais
Inscription : 10/04/2012

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mer 5 Fév 2014 - 9:46

@Festi'val a écrit:
Citation :
Moi je ne comprend pas cette sanction de la vitesse, mettre le periph à 70 ... comment s'endormir ca ne sert strictement à rien.
Eh si, ça sert... Sous un voile de prétexte de sécurité et de baisse de la pollution, on masque de manière démagogique une réalité totalement économique.

Les radars flashant de moins en moins dans les heures où il est possible de rouler à des vitesses dépassant la limitation, cette baisse engendre une difficulté d'adaptation des habitués, et parallèlement une limitation devenant encore plus difficile à respecter, qui vont se traduire par la hausse du nombre de PV, donc une hausse des recettes contraventionnelles.

Et tout cela en nous faisant croire que la pollution va diminuer de manière significative, et en dépit de la sécurité, qui va baisser à causse d'un phénomène de somnolence accru.

On a connu récemment le même cas de figure en banlieue Lyonnaise, où les portions à 110 sont passées à 90... Bien évidemment, en cas de trafic fluide, ces 2x3 voire 4 ou 5 voies sont intenables à une pareille vitesse, et personne ne respecte le 90, moi le premier, tellement la limite est inadaptée (merci Coyote).

D'ailleurs, ça me fait penser :

Pour rentrer chez moi j'emprunte une départementale qui était limitée à 90 km/h depuis des années. La semaine dernière ils en ont passé une portion à 70 km/h, alors que rien n'explique ce changement (pas de nouveau carrefour, et la zone n'est pas réputée pour être dangereuse, c'est une ligne droite avec visibilité bien dégagée).
Et donc la limitation à changé, et, drôle de coïncidence, le lendemain il y avait un contrôle radar pile dans cette zone (et pour emprunter cette route tous les jours je vous assure que c'était réellement le lendemain, sans exagération de ma part...)

Si ça ce n'est pas juste pour piéger les automobilistes, faudra qu'on m'explique. D'autant plus que le panneau "70" a été ajouté à un panneau "route prioritaire" qui était déjà là avant (et donc, panneau que tu ne remarques plus forcément quand tu passes là tous les jours).

Franchement j'ai eu de la chance de le remarquer tout de suite, mais je suis sure que plein d'automobilistes vont recevoir une contravention sans même savoir qu'ils étaient en excès...


Revenir en haut Aller en bas
Jef_78



Masculin
Age : 42
Messages : 430
Inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mer 5 Fév 2014 - 15:49

@Alodie* a écrit:
D'autant plus que le panneau "70" a été ajouté à un panneau "route prioritaire" qui était déjà là avant (et donc, panneau que tu ne remarques plus forcément quand tu passes là tous les jours).
2 exemples sur le sujet pour abonder en ton sens :
- Cas d'une collègue qui passait tous les jours par une rue de Paris pas loin de chez elle jusqu'au jour où elle y passa à pied et s'aperçut alors que le sens avait changé. Elle est assurément passée par ce sens interdit plusieurs fois sans s'en apercevoir  What a Face 
- Cas d'un conducteur me soutenant qu'il avait priorité dans une rue à circulation alternée que j'empruntais pour la 2ème fois en 3 ans... jusqu'à ce qu'il voit le panneau (qui devait avoir changé récemment). Moi, j'avais fait attention au panneau mais pas lui, car il y passe tous les jours et apparemment il n'y a pas eu de communication sur le changement de sens de priorité What a Face 

Ahhhh, si j'avais le temps, je m'occuperai d'une association de sécurité routière pour m'attaquer aux vrais problèmes :
- Comment peut-on régler le cas des points dangereux ? La réponse n'est pas forcément dans le radar (je ne dénigre pas le radar qui a une fonction, celle d'assurer la répression, mais elle doit avoir lieu en dernier recours). On a bien demandé à la SNCF de régler tous les passages à niveaux dangereux, pourquoi ne serait-on pas en mesure de régler les endroits dangereux de la route ?
- Comment peut-on assurer une meilleure formation des jeunes conducteurs ? Honnêtement, entre l'intérêt de savoir faire un créneau et l'intérêt de comprendre les distances de sécurité (et d'autres points bien sûr), il n'y a pas photo
- Comment peut-on faire comprendre qu'il est utile de prendre en compte les autres usagers de la route ? formation, information, etc.

Je suis sûr qu'il y a des moyens de diminuer le nombre d'accidents de la route en France et de globalement diminuer la facture de tous (les morts, les blessés, les accidents matériels engendrent des frais...) avec un investissement utile.


Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mar 27 Mai 2014 - 2:27

Je me permets de vous faire partager cet article, issu de ma page FB consacré à la lutte contre la démagogie installée par la sécurité routière, parlant des radars mobiles-mobiles, et de leur effet pour le moins.. contradictoire !


"L'EFFET CONTRADICTOIRE DES RADARS MOBILES-MOBILES

Comme vous le savez, depuis début 2013, des voitures banalisées de type Renault Mégane sont équipées d'un système de radar à flash infrarouge, leur permettant de contrôler la vitesse des véhicules les dépassant au-delà des limitations. Sont ensuite apparues des Peugeot 208 équipées du même système, pouvant en plus repérer les excès de vitesse des véhicules venant en sens inverse, en l'absence d'un terre-plein central.

Le seul point positif de ces radars en mouvement, pour nous conducteurs, est qu'ils possèdent une marge de tolérance plutôt forte, ainsi que des contraintes de vitesse (un flash sur l'autoroute n'intervient que si la voiture dépassant le dispositif roule à au moins 146 km/h (131 km/h retenus), et si la voiture de police banalisée roule en dessous de 126 km/h).

Dans le cas des véhicules équipées d'un radar mobile-mobile sur une autoroute ou tout type de chaussée semblable, le cliché pris ne permettant pas d'identifier le conducteur (il vise la plaque arrière), il est alors aisé de contester sa contravention, afin de ne pas perdre de points sur son permis de conduire.

Et c'est là qu'apparaît un paradoxe prouvant de manière évidente que leur utilisation n'a qu'un seul et unique but économique. En effet, un contrevenant se faisant contrôler avec une vitesse RETENUE (soustraite de la tolérance) de 131 km/h, et qui conteste son PV, ne perdra pas de points sur son permis, et sera contraint de s'acquitter d'une amende forfaitaire de 135 euros.
Un contrevenant se faisant contrôler, quant à lui, à la vitesse retenue de 179 km/h, contestant lui aussi son PV, ne perdra pas de points sur son permis, et devra s'acquitter s'une amende forfaitaire de… 135 euros également !

Une absurdité totale, car si on se situe dans la logique de la sécurité routière, "plus la vitesse est élevée, plus nous sommes dangereux pour autrui". Or, dans le cas présent, aucune différence n'est faite en termes de points et de montant de l'amende, alors que l'excès de vitesse retenu passe de + 1 km/h à + 49 km/h.

Rajoutons qu'en un an, ils ont flashé pas moins de... 300 000 fois.

Et voici une nouvelle belle preuve de démagogie."


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Lusticot



Messages : 170
Inscription : 09/05/2014

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mar 27 Mai 2014 - 2:36

Moi, j'en ai marre des mecs qui klaxonnent quand je fais du 50 en ville. J'en ai marre de ceux qui me collent quand je fais du 120 sur autoroute. J'en ai marre de ceux qui sont pressés donc stressants. J'en ai marre de ceux qui se croient plus malins que les autres parce qu'ils roulent vite. J'en ai aussi marre des automobilistes pressés qui ne me laissent pas passer quand je suis devant un passage pour piétons, ce comportement est de plus en plus fréquent.
Revenir en haut Aller en bas
orangine



Féminin
Age : 26
Messages : 2315
Localisation : Dans la salle commune des Serpentard
Inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mar 27 Mai 2014 - 10:07

C'est pareil en Belgique, le nombre de personnes (autan motard que voiture) qui mettent leur clignoteurs, hé bien je peux les compter sur les doigts de la main ... j'en ai déjà parlé à mon beau-père qui est policier ... ben quand on entend leur raisonnement on a compris ... " oui mais on a pas que ça a faire, et si on doit courir après celui/celle qui n'a pas mis sont clignoteur, on est pas sortit de l'auberge" pourtant ils courent bien après ceux/celles qui sont en excès de vitesse. J'avoue que je ne suis pas toujours à 50Km/h en agglomération, mais je sais contrôler ma vitesse, voir les obstacles et freiner quand il le faut. Moi ce qui m'énerve le plus sur la route, ce sont les Cyclistes ! Ils passent au feu rouge en roulant (alors que c'est interdit), ils te passent à côté quand tu redémarre et se plaignent que "tu leur fait peur", ils brûlent les priorité du piéton, roulent de front sur une bande donc impossible de les dépasser ... et j'en passe !



Revenir en haut Aller en bas
Alodie*



Féminin
Age : 24
Messages : 1964
Localisation : Pas-de-Calais
Inscription : 10/04/2012

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mar 27 Mai 2014 - 23:08

@orangine a écrit:
Moi ce qui m'énerve le plus sur la route, ce sont les Cyclistes ! Ils passent au feu rouge en roulant (alors que c'est interdit), ils te passent à côté quand tu redémarre et se plaignent que "tu leur fait peur", ils brûlent les priorité du piéton, roulent de front sur une bande donc impossible de les dépasser ... et j'en passe !


Ça me fait penser a une collègue la semaine dernière qui m'a sorti que tous les jours elle prenait un sens interdit parce qu'elle "est en vélo donc c'est pas grave"
Ah, et moi qui croyait que le code deal route était le même pour tout le monde  Neutral 

Et pour les cyclistes qui roulent de front, moi maintenant je les engueule ! La dernière fois j'en ai croisé 3 comme ça, les uns a côté des autres, et ils arrêtaient pas de dévier leur trajectoire. Parce que forcément si l'un ne maintient pas sa ligne droite, il entraîne les autres !


Revenir en haut Aller en bas
orangine



Féminin
Age : 26
Messages : 2315
Localisation : Dans la salle commune des Serpentard
Inscription : 02/10/2013

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mar 27 Mai 2014 - 23:53

@Alodie* a écrit:


Ça me fait penser a une collègue la semaine dernière qui m'a sorti que tous les jours elle prenait un sens interdit parce qu'elle "est en vélo donc c'est pas grave"
Ah, et moi qui croyait que le code deal route était le même pour tout le monde  Neutral 

Et pour les cyclistes qui roulent de front, moi maintenant je les engueule ! La dernière fois j'en ai croisé 3 comme ça, les uns a côté des autres, et ils arrêtaient pas de dévier leur trajectoire. Parce que forcément si l'un ne maintient pas sa ligne droite, il entraîne les autres !


Hé bien il faudrait qu'ils revoient leur code. Beaucoup croient que sur son vélo ou marché à côté de son vélo = pareil alors que rien à voir ...

Moi je les klaxonnent, c'est marrant de les voir sursauter sur leur vélo xD



Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mar 27 Mai 2014 - 23:58

C'est curieux, je n'ai quasiment jamais de problème avec les vélos, pour ma part, que ce soit en agglo importante, en agglo moyenne, hors agglo.. Par-contre, je me méfie énormément de ces fichus scooters, qui dépassent n'importe où et n'importe quand, et des taxis empruntant les voies de bus, certains se croyant sur l'autobahn lorsqu'ils empruntent cette file.


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Fredd



Masculin
Age : 43
Messages : 8022
Localisation : Agen
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mer 28 Mai 2014 - 12:20

C'est currieux de voir la conduite pépére
des Américains, pourtant ils ont que des moteurs
essences puissants et pas de charettes comme
nos Twingos et 108
Revenir en haut Aller en bas
 
Débats concernant la "Sécurité Routière"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Le forum :: Le Café Fantasia-