AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Débats concernant la "Sécurité Routière"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Jeu 9 Juin 2011 - 18:16

@Festi'val a écrit:
chaby, oui, tu es vieux ! Razz (mais Disney Planner l'est encore plus !) What a Face
Mais non, ce sont des gamins !


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Jeu 9 Juin 2011 - 18:28

Citation :
A mon avis, Festi'val aurait très peu de chances de décrocher un tel permis.
Tu me sous-estimes à ce point ? Razz
Oui, il est sûr que pour que ce soit un permis efficace et qui prouve une aptitude à une conduite plus rapide, il faut vraiment être très bon en conduite comme en pilotage et savoir maîtriser son véhicule dans les pires situations, ou du moins savoir limiter l'accident si c'est trop tard.

Tiens, d'ailleurs, des connaissances en pilotage peuvent parfois vous sauver la vie, j'ai une petite anecdote à ce sujet : un jeune kéké abruti est rentré dans mon père sur une nationale, à cause d'un sous-virage, dû à une vitesse non adaptée (mais il faut vraiment le vouloir..). Si mon père n'avait pas donné un coup de volant, et contrebraqué pour limiter le choc tout en rétrogradant et accélérant (chose qu'il a apprise en pilotage), il serait très certainement plus là aujourd'hui..

Disney Planner
: Oui, c'est vrai, mais c'était en ville, et sur une route/autoroute dégagée, c'est quand même autre chose.. Mais tu as quand même raison Wink

Citation :
Mais non, ce sont des gamins !


Donc bon, je pense qu'il faut que notre politique de sécurité routière applique des nuances plus fortes suivant l'environnement et les circonstances Smile


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Jeu 9 Juin 2011 - 19:44

@Festi'val a écrit:
Tu me sous-estimes à ce point ? Razz
Oui, il est sûr que pour que ce soit un permis efficace et qui prouve une aptitude à une conduite plus rapide, il faut vraiment être très bon en conduite comme en pilotage et savoir maîtriser son véhicule dans les pires situations, ou du moins savoir limiter l'accident si c'est trop tard.
Cette réponse me conforte dans l'idée que tu ne serais pas prêt à obtenir un tel permis.
Avant de maitriser sa voiture, un conducteur doit se maitriser lui-même : l'aptitude technique que tu invoques est importante, mais l'aptitude psychologique l'est bien davantage, et tu n'y fais pas allusion. Il faut être humble, écarter toute idée de compétition, toute agressivité, faire taire tout sentiment pour ne considérer que la réalité brute. C'est sur ces bases qu'on peut ensuite valoriser ses capacités. La route n'est pas un circuit, et la plupart des gens qui y circulent ne font pas de compétition. Ils ont le droit d'être là, et il faut en tenir compte. En compétition, on accepte les risques et la casse, mais pas sur la route.


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
yoda



Masculin
Age : 37
Messages : 4084
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Jeu 9 Juin 2011 - 22:38

@Verne a écrit:
et je serais d'accord pour l'instauration d'un permis conduite rapide, comme il y a des permis poids lourds ou transports en commun;


Certains par le passé avaient proposé cette idée et c'est d'une inconscience absolue dans un pays tel que la France. Quand on voit l'état d'irresponsabilité de l'automobiliste français, autant lui donner un permis de tuer, ça serait plus simple!
Encore une fois, ce n'est pas aux réglements et aux lois de s'adapter selon les humeurs et caprices de tel ou tel conducteur, ce dernier doit se soumettre en bon citoyen qu'il est censé être au Code de la Route comme on se soumet au Code Pénal, Code du Travail, Code Civil etc... qui ont toutes leur raison d'être tels qu'ils sont. Que celui qui veut changer tel ou tel réglement ou loi écrive à son député ou à son maire, que celui qui veut se déplacer plus vite prenne le train ou l'avion, c'est aussi simple que ça.


Je dois dire que ce qui m'amuse c'est quand je lis que certains crient qu'ils préfèrent l'être humain à la machine, car ce premier est doté d'une capacité d'appréciation. C'est tout à fait vrai mais arrêtons deux minutes l'hypocrisie: celui qui souvent énonce un tel argument le fait car il sait très bien qu'avec un être humain il a toujours une chance que son barratin fasse effet et qu'il ne soit donc pas verbalisé.
Or quand je faisais face régulièrement à la mauvaise foi absolue des gens, je n'avais aucun état d'âme à les verbaliser: dès lors qu'ils me racontaient leur excuse à deux balles et me prenaient pour un con, ils avaient déjà en quelque sorte, et sans le savoir encore, perdu leurs points.
Revenir en haut Aller en bas
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Jeu 9 Juin 2011 - 22:59

@Yoda : je te fais un copier-coller de ce que j'ai déjà répondu à Disney Planner :
idée qui heurte tes à priori; pour ce qui est de la stupidité, ça peut toujours se discuter. Tu émets un jugement sans réellement savoir sur quoi.


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Jeu 9 Juin 2011 - 23:21

Citation :

Certains par le passé avaient proposé cette
idée et c'est d'une inconscience absolue dans un pays tel que la France.
Quand on voit l'état d'irresponsabilité de l'automobiliste français,
autant lui donner un permis de tuer, ça serait plus simple!
C'est bien pour cette raison qu'un tel permis ne serait attribué qu'à des personnes possédant un niveau d'aptitude élevé en conduite rapide et pilotage, en plus de la psychologie qu'il implique comme l'a dit Verne Wink
Donc déjà exit les gros manchots du volant vus dans l'émission "zéro de conduite", ainsi que la plupart des "monsieur et madame tout le monde" et autres kékés.

Si les critères d'obtention de ce permis sont resserrés, par exemple, alors peu de personnes pourraient l'avoir en poche car il ferait appel aux meilleurs conducteurs, capables de connaître le danger que peut représenter un véhicule ainsi que la pratique.


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
yoda



Masculin
Age : 37
Messages : 4084
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Jeu 9 Juin 2011 - 23:34

@Verne a écrit:
@Yoda : je te fais un copier-coller de ce que j'ai déjà répondu à Disney Planner :
idée qui heurte tes à priori; pour ce qui est de la stupidité, ça peut toujours se discuter. Tu émets un jugement sans réellement savoir sur quoi.

Ha bon j'émets un jugement sans réellement savoir sur quoi, toi qui disait plus haut que j'étais jutement un professionnel, j'ai du mal à te suivre. Les centaines voire les milliers de procès-verbaux que j'ai établi pendant des années lorsque j'étais dans ce type de service étaient donc certainement le fruit de mon imagination...Tu vois c'est typiquement le genre de réaction, et ne le prends pas mal Verne car nous sommes d'accord sur bon nombre d'autres sujets je dois dire, qui font que si tu étais le contrevenant de la situation, je ne ferais preuve d'aucune indulgence à ton égard.

Cette idée de permis de conduite rapide me "heurte" car elle est tout bonnement impensable au vu du comportement totalement incivique des automobilistes et motards français (et sud-européens d'ailleurs), certains se croieraient encore plus sur un circuit, pourquoi ne pas mettre en place alors un permis de grand buveur: permis qui serait donné aux gens qui résistent apparamment mieux à l'alcool et qui auraient le droit d'avoir des taux d'alcoolémie dans le sang plus élevés que les autres pendant la conduite d'un véhicule?
Sans compter que l'appréciation d'une telle chose pour chaque individu serait aussi incertaine que prédire la météo pour la semaine prochaine.
La stupidité dans un tel cas ne se discute pas, elle se constate.
Revenir en haut Aller en bas
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Ven 10 Juin 2011 - 0:02

Je vais donc devoir rédiger un pavé pour exposer comment je le conçois, ça vous fera peut être changer d'avis, toi et Disney planner. Comme ça risque d'être un peu long, et que j'ai d'autres préoccupations, je ferai ça pendant le week end, et j'y joindrai ma réponse à l'exercice que j'ai proposé avant-hier.


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
cream



Féminin
Age : 34
Messages : 2833
Localisation : sainté
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Ven 10 Juin 2011 - 0:29

tiens j'ai pensé a vous hier, ma meilleure amie a sauter sur une bagnole pour rattrper un enfant de 2 ans qui allait passer sous les roues ( la mere a 15 metres derriere, point de peur la nana)
zone 30 l'automobiliste respectait la limitation, le gamin a juste deboulé entre deux bagnoles
ma cops se retrouve avec une fracture du poignet elle est tombée et le poignet a taper une premiere fois sur la voiture en train de piler, puis sur une autre voiture et enfin au sol
si des matheux ou des biologistes pouvaient m'expliquer ce qu'un enfant d'environ 88 a 90 cm auraient eu, je suis curieuse! ( j'penche pour vol plané leger apres impact de la tete, et trauma cranien engageant le pronostic vital)
j'ai bien pensé a tenter l'experience avec ma fille, mais elle est trop grande
Revenir en haut Aller en bas
yoda



Masculin
Age : 37
Messages : 4084
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Ven 10 Juin 2011 - 0:33

No soucy Verne Wink
Revenir en haut Aller en bas
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Ven 10 Juin 2011 - 9:41

@ cream : félicitations à ton amie pour sa réaction, et tous mes voeux de rétablissement.
L'insouciance, la désinvolture de trop de parents est effrayante : ton exemple confirme que rien ne peut remplacer la vigilance des adultes; un enfant de cet âge peut aussi bien être tué par un vélo écologique et sportif. Les gosses qui passent par une fenêtre pendant que les parents sont ailleurs, ce n'est pas tellement rare. Et je suis sur que même un choc à 10km/h peut être meurtrier dans ces conditions.


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
disneyaddict



Féminin
Messages : 1929
Localisation : Paris
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Ven 10 Juin 2011 - 23:47

@Verne a écrit:
@ cream : félicitations à ton amie pour sa réaction, et tous mes voeux de rétablissement.
L'insouciance, la désinvolture de trop de parents est effrayante : ton exemple confirme que rien ne peut remplacer la vigilance des adultes; un enfant de cet âge peut aussi bien être tué par un vélo écologique et sportif. Les gosses qui passent par une fenêtre pendant que les parents sont ailleurs, ce n'est pas tellement rare. Et je suis sur que même un choc à 10km/h peut être meurtrier dans ces conditions.

Tu as raison, mais les probabilités que l'automobiliste réussisse à freiner à temps sont augmentées quand une voiture va lentement. Si l'automobiliste ne respectait pas la limitation, sa copine aurait pu être tuée au lieu d'avoir "juste" une fracture.
Revenir en haut Aller en bas
cream



Féminin
Age : 34
Messages : 2833
Localisation : sainté
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Sam 11 Juin 2011 - 0:24

on parle d'un enfant, pas de ma cops, a la base, meme a 10km, avec toute la vigilance qu'on peut avoir, un enfant de moins d'un metre qui deboule entre deux voitures, ca fait des degats
Revenir en haut Aller en bas
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Sam 11 Juin 2011 - 12:32

@disneyaddict a écrit:
les probabilités que l'automobiliste réussisse à freiner à temps sont augmentées quand une voiture va lentement. Si l'automobiliste ne respectait pas la limitation, sa copine aurait pu être tuée au lieu d'avoir "juste" une fracture.
Tu as évidemment raison, mais quelle que soit la vitesse, il faut presque 2 secondes à partir de la perception d'un danger inattendu pour qu'un freinage commence réellement : mon message signifiait simplement qu'on ne peut pas réaliser de sécurité parfaite en réduisant la vitesse, et que la vigilance des usagers est primordiale.

Bon, j'ai promis un pavé, il est en cours de rédaction. Pour ne pas abuser de vos patiences, je donne ma réponse à l'exercice que j'avais proposé.

Je rappelle l’énoncé du problème :
Sur une route ordinaire, vitesse limitée à 90, large de 2 ou 3 voies, un véhicule A circule à 90 km/h (soit 25m/s)
Devant lui, pour des raisons qui lui sont propres, un véhicule B circule à 72 km/h (soit 20m/s)
Question :
De quelle visibilité doit disposer le conducteur du véhicule A pour dépasser le véhicule B en respectant la règlementation routière ?

l’article R. 412-12 du code de la route dispose :
lorsque deux véhicules se suivent, le conducteur du second véhicule doit maintenir une distance de sécurité suffisante pour pouvoir éviter une collision en cas de ralentissement brusque ou d’arrêt subit du véhicule qui le précède. Cette distance est d’autant plus grande que la vitesse est élevée. Elle correspond à la distance parcourue par le véhicule pendant un délai d’au moins deux secondes.
Le véhicule A doit donc changer de voie quand il arrive à 50 mètres derrière le véhicule B, et ne peut se rabattre sur la voie de droite qu’après avoir pris une avance d’au moins 40 mètres; il doit en outre procéder au dépassement proprement dit, ce qui correspond à environ 10 mètres avec les voitures ordinaires.
Au total, le véhicule A devra rester sur la seconde voie de circulation le temps nécessaire pour prendre un avantage de 50 + 10 + 40 = 100 mètres; à raison de 25 – 20 = 5 mètres par seconde, il lui faudra 100/5 = 20 secondes (à condition qu'il puisse entreprendre immédiatement le dépassement, sans quoi il devra perdre du temps en accélérant de 72 à 90km/h).
Durant ces 20 secondes où il restera à 90 km/h, puisqu'il n'a pas le droit de rouler plus vite, il parcourra 500 mètres.
Le code de la route précise qu'en dépassant, il ne doit pas gêner un éventuel véhicule C circulant en sens inverse.
Or, durant ces mêmes 20 secondes, cet éventuel véhicule C peut lui aussi parcourir 500 mètres.
Le conducteur du véhicule A ne devra donc entreprendre le dépassement du véhicule B qu'après avoir vérifié qu'aucun véhicule ne vient en sens inverse sur une distance d'au moins 500 + 500 = 1000 mètres, et je n'ai pas compté la distance de sécurité souhaitable qui doit subsister entre A et C quand A se rabat, car le code ne la précise pas.
Ceci est la stricte application du code de la route, et la différence est de presque 20 km/h; cette visibilité nécessaire augmente démesurément quand la différence de vitesse diminue.
Il est évident que très peu de conducteurs procèdent de cette manière : dépasser un véhicule roulant à plus de 70 serait presque toujours impossible. Je dépasse d'ailleurs assez rarement si je ne suis pas protégé par une ligne continue, mais quand je le fais, j'arrive généralement à plus de 120 en fin de dépassement : c'est illégal, mais c'est plus sur; le dépassement dure 7 à 8 secondes, et la visibilité souhaitable est d'un peu plus de 400 mètres (par prudence, je prends nettement plus); mais ça, ce n'est pas le code, c'est la pratique.


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mer 15 Juin 2011 - 9:24

Et comme promis, voici le "pavé" relatif au permis conduite rapide.

A la base, je reproche aux pouvoirs publics d'avoir édicté des restrictions (limitations de vitesse) uniformément applicables à tous, alors qu'elles ne sont réellement nécessaires que pour quelques uns.

L'idée de permis conduite rapide provoque systématiquement un violent réflexe de rejet de la part des intégristes de l'égalitarisme, de la part de ceux que la liberté de circuler dérange, et de la part de ceux qui, sans prendre la peine de réfléchir, croient qu'il en résulterait nécessairement une hécatombe routière. Tous ces gens oublient que le permis conduite rapide a déjà existé, et même qu'il subsiste sous une forme très atténuée; mais à aucun moment, les modalités pour l'obtenir et le conserver n'ont été satisfaisantes.

Pour ma part, j'ai obtenu le permis de conduire en 1969; dés lors, j'ai pu circuler en exhibant à l'arrière de mon véhicule un 90 représentant la vitesse que je ne devais pas dépasser sur les routes ordinaires, et que ma 2CV atteignait parfois en descente. Au bout d'un an, n'ayant commis aucune infraction, j'ai été libéré de cette limitation à 90 : en l'absence de toute réglementation générale, j'avais dés lors le droit absolu de conduire à n'importe quelle vitesse sur n'importe quelle voie ne faisant pas l'objet d'une limitation spécifique. Aucun nouvel examen supplémentaire ne m'avait été imposé, et j'aurais tout aussi bien pu rester un an sans toucher un volant, puis acheter la Jaguar E de mes rêves (à cette époque) pour rouler à plus de 200 sur les petites départementales sans aucun contrôle de mes aptitudes à le faire, aptitudes que je n'avais d'ailleurs pas.
Les premières limitations générales de vitesse sont arrivées en 1973, et visaient à répondre à un choc pétrolier en diminuant la consommation des voitures; ces mesures, bien modestes, avaient surtout une valeur symbolique. Le permis conduite très rapide, accordé aux détenteurs d'un permis standard avec un an d'ancienneté, restait la règle.
Les "spécialistes" ont constaté une petite baisse de la mortalité routière, et l'ont arbitrairement attribuée à ces modestes limitations de vitesse, refusant de voir que le port obligatoire de la ceinture aux places avant à partir de 1972 était la cause essentielle : de là date ce préjugé absurde selon lequel la vitesse est l'unique cause de tous les morts et blessés de la route, préjugé qui empêche de voir les autres causes, et impose les entraves à la circulation comme unique remède à ce fléau qu'est la mortalité routière. Progressivement, tout le parc automobile a été équipé de ces fameuses ceintures, et d'autres progrès s'y sont ajoutés : ceintures à l'arrière, airbags, renforts latéraux, structures déformables, airbags, ABS, contrôles techniques . . . la liste est d'autant plus longue qu'il faut y ajouter l'amélioration des pneus, des freins, des tenues de route, la suppression de "points noirs" du réseau routier : chaque année, quelque 3 millions de véhicules vétustes, sécuritairement dépassés, sont remplacés par autant de véhicules intégrant les derniers progrès en la matière et qui vont circuler sur des routes plus sures. Et chaque année va en résulter une baisse de la mortalité routière que les pouvoirs publics attribueront d'office aux dernières limitations et contrôles de vitesse, et en prendront prétexte pour en imposer de nouvelles.
A la longue, comme c'était prévisible, les effets pervers se sont développés. Les refus de priorité, les franchissements de "stop", de feux rouges, de lignes continues, les changements de file brutaux et sans contrôle, les distances de sécurité réduites à presque rien, les circulations à gauche et dépassements par la droite . . . tout cela a évidemment toujours existé, mais s'est banalisé depuis une dizaine d'années au point de devenir pratiquement la façon normale de conduire. Plus récemment, le renforcement de la répression anti-vitesse a provoqué un déplacement massif des usagers vers les 2 roues, plus rapides, peu verbalisables, mais infiniment plus meurtriers que les voitures : ainsi s'explique la remontée de la mortalité routière.
Est-ce à dire qu'il faut supprimer les limitations pour rétablir la situation antérieure ?
Évidemment pas ! Outre le fait que, faute de pratique, les conducteurs actuels ne savent plus conduire vite (les anciens n'ont appris qu'en prenant des risques couteux en vies humaines), les nouvelles conditions de circulation (que je viens de décrire) aboutiraient certainement à un carnage. En fait, la situation s'est tellement dégradée que je suis partisan de restrictions encore plus dures, mais assorties de conditions d'application réalistes et complétées par un (ou des) permis conduite rapide réservé(s) à ceux qui l'auront mérité en démontrant leurs aptitudes psychologiques et techniques.

Le durcissement : je propose de porter la tolérance à 10 km/h, les limitations indiquées s'entendant tolérance incluse. Concrètement, ça signifie :
40 en ville, mais on ne sanctionne qu'à partir de 50 (actuellement : 55)
80 sur route, mais on ne sanctionne qu'à partir de 90 (actuellement : 95)
120 sur autoroute, mais on ne sanctionne qu'à partir de 130 (actuellement : 138)
Mais on tolère un supplément de 20 à 40 pour un dépassement.

Ce type de permis "standard" répond à de nombreux besoins :
Son détenteur peut, avec des risques réduits, acquérir l'aisance au volant et le sens de la circulation qui lui seront nécessaires si il veut prétendre à un permis de catégorie supérieure; il permet de satisfaire les besoins élémentaires des nombreux conducteurs qui ne font que très rarement de longs trajets, dans de bien meilleures conditions de confort et de sécurité qu'avec les actuelles voitures sans permis.

Néanmoins, que leurs raisons soient personnelles ou professionnelles, de nombreux automobilistes éprouvent le besoin de déplacements plus importants, donc plus rapides; beaucoup d'entre eux (mais pas tous !) en sont capables : c'est pourquoi un permis conduite rapide est d'autant plus nécessaire que le permis standard est plus restreint. Ce permis s'adresse à des gens dont on aura vérifié les aptitudes, notamment psychologiques (sang froid, pondération . . .) , mais aussi les compétences (on pourra s'inspirer du permis moto, bien plus complet que le permis auto). Un minimum d'expérience sans infraction grave sera exigé : 2 ans (1 an en cas de conduite accompagnée). Disposant des aptitudes lui permettant de déterminer lui-même, à chaque instant et en toutes circonstances, la vitesse optimale en termes de sécurité, il ne devrait en principe pas être sanctionné pour un dépassement des limites règlementaires. Toutefois, pour éviter les risques d'abus toujours possibles, une limite sera maintenue, assez large pour qu'il puisse conduire en toute sérénité, mettant toutes ses capacités au service de la sécurité; ce pourrait être +50% par rapport au permis standard. Toute constatation d'une infraction grave entrainera évidemment l'annulation immédiate de ce permis, ce qui n'entrainera pas forcément de drame pour le détenteur, puisqu'il pourra lui rester le permis standard. La conséquence sera une application de TOUS les conducteurs à respecter scrupuleusement les principales règles, afin de gagner et conserver le droit de prétendre à ce permis.
L'efficacité du dispositif peut encore être améliorée par la mise en place d'un permis semi-rapide, accessibles dans des conditions similaires, mais ne relevant les limitations que de 10 (ville), 20 (route) 30 (autoroute) km/h, et qui serait un passage obligé, à confirmer au bout d'un an sans infraction pour l'obtention du permis conduite rapide; cette confirmation devrait être renouvelée périodiquement.
Voilà l'essentiel pour le permis conduite rapide; tant que j'y suis, j'ajoute une cerise sur le gâteau :
Par l'intermédiaire du courrier des lecteurs d'une revue automobile (disparue depuis), j'avais proposé en 1973 une mesure qui resterait pertinente aujourd'hui : l'intégration de l'assurance obligatoire dans le prix du carburant. A l'heure actuelle, ceci se traduirait par une réduction à presque rien de la prime annuelle d'assurance, financée par une hausse du prix du litre de carburant de l'ordre de 0,40 €.
Les avantages :
- tout conducteur est automatiquement assuré
- incitation à modérer son allure et tempérer son agressivité pour économiser le carburant (on a constaté de tels faits durant les périodes de forte hausse des prix des carburants)
- incitation à mieux entretenir son véhicule pour améliorer son rendement, et donc réduire sa consommation en même temps que les risques de pannes
- les véhicules surpuissants et luxueux, consommant plus, paieront plus
- incitation à éviter les déplacements superflus du véhicule
- préservation de la possibilité de rouler pour les gens en grande difficulté économique pour qui la prime fixe d'assurance est un problème, mais qui peuvent avoir besoin de leur véhicule pour trouver un travail et le garder
- incompatibilité avec l'absurde et inique système de bonus-malus des assurances (n.b. : j'ai le surbonus maximum)

Inconvénients : ?

N.B. : des raisons personnelles me priveront d'internet jusque vers fin juin ou début juillet.
J'espère pouvoir bientôt lire les éventuels commentaires, mais ne vous étonnez pas si je ne me manifeste plus pendant quelques semaines.


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
SphinX



Masculin
Age : 42
Messages : 3219
Localisation : En tête de gondoles
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mer 15 Juin 2011 - 18:43

@chaby a écrit:
@Festi'val a écrit:
@ Verne : L'installation d'un permis "conducteur rapide" m'avait déjà traversée l'esprit et je trouve que c'est une excellente idée ! Tant que le conducteur est apte, et a passé des épreuves de pilotage, pourquoi pas ?

en allemagne, ils ont pas de limitation sur l'autoroute. moins d'accidents mais plus de morts...

est tu prêt à mourir jeune ? pas moi ...

Edit : le premier qui dit que je suis vieux va avoir droit à la fessée...

Euh pour emprunter parfois certaines autoroutes teutonnes, je vois bien des panneaux de limitation de vitesse (rond blanc, fond rouge, avec un joli 120 dedans). A moins que ce soit une vitesse conseillée, mais dans ce cas, la signalétique serait différente. Jai vu ces panneaux en Rhénanie du Nord Westphalie pour être précis, c'est peut-être la politique du Länder?




Et Rue Efteling aussi ....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.newsriders.net/
yoda



Masculin
Age : 37
Messages : 4084
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mer 15 Juin 2011 - 22:54

Verne, ce que tu nous décris fonctionnerait peut-être dans le meilleur des Mondes, or ce n'est pas le cas. Car au risque de me répéter il faut bien saisir que le raisonnement du conducteur français moyen est l'égo-centrisme: tu pourrais instituer un tel permis qui impliquerant des limites de vitesse repoussées, qu'elles seraient elles aussi allègrement franchies par les chauffard et autres conducteurs lambdas, augmentant ainsi les risques d'accident de tout type. C'est d'une évidence comme le nez au milieu du visage.

Et puis certains de tes raisonnement sont étranges: en cas d'infraction on enlèverait au conducteur le permis de conduite rapide mais il garderait son permis normal? Il aurait donc deux permis. Et bien crois-moi qu'il s'affranchirait encore plus des règles car se sentant intouchable! Voire aurait-il un troisième permis avec le "semi-rapide"? Rolling Eyes Bref...
Revenir en haut Aller en bas
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mer 15 Juin 2011 - 23:14

@yoda a écrit:
Verne, ce que tu nous décris fonctionnerait peut-être dans le meilleur des Mondes, or ce n'est pas le cas. Car au risque de me répéter il faut bien saisir que le raisonnement du conducteur français moyen est l'égo-centrisme: tu pourrais instituer un tel permis qui impliquerant des limites de vitesse repoussées, qu'elles seraient elles aussi allègrement franchies par les chauffard et autres conducteurs lambdas, augmentant ainsi les risques d'accident de tout type. C'est d'une évidence comme le nez au milieu du visage.

Et puis certains de tes raisonnement sont étranges: en cas d'infraction on enlèverait au conducteur le permis de conduire rapide mais il garderait son permis normal? Il aurait donc deux permis. Et bien crois-moi qu'il s'affranchirait encore plus des règles car se sentant intouchable! Voire aurait-il un troisième permis avec le "semi-rapide"? Rolling Eyes Bref...
L'évidence, c'est que tu ne m'as lu qu'en diagonale.
Le problème, c'est que vraisemblablement, tu étends à l'ensemble des conducteurs les caractéristiques des conducteurs que tu rencontres, et qui sont des contrevenants. Mais les conducteurs sont des humains, ils sont divers. Les comportements que tu dénonces, je les ai aussi observés quand je représentais les automobilistes dans une commission de suspension des permis; mais il ne s'agissait pas d'un échantillon représentatif.


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
yoda



Masculin
Age : 37
Messages : 4084
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Mer 15 Juin 2011 - 23:25

Encore de la mauvaise foi de ta part Verne Wink ... Les conducteurs dont je parle sont suffisamment nombreux pour que ce genre d'idée saugrenue que tu nous a présenté ne soit jamais appliquée si tant est déjà qu'elle soit réalisable. (et contrairement à ce que tu penses on ne rencontre pas seulement les contrevenants dans ce genre de métier mais bien tous les types de gens et donc de conducteurs: on n'arrête pas seulement un véhicule quand celui-ci a commis une infraction mais pour un simple contrôle des pièces par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Jef_78



Masculin
Age : 42
Messages : 430
Inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Jeu 16 Juin 2011 - 16:23

Je partage ce point de vue avec toi yoda. Sur ce coup-là, c'est de l'idéalisme que tu nous fais Verne Wink
Si je note bien il faut alors alier une bonne technique de conduite à une attitude zen et humbe face à la route pour mériter ce permis. Imaginons même qu'il n'y a que peu d'élu, y en aura-t-il qui passeront au travers des mailles du filet de la détection psychologique ? Si oui (c'est hautement probable), ne seront-ils pas tentés de prendre des risques supplémentaires (la vitesse est alors légitimée par la détention de ce précieux sésame)... ne se sentiront-ils pas au-dessus des autres (ou du moins différents) ? Et pire encore, ceux qui ne détiennent pas ce précieux sésame ne seront-ils pas tentés de jalouser les premiers ?

Bref dans l'idéal où chacun conduit en respectant les autres c'est envisageable mais comme il existe des gens qui ne respectent pas les autres, cela me semble difficile (et ça c'est sans tenir compte de la difficulté pratique pour mettre en place une telle organisation).
Revenir en haut Aller en bas
chaby



Masculin
Age : 42
Messages : 2167
Localisation : à 15min des WDS
Inscription : 19/01/2011

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Jeu 16 Juin 2011 - 17:25

j'en connais un qui proposait un permis de rouler bourré... c'est un peu le même système...

"monsieur, vous rouliez trop vite et vous avez tué 3 personnes qui eux roulaient doucement !
- oui, oui oui, mais j'ai mon permis de rouler vite !!!
- ah pardon monsieur, vous pouvez y allez... "
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr/
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Jeu 16 Juin 2011 - 17:41

@ Verne : L'idée des différents types de permis que tu proposes est bonne.. mais malheureusement peut-être un peu complexe pour qu'elle s'applique concrètement.

Sinon, en ce qui concerne l'alcoolémie au volant, ma position reste la même : c'est infiniment plus dangereux que le dépassement de la vitesse autorisée dans le sens où le conducteur saoul va non seulement ne plus avoir réellement conscience de ce qu'il fait, voir ses réflexes considérablement réduits, mais va en plus se sentir impuissant ; ce qui va l'entraîner à rouler à de hautes vitesses, qui peuvent être maîtrisées pour un conducteur sain, mais qui vont au contraire devenir dangereuses pour un conducteur sous l'emprise de l'alcool.

D'ailleurs, le gouvernement devrait davantage se concentrer sur le taux d'alcool au volant que sur les limitations de vitesse sur autoroute.. Car n'est-ce pas là le véritable fond du problème ? Combien de morts au volant à cause de l'alcool, de la drogue.. ? Combien de morts au total si on enlevait ces derniers ?

A mon humble avis, ce chiffre baisserait considérablement, c'est pourquoi il faudrait renforcer les contrôles d'alcoolémie, beaucoup trop laxistes par-rapport aux contrôles de vitesse, et même descendre la tolérance, mon idée étant de la passer à 0.25 g.L-1 de sang.

Rien qu'avec ces deux mesures toutes simples, et l'arrêt de l'obstination sur les excès de vitesse, je pense que la mortalité sur nos routes baisserait considérablement.

On a tendance à hyperboler les effets néfastes d'un dépassement de vitesse d'un conducteur sain, et au contraire à atténuer ceux d'un conducteur saoul.. Cherchez l'erreur !


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
yoda



Masculin
Age : 37
Messages : 4084
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Jeu 16 Juin 2011 - 23:37

Festi'val, ces dernières années les délits routiers et notamment les "conduites en état d'ivresse" ou "conduite sous l'empire d'un état alcoolique" ont fait exploser les chiffres des gardes à vue en France à tel point que le principe même de la garde à vue a été remis en cause et repensé.Ne t'inquiètes pas, l'alcool au volant est bien réprimé en France et ça perdurera.


Mon petit diorama Star Wars ci-dessous est composé de trois éléments commerciaux s'achetant séparément: les figurines Jabba et Salacioux Crumb avec le trône (exclusivité Comic On 2014), Boba Fett et Han Solo cryogénisé (exclusivité Comic On 2013) et enfin Leia en tenue d'esclave:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
disneyaddict



Féminin
Messages : 1929
Localisation : Paris
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Ven 17 Juin 2011 - 23:36

@yoda a écrit:
Festi'val, ces dernières années les délits routiers et notamment les "conduites en état d'ivresse" ou "conduite sous l'empire d'un état alcoolique" ont fait exploser les chiffres des gardes à vue en France à tel point que le principe même de la garde à vue a été remis en cause et repensé.Ne t'inquiètes pas, l'alcool au volant est bien réprimé en France et ça perdurera.

Je pense qu'il faudrait aller plus loin en confisquant le véhicule pour le vendre au profit de l'Etat et aussi interdire à ces gens de repasser le permis, parce que quand je vois aux infos qu'un chauffard alcoolique peut repasser son permis au bout d'un an, je trouve ça aberrant.
Revenir en haut Aller en bas
cream



Féminin
Age : 34
Messages : 2833
Localisation : sainté
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Débats concernant la "Sécurité Routière" Lun 20 Juin 2011 - 0:45

google est ton ami festival
http://www.preventionroutiere.asso.fr/Nos-publications/Statistiques-d-accidents/Principaux-facteurs-d-accidents
http://www.preventionroutiere.asso.fr/Nos-publications/Statistiques-d-accidents/Accidents-de-voiture
et je te conseille vivement la lecture de la brochure sur la vitesse, qui, faute de te faire rentrer dans le crane que c'est dangereux, pourras peut etre t'etre utile en maths Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Débats concernant la "Sécurité Routière"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Le forum :: Le Café Fantasia-