AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 DLP et la gestion des ressources humaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Jollyroger



Masculin
Age : 40
Messages : 1580
Localisation : Tortuga bay
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 0:43

@Dingogo a écrit:
De mon côté, je résume à nouveau clairement ce que j'estime faux dans tes déclarations, avec plus de détails puisque ça semble nécessaire:

Ok faisons donc cela ...


@Dingogo a écrit:
L'organisation ne relève pas uniquement de choix internes:

Merci !

tu conviendras de bonne foie qu'elle est extrenement liée à l'application des accords cadres à l'aménagement de la convention collective et surtout au contrats de travail des salariés ...

@Dingogo a écrit:
Pour ton information, et c'est factuel tu ne me diras donc pas que je fais de la "désinformation", il y a eu en 2009 11738 recours administratifs contre des décisions prescriptives de l'inspection du travail. Bienvenue dans la vie réelle.

c'est totalement H.S. et n'étant pas du métier je te crois sur parole ... je mettrai juste ça en lumière avec les 3 MILLIONS d'entreprises qu'il y a en France What a Face


@dingogo a écrit:
@Jollyroger a écrit:
Toutes ... sauf les 'attractions' ... j'affirme (vous pouvez chercher) Il n'y a aucune norme CE aujourd'hui qui encadre la conception et l'exploitation d'installation de parc d'attractions. la "Directive CE machine 2006" en vigueur, exclue même les installation de loisir ... En france ...
Le souci dans cette discussion c'est que tu assimiles l'absence d'une norme à une absence de contrôle. Tu n'as pas l'air capable de comprendre qu'un contrôle exhaustif et strict peut s'effectuer en dehors d'un cadre normatif, qu'il soit européen ou national.

C'est le cas vis à vis des attractions: lorsqu'un exploitant installe un nouveau système, il doit obtenir une autorisation d'exploitation. Celle-ci sera délivrée après étude par un service technique. Dans le cas d'un avion ou d'une voiture, l'étude se contentera de vérifier la conformité à la norme. Dans le cas d'une attraction l'étude s'effectuera au cas par cas, c'est la seule différence. Et je t'avais même offert en bonus la raison de cette différence: l'histoire administrative française qui a toujours privilégié les services centraux plutôt que le formalisme légal en matière de technologies.


Le soucis dans cette discussion c'est que tu n'assimiles pas que tu ne comprends pas qu'on ne parle pas de la même chose

sur ce coup la tu tombes très mal puisque en tant qu'ingénieriste c'est précisement mon métier

voici la Norme CE2006/C42

http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2006:157:0024:0086:FR:PDF

C'est la norme généraliste qui encadre la conception et l'exploitation de tous type de machines et installations industrielles

Tu trouveras page 4 l'article L157/27 pg 2 ind :

"Sont exclus du champ d'application de la présente directive :

b)
les matériels spécifiques pour fêtes foraines et/ ou parc d'attraction "
Comme tu pourras également le constater pour certains matériels (armes à feu, ascenceurs) d'autres normes CE sont cités plus spécifiques que la C42 ... pour les parcs d'attraction aucune autre norme, car il n'en existe tout simplement pas.

Ce que cela signifie :

à la différence de l'Allemagne (par ex) ou la directive s'applique, Disney est libre du choix de ses normes et pourrai si je caricature concevoir et exploiter un bus (en considérant que ce serait une attraction) ou il y aurait deux chauffeurs, un qui tourne le volant, et un qui passe les vitesses ...

il n'empèche et je pense que sur ce point nous sommes d'accord que Disney reste responsable de la sécurité de ses installations au regard de la loi ... Enfin presque car si la norme C42 était applicable la responsabilité de Disney dans certain accidents du travail arrivés recemment serait pleine et entière ... mais c'est un autre débat.

Tout cela pour dire que contrairement à ce qui a été affirmé il n'y a aucune obligation légale concernant le nombre de CM minimum à Potc (ou ailleurs) c'est bien la un choix de gestion de ressource Disney.

Pourquoi cette exclusion spécifique en France, selon la dernière explication à cause du lobying effectué par les forains, situation qui semble convenir à Disney.

@dingogo a écrit:


J'ajouterai une dernière chose: tu n'ignores certainement pas qu'une bonne partie des coasters exploités en France sont fournis par des sociétés allemandes qui ont donc préalablement établi la conformité du système à la législation allemande. Or la normativité dans le sens positif (autorisation et non interdiction) est transitive entre états membres au sein de l'UE. Une attraction validée en Allemagne (mais il en serait de même pour l'Espagne ou autre) est donc supposée techniquement acceptable en France. L'étude complémentaire ne portera donc que sur l'exploitation et non sur la conception.

Tout cela pour dire que lorsque tu écris que ""Les parcs d'attractions ne sont en france soumis à aucune norme de sécurité particulière, c'est uniquement Disney et le CHSCT qui détermine ces propres procédures" c'est juste stupide. Pardonne moi de te le dire, je ne veux pas te manquer de respect en écrivant ça, mais c'est juste pleinement stupide. Et évidemment faux. La France est un des pays les plus stricts en matière de contrôles administratifs, mais on peut comprendre que la complexité des méthodes effectives puisse dérouter le profane.

Alors la désolé de contredire le profane en la matière que tu es visiblement mais il y a des choses que je ne peu laisser dire ... pour vérifier mes propos facile ... tous est écris dans la norme précitée.


  • Alors déja la seule et unique autorité capable de délivrer un certicat de conformité et une autorisation d'exploitation d'une machine telle que définie dans la norme est le concepteur et maitre d'oeuvre de l'installation et uniquement lui, aucune autorité externe et encore moins l'exploitant ne peut s'y substituer.
  • Les organismes type TUV Apave, véritas ... ont devoir de conseil mais légalement aucune autorité sur l'ingénieriste intégrateur (le concepteur maitre d'oeuvre) qui peut tenir compte ou pas des remarques effectuées par l'organisme de contrôle et heureusement car en définitive le seul expert qui c'est de quoi il parle dans des process qui peuvent relevé du secret industriel c'est l'ingénieriste intégrateur.
  • Ensuite dans la mesure ou la norme CE machine ne s'applique pas en france sur les équipements de loisir il n'y a absolument aucune obligation pour un constructeur allemand (suivant ton exemple) de livrer en France une machine conforme à la Norme. et la réciproque est vraie, pour illustrer ce propos je te signal que les délocalisation en europe de l'ouest sont liées pour moitié à la légereté des normes dans les pays exotiques, l'autre moitier étant l'écart de salaire.


@dingogo a écrit:
- Que la justification du personnel soit pour partie un choix managérial, je suis évidement d'accord. C'est simplement faux de dire que ça n'est QUE managérial.
- Le personnel nécessaire correspond aussi à un standard de qualité décidé en interne (un CM pour les handicapés, un CM pour l'accueil extérieur, etc.). Le gain de productivité n'est pas le seul critère d'exploitation, tes méthodes ne correspondent peut être pas au modèle économique des parcs Disney, avec de possibles conséquences désastreuses sur le long terme. Mais en tant que manager de proximité avec une vision de (très) court terme j'imagine que tu t'en fous tant que tu as ton bonus... Pour ma part face à un profil comme le tien à ce point déconnecté de la réalité et obtus dans sa vision des rapports, je ne te confierai pas un dossier qui engagerait l'entreprise sur le long terme. Un petit peu de remise en cause personnelle ça n'est pas inutile quand on appelle de ses voeux la remise en cause d'une entreprise entière.

Sur ce point nous sommes d'accord, c'est effectivement un choix très discutable lié au business model d'EuroDisney

vu que tu veux politiser le débat et me faire passer pour l'affreux capitaliste que je ne suis pas je te répondrai que :

Pour moi l'essort d'une entreprise et l'avenir de l'emplois qui en découle passe par la productivité, les manager sérieux ont à coeur au quotidien de développer le travail productif car c'est le seul qui demeure en cas de crise.

On en reparlera le jour ou comme cela est spécifié dans l'accord de négo de la dette, disney devra faire face à ses obligations ou lorsque tes managers ne seront plus interessés au C.A. mais à la performance (bon ça c'est pas demain la veille).

C'est d'ailleurs la que je ne vous comprend pas, dans toutes les boites que je connais, quand les ressources sont mal gérées, les employés sont les premiers à gueuler, à craindre pour leurs avenir, et à fustiger leur hirarchie ... exception et solidarité Disneyenne dirons nous.


Jolly
Revenir en haut Aller en bas
Jake Sully



Masculin
Age : 27
Messages : 4003
Localisation : Montévrain
Inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 1:05

Mon pauvre Jolly, je sais pas qui tu essaies de convaincre ici dans le nid des "fan boys Disney", c'est vraiment peine perdue.

Ce qui me fait beaucoup rire dans cette histoire, c'est les réactions outrés de certains Casts ici présent, qui se sentent visé par tes attaques, qui ne les visent même pas, mais bien leur management/direction.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneygazette.fr/
Mr Toad



Messages : 2197
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 1:59

Les casts défendent aussi leur management ! Et oui, ça arrive ! Devons-nous toujours être en guerre contre nos patrons ???
Revenir en haut Aller en bas
Dingogo



Masculin
Messages : 463
Inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 2:07

Je suis proche de renoncer à mon tour, dernière tentative...

@Jollyroger a écrit:
"Sont exclus du champ d'application de la présente directive [...] les matériels spécifiques pour fêtes foraines et/ ou parc d'attraction "
Pourquoi cette exclusion: parce que les matériels spécifiques pour fêtes foraines et parcs d'attraction sont soumis (indépendamment de toute norme technique) à une autorisation d'exploitation. Or cette autorisation d'exploitation inclut une expertise technique réalisée par (ou pour) les services techniques de l'Etat.

En clair, c'est pour éviter un double contrôle à la hiérarchie incertaine. Une machine générique destinée à l'industrie doit respecter un certain nombre de conditions pour être exploitée: c'est tout le sens de la mise en place d'une norme. Si cette même machine était systématiquement contrôlée par une structure administrative (donc indépendante), la norme ne serait plus nécessaire.

C'est précisément le cadre d'exploitation des matériels de parcs d'attraction en France: dans la mesure où leur utilisation IMPOSE un contrôle, la norme n'est pas nécessaire. Elle peut être ajoutée (comme en Allemagne ou en Italie il me semble) ou non dans un pays qui conditionne l'exploitation à une autorisation administrative, ce qui est le cas de la France. Rien à voir avec du lobbying, tout à voir avec une culture administrative française qui a toujours privilégié cette façon de faire avec la formation de corps techniques.

La conséquence est simple: une attraction exploitée en France nécessitera un contrôle aussi complet et technique que la même attraction exploitée en Allemagne. Seul le cadre juridique de validation sera différent: normatif dans un cas, administratif dans l'autre. D'un point de vue exploitant c'est rigoureusement similaire.

Je ne peux pas faire plus clair que cela: si là tu ne comprends pas et que tu continues de penser qu'un parc d'attraction peut construire et exploiter n'importe quoi en France, j'abandonne.

@Jollyroger a écrit:
Tout cela pour dire que contrairement à ce qui a été affirmé il n'y a aucune obligation légale concernant le nombre de CM minimum à Potc (ou ailleurs) c'est bien la un choix de gestion de ressource Disney.
Mais si justement il y a une obligation légale! Bon sang c'est pas dur à comprendre: si l'autorisation d'exploitation stipule un personnel minimum, c'est une contrainte pour l'entreprise, point final.

Si les services préfectoraux estiment qu'il faut 2 CM pour exploiter POTC en toute sécurité, c'est comme ça. S'ils estiment qu'il en faut 90 c'est ça ou l'attraction reste fermée. S'ils estiment qu'il faut un centre de premiers secours avec 4 personnels, c'est ça ou tout le parc reste fermé!

Dans la pratique il y a toujours bien plus de CM que le nombre légalement requis, et on peut tout à fait discuter de la pertinence de certains postes (je ne te contredis pas là dessus). Mais tu ne te contentes pas de cela, tu rajoutes des choses grossièrement fausses. Et c'est sur cela que je te réponds.

"il n'y a aucune obligation légale concernant le nombre de CM minimum à Potc (ou ailleurs)" Tu as tort, point final.

@Jollyroger a écrit:
Il n'empèche et je pense que sur ce point nous sommes d'accord que Disney reste responsable de la sécurité de ses installations au regard de la loi ... Enfin presque car si la norme C42 était applicable la responsabilité de Disney dans certain accidents du travail arrivés recemment serait pleine et entière
Gros amalgame: la responsabilité de l'entreprise relève d'une composante pénale qui n'a strictement rien à voir avec l'existence ou non d'une norme. Une norme ou un standard ce sont des textes civils...

L'existence d'une norme peut servir à démontrer une responsabilité, mais elle ne la crée pas ni ne la rend "pleine et entière".

@Jollyroger a écrit:
vu que tu veux politiser le débat et me faire passer pour l'affreux capitaliste que je ne suis pas
Politiser le débat?! Te faire passer pour un "affreux capitaliste"?!

Fais l'effort de lire... Je te reproche d'avoir une vision de très court terme et de négliger totalement les aspects pérennes dans tes remarques et mesures proposées. Je ne te reproche pas du tout un manque de social! Discuter de rentabilité de court terme, d'image de marque, de profitabilité sur le long terme c'est de l'économie, pas de la politique.

Permets moi d'être franc et de faire un petit HS personnel: ta façon de parler de ce que tu fais, ta vision des choses et les actions que tu préconises laissent transparaitre un management assez immature et une vision au jour le jour qui manque cruellement de la composante "big picture". Voilà ce que je t'objecte, rien de plus. Et je précise que ça n'a rien de méchant, tu évolueras avec l'âge et l'expérience...

Par ailleurs, sur la pertinence de ce que tu écris: les parcs Disney se construisent sur une image de haute qualité où chaque détail compte. On peut discuter de la capacité de DLP à maintenir ce niveau (et il y a matière à dire, il faudrait être fou pour prétendre le contraire) mais le fait est que c'est le coeur de leur modèle. Or toutes tes remarques et propositions balayent cette composante.

Tu as peut être beaucoup d'idées et beaucoup d'enthousiasme mais tu as oublié de te poser une question pourtant éminemment simple: est-ce que tes propositions (généralistes au possible) correspondent à l'effectivité de l'offre Disney? Je pense que non.

@Jollyroger a écrit:
C'est d'ailleurs la que je ne vous comprend pas, dans toutes les boites que je connais, quand les ressources sont mal gérées, les employés sont les premiers à gueuler, à craindre pour leurs avenir, et à fustiger leur hirarchie ... exception et solidarité Disneyenne dirons nous.
Juste une précision: je ne travaille pas pour DLP ni dans les entreprises qui gravitent autour, je n'ai jamais été CM et je ne suis pas non plus actionnaire de l'entreprise.

Si tu lis mes commentaires sur d'autres sujets tu verras que je ne suis en général pas tendre avec DLP dont certains projets ou agissements me laissent circonspect.

Sur ce topic en l'occurrence je n'ai pas cherché à dire le contraire de toi ou à tenter de démontrer que tout ce que tu dis est vide de sens. Mon seul but était de corriger certaines de tes (grosses) erreurs. Pour faire avancer le débat comme on dit, mais c'était peut être trop présomptueux de ma part...

Anyway, je ne sais pas si j'aurais le temps de repasser par là cette semaine alors joyeux Noël à toi et à tous ceux qui liront...
Revenir en haut Aller en bas
Jollyroger



Masculin
Age : 40
Messages : 1580
Localisation : Tortuga bay
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 4:05

c'est totalement faux.

La seule autorité existante dont tu parles qui a pouvoir de décision sur l'ingénieriste qui pose la plaque CE et certifie la conformité d'une installation (et tout le dossier d'exploitation qui va avec) est la suretée Nucléaire ... qui comme sont nom l'indique n'a autorité que dans le nucléaire.

Pour le reste le concepteur maitre d'oeuvre, ou vendeur si tu préfère pour faire simple, est l'unique garant du respect des normes CE qui englobent la législation du travail et la mise en sécurté d'une "machine".

Je ne comprends pas ton n'obstination ... Il suffit de lire la CE 2006 C42 ci jointe tout est expliqué, bon c'est sur qu'il faut avoir quelques notions d'ingénierie pour comprendre.

Crois tu réelle quel lorsque Alstom développe un nouveau type de turbine à gaz il vont demander au prefet ou à la gendarmerie du coin, ou à l'inspection du travail (MDR) de définir la conception, le cadre d'utilisation et le process de fonctionnement de l'installation et de la valider sa mise en sécurité ???!!

Absolument pas!! c'est pour ça que la norme CE2006 C42 existe. C'est Alstom lui même qui ateste que sont installation est conforme au normes du pays dans lequel l'installation sera exploitée.

Ceci bien sûr s'applique a l'exploitation de machines ... d'ou le nom "directive machine" ... cela ne s'applique en rien sur le nombre de pompiers au m2, de chiottes ou de sortie de secours ... qui sont certainement normalisés également mais domaines dans lesquel je reconnais volontier n'avoir aucune connaissance.

pour documenter mon propos et t'instruire un peu :


http://www.entreprise-europe-ouest.fr/upload/article_paragraphe/fichier/296fichier.pdf


le processus d'autoévaluation :

http://www.cci-international.net/documentation/een/dossier_thematique/marquage/fiche_machines.pdf?PHPSESSID=e285670b875757ca091993f4f23a9ba7


Toujours pas ? bon cette fois j'abandonne.


Jolly
Revenir en haut Aller en bas
Dingogo



Masculin
Messages : 463
Inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 12:50

Juste quelques mots le temps de déjeuner: on va peut être s'arrêter là, la discussion pourrait s'étendre à l'infini puisque tu ne veux pas lire ce qui est écrit.

Il y a un concept qui semble te dépasser totalement, c'est celui d'ERP (Etablissement Recevant du Public). Renseigne-toi sur le sujet et sur les modalités d'exploitation de ces structures et tu comprendras ce que je disais.

Tous les exemples que tu cites, tout ton raisonnement est construit sur le cas d'une exploitation privée, en dehors de tout public, au sein d'une structure industrielle. Tu es familier avec cela puisque c'est ton environnement professionnel, mais ce n'est pas le cas pour DLP.

@Jollyroger a écrit:
Crois tu réelle quel lorsque Alstom développe un nouveau type de turbine à gaz il vont demander au prefet ou à la gendarmerie du coin, ou à l'inspection du travail (MDR) de définir la conception, le cadre d'utilisation et le process de fonctionnement de l'installation et de la valider sa mise en sécurité ???!!
Où ai-je prétendu cela?

La seule et unique chose que j'ai essayée de te faire comprendre, c'est qu'il y a une différence entre un matériel destiné à un usage industriel et un matériel destiné à être exploité avec du public. C'est la raison de l'absence de norme en matière d'attractions.

La subtilité qui t'échappe c'est qu'Alstom ne va pas installer sa turbine à gaz pour qu'ensuite 10 000 personnes par jour viennent se balader dedans. Si sa vocation était son implantation dans un ERP (ce qui ne sera jamais le cas pour une turbine, justement pour des raisons de sécurité) alors elle serait soumise à un contrôle technique administratif. C'est l'article R123-1 du Code de la construction.

Tant que tu mettras sur le même plan une turbine à gaz et une attraction, tu feras la démonstration de ton incompréhension de l'organisation administrative française pour l'exploitation de ces matériels.

@Jollyroger a écrit:
Il vont demander au prefet ou à la gendarmerie du coin, ou à l'inspection du travail (MDR)
Tu prends visiblement un grand plaisir à mépriser la capacité technique des services de l'Etat, je te rappellerai qu'à côté du préfet, de la gendarmerie ou de l'inspection du travail qui n'ont effectivement aucune compétence dans ce domaine (mais qui en ont d'autres qui servent aussi), il y a les services relevant du corps des mines, du corps des ponts et d'autres encore dont la compétence technique est indiscutable et sans doute très largement supérieure à celle d'un ingénieur moyen.

Fin du HS
Revenir en haut Aller en bas
Retlaw
Modérateur


Masculin
Age : 35
Messages : 7718
Localisation : Sur Terre
Inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 12:55

Petite précision pour recadrer le débat afin qu'il ne parte pas plus en HS sur la sécurité : Jollyroger part du principe que pas d'obligation en terme de sécurité = Pas de sécurité fiable à DLP.

Partant du principe qu'il ne sait pas de quoi il parle car il ne connait pas comment sont construites les attractions, et donc qu'il ne sait absolument pas ce qui est réellement appliqué en terme de sécurité à DLP, vous n'arriverez à rien sur ce point car il ne changera pas d'avis.

Évidemment, il ne manquera pas de vous répondre que si de tels systèmes étaient présents, certains accidents ne seraient pas arrivés à DLP car la sécurité aurait prit le dessus sur l'homme...
Mais là encore, il parle sans savoir car il ne sait pas ce qu'il c'est réellement passé, ni ce qui a réellement pu provoquer les accidents, ce qui a pu les aggraver ou au contraire, éviter (alors que d'autres, eux, en savent plus, voir beaucoup plus que lui et se paient bien sa poire devant leur PC en le lisant (et pour pallier à toutes tentatives de Jollyroger, je précise que je ne parle pas de moi...))


Ce HS étant clos, retour au sujet principal : La gestion des ressources humaines (qui en fait également rire plus d'un)


Revenir en haut Aller en bas
http://lepoquedewalt.perso.sfr.fr
disneyfou



Masculin
Age : 40
Messages : 1766
Localisation : lyon
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 13:31

Stop

On va arrêter la, je pense qu'on ne résoudra pas le souci.
Ils y as des problèmes de gestions, je pense que c'est vrai.
Après chacun a son point de vu et ces connaissances.....
Nous ne résoudrons pas ces problèmes ici, hélas.
Après je pense que tout le monde est sur sa défensive (casts menbers/fan de Disney).
Mais je pense qu'a la base si on poste ici on était tous fan....
Après il y a les fans devenu cast, mais qui parle "toujours" au fan resté simple visiteurs et après il y a le fan devenu cast qui (comme le dis bien sa société), c'est secret jte parle plus ,j'ai pas le droit, c'est top méga secret j'ai signé un contrat avec le FBI la CIA....
C'est pour ça qu'on est..... sur d'autres sujets de disney bien souvent jamais d'accord.


J'EXIGE LA PERFECTION
Revenir en haut Aller en bas
Sevrynn
Modératrice


Féminin
Age : 31
Messages : 6693
Localisation : Lyon
Inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 14:10

tiens niveau ressources humaines j'ai une bonne question..; pourquoi en cas d'intempéries ou incapacité a faire tourner une attraction on met un CM a se les peler toute la journée devant ladite attraction pour dire aux guests que c'est fermé alors qu'un simple panneau "close today, fermé aujourd'hui" aurait la meme utilité et surtout permettrait audit cast de se retrouver à un endroit plus "utile" ?


Trip Report Floride 2012 (Walt Disney World, Disney Cruise Line, Universal Studios) ici


Disney California Resort : retour sur le 60ème anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
http://roadtripsandparks.wordpress.com
burne



Masculin
Age : 29
Messages : 265
Inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 14:54

Mais le gros problème à la base est que beaucoup d'entre vous voit les choses avec leurs yeux d'habitués. Contrairement à ce que vous pouvez penser, les visiteurs occasionnels ne se dirigent pas seuls dans le parc, parfois même (sisi ça arrive), ils ont des questions !

Sevrynn, je te rassure, quand une attraction est immobilisée pour la journée, les cast members sont dispatchés dans les locations où ils sont formés, ou, à défaut, où ils peuvent aider sans formation préalable (propreté, guest flow, parking, etc.). Maintenant, si tu juges qu'un visiteur acceptera d'avantage qu'un panneau lui dise qu'Indiana Jones ou Big thunder mountain est fermé pour la journée, à la place d'un cast member qui lui annoncera de vive voix... Je pense que tu n'as pas compris comment cela fonctionnait... et je vous assure que dans ces cas là, les cast members ne chôment pas.

Jollyroger, pourquoi est-ce que Pirates des Caraïbes a besoin de plus de 5 personnes pour fonctionner ? Faisons le compte position par position :
- La Cabane des Robinson. Il faut un cast member qui surveille le nombre de visiteurs dans l'arbre car, devine quoi, la capacité maximale de l'attraction a été définie par la préfecture de pompier.
- Greeter. Une voire deux personnes. Là, je t'invite à rester 10 minutes à l'entrée de l'attraction un jour de fortes affluences. Juste pour voir le nombre de visiteurs qu'on peut renseigner, d'une manière ou d'une autre, le nombre de poussettes que l'on peut ranger, le nombre de mégots qu'on peut balayer... Et je ne te parle même pas de l'accueil des visiteurs handicapés (puis que l'embarquement se fait par un système de réservation) ou encore la gestion de la file d'attente.
- Groupers. Un par gare, donc deux cast members. Car oui, les visiteurs ne se placent pas tout seul de façon optimale et c'est sans doute pour ça qu'a Piraten den Batavia, on peut attendre une éternité alors que la file d'attente est laaargement moins longue...
- Unloads. Trois cast members. Une personne à la console, une seconde qui donne l'autorisation d'envoi de la première gare et une troisième qui s'occupe de gérer les flux de visiteurs passant par la sortie, notamment les visiteurs handicapés.
- Tour de contrôle. Un cast member. Je ne détaillerai pas ici son utilité.

Voilà, ça fait déjà 9 positions, qui sont nécessaires à partir de 30 minutes d'attente selon moi. Ajoute à cela au moins 4 "breakers" qui puissent faire tourner la rotation de façon convenable et un cast member chargé de la propreté de l'attraction, ça fait déjà 14. Quant au surplus de personnes lié à la période de chevauchement, je peux t'assurer qu'il est géré de façon optimale (suivi de formation, groupes de travail, mise en place de projets divers et variés, etc.).

Car je crois que ce que tu n'as pas saisi - et c'est bien dommage - c'est que Disney s'impose un standard de qualité à respecter, ce qui fait de lui une référence dans le domaine de l'accueil et du loisir (accueil de masse bien entendu, ne va pas comparer ça à un hôtel ou un restaurant). Et qu'il faut se donner les moyens de ce standard.
Alors bien sûr, je suis d'accord avec toi sur le fait que les CMs devraient être recrutés de façon plus rigoureuse et que le grooming Disney devrait être respecté davantage. Malheureusement, quant on a des besoins si important en terme de salariés, on ne peut pas se permettre de faire la fine bouche. En revanche, on pourrait améliorer la sensibilisation au grooming Disney, et envisager des sanctions - même si là encore, il y a un flou juridique dans lequel les syndicats se feraient un plaisir de s'engouffrer. (tu pourras citer tous les articles de loi que tu veux, je peux t'assurer qu'ils seront contestés en interne)

Sinon oui, Jollyroger, il est possible de faire tourner Pirates des Caraïbes avec deux employés seulement (tour et unload). Mais questions qualité... ah et au passage, en cas d'évacuation, ça fait 0 cast member disponible. Mais bon, il n'y a que 26 bateaux de 20 personnes à l'intérieur.

En ce qui concerne, ta vision "transversale" de l'entreprise, elle est bien belle. Vraiment. Mais es-tu seulement au courant que faire tourner une attraction, une boutique ou un restaurant sont des métiers différents ? Qui requiert donc des formations spécifiques mais aussi des contrats de travail différents ? Que changer de location dans la journée demande de changer de costume (compte au moins 45 minutes pour faire l'aller-retour dans certains cas) mais aussi des primes de flexibilité versées à l'employé?

Mais passons, ta vision de base n'est tout simplement pas en adéquation avec la philosophie d'entreprise Disney dans laquelle prévalent la qualité et l'efficacité. Toi, tu cherches juste à rentabiliser. C'est bien aussi. Tu peux aller proposer tes services au Parc Asterix. Ils apprécieront.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.imagineeringfiles.com/
disneyfou



Masculin
Age : 40
Messages : 1766
Localisation : lyon
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 15:01

Allllez!!!!!! on continu de tourner en rond. Sleep Sleep Sleep
Ah est si il y as un cast devant une entrée d'attraction quand celle ci est fermé.C'est que même avec un panneau et une corde un visiteur sans fou, il passe....


J'EXIGE LA PERFECTION
Revenir en haut Aller en bas
Coeurs Oranges



Féminin
Messages : 1115
Inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 15:56

Je veux pas dire, mais mon message à moi dans ce topic, bien que passé innaperçu, était quand même moins compliqué que le devient le débat tout entier...

Burne,merci pour tes interventions qui donnent un peu de fraîcheur dans tout ce débat qui commence à devenir pesant (ce n'est que mon avis). A ce propos, la plupart de tes collègues et toi êtes satisfaits de l'organisation du travail ? Je ne parle pas forcément en terme de conditions de travail, mais plutôt de la façon dont on "vous organise".
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Potter
Modérateur


Masculin
Age : 28
Messages : 2887
Localisation : Dans les nuages...
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 19:59

@disneyfou a écrit:
Après il y a les fans devenu cast, mais qui parle "toujours" au fan resté simple visiteurs et après il y a le fan devenu cast qui (comme le dis bien sa société), c'est secret jte parle plus ,j'ai pas le droit, c'est top méga secret j'ai signé un contrat avec le FBI la CIA....

Bien-sûr qu'il y a des sujets que les CM n'ont pas à discuter sur internet ou ailleurs. Après la plupart des CM sur DCP communique sur beaucoup de choses (avec leur avis personnel) sans rompre leur clause de confidentialité.
Mais je ne vois pas le rapport avec ce topic.
Revenir en haut Aller en bas
disneyfou



Masculin
Age : 40
Messages : 1766
Localisation : lyon
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 20:10

C'était juste un point de vue qui m'agace terriblement!!!Toutes employé signe une clause de confidentialité en entrant dans une société, mais bon on dirais que pour disney, même pour une simple broutille sans importance (bien souvent) on dirait que certains cast menbers vont bruler en enfer si il dise quoique ce soit.


J'EXIGE LA PERFECTION
Revenir en haut Aller en bas
Animatronic



Masculin
Messages : 389
Localisation : Orlando, FL
Inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 20:55

@disneyfou a écrit:
C'était juste un point de vue qui m'agace terriblement!!!Toutes employé signe une clause de confidentialité en entrant dans une société, mais bon on dirais que pour disney, même pour une simple broutille sans importance (bien souvent) on dirait que certains cast menbers vont bruler en enfer si il dise quoique ce soit.

Pourrais tu faire un effort sur l'orthographe je t'en prie, si on doit supporter cette purée en plus de tes inepties, on va être plusieurs, j'en suis sur, à tourner fou. Ou alors ta langue natale n'est pas le Français et alors excuse moi pour l'orthographe, mais ça ne t’empêcheras pas d'éviter de commenter des informations que tu ne maîtrises pas dans tes futures interventions.


Revenir en haut Aller en bas
wdwfan



Masculin
Age : 38
Messages : 2745
Localisation : citizen of the world
Inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 21:03

@disneyfou a écrit:
C'était juste un point de vue qui m'agace terriblement!!!Toutes employé signe une clause de confidentialité en entrant dans une société, mais bon on dirais que pour disney, même pour une simple broutille sans importance (bien souvent) on dirait que certains cast menbers vont bruler en enfer si il dise quoique ce soit.

Je suis desolé mais une clause de confidentialité reste une clause de confidentialité et ne doit donc pas etre violée. Il reste certains domaines qui selon moi ne doivent pas se retrouver sur un forum. Les ressources humaines, la securité des parcs, l'organisation du travail.... Bref, selon un degrès d'importance bien entendu, on se doit de garder le silence et ne pas divulguer voir donner son opinion personnelle en étant cast member. Et juste par curiosité, en quoi est il necessaire de divulguer autant d'informations sur un forum pour Fan ? . Je suggère que les personnes curieuses postulent à Disney et qu'elles fassent leur propre éxperience. Fin du hors sujets même si je dois avouer que je n'arrive plus vraiment à le suivre depuis quelques jours Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cq



Messages : 141
Inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 21:30

Jollyroger le dit clairement, il ne connait rien au nombre de pompiers au m², aux sorties de secours etc... Il n'a aucune conscience des règles d'ERP.
Ce qui me semble plus embêtant c'est qu'il soit apparemment responsable d'équipe et qu'il ne connaisse pas tellement le droit du travail. Disneyland ne peut pas se permettre de choisir à chaque fois son type de contrat. Chaque CDD nécessite un motif d'embauche clair (et le surcroit d'activité ça marche à Noël ou l'été, beaucoup moins en mars) et un employeur ne peut pas faire signer plus de deux CDD consécutifs à un salarié (le troisième contrat à durée déterminée se transformerait de plein droit en CDI), cela impliquerait un coût de formation et de recrutement monstrueux.
Il ne semble pas non plus savoir que Disneyland Paris est un parc à thème et non un supermarché, il prône la productivité mais irait il à Disneyland si le nombre de personnes en caisse dépassait le nombre de personnes employées pour son pur plaisir ?
"Mesdames et Messieurs et vous les enfants, Bienvenue ! Pour des raisons dépendantes de notre productivité les attractions et spectacles ne vont pas ouvrir leurs portes, veuillez vous diriger sans courir vers votre premier hôte de caisse Merci cette annonce vous sera facturée 0,34 cm la minute ."


Dernière édition par cq le Mar 21 Déc 2010 - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'éclair



Masculin
Age : 24
Messages : 2123
Localisation : Pizza Planet
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 21:39

la, le débat va trop loin.
De toute façon (sauf urgence), 15 CM n'étaient pas utiles a POTC en faible affluence.
Il y a donc eu une mauvaise gestion du personnel ce moment là (une rotation qui nécessite 9 cm en même temps et au même endroit? )
Revenir en haut Aller en bas
http://<iframe src="http://statigr.am/w/follow/disneylan
kiki1891



Féminin
Age : 36
Messages : 241
Localisation : viry chatillon 91
Inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 21:45

Mouais enfin tout ca c est bien beau mais avec des "si" on changerait le monde . Il est facile de juger quand on ne connait / travaille pas chez Disney!!!!


Revenir en haut Aller en bas
disneyfou



Masculin
Age : 40
Messages : 1766
Localisation : lyon
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 21:49

Si un modérateur pouvait fermer ce sujet, ça serait je pense plus raisonnable pour tout le monde.
Merci d'avance


J'EXIGE LA PERFECTION
Revenir en haut Aller en bas
wdwfan



Masculin
Age : 38
Messages : 2745
Localisation : citizen of the world
Inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 21:50

Je suis du même avis... de plus, ce sera pas la première, ni la dernière fois que ça arrive .... Cela peut arriver dans n'importe quelle société, restaurant, la poste, à la banque..... bref, n'importe où et ce n'est pas un scandale pour autant alors pourquoi Disney est il la cible à chaque fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Alahis



Féminin
Age : 26
Messages : 550
Localisation : Perdue au bakcbridge d'Autopia
Inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 21:56

Parce qu'on est sur un forum dédié à Disney ?


Disneyland Paris, Walt Disney's World....who knows, Disneyland.....soon-ish ?


(Si on me cherche, je suis bloquée avec mon galet directionnel, sur une banane de remplissage)
Revenir en haut Aller en bas
moitoutpuissant



Messages : 2
Inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 22:10

oui mais travailler a disney c'est plus mieux que ce qu'on peut entendre, faut pas croire
Revenir en haut Aller en bas
wdwfan



Masculin
Age : 38
Messages : 2745
Localisation : citizen of the world
Inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 22:27

Alors demain vous irez poster le même type de commentaires sur un forum Air France si vous attendez trop longtemps au check in à Roissy ou au contraire si il y a trop d'employés derrière le guichet et que la compagnie paye les gens à rien faire ? , sur un Forum Auchan si vous attendez trop longtemps ou pas assez à la caisse car Auchan à sous staffé ou sur staffé son personnel ou sur un forum de la SNCF car il y avait que un guichetier à la gare de Marne la Vallée avec 20 personnes qui attendent ou 3 guichetiers avec 1 client?? A chaque fois qu'il y a un truc de travers à Disney, cela termine en sujet. Ceçi est bien entendu légitime car il s'agit d'un forum ouvert mais tout de même... Je ne pense pas que ce soit d'une utilité de débattre de tout ce qui ne va pas à Disney avec une telle méticulosité ? . Sur un sujet aussi compliqué que le staffing, étant moi même cast member et ayant travaille dans beaucoup de divisions différentes, et qui ne cherche pas à protéger les ressources humaines, je peux vous dire que j'ai déjà eu des surprises au niveau opérationnel dans les deux sens et Disney n'est pas toujours en faute. Tout simplement car Disney base son staffing sur des indices et des chiffres liés à l'activité des années passées, des conditions actuelles (vacances, week end prolongé ou pas), des reservations et ventes de billeteries datées et d'autres facteurs et chiffres qui me dépassent et pour être honnête qui ne m'intéressent pas du tout. Alors pour disséquer tout ainsi ?? je ne comprends vraiment pas mais chacun est libre de s'occuper comme il le désire. Par contre cela termine régulièrement dans des reglements de comptes et ça casse l'ambiance sympa du forum ..... c'est tout mais quitte à déclencher un déluge contre moi, ça fait du bien de temps en temps de l'ouvrir .... Wink et Joyeux santa
Revenir en haut Aller en bas
wdwfan



Masculin
Age : 38
Messages : 2745
Localisation : citizen of the world
Inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 22:31

@disneyfou a écrit:
Si un modérateur pouvait fermer ce sujet, ça serait je pense plus raisonnable pour tout le monde.
Merci d'avance

Fermer le sujet c'est bien mais repartir sur de bonnes bases avec des échanges harmonieux, courtois et constructifs c'est encore mieux ...et eviter l'ambiance massacre en public No
Revenir en haut Aller en bas
 
DLP et la gestion des ressources humaines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Les parcs à thèmes Disney :: Disneyland Paris-