AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Frantzoze
Modérateur


Masculin
Age : 25
Messages : 5073
Localisation : Caen
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 11:19

[/quote]De plus, "7 Français sur 10" est une statistique totalement fausse, car les nombre de citoyens Français interrogés est loin d'être de 65 millions...[quote]

Il ne faut pas pour autant exagerer, les questions sont orientés (je l'ai dit dans mon post precedent), mais les instituts de sondage restent hautement qualifiés, après tout, tous leurs sondage au soir du 1er tour de la présidentielle et ce jusqu'au vote annonçait M. Nicolas Sarkozy vainqueur avec selon les sondages entre 52,5% et 55%....au final, c'est bel et bien M. Sarkozy qui l'a emporté avec 53% (et pourtant ça n'est qu'un echantillon de quelques milliers de personnes qui est interrogé à chaque sondage) cela s'appelle un echantillon representatif des français (c'est pour ça qu'au départ ils te demandent qui tu es, ce que tu fais dans la vie...)

Ce sur quoi portait mon coup de gueule n'était pas sur les institus de sondages, mais les médias qui les commandent et les interpretent comme bon leur semble( et ce quelque soit les médias où les partis politiques qui les commandent)


Revenir en haut Aller en bas
Timon Timauvais



Masculin
Age : 45
Messages : 7577
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 11:27

Prioritaire, prioritaire, tu parles ! Quand c'est pour ramener bobonne à la maison, rentrer de sa journée de travail ou déposer son chieur au collège, je vois rien de prioritaire...

Car qu'on se le dise, c'est incroyable le nombre de véhicules de police banalisés, avec un seul conducteur qu'on croise (ou du moins qu'on s'écarte pour laisser passer) girophare allumé et sirène hurlante, le matin et le soir au moment de l'embauche et de la débauche sur le périph parisien... A croire que toutes les interventions se concentrent à ces moments de la journée...
Tiens on devrait lancer un site internet de vidéos de prise en flagrant délit de resquillage... J'imagine l'explication, le lendemain à son supérieur, du flic qui se retrouve sur le net :
"Mais, je vous assure chef, j'étais en intervention, je devais ramener le pain pour diner"

Abus de position quand tu nous tiens...

Au passage, ce n'est pas le cas des véhicules de gendarmerie qui, quand ils ne sont pas en intervention, restent "sagement" dans les bouchons comme nous autres pauvres pécheurs...



Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
DoubleK



Féminin
Messages : 105
Localisation : Toulouse
Inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 12:16

Je trouve hallucinant de lire ici ou là que la manifestation/la grève est un mouvement démocratique et que le gouvernement doit entendre les gens qui sont dans la rue.

Excusez moi, mais en quoi les manifestations, les grèves sont-elles représentatives de la pensée de tous les français? En quoi est-ce démocratique le fait que les grévistes imposent des situations embarrassantes voire ingérables à ceux qui ont des avis contraires. (et même ceux qui ont le même avis mais qui ne peuvent faire autrement que de ne pas faire grève geek )

La seule chose qui est représentative et démocratique (et encore, tant qu'on ne sera pas à la proportionnelle, je n'en suis pas si convaincue que ça) des opinions des français, c'est le VOTE.

Si vous avez voté Sarko, faut assumer hein (ouais il doit bien en avoir qui s'en mordent les doigts) et sinon : rdv aux prochaines élections pour faire entendre votre désaccord.Wink
Revenir en haut Aller en bas
Reivax



Masculin
Messages : 2460
Inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 12:28

Je voudrais bien rentrer dans le débat, le "problème" c'est qu'actuellement je ne suis pas en France, et j'avoue ne pas suivre à 100% ces histoires de grèves.

Je voulais juste vous parler de la façon dont les médias étrangers et les espagnols (puisque je suis en Espagne) voit vos/nos manifestations.

Chers Français, ici vous êtes des HÉROS. Les espagnols sont vraiment admiratifs de l'engagement que prennent les Français et surtout de leur manière de maintenir le mouvement et de ne pas céder. Ici, il y a eu une grève nationale fin septembre, avec un participation assez forte. Mais quand ils voient le mouvement français, ils sont admiratifs de voir votre détermination et votre courage à vouloir ne rien lâcher.

Après, tout n'est pas rose. Concernant les blocages, ici aussi on en parle. On informe que des centaines de lycées sont bloqués par les élèves et que (malheureusement) des débordements ont lieu. On a eu le droit aux "lycéens" de Nanterre brûlant des bagnoles et aux CRS chargeant la foule... Et ce qu'on comprend le moins, c'est que les français refusent de repousser l'âge de la retraite, sachant qu'après ça la France restera le pays européen à avoir l'âge de départ à la retraite le plus faible.

Mais difficile aussi d'expliquer le pourquoi du comment de ces grèves aux espagnols. En tant que Français moi-même, dur d'expliquer toute la mécanique de la nouvelle réforme que veut faire passer Sarko.

Personnellement, et de l'extérieur, j'ai HONTE d'être français. Non pas parce qu'il y a des grèves, et que ça dégénère par endroit, mais honte de voir que le Président de la République ne fasse rien face à 4000 pompes à essences en pénurie et ne décide pas de revoir sa réforme. Car qu'on se le dise, le plan d'urgence de déblocage des raffineries aurait put être évité si Sarko avait fais marche arrière plus tôt.

Quoi qu'il en soit, Français (ou dcpistes), courage à tous et surtout ne lâchez rien. Et puis en 2012 repensez à cette période quand vous irez voter !



Merci à AquaxDesign !
Revenir en haut Aller en bas
Sevrynn
Modératrice


Féminin
Age : 31
Messages : 6671
Localisation : Lyon
Inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 12:56

Entierement d'accord avec ton coup de gueule mel.. lorsque j'ai vu ca au bureau hier ça m'a fait hurler..


Trip Report Floride 2012 (Walt Disney World, Disney Cruise Line, Universal Studios) ici


Disney California Resort : retour sur le 60ème anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
http://roadtripsandparks.wordpress.com
Jef_78



Masculin
Age : 42
Messages : 430
Inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 13:03

Même si c'est du HS, je vous propose 2 liens pour aller plus loin dans les notions de statistiques et d'échantillonnage de la population :
http://www.sphinxonline.com/suristat/simu1.htm : Animation flash excellente où on peut faire varier différents critères...
http://www.suristat.org/article25.html : Un des articles concernant l'échantillonnage

Grosso modo, on apprend qu'il n'est nullement nécessaire d'interroger tous les Français pour avoir un sondage digne de confiance.

Mais, comme le souligne Frantzoze, même quand on a un échantillon suffisamment élevé, on peut fausser le résultat du sondage en posant des questions orientées ou en interprétant le résultat. C'est bien souvent dans ce dernier cas que se situent les médias... Wink

PS : Le fait de poser un certain nombre de questions générales au début du sondage permet de sélectionner les sondés et de réduire ainsi l'échantillon à interroger (en plus de classifier et de fournir un fichier statistique de la population moyennant finances...)

------------

Fin du HS
Revenir en haut Aller en bas
Mel&co.



Féminin
Messages : 1070
Inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 14:51

Je vais dire mon avis, mais je précise bien que je ne suis pas avec assiduité la politique, et que je ne suis pas calée sur le sujet, mais voilà :

POUR l'expression du mécontentement,
CONTRE les blocages !

...
Revenir en haut Aller en bas
DoubleK



Féminin
Messages : 105
Localisation : Toulouse
Inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 14:53

@Reivax a écrit:


Personnellement, et de l'extérieur, j'ai HONTE d'être français. Non pas parce qu'il y a des grèves, et que ça dégénère par endroit, mais honte de voir que le Président de la République ne fasse rien face à 4000 pompes à essences en pénurie et ne décide pas de revoir sa réforme. Car qu'on se le dise, le plan d'urgence de déblocage des raffineries aurait put être évité si Sarko avait fais marche arrière plus tôt.

Ben sur quel motif? Parce que quelques mecs font un caca nerveux?

Je ne saisis pas trop vos raisonnements. Qu'on soit pour ou contre, ce n'est même pas le débat finalement.
Franchement, c'est le même comportement que des gosses pourris gâtés, qui n'attendent qu'une chose, que papa ou maman cède face à une situation qui ne leur plaît guère.

Vous n'êtes pas sérieux quand même?
Enlevez les œillères, vous n'êtes pas tout seuls; la démocratie c'est tout sauf ça.

Reivax, tu l'as justement dit en fin de post: la seule solution c'est de voter comme bon nous semble en 2012.
Revenir en haut Aller en bas
Frantzoze
Modérateur


Masculin
Age : 25
Messages : 5073
Localisation : Caen
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 15:56

Citation :
tu l'as justement dit en fin de post: la seule solution c'est de voter comme bon nous semble en 2012.

c'est d'ailleurs ce qui se passera le vote à la prochaine presidentielle sera la conséquence de ce que l'on voit en ce moment (vote sanction contre cette reforme, sanction contre le gouvernement si il fait demi tou, ou si au contraire il n'écoute pas la rue. Ou alors l'inverse, vote en faveur du parti au pouvoir car il aura réussi la ou tout le monde a echoué avant et aura réussi à gagner contre la rue et les étudiants)

les bloqueurs qui sont tellement certains de leur combat devraient penser à cela, en bloquant ils se mettent l'opinion à dos, ça aidera le gouvernement à ne pas ceder, et si le gouvernement ne cède pas, ils seront peut être reconduis par cette victoire en 2012....à vouloir trop radicaliser, on perd tout
c'est d'ailleurs toujours le cas, les blocages sont à l'initiative de quelques jusque boutistes, par des anarchistes ou par des extremistes (et je sais de quoi je parle, je vois bien comment se passent les "AG" dans les universitées)


Revenir en haut Aller en bas
DoubleK



Féminin
Messages : 105
Localisation : Toulouse
Inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 16:07

Je suis complètement d'accord avec toi Frantzoze; il y a plus à perdre qu'à gagner en agissant de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Gossip Girl



Féminin
Messages : 2911
Localisation : Alsace
Inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 16:47

@yoda a écrit:
Oui je le suis, vu ton ancienneté sur le forum, j'aurais pensé que tu le savais. Laisse tomber pour ton excuse, tu es tout pardonné Wink (ça change des débiles profonds auxquels j'ai eu à faire par le passé sur ce forum il y a quelques années)

Pour te répondre brièvement car on est un peu HS, je ne vois pas trop en fait ce qui t'as choqué: tu reconnais toi-même que les véhicules de police doivent être prioritaires au même titre que les pompiers, ils sont donc passés devant les autres, ce sont soient des consignes données par la hiérarchie, soit la necessité du service qui fait qu'on peut être appelé à tout moment et donc il faut pouvoir se déplacer: imagine un peu la situation si les collègues étaient appelé sur une agression ou un viol en cours et que le véhicule tombe en rade à des kms du lieu en question, tout ça parce que le collègue ne se serait pas permis de passer devant les particuliers à la station essence.What a Face "Ha désolé, on a mis du temps à arriver car on avait plus d'essence...pale "

Pour les véhicules de pompiers, je suis d'accord avec toi, j'estime qu'ils doivent naturellement être prioritaires comme la police car eux aussi peuvent être appelés à tout moment.


Bon, concernant cette histoire de pénurie elle touchera uniquement le commun des mortels.
L'état dispose de réserve de carburant, notamment pour faire face en période de conflit, au pire elles seront mises à disposition des services assurant des taches prioritaires.

L'état n'a pas forcement des idées, mais il a du pétrole....lol...Very Happy

Go Fast....depuis quand une Subaru humilie une Audi RS4...lol...c'est bien la France,


Celui qui a dit que l’argent ne faisait pas le bonheur ne savait pas où faire les boutiques.

Blair Waldorf



Dernière édition par Gossip Girl le Mer 20 Oct 2010 - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 16:50

Citation :
Personnellement, et de l'extérieur, j'ai HONTE d'être français.
Honte du gouvernement français, tu veux dire, ne mélange pas tout, c'est bel et bien de l'Etat qu'est parti ce mouvement de révolte.

Et je pense que les Espagnols, les Allemands, ou autres Britanniques auraient réagi de la même manière face à une telle réforme, bien sûr, on ne peut pas cautionner les grèves de la part des Lycéens, mais les grèves syndicales d'une manière générale sont justifiées.

La pire image de nous reste celle des Américains, toujours bien évidemment dans la plus profonde démesure, ils déclarent la France comme un pays "à l'arrêt", ce qui ne m'étonne malgré tout pas d'eux, vu le taux d'égocentrisme présent dans ce pays.

Faut-il rappeler d'où est partie la crise financière de 2008 ?


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Gossip Girl



Féminin
Messages : 2911
Localisation : Alsace
Inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 16:53

Oui, d'où vient la crise financière?


Celui qui a dit que l’argent ne faisait pas le bonheur ne savait pas où faire les boutiques.

Blair Waldorf

Revenir en haut Aller en bas
max000



Messages : 478
Inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 17:03

@DoubleK a écrit:
Je trouve hallucinant de lire ici ou là que la manifestation/la grève est un mouvement démocratique et que le gouvernement doit entendre les gens qui sont dans la rue.

Excusez moi, mais en quoi les manifestations, les grèves sont-elles représentatives de la pensée de tous les français? En quoi est-ce démocratique le fait que les grévistes imposent des situations embarrassantes voire ingérables à ceux qui ont des avis contraires. (et même ceux qui ont le même avis mais qui ne peuvent faire autrement que de ne pas faire grève geek )
La grève, la manifestation c'est tout simplement la liberté d'expression. Une société où une partie de la population ne pourrait exprimer son mécontentement, cela s'appelle une dictature.

@DoubleK a écrit:

La seule chose qui est représentative et démocratique (et encore, tant qu'on ne sera pas à la proportionnelle, je n'en suis pas si convaincue que ça) des opinions des français, c'est le VOTE.
Le vote n'est qu'un moyen pour le pouvoir de se donner bonne conscience (le référendum pour la constitution européenne par exemple : les français ont voté "non" et pourtant...). Attention, je ne dis pas que ça ne sert à rien de voter, bien au contraire. Mais seulement avec certains pouvoirs, le droit de vote est lui même bafoué (rappelons que les dernières élections - européennes, régionales, municipales - ont vu une écrasante majorité de l'opposition...).

@DoubleK a écrit:

Si vous avez voté Sarko, faut assumer hein (ouais il doit bien en avoir qui s'en mordent les doigts) et sinon : rdv aux prochaines élections pour faire entendre votre désaccord.Wink
Et donc d'ici 2012, c'est "tais toi et avance sans rechigner"? Belle vision républicaine...

@DoubleK a écrit:

Ben sur quel motif? Parce que quelques mecs font un caca nerveux?

Je ne saisis pas trop vos raisonnements. Qu'on soit pour ou contre, ce n'est même pas le débat finalement.
Franchement, c'est le même comportement que des gosses pourris gâtés, qui n'attendent qu'une chose, que papa ou maman cède face à une situation qui ne leur plaît guère.
Ce sont bizarrement les personnes qui jugent les grévistes comme des "pourris gâtés" qui sont en général les premières à être contente de pouvoir profiter des avantages sociaux gagnés par les grèves.

@DoubleK a écrit:

Vous n'êtes pas sérieux quand même?
Enlevez les œillères, vous n'êtes pas tout seuls; la démocratie c'est tout sauf ça.
Au contraire, la grève est une des plus belle preuve de démocratie et de liberté d'expression Wink (et d'ailleurs je constate qu'en voulant donner des leçons de démocratie, tu trouves "bêtes" toutes les personnes pensant le contraire de toi...bel exemple...)
Revenir en haut Aller en bas
Frantzoze
Modérateur


Masculin
Age : 25
Messages : 5073
Localisation : Caen
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 17:44

[quote="Festi'val"]
Citation :


La pire image de nous reste celle des Américains, toujours bien évidemment dans la plus profonde démesure, ils déclarent la France comme un pays "à l'arrêt", ce qui ne m'étonne malgré tout pas d'eux, vu le taux d'égocentrisme présent dans ce pays.

Faut-il rappeler d'où est partie la crise financière de 2008 ?

Tu fais erreur, revois un peu les idées américaines, tous sont pret à se retrousser les manches, à se serrer les coudes et la ceinture en periode de crise, les américains ne sont pas égoïstes comme les européens, pour eux c'est "América First", pour nous c'est plutot "moi d'abord, et on verra pour les autres"
par ailleurs, la question de la crise financière, celle ci est belle et bien comme son nom l'indique FINANCIERE, ce sont donc les financiers, les traders, les multinationales, la mondialisation qui est responsable de cette crise et pas les Etats Unis seul
On peut leur reprocher beaucoup de choses, mais inutile de les accuser de tout Wink

Citation :
Mais seulement avec certains pouvoirs, le droit de vote est lui même bafoué (rappelons que les dernières élections - européennes, régionales, municipales - ont vu une écrasante majorité de l'opposition...).

ça s'appelle les contres pouvoirs et si tu analyses, l'opposition (droite ou gauche) remporte systématiquement les elections intermédiaires (sous le gouvernement Jospin, les régions étaient à droite Wink et le gouvernement de l'époque n'écoutait pas spécialement plus les régions que ne le fait le gouvernement actuel)
et justement parmi ces contre pouvoirs, on trouve le droit de grève et de manifestations, mais en aucun cas celui des blocages!!!!!
quand au mouvement lycéen, l'ecrasante majorité des élèves est mineure, ils sont mal informés voire bien souvent pas informés du tout sur les réformes
une grande majorité des lycéens (et si c'est le cas, j'ai quitté le lycée il n'y a pas si longtemps!!!) n'a aucune opinion politique, ou très faible et se range à l'avis du dernier qui a parlé, d'ou la manipulation


Revenir en haut Aller en bas
DoubleK



Féminin
Messages : 105
Localisation : Toulouse
Inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 18:00

@max000 a écrit:


Le vote n'est qu'un moyen pour le pouvoir de se donner bonne conscience (le référendum pour la constitution européenne par exemple : les français ont voté "non" et pourtant...). Attention, je ne dis pas que ça ne sert à rien de voter, bien au contraire. Mais seulement avec certains pouvoirs, le droit de vote est lui même bafoué (rappelons que les dernières élections - européennes, régionales, municipales - ont vu une écrasante majorité de l'opposition...).

Ouais facile de prendre le référendum...ce n'est que consultatif!




@max000 a écrit:


Ce sont bizarrement les personnes qui jugent les grévistes comme des "pourris gâtés" qui sont en général les premières à être contente de pouvoir profiter des avantages sociaux gagnés par les grèves.

Ce n'est pas ça que j'ai voulu faire passer comme message mais bien le fait que c'est un peu trop facile de céder systématiquement sur quelque chose dès qu'un tel n'est pas satisfait...on avancerait jamais!

@max000 a écrit:

Au contraire, la grève est une des plus belle preuve de démocratie et de liberté d'expression Wink (et d'ailleurs je constate qu'en voulant donner des leçons de démocratie, tu trouves "bêtes" toutes les personnes pensant le contraire de toi...bel exemple...)

Pfff c'est nul (oui jsuis violente aujourd'hui max Laughing ) de lire des choses pareilles.
On va jouer à celui qui est le plus démocrate? Jsuis pas venue pour ça et je n'ai jamais dit que je trouvais les personnes "bêtes", celles qui pensaient le contraire de moi. Je suis bien plus intelligente que ça, merci pour moi Embarassed Wink

On ne sera jamais d'accord hein, on a pas la même vision de la démocratie: la liberté d'expression oui, mais faut pas pousser sinon ce n'est plus de la démocratie: ça c'est ma vision à moi


@max000 a écrit:
Et donc d'ici 2012, c'est "tais toi et avance sans rechigner"? Belle vision républicaine...

Je vais finir par ça, parce que ça résume bien ma pensée sur le sujet et par rapport à notre discussion max : je n'ai pas voté Sarko, mais ya quand même 53% des mecs qui l'ont fait, qui ont voté pour que telle ou telle réforme soit faite...pour moi, être républicain, c'est respecter le choix de ces gens.

Sinon, effectivement ça ne sert à rien d'aller voter et on se lance dans une guerre civile! (oui les mots sont forts)

Si pour toi c'est aller plus loin qu'avancer sans rechigner, soit, mais faut comprendre que ça va emmerder une partie de tes concitoyens et au final, personne n'en tirera profit!



Dernière édition par DoubleK le Mer 20 Oct 2010 - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Disney Planner



Masculin
Age : 47
Messages : 2347
Localisation : Marseille
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 18:00

J'avoue que j'hallucine un peu quand je lis que ces bloquages sont du fait du gouvernement... un peu comme si un gamin justifiait ses bêtises parce que ses parents lui refusent une demande. "Ben ouais c'est de leur faute si j'ai crâmé le salon... z'avaient qu'à m'amener à Disneyland !" Suspect
Bien entendu que la grève est une preuve de démocratie mais le bloquage ne l'est pas bien au contraire ! Depuis quand c'est démocratique qu' un million de personnes emmerdent 63 millions d'autres ?
Sarko a été élu démocratiquement. Si vous êtes d'accord avec son action, votez pour lui en 2012. Dans le cas contraire, votez pour l'opposition... mais je trouve proprement scandaleux que la rue ordonne qu'on cède à ses exigences. Les lois sont votées par des représentants du peuple et bloquer le pays parce que les décisions prises par ces représentants vont à l'encontre des opinions des manifestants, on ne peut pas faire plus anti-démocratique !!


Thierry
Correspondant exclusif Mouse Travels pour l'Europe
pour des séjours Walt Disney World / Disneyland Californie / Disney Cruise Line
Et on envoie même les DVD de planification en Europe !!! Smile

La magie... pas à pas Devenez fan sur Facebook !! Smile

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wdwplanif.com
thelodie08



Féminin
Age : 26
Messages : 601
Localisation : Normandie
Inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 18:08

je veux bien faire grève, manifester, mais de la a bloquer tout le monde. Imagine le mec qui ce matin, cette après midi qui doit aller par exemple a Paris pour un entretien d'embauche il se fait niquer parce que des gens bloque les raffiner...ie et les cheminot, qui ont sont le moins concerné, bloque tout. Quand au étudiants qui, pour les 3/4 ne savent pas pourquoi ils font grève et qu'ils bloquent les lycée merci mais non merci! la grève je suis d'accord mais bloqué tout le monde ça non! Mon père va surement pas pouvoir venir me voir a cause des raffinerie donc la grève elle me soul. Désolé pour ce roman sur ton message mais la grève devient abusive a se niveau. Quand à l la violence non met sa sert a quoi de péter des vitrines? a faire que tu partiras plus jeunes en retraites? Non, non juste que tu ira plus jeunes en prison. De même qu'ils ne pensent pas au gens qui ont des examen a la fin de l'année le lycée d'une amie est bloqué depuis le début de la semaine elle passe le Bac a la fin de l'année pour rattrapé c'est la mort!



Signature faite par Demonaria cheers
Dernier séjour Disney: 31 aout 1er septembre I love you
Dernière visite: retarder au 4 Décembre
Prochain séjour: le 19/20 Février Question
Revenir en haut Aller en bas
Reivax



Masculin
Messages : 2460
Inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 18:13

@DoubleK a écrit:


Reivax, tu l'as justement dit en fin de post: la seule solution c'est de voter comme bon nous semble en 2012.

En espérant qu'en 2012 nos amis français se souviennent de la période que nous sommes en train de vivre... Brûlons un cierge.

@Festi'val a écrit:

Honte du gouvernement français, tu veux dire, ne mélange pas tout, c'est bel et bien de l'Etat qu'est parti ce mouvement de révolte.

Et je pense que les Espagnols, les Allemands, ou autres Britanniques auraient réagi de la même manière face à une telle réforme, bien sûr, on ne peut pas cautionner les grèves de la part des Lycéens, mais les grèves syndicales d'une manière générale sont justifiées.

Non, non. J'ai honte d'être français, pas du gouvernement. Parce que le gouvernement nous représente, le gouvernement en quelque sorte c'est la France, c'est les français. Donc oui, j'ai honte d'être français et de voir mon pays partir en couille à cause du cowboy bling bling qui ne comprend pas grand chose à ce qu'il se passe en ce moment.

Et pour la seconde partie de ton raisonnement, pour les espagnols (je vais pas me prononcer sur les autres). Ce qu'il se passe en Espagne et en France, c'est la même chose. En France, c'est à cause des retraites, en Espagne à cause du chômage (20%). La seule différence que je vois, c'est que les français se laissent pas "marcher sur les pieds" et protestent, alors qu'ici il y a eu à peine une grève le mois dernier (et cimer la grève). Puis rien. Alors je pense que gréver autant et tenir autant tête, ça nous est propre et que fasse à une telle mesure ici, je pense pas que le mouvement serait aussi important qu'en France (voir même nul).



Merci à AquaxDesign !
Revenir en haut Aller en bas
Reivax



Masculin
Messages : 2460
Inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 18:18

@thelodie08 a écrit:
Quand à l la violence non met sa sert a quoi de péter des vitrines? a faire que tu partiras plus jeunes en retraites? Non, non juste que tu ira plus jeunes en prison. De même qu'ils ne pensent pas au gens qui ont des examen a la fin de l'année le lycée d'une amie est bloqué depuis le début de la semaine elle passe le Bac a la fin de l'année pour rattrapé c'est la mort!

1) Ne pas confondre jeunesse qui manifeste normalement ET jeunes cagoulés qui prennent la grève comme prétexte à tout péter (cf Villier-le-bel).

2) Tu te souviens du CPE ? Et des mois de grève qu'il y avait eu ? Il me semble que ça a duré facilement 4 mois. Et quel à été le pourcentage de réussite au BAC ? Un des meilleurs des dernières années. Crois-moi que pour 3 semaines de loupé, elle va pas le foiré son BAC. Et si ça dure plus, j'suis sûr que les profs donneront les cours sur le net, ou rattraperont ça rapidement.



Merci à AquaxDesign !
Revenir en haut Aller en bas
thelodie08



Féminin
Age : 26
Messages : 601
Localisation : Normandie
Inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 18:25

le CPE je m'en souviens quand au taux de réussite au bac cette année là mouais j'y crois moyen, mais bon.
Pour les jeunes, je parle en général

après c'est mon avis de personne remonter car a cause cela me cause beaucoup de problème, mais cela ne m'enpèche pas de manifester lors des rassemblement.



Signature faite par Demonaria cheers
Dernier séjour Disney: 31 aout 1er septembre I love you
Dernière visite: retarder au 4 Décembre
Prochain séjour: le 19/20 Février Question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 18:25

@Timon Timauvais a écrit:
Pas de quoi s'énerver Mel : console toi en te disant qu'il y a eu une interpellation ; et que le gars a fait l'objet d'une comparution immédiate qui s'est soldée par un "rappel à la loi"... (à moins que cela soit un pin's, j'ai pas tout compris)...




Justement, c'est ça le problème. Il n'y a eu qu'une interpellation, alors que ces êtres vivants là sont tous en tort car ils font tous preuve d'un comportement violent. Ce genre d'animaux ne sert à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Coeurs Oranges



Féminin
Messages : 1115
Inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 19:00

@Tokin a écrit:
Pour avoir voté "oui" à la reconduite du blocage de mon lycée ce matin même,je peux te dire que ce n'est strictement pas pour faire péter "quelques" heures de cours.Ca faisait presque une semaine que je n'avais pas eu cours et je suis conscient (et ça me gène plus qu'autre chose) d'accumuler un retard de plus en plus énorme dans le programme (surtout que je suis en terminale).Pour compenser,j'ai préféré aller faire 2/3 révisions au CDI,sachant que le blocage se ferait de toute façon.
Après,même si je suis contre cette réforme,je dois avouer que ce n'est pas franchement ce qui me préoccupe le plus (le débat sur les roms est plus importants pour moi mais c'est un autre sujet).
La meilleure solution reste bien sûr la manifestation mais je dois avouer que l'idée m'emballe moins que le blocage,beaucoup plus à la portée de jeunes de mon âge je pense.
Je suis assez mitiger en fin de compte (je suppose que ça se voit) mais si le mouvement continue,je continuerais aussi.

Tokin, (arrête moi si j'ai mal compris ton message Smile) : pourquoi avoir voté favorablement au blocage de ton lycée, si tu déplores les retards pris au fur et à mesure dans un programme aussi lourd et important qu'est celui de la classe de terminale ?

Penses-tu réellement que bloquer les infrastructures scolaires est un acte responsable, intelligent et utile pour obtenir gain de cause sur un sujet comme l'âge de départ à la retraite ?

DoubleK, je ne décortiquerai pas tes messages, mais là où je te "défendrai", c'est lorsque tu parles "d'attendre 2012" : il faut tout de même rappeler qu'en France, nous sommes sous un Etat de droit, et que le pouvoir politique est légitime : en gros, et en schématisant : si N. Sarkozy a été élu, c'est que ses idées et son programme sont approuvés par une majorité d'électeurs, ses politiques ainsi que sont gourvernement sont donc, à la base, approuvés et voulus par les électeurs qui l'ont choisi.
Je n'ignore toutefois pas le droit de grève et de manifester, je souligne juste la légitimité du pouvoir. Wink

Et si : les lycéens savent très bien pourquoi ils font grève : pour pouvoir profiter de plus de 15 jours de vacances au lieu de 10 officiellement prévus pour la Toussaint ! Razz

Tout de même, je pense vraiment que les vacances vont en partie briser toutes ces tensions lycéennes (qui va me dire que tous les lycéens dans la rue le merdredi 20 octobre, le seront à partir du samedi 23 à 8h ?). Concernant le retour à la normale de l'approvisionnement en carburant, on parle de 3 à 4 jours...
Revenir en haut Aller en bas
yoda



Masculin
Age : 37
Messages : 4080
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 19:29

@Timon Timauvais a écrit:
Prioritaire, prioritaire, tu parles ! Quand c'est pour ramener bobonne à la maison, rentrer de sa journée de travail ou déposer son chieur au collège, je vois rien de prioritaire...
Car qu'on se le dise, c'est incroyable le nombre de véhicules de police banalisés, avec un seul conducteur qu'on croise (ou du moins qu'on s'écarte pour laisser passer) girophare allumé et sirène hurlante, le matin et le soir au moment de l'embauche et de la débauche sur le périph parisien... A croire que toutes les interventions se concentrent à ces moments de la journée...
Tiens on devrait lancer un site internet de vidéos de prise en flagrant délit de resquillage... J'imagine l'explication, le lendemain à son supérieur, du flic qui se retrouve sur le net :
"Mais, je vous assure chef, j'étais en intervention, je devais ramener le pain pour diner"
Abus de position quand tu nous tiens...
Au passage, ce n'est pas le cas des véhicules de gendarmerie qui, quand ils ne sont pas en intervention, restent "sagement" dans les bouchons comme nous autres pauvres pécheurs...

Ton message est tellement cliché qu'il en perd toute crédibilité, je vois d'ailleurs pas trop le rapport avec le sujet scratch
Bref, tu pars de ce que tu aperçois pour en faire des déductions hypothétiques, je vais donc t'apprendre certaines choses:
- ce n'est pas parce qu'un policier en voiture banalisée est seul dans son véhicule qu'il est forcément hors-service, loin de là.
-un service de police parisien est parfois amené à devoir faire certains actes en banlieue et vice-versa, ça arrive même assez souvent pour une simple et bonne raison que tous les tenants et aboutissants d'une affaire ne se trouvent pas forcément au sein de la même ville, donc le périphérique est comme à tout le monde le passage obligé pour passer de Paris intra-muros vers la banlieue et inversement, et cela notamment depuis l'avènement du Grand Paris.
-Paris et sa banlieue ne sont pas de la compétence de la gendarmerie mais de la police (si tu as besoin d'une distinction entre ces deux corps, fais-moi signe), il n'y a donc pas lieu en principe justement que tu puisses voir des véhicules de gendarmerie avec sirène et gyro en action car ce n'est pas leur secteur tout simplement (les seuls que tu pourrais voir en pékin moyen que tu es seraient les véhicules de gendarmerie mobile pour le maintien de l'ordre qui eux se déplacent en convoi ne devant pas être coupé et donc sont toute sirène hurlante)
-l'"abus de position" que tu cites n'existe pas
Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 19:40

@Disney Planner a écrit:
J'avoue que j'hallucine un peu quand je lis que ces bloquages sont du fait du gouvernement... un peu comme si un gamin justifiait ses bêtises parce que ses parents lui refusent une demande. "Ben ouais c'est de leur faute si j'ai crâmé le salon... z'avaient qu'à m'amener à Disneyland !" Suspect
Bien entendu que la grève est une preuve de démocratie mais le bloquage ne l'est pas bien au contraire ! Depuis quand c'est démocratique qu' un million de personnes emmerdent 63 millions d'autres ?
Sarko a été élu démocratiquement. Si vous êtes d'accord avec son action, votez pour lui en 2012. Dans le cas contraire, votez pour l'opposition... mais je trouve proprement scandaleux que la rue ordonne qu'on cède à ses exigences. Les lois sont votées par des représentants du peuple et bloquer le pays parce que les décisions prises par ces représentants vont à l'encontre des opinions des manifestants, on ne peut pas faire plus anti-démocratique !!

Comme je l'ai dit, les grèves, sont elles légitimes, contrairement aux blocages et dégradations, ne confonds pas ces deux notions.

Seulement, les grèves syndicales sont tout à fait justifiées, du moment que cela part d'un mouvement de révolte des représentations de la population contre les réformes du gouvernement...

Citation :
[size=16Et pour la seconde partie de ton raisonnement, pour les espagnols (je vais pas me prononcer sur les autres). Ce qu'il se passe en Espagne et en France, c'est la même chose. En France, c'est à cause des retraites, en Espagne à cause du chômage (20%). La seule différence que je vois, c'est que les français se laissent pas "marcher sur les pieds" et protestent, alors qu'ici il y a eu à peine une grève le mois dernier (et cimer la grève). Puis rien. Alors je pense que gréver autant et tenir autant tête, ça nous est propre et que fasse à une telle mesure ici, je pense pas que le mouvement serait aussi important qu'en France (voir même nul).
[/size]

Non, non et non,tu ne peux pas confondre une réforme et un fait, qui est en l'occurrence le chômage.

En France aussi, le taux de chômage est important, bien que moindre par-rapport à l'Espagne, mais cela ne constitue pas pour autant une raison réelle de faire grève : que penses-tu que le gouvernement peut faire face à un taux de chômage important, pas grand chose, ou du moins cela prendrait énormément de temps, tandis que pour une réforme, il "suffit" de la modifier pour ramener le calme, ce qui est la raison qui pousse la population à manifester, car il y a un espoir, aussi mince soit-il de faire céder le gouvernement par des solutions réelles, contrairement au taux de chômage, qui ne se règle pas par coups de baguette magique...


Sinon, je reste sur mon idée comme quoi le seul responsable de ces grèves (j'ai bien dit grèves !), est l'État, ce qui n'excuse en aucun cas les casseurs ou autres Lycéens n'ayant pour réel objectif d'installer l'anarchie et de sécher les cours...


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Le forum :: Le Café Fantasia-