AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 14:18

@emeric a écrit:
Convaincre une personne, un groupe, une administration, cela ne passe pas nécessairement par la force, la contrainte.
.
De façon générale, convaincre une administration par la raison est aussi illusoire ( même si on a de bonnes raisons parfaitement justifiées )!
Quand une hiérarchie a décidé quelque chose...c'est de la naïveté de croire qu'on peut la faire revenir en arrière avec des arguments. Ca devient un rapport d'autorité et la "France d'en bas" s'écrase parce que des gros pontes, ou le "grand chez de service" l'ont décidé.
Le refus de capituler et le retour en arrière n'est jamais facilement accepté par les personnes qui ont pouvoir de décision. Leur fierté et leur orgueuil les en empêche, même pour reconnaitre une erreur grossière et évidente.
Dans le cas des grèves et des blocages actuel, je suis contre, moi aussi.
Parce que la France est le pays où l'on se plaint le plus pour le moins de travail.
Même si il y a des métiers difficiles, ceux qui les pratiquent et qui ont droit à la retraite avant 60 ans continuent à exercer au noir une fois retraités.....
Et la plupart des étudiants qui manifestent ne se font réellement aucun soucis pour ce qui leur arrivera dans 40 ou 45 ans.
La plupart d'entre eux se bousillent déjà la santé avec diverses saloperies, alors on ne va pas me faire croire qu'ils se préoccupent de leur retraite...parce que ça sera déjà une chance si ils arrivent vivants jusque là!
Revenir en haut Aller en bas
emeric



Masculin
Age : 34
Messages : 1582
Localisation : South side crew
Inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 15:06

sandman a écrit:
@emeric a écrit:
Convaincre une personne, un groupe, une administration, cela ne passe pas nécessairement par la force, la contrainte.
.
De façon générale, convaincre une administration par la raison est aussi illusoire ( même si on a de bonnes raisons parfaitement justifiées )!
Quand une hiérarchie a décidé quelque chose...c'est de la naïveté de croire qu'on peut la faire revenir en arrière avec des arguments. Ca devient un rapport d'autorité et la "France d'en bas" s'écrase parce que des gros pontes, ou le "grand chez de service" l'ont décidé.
Le refus de capituler et le retour en arrière n'est jamais facilement accepté par les personnes qui ont pouvoir de décision. Leur fierté et leur orgueuil les en empêche, même pour reconnaitre une erreur grossière et évidente.

je suis peut etre naif et je ne m'en rends pas compte, arf...
Pour moi le blocage doit rester le dernier atout que devrait abbatre les manifestants et pas le premier. Cela se décrédibilise leur mouvement en se mettant une partie de la population à dos, ce qui d'ailleurs ne devrait pas tarder en france d'ici quelques jours.
Je sais bien que les gouvernants ont la facheuse tendance à camper sur leurs positions quand ils en adoptent une mais je crois sincèrement que lancer un débat, l'enrichir, le développer et le faire asseoir par une grande partie de population est essentiel dans toute revendication.

Quant aux mécontentements populaires, il y a une bon moyen de le manifester, cela s'appelle le vote tant aux législatives qu'à la présidentielle. Néanmoins cela impliquerait que l'opposition parlementaire si elle était amené à diriger le pays qu'elle remette à "plat" cette réforme pour revenir à l'ancienne.
Et alors là j'ai vraiment un gros doute, cela leur enlève une épine du pied et leur garantit le "beau rôle" en critiquant la majorité avec des arguments parfois très proche de la démagogie et du populisme.
Et plutot que de faire de la réucpération politique de ce mouvement (aussi bien à droite qu'à gauche), il serait peut etre bon d'écouter certaines partenaires sociaux qui avancent certaines idées intéressants (taxer les sock options par exemple).


Séjour au séquoia lodge en river suite 6249 du 30 septembre au 02 octobre, top, super souvenir!!

séjour  du 1 au 3 décembre au sequoia lodge en Suite 7211
Revenir en haut Aller en bas
Moby



Masculin
Age : 25
Messages : 411
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 15:32

C'est évident que la grève doit rester un droit mais je trouve qu'en France, on n'en ait arrivé à des proportions extrêmes.

Concernant les retraites, je me demande comment on peut les vouloir à 60 ans. Un étudiant ne quitte pas souvent ses études à 20 ans pour entrer dans la vie professionnel alors comment cotiser durant moins de 40 ans ?
D'ailleurs, un lycéen n'a pas la conscience économique nécessaire pour analyser les mouvements de grève alors c'est complètement ridicule que des lycéens puissent y participer.

Je suis radicalement contre les grèves actuelles car les syndicats bloquent des entreprises ou organisations qui fonctionnent au moins 20 heures sur 24. En paralysant les raffineries, les ports, les transports et les restaurants universitaires, ils dégradent les conditions de travail des autres. Où sont donc la démocratie et le combat contre les inégalités ?
D'ailleurs, la CGT n'a jamais été cohérente: elle veut toujours le beurre et l'argent du beurre. Et elle n'a jamais voulu être transparente concernant les incidents qui accompagnent les manifs comme si elle cherchait à cacher quelque chose. Mais quoi et surtout eu nom de quoi ?

Pardonnez-moi si je m'égare car j'ai toujours été une brêle en économie mais ces mouvements n'inaugurent RIEN de bon.



Revenir en haut Aller en bas
emeric



Masculin
Age : 34
Messages : 1582
Localisation : South side crew
Inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 16:11

@Moby a écrit:

D'ailleurs, la CGT n'a jamais été cohérente: elle veut toujours le beurre et l'argent du beurre. Et elle n'a jamais voulu être transparente concernant les incidents qui accompagnent les manifs comme si elle cherchait à cacher quelque chose. Mais quoi et surtout eu nom de quoi ?

de quels incidents parles-tu ? la CGT a un SO assez rigoureux pour en avoir connu certains.


Séjour au séquoia lodge en river suite 6249 du 30 septembre au 02 octobre, top, super souvenir!!

séjour  du 1 au 3 décembre au sequoia lodge en Suite 7211
Revenir en haut Aller en bas
K Roll



Féminin
Age : 27
Messages : 1267
Inscription : 15/07/2010

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 17:15

Pour ma part, je suis pour les manifs et contre les blocus. Nous ne sommes pas en dictature, donc les français ont le droit d'exprimer leur opinion, leur désaccord. Sur le sujet des retraites, ce sont les "français d'en bas", ceux qui gagnent le smic voire moins, qui sont les plus concernés et savent si cette réforme est juste ou non. Le gouvernement, refusant le dialogue, n'exprime ni plus ni moins que du mépris vis-à-vis des citoyens. Manifester est un moyen pour les français de donner leur opinion, d'exprimer leurs craintes, de faire comprendre que cette réforme-là est injuste. Si on supprime ce droit, alors nous ne sommes plus en démocratie. Mais il existe des abus! Ca m'exaspère d'entendre aux infos des lycéens prétendre qu'ils se soucient de leur future retraite, de leurs parents, du chômage qui les guette, alors que la plupart ne pense qu'à une chose: taxer du fric à leurs parents pour aller en boîte! Et je ne caricature pas, j'étais encore au lycée il y a un peu plus d'un an, et j'entendais plein de jeunes de ma classe avoir ce discours-là. J'ai conscience que certains jeunes se soucient réellement de leur futur et qu'ils manifestent sincèrement contre cette réforme avant tout. Mais ce n'est qu'une minorité. Même si je ne peux pas le confirmer car je n'ai pas de chiffres à donner, je suis persuadée qu'il y a plus de lycéens qui manifestent dans la semaine que pendant le week-end ou/et pendant les vacances. Ils ne sont donc pas crédibles car ils prouvent que ce qui les intéresse avant tout c'est de sécher les cours.
En revanche, je ne tolère pas les blocus quels qu'ils soient. Bloquer les lycées, c'est tout d'abord priver les élèves du droit d'étudier, mais c'est aussi faire gaspiller du temps et de l'essence inutilement aux familles et aux élèves ayant le permis. Sans oublier que c'est aussi prendre en otage des élèves au sein de l'établissement. Mais d'après moi, s'il y a autant de problèmes de lycées bloqués, c'est quelque part la faute des profs et du proviseur de l'établissement qui n'ont aucune autorité sur les élèves. C'est leur rôle de faire respecter l'ordre, la discipline et de les obliger à cesser ce blocus ou tout autre débordement. Si les élèves refusent car ils se croient au-dessus des lois, alors le proviseur se doit d'appeler les flics ou de renvoyer les élèves qui sont à l'origine de ce blocus.
Ca me rappelle une anecdote: Il y a quelques années, à l'époque des manifs anti-CPE, il y avait un vote organisé dans l'enceinte de mon lycée. Chaque lycéen votait pour ou contre le blocus du lycée mais avant de procéder aux votes, les lycéens qui désiraient donner publiquement leur opinion avaient droit à la parole. D'abord, un lycéen étant pour le blocus s'est exprimé: tout-le-monde l'écoutait, le laissait s'exprimer, voire l'applaudissait. Puis, une jeune fille s'est exprimée contre ce blocus, disant qu'elle venait de loin et qu'elle en avait marre de gaspiller de l'essence pour des prunes: la plupart des élèves présents l'ont huée, insultée et finalement, la pauvre fille n'a pu dire que deux ou trois phrases. Il y avait une bonne dizaine de profs (au moins) dans la salle, et aucun n'a réclamé le silence, ne leur a dit de la laisser s'exprimer et que chacun avait le droit de donner son avis. Au contraire, les profs encourageaient même les élèves à faire le blocus! Bref, tout ça pour dire que de nos jours, les profs n'assument et n'assurent plus leur rôle.
Pour ce qui est maintenant des autres blocus, que ce soit les raffineries et les routes principales notamment, je trouve ça inacceptable: les gens qui provoquent ces blocus ne se rendent pas compte (ou alors n'en n'ont rien à faire) des risques encourus par les employés. Dans certains métiers, si la personne ne vient pas prendre son service (et surtout si cela se reproduit plusieurs fois), quelle que soit la raison, elle peut très bien être renvoyée! C'est égoïste d'agir comme ça, surtout que finalement ça ne gène que les gens devant aller travailler (parce qu'il faut se rendre à l'évidence, le gouvernement s'en fiche royalement). Il en est de même pour les raffineries: de nos jours, les gens travaillent de plus en plus loin de leur domicile, donc sont amenés à faire le plein de plus en plus souvent. Ce blocus n'exaspère donc en priorité que les citoyens, pas le gouvernement.

Pour ma part, je ne manifeste pas tout simplement car je travaille en maison de retraite. Même si j'ai le droit de faire grève, d'une part, je n'aimerais pas gagner moins à la fin du mois (je gagne dans les 950€), mais c'est surtout parce que l'équipe serait en sous-effectif et que ça aurait des répercussions sur les soins donnés aux résidents. Par contre, je n'ai pas de soucis pour les blocus des axes principaux car je n'ai que des routes de campagne à traverser pour me rendre à mon lieu de travail.


Revenir en haut Aller en bas
disneyaddict



Féminin
Messages : 1927
Localisation : Paris
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 18:17

Je suis contre les blocages parce que ça revient à imposer ses opinions aux autres et certains voudraient travailler, et c'est surtout une occasion pour les lycéens de prendre des vacances ou de se rebeller.

Quand on parle aux jeunes des dangers du tabac, ils ne sont pas inquiets parce que les problèmes de santé, c'est pour dans très longtemps. Alors je ne peux pas croire qu'ils soient capables de s'inquiéter pour leur retraite qui est aussi dans très longtemps.
Et puis quand la gauche reviendra au pouvoir, elle remettra la retraite à 60 ans. Vous pensez sérieusement que l'UMP va gagner toutes les élections jusqu'en 2050 ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 18:23

@max000 a écrit:


W's man a écrit:

Je suis contre, ça ne sert strictement à rien si ce n'est à prendre des innocents en otage.
Il faut arrêter ces histoires de "prise d'otage" Rolling Eyes . Je pense que les otages français en Afghanistan ou au Mali préfèreraient être en France à l'heure actuelle...Un peu de respect pour ces personnes dont la vie est réellement en danger svp.

Puisque tu n'as pas compris le sens des mots, je vais te l'expliquer. Par prise d'otage, j'entends "s'en prendre à des innocents en empêchant certains d'aller travailler ou de voyager". Le second degré est une notion fondamentale et celui qui ne la comprend pas sera malheureux toute sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Fredd



Masculin
Age : 43
Messages : 8022
Localisation : Agen
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 18:41

@disneyaddict a écrit:

Et puis quand la gauche reviendra au pouvoir, elle remettra la retraite à 60 ans. Vous pensez sérieusement que l'UMP va gagner toutes les élections jusqu'en 2050 ?

C'est ce qu'ils disent mais j'y crois pas...!
Revenir en haut Aller en bas
max000



Messages : 478
Inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 18:45

W's man a écrit:

Puisque tu n'as pas compris le sens des mots, je vais te l'expliquer. Par prise d'otage, j'entends "s'en prendre à des innocents en empêchant certains d'aller travailler ou de voyager". Le second degré est une notion fondamentale et celui qui ne la comprend pas sera malheureux toute sa vie.
J'ai très bien compris le sens de ses mots et j'en comprends aussi le poids et donc le côté disproportionné avec la situation. Ce n'est pas manquer de second degré, c'est simplement avoir du bon sens...
Revenir en haut Aller en bas
Frantzoze
Modérateur


Masculin
Age : 25
Messages : 5073
Localisation : Caen
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 19:08

A ceux qui pensent sincèrement que l'opposition si elle arrive au pouvoir remettera tout à plat (quelque soit la réforme) c'est quelque peu illusoir. Droite comme Gauche est d'accord sur le fait que le système des retraites est à reformer, pour l'opposition, c'est son role de s'opposer, elle gagne un capital sympathie en promettant d'abroger cette reforme, mais c'est démagogique que de le dire car si ils arrivent en 2012 au pouvoir, ils seront débarassé de la question des retraites, et revenir dessus serait extremement dangereux economiquement (accorder des acquis sociaux coutent extremement cher) et la France a déja un déficit dangereux. Mais cette notion est valable pour l'opposition quelque soit sa couleur, la droite était farouchement opposée au RMI (aujourd'hui RSA) et avait promis de l'abroger, la droite est au pouvoir depuis 2002 et pourtant le RMI (ayant simplement changé de nom) est toujours la (je ne dis pas que c'est une mauvaise chose!)
Chacun a droit d'avoir une opinion sur la réforme et peut manifester ou pas, se mettre en grève ou pas, soutenir ou pas, c'est la liberté de chacun
d'ailleurs, "liberté" est le premier mot de la devise française, sa notion est le fondement de l'article 1er des droits de l'Homme et pourtant avec les blocages, ce principe est purement et simplement bafoué, l'étudiant ne peut plus aller étudier, le prof ne peut plus enseigner, le chauffeur, le livreur, le commercial est en chomage technique, l'ouvrier des raffineries ne peut plus travailler, le travailleur lambda ne peut plus travailler et vu que nous vivons dans un pays d'égoistes, pensons aussi à notre nombril, le français ne peut plus se déplacer....il est donc privé de liberté, ces blocages sont donc illégaux et immoraux! et décrédibilisent toute forme de lutte aussi juste soit elle (ou pas selon les avis)
je ne manifestais pas aujourd'hui mais je me suis retrouvé bloqué par le cortège, c'est le jeu respect! par contre, je veux suivre mes cours et la, la FAC est bloquée, je ne suis donc plus libre d'étudier (je prends mon cas à titre d'exemple, mais il est valable pour tous)




Dernière édition par Frantzoze le Mar 19 Oct 2010 - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 19:10

@Fredd a écrit:
@disneyaddict a écrit:

Et puis quand la gauche reviendra au pouvoir, elle remettra la retraite à 60 ans. Vous pensez sérieusement que l'UMP va gagner toutes les élections jusqu'en 2050 ?

C'est ce qu'ils disent mais j'y crois pas...!

Exact, il est très facile de trouver des solutions à tout et de vouloir tout rétablir comme avant lorsqu'on n'est pas au pouvoir...

Mais le jour où la gauche passera, crois-moi qu'ils tiendront un tout autre discours, et ce sera au tour de la droite de se révolter...

Un cercle vicieux !


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
A-Lex



Masculin
Age : 20
Messages : 1518
Inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 19:12

@Festi'val a écrit:
@Fredd a écrit:
@disneyaddict a écrit:

Et puis quand la gauche reviendra au pouvoir, elle remettra la retraite à 60 ans. Vous pensez sérieusement que l'UMP va gagner toutes les élections jusqu'en 2050 ?

C'est ce qu'ils disent mais j'y crois pas...!

Exact, il est très facile de trouver des solutions à tout et de vouloir tout rétablir comme avant lorsqu'on n'est pas au pouvoir...

Mais le jour où la gauche passera, crois-moi qu'ils tiendront un tout autre discours, et ce sera au tour de la droite de se révolter...

Un cercle vicieux !

Tout à fait raison, c'est toujours la même chose,
droite au pouvoir => la gauche gueule
et inversement, comme tu le dit c'est un cercle vicieux.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
renan framboisier



Masculin
Age : 30
Messages : 3434
Localisation : Nantes (Bretagne)
Inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 20:47

@Plume bleue a écrit:
(Je n'entre pas dans le débat, mais je me demandais juste si les ambulances, camions de pompiers et autres véhicules d'urgence ont un approvisionnement propre, ou s'ils sont dépendants des mêmes stations services que l'automobiliste lambda ? Quelqu'un le sait ?)
Je sais que j'arrive un peu en retard, mais je me suis posé la même question. Etant pompier volontaire j'ai demandé à mon chef que j'ai croisé samedi dernier en intervention, et la réponse était claire. Les pompiers n'ont aucune réserve et privilège dans les stations essences. On fait la queue comme tous le monde et il en va de la civilité et du bon sens de chacun pour être un peu conscient sur ce problème, quitte à arriver trop tard à la pompe...


"- On y est ! Tiens bon ! Ne lâche pas ma main ! - Je ne renoncerais jamais" Jack et Rose, Titanic.
Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 20:54

C'est pourtant vous qui êtes prioritaires de logique...

Est-il plus important de remplir un véhicule d'un particulier qu'un véhicule de pompier susceptible de sauver des vies ?!

C'est presque illogique, mon père étant un ancien pompier, je sais que vous êtes vitaux pour la population, mais souvent sous-estimés, alors que vous êtes au même niveau que la police sur le plan vital...

Tandis qu'eux remplissent vite, vite les réservoirs de leurs Subarus et Mégane RS pour aller remplir les caisses de l'Etat grâce aux excès de vitesse routiers...

C'est triste...


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
stechou



Masculin
Age : 26
Messages : 1255
Localisation : Orléans
Inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 21:25

Totalement absolument contre
On ne fait que gangrené le problème
A mes yeux freezer tout est une mauvaise solution, on a tout a fais le contraire de ce que les manifestants cherche a avoir...
Ils foutent tout le monde dans la merde ceux qui veulent bosser et prennent les transport en commun ne peuvent pas parce que le service minimum de la sncf mes c***, plus d'essence donc ceux qui se rendent au travail en voiture ...
Enfin bref tout un tas de choses comme sa qui me font avoir une haine des grèvistes ...


You know you love me...
Revenir en haut Aller en bas
Coeurs Oranges



Féminin
Messages : 1115
Inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 21:37

@renan framboisier a écrit:
@Plume bleue a écrit:
(Je n'entre pas dans le débat, mais je me demandais juste si les ambulances, camions de pompiers et autres véhicules d'urgence ont un approvisionnement propre, ou s'ils sont dépendants des mêmes stations services que l'automobiliste lambda ? Quelqu'un le sait ?)
Je sais que j'arrive un peu en retard, mais je me suis posé la même question. Etant pompier volontaire j'ai demandé à mon chef que j'ai croisé samedi dernier en intervention, et la réponse était claire. Les pompiers n'ont aucune réserve et privilège dans les stations essences. On fait la queue comme tous le monde et il en va de la civilité et du bon sens de chacun pour être un peu conscient sur ce problème, quitte à arriver trop tard à la pompe...

C'est intéressant ce que tu dis, ce matin, au journal télévisé, il me semblait avoir entendu que si la situation de "pénurie" d'essence perdurait, on serait obligés de puiser dans les réserves de carburant propres à la police, aux pompiers, aux samus... Mais je peux avoir mal entendu, j'étais un peu pressée ce matin là. Razz Les policiers/pompiers font donc leur plein d'essence comme des consommateurs lambda ?

Concernant le sujet, je ne vais pas contester l'acquis social que représente le droit de grève. Néanmoins, je trouve que parfois, la France a tendance à pousser ces mouvements sociaux à l'extrême. Combien de fois par an la France tourne-t-elle au ralentis à cause de toutes ces opérations ?
Concernant les "grèves" (hem, hem), lycéennes, je crois qu'il n'y a pas grand chose à dire. Je trouve que c'est un acte très malhonnête.
Je ne préfère pas m'épancher trop là-dessus, je n'y trouve aucun avantage ; et pour moi, celle qui aurait du tourner sept fois sa langue dans sa bouche, c'est bien S. Royal (quoiqu'elle a, avec un aplomb remarquable, nié en bloc le jour suivant ses propos) qui a "invité les jeunes à descendre dans la rue". Quand on a un statut comme le sien, on réfléchit à deux fois aux conséquences de ses paroles avant de sortir une ânerie.

Enfin, bon, ce n'est que mon avis. Smile
Revenir en haut Aller en bas
disneyaddict



Féminin
Messages : 1927
Localisation : Paris
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 22:35

Citation :
Plume bleue a écrit:
(Je n'entre pas dans le débat, mais je me demandais juste si les ambulances, camions de pompiers et autres véhicules d'urgence ont un approvisionnement propre, ou s'ils sont dépendants des mêmes stations services que l'automobiliste lambda ? Quelqu'un le sait ?)

J'espère que l'Etat leur garantit la priorité, c'est quand même le plus important.
Comment réagirait un bloqueur de raffineries s'il perdait un proche parce que les pompiers ou le SAMU ne pouvaient pas trouver de pétrole pour aller le secourir ?


Dernière édition par disneyaddict le Mar 19 Oct 2010 - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yoda



Masculin
Age : 37
Messages : 4080
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 22:57

@Festi'val a écrit:

alors que vous êtes au même niveau que la police sur le plan vital...
Tandis qu'eux remplissent vite, vite les réservoirs de leurs Subarus et Mégane RS pour aller remplir les caisses de l'Etat grâce aux excès de vitesse routiers...
C'est triste...

N'importe quoi...C'est dommage, j'appréciais de te lire mais là tu pars un peu en vrille...Les véhicules dont tu parles représentent une partie infinitésimale du parc automobile de la police et de la gendarmerie, crois-moi que tous les collègues aimeraient pourvoir conduire ce genre de véhicule mais c'est pas le cas, faut pas rêver. Et grève ou pas grève, manifestation ou non, je ne vois pas pour quelle raison les excès de vitesse ne seraient plus réprimés scratch d'autant que ce genre de véhicule a été donné en dotation pour permettre de contrôler justement les grands chauffards de la route notamment sur autoroute qui un jour peut-être bouleverseront ta vie, ce que je n'espère pas pour toi, ainsi que pour rattraper tout véhicule suspect en fuite comme les fameux "go fast" soit des importateurs de drogue.
Et puis l'activité de la police ou gendarmerie s'agissant de la voie publique, ne se résumme pas, loin de là, à la répression routière, elle en est une partie fondamentale (j'ai d'ailleurs par le passé bien apporté ma pierre à l'édifice si j'ose dire) mais c'est tout un éventail d'interventions et de missions auxquelles on a à faire.

Pour confirmer ce qui a été dit: les services d'urgence et prioritaires se rationnent dans les mêmes stations que les particuliers. Et le Préfet peut réquisitionner les stations comme les professionnels quels qu'ils soient. Les seuls qui ont leur propre réserve sont les militaires au sein de certaines bases.
Revenir en haut Aller en bas
Abou



Masculin
Messages : 76
Inscription : 17/05/2010

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 23:03

@Festi'val a écrit:
@Fredd a écrit:
@disneyaddict a écrit:

Et puis quand la gauche reviendra au pouvoir, elle remettra la retraite à 60 ans. Vous pensez sérieusement que l'UMP va gagner toutes les élections jusqu'en 2050 ?

C'est ce qu'ils disent mais j'y crois pas...!

Exact, il est très facile de trouver des solutions à tout et de vouloir tout rétablir comme avant lorsqu'on n'est pas au pouvoir...

Mais le jour où la gauche passera, crois-moi qu'ils tiendront un tout autre discours, et ce sera au tour de la droite de se révolter...

Un cercle vicieux !

C'est tout con mais faut aller voir a l'extreme gauche pour rétablir ce systeme de retraite ce qui n'arrivera certainement pas, puisqu'évidemment les medias sont entierement dévoué UMP/PS et ce depuis bien longtemps .(Je n'appartiens a aucun groupe politique je précise).

Ceci dis, je suis vraiment en colère, contre ce gouvernement:

depuis un mois, plus de 2 millions de travailleurs (en moyenne) descendent dans la rue en laissant leur salaire de coté, des lycéens qui angoissent deja assez pour leur avenir qui arrêtent les cours (et pas seulement pour le plaisir je confirme); des station a l'arret, des transports en demi fonctionnements, et des énormes manifs, et ce TOUT LES 3 JOURS !! et un gouvernement qui FERME les yeux HONTEUSEMENT sur ce qui se passe dans notre pays, ça devient minable !

J'espere sincerement que le peuple ne lachera pas, et je comprendrais totalement un durcissement si cela se produit . Si il y'a que ça pour ce faire entendre.

(et après ils viennent nous donner une leçon sur la démocratie ...)


Dernière édition par Abou le Mar 19 Oct 2010 - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Frantzoze
Modérateur


Masculin
Age : 25
Messages : 5073
Localisation : Caen
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 23:05

concernant ce débat dans le débat à savoir si les véhicules prioritaires (ambulances, polices, pompiers) ont un traitement de faveur concernant l'essence, la réponse est oui. Si de nombreuses pompes sont aujourd'hui à sec, ou pratiquement à sec, d'autres ont été fermées au public et seuls les véhicules prioritaires ont le droit de faire le plein (cela cause d'ailleurs de nombreuses polémiques) de la part des "lambdas" qui pensent egoistement à leur nombril, maintenant ce comportement egoiste est compréhensible et signe d'un ras le bol d'être constament dérangés et en ce moment pris en otage (les mots ont un sens et celui d'otage décrit la situation actuelle)





Dernière édition par Frantzoze le Mar 19 Oct 2010 - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 23:14

A yoda :

Citation :
j'appréciais de te lire

Tout d'abord, merci, je suis flatté !

Ensuite, j'ai certes exagéré mes propos, mais je voulais surtout souligner mon agacement de certains comportements policiers (je ne stigmatise pas, il y a des gens très honnêtes dans la police, d'autres moins), preuve concrète :

Il y a de ça deux jours, je suis allé gonfler mes pneus de vélo dans une station-service, où, craignant la pénurie, beaucoup de personnes avaient décidé de faire leurs réserves, donc une longue queue pour aller se servir, où une voiture de police attendait.

Je gonfle mes pneus, et l'agent de police, d'un coup d'un seul actionne la sirène et se met à dépasser les autres voitures.

Ils arrivent à la pompe, se servent, et repartent, sans sirène, comme si de rien n'était...

Voilà, je l'ai vu de mes propres yeux, et je trouve juste cela assez déplorable, quand on sait qu'au niveau sécurité, franchement, la police et les pompiers se complètent, aucun des deux n'est plus important que l'autre sur le plan vital.

Alors quand je vois que les pompiers n'ont pas ce droit (cf renan), et que les agents de police se permettent de dépasser comme ils l'ont fait... J'appelle ça du zèle...

Après, c'est une constatation que j'ai fait sur un exemple bien précis, que j'ai moi-même vu... Je ne dis pas que cela est une généralité, j'en suis persuadé que non, mais ce genre de comportements m'exaspèrent.

Après, en ce qui concerne les excès de vitesse, rien ne sert d'en discuter : ce n'est pas le sujet, et nous ne serons pas d'accord là-dessus.

Par-contre, je suis totalement d'accord avec toi en ce qui concerne l'utilité de ces sportives pour les "go fast". Wink

Voilà, désolé si tu as mal pris mon post plus haut, d'autant que c'est une des rares fois où quelqu'un me flatte autant, j'espère préserver cet avantage Razz

Mais donc, tu es policier selon ce que tu dis ?


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
yoda



Masculin
Age : 37
Messages : 4080
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mar 19 Oct 2010 - 23:44

Oui je le suis, vu ton ancienneté sur le forum, j'aurais pensé que tu le savais. Laisse tomber pour ton excuse, tu es tout pardonné Wink (ça change des débiles profonds auxquels j'ai eu à faire par le passé sur ce forum il y a quelques années)

Pour te répondre brièvement car on est un peu HS, je ne vois pas trop en fait ce qui t'as choqué: tu reconnais toi-même que les véhicules de police doivent être prioritaires au même titre que les pompiers, ils sont donc passés devant les autres, ce sont soient des consignes données par la hiérarchie, soit la necessité du service qui fait qu'on peut être appelé à tout moment et donc il faut pouvoir se déplacer: imagine un peu la situation si les collègues étaient appelé sur une agression ou un viol en cours et que le véhicule tombe en rade à des kms du lieu en question, tout ça parce que le collègue ne se serait pas permis de passer devant les particuliers à la station essence.What a Face "Ha désolé, on a mis du temps à arriver car on avait plus d'essence...pale "

Pour les véhicules de pompiers, je suis d'accord avec toi, j'estime qu'ils doivent naturellement être prioritaires comme la police car eux aussi peuvent être appelés à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Mel



Féminin
Age : 33
Messages : 1826
Localisation : Lyon (enfin tout à côté)
Inscription : 12/04/2008

MessageSujet: cission coup de guelle Mer 20 Oct 2010 - 6:32

Mon coup de gueule de la semaine...
Ça se passe hélas de commentaires...
vraiment ces petites bandes de racailles totalement dé-scolarisées qui se font passer pour des lycéens, commencent réellement à m'agacer!





Revenir en haut Aller en bas
Timon Timauvais



Masculin
Age : 45
Messages : 7577
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 9:19

Pas de quoi s'énerver Mel : console toi en te disant qu'il y a eu une interpellation ; et que le gars a fait l'objet d'une comparution immédiate qui s'est soldée par un "rappel à la loi"... (à moins que cela soit un pin's, j'ai pas tout compris)...





Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Mer 20 Oct 2010 - 9:33

Ces bandes sont objectivement les auxiliaires du pouvoir qui les utilise pour effrayer les braves gens qu'il prétend protéger. Et ces bandes sont protégées par le discours bien-pensant qui en fait des victimes.


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
 
Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Le forum :: Le Café Fantasia-