AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
emeric



Masculin
Age : 34
Messages : 1582
Localisation : South side crew
Inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 11:49

légère correction, l'âge de départ en retraîtes va effectivement évoluer en Allemagne et en Angleterre, mais ce n'est pas pour maintenant mais pour 2020 et après.

Maintenant comme tu dis, la balance actif/retraîté est en chute libre, ce qui par conséquant fragilise le système de financement tel qu'il est pensé aujourd'hui.
C'est un phénomène assez logique, les personnes issues du "baby boom" arrivent en masse à la retraîte.


Séjour au séquoia lodge en river suite 6249 du 30 septembre au 02 octobre, top, super souvenir!!

séjour  du 1 au 3 décembre au sequoia lodge en Suite 7211


Dernière édition par emeric le Jeu 21 Oct 2010 - 18:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gossip Girl



Féminin
Messages : 2911
Localisation : Alsace
Inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 12:40

@emeric a écrit:
légère correction, l'âge de départ en retraîtes va effectivement évoluer en Allemagne et en Angleterre, mais ce n'est pas pour maintenant mais pour 2020 et après.

Maintenant comme tu dis, la balance actif/retraîté est en chute libre, ce qui par conséquant gragilise le système de financement tel qu'il est pensé aujourd'hui.
C'est un phénomène assez logique, les personnes issues du "baby boom" arrivent en masse à la retraîte.

Merci pour cette correction.
Si la réforme française entre en application il me semble que nous passerons à 62 ans vers 2015?


Celui qui a dit que l’argent ne faisait pas le bonheur ne savait pas où faire les boutiques.

Blair Waldorf

Revenir en haut Aller en bas
filcoaster



Masculin
Age : 22
Messages : 1009
Localisation : Belgique
Inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 15:27

@max000 a écrit:
Par contre, à l'attention de filcoaster et thelodie08, merci d'éviter de faire l'amalgame entre manifestants (qu'ils soient lycéens, étudiants, salariés,...) et casseurs. Ce ne sont pas les même personne, les casseurs n'en n'ont rien à faire de la réforme des retraites et ne sont pas là par hasard...
J'ai bien écrit au début de mon message qu'on ne peut plus parler de manifestations ou de grèves, à par pour les syndicalistes etc... J'ai donc bien fait la différence. Par contre, il est vrai que je n'ai pas différencié les casseurs des lycéens; loin de moi,et heureusement, l'idée que tous les casseurs soient tous des lycéens. Excusez moi de cette imprécision

@Frantzoze a écrit:
filcoaster, rassure toi, même si je critique depuis le départ les lycéens pour les blocages (mais eux au même titre que tous les bloqueurs), ce ne sont pas eux les casseurs, pour preuve ceux qui ont été interpellés sont des délinquants connus des ervices de police qui profitent du climat social chaud pour se défouler. Ce qui peut arriver chez les lycéens c'est une ou deux tables cassées à cause du blocages, quelques hématomes lors du déménagement et aussi quelques bagares entre bloqueurs et anti bloqueurs, sinon, rien.
Pour ce qui est de la menace d'un blocus pour vendredi, c'est pas dans l'idée de casser mais bien de partir un jour plus tot en vacances! il se peut en effet, qu'ils continuent de manifester ce week end pour donner l'illusion qu'ils sont concernés, mais dès lundi, on n'en verra plus (surtout que d'ici la, les stations services devraient refonctionner et donc les départ en vacances pourront se faire)
En revanche, il y a quelque chose dans ton message qui est faux; c'est lorsque tu parles des lycéens, qui ne commettent que très peu de dégâts, comparé aux casseurs. J'en ai encore eu l'exemple ce matin à la radio, lorsqu'un jeune interviewé répondait au journaliste "Moi, comme je vois que personne va au lycée, et que tout le monde casse, ba moi je suis quoi, c'est normal." Le plus choquant dans cette phrase est surement le "c'est normal", ce qui montre bien que certains ne réfléchissent absolument pas. Je vous épargne la réponse qu'il a formulé, concernant la réforme des retraites. Parmi les casseurs, il y a donc, et depuis le début, des lycéens.
Enfin, en ce qui concerne le blocus prévu pour demain, je me doute bien que ce n'est pas pour casser, c'est pas trop le genre de la ville ou je suis. Mais rien que l'idée du "on manifeste parce que les autres le font, et après tout c'est que du benef '",la ça m'énerve vraiment. Enfin bon, je vais finir par me répéter...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/filaroli?feature=mhum
Yao



Masculin
Age : 27
Messages : 2842
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 15:38

@Frantzoze a écrit:
@ Tokin, une grève implique des conséquences, si tu es contre la réforme ce qui est ton droit le plus strict (et je ne prends pas parti), il faut en assumer les conséquences, tu sèches les cours pour aller manifester alors tu loupes tes cours, tu risques de te faire sanctionner et engueuler par tes parents, la bloquer c'est ce qu'on appelle le "sechage légitime"....en gros ça fait "ah je veux bien aller en cours mais c'est bloqué"
le blocage n'est donc pas une réponse acceptable, de plus c'est illégal

Au moins à l'ENS on n'a pas de soucis de ce côté... Le pseudo blocage se résume à quelques banderoles et affiches, et ceux qui veulent manifester y vont, les autres peuvent continuer leurs activités habituelles.

Moi ça me va très bien comme solution!

J'ai entendu dire par contre que du côté des facs lyonnaises, c'était une autre histoire
Revenir en haut Aller en bas
BIX!



Masculin
Age : 38
Messages : 5412
Localisation : St Omer (62)
Inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 16:56

Les syndicats étudiants et lycéens viennent d'annoncer qu'il n'y aurai pas de manif pendant les vacance!... cheers

lci.fr a écrit:
A Paris, parti de Jussieu, le défilé devait arriver place Denfert-Rochereau. Ils étaient entre 4.000 et 17.000 personnes à battre le pavé, selon les sources. Le président de la Fidl, Massira Baradji, a souligné que son syndicat demandait "l'ouverture de négociations avec le gouvernement sur la retraite et tous les problèmes touchant la jeunesse". "Il n'y aura pas de manifestations pendant les vacances, même si nous envisageons des actions coup de poing", a-t-il ajouté. "C'est toute la jeunesse qui manifeste. Le mouvement se poursuivra tant que la jeunesse ne sera pas entendue", a assuré Jean-Baptiste Prévost, président de l'Unef. "Lorsqu'on dit que les jeunes sont manipulés, c'est une insulte. Gavroche et Guy Môquet n'étaient pas manipulés", a-t-il ajouté. A Lille, ils étaient entre 750 et 2.000. D'autres manifestations étaient prévues à Aix-en-Provence, Bordeaux, Caen, Grenoble, Nantes, Perpignan, Rennes, Rouen, Saint Etienne et Toulouse.

Ben ouai!... faut pas pousser, quand même! ils vont pas sécher leur heures de temps libre!


Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr/
renan framboisier



Masculin
Age : 30
Messages : 3434
Localisation : Nantes (Bretagne)
Inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 18:26

BIX a écrit:
!Ben ouai!... faut pas pousser, quand même! ils vont pas sécher leur heures de temps libre!
+1 ... et après ils vont nous sortir qu'ils savent pourquoi ils font grève et qu'ils sont convaincus ! J'ai juste envie de rire ^^.


"- On y est ! Tiens bon ! Ne lâche pas ma main ! - Je ne renoncerais jamais" Jack et Rose, Titanic.
Revenir en haut Aller en bas
emeric



Masculin
Age : 34
Messages : 1582
Localisation : South side crew
Inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 18:41

L'andouille de l'UNEF (JB Prévost) n'y va pas par le dos de la cuillère, il cite Moquet, personnellement il fait ce qu'il veut mais dans la revendication et le combat, on n'est pas tout à fait au même niveau.
Manifester dans la rue dans un état démocratique ce n'est pas tout à fait la même chose que de se faire fusiller à 17 ans dans un pays sous occupation.
quant à la manipulation, il est vrai qu'on a jamais vu un seul représentant de l'UNEF finir quelques années plus tard à un poste important au PS. non, non, jamais....

En tout cas déclarer qu'il n'y aura pas de manifs pendant les vacances, tout le monde s'en doutait, et cela leur perdre le peu de crédibilité qu'ils ont. On veut révolutionner la société, et le monde tant qu'on y est mais pas pendant les vacances, pas les week end pas les jours où il pleut.
Et ce sont les même qui font des grands discours, de grandes diatribes en citant des auteurs dont ils ont du lire trois textes....


Séjour au séquoia lodge en river suite 6249 du 30 septembre au 02 octobre, top, super souvenir!!

séjour  du 1 au 3 décembre au sequoia lodge en Suite 7211
Revenir en haut Aller en bas
Festi'val



Masculin
Age : 22
Messages : 2886
Localisation : Lyon
Inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 18:54

@BIX! a écrit:
Les syndicats étudiants et lycéens viennent d'annoncer qu'il n'y aurai pas de manif pendant les vacance!... cheers

lci.fr a écrit:
A Paris, parti de Jussieu, le défilé devait arriver place Denfert-Rochereau. Ils étaient entre 4.000 et 17.000 personnes à battre le pavé, selon les sources. Le président de la Fidl, Massira Baradji, a souligné que son syndicat demandait "l'ouverture de négociations avec le gouvernement sur la retraite et tous les problèmes touchant la jeunesse". "Il n'y aura pas de manifestations pendant les vacances, même si nous envisageons des actions coup de poing", a-t-il ajouté. "C'est toute la jeunesse qui manifeste. Le mouvement se poursuivra tant que la jeunesse ne sera pas entendue", a assuré Jean-Baptiste Prévost, président de l'Unef. "Lorsqu'on dit que les jeunes sont manipulés, c'est une insulte. Gavroche et Guy Môquet n'étaient pas manipulés", a-t-il ajouté. A Lille, ils étaient entre 750 et 2.000. D'autres manifestations étaient prévues à Aix-en-Provence, Bordeaux, Caen, Grenoble, Nantes, Perpignan, Rennes, Rouen, Saint Etienne et Toulouse.

Ben ouai!... faut pas pousser, quand même! ils vont pas sécher leur heures de temps libre!

Eh oui, que crois-tu, ces manifestations n'ont qu'un réel but pour les Lycéens (je sais de quoi je parle!) : rater le maximum de cours !

Personnellement, je trouve ça honteux, je suis en 1ère S, et si des manifestations débutaient dans mon Lycée, j'irais bien évidemment en cours, car à ce niveau-là, rien qu'une journée, une heure de cours, même est très dure à ratrapper, les jeunes veulent soi-disant penser à leur avenir, eh bien qu'ils commencent déjà par suivre leurs cours assidument et à décrocher leur bac, pour les manifestations, on verra plus tard...


Je suis l'absence totale de surprise de Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Capt Jack



Masculin
Age : 25
Messages : 2698
Localisation : Lille au trésor
Inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 19:41

Mais ils se plaignent de quoi les Lycéens? C'est pas restant dans la rue qu'ils vont avoir des retraites ...
Dire que d'autres personnes se battent pour accéder à la scolarité Rolling Eyes


Revenir en haut Aller en bas
BIX!



Masculin
Age : 38
Messages : 5412
Localisation : St Omer (62)
Inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 19:57

récapitulons...
T'es dans la rue, donc tu vas pas en cours, donc t'as pas ton diplôme, donc tu trouves pas de travail, donc t'as pas de retraite CQFD...


Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr/
Tokin



Masculin
Age : 23
Messages : 2801
Localisation : Perdu dans le sud de la France...
Inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 20:33

Arrêtez de dire que les lycéens ne vont manifester que pour faire péter des heures de cours!
Mon lycée est fermé jusqu'à la rentrée (je dis bien fermé et non pas bloqué) et ça n'a pas empêché certains élèves (dont moi) d'aller manifester cet après midi!
Je me sens presque insulté là!


Revenir en haut Aller en bas
yoda



Masculin
Age : 37
Messages : 4084
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 21:17

@Verne a écrit:
Ceux que tu appelles "casseurs", c'est pour l'essentiel la racaille qui règne sur certains quartiers où la police ne peut plus intervenir car le gouvernement lui en refuse les moyens.

Ha bien évidemment que c'est de la racaille qui profite simplement d'un moment de "flottement" dans notre société pour venir se défouler, voler, casser et piller.
On nous refuse les moyens en effet et c'est même un euphémisme que de dire ça. En France nos élus et décideurs imortants, la majorité du moins, ne pensent qu'à leur mandat et leur carrière, leur but c'est de garder leur confort de vie et de n'avoir pas de vagues durant leur carrière ou mandat quitte à faire l'autruche. Faire de la sécurité et de la répression c'est devenu mal vu, c'est pas politiquement correct mdr.
Un grand nombre de maires, notamment communistes, préfèreront laisser les petits trafics de stups dans leurs cités plutôt que de laisser intervenir nos services en force régulièrement pour nettoyer cette merde. Au final, celui qui trinque c'est le citoyen lambda.
Dis-toi bien que les choses les plus graves qui se passent ne sont pas toutes montrées pour ne pas effrayer les français, certaines émissions de télévision récentes sont passées et ont tenté de montrer, et c'est tout à leur honneur, la réalité de la situation dans ces zones de non droit (bandes organisés et armées d'arme à feu, guet-apens envers des policiers...) mais ce n'est qu'un centième de ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
disneyaddict



Féminin
Messages : 1929
Localisation : Paris
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 21:28

Citation :
Arrêtez de dire que les lycéens ne vont manifester que pour faire péter des heures de cours!
Mon lycée est fermé jusqu'à la rentrée (je dis bien fermé et non pas bloqué) et ça n'a pas empêché certains élèves (dont moi) d'aller manifester cet après midi!
Je me sens presque insulté là!

Oui, certains lycéens ne manifestent pas pour sécher les cours, mais vous êtes minoritaires, sinon, pourquoi les syndicats lycéens et étudiants n'organisent jamais de manifs pendant les vacances scolaires ? Ils savent qu'il y aurait 10 fois moins de monde et qu'ils auraient l'air ridicules. Et puis à l'adolescence, c'est normal de vouloir protester et se rebeller, quelle que soit la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Nanou



Féminin
Age : 39
Messages : 738
Localisation : Lyon
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 21:59

J'aurais du mal à être objective quant à la motivation sociale des jeunes que j'ai croisés cette semaine...

Je travaille à quelques mètres de la Place Bellecour et je n'ai vu que très peu de manifestants et énormément de brutes violentes qui ne cherchaient aucunement à défendre leur future retraite mais ne voulaient, comme le veut la formule, que "en découdre" et détruire, piller et saccager tout ce qui était sur leur passage.

On va me répondre qu'ils ne sont qu'une minorité... ok mais moi je n'ai vu qu'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Capt Jack



Masculin
Age : 25
Messages : 2698
Localisation : Lille au trésor
Inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 22:02

@BIX! a écrit:
récapitulons...
T'es dans la rue, donc tu vas pas en cours, donc t'as pas ton diplôme, donc tu trouves pas de travail, donc t'as pas de retraite CQFD...

Après, on retrouve des classes surchargées avec des redoublants et on paie des scolarités qui servent à rien. Donc des réformes dans l'éducation, donc des nouvelles grèves, donc .... et ainsi de suite. bounce


Revenir en haut Aller en bas
Roger Rabbit



Masculin
Age : 26
Messages : 1284
Localisation : Toonsville
Inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 22:24

Qu'est ce que j'ai pu rire aujourd'hui en entendant des lycéens annoncer qu'ils reprendront les blocages et manifs après les vacances...



Je t'en prrrrrrrriiiiieeeee
Retrouvez mes critiques Livres et Films sur : http://critiquesmoifort.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://critiquesenvrac.over-blog.com/
Frantzoze
Modérateur


Masculin
Age : 25
Messages : 5073
Localisation : Caen
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 22:38

@Roger Rabbit a écrit:
Qu'est ce que j'ai pu rire aujourd'hui en entendant des lycéens annoncer qu'ils reprendront les blocages et manifs après les vacances...

ça veut tout dire!

@Tokin, si ton lycée est fermé administrativement, c'est uniquement parce que ton provisuer ne veut pas de blocages


Revenir en haut Aller en bas
Kenaï



Masculin
Age : 25
Messages : 1433
Localisation : In The World of my Own ...
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 22:41

Lors de mes heures de conduite ce matin j'ai pu voir des tas de petits jeunes qui "manifestaient" (bien entendu en se jettant presque sous mes roues ...) ... Soyons sérieux, deux cents jeunes à Cahors qui manifestent, quel impact cela peut il avoir ... Pour qu'un mouvement ait du poids il faut du monde, dans une grande ville. La c'était clairement pour sauter leurs petites heures de philo, sport et autres joyeusetés ...


''Je vendrai mon âme pour gagner mes ailes ...''
Revenir en haut Aller en bas
Frantzoze
Modérateur


Masculin
Age : 25
Messages : 5073
Localisation : Caen
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 22:46

@Kenaï a écrit:
Lors de mes heures de conduite ce matin j'ai pu voir des tas de petits jeunes qui "manifestaient" (bien entendu en se jettant presque sous mes roues ...) ... Soyons sérieux, deux cents jeunes à Cahors qui manifestent, quel impact cela peut il avoir ... Pour qu'un mouvement ait du poids il faut du monde, dans une grande ville. La c'était clairement pour sauter leurs petites heures de philo, sport et autres joyeusetés ...


surtout à 48 heures des vacances scolaires (après tout, c'est pas juste, les vacances de la Toussaint ne durent qu'une semaine et demi....faut recuperer aller à 15 jours^^)


Revenir en haut Aller en bas
Kenaï



Masculin
Age : 25
Messages : 1433
Localisation : In The World of my Own ...
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 22:51

Je suis peut être allé un peu vite dans mon post, je conçois que certains dans ma petite ville veuillent se faire entendre, mais comme tu le dis, à 48 h des vacances, c'est d'un ridicule ... Mais si vraiment ils voulaient manifester ils auraient commençé un peu plus tôt ... (à moins qu'ils aient eu peur de moi dans la voiture ... faut dire que j'ai fait plus de 5 km de ville en 1ère Very Happy)


''Je vendrai mon âme pour gagner mes ailes ...''
Revenir en haut Aller en bas
Frantzoze
Modérateur


Masculin
Age : 25
Messages : 5073
Localisation : Caen
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 23:00

on est tous passé par la Kenai;)

sur un autre terrain, la Fac de Caen ou j'étudis a voté un déblocage hier et les syndicats étudiants distribuaient des tracts aujourd'hui où après s'être défendu d'être démocratiques ceux ci disaient "on entend des propos caricataraux contre nous du genre, c'est ridicule de bloquer [...] no comment sur ces propos, mais les anti bloqueurs ne viennent que pour voter c'est inadmissible et anti démocratique, le blocage est le seul moiyen démocratique de nous faire entendre[....] blocages et paralysie du pays"
je tiens à préciser que je cite de mémoire mais le contenue est la.
Quand on analyse cette phrase, c'est ni plus ni moins que de l'autoritarisme et un refus clair et net de la démocratie avec un rejet de l'opinion des autres.
Autrement dit, les blocages sont à l'initiative de "jusque boutiste" quand on tient de tels propos, on ne peut plus decement dire que l'on represente les autres, que l'on est juste
désormais, en plus d'être illégal, cela devient dictatural, curieuse situation où ceux qui refusent le débat traite le gouvernement de dictateurs (et je dis ça sans porter aucun jugement de valeur sur le gouvernement en place)


Revenir en haut Aller en bas
Kenaï



Masculin
Age : 25
Messages : 1433
Localisation : In The World of my Own ...
Inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 23:09

Pour avoir regardé quelques extraits de la presse étrangère on ne peut pas dire que la France soit dépeinte de manière très glorieuse ... Beaucoup de journalistes critiquent nottament le fait que les français râlent alors que dans l'Europe, c'est nous qui partons le plus tôt en retraîte ... Je crois que ce qui m'a le plus amusé, c'est ce titre de la presse allemande "Les Français, un peuple curieux". Le Wall Street Journal titre même "Ou va la France".

Il faut quand même dire que les images des casseurs tournent en boucle sur les chaînes étrangères, et en contrepartie il n'y presque a aucune image de revendication, ni de manif "calme" ... Voici d'ailleurs un article tiré du site publicsenat.fr datant d'il y a deux jours, réunissant quelques réactions de la presse étrangère:

Citation :
« La retraite à 60 ans, cette douce hérésie »

La réforme des retraites en France est analysée avec un regard souvent moqueur outre-Atlantique. Dans le New York Times, Roger Cohen signait il y a quelques jours un papier ironique intitulé « La retraite à 62 ans ? Non ! ». S’il souligne que les Français vivent quinze ans de plus qu’en 1950, dans un « monde globalisé où les Chinois ne connaissent pas la notion de retraite », le journaliste conseille les manifestants. « Les grévistes français devraient interroger les Américains croulant sous la dette sur la sagesse de leur mouvement de contestation ou encore les Grecs sur leur déficit budgétaire ». Et de résumer : « La seule solution pour préserver le système de protection sociale est de le réformer », avant d’ajouter : « Allez la France, faites preuve de réalisme ! ».

De son côté, le magazine Foreign policy explique sous la plume de Robert Zaretsky que « la retraite à 60 ans est une douce hérésie » au motif que les Français aiment davantage profiter de la vie que travailler. Le magazine American thinker est plus sévère. Si elle évoque « le mensonge de la bonne retraite », la revue conservatrice pointe du doigt la « situation désespérée », où « l’impossible est demandé et le désordre social est menacé si l’impossible n’est pas délivré ».

Autre enjeu de taille, l’arrivée des jeunes dans la contestation. « Cela complique les choses pour le président Nicolas Sarkozy et pour son possible successeur » estime le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung qui critique le rapport de force instauré par le Président. « Toutes les tentatives du gouvernement visant à semer la discorde entre les syndicats modérés et radicaux, afin de diviser la contestation ont échoué jusque-là » explique le journal. Et de poursuivre : « La ligne dure adoptée par Nicolas Sarkozy sur le plan sécuritaire pour impressionner son électorat de base, a renforcé l’opposition de gauche au niveau idéologique ».

Côté presse britannique, Agnès Poirier analyse la responsabilité du chef de l’Etat. Si elle estime dans The Guardian que le Président Sarkozy joue « un pari risqué » - car il a traité « avec mépris les doléances des travailleurs » - elle note le caractère paradoxal de la contestation. Selon un sondage récent assure-t-elle, 65% des Français acceptent l’augmentation de l’âge de départ à la retraite du fait d’une augmentation de la durée de vie. Mais ajoute-t-elle, les contestations sont surtout un mouvement de rejet contre le « Sarkozysme ».

Appel à la fermeté
Le Financial Times est lui circonspect mais appelle à la fermeté du chef de l’Etat. « Bien que sa popularité soit faible, (Nicolas Sarkozy) ne doit pas laisser la réforme dérailler par les contestations » explique le quotidien économique. Avant d’ajouter que « demeurer ferme est crucial, tant pour les retraités français que pour la réputation politique » de celui qui « est arrivé au pouvoir en promettant de moderniser la France ».

L’autorité de Nicolas Sarkozy étant reconnue à l’étranger, le quotidien suisse, Le Temps, appelle le chef de l’Etat « au courage de réformer ». Sous la plume de Ignace Jeannerat, le journal genevois l’explique : « Il y a un moment où le courage doit l’emporter sur l’opportunisme, où les choix assumés doivent primer sur le populisme ». La France, ajoute le journaliste, « doit en finir avec cette infirmité nationale où les privilégiés de la grogne étouffent les majorités (encore) silencieuses ». Le message a le mérite d’être clair.


''Je vendrai mon âme pour gagner mes ailes ...''
Revenir en haut Aller en bas
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 23:16

@Frantzoze a écrit:
je tiens à préciser que je cite de mémoire mais le contenue est la.[...]
désormais, en plus d'être illégal, cela devient dictatural
Tu as dû sécher quelques cours de français ! lol!


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
Frantzoze
Modérateur


Masculin
Age : 25
Messages : 5073
Localisation : Caen
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Jeu 21 Oct 2010 - 23:59

@Verne a écrit:
@Frantzoze a écrit:
je tiens à préciser que je cite de mémoire mais le contenue est la.[...]
désormais, en plus d'être illégal, cela devient dictatural
Tu as dû sécher quelques cours de français ! lol!

Non...mais j'admets avoir séché la relecture, je m'en excuse Embarassed (je pensais bien entendu dictatorial)


Revenir en haut Aller en bas
Gossip Girl



Féminin
Messages : 2911
Localisation : Alsace
Inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ? Ven 22 Oct 2010 - 11:00

@Nanou a écrit:
J'aurais du mal à être objective quant à la motivation sociale des jeunes que j'ai croisés cette semaine...

Je travaille à quelques mètres de la Place Bellecour et je n'ai vu que très peu de manifestants et énormément de brutes violentes qui ne cherchaient aucunement à défendre leur future retraite mais ne voulaient, comme le veut la formule, que "en découdre" et détruire, piller et saccager tout ce qui était sur leur passage.

On va me répondre qu'ils ne sont qu'une minorité... ok mais moi je n'ai vu qu'eux.


Je me pose aussi des questions concernant la réelle motivation des jeunes, mais je pense (sans être méchante) que le débat les dépasse.

Sans schématiser la quasi majorité des jeunes ne prendront pas leurs retraite avec une bonne quarantaine d'année, et nul ne sait de quoi demain, après demain, après après demain sera fait.....
Et finalement qu'il soit dans la rue ou non je ne vois pas comment leurs paroles peuvent faire changer le gouvernement de position.
D'ailleurs une image qui m'a frappée est la pancarte d'une manifestante disant "Carla tu es comme nous, Nicolas ta baisée"....non, vraiment classe.
Au delà de cette affirmation je ne vois pas en quoi les lycéens peuvent se sentir "baisé" par un système de retraite auquel ils ne participent pas, car ils ne cotisent pas.
Leurs revendication sont floues.
Peut-être essayent ils de faire passer un message concernant leur malaise et la peur en l'avenir, probable, mais avez vous déjà vu des travailleurs squatter les manifs étudiantes?

Au fond c'est assez ironique, ils pensent déjà à se battre pour leurs retraites, alors que finalement il serait plus judicieux d'assurer son avenir.
Je pense que le système éducatif français serait à revoir en parti....et eux sortent les banderoles et partent en guerre contre la réforme des retraites.

Ils se trompent simplement combat.

Dire que c'est pour ne pas aller en cours me semble être plus du domaine de la plaisanterie que de la réalité des faits.


Celui qui a dit que l’argent ne faisait pas le bonheur ne savait pas où faire les boutiques.

Blair Waldorf

Revenir en haut Aller en bas
 
Mouvements sociaux, blocages : pour ou contre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Le forum :: Le Café Fantasia-