AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
moiraclaire



Féminin
Age : 23
Messages : 296
Localisation : Liège
Inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 15:56

mon 1er chapitre:

1er Chapitre : Les origines d’Eurodisney :

« Un de ces jours, je construirai un parc d’attractions» Walt Disney à l’âge de 19 ans.

I. Disneyland (Californie 1955) :

Le 17 juillet 1955, cet homme de 54 ans réalisa son rêve. Ce jour là, le premier parc à thèmes Disney ouvrit ses portes aux visiteurs. Walt Disney investit énormément dans ce projet tant moralement que financièrement. Le parc fut un réel succès, malheureusement pour lui, il n’eu pas la possibilité d’acheter les terrains qui entouraient le parc. De nombreux motels et magasins ouvrirent tout autour de lui et gâchèrent l’ambiance du lieu.

Des attractions cultes dont la construction fut dirigée par Walt Disney se trouvent dans ce parc. C’est le seul qu’il pu voir fini !
Comme il y passait beaucoup de temps, celui-ci s'y est construis un appartement, afin d’être plus proche des visiteurs et pouvoir créer un parc le plus parfait possible. Lorsque celui-ci était présent, il allumait une lampe pour signaler aux guests sa présence.
Aujourd’hui , ce lieu est gardé tel que Walt l’a laissé et est interdit aux visites.
Comme Walt est l’âme de Disneyland, on décida de laisser cette lampe allumée pour l’éternité.
Aujourd’hui, ce resort possède deux parcs : le traditionnel Magic Kingdom et le Disney California Adventrure ouvert en 2001. En 2009, ils ont été visités par 21 950 000 visiteurs.


II. Walt Disney World (Floride 1971):

En 1959, la Walt Disney Company cherche un deuxième lieu pour créer un second Royaume Magique aux USA. La Floride fut choisie et le 1er octobre 1971 Walt Disney World fut inauguré. Malheureusement Walt Disney ne le verra jamais car il décéda en 1966.
C’est à la suite de cela que Roy Disney décide de nommer ce complexe Walt Disney World en hommage à son frère.
Aujourd’hui il compte quatre parcs à thèmes et deux parcs aquatiques.
C’est le plus grand complexe Disney dans le monde qui compte des parcs complètement inédits tels qu’EPCOT et Disney’s Animal Kingdom. En 2009, l’ensemble de ces parcs d’attractions a été visité par 47 513 000 visiteurs !


III. Tokyo Disneyland (Tokyo 1983) :

En 1979, les négociations entre la Walt Disney Company et La Oriental Land Company se concluèrent par l’accord à propos de l’ouverture du premier parc à thèmes en dehors des USA.
Le 15 avril 1983, Tokyo Disneyland fut découvert par les nombreux visiteurs venus ce jour-là. Ce parc est plus qu’un succès, en 1997, il est le plus visité du monde avec 17 millions de visiteurs.
Ce nouveau complexe ce distingue de ses prédécesseurs car il ne comporte pas de « Main Street U.S.A » mais un World Bazaar. Celui-ci est complètement couvert pour palier aux intempéries et surtout à la neige très fréquente à Tokyo.
Frontierland a changé de nom pour se transformer en Westernland mais il garde les attractions phares qui composent ce land dans les autres parcs.
Ce complexe contient 2 parcs à thèmes, le Magic Kingdom « Tokyo Disneyland » ainsi que Tokyo DisneySea un parc ouvert en 2001 contenant des attractions réparties sur différents « ports ». En 2009, le complexe a attiré 25 650 000 visiteurs.

IV. Pourquoi pas un parc en Europe ?

Fort de cette expérience en matière de tourisme, la Walt Disney Company décide de s’implanter en Europe. Pourquoi l’Europe ? Tout d’abord, les films d’animations y font le plus de bénéfices, ensuite un quart du marchandising Disney est vendu là-bas . De plus la plupart de ces films sont des adaptations d’histoires européennes et n'oublions pas que le niveau de vie européen est très élevé ainsi que le temps de vacances ! Il est bon de noter que les origines de Walt Disney sont Françaises, D’Isigny-sur-Mer d’où son attirance pour l’Europe.
Après de nombreuses recherches ainsi que des négociations politiques, le choix de Disney se réduit entre la France et l’Espagne. Durant cette période, on assista à une véritable surenchère politique entre les deux Pays. Pendant tout un temps, tout le monde est persuadé que la Walt Disney Company a choisi l’Espagne. Finalement le gouvernement français se réveille d’intention pour l’implantation d’un parc d’attractions Disney en France.

Les prémisses d’EuroDisneyland :

Malheureusement pour les négociateurs, la politique et les lois françaises sont très compliquées et les démarches durent être nombreuses avant de pouvoirs signer un accord définitif. Le 12 mars 1987, le futur PDG d’EuroDisneyland est désigné, il s’agit de Robert Fitzpatrick

Le 24 mars 1987, Jacques Chirac (à l’époque premier ministre) et Michael Eisner (PDG de The Walt Disney Company) ainsi que de nombreux acteurs du monde politique français signent, après plus d’un an de discussions, la convention définitive d’installation Eurodisney en France à Marne-la-Vallée. Pour aboutir à cette signature, l’Etat français a du faire beaucoup de concessions : 1.6 milliards de francs pour prolonger le RER et autoroutes, une TVA réduite, ect.

En Aout 1988, les travaux débutent à Marne-la-Vallée. Ceux-ci dureront 3 ans et 8 mois.
En attendant l’ouverture du complexe, l’espace Eurodisney est ouvert à Serris (une commune voisine du futur parc). Ce lieu avait pour but de faire découvrir à ses visiteurs le domaine d’Eurodisney, son parc à thèmes, ses hôtels, le festival Disney à travers des maquettes, films, photos… L’espace Eurodisney, dont l’entrée était payante, fut ouvert de décembre 1990 à avril 1992 à l’ouverture du parc.

Merci d'avoir lu, si il reste des fautes d'orthographes dite le moi lool


Dernière édition par moiraclaire le Sam 13 Nov 2010 - 23:05, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
moiraclaire



Féminin
Age : 23
Messages : 296
Localisation : Liège
Inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 15:59

Le plan de mon TFE :

Première partie : Eurodisney dans l’histoire.

I. 1er Chapitre : Les origines d’Eurodisney.

Disneyland Californie

Walt Disney World Floride

Tokyo Disneyland

Pourquoi pas un parc en Europe?

Les prémices d’Eurodisney

II. 2ème Chapitre : L’implantation d’Eurodisney en France.

Avant l’ouverture

L’ouverture, le 12 Avril 1992

3ième Chapitre : Le Royaume Désenchanté.

De gros problèmes en vue…

On aperçoit plusieurs solutions…

Deuxième partie : La création d’un Magic Kingdom.

4ième Chapitre : Main Street U.S.A et Frontierland.

Main Street U.S.A : une véritable ville

La ville de Thunder Mesa

Phantom Manoir

5ième Chapitre : Adventureland et Fantasyland.

Adventure Isle
.
Pirates of the Caribbean

It’s a small World

Le château de la Belle au Bois Dormant

6ième Chapitre : Discoveryland.

Le futur vu par des grands visionnaires

Space Mountain

7ième Chapitre : Les inventions made in Disney.

Les audios-animatronics

Les dark-rides
Revenir en haut Aller en bas
*Zazu*



Masculin
Age : 21
Messages : 543
Localisation : Binche
Inscription : 13/10/2007

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 16:10

@moiraclaire a écrit:
En Aout 1988, les travaux débutent à Marne-la-Vallée. Ceux-ci dureront 4 ans et 8 mois.


Ce ne serait pas 3 ans et 8 mois ! Wink

Sinon , c'est un très beau travail , félicitation et bonne continuation !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
filcoaster



Masculin
Age : 23
Messages : 1009
Localisation : Belgique
Inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 16:23

Ton travail a l'air pas mal! Par contre, si j'avais quelques petites choses à redire:
-attention à l'orthographe (il y a pas mal de fautes), et des expressions un peu trop "baba-cool"
-ton plan est bien trop long, et se perd dans les détails! Commence par les inventions "made in disney", car c'est ce qui fait le succès de ces parcs. Tu pourrais ensuite présenter en deuxième partie les différents resorts dans le monde, et en troisième partie Disneyland Paris, ou il faudrait expliquer pourquoi avoir choisi Paris, et exposer les caractéristiques de chaque land. Mais ne présente pas attraction par attraction!
Je serai ravi de t'aider à faire un plan un peu plus détaillé, mais bien sur si tu préfères le tien, garde le! Tout ce que je te dit là c'est juste des conseils, tu n'es pas obligé de les appliquer hein! Sauf l'orthographe Wink
Mais sinon c'est un sujet très intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/filaroli?feature=mhum
moiraclaire



Féminin
Age : 23
Messages : 296
Localisation : Liège
Inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 16:24

Merciii je suiis blonnnnnnnnde loool gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
moiraclaire



Féminin
Age : 23
Messages : 296
Localisation : Liège
Inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 16:29

@filcoaster a écrit:
Ton travail a l'air pas mal! Par contre, si j'avais quelques petites choses à redire:
-attention à l'orthographe (il y a pas mal de fautes), et des expressions un peu trop "baba-cool"
-ton plan est bien trop long, et se perd dans les détails! Commence par les inventions "made in disney", car c'est ce qui fait le succès de ces parcs. Tu pourrais ensuite présenter en deuxième partie les différents resorts dans le monde, et en troisième partie Disneyland Paris, ou il faudrait expliquer pourquoi avoir choisi Paris, et exposer les caractéristiques de chaque land. Mais ne présente pas attraction par attraction!
Je serai ravi de t'aider à faire un plan un peu plus détaillé, mais bien sur si tu préfères le tien, garde le! Tout ce que je te dit là c'est juste des conseils, tu n'es pas obligé de les appliquer hein! Sauf l'orthographe Wink
Mais sinon c'est un sujet très intéressant!
Merci d' avoir lu pour l orthographe j ai eu une relecture mais si ta des exemples pour m aider parce que c est pas mon fort LOL ! Qu est ce que tu entends par expression baba cool ?? Vraiment merci car c est avec des remarques comme celles là qu on s améliore ! Bisous
Revenir en haut Aller en bas
house14



Masculin
Messages : 138
Localisation : Pas à Disneyland et c'est bien dommage ;-)
Inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 16:30

Super, ça prend forme.

Sinon pour ce qui est de ton plan, vu que ton premier chapitre évoque l'ensemble des parcs du globe et qu'ensuite tu ne parles que de Disneyland Resort Paris est ce que tu aurais pu mettre les "origines d'Eurodisney" en préambule de cette première partie et commencer ton premier chapitre avec "L’implantation d’Eurodisney en France".

C'est juste un avis et aucunement une critique, pas de méprise, car j'aime beaucoup ce que tu as fait et j'ai hâte de lire la suite.

Bon courage.


Revenir en haut Aller en bas
lalie_d



Féminin
Age : 35
Messages : 1524
Localisation : Silly, Belgique
Inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 16:39

@moiraclaire a écrit:
mon 1er chapitre:

1er Chapitre : Les origines d’Eurodisney :

« Un de ces jours, je construirai un parc d’attractions» Walt Disney à l’âge de 19 ans.

I. Disneyland (Californie 1955) :

Le 17 juillet 1955, cet homme de 54 ans réalisa son rêve. Ce jour là, le premier parc à thèmes Disney ouvrit ses portes aux visiteurs. Walt Disney investit énormément dans ce projet tant moralement que financièrement. Le parc fut un réel succès, malheureusement pour lui, il n’eu pas la possibilité d’acheter les terrains qui entouraient le parc. De nombreux motels et magasins ouvrirent tout autour de lui et gâchèrent l’ambiance du lieu.

Des attractions cultes dont la construction fut dirigée par Walt Disney ce trouvent dans ce parc. C’est le seul qu’il pu voir fini et où même il vécu ! Effectivement, celui-ci s’y est construis un appartement, afin d’être plus proche des visiteurs et pouvoir créer un parc le plus parfait possible. Lorsque celui-ci était présent, il allumait une lampe pour signaler aux guests sa présence.
Aujourd’hui , ce lieu est gardé tel que Walt l’a laissé et est interdit aux visites.
Comme Walt est l’âme de Disneyland, on décida de laisser cette lampe allumée pour l’éternité.
Aujourd’hui il compte deux parcs : le traditionnel Magic Kingdom et le Disney California Adventrure ouvert en 2001. En 2009, ils ont été visités par 21 950 000 visiteurs.


II. Walt Disney World (Floride 1971):

En 1959, la Walt Disney Company cherche un deuxième lieu pour créer un second Royaume Magique aux USA. La Floride fut choisie et le 1er octobre 1971 Walt Disney World fut inauguré. Ce parc est orphelin car Walt Disney décéda en 1966 en pleins milieu des travaux.
C’est à la suite de cela que Roy Disney décide que le resort s’appellera Walt Disney World en hommage à son frère.
Aujourd’hui il compte quatre parcs à thèmes et deux parcs aquatiques.
C’est le plus grand complexe Disney dans le monde qui compte des parcs complètement inédits tels qu’EPCOT et Disney’s Animal Kingdom. En 2009, l’ensemble de ces parcs d’attractions a été visité par 47 513 000 visiteurs ! C’est le complexe Disney le plus visité du monde !.


III. Tokyo Disneyland (Tokyo 1983) :

En 1979, les négociations entre la Walt Disney Company et La Oriental Land Company se concluèrent par l’accord à propos de l’ouverture du premier parc à thèmes en dehors des USA.
Le 15 avril 1983, Tokyo Disneyland fut découvert par les nombreux visiteurs venus ce jour-là. Ce parc est plus qu’un succès, en 1997, il est le plus visité du monde avec 17 millions de visiteurs.
Il reprend le château de Walt Disney World mais il a aussi ses propres caractéristiques. Il ne comporte pas de « Main Street U.S.A » mais un World Bazaar. Celui-ci est complètement couvert pour palier aux intempéries et surtout à la neige très fréquente à Tokyo.
Frontierland a changé de nom pour se transformer en Westernland mais il garde les attractions phares qui composent ce land dans les autres parcs.
Ce complexe contient 2 parcs à thèmes, le Magic Kingdom « Tokyo Disneyland » ainsi que Tokyo DisneySea un parc ouvert en 2001 contenant des attractions réparties sur différents « ports ». En 2009, le complexe a attiré 25 650 000 visiteurs.

IV. Pourquoi pas un parc en Europe ?

Fort de cette expérience en matière de tourisme, la Walt Disney Company décide de s’implanter en Europe. Pourquoi l’Europe ? Tout d’abords car c’est là que les films d’animations ont le plus de succès, ensuite 25% des produits Disney y sont vendus. De plus la plupart de ces films sont des adaptations d’histoires européennes. La cerise sur le gâteau, le niveau de vie européen est très élevé ainsi que le temps de vacances ! Il est bon de noter que les origines de Walt Disney sont Françaises, D’Isigny-sur-Mer d’où son attirance pour l’Europe.
Après de nombreuses recherches ainsi que des négociations politiques, le choix de Disney se réduit entre la France et l’Espagne. Durant cette période, on assista à une véritable surenchère politique entre les deux Pays. Pendant tout un temps, tout le monde est persuadé que la Walt Disney Company a choisi l’Espagne. Finalement le gouvernement français se réveille d’intention pour l’implantation d’un parc d’attractions Disney en France.

Les prémices d’EuroDisneyland :

Malheureusement pour les négociateurs, la politique et les lois françaises sont très compliquées et les démarches durent être nombreuses avant de pouvoirs signer un accord définitif. Le 12 mars 1987, le futur PDG d’EuroDisneyland est désigné, il s’agit de Robert Fitzpatrick

Le 24 mars 1987, Jacques Chirac (à l’époque premier ministre) et Michael Eisner (PDG de The Walt Disney Company) ainsi que de nombreux acteurs du monde politique français signent, après plus d’un an de discussions, la convention définitive d’installation Eurodisney en France à Marne-la-Vallée. Pour aboutir à cette signature, l’Etat français a du faire beaucoup de concessions : 1.6 milliards de francs pour prolonger le RER et l’autoroute, une TVA réduite, …

En Aout 1988, les travaux débutent à Marne-la-Vallée. Ceux-ci dureront 4 ans et 8 mois.
En attendant l’ouverture du complexe, l’espace Eurodisney est ouvert à Serris (une commune voisine du futur parc). Ce lieu avait pour but de faire découvrir à ses visiteurs le domaine d’Eurodisney, son parc à thèmes, ses hôtels, le festival Disney à travers des maquettes, films, photos… L’espace Eurodisney, dont l’entrée était payante, fut ouvert de décembre 1990 à avril 1992 à l’ouverture du parc.

Merci d'avoir lu, si il reste des fautes d'orthographes dite le moi lool






Voilà j'ai lu rapidement car au boulot mais j'ai repéré ces 2 fautes.... Je les ai corrigées en rouge......Bon boulot en tout cas!!!


Heureuse maman de Laure née le 9 Janvier 2007 et Théo né le 7 Mai 2010 !!!

Revenir en haut Aller en bas
http://bidou.oldiblog.com
filcoaster



Masculin
Age : 23
Messages : 1009
Localisation : Belgique
Inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 16:54

Bon alors je procède par thèmes ^^ :
Orthographe:
ce trouvent ; celui-ci s’y a construis ; Tout d’abords ; Aout
Expressions:
et où même il vécu ; celui-ci s’y a construis ; guests (définit le terme) ; Aujourd’hui il compte (inverse les mots); La cerise sur le gâteau (!!! ça ne se dit qu'à l'oral, et ce n'est pas élégant!)
Répétitions:
celui-ci s’y a construis ; Lorsque celui-ci ; fut (il y en a partout!!)
Mal-dit, à reformuler:
Ce parc est orphelin car Walt Disney décéda en 1966 en pleins milieu des travaux ; celui-ci s’y a construis ; Roy Disney décide que le resort s’appellera ; mais il a aussi ses propres caractéristiques ; ont le plus de succès, ensuite 25% des produits ; , … (écrit "etc") ;
Contradictions:
C’est le complexe Disney le plus visité du monde ! (floride) / Ce parc est plus qu’un succès, en 1997, il est le plus visité du monde avec 17 millions de visiteurs. (tokyo)

Je te prépare un plan dans la foulée! (je le mettrai en edit)

Voilà le plan! Par contre, Disneyland Paris ne fait l'objet que d'une seule partie. Peut-être faudrait-il élargir ton sujet à Disney en général. En attendant, voici le plan que j'aurai fait:

I/ Les inventions Disney
1) Dark ride
2) Audio-Animatronic
3) Une architecture bien spécifique

II/ Les origines de Disneyland
1) Pourquoi créer un parc à thèmes? Dans quel but?
2) Le premiers Disneyland: Californie et Floride
3) Disney s'exporte: le Japon

III/ La création Disneyland Paris
1) Pourquoi l'europe? Une bataille entre l'Espagne et la France. Pourquoi Paris?
2) Des débuts très difficiles (travaux et pas assez de visiteurs)
3) Un nouveau type de parc

IV/ Disney à travers le monde
1) Une multinationale puissante (parcs, croisières, films, dessins animés etc)
2) Un avenir prometteur
3) Malgrè une concurrence accrue
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/filaroli?feature=mhum
filcoaster



Masculin
Age : 23
Messages : 1009
Localisation : Belgique
Inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 17:20

Voilà Wink Mon plan présente quelques faiblesses aussi, mais bon... ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/filaroli?feature=mhum
moiraclaire



Féminin
Age : 23
Messages : 296
Localisation : Liège
Inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 17:26

@filcoaster a écrit:
Bon alors je procède par thèmes ^^ :
Orthographe:
ce trouvent ; celui-ci s’y a construis ; Tout d’abords ; Aout
Expressions:
et où même il vécu ; celui-ci s’y a construis ; guests (définit le terme) ; Aujourd’hui il compte (inverse les mots); La cerise sur le gâteau (!!! ça ne se dit qu'à l'oral, et ce n'est pas élégant!)
Répétitions:
celui-ci s’y a construis ; Lorsque celui-ci ; fut (il y en a partout!!)
Mal-dit, à reformuler:
Ce parc est orphelin car Walt Disney décéda en 1966 en pleins milieu des travaux ; celui-ci s’y a construis ; Roy Disney décide que le resort s’appellera ; mais il a aussi ses propres caractéristiques ; ont le plus de succès, ensuite 25% des produits ; , … (écrit "etc") ;
Contradictions:
C’est le complexe Disney le plus visité du monde ! (floride) / Ce parc est plus qu’un succès, en 1997, il est le plus visité du monde avec 17 millions de visiteurs. (tokyo)

Je te prépare un plan dans la foulée! (je le mettrai en edit)

Voilà le plan! Par contre, Disneyland Paris ne fait l'objet que d'une seule partie. Peut-être faudrait-il élargir ton sujet à Disney en général. En attendant, voici le plan que j'aurai fait:

I/ Les inventions Disney
1) Dark ride
2) Audio-Animatronic
3) Une architecture bien spécifique

II/ Les origines de Disneyland
1) Pourquoi créer un parc à thèmes? Dans quel but?
2) Le premiers Disneyland: Californie et Floride
3) Disney s'exporte: le Japon

III/ La création Disneyland Paris
1) Pourquoi l'europe? Une bataille entre l'Espagne et la France. Pourquoi Paris?
2) Des débuts très difficiles (travaux et pas assez de visiteurs)
3) Un nouveau type de parc

IV/ Disney à travers le monde
1) Une multinationale puissante (parcs, croisières, films, dessins animés etc)
2) Un avenir prometteur
3) Malgrè une concurrence accrue

Merci pour ton plan mais disneyland paris me tiens vraiment à coeur et depuis le début j'ai décidé de parler principalement de l'aspect " esquisse à la création" du parc et malheureusement je ne peux écrire que 15 pages. Je vais donc faire un petit mix de nos deux plans Smile En tout cas un grand MERCIIII
Revenir en haut Aller en bas
Jake Sully



Masculin
Age : 27
Messages : 4014
Localisation : Montévrain
Inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 17:31

L'Etat n'a pas prolongé l'autoroute A4 (elle était déjà là depuis des années). Par contre, pour le RER A, ok.
Il y a aussi le détournement de la LGV d'Interconnexion Est par le resort (chose qui n'était pas prévu au départ, puisque cette nouvelle ligne devait être plus "directe" entre Vémars et Coubert).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneygazette.fr/
moiraclaire



Féminin
Age : 23
Messages : 296
Localisation : Liège
Inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 17:50

@Jake Sully a écrit:
L'Etat n'a pas prolongé l'autoroute A4 (elle était déjà là depuis des années). Par contre, pour le RER A, ok.
Il y a aussi le détournement de la LGV d'Interconnexion Est par le resort (chose qui n'était pas prévu au départ, puisque cette nouvelle ligne devait être plus "directe" entre Vémars et Coubert).
En réalite j'ai repris cette inforamtions "1.6 miliard pour prolonger RER et autoroutes et aménager l'accès au site" du livre Disney et la France.
J'ai mal formulé ma phrase, pardon.
LGV?? explique moi comme ca je le metterai Smile
Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Jake Sully



Masculin
Age : 27
Messages : 4014
Localisation : Montévrain
Inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 18:32

LGV = Ligne à Grande Vitesse.

Afin de facilité l'accès au site, l'Etat a dévier plus à l'Est le projet de LGV d'Interconnexion-Est, afin que la nouvelle ligne passe directement sur le site du futur parc (avec une nouvelle gare TGV en plus). Cela fait partie des accords de la Convention de 1987.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneygazette.fr/
moiraclaire



Féminin
Age : 23
Messages : 296
Localisation : Liège
Inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Sam 13 Nov 2010 - 18:44

Ah oki je me disais aussi que ça avait un rapport avec le TGV lool je le rajouterai tantôt bisouuuuuuuuusssssssss
Revenir en haut Aller en bas
Christmas



Masculin
Age : 57
Messages : 4267
Localisation : Rezé 44
Inscription : 09/08/2009

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Dim 14 Nov 2010 - 15:38

Bon courage, te voilà parti avec plein d'encouragement !!
Revenir en haut Aller en bas
L'éclair



Masculin
Age : 24
Messages : 2123
Localisation : Pizza Planet
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Dim 14 Nov 2010 - 18:43

En fait je crois avoir lu que le terme "parc à thèmes" est propre a Disney.
Donc si le titre est" Comment créer un parc à thème: Le cas de Disneyland Paris" en ce terme c'est comme si on disait :Comment créer un parc Disney: Le cas de Disneyland Paris.

Ce n'est pas faux mais tu désigne seulement les parcs Disney.
C'est vrai que c'est un petit détail sans importance mais bon, comme ca tu es au courant Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://<iframe src="http://statigr.am/w/follow/disneylan
Jake Sully



Masculin
Age : 27
Messages : 4014
Localisation : Montévrain
Inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Dim 14 Nov 2010 - 18:49

Euh, "parc à thème" n'est absolument pas un terme qui désigne un parc Disney. Cela caractérise les parcs Disney (qui sont bien des parcs à thème... enfin en théorie), mais pas que: Le Futuroscope est un parc à thème sur le monde de l'image / Europa Park est un parc à thème sur les pays de l'Europe...

Par contre, il me semble que c'est avec Disneyland (celui de Californie) que l'on a la première fois utilisé le terme de "parc à thème".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneygazette.fr/
moiraclaire



Féminin
Age : 23
Messages : 296
Localisation : Liège
Inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Ven 19 Nov 2010 - 11:45

Coucou, j ai reçu les points de la dernière version que je metterai en ligne tantôt : 9/10 !!! Je remercie toutes les personnes qui m ont aidée !!! Prochaine étape : 17 janvier rédaction intermédiaire ! Bisous à tous !!!
Revenir en haut Aller en bas
house14



Masculin
Messages : 138
Localisation : Pas à Disneyland et c'est bien dommage ;-)
Inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Ven 19 Nov 2010 - 13:09

Félicitations et bonne continuation


Revenir en haut Aller en bas
moiraclaire



Féminin
Age : 23
Messages : 296
Localisation : Liège
Inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Lun 17 Jan 2011 - 10:25

Coucou, voilà la " moitié de mon travail"! gros bisous
1er Chapitre : Les origines d’Eurodisney :

« Un de ces jours, je construirai un parc d’attractions » Walt Disney à l’âge de 19 ans.

I. Disneyland (Californie 1955) :

Le 17 juillet 1955, cet homme de 54 ans réalisa son rêve. Ce jour-là, le premier parc à thèmes Disney ouvrit ses portes aux visiteurs. Walt Disney investit énormément dans ce projet, tant moralement que financièrement. Le parc fut un réel succès, malheureusement pour lui, il n’avait pas eu la possibilité d’acheter les terrains qui entouraient le parc. De nombreux motels et magasins ouvrirent tout autour de lui et gâchèrent l’ambiance du lieu.

Des attractions cultes érigées sous la houlette de Walt Disney se trouvent dans ce parc. C’est le seul qu’il put voir fini de son vivant !
Comme il y passait beaucoup de temps, celui-ci s'y est construit un appartement, afin d’être plus proche des visiteurs et pouvoir ainsi créer un parc le plus parfait possible. Lorsque Walt Disney était présent, il allumait une lampe pour signaler aux guests sa présence.
Aujourd’hui, ce lieu est gardé tel que Walt l’a laissé et est interdit aux visites.
Comme Walt est l’âme de Disneyland, on décida de laisser cette lampe allumée pour l’éternité.
Aujourd’hui, ce Resort possède deux parcs : le traditionnel Magic Kingdom et le Disney California Adventure ouvert en 2001. En 2009, ils ont été visités par 21 950 000 visiteurs.


II. Walt Disney World (Floride 1971):

En 1959, la Walt Disney Company cherche un deuxième lieu pour créer un second Royaume Magique aux USA. La Floride fut choisie et le 1er octobre 1971 Walt Disney World fut inauguré. Malheureusement Walt Disney ne le verra jamais, car il décéda en 1966.
C’est à la suite de cela que Roy Disney décide de nommer ce complexe Walt Disney World en hommage à son frère.
Aujourd’hui il compte quatre parcs à thèmes et deux parcs aquatiques.
C’est le plus grand complexe Disney dans le monde qui compte des parcs complètement inédits tels qu’EPCOT et Disney’s Animal Kingdom. En 2009, l’ensemble de ces parcs d’attractions a été visité par 47 513 000 visiteurs !


III. Tokyo Disneyland (Tokyo 1983) :

En 1979, les négociations entre la Walt Disney Company et La Oriental Land Company aboutirent à la création du premier parc à thèmes en dehors des USA.
Le 15 avril 1983, Tokyo Disneyland fut découvert par les nombreux visiteurs venus ce jour-là. Ce parc est plus qu’un succès, en 1997, il est le plus visité du monde avec 17 millions de visiteurs.
Ce nouveau complexe se distingue de ses prédécesseurs car il ne comporte pas de « Main Street U.S.A » mais un World Bazaar. Celui-ci est complètement couvert pour palier aux intempéries et surtout à la neige très fréquente à Tokyo.
Frontierland a changé de nom pour se transformer en Westernland mais il garde les attractions phares qui composent ce land dans les autres parcs.
Ce complexe contient 2 parcs à thèmes, le Magic Kingdom « Tokyo Disneyland » ainsi que Tokyo DisneySea, un parc ouvert en 2001 contenant des attractions réparties sur différents « ports ». En 2009, le complexe a attiré 25 650 000 visiteurs.

IV. Pourquoi pas un parc en Europe ?

Fort de cette expérience en matière de tourisme, la Walt Disney Company décide de s’implanter en Europe. Pourquoi l’Europe ? Tout d’abord, les films d’animations y font le plus de bénéfices, ensuite un quart du merchandising Disney est vendu là-bas. De plus la plupart de ces films sont des adaptations d’histoires européennes et n'oublions pas que le niveau de vie européen est très élevé et que L’Europe en général est très prisée des touristes ! Il est bon de noter que les origines de Walt Disney sont Françaises, D’Isigny-sainte-Mère d’où son attirance pour l’Europe.
Après de nombreuses recherches ainsi que des négociations politiques, le choix de Disney se réduit entre la France et l’Espagne. Durant cette période, on assista à une véritable surenchère politique entre les deux Pays. Pendant tout un temps, tout le monde est persuadé que la Walt Disney Company a choisi l’Espagne. Finalement le gouvernement français se réveille et prend toutes les décisions nécessaires pour répondre aux attentes de la Walt Disney Compagny.

Malheureusement pour les négociateurs, la politique et les lois françaises sont très compliquées et les démarches durent être nombreuses avant de pouvoirs signer un accord définitif. Le 12 mars 1987, le futur PDG d’EuroDisneyland est désigné, il s’agit de Robert Fitzpatrick

Le 24 mars 1987, Jacques Chirac (à l’époque premier ministre) et Michael Eisner (PDG de The Walt Disney Company) ainsi que de nombreux acteurs du monde politique français signent, après plus d’un an de discussions, la convention définitive d’installation Eurodisney en France à Marne-la-Vallée. Pour aboutir à cette signature, l’Etat français a dû faire beaucoup de concessions : 1.6 milliards de francs pour prolonger le RER et autoroutes, une TVA réduite, etc. En aout 1988, les travaux débutent à Marne-la-Vallée.














2ième Chapitre : L’implantation de D’Eurodisney en France.

I. Avant l’ouverture :

Michael Eisner, l’avait décidé, Eurodisney ouvrirait ses portes le 12 Avril 1992 à 9H01 ! Il est donc impératif de profiter de ces trois ans et huit mois, pour ancrer le futur parc dans les esprits européens. En 1988, la vente de cassette vidéo est en plein boum, la Walt Disney Company, décide donc d’ajouter une « bande annonce » du parc de 5 min sur chacune d’entres elles. Les chaines de télévision ont également été victimes de la Disney mania avec chaque semaine des dessins animés entrecoupés de pub pour le futur parc.

En décembre 1990, L’Espace Eurodisney ouvre à Serris (une commune voisine du futur parc). Ce lieu de 260 m² n’a qu’un seul but : créer l’envie d’Eurodisney !
Pour cela, des dessins, maquettes, reportages sont mis à la disposition des visiteurs.
En moins d’une année, un million de visiteurs (avec un billet d’entrée à 15 francs), ont découvert cet endroit.

La Walt Disney Company a toujours eu le sens des affaires. Pour eux, il est tout à fait normal de « sponsoriser le rêve ». Cette collaboration avec les entreprises (les participants chez Disney), fonctionne sous le principe du donnant-donnant. Leurs logos sont présents sur les parcs et les personnages Disney sur les produits vendus. Pour Eurodisney on compte 12 participants à l’ouverture du parc.


Ensuite, deux mille journalistes sont invités pour « Le Rendez-vous au Château ». Le but de cette campagne marketing est au départ de présenter le magnifique Château mais aussi de renforcer considérablement la notoriété du parc ! A la suite de cela, de nombreuses entreprises de l’industrie du tourisme s’associèrent avec Euro Disney.

En Septembre 1991, débute une grande opération de recrutement dans le monde entier, 3000 personnes (45 % de Français, 30% d’autres Européens et 15 % en dehors de l’Europe) sont recrutées pour faire vivre la magie Disney. Il est prévu d’augmenter ce nombre à 12000 à moyen terme.
Chaque cast member doit suivre une formation de deux jours pour les introduire à la culture Disney. L’outil indispensable est le guide du cast member, car il explique l’importance du rôle de chaque personne dans le spectacle « la magie c’est vous ! ». « La courtoisie selon Disney » détaille la communication selon Disney, verbalement ou non pour fournir un bon niveau de service au guest. Mais c’est The Euro Disney Look qui pose problème : anglais indispensable et look extrêmement contrôlé. Il concerne les apparences physiques dont la tenue. Pour les hommes, pas de cheveux longs, pas de boucles d’oreilles, pas de tatouages visibles, pas de jeans. Pour les femmes, pas de maquillage trop voyant, pas de longs ongles, etc. Les syndicats attaquent Disney en vain. En France, Disney apparaît comme un lieu oppressif alors qu’aux Etats-Unis ou au Japon ce genre de choses passe très bien. Le look est fait ainsi car le cast member est « acteur » dans le parc et tout doit être coordonné dans le but que tout soit parfait pour le visiteur.


A quelques jours de l’ouverture, le problème de la circulation se fait sentir.
L’énorme campagne publicitaire a fait son effet puisque presque 500000 visiteurs sont attendu le jour de l’ouverture dont 300000 devaient venir en voiture.
De plus la ligne A du RER est inaccessible car une grève est prévue. Pierre Berbrugghe, Préfet de police de Paris déclare que si les Parisiens et les franciliens veulent bien être raisonnables, c'est-à-dire ne pas se précipiter tous le même jour, jour d’ouverture à Eurodisneyland, ça ne devrait pas trop mal se passer…Je conseille d’attendre la fin du mois d’avril et puis les beaux mois de l’année qui vont venir…Eurodisneyland ne se déplacera pas… »
On martèle qu’il est inutile de prendre sa voiture après neuf heures le 12 avril.

II. L’Ouverture, le 12 avril 1992

Le jour est arrivé, la veille une grande fête a eu lieu. Un spectacle de deux heures fut diffusé sur 160 télévisions de monde entier ! En tout, dix mille invités sont présents : 2800 journalistes, agents de voyages, tour-opérateurs et tout ce qui pourrait jouer un rôle dans la publicité future du parc, 200 radios. De nombreuses stars du monde entier sont invitées car Disney n’est pas seulement un produit américain mais international. Cette émission a pour but de faire découvrir le parc mais aussi ses sponsors car près de quatre pages de pub passeront durant la soirée. L’émission se termine à 23h, l’aventure Euro Disney commence…

Ce matin-là, tout est prêt pour gérer le flux sur la route. Malheureusement, le temps n’est pas clément en ce 12 avril 1992. Le nombre guests est bien inférieur aux prévisions de plus la majorité d’entres-eux sont des journalistes ou des invités. Les Français ont boudé le parc, sûrement à cause des prévisions très alarmistes sur les conditions de circulations.

Le soir même, tous les journaux télévisés proposent un sujet sur le parc. En général, le seul sujet abordé est le prix assez élevé de l’entrée, de la nourriture, des souvenirs… On parle même de « Rendez-vous avec le tiroir-caisse de Picsou »
On parle du parc Astérix, en mettant en avant le coté « français » et surtout le budget bien moindre pour une famille.

Le Président François Mitterrand, est interviewé à la télévision ainsi qu’à la radio et déclare à propos d’Euro Disney « Disons que ce n’est pas exactement ma tasse de thé, quoi. Mais ça, c’est mon opinion personnelle. »

On peut dire qu’a partir de son ouverture, Euro Disney a subi un véritable lynchage médiatique. Celui-ci à fortement influencé le comportement des Français.
A partir de maintenant le parc va entrer dans une période plus que sombre…









3ième Chapitre : Le Royaume Désenchanté :

I. De gros problèmes en vue…

A partir de mai 1992, des problèmes de fréquentation se font ressentir. On observe une fréquentation beaucoup plus faible que prévu de la gare desservant le parc ainsi qu’un faible trafic routier à proximité. L’action Euro Disney commence elle aussi sa descente aux enfers. La population française boycotte le parc mais heureusement les étrangers sont plus nombreux que prévu.

Au fil des mois, des problèmes d’exploitation commencent à apparaître. Effectivement, la Walt Disney Company n’avait pas adapté certains concepts américains à l’Europe. Par exemple, les Américains se contentent d’un café et un croissant pour déjeuner alors que les guests demandent un buffet copieux ! Dans l’ensemble des parcs Disney, l’alcool est proscrit. En ne servant pas d’alcool à Eurodisney, la société perd 11 millions de dollars par an. Des changements étaient donc inévitables !

Mais ces petits problèmes sont accompagnés d’autres beaucoup plus inquiétants. Les dirigeants s’étaient basé sur un le taux d’occupation des hôtels de 80%, il avoisine réellement le 50%. Les habitudes européennes et américaines sont complètement antagonistes. Les Européens ont beaucoup plus de vacances et donc dépensent beaucoup moins dans tous les domaines. Les recettes d’Euro Disney sont donc loin d’être celles escomptées.

Dès lors, on annonce le blocage du projet « Disney MGM-Studios Europe », un second parc sur le thème du cinéma. L’action Euro Disney perd encore de sa valeur.
Depuis l’ouverture, elle a déjà perdu 31% de son prix. Les dirigeants se voient dans l’obligation de fermer l’hôtel « Disney’s Newport Bay Club » durant la saison hivernal. Car il était impensable de laisser le plus grand hôtel d’Europe ouvert quand on est incapable de le remplir. Les problèmes s’accumulent, il est donc impératif de réagir.

II. On aperçoit quelques solutions…

Les changements débutent avec l’arrivée de Philippe Bourguignon (un Français) en tant que directeur général. Robert Fitzpatrick lui devient président-directeur général.
Celui-ci décide qu’il faut attirer le guest surtout en hiver. Il instaure les feux d’artifices en hiver, de nombreuses célébrations et de nouveaux spectacles. Le prix d’entrée est diminué pour les franciliens. Grâce à ses modifications la fréquentation remonte fortement.

Un montant de 521 millions de francs est investi dans la création de six nouvelles attractions pour augmenter la capacité du parc. Parmi elles, on compte Le temple du Péril, inspiré d’Indiana Jones. C’est la première attraction d’un parc Disney avec un looping.

Une nouvelle campagne publicitaire plus proche des Français, basé sur l’émotionnel et non sur le spectaculaire est lancée. Son slogan est « Rien que d’y penser ça fait rêver ».
Un nouvel investisseur entre dans le capital d’Euro Disney, le prince Alwaleed ben Talal ben Abdulaziz al-Saoud.

En Septembre 1994, les dirigeants décident un changement de nom, le parc s’appellera donc Disneyland Paris. Ce nom est bien plus magique que le précédent mais il est aussi beaucoup plus clair. Philippe Bourguignon déclare : « Nous sommes Disneyland et nous sommes situé à Paris (…) Disneyland est une marque, un concept fort. En accolant le terme Paris, les gens étaient sûrs de savoir où se trouvait le parc car, auparavant, beaucoup de personnes ne savaient pas où en France il se situait. »

En décembre 1995, les prix des entrées ont encore diminué. On annonce aussi l’inauguration d’une nouvelle attraction très importante, Space Mountain pour le mois de mai. Philippe Bourguignon s’associe avec Elton John en produisant sa nouvelle tournée. En échange, celle-ci aura comme nom « Space Mountain » et débutera à chaque fois par quelques mots sur Disney. L’inauguration est spectaculaire, de nombreux people sont présents, un concert d’Elton John (dont il a vendu 40000 tickets) a lieu et un séjour spécial « Space Mountain » est créé.

En novembre, on annonce le premier résultat bénéficiaire depuis l’ouverture avec un an d’avance sur les prévisions ! Des partenariats avec Gaumont sont signés pour l’ouverture d’un cinéma au Festival Disney ainsi que celle d’un planet Hollywood. On décide aussi de développer un centre urbain à Val-d’Europe (les communes voisines du parc).

Enfin, les efforts portent leurs fruits. En effet, un sondage Ipsos montre « que Disneyland Paris est l’un des dix produits donc les Français rêvent le plus ! ».

III. La résurrection :

Disneyland Paris va beaucoup mieux, en 1996, il est le huitième groupe hôtelier en France. Les cinq ans approchent à grands pas, pour augmenter la fréquention, Philippe Bourguignon décide de préparer une grande célébration. Malheureusement, il se voit proposer le poste de président du club méditerranée. Poste qu’il ne peut qu’accepter. Le parc accueille donc un nouveau directeur, Gilles Pélisson, le troisième depuis son ouverture !

L’année 1997 est une vraie résurrection, car c’est une année record à tous niveaux, fréquentation, dépense moyenne par visiteur, etc. La même année, le projet du second parc est ressorti des cartons. Maintenant que le premier parc est sorti de la tourmente, il est indispensable d’augmenter la durée des séjours. En 1999, Euro Disney S.C.A, débute les travaux du Walt Disney Studio. Le resort entre alors dans une « nouvelle ère »…
Revenir en haut Aller en bas
moiraclaire



Féminin
Age : 23
Messages : 296
Localisation : Liège
Inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Lun 17 Jan 2011 - 10:26

C'est un peu moins que la moitié car je garde des pages pour des explications sur les différents lands, les attractions ....
Revenir en haut Aller en bas
burne



Masculin
Age : 29
Messages : 265
Inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Lun 17 Jan 2011 - 19:20

Si tu veux une bibliographie convenable (qui s'ajoute aux ouvrages et sites déjà donnés) :


Livres généralistes et spécialisés :

Bourguignon, Philippe. Hop !. 2005. Editions Anne Carrière. 230 pages.
Broggie, Michael. Walt Disney's railroad story : The small-scale fascination that led to a full-scale kingdom. 1998. Pentrex. 431 pages.
Dorst, John. "Miniaturizing monumentality: Theme park images of the American West and confusions of cultural influences". Kroes, R. (ed). Cultural transmission and receptions : American mass culture in Europe. 1933. University of Amsterdam. pp. 253-70.
Dunlop, Beth. Building a dream : The art of Disney architecture. 1996. Harry N. Abrams. 208 pages.
Eisner, Michael. Profession magicien : La passion Disney. 1999. Grasset. 492 pages.
Finch, Christopher. The art of Walt Disney : From Mickey Mouse to the Magic kingdoms. 2004. Harry N. Abrams. 504 pages.
Francaviglia, Richard V. Main street revisited : Time, spacee and image building in small-town America. 1996. University of Iowa press. Collection America land & life series. 256 pages
Gabler, Neal. Walt Disney : The triumph of American imagination. 2007. Vintage. 912 pages.
Green, Richard & Katherine. Inside the dream : The personal story of Walt Disney. 2001. Disney editions. 192 pages.
Marling, Karal Ann. Designing Disney's theme parks : The architecture of reassurance. 1998. Flammarion. 224 pages.
Grover, Ron. The Disney touch : How a daring management team revived an entertainment empire. 1991. Irwin professional publishing. 315 pages.
Lainsbury, Andrew. Once upon an American dream : The story of Euro Disneyland. 2000. University press of Kansas. 308 pages.
Lanquar, Robert. L'empire Disney. 1997. Presses universitaires de France. Collection Que sais-je ?. 125 pages
Lanquar, Robert. Les parcs de loisirs. 1991. Presses universitaires de France. Collection Que sais-je ?. 125 pages
Lipsitz, George. "The making of Disneyland". in Graebner, William (ed.). True stories from the American past. 1993. McGraw-Hill inc. pp 179-196.
Raz, Aviad E. Riding the black ship : Japan and Tokyo Disneyland. 1999. Harvard university press. 264 pages.
Watts, Steven. The Magic kingdom : Walt Disney and the American way of life. 2001. University press of Missouri. 568 pages.


Articles :

Francaviglia, Richard V. "History after Disney : The significance of "imagineered" historical places". The publical historian. Vol. 17. Automne 1995. University of California press. pp 69-74.
Francaviglia, Richard V. "Walt Disney's Frontierland as an allegorical map of the American West". The western historical quarterly. Vol. 30. Eté 1999. Utah State university. pp 152-182.
Marling, Karal, Ann. "Letter from Japan : Kenbeï vs. All-American Kawaïï at Tokyo Disneyland". American art. Vol. 6. Printemps 1992. University of Chicago press. pp 102-111.
Steiner, Michael. "Frontierland as Tomorrowland : Walt Disney and the architectural packaging of the mythic West". Montana : The magazine of western history. Vol. 48. Printemps 1998. Montana historical society. pp 2-17.


Sites internets

Disneymagicinteractive.fr - "Il était une fois EuroDisney : Avant même le commencement". (Lien)
Disneymagicinteractive.fr - "Il était une fois EuroDisney : Europeanizing the Magic kingdom". (Lien)
Imagineriingfiles.fr - "Main street U.S.A. où l'Amérique de l'Oncle Walt". (Le lien est mort mais tu peux lire l'article sur la Page Facebook du site)
Webcot.free.fr - "Lava lagoon" (Lien)
Webcot.free.fr - "Once upon an time in the West : The Quest of the frontiers". (Lien)


Si tu avais lu tout ça, tu aurais eu matière nécessaire pour développer sans aucun problème ton sujet et le problématiser de la façon la plus cohérente possible. Enfin, dans ton cas, tu n'en as pas vraiment besoin, mais ça fera sans doute bien de citer plus d'ouvrages quede sites webs. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.imagineeringfiles.com/
moiraclaire



Féminin
Age : 23
Messages : 296
Localisation : Liège
Inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Lun 17 Jan 2011 - 20:32

Merciiii beaucoup gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Luffy



Masculin
Age : 25
Messages : 2068
Localisation : Clermont-Fd
Inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4) Lun 17 Jan 2011 - 21:17

Bravo pour ton travail moraclaire =)..

Tous sa ma fais pensé que j'ai un petit exposé à faire demain en Anglais sur DLP Laughing ..
Revenir en haut Aller en bas
 
Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Les parcs à thèmes Disney :: Disneyland Paris-