AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 17 ... 30  Suivant
AuteurMessage
Capt Jack



Masculin
Age : 25
Messages : 2701
Localisation : Lille au trésor
Inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Dim 13 Déc 2009 - 19:11

C'est bon je reviens tout juste de la séance. Je vais donné mon avis sur le film, comme me l'a conseillé (obligé)Timon Timauvais .
Je dois dire, tout le monde attends le film avec impatience, et cette impatience a fait que j'en entendais trop.
Le dessin est très réussi, la palette de couleurs est merveilleuse, les personnages principaux et secondaires sont attachants et trouvent leurs place. Mais il manque un truc pour en faire un chef d'œuvre digne des plus grands Disney. Peut être les musiques qui reprennent les mêmes thèmes, ou bien le manque de magie et d'émotions, non pas qu'il n'y en ait pas, mais un peu plus n'aurai pas fait de mal.
En tout cas, le meilleur Grand classique Disney de la décennie.
On peut le dire, la 2D à encore de beau jours devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Micky Magic



Masculin
Age : 30
Messages : 1307
Localisation : Québec
Inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Dim 13 Déc 2009 - 19:49

Honnêtement, s'étais mon premier Disney 2D au cinéma, et j'ai trouvé que ça rendait mal sur grand écran.. J'ai l'impression que je vais mieu pouvoir apprécier le travail et le HD lors de sa sorti BD.


When You Wish Upon A Rock Star
Revenir en haut Aller en bas
Ed-la-Hyène



Masculin
Age : 41
Messages : 962
Localisation : Paris 11ème
Inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Dim 13 Déc 2009 - 20:37

Cool tout cet enthousiasme ! À mon tour... Ma PATF review… enfin !

J’ai attendu un peu pour faire ça à froid. Ma review est très bavarde mais comme j'ai pas (encore) de blog moi je la mets là LOL. Alors, alors, que dire de ce film ? Comme je disais à Olivier en sortant, et excusez la brutalité de l'image, c'est comme quand on vient de faire l'amour avec le garçon dont on rêvait depuis des mois... étrange sentiment de "bon, ca y est c'est fait, so now ??", un côté baby blues même, ça m'a toujours fait ça après un disney, mais ça ne me l'avait plus fait depuis le dernier vrai disney émouvant à mon sens, la planète au trésor. Sentiment de nostalgie et de désoeuvrement, et le désir de le revoir très vite parce qu'il passe trop vite et vous tourne la tête. Bref, tous ces personnages sur lesquels on a "fantasmé", tous ces bouts d'images vus et revus de trailers and featurettes depuis des mois, soudain tout s'est écoulé sous nos yeux, pas forcément dans l'ordre qu'on avait imaginé, ces nouveaux héros ont joué sous nos yeux leurs destins, Facilier a tenté et raté son coup, Naveen et Tiana ont appris leur leçon, le bal et le mardi gras ont battu leur plein, la pluie est tombée, les crapauds ont coassé, les étoiles ont brillé, et on verra plus jamais la nouvelle orléans comme avant...

Petit check up de mes perso favoris

-Facilier : son armée des ombres quand elle part en chasse a un côté tim burton délicieusement grotesque et effrayant . En VF il a une voix perverse et distinguée, moins grave que la VO, mais parfaite, et la traduction de sa chanson ( tragiquement trop courte, une sorte de "Pauvres âmes en perdition" raccourcie), est parfaite aussi ! Le fils caché de Crochet et de Jafar, avec un côté Raspoutine de Anastasia dans son pacte avec l'au-delà. Je me demandais pourquoi il voulait tant rattraper les grenouilles. L'explication est délicieusement sanglante...

-Mama odie : Non voyante mais clairvoyante. Complètement barrée et en même temps très rusée. Elle ne mâche pas tout cru le travail à ses invités. Son serpent Joujou est un peu sous exploité. Avec une massue de Capitaine Caverne en guise de baguette magique et une baignoire en guise de chaudron. J'aime bcp ce que Liane Foly fait avec sa voix, même dans la chanson, elle prend un rythme et un accent de vieille poule noire jazzy déjantée très sympa et particulier, mais malheureusement c'est peu compréhensible et noyé en effet sous les oiseaux mal mixés

-Ray : accent créole ou cajun, je crois que kavana s'est un peu mélangé mais c'est juste parfait. Cette luciole concentre, surprise, à elle seule, 80 % de romance, magie, poésie et émotion du métrage. No coment.

-Charlotte : la voix un peu éraillée de Dorothée Pousseo fait des merveilles, j'avais peur d'une blondasse saoûlante. Elle est vitaminée, fofolle et parfaite. On dirait qu'on lui a injecté une bonne dose de serum Kuzco.

- Tiana : elle n'est pas lisse et parfaite. Elle est justement très imparfaite dans son soucis de toujours bien faire : butée, fragile, perfectionniste, excessive mais à la fois douce, patiente, incertaine, colérique, tiraillée, complexée, nostalgique, hypersensible et classe. La plus crédible et réelle de toute les héroïnes disney.

Pour le film en lui-même. Je ne vais pas dire et redire tous les compliments qui ont été très bien dits et redits, je vais donc essayer de vous dire selon moi son plus gros défaut à ce film, qui est aussi sa richesse : il est trop intense, trop riche et trop rempli... En fait, on a plusieurs films en un seul, pas facile de caser et de raconter tout ça en 1h30, c'est pas pour rien que c'est le plus long des films Disney et qu'il fait 1h40. Ce film est donc à la fois :

- une peinture sociale : les riches (Naveen, les Lebeuf, les promoteurs jumeaux) , les pauvres (Tiana et ses parents, Lawrence exploité et revanchard, Facilier et sa dette), les noirs et les blancs, en habile filigrane, dans la scène d'ouverture quand les grandes villas se changent en baraquements, et plus lourdement, dans la scène finale d'affrontement Tiana humaine/Facilier, où les flash-backs et l'évocation du père font un peu trop tire-larmes mireille dumas à mon goût, assez inhabituel pour un Disney mais why not.

-un conte de fées : des étoiles à la pinocchio qui exaucent les voeux, un prince à marier, des robes de princesses roses et bleues (et même verte !) même s'il n'y a pas de réelle princesse dans ce film à part 5 mn avant la fin, un maléfice à lever et des baisers magiques (avant minuit SVP !)

-la chronique moderne d'une fille contemporaine qui cumule les jobs, et les affres de l'auto-entreprenariat et des obstacles des origines modestes, très d'actualité, dans une amérique des années 30 aux pavillons style belle et le clochard

-une histoire de magie noire et blanche avec poupées vaudou, masques africains, sang, talismans et cartomancie

-une histoire d'amour (fantasmé (pour Charlotte), rêvé (pour Ray) ou réel) et de choix entre les sentiments, les devoirs, le travail ou le plaisir

-un film comique, bourrés de gags visuels, dialogues et situations, chaque opportunité est rentabilisée à plein, ça fuse et c'est souvent très fin et efficace (pensez humour pixar + humour Disney)

-un film animal avec une ménagerie de crocos, grenouilles, serpents, chien, lucioles etc dans une nature digne de Bambi (même si on a moins le temps d'admirer)

-un film musical sur les noirs, le jazz, Louis Armstrong, mâtiné d'un syndrome livre de la jungle/Aristochats

-un film sur la Nouvelle Orléans avec sa culture, sa gastronomie (tout le monde aura envie de goûter un bon Gombo après ce film !), ses décors, son folklore, ses traditions, ses bateaux à roue, ses fêtes, une certaine Amérique des années 30, dans une ambiance à la autant en emporte le vent...


Du coup, ça fourmille, et à part les scènes un peu calmes dans le marais et sur le bateau qui les ramène en ville, c'est un tourbillon de personnages, de couleurs, de chansons trop courtes et de frustrations : la scène la plus intéressante à mon coût, qui réunit vers la fin tous les personnages entre une église, un cimetière et la parade du carnaval, est un peu trop rapide et bordélique. On aurait voulu en (sa)voir plus sur Facilier, son passé. On aurait voulu voir plus mama odie, et en savoir plus sur la vie de Charlotte et de son père dans leur villa,... Bon. CQFD. C'est la preuve que ces personnages sont réels, attachants, et qu'ils nous manquent déjà. Voilà un disney multi-saveurs qu'il faudra vraiment voir, voir et revoir pour en épuiser toute la substantifique moelle.... Une chose est sûre : Disney is B(l)ack.
Revenir en haut Aller en bas
LookilooK



Masculin
Age : 28
Messages : 390
Localisation : 45 kilomètres de DLP !
Inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Lun 14 Déc 2009 - 0:57

Plus d'une demi-journée passée (déjà) après avoir assisté à une des avant-première de ce film (petite parenthèse, ça me fait rire les cinés qui mettent "avant-première européenne" dans leurs annonces, alors que d'autre avant-première ont déjà eu lieu...n'importe quoi ! M'enfin c'était pas le cas pour le mien^^). J'écris quelques mots en vrac, histoire de mettre mon grain de sel.

Bref, cela faisait un bon bout de temps que je n'avais pas apprécié un grand classique Disney en animation 2D au cinéma (une petite voix me murmure à l'oreille qu'Atlantide était le dernier...Cela ne me rajeunit pas !), et tout ce que je peux vous dire c'est que ça fait du bien.

Passons à la critique. Bon...je commence par les choses qui fâchent :

L'histoire est, je m'en doutais un peu, convenue à souhait. Mais tout en étant conscient qu'un Disney reste un Disney, il y a une scène qui m'a particulièrement agacé : la scène d'introduction ! J'étais vraiment mal à l'aise devant toute cette "guimauve". Tout le monde est heureux, certes c'est une bonne chose, mais c'est beaucoup trop "montré", trop mis en avant. Il n'y avait peut-être pas 15 solutions pour présenter la famille de Tiana, mais j'aurais souhaité plus de subtilité. En fait, je me suis repassé dans la tête les introductions de quelques grands classiques, et j'ai remarqué que John Musker et Ron Clements démarraient souvent leurs films d'animation par une scène familiale :

- Basil Détective Privé
: Olivia et son père dans la boutique de jouets ;
- Hercule
: Hercule bébé avec ses parents ;
- La Planète au Trésor
: La mère de Jimbo qui lui lit une histoire.

Dans les films que j'ai cité précédemment, aucun n'est allé aussi loin dans "l'exagération" des sentiments. On sait tous que Disney a toujours prôné les valeurs familiales, vivons heureux ensemble, etc., mais quand même ! Ca aurait limite pu être une scène de La Petite Maison dans la Prairie o_O. J'ai eu peur que le film parte dans cette optique sur la durée...mais HEUREUSEMENT NON ! La suite était tout bonnement géniale ! L'humour, les chansons et les personnages sont le point fort du film. Ouf !

Ce qui m'a le plus étonné, en fait, ce sont les personnages secondaires. Charlotte la première, petite gamine pourrie gâtée mais pas égoïste du tout (pour une fois, on n'a pas droit à la PESTE de service !!!), affectueuse avec son entourage, mais surtout déjantée et hyperactive ! Ed-la-Hyène n'a pas tort quand il compare l'humour de ce personnage à celui de Kuzco, l'Empereur Mégalo. J'ai pensé la même chose, et c'est l'humour que j'attendais (c'est mon grand classique préféré).

J'ai reconnu la voix d'Antony Kavanagh pour le personnage de Ray, par contre j'ai vraiment eu du mal à décoder la voix de Liane Foly pour Mama Odie ! Cette femme est extraordinaire, je ne sais pas comment elle fait pour moduler aussi bien sa voix.

Et quelle ne fut pas ma joie d'entendre Richard Darbois doubler Louie !!! Ca fait vraiment plaisir, on pense indéniablement au Génie d'Aladdin (souvenir...) et j'étais vraiment captivé lors de ses scènes (l'Alligator est vraiment à mourir de rire).

Les chansons sont également très entraînantes. Bizarrement, je trouve que la traduction de la chanson "Almost There" a un peu cassé l'idée que je me faisais de la scène (j'ai bien du écouter la BO en VO une quinzaine de fois depuis 2 semaines !). En revanche, la chanson de Facilier m'a agréablement surpris ! Sinon, comme d'autres personnes, j'ai trouvé que les musiques s'enchaînaient un peu trop rapidement dans la première partie. J'ai même eu peur qu'il y ait un grand vide dans la dernière partie, en fait non...ouf !

Au niveau des clins d'oeil, lors de la scène du bal costumé chez Charlotte, il me semble qu'une femme est déguisée en Ariel, la petite sirène ! (je ne suis pas sûr).

Sinon, dans une scène du carnaval vers la fin du film, j'ai remarqué que le char où se marient le faux Naveen et Charlotte est surmonté d'un Roi Triton !

Bon, tout çà pour dire que le film m'a plu, j'avais eu peur en regardant l'introduction sur le Blu-Ray de Blanche Neige et les Sept Nains, mais tout va bien ! Le film tient la route, c'est vrai que l'histoire comporte peut-être un peu trop d'éléments, mais tout passe à une vitesse folle, et ce malgré la grosse heure et demie de celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Well



Masculin
Age : 26
Messages : 846
Localisation : Los angeles
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Lun 14 Déc 2009 - 6:43

On peut voir la Bèrgere de Toy Story dansait comme une tarrée au bal.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.instagram.com/RedaChafikArt
Ticky



Féminin
Age : 39
Messages : 479
Localisation : Metropole lilloise
Inscription : 08/06/2008

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Lun 14 Déc 2009 - 11:59

Je suis allé hier à l'avant première Européenne au kinépolis de Lomme.

L'oeuvre est simplement sublime et digne d'un grand classique Disney.
Je ne vais pas parler du film car celà a déjà été fait, puis je laisse la surprise à ceux qui sont encore dans l'inconnu.

Par contre, les moyens pour cet évenement étaient bien là:

Tapis rouge façon Cannes avec un canon à neige à l'entrée.
De là, un tour en calèche était proposé.
Une fois à l'intérieur, affiche 3D mis en valeur par les sons et lumières dans le hall.
Une fois, passé le portail qui mène aux différentes salles, un tapis rouge était de nouveau de la partie avec une arche de fleurs et de verdures à l'effigie du film.
Un groupe à la "made in New orleans" accueille les visiteurs en fanfare!
Et enfin à l'entrée remise d'une affiche (jen ai eu 3 lol).

Il y avait également, un stand maquillage, Gauffre, barbe à papa mais qui était destiné à la sortie de la salle 17 (carré VIP???)
Tout çà pour dire, que c'est la première fois que je vois autent de festivités et d'évenements autour d'une avant première!!!!
Bravo!!!
C'était magnifique!

Et la suite méritait bien une tel effervescence!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Capt Jack



Masculin
Age : 25
Messages : 2701
Localisation : Lille au trésor
Inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Lun 14 Déc 2009 - 15:35

Ticky on était au même cinéma . Et je doit dire que le Kinépolis avait mis les petit plats dans les grands. Affiches, musiques, déco, T-shirt, etc...
Je pense que la salle 17 était pour un arbre de Noël pour une entreprise.
Par contre à la sortie, les personnes qui voulait voir un autre film n'avait aucun respect pour les décorations florales.
Revenir en haut Aller en bas
prince alio



Masculin
Age : 29
Messages : 171
Localisation : Paris
Inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Jeu 17 Déc 2009 - 21:38

Alors je viens de découvrire cette partie spéciale consacré à nos critiques , dont certaines tres intéressantes , merci au prince Kido au passage pour son analyse
Bref j'ai vu le film dimanche dernier et je dois dire qu'il m'a fallu plusieurs jours pour m'en remettre , d'abord il fau dire que c'est magnifique , les dessins , l' animation et surtout les décors sont juste sublimes
je ne m'attendais pas à un tel chef d'oeuvre pourtant j'avais mit la barre tres haute , je dois avoué qu'il s' agit ( pour moi ) d'un des plus beau film jamais réalisé , vraiment !!!!
Alors passons aux détails ,
les points négatifs ( il faut vraiment cherché lol ) sont pour moi qu'il a trop de petites histoires paralleles ( comme ça à été dit ) dont le meilleur exemple est pour moi les chasseurs de grenouilles , certe ça permet à nos héros de se raprocher ( se defendre l'un et l'autre ) et surtout ça adoucis l'ambiance de ce moment où les ombres débarquent dans le bayou mais pourtant j'ai trouvé ça lourd
ensuite c'est vrai que certain plan font un peu " direct-to-dvd " surtout les personnages mais je trouve que c'est quelque chose de récurent chez Disney ( ex : Aladdin où les décors sont extraordinaires et pourtant le personnages secondaire supposé faire le gag semble baclé )

bref tout le reste pour moi est formidable , d'abord les chansons ..Down in New orleans est génial et j'aime comment ( ATTENTION SPOILERS ) ce passage est un vrai clip qui présente tous les personnages en meme temps !!
dailleurs vous avez remarqué qu'ils ont remis le titre du film apres l'intro comme au debut des anées 90 ( ça m'a beaucoup ému ) , j'ai été tres surpris par la qualité de la version francaise surtout Friends on the other side ( Mes amis viennent de l'au de là ) ca reste tres mélodieux et theatral , j'me souviens que :
The cards , the cards will tell
The past , the present and the future as well
donne en francais :
Les cartes , les cartes révéllent
Le passé , le présent et le futur tel quel !
enfin tout ca pour dire qu'ils ont tres bien gardé le rythme
Apres certain personnages ne m'embalais pas plus que ça comme Ray et là je dois avoué que c'est un personnage enfaite tres tres attachant surtout grace à son histoire ... ATTENTION SPOILER ( ...avec son Evangeline oh lala )
conclusion j'adore ce film et j'ai ressentit egalement ce goux amère d'apres sex looool où on se dit " euuh c'est fini ?? oh non !!! lol ,faut dire que les perso font tres réels avec tout leurs sentiments et personnalités .
Je trouve que le debut est tres Disney , et peux à peux le scenario ( qui est divinement bien ficelé ) se complique et prend une tournure moins conte classique et plus recherché . j'aime comment tout est justifié , les méchants ne sont pas méchants pour rien ect ect.
Cet oeuvre d'art animée qu'est La princesse et la grenouille a pour moi largement sa place au pantheon des Belle et la bête et autres , fabuleux !!!
edit : Ed la hyenne tu touche un point intéressant quand tu parle de la fin bordélique , c'est vrai que j'ai encore du mal à ressitué l'ordre des sequences mais je pense que ça sera un plus en dvd quand on pourras le regarder en boucle , c'est bien au final que l'intrigue soit complexe à la place d'un combat facile qui aboutit à un happy ending prévisible
Revenir en haut Aller en bas
Ed-la-Hyène



Masculin
Age : 41
Messages : 962
Localisation : Paris 11ème
Inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Jeu 17 Déc 2009 - 23:31

Bonne critique Prince Alio... sans indiscrétion, tu l'as vu où et dans quel cadre ????

Très belle adpatation des chansons oui, tu as vu ? !

Pour la fin, en effet, pas de grand combat en hauteurs avec le méchant et c'est tant mieux car c'était vu et revu (Gaston, Frollo, Clayton, Shan Yu, etc...) !!! Là c'est assez rapide, et symbolique, on a presque pitié pour lui, j'aime, ça rappelle la fin de Scar ou de Hades et j'adore la reprise de sa chanson justement 'Mes amis de l'au-delà' justement à ce moment-là ! Quelle honte que cette reprise ai été zappée de la BO originale !
Revenir en haut Aller en bas
prince alio



Masculin
Age : 29
Messages : 171
Localisation : Paris
Inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Ven 18 Déc 2009 - 0:45

merci Ed-la-Hyenne Oh oui ça ma surpris que la chanson revienne à la fin je ne m'y attendait pas puisqu' elle ne figura pas , comme tu le dis , dans la BO ! Bah c'est vrai qu'il se passe beaucoup de chose et ça va tres vite , on aurrai tendance à dire " euuh non pourquoi il l' embarque on veux le guarder , en savoir plus sur lui , rendez le nous lol " ! moi la fin de Facilier m'a tout de suite rapellé ATTENTION SPOILER la fin de Raspoutine dans Anastasia : l'héroine brise le talisment magique du film ( reliquaire pour l'un , amulette vodoo pour l'autre ) et du coup le méchant est prisonié de son propre sort avec une punition de ses " supérieurs " , les démons au lieux d'être vaincu par les héros ( un peu frustrant mais original donc bon )
Bah je l'ai vu dimanche sur les champs Elysée voila tout Wink
Revenir en haut Aller en bas
Micky Magic



Masculin
Age : 30
Messages : 1307
Localisation : Québec
Inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Ven 18 Déc 2009 - 15:37

La critique de Leonard Maltin, je sais pas si elle a été posté..

Citation :
THE PRINCESS AND THE FROG — The filmmakers who helped usher in the renaissance of Disney animation twenty years ago with The Little Mermaid have done it again with The Princess and the Frog. Here is a tuneful, entertaining, great-looking, hip, funny animated feature destined to the capture the hearts of young fans and Disney aficionados alike. All the right ingredients are here: a heroine we can relate to and root for, an unlikely hero who has to prove himself, an oily villain, a colorful array of supporting characters, magnificent production design, and a rousing musical score by Randy Newman. Every musical number is treated in a different style, giving the film a wide variety of visual motifs, from art deco to high-style voodoo.
Writer-directors John Musker and Ron Clements have always managed to strike a balance between fidelity to Disney fairy-tale storytelling and wild irreverence. The heroine, Tiana, is played straight, but the hero, Naveen, who spends much of the movie in the form of a frog, is a pampered prince with an outsized ego. His steady stream of wisecracks make him endearing and fun—and the first Disney prince to have a sense of humor. The verbal and visual gags that pepper the film run the gamut from broad slapstick to clever “inside” jokes...and best of all, the film never stops moving. (I suppose one could adapt this as a Broadway musical, but it would be difficult for even the most imaginative stage director to duplicate the kinetic force that propels this movie from its opening scene onward. Even a crucial scene of story exposition between Tiana and Naveen is played as the characters—now frogs—leap and dart through the swamp.)
It was John Lasseter—who made computer-generated animation acceptable to a wide audience with Toy Story—who insisted that Disney rehire Musker and Clements and allow them to make a 2-D feature. That meant they had to reassemble a team that was capable of working with pencil and paper (as well as computers) to recapture the look and feel of a traditional Disney cartoon feature, and they’ve done themselves proud. This film represents the work of some of the finest character animators alive, along with an army of talented artists. The voice work is first-rate, with special kudos to Brazilian-born Bruno Campos, who adds zest to the role of Prince Naveen, and Disney veteran Jim Cummings (the longtime voice of Winnie the Pooh) as the Cajun firefly named Ray.
As for the score, it’s eclectic and generous; each number seems to flow directly out of the screenplay and fit the occasion, from Tiana’s stirring anthem “Almost There” to the Creole, Dixieland, and zydeco numbers that follow. I don’t know if Randy Newman’s songs will have a life on their own, but they work awfully well in the context of the film.
A colleague of mine damned The Princess and the Frog, calling it formulaic. I couldn’t argue the point, but for me, it’s a formula that works, especially in the hands of such dedicated Disney pros.


When You Wish Upon A Rock Star
Revenir en haut Aller en bas
LookilooK



Masculin
Age : 28
Messages : 390
Localisation : 45 kilomètres de DLP !
Inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 0:20

prince alio, je ne te connais pas mais j'ai du te croiser à l'avant-première car j'étais à cette séance (Publicis à 11h, salle 1 ?^^). T'étais pas venu avec deux ou trois potes ?
Revenir en haut Aller en bas
scamp



Masculin
Messages : 154
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 13:13

]un crapaud dans le diamant.


Bon, je vais m'y mettre mais, accrochez vous et si vous
adorez ce film ne lisez pas ce post. J'ai été très déçu et je me suis presque ennuyé.
la musique : Les chansons sont assommantes et deux fois trop nombreuses.
Décidément Randy Newman n'est pas le meilleur compositeur ayant travaillé pour
Disney. Ça m'a rappelé le défaut d'Hercule avec ce besoin de faire chanter sans cesse les personnages pour nous parler de façon brouillonne là où un bon texte
aurait fait merveille. le reste fait musique de fond mais n'impressionne pas
vraiment le tympan.
le scénar : très faible, je me suis surpris à tout deviner dès le départ sauf l'idée finale pour Roy (très jolie, au demeurant). A part ça, pas beaucoup d'humour, des longueurs, pour ceux qui n'ont vu que les premières scènes, ne rêvez pas ça ne décolle pas beaucoup plus. Les motivations des personnages sont
mal définies (ça tourne beaucoup autour de l'argent, elle veut de l'argent pour monter son restau, il veut se refaire financièrement avec une héritière, le méchant veut de l'argent mais ce n'est pas très clair, Big daddy sert de
distributeur. bon...
des personages apparaissent le temps d'une scène sans qu'on comprenne ce qu'il
viennent apporter (les 3 white trash du bayou), même le croco Louis m'a semblé limite "on vous fait un Baloo 2010". Rrien d'original, moi qui ai
toujours été fasciné par l'intelligence de l'écriture chez Disney, là ils n'ont pas été au bout de leur boulot.
la morale de l'histoire est à ce titre très ambiguë. Dans Aladdin, on apprend qu'il ne suffit pas d'avoir le titre de prince pour se comporter comme tel et ici, c'est l'inverse puisque l'amour ne suffit pas, il faut que Tiana devienne
vraiment princesse pour que son baiser efface la malédiction. bonjour le
rapport de classe !


Et puis tout les poncifs, la scène d'amour dans le bayou
avec les nénuphar qui tournent autour du couple, les animaux musiciens, les numéros musicaux où les couleurs changent, les clins d'oeil méga appuyé aux productions passées.

le graphisme : désolé j'ai pas accroché non plus. Tiana c'est un peu Belle avec une peau brune et le prince, c'est un peu le Éric de la petite sirène. Quand à son valet, c'est n'importe quoi, son look et son graphisme sont complètement décalés du reste du casting (qui s'est chargé de l'unification du style?).


Seule exception le Méchant. Très beau caractère, belles
idées dommage qu'il ait si peu d choses à faire.


les décors : on a l'impression qu'ils n'ont surtout pas voulu
innover par peur de déplaire. Les rues sont colorées avec des allées et des rues qui font 50 mètres de larges, sont vides de population avec des bâtiments assez rigides et aux perspectives pas du tout stylisées, ce qui les rend presque maladroites. Le bayou m'a semblé dessiné à la brosse "pastel gras" de Photoshop. Là aussi, rien de vraiment étonnant ni d'époustouflant.





l'animation : je reste surpris qu'ils aient laissé passer
autant de facilité. Rien d'original, beaucoup de gestes mille fois vu,
téléphonés, les personnages n'ont pas de densité. Ils sautent et rebondissent comme si ils été tous gonflés d'hélium à l'instar de Tiana et sa maman, déjà âgée qui bondissent comme deux gazelles dans le numéro sur le restaurant. Les passages de danses sont souvent un peu saccadés et auraient bien eu besoin de 24 images/scd au lieu de 12.





Deux moments sympas dans le film la scène où Tiana rêve son
restaurant et où le graphisme change à la façon de son illustration (même si c'est le même principe que dans le Roi Lion), la scène où le méchant transforme le prince (même si ses fantômes sortent tout droit de "l'étrange Noël de Mr Jack")





voila... Je me souvient quand "la petite Sirène"
est sorti, j'étais tellement enthousiaste de me dire que Disney repartais sur de formidables bases après des année d'ennui, je me souvient du choc quand j'ai vu la Belle et la Bête pour la première fois avec la scène où la bête redevient Prince (on retrouvait la bête dans ses
yeux, c'était beau) Je me souvient de la claque d'Aladdin, tellement drôle, beau et malin.


J'étais triste de la fin de la 2d mais c'est vrai que les derniers
opus nous laissaient sur notre faim alors j'espérais énormément de" la
princesse et la grenouille". J'ai l'impression que les créateurs ne se sont
pas posé les bonnes questions. Ont ils pensé que contrairement à l'époque de leur age d'or les gens ont chez eux la plupart des grands films en DVD, qu'ils se
les passent et repassent et qu'il en faut un peu plus que du copier collé pour les impressionner?




Voila, je suis sorti de la projection dans le même état que quand j'avais vu
Anastasia : "on dirait presque du Disney, manque l'âme"


Dernière édition par scamp le Sam 19 Déc 2009 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ww.eric-epuk.com
prince alio



Masculin
Age : 29
Messages : 171
Localisation : Paris
Inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 16:06

@LookilooK a écrit:
prince alio, je ne te connais pas mais j'ai du te croiser à l'avant-première car j'étais à cette séance (Publicis à 11h, salle 1 ?^^). T'étais pas venu avec deux ou trois potes ?

Si c'était bien moi lol par contre je pense que tu devrais me le demander en message privé pour éviter les hors sujets =) voila tu sais où me trouver désormais lol
Revenir en haut Aller en bas
OLIVIER



Masculin
Age : 37
Messages : 1809
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 18:26

Même si j'adore le film et je suis plus enthousiaste que Scamp, je suis obligé de dire que malheureusement je la comprend et qu'il n'y a rien où j'ai envie de m'offusquer...
C'est la 3e fois que j'ai vu le film hier. La 1er fois magique, la 2e encore plus haut et hier, ben j'ai surtout vu les défauts.
Revenir en haut Aller en bas
veu



Messages : 202
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 18:56

On est sorti du cinema avec cette expression

Ce que nous avons trouvé dans ce film est qu'il va manquer bcp l'âme, les émotions, les moments émouvants... c'est presque bcp + Dreamworks et - Disneyen... bref, on l'a pas aimé bcp... c'est trop comique, trop peu émouvant (la seule scène émouvante est la mort de Ray), on a jamais peur pour les personnages principaux... Il faut dire que Disney meme disait que ses film doivent avoir la juste compensation entre drama et comédie, entre moments émouvants et moments droles... en proportion, les films doivent avoir presque 70% de coeur et 30% d'humeur (intelligent, bien sur!)... ici il y a 80% d'humeur (et humeur assez ridicule) et 20% de coeur... ça n'est pas bien...

En plus, les personnages... Tiana est bien, Naveen aussi a une belle évolution... Ray et Louis ne sont pas très bien... ils sont plutot inutiles et un peu vulgaires... Charlotte a été une grande deception... on a une fille qui avait pu etre un très beau personnage mais rien, on ne comprend pas quel est son role, elle n'a pas une chanson (meme si dans la version originale sa voix est d'une star de Broadway), elle n'est pas interiorisée... Son père est lui aussi inutile... le Dr Facilier a le meme problème de Narissa: il n'est pas aussi mechant et cruel, il n'a pas le style d'un "great Villain", il est un peu flop à notre avis, meme si son animation est super...

L'animation, oui c'est belle... on n'aime pas trop la luciole, trop differente de style en rapport au reste des personnages... Tiana est belle et Naveen aussi (meme en version grenouille)... Charlotte a un design très original... le reste, c'est presque du déjà vu, en particulier Lawrence est la copie de Nathaniel de "Il était une fois"...
Les décors, wow! ils sont super! ça doit etre dit...

Les chansons... bref, elle ne sont pas mal, un peu trop courtes, pas memorable, mais assez belles...

l'humeur... ça est le pire... c'est purement Dreamworks, avec bcp de vulgarité et ça va ruiner le film...

On doit avouer d'avoir vraiment peur pour les futurs Disney... si la nouvelle formule de Disney est copier-coller la vulgarité Dreamworks ou faire des film avec bcp de problèmes de scénario, bien on a peur... bcp peur... En effet, nous n'attendons pas de voir une nouvelle Cendrillon ou Belle au cinéma parce que les temps sont passés mais on avait esperé de voir quelque chose de plus qu'une film comme celui ci. Bien sur, il n'ya pas seulement de points négatifs, mais les points negatifs sont en majorité...
Nous n'aimons pas le nouveau style que Lasseter a donné au Studios... il faut voir les larmes non seulement la comedie, nous l'avons toujours dit... et c'est ça que nous avons lu aussi dans les forums italiens... le public veut avoir peur pour ses héros et héroine, veut voir l'héroine qui pleure et elle a des ennuis, le tout avec un touche d'humeur pour les personnages secondaires, mais humeur intelligent et non vulgair!

On pense que chez Disney, ils n'ont pas encore compris que le public a aimé La Petite Sirène pour Ariel et ses aventures, pour l'histoire meme et pour l'humeur intelligent... le tout dans l'ensemble et pas seulement pour l'humeur...
Revenir en haut Aller en bas
Micky Magic



Masculin
Age : 30
Messages : 1307
Localisation : Québec
Inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 19:03

Je dois dire être assez surpris de c'est 2 critiques négative presque en tout point. Mais, tout les goût sont dans la nature Smile


When You Wish Upon A Rock Star
Revenir en haut Aller en bas
Micky Magic



Masculin
Age : 30
Messages : 1307
Localisation : Québec
Inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 19:11

Petite pub parru dans le Journal de Québec hier:



When You Wish Upon A Rock Star
Revenir en haut Aller en bas
jonathan1985



Masculin
Messages : 3216
Localisation : Paris
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 19:29

veu: En quoi vous avez trouvé l'humour vulgaire ?

Ma critique: http://inbedwithkinoo.over-blog.com/article-avant-premiere-la-princesse-la-grenouille-41248038.html
Revenir en haut Aller en bas
scamp



Masculin
Messages : 154
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 19:40

le coup des popotins de la luciole ou du valet c'est pas super fin mais je ne peux pas dire que l'humour soit vulgaire, non. Y'en a déjà pas beaucoup alors ne faisons pas la fine bouche!
Revenir en haut Aller en bas
http://ww.eric-epuk.com
Ed-la-Hyène



Masculin
Age : 41
Messages : 962
Localisation : Paris 11ème
Inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 19:42

J'étais heureux de redécouvrir de film hier entouré de fans, et de mettre des têtes sur quelques pseudos, merci aux zuzus et leur équipe pour la projection (D'ailleurs petit hors sujet mais je préfère le mettre là plutôt qu'en MP comme un AVIS DE RECHERCHE : dans l'émotion générale, au Quick, j'ai donc laissé traîner ou alors glissé ma casquette dans un des sacs cadeaux offerts, je crois du côté de la table de DASH, ou ailleurs, si quelqu'un lit cette annonce et était au Quick des Champs Élysées hier soir et l'a trouvée ou sait quelque chose, faites passer merci, on la reconnaît bien elle ressemble à celle de Naveen dans le film, j'y tenais beaucoup, mon père me l'avait offerte pour que j'ouvre mon propre magasin de chapeaux plus tard, non je rigole, mais j'y tiens quand même, voilà je ferme la parenthèse de l'épisode A LA RECHERCHE DE LA CASQUETTE PERDUE).

Bref. Sinon très intéressant ces critiques un peu désenchantées qui nous font réfléchir... (Scamp, dur mais tellement vrai, les veu, toujours ce thème de la vraie dramaturgie absente, c'est vrai). Film donc revu hier pour la deuxième fois, beaucoup de belles idées de mises en scène décidément, voix francaises de Facilier, Ray et Mama Odie décidément délicieuses, mais... comme je l'ai déjà dit beaucoup trop de choses qui font que l'anecdotique et le frustrant réduit la place de l'émotion vraie et de l'implication réelle pour les personnages en effet. On n'est pas transportés dans un pays magique, avec des sentiments exaltés. Ce n'est pas un conte de fées comme on nous l'a vendu, c'est un peu un téléfilm moderne à la Cyril Lignac...

Mais je persiste à dire et j'espère que c'est quand même un film charmant, attachant, qui nous aura dans la durée. Et pour aller de l'avant il faut définitivement je crois (même si c'est dur, pour moi le premier) oublier Ariel , Aladdin et Belle, c'était d'autres créateurs et une autre époque.
Revenir en haut Aller en bas
Micky Magic



Masculin
Age : 30
Messages : 1307
Localisation : Québec
Inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 19:47

Oui je crois bien que cela va faire comme plusieurs film et qu'une fois le buzz et le but visé (retour à la 2D) oublié, le film saura charmer ceux qui l'ont moins aimé.

Ah et j'aurai bien aimé vivre en France pour vous accompagné ! Ça devait être sympatique comme soirée Smile


When You Wish Upon A Rock Star
Revenir en haut Aller en bas
scamp



Masculin
Messages : 154
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 20:18

il ne faut pas rêver. Ce film ne tiendra probablement pas les promesses économiques prévues par le studio et signera la mort définitive de la 2d...
Revenir en haut Aller en bas
http://ww.eric-epuk.com
Micky Magic



Masculin
Age : 30
Messages : 1307
Localisation : Québec
Inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 20:20

C'est pourtant ce que nous a appris Disney toute notre vie, rêver Wink


When You Wish Upon A Rock Star
Revenir en haut Aller en bas
Winnie l'Ourson



Masculin
Age : 23
Messages : 6663
Localisation : Lyon, France
Inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: [Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009) Sam 19 Déc 2009 - 20:57

@scamp a écrit:
.... signera la mort définitive de la 2d...


Il y aura Winnie l'Ourson en 2011 qui sera en 2D


Revenir en haut Aller en bas
http://winnieloursonfr.skyrock.com
 
[Walt Disney] La Princesse et la Grenouille (2009)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 30Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 17 ... 30  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Du petit au grand écran :: L'animation Disney au cinéma-