AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Trip Report] Parcs italiens (juillet 2009)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max



Masculin
Messages : 641
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: [Trip Report] Parcs italiens (juillet 2009) Jeu 2 Juil 2009 - 21:30

Deuxième trip de l'année, cette fois ci plus au sud, en Italie.
Comme c'est beaucoup plus frais (et plus court), je vais me taper ce TR avant de m'attaquer aux quelques parcs danois manquants.

Première visite dans ce pays et il faut l'avouer, niveau culinaire, c'est autre chose que les Pays-Bas ou le Japon, ici pas de truc frit ou bien gluant assaisonné à toutes les sauces, ça sera pâtes, pizzas et glaces !

Arrivée à Bergame via un vol Ryanair, direction le lac de Garde, pour le petit mais surprenant Movieland studios.




Attention, parc fortement déconseillé aux fans Disney (ou même Universal) tellement le pompage est énorme.
Mais énorme, c’est également le mot qu’il faut pour qualifier certaines des attractions. Et puis bon, je ne suis ni l’un, ni l’autre, juste quelqu’un qui a envie de passer une bonne journée.

Entrée à 23€, il vous en coûtera  8 de plus si vous souhaitez accéder au parc aquatique adjacent, c’est plus que raisonnable !



10h, les portes s’ouvrent mais un seul chemin possible, en direction de Tomb Raider Machine. Arrivé devant l’entrée de la file, on se fait refouler car il y a suffisamment de monde pour faire tournée le ride. On nous demande plutôt de s’installer devant l’attraction.
Oui car pour commencer la journée, il transforme une attraction classique en show, et le résultat est plutôt pas mal.



C’est parti donc pour ce mixte de la version de Kings Dominion et de Talocan.


Du feu, de l’eau, c’est tout ce qu’il faut !


Admirez ses superbes … revolvers


Allez hop, c’est finit pour elle, l’attraction ouvre pour de bon et elle va pouvoir allez se changer pour endosser un autre rôle dans le parc, comme la majorité des danseurs/cascadeurs, que l’on retrouve un peu partout au file de la journée.


L’attraction en elle-même, j’ai plutôt aimé mis à part la première série de rotation trop forte pour que je l’apprécie (comme souvent sur les top spin)


Ca mouille également un peu, mais pas trop.


Et comme se n’est pas un Top Spin classique, celui-ci se tord un peu dans tous les sens, sans réellement y trouver un quelconque intérêt supplémentaire à bord.


Une des dernières nouveauté, la Route 66.


Pas grand-chose à dire.


Ni à voir également.


Pendant ce temps là, se déroule le show de Marry Poppin’s, histoire de continuer l’ouverture progressive du parc.


La scène d’ailleurs est toute nouvelle puisqu’elle a été installée en plein milieu de l’allée principale du parc.

Dans tout les cas, je trouve le backdrop plus réaliste que dans un certain parc.


Difficile de donner un avis concret sur l’attraction puisque le final n’a pas marché.


Mais de ce que j’ai vu, c’était plutôt pas mal, kitch à souhait comme le savent si bien le faire les italiens dans la réalisation du film (tourné comme souvent dans le parc).
Le plus gros défaut reste selon moi l’utilisation de l’écran 3D, qui est parfaitement utilisé au milieu d’autres décors, avant de devenir un banal écran de ciné.

Pour le final en rade lors de notre séance, vu depuis le parc, un énorme nuage de fumée est extrait de la salle… à refaire un des ces quatre donc.


Place à la Hollywood Tower.


Une fois le harnais baissé, marche arrière pour se positionner dans l’ascenseur.


Ca monte et ce n’est pas forcément hyper rassurant.


Puis une fois au somment, notre véhicule s’avance de quelques mètres pour se positionner derrière l’enseigne.


Un air connu commence à nous titiller les oreilles (tinini ninini ni), le Y bascule, de la fumée sort, puis le L et T tombe, suivi de près par notre cabine.


Chute libre puis basculement à l’horizontale assez intense et c’est le freinage.


Passage en marche arrière pour se remettre au niveau du quai et en position assise et c’est finit.
Bon ben je préfère toujours les tours Intamin actuelles mais
cette première génération reste toute de même très correct.


Un cheval, un Zorro, mais pas vu de Bernardo.


En parlant de Zorro, c’est chez lui que l’on a mangé, en évitant le show et donc la foule. Pâtes plutôt bonnes mais sandwichs tomate/mozza vraiment fade, le tout pour un prix normal.


On passe maintenant au show de Rambo.


Des pom pom girls avec Rambo, y’a pas comme un souci ?


Et même un ptit poulet.


Eh bien nom, le matin, c’est High School movieland, pour Rambo, c’est l’après midi.


La cohérence avec les décors est tout de même assez limite.


Ça commence tranquillement avec de la danse et du trampoline.


De la tyrolienne…


Du poulet monté sur hors bord…


De la cascade.


Des quads.


De la moto.


Du jet ski.


Et même du plongeon.


Bref vous l’aurez compris, c’est un joyeux bordel qui utilise au maximum les effets de rambo.


On finit par l’hommage à Mickael Jackson, qui comme les pâtes, nous a été servit à toutes les sauces pendant ce week end, que ce soit dans la voiture,  à la télé ou dans les parcs.

Alors ce High School Movieland ? Bein ça se regarde mais je pense qu’il est
plus utile de se contenter de Rambo, un peu plus dans son élément.


Une des autres nouveautés, c’est un spectacle de magie.


Quelques trucs inédits mais surtout du très classique, et pas mal de danse (et même de la techtonik !!!).
Apparemment, l’ancien show de « strip tease »était mieux… c’est possible ^^


Pas mal d’animations dans les rues, là encore très kitchs mais les italiens en raffole.


Une horror house, on commence à être habitué… pas comme les italiens et italiennes qui nous accompagnait il faut croire si j’en crois mon tee shirt qui s’est fait arraché pendant 10 minutes.
C’est très grand, très long, mais aussi très très sombre.
Niveau ambiance, je la préfère à hotel Gasten, mais je trouve cette dernière
esthétiquement plus réussit.




Ça aussi je crois que c’est une nouveauté de l’année, à force, je ne sais plus.


Alors Police Académy, c’est tout d’abord un préshow encore plus kitch que tout le reste, et surtout un film qui part en vrille total.
Le Futuroscope avait « Danse avec les robots », Movieland a désormais « Danse avec les canards »….
A tester absolument pour se faire sa propre opinion !


On en vient à la partie basse du parc, mais aussi la partie absolument affreuse comme le prouve cette fabuleuse entrée en la matière.
Autant le reste du parc est très bien thématisé, ici c’est l’horreur.


Voilà voilà …


Encore un peu pour la route.


Allez, soyons pas trop négatif, y’a quand même uncrédit !



Ca, c’est fait ! Suivant…


Reste le flume, complètement dans le thème de la zone.


Deux chutes et quelques éclaboussures.


Back to the Futur ?



Eh non, c’est Back to the Backstage, le monorail totalementinutile si ce n’est un belle vue sur Magma.


Une des innombrable licence (dont on est pas sûr qu’ils les
aient) du parc, U371.


Vente de poncho à l’entrée, ça donne le tempo.


Le préshow à lui seul dans une base sous marine suffit à nous tremper.
Le simulateur en lui-même dans une espèce de suppo géant est indescriptible.
C’est chaud, moite, glauque, on glisse, on sais pas ou se
tenir, on se prend de la flotte (enfin pas trop vu qu’on était en bout), bref,
soit on adore, soit pas du tout. Pour ma part, j’adore j’adore j’adore…

Très fortement déconseillé au claustro tout de même !


Un des resto.


Et un show pour les petits, avec Peter Pan.
Parfait pour notre M. Jackson trip !




On finit par Magma, la version locale du Tram Tour, qui a du coûté environ 10 fois moins qu’à paris  pour un résultat 10 fois mieux !


Pas de tram mais ça à la place.


Passage au pied de la Hollywood Tower avant de commencer.


La zone est très vallonnée et le chauffeur en profite donc pour rouler comme un bourrin.




La aussi on se prend un citerne sur la tête.


Passage en indoor pour simuler un tremblement de terre.


Et même de l’amphibie avec quelques petites surprises…


Voilà, pas un moment ou l’on se fait chier, surprenant et bien réalisé, que du bon quoi.
Et comme on voulait se tenter le parc aqua, on a laissé
tomber notre séance de rattrapage à Terminator ainsi que le show de Rambo.


En plus des deux parcs, vous trouverez à Caneva World un resto type Hard Rock café.


Ainsi qu’un dîner spectacle médiéval.


Aqua Paradise, c’est la suite du programme.
Revenir en haut Aller en bas
Stwish



Masculin
Age : 23
Messages : 1336
Localisation : Paris
Inscription : 02/07/2008

MessageSujet: Re: [Trip Report] Parcs italiens (juillet 2009) Jeu 2 Juil 2009 - 22:29

Ah j'ai hâte, ton TR est super, c'est quoi le concept de Police academy? Un simulateur?
Revenir en haut Aller en bas
Max



Masculin
Messages : 641
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: [Trip Report] Parcs italiens (juillet 2009) Jeu 2 Juil 2009 - 22:48

Oui ce sont des simulateurs 4 places répartit dans un salle dos à dos, sur deux écrans qui se font face.

Dommage que ces écrans utilisent chacun 2 projecteurs, la "liaison" se voit au centre de l'écran.
Revenir en haut Aller en bas
Max



Masculin
Messages : 641
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: [Trip Report] Parcs italiens (juillet 2009) Jeu 2 Juil 2009 - 22:48


Le temps est couvert en ce premier jour, et une partie des rares clients quitte le parc.
Parfait donc pour tout tester sans aucune attente.


Dans le style, vous l'aurez remarqué, c'est très Typhoon Lagoon.

Concernant le plan, il y a cette allée principale au milieu du parc, et les toboggans et piscines tout autours.


Vous l'aurez compris, c'est également là qu'on retrouve les boutiques, bars et restaurants, le tout très bien thémé.


On commence par les défauts :
- La signalétique. Le parc étant assez boisé et plutôt montagneux, difficile de savoir ou les allées vont, ou se trouvent les entrées et sorties/point de retrait des bouées.

'fin bon, on trouve quand même hein mais un minimum de marche s'impose si on est pied nu car avec le sable collé sous les pieds, ça devient vite très désagréable de marcher sur les allées.


A noter que le plan est quand même vachement joli.


Autre "problème", les vestiaires qui, même si propres, font très vieillots.
5€ le casier + 2€ de caution.


On attaque tranquillement par l'Anaconda, des toboggans classiques.


Deux circuits différents.


Juste à coté, Tri Splash, 3 toboggans qui si prit à bonne vitesses s'avèrent très fun avec son parcours bobsleig.
Par contre, n'essayer pas de voir votre voisin, c'est trop haut.


Un des gros morceaux, Twin peaks.


Embarqué dans des bouées pour deux personnes, la première descente est assez impressionnante.


Le parcours se sert du terrain pour descendre encore un peu plus bas avant de remonter.


Donc on arrive à pleine balle sur cette bosse.


On se prend de la flotte dans la tronche.


Et avec un peu de chance, vous ferez un bon vol avant d'atterrir. Limite on se sent très seul pendant se court instant ^^.
L'arrivée dans l'eau est quant à elle le plus souvent en vrac.


Crazy River, c'est à nouveau sur bouée, individuelles cette fois, alternant toboggans et petits bassins.


En revanche, il est difficile de quitter chaque bassins pour le toboggan suivant car un effet tourbillon se crée à chaque fois.


Et ca finis par un long toboggan en courbe.


Black Hole, ces deux toboggans portent bien leur nom.


Toujours sur bouées, vous embarquez d'un coté du parc pour finir de l'autre, sans jamais voir une lueur du jour.
Et pour cause, les toboggans sont sous terre du début à la fin, suivant le relief du parc.

Au final, c'est long,on ne comprend rien et c'est extrêmement fun !


Typhoon, un toboggan racer.


Une bonne prise de vitesse dès le début, des voies très larges et vous avez de fortes chances d'arriver en vrac en bas !


La Lazy river porte bien sont nom, vraiment flemmarde.


C'est tellement lent que l'on sort avant la fin ou que l'on nage pour accélérer (a noter que très peu de buses accélératrices étaient en service).


Quelques bains chaud.


Une zone réservé pour les mioches, thématisée sur les pirates.




Beaucoup de coins farniente, souvent très jolies.


On en revient à la partie intéressante avec le Water Jump.


Deux toboggans en parallèle, un petit creux.


Une bosse.


Et c'est le vol plané.

La hauteur ne paye pas de mine mais au final, c'est très sympa.


Kamika, dans le volcan, emblème du parc qui gronde et crache de temps en temps des flammes.


Bien mais sans plus.


Dans le style kamikase, il reste Stukas, plus haut.


En haut, on se sent vraiment seul, à la limite de faire demi tour.
La première partie de la descente se fait dans le vide puisque l'on ne touche plus le toboggan, ensuite c'est une très grosse prise de vitesse, en ne voyant rien, avant d'être freiné.
C'est court, mais intense !


Reste les piscines.


A vagues pour commencer, avec même un bateau échoué en hauteur...


Ronde.


ou rectangulaire, c'est au choix.

Donc Caneva World ? Bah c'est plutôt bien. Un bon parc aqua avec un petit parc bien déjanter juste à coté, que demander de plus si ce n'est qu'il se trouve en plus à même pas 5 min de Gardaland, qui lui aussi vaut le coup d'œil (si, un peu quand même, soyons pas salaud !).











Fin de la journée à Bologne pour découvrir la ville et y manger.

Demain, direction la côte Adriatique pour découvrir Mirabilandia et son mythique Katun, ainsi qu'une des grosse news européenne, à savoir I-speed.


Dernière édition par Max le Ven 3 Juil 2009 - 8:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fredd



Masculin
Age : 43
Messages : 8135
Localisation : Agen
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Trip Report] Parcs italiens (juillet 2009) Jeu 2 Juil 2009 - 22:51

@Stwish a écrit:
Ah j'ai hâte, ton TR est super, c'est quoi le concept de Police academy? Un simulateur?

On dirait bien les mêmes que le "meilleur du Dynamique" dans un certain parc prés de Poitiers



Revenir en haut Aller en bas
Max



Masculin
Messages : 641
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: [Trip Report] Parcs italiens (juillet 2009) Dim 5 Juil 2009 - 21:49

Pas le même mais dans le même genre.

On continu :






Second parc, et pas des moindre, Mirabilandia.


La très chouette entrée.


Moi perso elle me fait très fortement penser à celle d'IOA, et c'est plutôt un compliment.




Y'a même le petit pont qui débouche sur le parc et tout et tout ...
Si quelqu'un peut m'éclairer, la zone date t-elle de l'ouverture en 92 ?


On s'avance un peu plus et la vue n'est pas dégueulasse.
Si ils avaient pu caser le logo du parc sur la grande roue et non un Nestle, ça aurait quand même été plus sympa.


Direction le monstre du parc, à savoir Katun, une des première chose a apercevoir sur la route.


La zone est belle comme tout.


Le plafond du quai côté embarquement.
A noter que le file d'attente est comme souvent dans ce parc, prévu très courte. Mis a part quelques zigzags en haut de l'escalier qui doivent accueillir au max 5 trains, rien de plus long n'est prévu.
Au final, même avec du monde dans le parc, la file est toujours restée très courte, sans jamais dégueuler.
Seule la file premier rang à une plus grand capacité.


Belle zone, Belle gare = beaux trains forcément.


Passage dans un anneau à la Stargate (éclairage bleu la nuit tombée) et c'est partit.




Un bon décrochage à l'arrière du train, happé vers le bas.


Et la first drop excellente aussi bien au premier qu'au dernier rang, toute en puissance.


Déjà qu'un B&M posé sans théma, c'est beau, alors là ...


Le Zéro-G est a tomber.




Et le cobra roll bien péchu, moins que celui d'Alpengeist mais quand même !


Passage au ras du sol, spirale montante, freins, air time et première flat spin.


Un tunnel (qui manquait de fumée) débouche sur la seconde flat spin et on attaque le dernier élément, une spirale.


A ras du sol bien sûr, et avec toujours autant d'énergie.


De nouveau passage dans un anneau qui signifie notre retour.


Que ce soit la gare ou les staggings, tout est superbe.


Sebio approuve !


Un Zéro G Roll et un splash, que demander de plus.



Deux vues depuis la space shot histoire d'avoir le parcours au complet.



Et encore deux autres pour la route pour vous prouver à quelle point il est magnifique ce coaster!


Déjà le matin, on crève de chaud, ceci devrait pouvoir nous aider.


L'eau qui s'écoule toujours du bateau même une fois en haut du lift, c'est toujours bon signe.
Et puis bon, se prendre un restant de vague alors que l'on s'installe dans l'embarcation, c'est encore mieux.


Je ne ferais aucun commentaires sur les porteurs de poncho ... mais quand même !


Ça, c'est un vrai supersplash, et en plus qui trempe !



Je n'imaginais pas le parc si boisé (et si grand) que çà, mais c'est toujours très appréciable.


On continu avec la flotte avec la rapid river.


L'eau est limpide, et certains devraient venir prendre note.


Parcours en grande partie ombragé.


Et pas mal d'éclaboussures tout le long, bref, une bonne rapid river comme il en manque.


Une chenille, très bien intégré.


Des baloons.

Et on arrive au second crédit de la journée, Family Adventure.


C'est du family, du Vekoma, mais ce n’est pas ce qui se fait de pire chez les hollandais.


Une pêtite vue d'ensemble et on se casse, y'a des limites quand même.


On arrive maintenant au fond du parc avec "les 24h de Mirabilandia", un petit circuit de voiture au pied de la grande roue.


Mais on y trouve également la gare du monorail, relativement perdu au bout d'un cul de sac.


Bref, le Mirabilandia express, c'est parfait pour se déplacer d'un point A, à un point A ... ben oui, le trajet fait le tour du parc mais il n'y a qu'une seule gare.


Le parcours en lui même n'est pas extraordinaire. Ses seuls intérêts sont la clim, le fait de passer TRES près de I-Speed et au dessus de Niagara (et pour peu qu'un bateau arrive à ce moment là)


On continue donc notre tour du lac.


Et direction une des plus grosses nouveauté européenne, I-Speed.


La théma paddock est plutôt réussi dans le style paddock, en gros ils se sont pas fait chier.


Aucun problème technique de la journée, il est bon de le signaler ^^


La file d'attente n'est guère mieux que la zone, c'est le minimum syndical, mais heureusement couvert !
Après un savant calcul de Matth, on s'engouffre dans la file pour le premier rang, qui doit être plus rapide que la file normal étant donné la longueur des trains.


Ça dépote plutôt pas mal (c'est pas du B&M non plus hein !) , un train part quand l'autre arrive en zone de débarquement en général.


Sur le quai, c'est calme puisque qu'on y monte douze par douze.
On notera le système de casier tournant : on y dépose nos affaires coté avant de la station, et celui fait un demi tour pendant notre ride.


Les trains, de leur coté, sont pas vilain même si sans harnais, ça serait mieux ^^


J'ai tellement bien suivit le truc que j'étais persuadé que c'était un launch hydraulique, mais non, c'est magnétique comme sur Maverick.
Bref, on avance un petit peut depuis la gare puis ça part directement dans la foulée.


L'accélération est bonne, et chose positive, dure tout le long du launch jusqu'au pied du top hat, sans ressentir de relâchement.


Top Hat que voici.


Bref ça monte vite.


Petit Air Time au passage.



Et on redescend aussi sec.



En bas on hérite d'un petit changement de direction au ras du sol très sympathique.


Avant d'attaquer le camel back.


L'air time est très bon, mais le petit coup de freinage juste derrière la bosse moins. C'est pas méchant mais si il avait pu être un peu plus bas, ça n'aurait pas été de trop.


Deuxième changement de direction plus prononcé, et donc encore meilleur.


Puis vient un grand demi-tour à pleine balle.


Avant d'attaquer déjà le troisième changement de direction, un EGF turn.


Comme d'hab, rien à redire, c'est du tout bon.


Vient ensuite mon passage préféré du ride, un retournement pris à une vitesse folle (limite on comprend pourquoi ils ont freiné un peu le train quelques temps auparavant).


Et en plus, elle est au dessus de la gare.


Comme si ce n'était pas assez bon comme ça, un superbe head chopper en sortant, coté droit du train.


La suite parrait bien plus calme.


Avec une espèce de diving loop assez tordu mais qui passe comme sur des roulettes.




Un autre grand demi tour.


Qui débouche sur un inline twist.


Si ce dernier avait pu être pris avec plus de vitesse comme la première inversion, ça aurait tout de même été mieux mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Max



Masculin
Messages : 641
Inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: [Trip Report] Parcs italiens (juillet 2009) Dim 5 Juil 2009 - 21:50


J'aime bien cette photo.


Aller hop, on remonte un peu sur une assez longue zone ou l'on est freiné.


On redescend sur la gauche, avec au premier tour une petite baffe au passage.


Une bosse avec un léger air time.


Dernièr demi-tour.


Et retour au stand.




Quelques vues en vrac.
Alors verdict, bien, très bien même, à condition tout de même de bien se tenir, sinon, gare au harnais sur certains éléments.
Bon maintenant, la seule baffe que je me suis prise était pas méchante. Mais si Intamin pouvait placer ses poignées au niveau de la tête, et non en bas du harnais, pas mal de personnes profiteraient beaucoup plus de l'attraction je pense.

Mais ça reste du très lourd, on lui préfèrera Katun et sa théma mais c'est à faire, et refaire autant de fois que possible !


L'heure du mangé, boarf, ça sera du mac do ...


On arrive donc dans la zone à gauche de l'entrée, moins boisé, et moins belle que le reste du parc en général, sans pour autant être moche hein !


Ah ? ah ? du chant, de la musique ???


Bein ca alors, du Michael jackson... ca fesait longtemps.
Enfin, on saluera (plus les autres que moi mais bon...) la prestation puisque c'est du quasi improvisé et que ça sonnait pas faux.


Classique avec de l'attente, pas fait.


Non, ce que nous indique ce panneau nous intrigue plus.


Et pour y aller, il faut marcher un peu plus que pour n'importe qu'elle attraction puisque celle ci se trouve le long des parkings.


N'empêche que c'est bien thématisé !


Le scénario, je ne m'en souviens plus, on est en je ne sais qu'elle année, et New-York est complètement dévasté.


Alors, le thème, il faut accrocher, car c'est quand même poussé à l'extrême avec des graffitis ou autres dans tous les coins.


Ça ne m'étonnerais même pas que ce soit du vrai verre ^^.


Allez hop, on rentre ... au frais !!! et ça fait du bien.





La file d'attente donc, vide malgré une journée assez chargée je pense pour le parc.
D'ailleurs, je me demande si il y a déjà eu de l'attente à cette attraction ?


Bein oui, non seulement elle est paumée toute seule dans son coin, et en plus c'est de l'omnimover et donc ça dépote.



'fin bon on va pas s'en plaindre car c'est quand même pas mal réalisé.


Point positif pour les cibles, toutes petites, pas les gros truc énorme à la buzz, et donc elles sont toutes bien intégrées.


A coté de ça, le système de visé est lui aussi très bien pensé puisque l'on a notre faisceau en permanence, ne passant plus sont temps à se demander si c'est bien notre point qu'on vient de voir.


Quant aux décors, c'est original et immersif grâce à une grande hauteur.





Puisqu'on est bien au frais, on va se tester le 4D.


La salle était grande, le film ... bein je m'en souviens plus, c'était quoi déjà ? et c'était bien ?


On est donc revenu dans la zone du 4D, pas terrible.


On change de décors avec Columbia et Discovery.


Une space shot, l'autre en mode free fall je crois.


Et c'est partit.


Pas de surprise, c'est comme partout, mais la vue est pas dégueulasse côté parc.




Du crédit, du crédit !


Et de la wild mouse en plus.


Comparé à celle de Legoland Billund, c'est une tuerie.


Mais faut pas se leurrer, ça reste au même niveau que n'importe quelle wild mouse.


Second et dernier dark ride du parc.


Ghostville de son petit nom.






Faut éviter de lever les yeux aussi bien dehors que dedans car la grosse toile de tente dans lequel il l'on casé est vraiment vilaine.
A coté de ça, le dark ride est lui même est sympathique, pas extraordinaire mais bien, avec quelques frayeurs pour certain (...)


Mirabilandia, seul parc au monde à posséder sa propre église, au cœur du parc ?


Encore un autre crédit, le plus pourrit du lot.


Du powered très court, avec certes un effort de théma mais bon, difficile de cacher la merde qu'il y a en dessous.


L'heure est venue de se diriger vers le grand spectacle du parc, Scuola di Polizia, traduisez par école de police (si si ...)


Ça commence avec une belle italienne ainsi qu'une Paris Hilton prise dans le publique.


Un sergent très chaud (enfin, tout le début du chaud reste très porté cul, on est en Italie hein !) mais aussi très drôle.


Après, on retrouve le symptôme italien du "m'as tu vu", du plus en plus gros, le tout dans un délire complet.


Je pense qu'il y a une histoire mais au fait, c'est même pas sûr !


Donc en plus des voitures, ya du camion.


Des motos.


De la minipelle.


Encore plus de voitures.


Des GI Joe.


Des cascades sympas, des effets pyrotechniques.


Vous en avez pas eu assez, ils sortent le tracteur.


Et allez, on continu même avec le monster Truck.


La prochaine fois peut être sortiront ils la nacelle pour faire des burns.

Bref, totalement déjanté, totalement hilarant. Un espèce de mixte entre le stunt show et l'humour de Main Basse (quoi que...) qui détonne.



Ya pas photo, un spectacle de cascades, ça me plait bien mieux comme ça ! On ne s'ennuie pas une seconde. Aucun souci pour retourner le voir à nouveau.


Direction la roue juste à côté.


Qui mine de rien, est grande ! Et quand on nous apprend qu'en plus, c'est russe, bein ça donne vachement confiance tiens !


Encore une petite pour vous montrer à qu'elle point c'est vert Mirabilandia.


Vue plongeante sur le mini Splash battle, ça tombe, bien, c'est la suite.


Ratonga qu'il s'appelle, et c'est mon premier puisque qu'à chaque fois que je suis passé à coté d'un, il fesait un temps pourrit.


Donc c'est peut être court, mais c'est choli.



Et le principal, ça mouille et c'est une bonne partie de rigolade ce machin là.


On attaque la dernière grosse attraction, qu'est le flume, avec une théma unique.


Les buches sont remplacé par des voitures.


La parcours reste trop monotone à mon goût, pas moins qu'un autre mais avec ce thème là et un esprit tordu, il y avait moyen de bien se faire rincer.


On passe même sous le top hat d'I-Speed. Manque de bol, c'est tout couvert et donc on voit rien.



Pas de rentrée dans l'eau à pleine balle, ici une longue rampe de décélération qui mouille pratiquement pas. Un peu déçu tout de même, je le croyais mieux.




Nous reste un dernier +1 à conquérir.


Voilà, c'est fait, et c'est mieux que le powered, et en plus c'est mignon.



Ballons de basket et tee shirt des wild cat sortit, n'ayez pas peur d'être arrivé au WDS, vous êtes toujours dans le superbe parc qu'est Mira !


Reste encore quelques autres attractions, une grande zone pour enfant qui m'avait l'air joli et dont je n'ai pas de photos, j'ai bouffé toutes mes batterie sur I-Speed.

Repas le soir au restaurant self service qui s'est avéré service à table "El Sombrero", non loin de Katun. Rapide, bon et pas chère. Que demandez de plus.
4 vrais pizzas, une bouteille d'eau gazeuse et une de vin, le tout pour 40€, qui dit mieux ?

Donc Gardaland, c'est pour le lendemain mais Mirabilandia est largement au dessus, avec deux perles que sont Katun et I-Speed, une grande variété d'attraction, de la bonne bouffe et un superbe cadre.
Matth et Simon tenteront le show nocturne (apparemment très moyen), pour Sebio et moi, au programme, Katun et I Speed by night car c'est encore plus meilleur !
Revenir en haut Aller en bas
Timon Timauvais



Masculin
Age : 45
Messages : 7577
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Trip Report] Parcs italiens (juillet 2009) Lun 6 Juil 2009 - 17:12

C'est sympa de nous faire partager ça. Merci !


Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
 
[Trip Report] Parcs italiens (juillet 2009)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Au-delà de Disney :: Parcs d'attractions du monde-